Whatsapp, what else ? Faut-il passer à Telegram ou Signal et lequel ?

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Depuis quelques jours, sans doute à la grande surprise de pas mal de gens, les "moutons" se sont réveillés.

Whatsapp ayant annoncé qu'il partagera désormais toutes vos données personnelles de manière automatisée avec Facebook  pas mal de gens se sont agités et ont ouvert des comptes Telegram, Signal ou autres.

Nul ne sait si l'autiste Zuckerberg (ça nous plait de l'appeler comme ça) qui décide avec d'autres VIP de qui a le droit de parler ou pas dans le monde moderne (cf censure de Trump) sera "sensible" aux mouvements populaires ou s'il continuera de se prendre pour une puissance divine mais dans tous les cas, c'est la première fois que les gueux s'agitent autant.

Pourtant, grâce au RGPD (qui on le répète n'est que rarement appliqué et vérifié par la CNIl, voir cet exemple hallucinant avec Intratone et ses interphones), il se peut que le partage des données par Whatsapp et Facebook ne soit pas aussi "radical" en Europe. Ceci dit, à terme, comme les messageries des différents services du groupe fusionneront, le résultat sera le même.

Maj 16 janvier: #WhatsApp repousse de 3 mois l'entrée en vigueur de ses conditions d'utilisation, du 8 février au 15 mai  (mais a priori, les européens ne sont toujours pas concernés).

Pour comprendre exactement la partie de VOS données qui est susceptible d'être partagée par le grand méchant Facebook, lire cet excellent article: https://www.frandroid.com/android/applications/826656_whatsapp-detaille-ce-quil-partage-ou-pas-avec-facebook

En amont, le vrai problème est la main mise et le monopole des Gafam sur la communication entre les gens.

On ne peut que s'étonner que les Etats et les organisations "démocratiques" supra nationales comme l'UE ou l'ONU ne mettent pas en place des "codes" de conduite.

Ce qui se passe avec Whatsapp ou avec Twitter et autres (bannissement de Trump) est de même facture que lorsque les voitures sont apparues.

Quand l'usage a été généralisé, des règles ont été édictées et ces règles n'ont pas été mises en place par les conducteurs de voitures.

A partir du moment où des systèmes comme twitter, whatsapp ou autres sont généralisés en usage, il convient quasiment de les nationaliser ou au minimum de les obliger à suivre un code qu'ils n'ont pas eux-mêmes, en l'absence de tout processus démocratique, à définir.

Ou alors, il faut changer la définition de "démocratie".

Si vous quittez Whatsapp, faut-il aller sur Telegram ou Signal ?

Si vous décidez de quitter Whatsapp par choix "politique" ou peur, vous avez en gros le choix entre Telegram ou Signal (si vous voulez encore avoir des amis car vous avez pléthore d'applications qui permettent de crypter vos échanges avec UNE personne).

Telegram et Signal sont 2 appli "gérées" par des fondations donc a priori sans but "marchand". L'une est d'obédience ricaine (Signal), l'autre "russe dissident" puisque créée par les frères Dourov (créateurs du Facebook russe Vkontakte et partis de Russie quand l'Etat leur a demandé trop d'accès à Vkontakte .. mais qui dit que ce ne sont pas de faux dissidents ou des gens encore contrôlés ? Personne .. On aura une idée quand un film sortira à Hollywood :-))).

Dans les 2 cas, le code est Open Source SAUF pour la partie "serveur" de Telegram.

Si vous êtes un as des questions de crypto et confidentialité, voici où vous torturer pour savoir lequel de Signal ou Telegram est le meilleur en terme de confidentialité: https://crypto.stackexchange.com/questions/31418/signal-vs-telegram-in-terms-of-protocols

En PRATIQUE, si tout est "secret" sur Signal, Telegram nécessite de faire du "secret chat" pour avoir une conversation cryptée.

Signa propose aussi de prendre n charge TOUS vos sms mais attention à cette option si vous ne manipulez pas correctement Signal car vous risquez de confondre les conversations "signal" et les sms.

Au niveau de l'aspect pratique, Telegram est nettement mieux que Signal.

Dans Telegram, un groupe peut aller jusqu'à 200000 personnes (1000 chez Signal).

Avec Telegram, vous pouvez transférer des fichiers allant jusqu'à 2 Go (100 Mo pour Signal) ce qui fait que Telegram est le roi pour récupérer des séries, films  ET que des groupes comme Internationalpress75 vous permettent d'avoir TOUS les jours TOUS les journaux et magazines de la planète GRATUITEMENT (Hé oui, les gars, récupérer la presse sur un site web est définitivement has been :-))

Telegram sur "desktop" donc sur votre ordi est hyper léger et facile à utiliser (en fond, vous avez les nouvelles du jour -la presse :-)), les trucs des gilets jaunes et toute l'info "alternative" que vous voulez..  Les fans de choses honteuses seront aussi ravis .. Telegram vous offre une vision du fameux fantasmé "darknet".

Voir aussi https://web.telegram.org/   qui est pas mal du tout

Si vous avez envie de construire un empire, Telegram offre de fantastiques possibilités avec les bots: https://core.telegram.org/bots 

Vous pouvez par exemple facilement créer un groupe sur un sujet précis et l'alimenter automatiquement, devenant le "hub" du sujet. C'est idéal pour les fans de sports ou de people par exemple.

Pour les neuneus, Telegram offre aussi des emojis beaucoup plus "terribles" que les trucs tradis .. (Mais sérieusement, quelle personne avec un cerveau et un minimum de confiance en soi utilise des emojis ? .. A moins que ce soit la première étape vers la régression humaine qui fait qu'on va bientôt n'émettre que des grognements, croassements, pépiements, etc, etc.. )

 

Commentaires sur: Whatsapp, what else ? Faut-il passer à Telegram ou Signal et lequel ?

Poster un commentaire sur: Whatsapp, what else ? Faut-il passer à Telegram ou Signal et lequel ?







« Symfony abuse sur les prix d'hébergement | Accueil | Signal ou Telegram sur les anciens Blackberry: c'est possible »



Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous