Payant pas payant: le Parisien comme le Figaro

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Récemment nous avons raconté comme le Figaro (meilleure audience de l’univers interplanétaire au royaume médiamétrie Clignement d'œil) a des articles qui sont payant et pas payants ( lire Articles payants: le bon modèle du Figaro ).

Ceci dit après réflexion, le Figaro en dur est dans le même modèle puisqu’il est payant dans le kiosque situé en général à moins de 50 mètres d’un troquet où on trouvera le Figaro gratuit .. Clignement d'œil

En allant chercher sur le site du Parisien la suite des histoires de vidéos (voir Droit d'images et presse française, 2 poids 2 mesures selon le rôle ? Exemple du Parisien ) hé bien quelle ne fut pas notre surprise en voyant:

parisien

Ces 2 articles ont l’air semblables ..

hum hum regardons..

Voici l’article cadenassé donc payant , publié le 8/11 à 7h par Nicolas Camus et commençant par:

 

image

 

et voici l’article gratuit, publié le 8/11 à 7h par Nicolas Camus et commençant par:

image

et continuant gratuitement jusqu’à la fin par:

image

URL du premier article: http://www.leparisien.fr/espace-premium/seine-et-marne-77/le-cauchemar-des-lillois-08-11-2012-2301813.php

URL du second article: http://www.leparisien.fr/sports/ligue-des-champions-le-cauchemar-des-lillois-au-bayern-08-11-2012-2303355.php

Ah bon, enfin une différence entre les 2 articles , heu.. entre l’article et son reflet. A noter que le gratuit a des commentaires et des retweets alors que le payant a tous ces compteurs de pignolerie sociale à 0.. ce qui semble indiqué que physiquement il y a bien 2 fois le même article.

Il se peut que ces articles ne soient pas les mêmes (pas le temps d’aller vérifier les codes sources et autres pour ça) mais dans ce cas, quelle est la valeur du payant pour justifier son statut ?

Et ceci d’autant plus sur un évènement d’actualité qui perd toute valeur moins d’une demi-journée après sa publication…

Le Parisien version web est-il à ce point dépendant du système technique qui FAIT l’accès payant pour que ce dernier aille à l’encontre de toute logique ?

Le problème vient-il des chefs qui ne comprennent rien au problème ou ne veulent rien voir ou sont tenus à l’écart par des techniciens ayant organisé leur tranquilité par le “c’est dangereux” ou “ca va être compliqué” qu’on entend quasiment en respiration dans les groupes de medias français ?

Si ce qui a été constaté sur le Figaro et le Parisien est commun à la presse française (et il y a peu de raisons pour que cela ne le soit pas), qui peut encore raisonnablement parler de problèmes économiques du contenu payant ou hurler à la mort contre le méchant Google qui prend tout ?

Un ânier a-t-il une crédibilité à réclamer un contrôle antidopage au Tour de France ???


Commentaires sur: Payant pas payant: le Parisien comme le Figaro

Poster un commentaire sur: Payant pas payant: le Parisien comme le Figaro







« Guillaume Canet Marion Cotillard ou comment gagner des sous avec le web ? | Accueil | Quels sites sont bien classés sur Google ? Apprenez le avec Refnator »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous