Google et la possible indexation des phrases: un gros changement pour le SEO et beaucoup de questions

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Jusqu’ici (et a priori), l’indexation dans Google dépendait de mots clés. En gros, une page web qui contient une “bonne” densité d’ un mot (“bonne” = 4 à 6% selon les mages ) et dont le nom de domaine est relatif (en dénomination et en “déjà publié”) à un sujet englobant ce mot  est bien référencée sur ce mot clé.

Google a récemment déposé un brevet (brevet déposé par Google sur la recherche par phrases  ) qui semble indiquer que l’indexation des pages web va se faire de manière différente pour mieux coller aux attentes et requêtes des internautes.

Demandons-nous tout d’abord pourquoi Google essayer d’améliorer son système .

Tout d’abord parce qu’ils aiment améliorer ;-) et puis aussi parce que l’audience de leurs concurrents (dans les langues/pays où il y en a cad pas en France) est très directement liée au “mécontentement” de ceux qui cherchant sur Google ne trouvent pas ce qu’ils cherchent et vont alors sur Yahoo ou Bing (http://www.seomoz.org/blog/google-vs-bing-correlation-analysis-of-ranking-elements ).

Peut-être aussi que les internautes ont changé leur façon de chercher. – de langage sms et plus de “phrases” directement inscrites dans la barre de recherche. D’une part les “nouveaux” internautes n’ont pas la présence d’esprit de s’adapter au moteur de recherche et d’autre part, il y a tellement de choses publiées que ce n’est plus la peine de taper juste des mots clés quand on cherche quelque chose.

Donc Google a décidé de s’adapter aux requêtes par phrases ou groupes de mots.

Cela est aussi rendu possible par les progrès de la technologie car l’indexation par phrase nécessite des serveurs et des infrastructures beaucoup plus puissantes que l’indexation par mots clés.

Sans entrer dans les détails, l’indexation par phrase/groupe de mot consiste à identifier dans les textes les phrases ou groupes de mots qui ont du sens réel.

2 types de méthodes existent, les méthodes syntaxiques qui “analysent” le contenu (avec la difficulté d’appréhender correctement les spécificités de chaque langue) et les méthodes “statistiques” qui se base sur les répétitions de groupes de mots (en déduisant que + un groupe est répété, + il y a de chances qu’il ait une signification réelle).

Le brevet déposé par Google tient de la seconde approche et là se pose un problème diablement intéressant.

Non seulement Google a accès aux textes indexés mais a aussi accès aux requêtes faites donc peut optimiser le travail en tenant compte aussi des requêtes faites .. ce qui permet d’identifier plus vite les groupes de mots à chercher et vérifier et donc de constituer un véritable dictionnaire des usages d’une langue à l’instant T (avec en plus des métriques sur les moments où apparaissent des groupes de mots et où ceux-ci deviennent des requêtes ou vice-versa !!).

Hum .. pour être + clair, regardons le groupe “faire bouger les lignes”. Cette expression était très peu utilisée avant la campagne sarkozy 2007. Elle est de plus en plus utilisée mais est-elle utilisée comme requête ? Seul Google SAIT si c’est le cas et peut dire au bout de combien de temps la sauce a pris. Vous rendez-vous vraiment compte des impacts de ces possibilités ?? .. Par exemple en mesure de l’impact d’une rumeur ou de la manipulation de population.. c’est complètement dingue !! Gustave Le Bon va sortir du cimetière pour réécrire “Psychologie des foules” avec de vraies données :-)) -à moins que son livre soit une des bases des brevets Google ;-))

Pour en revenir au SEO, cela signifie que le bourrage optimisé de mots clés ou la double écriture de titres (par exemple avec All In One SEO sur Wordpress) ne sera plus obligatoire.

Les journaux à jeux de mots vont pouvoir enfin sortir de la 15 page de résultats sans que les journalistes soient obligés de mettre un titre sms ;-)

L’ordre des mots va prendre de l’importance. testez-le si le sujet vous intéresse dès aujourd’hui avec la coupe du monde. Si vous avez un blog ou un site sur le foot, essayez différents titres quand vous postez les vidéos des buts: Vidéo des buts du match Allemagne Serbie  ou Vidéo buts Allemagne Serbie  avec et sans accent, avec et sans s à vidéo..

Sur ce type de sujet très concurrentiel en publication (au moins une vingtaine de sites ou blogs se tirent la bourre (bon groupe de mot ça  “se tirent la bourre”) pour être non seulement EN tête de Google MAIS AUSSI pour correspondre à LA requête la plus populaire que taperont les internautes).. Il semble que récemment  un titre qui ne correspond pas exactement à la requête faite puisse se retrouver devant un titre corresondant exactement à la requête (à seo technique  + ou – égal) DONC que Google traite déjà la reconnaissance de groupes de mots pour ne pas pénaliser certains..

Si tout ça vous semble flou, ce n’est pas grave. En fait la vraie conclusion est que vous pourrez de plus en plus écrire comme on vous l’apprend à l’école en “bon” français.

Tiens on pourrait dire que Google passe de la méthode syllabique à la méthode globale ;-)) -les parents d’élèves, c’est à dire les “référenceurs” vont rouspéter ;-))

Les référenceurs vendeurs de soupe (bon groupe de mots “vendeurs de soupe” :-) ) devront d’ailleurs  de plus en plus avoir une composante “textuelle” plutôt que du pipeau linkbuilding et technique.

(Pub: demandez à Tubbydev ils sont excellents pour ça ;-))) ex sur Blogs et modes: cas concret sur 7 mois et 7 blogs)

Pour ceux qui cherchent de nouvelles idées sur le web, des pans entiers occupés par de gros sites vont se dégager puisqu’ils étaient occupés par des pages web de gros sites qui “collaient” à une requête et indexation par mots clés mais qui sont considérées comme “à côté de la plaque”  (bon groupe de mots “à côté de la plaque” ;-)) dans une indexation par groupe de mots. Les sites comme Wikio ou certains sites marchands vont avoir une grosse baisse d’audience ..  (voir  Google Mayday ou alerte rouge pour certains sites comme wikio ?)

Pour ceux que la recherche de groupes de mots passionne: http://www.athel.com/colloc.html  pour l’anglais.

Passionnant aussi: le traitement des temps des verbes en français par Google qui va peut-être rappeler à tout le monde les différences de positions dans le passé entre un plus-que-parfait, un imparfait un passé simple .. à moins que l’usage n’ait transformé la théorie.


Commentaires sur: Google et la possible indexation des phrases: un gros changement pour le SEO et beaucoup de questions

effectivement cela risque de changer mes habitudes

Rédigé par : jeux casino | 26 juin 2010 21:51:29

Intéressant et instructif, un gros changement qui est loin de me déplaire.

Rédigé par : patrick | 23 juin 2010 18:39:04

a été un article que j'ai aimé. Merci pour le partage.

Rédigé par : tüp bebek | 23 juin 2010 12:05:48

et déposé en avril 2010

Rédigé par : Tubby à truc d'avant | 18 juin 2010 15:58:14

Récemment?? Le brevet date de 2007...

Rédigé par : TeleTubby | 18 juin 2010 15:09:47

Poster un commentaire sur: Google et la possible indexation des phrases: un gros changement pour le SEO et beaucoup de questions







« Rachat de Price Minister et enfin des chiffres sur une affaire bien moyenne | Accueil | Google va tuer les sites immobiliers »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous