Marketing, PR et blogs

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous

Marketing, PR et blogs


Yandex attaque Google en anglais

Yandex fait la loi en Russie, assez loin devant Google (62,8% contre 22% pour Google) mais voilà que Yandex nargue Google en lançant une version anglophone de son site ( http://yandex.com ).

ComScore estime que Yandex occupe déjà la 7ème place mondiale en nombre de requêtes (1,9 milliard de requêtes en décembre 2009 contre 87,8 milliards pour Google).

Yandex a la plus forte croissance du Top 10 mondial et lance son offensive au bon moment alors que Google commence à être un peu moins aimé.

Yandex a commencé à indexer les sites étrangers depuis 2 ans et aurait déjà plus de 4 milliards de paghes indexées (en + des 5,25 milliards de pages en russe). Ce chiffre est faible par rapport aux autres moteurs de recherche mais … Yandex a une force technique et de recherche comparable à celle de Google.

Officiellement, Yandex ne veut être présent que dans les pays de langue russe mais on voit mal comment à terme, Yandex et ses formidables chercheurs qui n’ont rien à envier à ceux de Google, se priverait d’attaquer le reste du web d’autant plus que Yandex, détenu indirectement à 25% environ par l’état russe, pourrait se révéler être une “arme” redoutable dans la guerre du web.

Pour l’instant aussi, yandex.com est tout simple mais ceux qui lisent le russe savent que yandex.ru offre de mutiples services, parfois même plus élaborés que ceux de Google:

yandex

yandex.ru

Affiliation en France en 2010

Alors que A4Uexpo à Munich a été un succès (nous en reparlerons prochainement), Effiliation, une société français d’affiliation, organisait la semaine dernière un petit déjeuner pour présenter son système Peaksell  pour « Générer des ventes avec son catalogue produits » (voir après).

Dans sa présentation, Christophe Bosquet d’ Effiliation, a commencé par un panorama de l’affiliation en France et pour une fois on a eu l’impression d’avoir des choses vraies.

Alors qu’aux USA et + généralement dans les pays de langue anglaise, l’ affiliation représente la principale source de revenus des sites “éditoriaux”, l’affiliation reste au plancher en France.

Lire la suite "Affiliation en France en 2010"

Les mirages du trafic issu de Facebook et twitter

Le web fleurit de conseils, méthodes pour utiliser Facebook et Twitter afin de drainer du trafic. La bonne question serait de savoir si tous les gourous qui expliquent comment faire ont mesuré l’intérêt des méthodes qu’ils préconisent.

Nous avons depuis quelques mois tenté des expériences avec des blogs à audience similaire (en type d’audience et en nombre de visiteurs). Un blog a été l’objet de plein de trucs pour relayer ses billets sur twitter et Facebook; l’autre n’a rien eu du tout (à part du relai automatique de ses notes sur twitter –compte twitter ouvert une seule fois à son ouverture et jamais entretenu autrement que par le postage automatique – même chose sur Facebook voir Relier directement son flux RSS avec twitter  ).

Résultat: pas + de 5% d’audience en + pour le blog qui a eu du gros boulot de relai sur Facebook et twitter donc au final, aller s’agiter sur Facebook et twitter ne sert strictement à rien  et est même pénalisant car le temps passé est trop important pour le rendement: si vous passez ce temps à écrire de nouvelles choses, vous aurez + d’audience. (Dans notre expérience, le blog qui a été relayé sur twitter et facebook de manière active a du nécessiter 40% de boulot en plus …)

Une raison supplémentaire à ça: VOS visiteurs relaieront vos trucs sur twitter et facebook, si ça leur dit, sans que vous ayez le moindre truc à faire et cela sera d’autant plus relayé que ces visiteurs auront la possibilité d’être les premiers à en parler (donc à se faire mousser ou à satisfaire leur ego, moteur principal de facebbook et twitter) puisque vous vous n’en parlez pas sur ces “réseaux sociaux”.

N’oubliez jamais de calculer le rendement  temps passé/audience récupéré.

Si vous agissez de manière professionnelle, voyez aussi le coût que vous facturerons les soi-disants experts…

Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic

Tout savoir des adwords qu’achètent vos concurrents, tout savoir des mots clés où certains sites sont bons, tout savoir de la provenance du trafic d’un site ?

Vous en rêviez ? Hé bien profitons des vacances et du printemps pour vous satisfaire et pour présenter quelques outils gratuits très puissants qui aident à comprendre ou à espionner les sites web et leurs secrets ;-))

Aujourd’hui, un des tops sites pour ça: semrush

Lire la suite "Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic"

Michelle Obama en singe sur Google Images .. et alors ? Ca intéresse qui ?

Oh quel scandale ! Michelle Obama est en singe sur Google Images !!! Quel scandale !

Qui cela intéresse-t-il ?  Les censeurs (dont certains sont dans le Nouvel Obs de la semaine comme Seguela, l'homme à la Rolex qui parle du net comme de la plus grande salop.. jamais inventée ou comme JF Copé qui après des débuts prometteurs semble avoir aussi peur de ce qu'on pourrait dire ? ) qui confondent allègrement outil et contenu ?

Qui cela intéresse-t-il car si comme le disait le philosophe Alain "on existe par le regard des autres ... "  QUI regarde Michelle Obama en singe sur Google et pour qui existe-t-elle en singe ??

Un petit tour sur https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal  outil gratuit que tous ces auto-proclamés spécialistes ne connaissent pas (et pour les résultats duquel des gogos arrivent à payer ?!?) et que voit-on ?

L'expression "Michelle Obama"  est cherchée dans Google (donc pas seulement dans "images")  1 220 000 fois - en fixant l'outil sur "anglais" et "tous pays" , ce qui montre un PETIT intérêt des internautes ...

Michelle-obama-google

L'expression "Desperate Housewives"  est cherchée elle + de 4 000 000 de fois !!

Desperate-housewifes-google

Oui mais .. diront les défenseurs du politiquement correct ... Michelle Obama est la "première dame" des Etats Unis..

Sauf que ... elle n'a pas été élue et n'a donc aucun rôle démocratique et plutôt un rôle "de fait"  et de fête ;-)) et que surtout, si on suit cette idée de "respect des politiques", que dire de ce qu'on trouve sur Google Images quand on tape "ahmadinejad" ??

Ahmadinejad 

On trouve aussi du singe, de l'hitler et autres joyeusetés ..

A titre d'info complémentaire, "ahmadinejad" est cherché 550000 fois sur le dernier mois dans Google (anglais et tous pays) et seulement 2400 fois en France ...

Pourtant les journaux et médias classiques nous en parlent beaucoup .. ("desperate housewifes" est cherché presque 2 millions de fois en France par mois et les journaux sont loin d'en parler 4 fois + que du président iranien).

Il résulte de tout ceci 2 possibilités:

soit les beaux esprits qui s'expriment dans les medias classiques à propos du "scandale" Michelle Obama singe dans Google ne comprennent rien de ce qui intéresse les gens ... (ce qui est fort possible tant ils ont tendance à croire que le monde pense comme eux)

soit les beaux esprits qui s'expriment dans les medias classiques veulent "éduquer" les boeufs que nous sommes et donc s'arroger le pouvoir de décider de ce que nous pouvons voir sur Google et le web, en l'occurence pas de Michelle Obama mais toujours du Ahmadinejad en singe . Ceci dit pour l'instant, ils n'ont pas encore compris que cela n'intéressait pas beaucoup de monde ;-)))

Démocratie, politique, Internet, représentativité et sondages

Internet et l'accès des "masses" à l'information et à l'interaction modifie le rapport des représentants du peuple (ou de ceux qui considèrent plutôt que le peuple est à leur service) au peuple.

Dans les démocraties occidentales, est venu le règne des sondages "quali" afin d'essayer de mieux saisir les opinions.

Internet étant généralisé, les sondages "quali" "classiques" semblent marquer le pas (surtout à cause de leurs coûts -voir affaire Opinion Way et Elysée).

Wtps-cover
James Fishkin
a écrit un très intéressant ouvrage de réflexion sur le sujet: When the people speaks.

Le premier chapître est disponible gratuitement sur : http://cdd.stanford.edu/research/whenthepeoplespeak/

et les résultats d'une des assertions de Fishkin est ici: http://cdd.stanford.edu/polls/docs/summary/

Seth Godin devient politiquement correct ou réécrit un livre seulement en changeant la couverture ?

Le grand succès de Seth Godin "All Marketers are liars" va changer de titre et devenir " All Marketers tell stories ".

Seth-godin De menteurs les "marketeurs" deviennent conteurs dans la nouvelle version de All Marketers are liars

Peut-être est-ce la même chose puisque de moins en moins de gens croient aux contes (notamment à cause de leurs comptes).

Peut-être aussi qu'avec ce changement de titre ET de couverture, Seth Godin illustre son livre.

Il a raconté de gros mensonges (qui a pu concrètement utiliser ce qu'il disait dans son livre ?) mais ils se sont tellement diffusés qu'ils sont devenus maintenant une histoire ;-)

La lecture ACTUELLE du livre de Godin serait donc changée par sa propre histoire (un bel exemple de fractale d'idée :-)).

A moins que tout simplement, le changement de titre change concrètement le livre et en fasse un nouveau. Comme les gens lisent de moins en moins par manque de temps et d'attention, le titre, comme en SEO, deviendrait LA chose principale d'un livre (qui pourrait ainsi devenir gratuit puisqu'à la place du contenu on pourrait mettre de la pub ;-)).

Les hommes politiques vont adorer (il y a déjà eu un essai de duplication de discours avec juste changement de titre ;-)) ainsi que les philosophes à la petite semaine.

Que va penser et faire Hadopi ? Changer de titre change-t-il l'oeuvre et son prix ? ;-)

Connaître sa position dans Google et autres moteurs de recherche

Savoir où on est dans Google, Bing et Yahoo est très utile pour savoir comment y monter. Avant même d'optimiser son référencement (voir Augmenter son audience web et son référencement naturel 5 et articles précédents sur le même sujet ou la rubrique Referencement naturel) il faut bien évidemment savoir où on est (et déjà si on y est, notamment en ce qui concerne les images qui ont une fâcheuse tendance à disparaître dans Google, quand le Safe Search des navigateurs est activé; Google "élimine" les images en se basant a priori sur le % de chair (via la couleur) et la dénomination ce qui peut conduire à quelques incongruités ;-)).

Pour connaître donc sa position dans Google, Bing et Yahoo, le meilleur (simplicité, gratuité, facilité) outil actuel semble être Goldorank, un plugin firefox téléchargeable en cliquant ici.

Concrètement, vous indiquez le mot clé et votre site dans Golgorank en sélectionnant le ou les moteurs de recherches pour lesquelles vous voulez connaître votre position.

Goldorank

Si il s'agit d'une expression, n'oubliez pas de la mettre en "  comme dans l'exemple qui suit avec "blog et entreprise".

Goldorank-2 

Dans l'exemple qui précède, tubbydev est bien premier et dans Google et dans Bing mais sous tubbydev.typepad.com et non sous tubbydev.com alors que c'est la même chose --> donc attention à ce genre de problèmes.

Dans le même genre d'idées, comme les moteurs Google, Bing et cie intègrent dans leurs premières pages des résultats issus de leurs pages d'actualités ou de vidéos, un site ou un blog qui serait bien placé dans ces "sous-ensembles" et apparaîtrait ainsi de fait sur la première page des moteurs n'obtiendrait pas de résultats dans Golgorank car celui-ci indiquera à la place Google news ou Google video mais pas le contenu de ces derniers . Exemple avec "sarkozy"

Position-page-google

Si vous êtes premier sur Google actualités sur "sarkozy" vous serez en tête de page google mais pas trouvé par Golgorank qui indiquera news.google.fr (dans notre exemple; nous avons cherché pour marianne2.fr )

Aux fans de détails, nous n'avons pas vérifié si Golgorank prend en compte les particularités du navigateur sur lequel il est installé ou pas mais honnêtement, a-t-on besoin de pousser si loin l'enquête  ? Malgré tout le battage fait sur l'éducation du couple navigateur/google et sur la variation des résultats en fonction de l'endroit où l'on se trouve, ceux-ci varient rarement de + d'une page.

Golgorank cherche pour un nom de domaine donc pas besoin de spécifier la page web dont vous voulez connaître l'emplacement.

Golgorank ne tient pas compte des publicités Google Adwords, il y a d'autres outils pour ça: voir

Savoir ce qu'achètent vos concurrents sur Adwords

a4uexpo Londres

Les présentations de a4uexpo Londres sont visibles sur slideshare http://www.slideshare.net/a4uexpo/presentations

voir aussi

a4uexpo Amsterdam jour 1

Gagner beaucoup d' argent avec un blog


Chercher dans bing ET google

Si vous n'arrivez pas à vous décider entre bing et google ou si vous aimez comparer ce qu'on trouve dans les 2 moteurs de recherche, alors http://www.bing-vs-google.com est fait pour vous

Aussi simple que google et avec un résultat sur 2 fenêtres avec à gaiche bing et à droite google. La preuve en images avec le résultat d'une requête sur "hadopi".

Bing-google 

Bing ou google

Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web

Pas un mois ne passe sans qu'on constate de plus en plus la façon dont médias classiques (objets et hommes) pédalent dans le web et l'Internet de manière générale.

Les journaux ont créé des sites web qui ne sont pas rentables.

Les anciens journalistes ont créé des sites web qui ne sont pas rentables.

Tout ce monde cherche des investisseurs (comme si c'était logique qu'un investissement gère un problème de rentabilité.....).

Tout ce monde espère un modèle payant OU une quelconque manne publicitaire, manne étrangement orientée uniquement vers des modèles périmés, à savoir le paiement par visualisation alors même que les annonceurs veulent eux aussi de la rentabilité donc des modèles au paiement par clic (Adwords) ou par affiliation...

Très peu de gens ou de sociétés se penchent sur le coût de production d'une page web. Pourtant c'est bien par ce coût de production de la page web qu'on peut améliorer en premier lieu la rentabilité des medias en ligne.

Lire la suite "Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web"

Savoir ce qu'achètent vos concurrents sur Adwords

De plus en plus, Google Adwords devient LE moyen de trouver des clients sur le web. Avec la crise, les sociétés comprennent enfin que le modèle classique de bannières et paiement pour CPM est une arnaque et que seuls les systèmes d'affiliation ou du paiement au clic peuvent donner de vrais résultats RENTABLES. (Bien sûr, il existe toujours des îlots de résistance, qui continuent de payer au CPM, tant que des annonceurs riches ou benêts aidés ;-)) existent  -un benêt aidé étant un annonceur qui ne se donne pas la peine d'aller regarder le prix des mots clés sur https://adwords.google.fr/select/KeywordToolExternal - ne pas oublier d'activer la colonne prix CPC - ni de comparer ce que proposent les agences avec ce que lui montre gratuitement Google Ad Planner.

Pour optimiser la dépense sur Adwords, il n y a pas beaucoup de moyens. Il faut principalement optimiser ses campagnes en privilégiant d'en faire beaucoup sur beaucoup d'expressions et de mots peu coûteux du domaine visé plutôt que d'arroser avec des mots qui ont beaucoup de recherche mais pas forcément des acheteurs.

Par exemple, si l'on veut vendre des chaussures, on prendra des expressions comme "acheter chaussures sur Internet" plutôt que "chaussures".

Au delà de cette évidence, il est très utile de savoir comment agissent et ce que dépensent les concurrents car sur le net plus qu'ailleurs, il n'est pas nécessaire d'être très très bon: il suffit juste d'être meilleur que ses concurrents (ou moins mauvais ;-))  ce qui peut notamment passer par une dépense en adwords inférieure, le temps que le concurrent mode start-up dépense tout son argent en coûteuses campagnes ;-))  souvent poussées par des sociétés d'achat adwords rémunérées en % de la dépense donc enclines à dépenser un max tant que la société a encore des fonds ...

Pour espionner son concurrent et savoir ce qu'il dépense en adwords, il existe un logiciel très pratique et très abordable: PPC WEB SPY.

Le meilleur moyen d'utiliser PPC WEB SPY est de l'utiliser comme une extension firefox.

Une fois installée, l'extension PPC WEB SPY permet pour chaque recherche faite sur google de voir pour chaque "adwords" non seulement les informations classiques mais aussiles AUTRES mots achetés par le concurrent ... Utile non ?

Ppc-webspy 


Connaître la valeur d'un site web

Plusieurs outils existent pour connaître la "valeur" d'un site web. Bien entendu par "valeur", on peut désigner tout et n'importe quoi mais on désigne au minimum:

  • un aperçu des statistiques
  • un aperçu de la présence dans Google, Yahoo et MSN (pardon Bing ;-))
  • une idée des "revenus" pouvant être générés.

Nous avons déjà évoqué ici Dataopedia -Trouver des informations sur un site web- et sa majesté Google Ad Planner  -Google Ad Planner ou la fin de certaines agences de rp et pub  - (le truc qui va mettre au dos du mur toutes les "agences de pub pipeau") mais il existe plein d'autres petits sites capables de donner de l'info. Le mieux étant, si vous voulez connaître la "valeur" du site de vos concurrents, de votre belle-mère ou de vos enfants ou la manière dont VOTRE site web ou blog ou forum est vu de l'extérieur, d'utiliser tous ces outils et d'en faire une "moyenne".

Voici donc 9 sites web pour juger d'autres sites web :-)

WebsiteOutlook, StatBrain, CubeStat, WebTrafficAgents, BuiltWith, WhoIs, QuarkBase, URLfan , AboutTheDomain.

Fusion de flux RSS et idées pratique en sortie

Comment fusionner des flux RSS ? Pas pour les lire mais pour les publier .

Vous avez plusieurs blogs ou site ou forums, brefs des trucs qui ont un flux RSS mais vous voulez proposer aux gens qui passent sur l'UN de ces "objets web" UN seul flux qui reprendra l'ensemble des flux (ou une partie spécifique).

Il existe bien sûr des outils pour faire ça mais rien de plus simple que d'utiliser le meilleur et plus simple publicateur/diffuseur de flux RSS qui existe: twitter !

Le principe est simple. Vous ouvrez un compte twitter sur lequel vous allez publier AUTOMATIQUEMENT tous les flux natifs de vos "objets web". Vous obtiendrez alors un twitter qui lui-même aura un flus RSS sortant, somme de tous vos flux RSS  !

Comment relier automatiquement vos différents flux RSS sur UN twitter ? Grâce à des outils comme twitterfeed (lire Twitter et RSS ). Une fois inscrit (gratuitement) sur twitterfeed, il vous suffit d'indiquer le flux RSS natif ET le compte twitter cible (le même pour tous les flux). Vous pouvez même configurer (voir illustration ci-après) ce qui apparaît sur le twitter DONC sur le flux RSS en sortie et donc sur feedburner.

Rss-twitter

Les perfectionnistes pourront aussi utiliser Yahoo Pipes  pour Filtrer le flux RSS d' un twitter

Avec feedburner en sortie, on peut notamment proposer le flux RSS par mail (ce qui est pratique quand on veut diffuser sans effort et sans serveur des newsletters).

Les petits malins trouveront même là le moyen de CREER des newsletters à partir de différents flux RSS sur par exemple le même sujet.

Imaginons par exemple que vous vouliez créer une newsletter sur la politique. Vous récupérez différents flux RSS , vous les regroupez dans UN twitter (avec twitterfeed) et vous en faites UN flux que vous diffusez par mail (et aussi si vous voulez sur le web, via par exemple un système de blog qui accepte la publication par mail (type blogspot ou typepad), que vous rendrez automatique ave une redirection sur un gmail.

Si sur le web public, cela risque d'être un peu difficile à référencer, un tel système peut être excellent en interne dans une société pour publier des  infos sur un Intranet ou dans les emails des salariés (surtout pour le prix et le temps qu'il coûte à monter ....) .

Pour les vrais vicieux, on rappelle aussi que pas mal de systèmes de recherches proposent aussi en flux RSS le RESULTAT des recherches sur un sujet ...

Faire des concours sur des pages web

Faire des sondages, des concours, des questionnaires est un des trucs favoris des webmasters pour tenter de garder l’internaute sur le site, le blog ou le forum dont ils ont la charge.

De très nombreux systèmes existent. En France, le plus simple et facile est à notre avis (humble) 123votez.com mais il ne permet pas d’organiser des concours où les internautes qu’on veut rassembler en communauté (le truc à la mode pour essayer de faire de l’audience sans passer par les fourches de Google mais sans se demander non plus “qu’est-ce qu’une communauté” et “Peut-on créer une communauté ? “ – question à laquelle le fondateur même de facebook répond NON -mais on verra ça plus tard dans la rubrique Methode Google).

Strutta, un nouveau système US, permet lui d’ organiser sur le web des concours très impressionnants: concours de vidéos, de photos et autres. Strutta est simple à utiliser (voir quelques écrans ci-après) mais .. payant (heureusement .. pas cher ).

Lire la suite "Faire des concours sur des pages web"

DELL ne vend plus d' ordinateurs

Appel à DELL au 0825 387 133 (0,15 euros / min) pour commander un ordinateur (Inspiron mini 10). Il faut toujours appeler les vendeurs d'ordinateurs car au téléphone ils font souvent des réductions qu'on n'a pas sur le site ;-))


Après une première série de questions (Qui êtes-vous ? Société ou Entreprise ?), on nous passe une dame.

La dame de DELL dit Bonjour,

On dit à la dame de DELL qu'on veut un Inspiron Mini 10, qu'on l'a configuré et qu'on voudrait savoir si elle peut faire un prix.

Visiblement la dame de DELL n'a pas compris la question (et a priori ce n'est même pas une ruse pour ignorer la demande de réduction ..) et elle commence à questionner:

- société ou particulier (pourtant la première personne de DELL qui a répondu avait déjà demandé ça)

- quelle est votre activité ?

- nombre de salariés ?

- pourquoi voulez-vous un ordinateur ?

- où voulez-vous vous servir de votre ordinateur ?

- quel est votre nom ? votre fonction ?

etc, etc..

Au début, on répond gentiment aux questions de DELL (il est 8H30 du matin) et puis au bout de 5 minutes, on commence à se demander si on est bien chez DELL ou au téléphone avec l'administration, la Sécu, une nouvelle entité de recueil d'informations sur les éventuels utilisateurs d'ordinateurs ou si HADOPI a une tentacule chez les futurs acheteurs d'ordinateurs à ficher ;-))

On demande donc à la dame de DELL si elle peut vendre un ordinateur, si on peut regarder  la configuration qu'on a faite sur le site et si elle peut "faire un prix".

Visiblement très formée à la PNL téléphonique, la dame de DELL demande si ses questions dérangent et explique que nous sommes en train d'"échanger" ?!?

On répond à la dame de DELL que si elle veut échanger c'est son problème mais que nous on aimerait bien ACHETER un ordinateur, qu'on l'a configuré sur le site et qu'on veut simplement demander (en payant 0,15 euros par minute au 0825 387 133 de DELL) si elle PEUT FAIRE UNE REDUCTION !

La dame de DELL reprend son questionnaire via des questions sur notre gêne ou pas par rapport à ses questions ...

Vaincus par la dialectique et les nouvelles méthodes de DELL, on raccroche (sans même demander à la dame de DELL si l'entreprise où elle travaille a un numéro d'agrément CNIL pour la super base de données sur les gens que chaque "commercial" -ou peut-être ont-ils un autre titre comme "enquêteur"- constitue au téléphone toute la journée..) et on va acheter un Asus EEE

Le début de La Méthode Google commence par la très mauvaise expérience de Jarvis avec DELL, son blog à ce sujet et la réaction (un peu tardive) de DELL qui mit en place un blog d' écoute de ses clients ..

Visiblement, DELL France n'arrive toujours pas à écouter ce que veulent les clients au téléphone ou a décidé de se consacrer uniquement à du profiling plutôt que de vendre des ordinateurs..

Faire des bannières gratuitement

On a souvent besoin de bannières et de boutons sur ses pages web (ne serait-ce que pour éviter d'écrire un texte en lettres qui pénaliseraient la densité des mots clés ;-)).
Nous avions indiqué cooltext comme système pour créer des boutons et logos gratuitement.
Voici encore mieux avec bannersketch qui permet de créer bannière et bouton très facilement et gratuitement.
Bannersketch est un site entièrement gratuit qui vous permet de faire des bannières de toutes dimensions, avec vos couleurs, votre texte, sans imposer ni background ni quoi que ce soit.
Même un inapte à photoshop (c'est à dire un type qui regarde le miracle photoshop d'ici comme de la science fiction ;-))) arrive à faire une bannière en suivant pas à pas les 4 étapes de bannersketch:

  • taille de la bannière et templates
  • couleurs
  • texte et disposition de celui-ci
  • bordure


A chaque moment, on peut enregistrer le travail et tout ça bien sûr sans avoir à créer le moindre compte en ligne !
Banniere-gratuite

Marketing: facebook et twitter ont du mail malgré les problèmes de mesures des campagnes mails

Mine de rien, le bon vieux email est la chose qui est la plus utilisée de l'Internet (Essayez donc de vous placer sur les autoroutes de l'information en début de câble ou dans l'air sur le wifi à n'importe quel moment et pas seulement en début de matinée ;-))
Moins sexy actuellement que Facebook, Twitter et les autres ressucées du web et pourtant tellement plus pratique (facile à stocker, à classer, à lire, à transmettre et à "réagir" ), le mail reste l'outil le plus utilisé par les "marketeurs" du web.
Les newsletters sont ainsi parmi les outils les plus efficaces en affiliation (si vous avez une newsletter avec pas mal de membres, vous êtes potentiellement riche de pas mal de revenus avec les systèmes d'affiliation ;-))
Ceci dit, il y a pas mal de côtés obscurs et mal détaillés dans le marketing par email. On ne veut pas une énième fois parler ici de l'opt-in et des ventes-locations douteuses de listes d'emails mais plutôt de la manière dont sont mesurées les campagnes marketing par mail.
Que veut-on dire par exemple exactement quand on dit que x emails ont été "délivrés" dans une campagne ? x mails ont-ils été envoyés ? Compte-t-on les retours ? (Sait-on d'ailleurs comment les compter ?) Compte-t-on les mails qui ont été ouverts ?
Cette petite étude (Emailing in the Dark: What European Email Marketers Don’t Understand about Deliverability  ) donne des résultats de sondages et d'analyses assez intéressants comme par exemple:
Emaildefinedelivered
Tubbynote:  Le graphe est aussi peu clair que la définition de "delivered" puisque "reached the box" pourrait inclure (did not bounce) et ne spécifie pas si ont été mesurés le nb d'email "ouverts".

Lire la suite "Marketing: facebook et twitter ont du mail malgré les problèmes de mesures des campagnes mails"

Coca ou Pepsi: qui a le meilleur logo ?

Coca et Pepsi ont 2 logos différents. Qui a le meilleur ? Difficile de répondre à cette question mais en interne et depuis leur création, Coca-Cola et Pepsi ont eu 2 façons de faire vraiment différentes en ce qui concerne cette question:
Coca-pepsi
'lire aussi Comment trouver/choisir une marque ou un nom ?'

maj: Coca contre Pepsi, la video du combat

Comment trouver/choisir une marque ou un nom ?

Beaucoup de nouvelles sociétés ou projets perdent du temps pour trouver un nom. Denise Lee Yohn “check” comme seuls les américains savent le faire, les trucs auxquels il faut penser pour trouver un “bon” nom ou au moins de ne pas en choisir un mauvais..(lire aussi  Conversations des consommateurs sur Internet : ce qui change pour les marques  ) (cliquez dessus pour voir en plein écran)

 

Bien référencer ses images, ( tiens mais est-ce vraiment utile ?)

De plus en plus de tauliers de blogs ou de sites se rendent compte de l'importance de la recherche d'images sur Google et donc de l'intérêt à bien référencer ses images. Quelles sont les choses importantes pour un bon référencement d'images sur le web ?
Tout d'abord, il faut avoir un bon nom d'image. Un bon nom est évidemment autre chose que IMG317.jpg mais ce n'est pas non plus lancearmstrongverbier.jpg, c'est soit lance-armstrong-verbier soit lance_armstrong_verbier.jpg
Certains pensent que le - est préférable au _ bien que Google officiellement prenne en compte les _
Attention à éviter les espaces, les ' et les lettres spécifiques avec accent, cédille
Un "bon nom" si vous cherchez de l'audience, c'est aussi un ou plusieurs mots qui sont cherchés par les gens et donc par forcément VOS mots, surtout si vous êtes un Pro du secteur: vos prospects qui sont les gens intéressants pour vous ne parlent pas, ne cherchent pas avec VOS mots mais avec les LEURS.

Lire la suite "Bien référencer ses images, ( tiens mais est-ce vraiment utile ?)"

Qui et comment suivre sur Twitter ?

Twitter remplace peu à peu Facebook et comme en plus il est facile de twitter automatiquement (via par exemple le flux RSS --> Twitter et RSS ) il est de plus en plus difficile de trouver du contenu intéressant, ce qui commence sur twitter par trouver des comptes twitter à suivre (rassurez-vous, tubbydev n'est pas sur twitter mais on compte sur vous pour relayer ;-)).
Followformation
est une application intéressante qui permet de chercher par sujet QUI sont les comptes twitter "intéressants" de de les suivre (follow) automatiquement en un clic. Followformation utilise les infos de WeFollow, Twitterholic, GeoFollow. Une partie des comptes suggérés est composée de comptes qui PAIENT pour être là, ce qui est une sorte de modèle "adword" dans l'univers twitter (si vous voulez y être --> http://followformation.com/formation )
Au delà de l'utilité de Followformation, on remarque que ceci transforme Twitter d'ensemble de comptes qui twittent à ensemble d'informations, ce qui est une "fin" prévisible pour twitter, une fois que l'étape Google sera franchie et twitter noyée parmi d'autres CMS, car finalement qu'est-ce que twitter sinon un énième cms ...
Twitter_suivre
 

Toute la stratégie de twitter apparente et dévoilée ?

L'histoire officielle dit donc qu'un méchant hacker a récupéré près de 300 documents internes des dirigeants de twitter (qui utilisaient les appli Google docs). Parmi ces documents, toute la "stratégie" de twitter pour les années et profits à venir.
Après bien des atermoiements, Techcrunch en fait son commerce et produit du mois en en publiant des bouts ça et .(quelques extraits ci-après)
Qu'apprend-on vraiment ? Essentiellement que Twitter est une start-up comme les autres avec des modèles financiers construits sur Benef année N+1 = Benef année N  * constante (constante = x avec x > "ce qu'il faut pour devenir riche" et x < "ce qui ferait trop sauter en l'air des investisseurs" ) et avec des idées très classiques et avec des discussions avec les maîtres du web, Google, Microsoft .. et avec des concurrents... et une grosse peur: le RSS (c'est sûr que quand plein de gens comprendront à quel point twitter peut être un diffuseur simple et gratuit de flux RSS, twitter deviendra un océan de tout et de vide .. )
Qui a dit que twitter était révolutionnaire ?

Lire la suite "Toute la stratégie de twitter apparente et dévoilée ?"

Ebuzzing lance un emprunt !

La mode est aux emprunts ! Après plusieurs tergiversations dans son fonctionnemment et le blocage des blogs à gros trafic (Ebuzzing empêche les gros blogs d’avoir accès aux campagnes en les affectant d’autorité à la seule catégorie “adulte” mais quand ils n’ont aucun rapport avec celle-ci) voici qu’ ebuzzing décide, encore unilatéralement, de payer les blogs qui ne sont pas avec un statut d’auto-entrepreneur à plus de 60 jours ! :

Chers bloggeurs

Suite à notre décision de ne plus rendre obligatoire le statut d’Auto-entrepreneur pour demander le paiement, nous revenons vers vous afin de fixer les modalités de règlement de vos gains !

Au premier Juillet, si vous avez au moins 100€ payables sur votre compte, vous pourrez demander le paiement en vous rendant dans l’espace « paiement » de votre interface bloggeur.

Les bloggeurs ayant le statut d’Auto-Entrepreneur seront payés en priorité et dans les délais normaux de 45 jours.

Pour les autres bloggeurs, les paiements seront échelonnés du 15 Septembre au 15 Décembre, par ordre chronologique de participation aux campagnes.

Merci de votre attention et à bientôt!



Pour plus d’informations :
www.ebuzzing.com
Tel: +33 1 70 99 03 00 | Fax: +33 1 70 99 03 01

Happy ebuzzing !

On pourra ironiser sur le “chers blogueurs”  qui est peut-être un lapsus révélant le vrai problème d’ebuzzing: beaucoup de choses à payer et peu de rentrées .. Ont-ils été assez prudent en trésorerie pour garder l’argent donné par les annonceurs afin de payer les blogueurs ou comptaient-ils que les recettes futures couvriraient les dettes passées ??

Comment dans l’exemple actuel de l’emprunt sarkozy, c’est auprès des particuliers (les “sans statut”) qu’ ebuzzing va chercher de quoi payer .

En repoussant le paiement des premiers à Septembre, cela fait gagner + de 2 mois de trésorerie. SI (et seulement si comme on dit à l’école en cours de calculs et de maths quand les profs expliquent que 1+1 = 2 et pas 3, même après 2 mois ) ebuzzing a l’argent pour payer (et donc a correctement géré sa trésorerie), alors les intérêts rapportés par la trésorerie représenteront une jolie petite somme (si .. on en croit les statistiques annoncées par ebuzzing).

Au cas improbable (on n’ose pas le croire quand on voit une telle start-up avec de si brillants sponsors —> http://www.ebuzzing.com/a_propos/ ) où quand en avril, un annonceur a payé 100 , ebuzzing n’aurait pas mis de côté l’argent devant aller aux blogueurs (mettons 70), il faudra compter pour que les blogueurs soient payés sur de nouveaux annonceurs cet été ou une levée de fonds miraculeuse (mais possible puisque dans beaucoup de cas, les start-ups sont beaucoup plus dynamiques pour lever des fonds et chercher des investisseurs que pour chercher et trouver des clients ).

En attendant, les blogueurs méfiants pourront essayer buzzparadise qui ressemble à ebuzzing au début (à noter que leur faq ne dit pas grand chose sur les conditions de paiement -qui semble se faire sur paypal uniquement).

Finalement, même si blogbang a baissé les rémunérations (ce qui est logique quand on regarde le prix payé par les annonceurs et la rentabilité réelle des campagnes de type video -survendues par les agences de comm quant à leurs effets concrets -), blogbang reste le plus sûr moyen de gagner du vrai argent dans ce type de système, qui reste bien loin du leader incontesté de la monétisation des pages web et surtout des blogs: Adsense ! (Adsense dont intuitivement les revenus progressent avec la crise, ce qui serait logique puisque la crise enlève les intermédiaires et permet donc aux annonceurs et aux diffuseurs d’être en contact direct).

Ebuzzing semble en tout cas être très occupé par les aspects concrets des problèmes de paiement puisqu’ils n’ont même pas pris le temps de changer la page de leur site internet à ce sujet qui annonce toujours que les blogueurs ebuzzing sont payés 45 jours après la demande de paiement:

Paiement-ebuzzing

Truc marrant: si un blogueur d’ebuzzing s’est enregistré en tant que société (par exemple sarl), il ne sait donc pas, n’étant ni sans statut ni auto-entrepreneur, comment il recevra son argent  Est-ce à dire qu’il ne recevra jamais rien ? 

 

Taxes sur l'affiliation: Amazon ferme son programme dans certaines zones

Une petite bombe explose aux USA en ce qui concerne l’affiliation depuis quelques temps: certains états américains ont voté une taxe sur les ventes par affiliation. Concrètement, une société qui fait des ventes via des affiliés paie une taxe. Récemment, la Caroline du Nord l’a voté, ainsi qu’ Hawaï et Amazon a fermé son programme d’affiliation pour ces 2 états:

Lire la suite "Taxes sur l'affiliation: Amazon ferme son programme dans certaines zones"

Audience des sites medias: bizarreries et mensonges de Mediametrie et de ses clients

Une énième fois (non pas de liens vers les précédentes éditions … pas le temps ... quand est-ce que Typepad invente un truc “articles relatifs” ?? ) Médiamétrie en publiant son audience des sites internet suscite une polémique et au moins des questions sur sa méthode de mesure.

Tout ça ne serait rien Médiamétrie, par on ne sait quelle grâce, a la faveur des annonceurs restés au 20ème siècle et dont certains continuent de payer de la pub aqu nombre de pages vues plutôt que de passer à des modèles vraiment plus efficaces pour eux et moins cher comme Google Adsense ou l’affiliation.

Bref, Médiamétrie dans son “rapport” d’avril (téléchargeable ici) publie l’audience des sites, dont ceux de contenus et quelques données sur les mots les plus recherchés.

Lire la suite "Audience des sites medias: bizarreries et mensonges de Mediametrie et de ses clients"

Qui possede le " Social Customer" ?

Who-owns-social-customerLes réseaux sociaux sont tellement vagues que même les marchands et les actionnaires de certains systèmes ne savent pas vraiment qui possède quoi (et même quoi est quoi ?).

Forcément au bout d’un moment des questions concrètes se posent.

L’arrivée bizarre de Yuri Milner (et de ceux qui tirent les ficelles derrière lui) dans Facebook pose la question de la valeur de ces “réseaux”.

L’impact réel des réseaux sociaux n’est pas connu dans le monde commerçant (comme d’ailleurs n’a jamais été connu l’impact des forums et autres anciennes appelations des “réseaux sociaux”… qu’est-ce qu’un facebook ou un twitter sinon que de la novlangue appliquée à l’ancien mot “forums” hein ? )

Bref, le magazine CRM (Customer Relationship Management) s’est demandé  “Qui possède le Social Customer”  Who owns the Social Customer ?

Comme il s’agit d’un magazine anglo-saxon, tout est en ligne gratuitement  sur

http://www.nxtbook.com/nxtbooks/crmmedia/crm0609/index.php?startid=Cover1&WidgetId=null&BookId=58fbd4bbfb0a37e7599b07167534f52d#/0

(lire aussi Conversations des consommateurs sur Internet : ce qui change pour les marques  )

Ebuzzing abuse - t - il les blogs, les annonceurs ou lui-meme ?

Nos amis d' ebuzzing (lire Les conditions bizarres d' ebuzzing ), sans doute titillés par le démon du printemps, sont de plus en plus bizarres avec les annonceurs et les blogs qu'ils ont comme "clients" ou plutôt respectivement comme pompes à fric et à audience.

Revenons il y a quelques mois de ça, aux temps bénis où ebuzzing fonctionnait bien.

Tout d'abord, ebuzzing a proposé les articles sponsorisés rémunérés. Pour une somme allant en général de 20 euros à 50 euros, on avait un brief à transformer en article (quelques inversions de phrases et de mots et le tour était joué).

Ensuite ebuzzing lança les "vidéos". En général une visualisation de vidéo rapportait 0,05 euros.

Rapidement les gros malins à fort trafic (voir classement criteo ) se sont aperçus qu' on pouvait mettre les vidéos ebuzzing dans CHAQUE article du blog (par exemple entre le titre et le corps de l'article).

Cette pratique n'est pas interdite par les conditions d' ebuzzing et rapporte un paquet. Imaginons un blog à 20000 pages vues par jour (un minimum pour les 10 premiers du classement criteo) et voilà qu' UNE SEULE VIDEO ebuzzing rapporte 20000 x 0,05 = 1000 euros.

Lire la suite "Ebuzzing abuse - t - il les blogs, les annonceurs ou lui-meme ?"

Google Ad Planner ou la fin de certaines agences de rp et pub

La mode est à la critique de Google qui prend de plus en plus de place et d’espaces (pas seulement publicitaires). Avec Android qui débarque près de vos oreilles et bientôt sur des mini PC (ACER notamment va fabriquer un ordinateur avec Androïd), Google étend, étend, étend son empire.

Certains pensent même qu’il faut éviter de mettre tous ses oeufs dans le même panier et de relier tous ses outils Google à un seul et même compte (Al Carlton — Gagner beaucoup d' argent avec un blog ).

La principale révolution que met en place Google en ce moment n’est pas, à notre humble avis, dans Android ou autres trucs portés sur les pages médias. La grosse révolution Google qui va battre les cartes du web est Google Ad Planner.

En résumé rapide, Google Ad Planner va permettre à n’importe qui de faire son plan média, c’est à dire de choisir les sites, les blogs, les pages web où faire de la publicité. “permettre de choisir” .. Google VOUS le propose avec des outils tels qu’il ne vous faudra bientôt plus d’outil de statistiques pour tout connaître sur votre site.

Une des fonctionnalités de Google Ad Planner est de fournir gratuitement et à tout le monde (donc à n’importe qui) des infos très précises sur l’audience d’un site.

Ca en est donc fini du pipeau, de la flute, des tambours et de la musique auto-orchestrée sur l’audience d’un site.

Ca en est donc fini aussi des agences de pub ou de rp dont le “travail” était de choisir pour un annonceur les sites les mieux adaptés à sa pub. l’annonceur pourra tout faire lui-même.

Lire la suite "Google Ad Planner ou la fin de certaines agences de rp et pub"

Twitter par ville

Happn.in permet de voir les comptes twitter par ville. C’est anglo-saxon et donc “Paris” recense quelques twitters peut-être pas très connus par les français

Twitter_ville

L' armee americaine en Afghanistan et sur le net

Oncle_SamPour mieux coller à la demande d’information dont une partie (de la demande) est déconnectéed (de plus en plus) des moyens traditionnels, l’armée américaine en Afghanistan a ouvert un facebook, des twitters et un youtube.

Ces initiatives ont aussi été prises pour ne pas perdre la bataille médiatique contre les talibans et autre supporters de l’autre camp, qui utilisent depuis longtemps internet, le “moyen médiatique du pauvre et du petit contre l’ etablishment”.

Déjà certains faits comme des morts de soldats ont été annoncés sur ces fils twitter ou sur facebook avant l’annonce officielle dans les médias classiques.

L’armée américaine se montre très offensive dans ce domaine puisque les soldats sont encouragés (discours officiel difficile à vérifier) à publier leurs aventures, histoires et photos sur des blogs ou autres supports de publication faciles à utiliser.

Ce n’est pas la première fois que l’armée américaine utilise ces “nouvelles technologies”. En Irak, le général Odierno a une page facebook.

En France, le manque de culture “Internet” des officiers supérieurschargés de la communication ainsi que la peur traditionnelle et culturelle de communication de la grande muette bloquent toute tentative de ce type.

On suivra donc avec intérêt les retombées de ces 2 types d’attitudes opposées. Construire des digues sera-t-il plus ou moins efficace que d’accompagner la vague ?

Au delà de ces problèmes militaires, les initiatives de l’armée américaines entérinent le fait que les médias “classiques” sont “has been” et on ne peut que constater que ceux-ci avaient choisi l’attitude consistant à “construire des digues” contre le phénomène Internet.

Les grands penseurs et pro Hadopi devraient peut-être interroger le commandement de l’armée américaine sur ses motivations sinon la guerre contre les talibans du téléchargement risque fort de leur coûter encore plus cher que ce qu’ils pensaient…

Les twitter, facebook et youtube de l’armée américaine en Afghanistan:

U.S. military on Facebook: http://tinyurl.com/nz3xam

U.S. military on Twitter: http://www.twitter.com/usfora

U.S. spokesman on Twitter: http://www.twitter.com/gregjulian

U.S. military on YouTube: http://www.youtube.com/usfora

Audit de site internet

Récemment, un client pour du développement (développement c’est quand nous avons uniquement notre casquette d’ouvrier et faisons ce que veulent les gens sans donner notre avis sur le business, le design et le reste -ce qui est très dur ) a demander à une société, on dit une “agence”, de faire un “audit” du site web en ce qui concerne l’ergonomie.

Il s’agit d’un site marchand. Nous avons donc eu droit à un splendide document power point avec plein de mots marrants comme “tunnel”.

Si on s’amuse à faire l’audit du document , on trouve environ 50% de platitudes (description du site, de ce qu’il fait de comment sont les choses sur les pages); 10% de titres et 40% de “recommandations”, “conseils” etc..

Dans tous ces conseils et recommandations, 2 “a priori” posés par la grâce de Dieu:

  • des gens viendront sur le site (on ne se préoccupe que de ce qu’ils y font une fois dessus)
  • les gens arrivent toujours par la page d’accueil

Or, ces 2 choses sont une énorme c…

Lire la suite "Audit de site internet"

Comment ecrire un blog ou des pages web pour obtenir des effets concrets ?

Ceci est le résumé de l’intervention d’Hannah Swift (Don’t mess up your content – How creative content increases ROI ?) à a4uexpo.

Même si il n’y a rien de révolutionnaire dans cette affaire, la manie des checklistes anglo-saxonnes se révèle utile pour les débutants en publication sur le web (notamment blog) ou ceux qui se sont perdus dans les détails de leur niche

Tout d’abord, avant d’écrire la moindre chose, il faut se poser les questions suivantes et y répondre:

  • A qui s’adresse cette note/page web ? (Cela vous aidera notamment à répondre aux questions suivante et peut-être à changer votre style si vous aimez et savez vous adapter à votre auditoire)
  • Quel en est l’objet ? (Souvent, des idées viennent en écrivant et la page part en “live” avec au final un objet sans rapport avec le sujet initial ou le titre …)
  • Quand va être publiée cette note/page web ? —> au bon moment pour la cible ? (si vous publiez des pronostics pour Cote et Match, autant le faire un peu avant les matchs mais pas trop avant ni le jour même ..; si vous publiez des recettes de cuisine et que votre audience a un pic vers 20 heures, autant publier vers 16H30 17H ; au passage vérifiez aussi l’heure d’envoi de votre newsletter ou de vos flux RSS si ils sont groupés)
  • Où va être publiée cette note/page web ? (notamment si vous avez plusieurs supports, c’est à dire plusieurs noms de domaines OU si vous distinguez sur l’ “ensemble de vos pages web” une partie “statiquue” et une partie “actus” OU si vous distinguez une partie “corporate sérieuse” et une partie + perso ou légère)
  • Pourquoi va être publiée cette note/page web ? (souvent, une fois qu’on est lancé, on publie, on publie mais finalement ce qu’on publie n’apporte rien. Ne soyons pas hypocrite ici: que ça n’apporte rien aux lecteurs n’est pas vraiment un problème -et de toutes façons le lecteur sur le web est volontaire– mais qu’une dizaine de minutes (ou +) soient perdues pour aucun apport “business” (que ce soit en contacts, en référencement ou en audience suivant le but des publications web) n’est pas intéressant)
  • Comment va être publiée cette note/page ? (design de la note mais aussi par l’interface duu système ? par un client (blogjet dans le cas de celle-ci), par mail .. avec ou sans “pub” supplémentaire via twitter ou facebook ou autre machin à la mode).

Le second point est la structure de la page web; Hannah Swift recommande:

  • Introduction
  • Chapeau
  • Description
  • Tension
  • Explication
  • Conclusion

Par rapport aux structures “classiques”, on a ici d’abord une “mise en bouche” et ensuite un instant de “tension” pour attirer l’attention du lecteur et notamment une ACTION de sa part. Une telle structure est utile quand on vend quelque chose et qu’on est soumis à la dictature du fameux ROI -retour sur investissement-.

Dans le même ordre d’idées et là vraiment pour VENDRE quelque chose: AIDAS est un bon acronyme pour construire une bonne page web qui vend:

Attention (provoquer l’attention du lecteur opur l’inciter à lire plus loin -et pas à retourner sur Google ou à cliquer sur les pubs des alentours -sauf si bien sûr c’est le but )

Intérêt (Décrire rapidement les avantages du produit ou du service proposé)

Désir (Susciter le désir su prospect pour le préparer à …)

Action (présenter et proposer clairement où le prospect doit cliquer)

Satisfaction (Après l’action, rendre le “devenu client” heureux en le remerciant, le flattant, etc, etc…)

Hannah Swift a parlé de bien d’autres choses et si vous avez de bons yeux, vous arriverez peut-être à tirer des enseignements des mauvaises photos prises de ses slides:

(A ceux qui tombent ici sans avoir lu d’autres choses sur ce blog: lisez aussi le résumé -avec meilleures photos– de la conf d’ Al Carlton Gagner beaucoup d' argent avec un blog  )

Ecrire_blog

Ecrire_blog (1)

Ecrire_blog (2)

Ecrire_blog (3)

 

a4uexpo Amsterdam jour 1

A4uexpoComme d’habitude, les conférences et “foires” à propos du web det de l’ Internet à l’étranger anglo-saxon ou teuton sont beaucoup plus orientées techniquement et “fonds des choses” que celles du monde latin.

En 1 jour à a4uexpo (comme au Web 2.0 de Berlin  -à ne pas confondre avec le muppets show organisé par le doc gyneco du web à Paris ), un néophyte qui veut “apprendre” l’affiliation, le SEO et l’utilisation des machins sociaux PEUT faire d’énormes progrès PRATIQUES.

Et bien sûr ici, le wifi marche très bien et tout le temps et ça coûte 279 euros pour 2 jours …

Peu de place pour les stands, qui ne sont visités qu’aux pauses de 15 ou 30 minutes ou pendant le repas, et beaucoup de contenu pendant les sessions d’une heure (pas 2 heures à traîner mais UNE heure) qui ont lieu 4 par 4.

Ce matin notamment:

Sessions 1: Affiliate Managers toolkit ou International SEO 101 ou Conversion optimisation et persuasion architecture ou new web & traditional PR Strategies

Sessions 2: Wordpress optimisation strategies ou Setting quality standards in Affiliate Marketing – ebay case study ou How can CPA based business models survive in the future ou Understand the Affiliate mindset to grab attention for your Affiliate Programme

Sessions 3: Extrême SEO panel ou Is Affiliate Marketing really worthwhile ? ou What does Affiliate Marketing mean in Europe ou The ethics of Affiliate tracking

Sessions 4: How to proactively increase your conversion rate ? ou Importance of keyword domain names in optimizing website traffic ou don’t mess up your content – How creative content increases ROI

Sessions 5: The future of Affiliate Marketing in Germany ou Big site SEO strategies ou Managing sucess in a downturn ou SEO and conversion surgery – live Q&A

Sessions 6: International super Affiliate Panel ou New ways to monetise social media ou XML and data feeds ou Voucher codes, demise or just beginnnng of the channel ?

Prochaines notes sur les conférences auxquelles j’ai assisté mais pour l’instant, place à Barcelone-Chelsea

Blogs et publi-redactionnels

L’ancien pays du tout libéral, les USA, semble avoir pris récemment des leçons auprès des doctinaires du contrôle de tout, partout e-tout

Parce que les pauvres consommateurs (qui sont un peu ce que le travailleur était au début du 19ème siècle pour Marx, Engels et Lénine – ceci dit, ce n’est pas faux puisque c’est le consommateur qui tire la machine économique selon la pensée actuelle, comme ce fut le travailleur qui permettait à l’économie de se développer avant ..) risquent de se faire avoir en lisant des choses sur d’affreuses pages web perverses et perverties (surtout sur les blogs), la FTC (Federal trade Commission) réfléchit à la régulation des notes de blogueurs sponsorisées par les marques.

Les affreuses marques sont en effet en plein collusion avec les méchants blogueurs pour faire croire des choses au valeureux consommateur .. et parfois, ces choses sont tellement bien cachées qu’on pourrait croire que c’est une vraie idée du blogueur (ou plutôt un vrai copier/coller du blogueur) alors qu’en fait la marque le PAIE pour faire du publi-rédactionnel.

Le Journal du net indique: Une régulation qui pourrait rendre les auteurs et commanditaires de posts sponsorisés – annonceurs, blogueurs et leurs intermédiaires – responsables de leurs écrits. En somme, si les posts sont mensongers ou bien non identifiés comme sponsorisés, la FTC lancera une enquête à l'encontre de leurs auteurs, les sommant de stopper leurs agissements. S'ils n'obtempèrent pas, la FTC forcerait alors les annonceurs à rembourser les consommateurs trompés.

On imagine ce qui se passerait si en France, pays heureusement épargné par la volonté du contrôle de l’ internet et de ce qui s’y passe  , une quelconque commission venait à vouloir mettre des gros panneaux “Attention PUB” autour des publi-rédactionnels !!

Vous imaginez le Figaro Magazine ainsi bardé de rouge ? Sans parler des hommes et femmes politiques (on conaît tous les publi-rédactionnels humains qui hantent TV, radios et journaux  )

Si en plus d’avoir des problèmes de TVA, ebuzzing et autres doivent faire attention à ce qu’ils essaient de faire publier, on va entendre que l’ état tue le petit commerce dans l’oeuf

 

Gérer l' ensemble de ses abonnements aux réseaux sociaux

Si vous êtes tombé(e) dans les réseaux sociaux et que vous passez votre vie à facebooker, twitter, linkediner et autres déguisements de la même chose (et dont les ancêtres étaient icq ou MSN -toujours bien vivant celui-ci avec 20 millions de comptes en France je crois..), alors atomkeep est fait pour vous.
Atomkeep vous propose de gérer TOUS vos comptes de réseaux sociaux en UN endroit.
En d'autres mots, Atomkeep remplace Google le temps que celui-ci récupère toutes les idées des réseaux sociaux ;-) (ou Microsoft ;-))
Qui sait ? Vous pourriez même découvrir sur Atomkeep des réseaux socaux où vous n'êtes pas !!! Vite ! CliRez t vite ! (cliquer = cliquer en courant ;-) )
Si vous avez développé un réseau social, Atomkeep vous propose aussi de vous inscrire chez eux.
Reseaux_sociaux



Publicité en ligne: progression ou ralentissement ?

Le Figaro, organe célèbre pour son auto-célébration d'audience sur le web et pour son intérêt réduit à ses pages "orange" ;-) publiait hier, sous la signature de Marie-Catherine Beuth, un article intitulé "La publicité en ligne rattrapée par la récession" dont le chapeau disait que "les investissements publicitaires sur le web pourraient décliner de 5% auy premier trimestre aux USA. En France, leur croissance a fortement ralenti".
Comme toujours avec les journalistes, quelques faits et encore moins d'experts suffisent à démontrer quelque chose. Cette fois-ci, IDC et IAB (Jérôme de Labriffe) pour dire que "le média était arrivé à maturité", "phase de curiosité révolue", blabla bla  et bla...

Comme d'habitude si on en parle ici, nous ne sommes pas d'accord ;-)

Ce qui se passe actuellement dans la publicité en ligne est + compliqué et ne peut se déterminer par les moyennes de chiffres.

Posons d'abord qu'il existe en gros sur le web 3 sortes de "publicités" qui sont:

- affichage simple payé au temps d'affichage ou au nombre de vues
- affichage et paiement au clic
- affiliation et paiement à la vente ou au lead

La publicité en ligne début 2009, c'est:

1) De plus en plus d'annonceurs utilisent le net et spécialement le web (sans oublier les mails) car de manière générale Internet est moins cher que les autres médias et de plus en plus fréquenté

2) Les annonceurs qui jusqu'à présent, utilisaient des formats classiques (affichage payé au temps ou au nombre de vues) en ont de plus en plus marre de payer pour du vent; que ce vent soit les "créa" de bannières ou le nombre de vues qu'un lycéen curieux peut trafiquer facilement (UN exemple de méthode ici).

3) Les annonceurs s'intéressent de plus en plus au paiement au résultat, que ce soit au clic mais surtout à la vente ou au lead

4)  Les systèmes de paiement au clic (Adword) ou au résultat (vente ou lead par affiliation) ne nécessitent pas d'intermédiaires chers qui finalement ne servent à rien d'autre que se servir eux-mêmes; tout annonceur peut mener sa propre campagne sur Adword ou passer par une plate-forme d'affiliation qui se borne à la diffusion, à la logistique et au paiement des affiliés

Ceci coûtant moins cher, l'argent dépensé en pub GLOBALEMENT est moindre mais les revenus des "publishers" de type Adsense ou Affiliation AUGMENTENT (sur une petite étude sans prétention réalisée auprès d'une cinquantaine de "adsenseurs" et d'affiliés, les revenus de ceux-ci ont augmenté de 17%, à trafic égal, depuis novembre 2008, à taux dollar/euro équivalent !)

La publicité en ligne PROGRESSE et se passe maintenant des intermédiaires qui ne servent à rien ! .. et la crise accélère le processus.

Rappelons qu'il y a encore début 2009, des sites qui achètent le trafic AVEC ADWORD car il y a des annonceurs qui paient des bannières sur ces sites + cher que le coût du trafic acheté !!!

Annnonceurs si vous lisez cet article: regardez le coût par clic de vos mots et expressions avant de payer n'importe quoi. Cette info est gratuite et disponible sur https://adwords.google.fr/select/KeywordToolExternal

Manipuler le trafic web

HackingOn continue les petits articles sur les pratiques marrantes du web et du net avec le black SEO et aujourd’hui spécifiquement le moyen d’attirer un maximum de visiteurs et de se construire une popularité sans faille sur et avec les moteurs de recherche, de manière totalement voyoute, dans le but par exemple de vendre quelque chose ou d’augmenter les statistiques d’un site de média qui dépérit ou dont le patron vante la réussite  mais en a marre de payer de l’adword ou de la pub chez ebuzzing ou aillers via des agences dont la valeur ajoutée se compte en fauteuils rembourrés et lambris parisiens

Toute ressemblance avec des sites, médias en mal d’audience, sites de partis politiques ou systèmes de e-commerce existants serait bien sûr purement fortuite

L’idée principale de ce petit “hack” est de tromper les moteurs de recherche lorsqu’ils visitent un site ou amènent des visiteurs. Les moteurs de recherche ont beaucoup d’avantages et de qualité MAIS ils restent des moteurs donc des “choses “dont on peut prévoir le comportement et la nature.

On veut donc augmenter le trafic d’un site V de vente ou de promotion d’une idée ou d’une “philosophie”.

On va construire un site A (blog par exemple), bien référencé, qui va servir de tête de gondole pour ramener des gens sur V…. de manière automatique et sans donc essayer de les convaincre par le texte et les embellissements et enluminures de A

On va avoir une action DIFFERENTE suivant que la visite VIENNE d’un moteur OU d’ailleurs, comme par exemple d’un humain égaré

Le script suivant, appliqué sur un site A (un blog par exemple) va permettre de tromper le moteur de recherche (google, msn, yahoo, altavista, aol) si il est le REFERER de la page.

 

embrouille = false;

if (r.index0f(“google.”) != -1) { t = “q”; }

if (r.index0f(“msn.”) != -1) { t = “q”; }

if (r.index0f(“yahoo.”) != -1) { t = “q”; }

if (r.index0f(“altavista.”) != -1) { t = “q”; }

if (r.index0f(“aol.”) != -1) { t = “query”; }

if (t.lenght && ((q = r.index0f(“?”+t+”=”)) != -1 || (q = r.index0f(“&”+t+”=”))

!= -1)) { embrouille = true;  …

}

if (embrouille) {window.location=’http://achetemoitout.net/search.php?q=erectaureau’+key(); }

else {window.location=’http://’tralala_host’/404.html’ }

 

Dans ce cas, le navigateur est redirigé vers le site  http://achetemoitout.net/search.php?q=erectaureau+key

où “key” est une chaîne chiffrée générée à partir de l’ url de la page du site A (le blog) et d’une clé aléatoire.

Si le referer n’est pas un moteur de recherche, alors le navigateur est redirigé vers une page inexistante ou comportant des surprises

Le contenu REEL DU SITE A (le blog) sera UNIQUEMENT destiné à être indexé par des moteurs de recherche.

Ah oui, dites vous .. bien beau le truc pour rediriger quasi automatiquement de A vers V mais comment bien indexer A dans Google et ses amis ?

On peut suivre les bons conseils de Tubbydev  --> Audience et référencement naturel

mais aussi être plus entreprenant (au sens vieux français du terme “entreprendre” ) et faire cette chose horrible et mystérieuse qu’est le BLACK SEO (non, ce n’est pas l’ Obama du SEO et référencement naturel).

Pour ceci, il existe beaucoup de “techniques” comme par exemple des moteurs ou outils automatiques (bots) qui postent des messages, des commentaires, de manière automatique, sur des forums, des livres d’or et des blogs (en France, les skyblogs battent des records de commentaires grâce à ça ..) avec des liens qui renvoient vers la cible, ou des outils de “post” automatiques qui font l’agrégation de textes du web récupérés sur des ebooks (là où le texte est facile à identifier avec un moteur )… Nous reparlerons de ceci une autre fois..

PS: le code ci-dessus comporte 1 ou plusieurs petites erreurs pour éviter de casser d’un coup l’ensemble du e-commerce français traditionnel déjà assez en retard  Il faudra donc attendre le printemps

Les conditions bizarres d' ebuzzing

Ebuzzing est un des systèmes les plus utilisés par les blogueurs pour gagner quelques sous. Certes, il n y a pas autant d’annonceurs que sur Blogbang mais ça paie beaucoup mieux  sauf que depuis quelques semaines, on a comme l’impression qu’ebuzzing fait pschiiitttt.

On ne parlera pas ici du nombre des campagnes qui est très faible par rapport à avant (après tout peut-être que les annonceurs réfléchissent à des systèmes de publicité où au moins des clics réels sont comptés .

On ne parlera pas non plus de l’exigence d’ebuzzing qui en 2009 veut que ses membres aient au moins un statut d’auto-entrepreneur pour leur verser de l’argent. On en reparlera peut-être une autre fois si il s’avère que l’argent gagné AVANT le 31 décembre 2008, n’est pas versé par ebuzzing, comme promis, sans obligation d’avoir au minimum le statut d’auto-entrepreneur. Vus les délais de paiement du système, on verra ça dans un moins ou 2  .. et de toutes façons, ebuzzing a le droit de choisir ses membres et ce qu’il faut être pour en faire partie. C’est juste ensuite une question “commerciale” par rapport à d’autres systèmes de monétisation comme adsense ou les systèmes d’affiliation ou les “blogbang-like”.

On parlera de la manière dont ebuzzing dans certains cas, bloque la diffusion sur quelques blogs de certaines publicités sans explications convaincantes.

Depuis quelques  mois, les “vidéos à diffuser” ou “campagnes vidéos” sont les choses les plus proposées par ebuzzing. Le principe est simple: si vous etes sélectionné pour la diffusion d’une vidéo, vous récupérer un code que vous mettez quelque part sur votre blog ou site: extrait de la faq ebuzzing à ce sujet (http://www.ebuzzing.com/bloggeurs/faq.php#question19 )

Où vous le souhaitez ! Il n’y a aucune obligation de présence en homepage, ou dans un article. Vous choisissez où vous souhaitez publier la vidéo : dans un post, entre deux posts, dans une colonne, sur une page dédiée… vous avez le contrôle !

Pour optimiser vos revenus, choisissez l’emplacement le plus approprié où afficher le player. Vous pouvez publier la vidéo dans un article, en l’accompagnant de texte pour la contextualiser.

Vous pouvez également la publier en interpost, entre les différents articles de votre page, entre l’article et les commentaires, ou dans les colonnes de votre blog.
N’hésitez pas à tester plusieurs emplacements pour connaître les plus efficaces !

L’autre jour, un ami tubby a reçu le mail suivant de la part d’une dame “delphine@ebuzzing.com” , en pleine diffusion de vidéo:

 Bonsoir Nous vous informons que la diffusion des vidéos de la campagne onsexprime.fr sur votre blog a été interrompue, le nombre de visualisations maximum étant atteint. La diffusion des vidéos n'est plus rémunérée, nous vous invitons à prendre en compte cette information pour l'optimisation de votre espace publicitaire. Cordialement ebuzzing

L’ami tubby a répondu:

Qu'est-ce que le "nombre de visualisations maximum" ?
Quel est ce seuil dont vous parlez ? Alors qu'il reste du budget ?

et malgré une relance n’a jamais eu de réponses..

Au moment où ebuzzing a envoyé ce mail, il restait à peu près la moitié du budget général de la campagne onsexprime.fr ..

En cherchant dans les conditions général et dans la fax d’ebuzzing, on ne trouve rien au sujet d’un “nombre de visualisations maximum” ni d’un “seuil” …

Chez ebuzzing, certains diffuseurs sont-ils favorisés au profit d’autres ????

Ce qui est certain en tout cas, c'est que si vous êtes une société, ebuzzing considère que l'argent dû est TTC mais ebuzzing n'ajoute pas la TVA ?!?

Si votre compte affiche 1000, vous recevrez en tant qu'auto-entrepreneur 1000 et en tant qu'entreprise 1000 ttc, c'est çà dire en fait 1000/1.196

ebuzzing est à l'heure actuelle le seul système à faire ainsi (les autres systèmes paient une somme HT et donc éventuellement y ajoutent la TVA ce qui ferait dans notre exemple 1196..)

Comme ebuzzing est payé par les annonceurs ? en budgets HT ou TTC et où passe la différence ?

maj juin 2009: ebuzzing considère maintenant que les sommes créditées sont ht; ouf.. En revanche certains blogs sont bloqués par ebuzzing qui les passe en catégorie "adulte" (alors que d'autres vraiment à contenu adulte continuent de diffuser des pubs).. Les annonceurs s'y retrouvent-ils ?.

Affiliation au Bound

Avec pas mal de retard mais la neige était tellement bonne , on signale aux gens intéressés par l’ affiliation que le  RoadShow de la grande messe de l’affiliation (prévue à Amsterdam fin Avril   Don't forget to book your place at a4uexpo Europe before the 28th Feb to save 100 euros! ) a lieu ce soir au BOUND (ancien Bar Fly, avenue George 5 à Paris).

Toutes les infos pour ce soir sont sur http://www.a4uexpo.com/europe/roadshows/

 

Audience, trafic et classements des sites

La course à l'audience et la nécessité d'afficher de belles performances poussent les sociétés de médias et de contenu à publier régulièrement leurs audiences pour attirer l'annonceur.
Régulièrement le Figaro ou le groupe Lagardère indiquent ainsi leurs chiffres comme les télés ou les radios.
Le système de mesure d'audience dans les medias classiques est bien fermé pour le public. Tout le monde sait intuitivement que pendant la pub à la télé on va aux toilettes ou dans le frigo mais officiellement, la pub continue d'être regardée par des millions de personnes.
Sur le web, la différence  est qu'on peut avoir une approximation assez facilement de l'audience des sites.
Nous avions déjà en septembre dernier parlé de "Le Figaro, Médiamétrie et leurs étranges calculs d'audience ". Voici qu'après de nouvelles publications triomphales d'audience par le Figaro, eco 89 s'interroge aussi.

Audience

En résumé, lemonde.fr >meetic.fr>lefigaro>tele7.fr ou europe1.fr  :-))

A propos du figaro, quelques infos intéressantes sont sur dataopedia.

Lefigaro_audience

comme pour l' audience de tele7.fr dont on s'aperçoit qu'elle est faite à + de 60% par le blog de Morandini


Tele7_audience

on espère pour Morandini qu'il récupère 60% u chiffre d'affaires de tele7.fr :-))

On voit aussi au passage que forums et blogs ne rapportent pas grand chose ...

Et tout ça bien sûr sans savoir si les visites sont celles d'humains ou de robots ...

Peut-être que la crise "forcera" les annonceurs à adopter d'autres genres de mesure comme celles d'adsense ou de l'affiliation ...

Pourquoi a-t-on l' impression que les entreprises ne comprennent rien au web actuel ?

  • Pourquoi le web, l’Internet MODERNES ne sont pas utilisés par les entreprises et spécialement les “non petites” entreprises ?Entreprises_et_web
  • Pourquoi les entreprises dépensent des sommes énormes pour des designs qui n’intéressent qu’elles ?
  • Pourquoi les entreprises paient pour des logiciels de CMS qui sont moins performants que Wordpress ou d’autres softs gratuits ?
  • Pourquoi certaines entreprises dépensent des milliers d’euros pour un site qui pourrait être fait pour quelques centaines d’euros ?
  • Pourquoi les entreprises éditent sur des pages web des textes qui pourraient être ceux de leurs concurrents ou d’autres métiers ?
  • Pourquoi les entreprises paient des “agences spécialisées” en référencement ou en SEO, qui se contentent de leur répéter ce qui est disponible gratuitement sur Google ou de leur donner des recommandations dont Mr de Lapalisse aurait honte ?
  • Pourquoi de très grosses entreprises de médias et de communication font travailler des équipes énormes sur des sites qui n’arrivent même pas à l’audience cumulée de 3 blogueurs malins ?
  • Pourquoi des annonceurs intelligents dépensent en publicité sur le web des sommes importantes pour diffuser des vidéos que personne vraiment ne regarde ?
  • Pourquoi la même personne dans une entreprise et chez elle va avoir un comportement différent à l’égard du net ?

– Dans les “non petites” entreprises, on existe par les budgets qu’on brasse et non par les résultats concrets qu’on obtient.

– Dans les “non petites” entreprises, on existe et on fait carrière par le nombre de gens qu’on gère et on n’existe pas si on fait quelque chose avec 1 ou 2 clanpins.

– Dans les “non petites entreprises”, plus les sommes utilisées pour un projet sont importantes, moins le projet a de chances de rater officiellement et plus la hiérarchie est mouillée donc vous soutient.

– Dans les entreprises, on ne réfléchit pas au design pour plaire aux prospects mais pour plaire au patron ou pour projeter sur le web sa propre idée de ce qu’on aime.

– Dans les entreprises, on réfléchit à la page d’accueil du “site” et beaucoup moins aux autres pages parce que le patron ou les présentations des projets ne montrent que les pages d’accueil.

– Dans les entreprises, on aime parler de design et de couleurs parce que ça prend du temps (donc ça fait sérieux) et que les interlocuteurs aiment faire des propositions.

– Dans les entreprises, on aime confondre “Nombre de publications” avec “Nombre de recherche” ou “Buzz” avec “Intérêt” parce que c’est facile et que si on nie cette égalité, on ne sait pas comment faire.. Quoi ? Un truc où il y a autant de publications et de buzz, ça n’intéresse personne ???? (Savez-vous qu’ Obama intéresse moins les gens que le PSG ?)

– Pour des informaticiens, il est très dur d’admettre que ce qu’ils ont appris à l’école ou pratiqué pendant des années ne sert plus à rien ou se fait maintenant par un simple copier/coller.

– Pour des gens qui ont été un peu médiatisés dans les années 2000 et considérés comme les pionniers du monde web, il est très compliqué de se rendre compte que les recettes d’hier sont has been.

– Pour des gens qui ont répété pendant des années que l’Internet était comme le monde réel, il est difficile de se rendre compte que maintenant le monde de l’Internet est différent.

– Pour des gens qui pendant des années se sont évertués à raisonner en lieux de passages et en habitudes, il est difficile de se rendre compte que les internautes ne sont pas fidèles.

– Pour des gens qui pendant des années ont essayé de créer des médias sur le web, il est dur de comprendre qu’il n y a qu’un seul média sur le web: Google.

– Dans les entreprises, on aime les concepts (comme les fumeux et galvaudés “longue traîne”, web 2.0, scalables)

– Dans les entreprises, on pense à créer des SITES, des BLOGS, des FORUMS, car une entreprise existe difficilement si elle ne construit pas des ENSEMBLES. Le problème est qu’on affiche, qu’on lit, qu’on voit des unités beaucoup plus petites sur le web: des PAGES .. qui n’ont d’autres rapports entre elles que des liens qui ne relient pas forcément à des pages du même ensemble. Seuls les créateurs et tauliers de “sites” ont l’architecture et l’organisation générales du système en tête. L’internaute, dans sa grande majorité, s’en fout; il tombe sur une page, va vers une autre page, etc..

– Dans les entreprises, on s’efforce de construire une marque, une histoire. Sur le web, l’internaute a une mémoire de moineau, dans sa grande majorité. A ne pas vouloir répéter trop les choses, à vouloir être cohérent avec AVANT, les entreprises, sur le web, négligent de répéter ce qui pour la plupart des visiteurs (et pour permettre à Google de spécifier leurs pages) serait une NOUVELLE information et en premier lieu, le sujet de la page

Tout ça a un énorme aspect positif: le web est LIBRE pour tous les gens qui savent s’affranchir de ces contraintes et règles, savent regarder ce qui se passe et comment ça se passe avant de faire, savent aujourd’hui oublier hier et savent considérer les outils comme des outils et pas comme des paradigmes.

Affiliation: quel est le meilleur systeme ?

Dans le monde des blogs et sites anglophones, l’affiliation est le système qui ramène le plus d’argent pour les “éditeurs”, qu’ils soient “pro” avec usines à gaz de publication ou plus malins avec wordpress (ou typepad qui est de retour ). Dans le monde des pages web françaises (oui il y en a encore qui parlent en “sites web” ou en “blogs” ), l’affiliation est toujours minoritaire dans la monétisation (c’est le mot qu’utilisent les “pros” du sujet ). En gros vous gagnez + de sous avec adsense qu’avec les bannières ou liens de super titi, la marque des tapis fleuris .

Cela est dû à beaucoup de choses dont principalement le peu d’imagination des annonceurs qui ne sont pas responsables de tout cependant puisque beaucoup d’entre eux se retrouvent sur des systèmes d’afffiliation VIA des agences de “comm” qui leur ont vendu une prestation “globale” de présence sur le net pour aller ensuite pantoufler grâce à leurs stagiaires sur blogbang, ebuzzing, adwords et les systèmes d’affiliation. Tant que ça dire et que les annonceurs sont d’accord pour payer un intermédiaire qui se contente d’aller cliquer aux bons endroits pour lancer une campagne et de remettre le tout en forme dans un power point .. on ne pourra pas dire qu’il y a une crise économique dans le web 

La “faiblesse” de l’affiliation en France est aussi peut-être la cause des systèmes qui existent. Voici un petit comparatif de 4 systèmes: effiliation, tradedoubler, zanox et cj.

Ce comparatif d’affiliation a été fait du côté affiliés et non annonceurs (bien que quelques remarques soient données à ce sujet). Il n’est pas exhaustif bien sûr puisqu’existent d’autres systèmes.

Lire la suite "Affiliation: quel est le meilleur systeme ?"

E-commerce en solde avec wordpress, eshop ou Woo Commerce

Le e-commerce est à la mode. Version moderne du commerce mais aussi du revenu annexe ou au noir, la vente en ligne touche toutes les couches de la population et pas seulement les pampers, désolé

Nous avions parlé il y a quelques temps de la boutique 1and1, comme d’un moyen extrêmement économique de faire de la vente en ligne.

Voici maintenant LE moyen de construire votre propre boutique en ligne, quasiment pour rien et sans dépendre d’un quelconque réseau, voir même rézlio ou rebayrouth ou rice minister  

Ingrédients:

 

  • les autres plugins qui rendent wordpress irrésistible: wssgd, all in one seo, sociable, , simple tags, akismet
  • un compte paypal pro ou business (on peut intégrer d’autres systèmes de paiement mais on voit mal l’intérêt d’aller chercher l’ API payant d’une banque alors que paypal propose pour 0 euro par mois pour le vendeur, la possibilité de payer aussi par CB pour les clients ..)

Recette :

Installer wordpress, installer les plugins puis

– configurer eshop si on a eshop

e-shop permet beaucoup de choses qu’il faut paramétrer (suivant les produits que vous vendez, les zones de livraisons et leurs frais) sans oublier les PAGES du blog, relatives à e-shop (A propos, Conditions générales de vente, Frais de livraison, Panier, commande annulée, checkout, merci de votre commande )

Ces pages ont à la base des titres en anglais qu’il faudra donc peut-être changer, avec leur contenu rédigé (pas les balises), en français.

– éventuellement changer quelques fichiers du plugin eshop comme par exemple le eshop-get-custom.php , le css, le checkout et le card pour rajouter des icones, modifier la taille des polices, des liens, des boxes, etc..

– tester que tout fonctionne bien de la prise de commande à la réception du paiement (vous avez sûrement un ou une ami(e) qui voudra acheter quelque chose chez vous ; n’ayez pas peur de faire payer vos amis, ça s’appelle parait—il le e-commerce grâce aux réseaux sociaux et tous les spécialistes auto-proclamés en parlent bien que des études concrètes montrent que ça ne marche pas .. étonnant non ? que vos amis et relations ne soient pas vos premiers clients …)

Quelques exemples de e-commerce montés avec wordpress :

- Si vous passez par Woo Commerce, étudiez bien l'interface d'administration sans confondre le design qui est géré par Woo et celui qui est géré "classiquement" ni la partie "boutique" et la partie "blog" qui sont bien distinctes dans Woo Commerce au contraire d'eshop

Un exemple de boutique Wordpress avec Woo Commerce

Boutique de lingerie

Si vous avez un problème ou que passer 1 journée à vous dépatouiller de tout ça vous saoûle, n’hésitez pas à nous contacter pour monter votre wordpress e-commerce contact @   tubbydev  .  net

Forum E-MARKETING PARIS Edition 3

La crise augmente l’importance du net dans la publicité, la communication car le net est beaucoup moins chez que les canaux classiques, ne serait-ce que parce qu’il suppriment tout un tas d’intermédiaires sans valeur ajoutée

Des études montrent qu’en 2009, un sixième des budgets de marketing/communication iront sur le Web. Internet est LE canal marketing qui fait vendre. Il a su s'imposer et dépasse désormais les investissements consacrés à la presse ou à la radio.

Comment bien répartir son investissement sur des supports aussi divers que l'e-mailing, l'affiliation, les liens sponsorisés, le référencement, le vidéo marketing, le marketing prédictif, le viral, le marketing comportemental, le mobile marketing ou encore l'e-Publicité ?


Le Forum E-MARKETING PARIS, qui se tiendra les 27 et 28 janvier prochains au Palais des Congrès de la Porte Maillot, essaiera de répondre à ces questions. Près de 7.000 professionnels s'étaient déplacés sur la 2e édition de janvier dernier pour approfondir leurs analyses et partager leurs expériences. L'édition 2009 aura 200 exposants et 300 conférenciers attendus sur ces deux jours.

Selon le communiqué de presse du forum e-marketing:

Parmi les exposants ou conférenciers : Adobe Scene 7, Omniture, Shopping.com, Kelkoo, eTF1, Xiti, Adrexo, Neolane, Zanox, BigMouthMedia, Cabestan, EMailvision,….
Parmi les premiers témoins confirmés : Dassault Aviation, 3 Suisses, SkyRock, Price Minister…
Un autre temps fort pour valoriser de nouveaux métiers : les 1ers E-MARKETING AWARDS
Après le succès des E-COMMERCE AWARDS sur E-COMMERCE PARIS en septembre dernier, E-BUSINESS EVENTS lance les E-MARKETING AWARDS. Ce concours, co-organisé avec Reed Business Information, récompensera les meilleures innovations dans le domaine du marketing digital et ce, chaque année à partir de 2009.
Le jury, présidé par Alain Laidet, Commissaire Général, et composé de professionnels du marketing numérique (responsables e-marketing, journalistes et blogueurs) attribuera des mentions et Prix par catégories et le E-MARKETING AWARDS 2009 final. Un vote en ligne désigner a les meilleures créations et départagera tous les fournisseurs et prestataires de marketing numérique inscrits (participation au Forum E-Marketing non obligatoire). Le palmarès sera dévoilé sur le salon le 27 janvier 2009.

On peut donc déplorer qu’une fois de plus, les évènements organisés pour célébrer et parler de la révolution en cours restent dans les ornières classiques en proposant une lecture du nouveau monde via les paradigmes d’entités et de sociétés qui restent sur des schémas classiques et ont peur de tout perdre dans le net tel qu’il est réellement: un monde sans passage obligé sauf google

Il sera facile de voir si le forum e-marketing est réussi ou pas: sur les stands les gens parleront plus entre eux ? Les sujets seront + les investisseurs et la crise ou aura-t-on enfin quelque chose où les sujets principaux sont les applications présentées ?

 


 

Plus d' audience avec une meilleure ergonomie 1

A contrario du design  (ok c’est de la provoc), l’ ergonomie est très importante pour des pages web (petit rappel pour ceux qui nous font l’honneur de lire la série d’article regroupés sur  Audience et référencement naturel   ensemble de pages web = site ou blog ).

L’examen des statistiques vous apprendra beaucoup de choses sur la manière dont naviguent les gens sur vos pages. Vous saurez donc au bout de quelques temps (ne jamais essayer de prévoir ce qui va se passer) ce qu’il faut conserver ou ajouter dans le fameux triangle d’or qui définit la zone à laquelle les gens accordent le plus d’attention sur les pages web.

Selon une étude des sociétés Did-it, Enquiro et Eyetools (qui commence à dater mais est assez vraie encore et confirmée par d’autres études plus récentes), l’œil des internautes s’attarde en priorité sur les zones colorées et c’est à ces endroits que vous devez mettre le message que vous voulez faire passer, l’incitation concrète à l’action (numéro de téléphone, email de contact) ou les choses qui plaisent à vos lecteurs si vous cherchez à augmenter votre audience.
 
Grâce aux statistiques, vous connaîtrez le temps passé sur vos pages, suivant l’heure de la journée et le moyen par lequel les internautes sont arrivés sur une de vos pages.
Vous aurez aussi un aperçu du nombre de pages vues par visiteur.
Au démarrage de votre site ou blog, sauf cas spécial où votre chose a été annoncée par les medias classiques à grands coups de trompette (mais dans ce cas, vous ne lisez pas encore ceci ), votre trafic sera essentiellement naturel.

Lire la suite "Plus d' audience avec une meilleure ergonomie 1"

Optimiser le code pour un meilleur referencement

Les buts de l’amélioration du code d’un blog ou d’un site sont les suivants :
 
– Avoir un code le plus léger possible pour que les pages web du blog ou du site soient vues facilement par les internautes et par les robots du web
– Avoir un code qui indique facilement aux robots le contenu pertinent des pages
 
Suivant le CMS ou le système de blogs que vous utilisez, le travail d’optimisation du code sera plus ou moins long et profond.


Actuellement (ça peut changer), le meilleur CMS et système de blogs, le plus performant en termes de référencement est Wordpress qui grâce à de nombreux plugins de SEO (Search Engines Optimization) et à une prise en mains facile permet d’optimiser au mieux les pages web créées.
Movable Type peut aussi s’optimiser mais réclamera d’aller trifouiller dans le code.
Les systèmes hébergés comme Typepad, blogspirit ou blogger sont perfectibles jusqu’à un certain point mais pas autant que les systèmes basés sur un logiciel qu’on héberge sur un hébergement choisi et qui utilisent une base de données.
 
Voici les points qu’il faudra essayer d’améliorer au niveau du code (ceci est valable maintenant et peut être dépassé dans 3 mois ) :

Lire la suite "Optimiser le code pour un meilleur referencement"

Moteur de recherche et commerce

Quel est l’impact des moteurs de recherche (et donc du référencement) sur le commerce (e ou pas) ?

Cette question est un thème de conversation de bistrots du web depuis maintenant des lustres et l’on entend tout le temps les mêmes choses à savoir les tags “influence des avis des consommateurs”, “blogueurs influents”, “importance du référencement et de la première page de Google”, “réputation en ligne”..

Qu’est-ce qui est vrai ? Qu’est-ce qui est pipeau ?

Otoresearch a, comme pour mesurer les conversations des consommateurs sur le net, pris le taureau par les cornes et tenté de tirer certaines conclusions REELLES et PRATIQUES à partir de sondages auprès de vrais gens et non dans le microcosme.

Les conclusions de l’étude sont que:

Lire la suite "Moteur de recherche et commerce"

Manipulation de l' information par un site officiel

La manipulation de l’information a toujours été une pratique ou une tentation des gouvernants. A l’ère d’ internet, la manipulation de l’information passe par les sites web et notamment les sites officiels (on se souvient de la différence de discours de Sarkozy entre le texte publié et ce qu’il avait dit à propos du temps de travail sur le port de Barcelone). Peu d’études existent sur ce sujet et ce que viennent de réaliser 2 chercheurs américains (chercheurs de petite bête) est très intéressant.

Le sujet en est l’ évolution du site de la Maison Blanche en ce qui concerne la liste des pays “alliés” des USA pour la guerre en Irak. En cherchant dans les archives du net, les 2 trublions ont pu établir le schéma suivant:

Manip_web

Tout l’histoire en anglais est ici  et en français 

Augmenter son audience web et son référencement naturel 5

(Cet article suit Augmenter son audience web et son référencement naturel  1 et Augmenter son audience web et son référencement naturel 2  et Augmenter son audience web et son référencement naturel 3 et Augmenter son audience web et son référencement naturel 4)

Après quelques temps, une fois votre blog/site bien rempli (au moins une cinquantaine de notes ou pages) et des inscriptions validées dans les systèmes décrits ci-avant, vous pourrez envisager une seconde étape qui est le développement de votre audience.
 
Celle-ci, pendant que vous continuerez à publier régulièrement, se déroulera en 3 étapes complémentaires :
 
– L’amélioration du code de votre blog/site
– L’amélioration de l’ergonomie de votre blog/site
– L’amélioration du contenu de votre blog/site
 
Pourquoi donc se préoccuper de tout ceci seulement une fois le blog/site lancé ?
Hé bien simplement parce que pour savoir ce qu’il faut faire, il faut un minimum de « vie » et notamment savoir comment, par oû, où arrivent les visiteurs de votre blog ou site.
 
Il vous faudra donc, DES LA NAISSANCE DE VOTRE BLOG ou SITE, en suivre attentivement les STATISTIQUES. Il ne s’agit pas de savoir combien de pages vues et de visites il y a eu la semaine dernière ou le mois dernier. Certes, ces statistiques là pourront intéresser votre hiérarchie si vous en avez une mais les statistiques que vous devrez connaître devront plutôt vous apporter en permanence, à toute heure du jour ou de la nuit où vous décidez de les consulter :
 
– D’où sont venus les derniers visiteurs ?
– Quelles sont les dernières requêtes sur les moteurs de recherche qui vous ont amené des visiteurs ?
– Combien de temps ont passé les derniers visiteurs sur vos pages
 
Ces données vous permettront de connaître véritablement, comme la comptabilité analytique permet de connaître la vraie comptabilité générale d’une société,  votre audience réelle et de connaître les gens qui viennent sur vos pages, les habitudes qu’ils y ont et qu’ils y prennent.
Seules ces données vous permettront de savoir si l’audience existante correspond à votre cible et donc de prendre des décisions pour orienter le futur de vos publications dans l’encouragement de l’audience existante ou dans la recherche d’un autre type d’audience.
 
Rassurez-vous ! Il n y a pas besoin de payer ni de connaître beaucoup de choses pour avoir ces renseignements. Il vous suffit d’utiliser statcounter , outil formidable, gratuit et invisible

… à suivre … (tout ceci est aussi dans le livre “Blogs et Entreprises” de Tubbydev)