RSS

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous

RSS


Tags, RSS pour les actions

Dans le domaine des blogs/rss qui devraient exister logiquement et qu’on ne voyait pas arriver, il y avait le domaine de la finance et notamment des actions car en effet quoi de mieux que les blogs pour parler de la bourse et quoi de mieux que le rss pour  se tenir au courant de ce qu’on veut, des rumeurs en mettant l’accent sur le contenu et non sur le support (ouh lala boursorama !! comment leur modèle réagira à ce genre de choses… -hormis la partie négoce bien sûr ..), bon bref, ça arrive:

http://www.fintag.com/

Nouvelle version de RSS

Nouvelle version de RSS en vue RSS 2.0.2. Le document est un peu technique mais donnera même aux néophytes un aperçu de ce que peut contenir un flux RSS comme informations.

 

Créer un flux RSS sans avoir un blog ou un site

C’est possible avec Feedcraft qui permet de créer des flux RSS aussi simplement qu’on écrit un mail, en mode ASP et WYSIWYG, avec des pings bien sûr et aussi pour exporter le contenu vers de l’HTML ou du word ou de l’Excel.

Le RSS a une vie sans les blogs

 

 

Comment la BBC fait la promotion du RSS et de ses flux ?

par un site   http://www.bbc.co.uk/feedfactory/

Enquête du JDN sur l'utilisation du RSS

http://www.journaldunet.com/diaporama/0601rss/index.shtml

45 %

des utilisateurs estiment consulter "davantage de pages web" depuis qu'ils utilisent les flux RSS. Seulement 16 % affirment moins fréquenter les sites éditeurs de ces flux d'information. Lire

55 %

des utilisateurs estiment que les flux RSS leur sont devenus "indispensables" dans leur manière de s'informer via le Web. Lire

53 %

des utilisateurs de flux RSS leur reprochent le manque de personnalisation des contenus et des thèmes qu'ils proposent. Lire

Ce sondage a a priori été réalisé comme les autres du JDN c’est à dire sur la base de ceux qui ont bien voulu répondre.

Le “reproche” du manque de personnalisation est peut être du au fait que peu de fournisseurs de flux RSS savent qu’on peut personnaliser son flux:

  • le limiter (titre ou titre + xx mots etc..)
  • le soumettre à un abonnement
  • le séparer en fonction de mots clés
  • le grouper avec d’autres d’autres
  • y insérer de la publicité
  • etc

 

Fin des blogs 1.0 ? vers les blogs 2.0 ?

On a beaucoup parlé durant le second semestre 2005 du web 2.0 et par capillarité des blogs 2.0 (il y a même eu une conférence à ce sujet). La cause de passage à une autre version n’est pas très très évidente pour le web et encore moins pour les blogs mais comme souvent dans ce domaine la logique conséquence de faits ou d’évolutions a précédé celles-ci.

Quel est en effet l’état des lieux de la fameuse “blogosphère” en ce début 2006 ?

  • beaucoup de chiffres invérifiables
  • des nouveautés pas vraiment nouvelles
  • de nouveaux entrants pas vraiment nouveaux
  • un essoufflement des premiers blogueurs

– beaucoup de chiffres invérifiables (une étude de médiamétrie parue et disponible mais pas d’infos qur la méthode utilisée  )

  • Skyblogs annonce 3 millions de blogs, ce qui ne fait pas 3 millions de blogueurs mais c’est surtout a priori le résultat des multiples tentatives d’apprentissage et de perfectionnement quand on essaie d’avoir un skyblog (comme c’est gratuit on essaie plusieurs fois ;-))
  • pages vues: certains annoncent des chiffres faramineux et tout le monde semble avoir oublier les leçons et pratiques du début du web.. Un exemple de ruse pour augmenter vos pages vues: couper systématiquement les notes ce qui fait que les lecteurs qui lisent une note “feront” 2 pages vues.
  • une audience annoncée du podcast basée sur les téléchargements de podcast mais pas sur l’écoute  qui est elle invérifiable
  • des statistiques de lectures des flux RSS variables selon le “fanatisme” des statisticiens amateurs

En bref, un manque de rigueur et de certitudes sur les vrais chiffres qui semblent noyés dans les chiffres du web sans vraiment permettre d’isoler le phénomène (mais s’agit-il d’un phénomène tel qu’on nous le présente ?)

– des nouveautés pas vraiment nouvelles

dont le symbole est le podcast. Concrètement le podcast est la possibilité, via le RSS, de récupérer du contenu audio ou audio-video, à partir de n’importe quel site le proposant (dont les blogs), donc notamment de récupérer des contenus mis en ligne, contenus qui peuvent être en différé. Bien evidemment, cette simple conséquence du RSS, des fonctionnalités des nouvelles plateformes de type blogs, du haut débit et des capacités de mémoire d’appareils comme les ipod permet un certain nombre de choses mais doit on autant en parler comme d’une révolution ?

En comparant ceci, bien indirectement: qu’est-ce que l’apparition du CD quand il y avait la cassette a changé à la musique ? …. sauf pour les fabricants de matériel et toute la chaine économique concernée et quelques fanas de qualité ultra ….. rien du tout…

On en a déjà débattu à plusieurs endroits, le podcast est surtout un bon gros habillage marketing (lire à ce sujet la note de Padawan “podcast et marketing” et celles de Tubby “podcast ou renommage de la radio en differé” par exemple  )

– de nouveaux entrants pas vraiment nouveaux

Côté clients et utilisateurs: beaucoup de sociétés se sont mises aux blogs comme beaucoup de sociétés évoluent et utilisent, après une période d’observation, les nouveautés techniques, économiques, fonctionnelles. (Les gens ne se sont pas précipités vers les hypermarchés ni sur les téléphones portables quand ceux-ci sont apparus ; les sociétés, qui sont faites d’humains (tiens une découverte) ont le même “process”.)

Certaines sociétés, DONT LE METIER est le marketing humain, ont bien entendu adapté les blogs tels qu’ils étaient présentés en France, c’est à dire comme des manifestations de PERSONNES mais la plupart des sociétés, qui n’ont pas d’intérêt économique (tiens une société a des intérêts économiques ??  une autre découverte), ont mis + de temps avant de voir dans les blogs la possibilité de créer des espaces, blocs, briques, de SUJETS où les auteurs ne sont pas vraiment importants mais où les possibilités, la souplesse, le coût de ces plateformes SONT intéressantes.

En ce qui concerne les particuliers, j’ai l’impression que beaucoup de nouveaux blogueurs sont des gens qui étaient déjà présents sur le web et qui après, eux aussi une période d’observation, ont décidé de s’y mettre, abandonnant parfois leur site web, dans lequel ils avaient investi tant de connaissance technique … (c’est dur de se rendre compte que ce qu’on a appris en beaucoup de temps se fait maintenant en 2 minutes )

A mi-chemin entre sociétés et personnes tant leur ego est important, les journalistes, déclarés ou pas, se sont mis aux blogs dans l’usage version online du papier. Dans certains cas, cela leur permet de parler d’autres sujets que ceux pour lesquels on les paie; Dans d’autres cas, cela leur permet d’exister en dehors de l’entreprise où ils exercent. Pour les observateurs des medias, toujours plus nombreux, les blogs sont une mine d’or puisque sans les payer on a + de medias qui parlent d’eux mêmes, des nouveaux, des anciens et du grand soir

Au niveau des plateformes, les dominants sont les mêmes que dans le web “classique”, Microsoft et Google. Yahoo semble ces derniers temps se concentrer sur les outils transversaux de blogs, évitant ainsi la confrontation directe avec Microsoft et Google. les challengers comme le gros challenger 6apart ou les challengers locaux (blogspirit en France, 20six en Europe par exemple) ont (là c’est notre avis) soit un avenir d’hébergeur classique (revoyons l’histoire de multimania ou de free à ses débuts -sans la partie connection) ou de vente à court terme (avant fin 2006) à un gros qui voudrait récupérer des clients ou les fumeuses, heuu  fameuses, parts de marché.

– un essoufflement des premiers blogueurs

(dernière nouvelle: la vente du blog du Herald Tribune avec la lassitude évoquée)

Les “premiers” blogs sont moins mis à jour; les gens parlent + de choses où ils cherchent vraiment une aide ou à faire une communication. En bref, une sorte de retour vers le contenu du site web classique agrémenté du billet d’humeur de temps en temps. Le podcast est aussi un signe d’essoufflement (cas typique de Ploic qui écrit de moins en moins et parle de plus en plus, ce qui est plus simple et plus rapide pour lui) du blog 1.0 Podcast = bcp de contenu avec moins d’efforts (une fois qu’on s’est rodé).

Il serait aussi intéressant d’avoir le nombre de blogs abandonnés mais il faudrait d’abord définir de quoi il s’agit ;-))  Est-ce un blog sans note pendant 1 mois, 2 mois, 3 mois, 6 mois ? Bien entendu, aucune plateforme ne communiquera là dessus mais je parierais sur 30% de blogs “sans vie” par rapport aux chiffres donnés.

Au même titre, un essoufflement des blogs en marque blanche.. tout le monde s’est engouffré dans le modèle skyblogs mais combien de blogs chez Europe 2, chez NRJ, au Monde, etc.. quel intérêt économique ? quelle rentabilité ? et quel intérêt, avantages, inconvénients pour un utilisateur d’aller prendre son blog gratuit chez l’un plutôt que chez l’autre ?? Combien de personnes ont des blogs à droite et à gauche ?

Donc les blogs 2.0 c’est et ça sera quoi ??

A priori et après avoir regardé la blog de cristal :

+ de blogs de sujets (moins de mise en avant de l’auteur), de blog collaboratifs (de type agoravox, publius), de blogs = forums améliorés … en fonctionnalités (que de fois en entreprise, on entend: quelles différences avec un forum.. question à laquelle il est impossible de répondre par une autre réponse que “aucune” si on envisage les blogs uniquement comme “manifestation d’une personne”..)

+ de blogs automatiques, utilisés comme artifice de référencement ou de portail à la netvibes “light” (je veux tout savoir sur un sujet, je fais un blog où remontent automatiquement les trucs à ce sujet via technorati ou autres.. ça ne me coûte rien, je n’ai pas besoin de connaître la technique..)

+ de blogs temporaires, utilisés pour Un évènement, UNE campagne de pub ou de politique .. UN moment de la vie d’une entreprise (un départ en retraite, un lancement de produit, une réorganisation, un brainstorming, etc..)

+ d’utilisation du RSS et peut être le début du RSS qui synchronise (voir les dernières annonces de Microsoft à ce sujet) à la manière de l’ancêtre Lotus

+ de portails de blogs car seuls ceux-ci pourront offrir un contenu  changeant et permettre aux blogs peu mis à jour d’avoir une certaine visibilité (juste retour de balancier: après la désintermédisation .. heu  c’est juste ce mot ??  l’arrivée d’autres intermédiaires )

+ d’interpénétration entre blogs et sites classiques; les blogs ne sont que des sites préformatés après tout

+ de pénétration des blogs dans les entreprises pour remplacer de coûteuses usines à gaz telle les quickplaces ou autres outils de KM vendus à prix d’or

l’arrivée en masse de Microsoft dans la publication des blogs (quand vont ils intégrer à Outlook et outlook express un bouton “blog it” ou “mail to the world” qui publiera le contenu du “mail” sur la plateforme de blogs (avec une préf&rence pour MSN Space bien sûr)

 

Un bon ? concurrent de feedburner

Feedburner était jusqu’à aujourd’hui le seul service à offrir beaucoup de fonctionnalités pour les flux RSS. Grâce à Feedburner, on peut manager ses flux c’est à dire en créer, y inclure de la publicité, des pings, des stats et les publier sur différents supports et de différentes manières.

Rapidfeeds propose a priori le même genre de services sauf la possibilité d’inclure du google adsense et autres sources potentielles de sous ..

A quand un service en français ?

Les dangers du RSS

Selon un article de SC Magazine et le dernier report de Scan Safe, le RSS pourrait devenir le support de malveillances informatiques. La seconde moitié de 2005 aurait vu une augmentation de 265% du volume de spywares et adwares par rapport au deuxième semestre 2004 et une augmentation de 165% du nombre de virus.

Le hijacking des flux RSS pourrait, en 2006, être à la mode chez les virus, spywares et autres petites malignités. Est-ce que vos antivirus sont à jour ?

dans RSS | Les dangers du RSS | Commentaires (0) | TrackBack (0) | janvier 16, 2006

Stratégies RSS et mails: la cohabitation

Pour beaucoup d’entreprises, l’utilisation de RSS est au minimum une mode et au maximum un nouveau mode de communication qu’il faudra intégrer quand les autres le feront.

Un des freins à l’utilisation de RSS dans le monde de l’entreprise est la “concurrence” que des actions RSS peuvent avoir avec ce qui a été développé avec les newsletters et plus généralement dans la communication (avec les clients et partenaires) par l’email. Ce qui gêne notamment les entreprises est l’absence d’identification sur les lecteurs des flux RSS.

Notons aussi que les quelques entreprises qui se sont mises au RSS l’ont souvent fait pour devancer les problèmes de Spam/antispam qui gênent la communication par mail.

Il convient tout d’abord de préciser 3 points importants et parfois non connus concernant les flux RSS:

  • on peut recevoir un flux RSS par mail
  • on peut limiter le contenu de ce qui est diffusé par RSS (et même subordonner la réception à une inscription login/pass)
  • la diffusion d’informations par RSS n’est pas OBLIGATOIREMENT la diffusion du contenu d’un blog

With 100% content delivery ratios, is RSS a replacement for e-mail?

Actuellement, comme relativement peu de gens lisent le RSS et comme Microsoft ne l’a pas encore intégré dans IE et Outlook -express– (des plugins comme newsgator existent pour Outlook), il n’est bien sûr pas question de TOUT remplacer par le RSS mais on peut l’intégrer petit à petit dans sa stratégie globale de communication en COMPLEMENT de ce qui existe déjà par mail.

Par exemple, vous pouvez utiliser RSS pour:

  • annoncer la “sortie” du nouveau numéro de votre newsletter
  • booster certaines parties de votre newsletter (en totalité ou en partie)
  • proposer facilement et à très très peu de frais un PORTAIL pour vos clients et/ou partenaires d’un type précis, ce portail se mettant à jour PAR RSS
  • gérér votre newsletter PAR le RSS en ne créant que celui-ci et en le redirigeant automatiquement (et seulement pour vous) VERS votre système de newsletter
  • diffuser des contenus difficilement diffusables par mail (vidéo, son, coupons de remise, etc..) en raison de la lutte contre le spam et les virus

En conclusion: en raison de sa souplesse et du très faible coût de sa mise en place, le RSS ne vaut pas le coût  de s’en passer

Feedburner encore mieux

Feedburner qui est déjà un outil fantastique pour gérer son flux RSS vient d’ajouter plusieurs fonctionnalités avec FeedFlare qui permet d’avoir:

  • les tags les plus populaires (via del.icio.us)
  • le Technorati cosmos
  • le nombre de commentaires sur le post
  • la possibilité d’emailer le post
  • la possibilité de mailer à l’auteur du post

 

Utiliser et créer des documents de manière collaborative

Nous avons abordé en novembre les nouveautés de la création et de l’utilisation de documents de manière collaborative (concrètement: tout le monde a la même version au même moment sans avoir besoin de “collationner” les différences et de mettre une version à jour), notamment grâce au RSS (qui simplifie des systèmes un peu compliqués et cher comme la réplication de Lotus).

Nous avions parlé de Writeboard et Marc Dangeard avait signalé dans un commentaire Writely.

Un nouveau qui a l’air pas mal que nous avons trouvé: http://www.zohowriter.com/Home.do

et une description/comparaison des 3 systèmes par Michael Pastore.

 

Quelques start-ups commencent à pleurer ?

A la suite de l’annonce de l’intégration d’un lecteur RSS dans Outlook, voici un avis de Nik Cubrilovic à ce sujet: A Thousand Startups Crying - Outlook moves on RSS

Voilà bien évidemment ce qui arrive quand on élève un MOYEN (le RSS) au rang de concept avec pas mal de truc fumeux et quon ne réussi pas à passer le mistigri à quelqu’un d’autre ;-)

Prochaine étape: la publication sur les blogs intégrée aux mailers sous forme de bouton de type “mail to the worl” ou “blog it” (notamment Outlook et Outlook express), publication par exemple sur … MSN Space … et boum badaboum pour qui ??

Allez !! encore quelques mois pour se faire racheter avant de finir comme .. hébergeur .. à  moins de se transformer en vrai éditeur de soft avec un public bien choisi (d’appliquer l’ami Godin quoi ;-))

RSS Reader pour pocket PC

http://www.beetzstream.com/Portal/Products/SmartRss/tabid/57/Default.aspx

 

Concrètement: qu'est-ce que le podcast et comment on fait un podcast ?

La fin de l’année 2005 a été, dans les blogs, dominée par un nouveau mot “podcast”. A titre d’exemple, Bloic ne fait plus quasiment que du podcast.

Alors, le podcast ? Truc pour fainéants qui n’ont plus envie d’écrire ? Truc hype ? Truc pour revanchards qui n’ont pas pu devenir animateurs radios et épouser Estelle ?

Il n’a échappé à personne que le podcast n’était pas une nouveauté très technique et que la recherche pas mot clé dans un podcast n’était pas très facile.

D’ailleurs, à l’heure où de plus en plus de gens utilisent les mails (et les blackberries) à la place du téléphone et de ses messages audio qu’on est obligé d’écouter un par un pour savoir si il y a un truc intéressant, le podcast a plutôt l’air de combler une étape manquante, mais déjà passée, dans la webisation de la communication “to the world” (est-ce que les mails “audio” ont marché ?? ;-))

En tous cas, le podcast, peu savent vraiment en quoi ça consiste (la question actuelle est: Mr Sarkozy sait il vraiment ce que c’est quand il dit le savoir ? ;-))

Bref, avant de parler de tout ça dans vos cocktails de fin d’année, un petit tour chez webmonkey avec Michael Calore qui explique avec chaleur ;-) dans son article qu’est-ce qu’un podcast et surtout comment podcaster.

4 parties:

1  All the World's a Podcast
2  Create and find content
3  Record and mix
4  Publish and syndicate
5  Listen to this

Intégration de RSS avec Outlook: ça approche, ça approche

Scobleizer - Microsoft Geek Blogger » Outlook PM talks about upcoming RSS integration.

A quand l’intégrationd ans Outlook express ?

Que vont devenir toutes les applications créées pour lire le RSS ?

Le journal du Net propose des flux RSS

Quelques informations et la liste des flux disponibles du journal du Net ici.

IE7, RSS ... ça arrive !!

Vous avez des copains chez Microsoft, demandez leur !!

http://blogs.msdn.com/ie/archive/2005/12/06/500599.aspx

icone orange ??

http://blogs.msdn.com/rssteam/archive/2005/12/14/503778.aspx

RSStroom :-)

Le papier n'est pas ...

Rsstroomreaderrestroom7612304s_1

mort ;-)

dans RSS | RSStroom :-) | Commentaires (3) | TrackBack (0) | décembre 10, 2005

Un nouveau concurrent de SMG ?

Rassure toi Christophe, il ne s'agit pas vraiment d'un concurrent puisqu'il est aux US et pas sur les mêmes sujets. Christophe est assez stressé aujourd'hui car nous sommes depuis hier en train de faire la migration des notes du célèbre blog auto de Typepad à Movabletype, ce qui ne va pas sans poser certains problèmes quand on a un serveur dédié chez OVH (ont ils une ou 2 personnes qui gèrent l'ensemble de leurs serveurs ?), 2000 notes à changer pour garder les liens sur google et qu' on découvre au fur et à mesure quelques bugs dans les coins de Movabletype -hein Bloic ;-)). Mais heureusement, Christophe a compris que le mail restait la plus sûre façon de remonter toutes les infos à Olivier le roi du skate et du chill, qui gère cette migration et qui va s'endormir sur sa pizza et son ordinateur dans le pyjama qu'il n'a pas quitté depuis hier soir.

Bref, en sortant de ce problème momentané et en lisant les nouvelles du jour, nous sommes tombés sur une nouvelle social media company, aux US, le http://hubs.corante.com/

A priori un projet ambitieux quand à la qualité (on voit ça au contenu qui est + mis en valeur que les blogueurs) sur 3 sujets: marketing, web et media (ce n'est pas la même chose ? ;-))

Nouveauté aussi, le concept de HUB.. Voyons voir ce que ça va donner ..

RSS "classique" et podcast en même temps avec

FolioFirst www.feedisgood.com

Enfin un livre sur le RSS !!

Il était jusqu’à présent quasiment impossible de trouver un livre sur le RSS en français. Au mieux, un chapitre des livres spécialisés en XML y était consacré, de manière très technique mais jamais fonctionnelle.

Jean-Claude Morand y a remédié avec “RSS blogs - Un nouvel outil pour le management : La syndication des flux d'informations et des blogs pour l'entreprise

RSS_livre

Un validateur de flux RSS ... japonais

RSS Validator - feedAnalyzer RSS??????? comme quoi il y a bien autre chose que les US

RSS 1.0 ou ATOM ?

Un des problèmes des flux RSS est le format. Passons sur le fait que les validateurs de flux déclarent invalides une fois sur 2 les flux français à cause de nos exceptions culturelles (les accents et le reste) et posons nous la question: RSS 1.0 ou ATOM ?

Bloic parle toujours en privé (c'est un grand connaisseur de la technique ;-)) des possibilités d'Atom.

Il est bon quand même d'avoir l'avis des non-techniciens et nous avons trouvé sur le blog de quelqu'un qui travaille chez Sun, un graphe intéressant Atom vs RSS 1.0

Qui gagnera ?

Et Microsoft passe à l'attaque !!

Par une étrangeté de l’histoire qui le fait utiliser l’un des mots magiques des ancêtres Lotus Domino, le mot “réplication”, Microsoft vient d’annoncer un nouveau format, le SSE.

Toute l’info dans la FAQ du SSE.

L’intérêt majeur de SSE réside dans la synchronisation entre un contenu A et un contenu B; En gros pour avoir les mêmes infos dans les 2, vous pourrez utiliser SSE et plus des systèmes compliqués et coûteux.

Un exemple concret (et vicieux ):

Vous vendez le contenu de votre blog à un site et ce site est mis à jour par RSS; chaque fois que vous mettez à jour votre blog, un flux RSS est émis et met à jour le site. Toutefois, si vous rectifiez ensuite une note, ça fera un doublon sur le site cible (car celui ci aura reçu 2 fois le RSS et donc publiera 2 fois la quasi même note). Pour gérer ces doublons, il faut  donc faire un filtre qui vérifiera avant toute publication que le flux RSS n’est pas celui d’une note déjà existante qui est transformée. Avec SSE, plus besoin de ça !!

 

une bonne adresse pour construire la visualisation d'un fil RSS

http://jade.mcli.dist.maricopa.edu/feed/index.php?s=build

Qu'est-ce qu'on peut publier avec du RSS ?

Le RSS n’est pas seulement une radiation bloguesque mais a un potentiel beaucoup plus puissant (d’ailleurs beaucoup d’aspects des blogs ne sont-ils pas une conséquence du RSS et non l’inverse ?).

Quelques exemples de ce qui se fait avec RSS au pays qui fut le principal ennemi de l’URSS (je sais c’est mauvais ):

  • Amazon utilise RSS pour annoncer les meilleures ventes et pour fournir aux utilisateurs des infos sur ce qui les intéresse particulièrement
  • Quelques sociétés utilisent les flux RSS en interne pour communiquer des infos à leur personnel (via un portail auto-créé -techno Ajax ; type netvibes) ou pour transmettre whitepapers, présentations powerpoint ou documents word ou excel
  • Findsavings.com et Tesco utilisent RSS pour diffuser des coupons de réduction
  • Des fanas de l’audio utilisent RSS pour diffuser du contenu audio (podcast)
  • Textamerica.com permet aux gens de poster des photos, des videos et du text de leurs mobiles et le contenu est disponible par RSS
  • RSS est employé parfois pour remplacer les newsletters ou les compléter pour les prospects qui ne veulent pas donner leur email
  • RSS peut être employé pour communiquer discrètement et de manière fermée avec des investisseurs, actionnaires, clients qui auront eux seuls accès au flux
  • RSS peut être utiliser comme outil de consolidation de comptes, de contenu (puisque le flux peut mettre à jour un ensemble …. hé oui )

 

La grande distribution se met au RSS

Tesco, qui par ailleurs est très actif en email marketing, a créé un flux RSS sur le Deal of the Day. Ainsi les économiseurs (pas d’écran ) reçoivent les good deals par RSS. A quand le Podcast de l’affaire du jour chez Carrefour ou Leclerc ? Bloic, tu en parles à ton ami ?

Writeboard ou l'exemple de l'utilisation des blogs et du RSS comme outil

Writeboard est un site/outil qui permet d’écrire, de partager, de mettre à jour des documents. c’est à nos yeux un exemple excellent de l’utilisation de la “technologie” (un bien grand mot mais lequel utiliser ?) des blogs et surtout de leur logique pour des applications autres que des journaux personnels.

Autre truc intéressant: les mises à jour sont RSSisées.. hé oui, le RSS sert à autre chose qu’à faire des ersatz de newsletter

Blogs de consommateurs

Always Low Prices -- Always est un blog sur Wal-Mart (annoncé sans relations avec Wal-Mart) . En France rares sont les blogs sur une marque ou un produit et encore plus rares ceux faits par les marques ou sociétés elles-mêmes.

On se demande bien pourquoi puisque sans même avoir des critiques ou journalistes, il est très facile de constituer un PORTAIL d’informations sur UN sujet avec un blog.

La recette ?

  • On s’abonne à technorati
  • on fait une watchlist avec le produit ou la marque (par exemple: “bio de danone” ou “Rank Xerox”)
  • cette watchlist étant un flux RSS, on récupère ce flux sous forme de mail qu’avec un simple outlook express ou redirige AUTOMATIQUEMENT comme moblogging sur un blog typepad

Ainsi, on constitue le blog d’infos sur UN sujet en mode automatique avec un panel potentiel de 18 millions de personnes !!

On peut aussi le faire sur des hommes politiques ou sur des émissions de télé !! Quand on connait le nombre de gens utilisés par les moyens classiques et le prix que ça coûte, mais pourquoi PERSONNE ne fait encore ça ??? (ne nous demandez pas pourquoi NOUS nous ne le faisons pas, on n’a pas le temps )

White Paper de Yahoo sur le RSS

Ce livre blanc est téléchargeable ici.

Quelques chiffres: 12% connait le RSS et 4% savent l’utiliser. 27% utilisent la syndication dans des pages spécifiques sans connaitre le RSS. 28% ont entendu parler du podcasting mais 2% sont “abonnés” à du podcast..

Rappel pour les gens simples : il est possible gratuitement de recevoir les flux RSS par mail et si on sait paramétrer ses règles de messages dans son mailer, ce n’est pas gênant de recevoir plein de flux RSS..

 

Comment référencer son blog chez Google-blogs

Googgle a lancé récemment un service spécifique de recherche dans les blogs (http://google.com/blogsearch) mais Google n’indique pas forcément comment référencer son blog dans cet outil.

Google regarde régulièrement les outils de recherche et annuaires principaux des blogs donc être référencé chez Google passe par une présence dans ces outils.

Pour + d’infos, pas besoin de chercher, tout est sur google (http://www.google.com/help/about_blogsearch.html)

Il faut répéter que pour Google (qui a déjà tout compris et ne recrée pas un nouvel univers à l’instar des pseudo blogs penseurs) les blogs sont simplement des sites web avec certaines caractéristiques dont les flux RSS ou Atom.

maj 2008: d'autres infos sur "Audience et référencement naturel"

Feedburner lanceausi un service de ping

Burning Questions - The Official FeedBurner Weblog: PingShot: Speedy Content Distribution for Everybody

On connaissait pingomatic, pingoat et voici PingShot par Feedburner..

Bientôt un classement ATP ou des services de pong ?

Outlook Express pour lire le RSS

RSS in Outlook Express indique que Microsoft proposera dans “Vista” (le prochain OS de windows) une version d’Outlook Express qui permettra de lire le RSS.

Pour l’instant, peu de systèmes existent permettant ceci alors que pas mal de personnes aimeraient avoir UN outil pour leurs mails et le RSS (qui remplace de fait petit à petit les newsgroups).

A n’en pas douter, ceci augmentera la popularité REELLE du RSS dont pas mal de monde parle mais que peu utilisent dans la réalité.(puisque seulement 10% des blogueurs utilisent le RSS).

Flux RSS : la sécurité en question

Flux RSS : la sécurité en question: un article complet d’Indexel à ce sujet

Le mail et le RSS RECONCILIES !!!!! Mail and RSS, now unified !!

RMail est l’application dont on revait et qu’on a enfin trouvée.

Beaucoup d’entre nous ont du mal avec le RSS qui nécessite tant que Microsoft ne l’intègre pas de base dans Outlook ou Outlook express soit d’utiliser d’autres outils, soit de s’abonner à Newsgator ou autres, soit de ne pas utiliser le RSS..

Avec RMail plus de problèmes !! 

  • Vous copiez l’adresse du flux RSS (y compris une watchlist technorati)
  • Vous la copiez dans l’interface
  • Vous indiquez votre mail
  • et, une fois que vous aurez confirmé, vous recevrez le flux par email..

Thanks to kbcafe !!!  With RMAIL you can receive RSS by mail without special soft, tool, paying subscription/application

Connaissez-vous le chercheur de feed RSS Feedzie ?

http://www.feedzie.com/

et seulement 10% des blogueurs utilisenbt le RSS selon Nielsen//NetRatings

One in 10 Weblog Readers Personalizes Content with RSS Feeds, According to Nielsen//NetRatings

donc peut on dire en fonction de l’article précédent qu’entre 10 et 13% des blogueurs sont des influenceurs ??

87% des influenceurs utilisent le RSS

Nooked Blog: Nooked - Influencer survey a trouvé que 87% d’influenceurs utilisent le RSS pour collecter des informations, analyses, nouvelles etc.. L’échantillon était de 200 personnes mais Nooked ne précise pas leur nationalité..

2 schémas intéressants:

87_influenceurs

87_influenceurs_2

et des conclusions classiques sur l’influence grandissante du RSS.

Les commentaires de la note sont très intéressants !!

Google et le RSS

Google Files for RSS Ad Patent, article de www.clickz.com résume les idées et projets de Google au sujet de la publicité dans les fils RSS (via RSSPAD qui donne une excellent idée au passage pour devenir un prochain millionaire .com  en mettan au point une solution de fiultrage de cette publicité ;-)) au même moment où Google news se met aussi complètement au RSS.

dans RSS | Google et le RSS | Commentaires (0) | TrackBack (0) | août 15, 2005

Microsoft integre le RSS .. completement

On savait que la prochaine version d IE devait integrer un lecteur RSS et on apprend via Neville Hobson weblog que l integration de RSS chez Microsoft va etre beaucoup plus poussee puisque Microsoft will be building support for RSS into Longhorn

Microsoft reussira-t-il aussi a:

  • unifier les differents standards de RSS (en imposant son standard ou le standard choisi)
  • faire apparaitre les blogs non pas comme des sites simples (ce qu ils sont d un certain point de vue) mais AUSSI comme un MAIL au monde entier (nous on parie que les prochaines versions d Outlook express et Outlook auront une touche  mail au monde ;-))  Apres tout les blogs peuvent aussi etre une nouvelle version des newsgroups... qui ont toujours bien marche aux US mais mal en France

Pourquoi le rss va tuer les newsletters par mail ?

Un article synthétique sur ce sujet inévitable de Chris Pirillo dans Lockergnome.

Nous reprenons librement cet article (en modifiant certains points d'après nos idées):

  • RSS est incompatible avec le spam (ça parait bête comme premier point mais c'est intéressant non ?)
  • Aucun virus ne peut se transmettre par RSS (nous rajoutons pour l'instant car on ne sait jamais ce que des plaisantins peuvent inventer ;-))
  • Le lecteur est le seul décideur de son abonnement/désabonnement (une bonen nouvelle pour les lecteurs, une mauvaise pour certains propriétaires de newsletters)
  • une meilleure organisation flux RSS vs newsletters (bof !!  les mailers savent bien gérer les mails entrant non ?)
  • Les gens réfléchissent 2 fois avant d'indiquer leur adresse email dans une liste
  • Les agrégateurs de RSS sont déjà suffisamment évolués pour être utilisés (c'est vrai mais on attend la grande offensive de Microsoft)

Microsoft a annoncé la prise en compte des flux RSS dans la version 7 d'IE et c'est vraiment ça qui rendra populaire cette technologie qui est pour beaucoup dans la diffusion des blogs.

RSS peut aussi se transformer en mail et/ou être publié sur différents supports et vice-versa: c'est aussi cette souplesse et la facilité avec laquelle on peut le faire qui fera de tout ça un succès.

Quelques problèmes cependant:

  • plusieurs standards
  • un pb générique avec les accents et caractères bizarres
  • UN SEUL technorati

....... et l'article de Chris date d'octobre 2003 ;-))) Rien n'a évolué depuis ?