Du Schwartz pour blanchir les relations entre la presse et Google

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Marc Schwartz a été nommé (va t il gagner qqch ou est-ce bénévole ?) pour chapeauter les négociations entre la pauvre presse française et Google le gros méchant qui d’après les journaux leur prend des sous et des revenus.

Bon courage à Marc Schwartz donc même si ce n’est pas gagné.

Tout d’abord Marc Schwartz n’est pas un “scientifique” d’origine donc il aura du mal à comprendre les objectifs réels de Google où le traitement de données (façon calcul et pas couverture de Elle) est roi.

Par ailleurs, la presse n’a pas compris que Google n’a rien à cirer de ses articles, notamment en France où aucun concurrent à Google n’existe et pourrait ainsi récupérer du biscuit.

Le trafic que représente les “news” ne pèse quasiment rien dans les finances de Google: http://www.mondaynote.com/2012/11/04/the-press-google-its-algorithm-their-scale/

Autant les journaux et magazines brésiliens semblent arriver à se débrouiller sans Google News  , autant rien ne dit qu’en n’étant plus dans Google tout court, journaux et magazines vont devoir serrer la ceinture sur les os car ils oublient souvent que Google sert aussi de navigateur. pas mal de gens tapent le nom du site où ils veulent aller DANS Google et pas dans la barre d’adresse.

Le temps prévu de négociations laisse aussi largement le temps à Google de paramétrer Panda Penguin ou le reste du zoo pour “donner un peu plus de diversité” aux résultats en page d’accueil, notamment avec l’argument que bien souvent les journaux et magazines répètent régurgitent les mêmes phrases (voir http://www.tubbydev.com/2012/10/presse-fran%C3%A7aise-google-droit-voisin-quils-sen-taxent-tous-.html )

Notre pari: une disparition  dans Google en douce des meneurs de la presse française puis une scission dans le mouvement des éditeurs (dont certains auront bien peur de ce qui risque de se passer) avec en même temps tout un tas de questions gênantes sur:

-  la réalité des chiffres du modèle payant/ non payant sur lesquels pleurent les medias (voir les pépites de Articles payants: le bon modèle du Figaro   et  Payant pas payant: le Parisien comme le Figaro)

- l’efficience du marché de la publicité dans les medias en ligne avec les petits arrangements entre agences de pub, medias classiques et mediametrie

- le respect des lois par ceux qui en appellent à elle: Droit d'images et presse française, 2 poids 2 mesures selon le rôle ? Exemple du Parisien ou Lever des fonds et diffuser du contenu illégal ? Petit exemple avec melty et ses actionnaires pigeons

Commentaires sur: Du Schwartz pour blanchir les relations entre la presse et Google

Poster un commentaire sur: Du Schwartz pour blanchir les relations entre la presse et Google







« Quand Mélenchon de gauche et Chappaz l'ultra-libéral se tiennent un peu par la barbichette | Accueil | Youtube et twitter assouplissent leurs règles pour Israel .. seulement ? »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous