Mesure de l'influence russe sur le web français

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Depuis l'élection de Donald Trump aux USA, les fantasmes les plus fous circulent dans tous les milieux à propos des possibilités des "Russes" sur le web.

Pourquoi ? Tout d'abord parce que la Russie a toujours fait fantasmer.

Les moins jeunes peuvent se rappeler qu'au temps de l'URSS, c'était exactement le même genre de fantasmes et de "peurs" ou de méfiance. Nonobstant le fait que la Russie est un petit pays économique et qu'elle a peu de gens (par rapport à son territoire), l'immensité de ses terres et le fait qu'en apparence les gens y soient "comme nous" (alors qu'ils sont en fait assez différents intérieurement) pousse à imaginer, dans notre monde aseptisé, des 5ème colonnes, des complots, etc, etc..

En fait, le pouvoir russe a besoin de l'affrontement avec l'Ouest (et spécialement les USA) pour exister intérieurement, et tant soit peu "unifier" la Fédération de Russie qui est un assemblage assez disparate de + de 100 "pays", avec 12 fuseaux horaires et des régions ou villes qui se f.. complètement de ce qui est "décidé" à Moscou.

Derrière la vitrine d'un pays en ordre et au diapason de son dirigeant, il y a toute autre chose comme le montre d'ailleurs l'énorme sécurité qui entoure le Président Poutine au moindre de ses déplacements, l'exode massif des cerveaux et oligarques et le "je m'en foutisme" absolu de 90% de la population réelle de Russie qui n'est pas celle de Moscou quand elle est face à une caméra..

Militairement, l'armée russe est inférieure à l'Occident et donc le "cyber" est tout indiqué pour compenser ceci (cf https://www.frstrategie.org/web/documents/publications/autres/2016/2016-facon-pe-armee-russe.pdf et  https://nationalinterest.org/feature/how-the-russian-military-plans-fight-future-wars-13633 )

Plombée économiquement, la Russie a tout intérêt à faire marcher la maskirovka et à alimenter la machine occidentale à fantasmes.

Par ailleurs, beaucoup d'affairistes russes sont très inventifs pour pouvoir détourner et utiliser le budget fédéral et notamment celui de la défense donc celui du cyber (Internet est toujours un bon outil pour les voleurs de subventions, blanchisseurs d'argent car QUI peut justifier du coût d'un "travail" sur Internet ??).

Quoi de plus rentable alors que le flou de la "cyberguerre" ?

Ca justifie des budgets en face, ça aide le vol et le détournement en Russie et chacun de nourrit de la réaction de l'autre..

Dans le blabla de la cyberguerre, tout est flou, y compris les "spécialistes". De plus, c'est l'intérêt même de beaucoup de lobbys industriels et de services, en Occident, d'alimenter ceci pour développer encore des nouveaux budgets militaires (Les efforts US en cyber représentent plus que le budget militaire entier français .. Vous imaginez les contrats en jeu.. ).

L'influence russe sur le web et les cyber-attaques qu'on prête aux "russes" sont souvent montrées via des exemples et des études brinquebalantes où on nous explique que des robots ou des "comptes" de réseaux sociaux "russes" ont relayé des attaques ou des rumeurs.. le dernier en date: https://static1.squarespace.com/static/57875c16197aea2902e3820e/t/5cd14804104c7bb3cafeaa06/1557219339758/The+Internet+Research+Agency+In+Europe+2014-2016.pdf ; sinon voir aussi https://jolt.law.harvard.edu/digest/disinformation-and-fake-news-final-report-uk-parliamentary-committee-releases-a-report-on-disinformation sur les fake news

et on en trouve même en français avec l'expression magique, en anglais elle, de "fake news" .. !

https://www.mediapart.fr/journal/international/150519/aux-origines-de-l-usine-fake-news-du-kremlin?utm_source=global&utm_medium=social&utm_campaign=SharingApp&xtor=CS3-5

https://www.vie-publique.fr/actualite/dossier/cahiers-francais-406/fake-news-menacent-elles-debat-public.html

Tout ceci n'a aucune logique rigoureuse car:

  • PERSONNE ne mesure l'impact réel et l'audience de ces agitations facebookiennes, twiterriennes et autres (A côté de notre propagande habituelle sur ce sujet :-), voir par exemple https://www.sciencemag.org/news/2019/01/majority-americans-were-not-exposed-fake-news-2016-us-election-twitter-study-suggests )
  • PERSONNE ne sait si ces choses CHANGENT l'avis des gens (https://www.newscientist.com/article/mg24132182-800-we-dont-know-the-real-impact-of-fake-news-and-other-disinformation/ et surtout https://global.oup.com/academic/product/network-propaganda-9780190923631?cc=us&lang=en& )

Dans ce dernier ouvrage dont vous pouvez consulter l'essentiel sur https://www.oxfordscholarship.com/view/10.1093/oso/9780190923624.001.0001/oso-9780190923624  , le chapitre 8 s'intitule "are the Russians coming" : https://www.oxfordscholarship.com/view/10.1093/oso/9780190923624.001.0001/oso-9780190923624-chapter-8 et dans tout le fatras d'études ou pseudo-études , c'est le seul truc logique et rigoureux qu'on ait pu lire et qui montre clairement qu'AUCUN effet REEL n'a été pour l'instant démontré (suivre l'excellent compte twitter de Dominique Cardon https://twitter.com/karmacoma?lang=fr si vous vous intéressez à ces choses )

Mais dire ceci un peu plus fort tuerait aussi tout le business des réseaux sociaux et de toutes celles et tous ceux qui en vivent de par la soi-disante "influence" possible :-))

La prétendue influence russe via facebook et twitter sert AUSSI les intérêts de "l'industrie" des services qui s'est fabriquée autour de ce business de l'influence, de la pub sur les réseaux sociaux.. Elle est un excellent exemple (faux) pour justifier auprès de sociétés la "nécessité" de s'agiter sur les réseaux sociaux et de payer à prix d'or des "influenceurs" et leurs agents ou des boîtes de comm dont la valeur ajoutée est proche de 0000.

En fait si on veut mesurer la "force" des idées du pouvoir russe en France, pourquoi ne pas repartir à la base, à savoir la force SEO des 2 sites mis en place en français par le pouvoir russe, RT et Sputnik.

Ce sont principalement ces 2 sites qui émettent les "idées" essentielles et les sujets à évoquer pour "cliver" les français (Dans la stricte application de la doctrine militaire russe actuelle et énième illustration de Sun Tzu et comme d'ailleurs la france et ses alliés le font aussi .. qui avec so, Hollywood et ses McDo, Qui avec ses instituts français, etc..  Rien de nouveau sous le soleil).

Et tous les idiots utiles (communistes et assimilés par le passé, Le pénistes, mélenchonistes, et poutinolâtres maintenant) sont gratuits, visibles et affirmés pour relayer tout ceci via les tuyaux et seulement tuyaux que sont les facebook et twitter où les bots russes vont juste servir à augmenter le nb de share ou de like pour faire mieux "vu à la télé" ou "populaire" (sachant que cet effet est très réduit en France où + un truc est partagé + on a tendance à s'en méfier :-)))

On peut s'amuser aussi à regarder les comptes twitter de Rt et Sputnik pour voir si ils sont susceptibles d'avoir bcp de "robots" ou de faux followers. A priori, ils n'en ont pas plus que les comptes de politiciens ou de marques.

Twiter sputnik
Twiter sputnik

(Outil utilisé: https://fakers.statuspeople.com/ ; on peut aussi utiliser https://www.twitteraudit.com/ )

Mais surtout, on peut regarder les performances en référencement naturel ( SEO) (en ce joli moi de mai et d'élections) de RT et Sputnik car c'est la base de la force d'un site.

Etude SEO de Sputnik version française

Seo sputnik

Evolution SEO sputnik

En un peu plus de 2 ans, l'audience SEO de Sputnik (qui n'achète d'ailleurs pas a priori de Google Ads) a plus que doublé avec un pic correspondant visiblement au début des gilets jaunes  - rien de mieux que d'accompagner les problèmes quand on veut foutre le bazar :-))

Sur quels TERMES, Sputnik "fait référence" pour notre maître à tous, Google ? (Donc sur quels termes, quelqu'un cherchant à s'informer va avoir du Sputnik en entrée DONC qqch susceptible de VRAIMENT l'influencer .. par choix de ... Google )

Sputnik a + de 3000 mots en 1ère place Google.. Voici les premiers de ces termes en importance de trafic:

Mots clés sputnik

Outre l'habituel trafic venant de la recherche même du terme "sputnik" dans Google (de - en - de gens utilisent la barre de recherche), Sputnik n'a pas vraiment de "bonnes" positions car même là où ça pourrait être intéressant pour lui, "attentat" par exemple, il n'est présent que par une page de tags et surtout, le résultat de recherche donne d'abord des "news" qui captent la quasi totalité des gens qui cherchent.

A noter la présence de Sputnik dans les "pièges" que sont les sujets "popu", à propos desquels on écrit pour attirer le chaland (typiquement "loch ness")

Si on regarde les urls de Sputnik qui ramènent le plus de visites SEO, on retombe sur le même type de résultats:

Sputnik urls

En résumé, on ne peut pas dire que Sputnik a une quelconque force pour convaincre des gens car le site n'est pas présent dans les problématiques qui intéressent vraiment les français (cf aussi le volume de recherche dans les tableaux ci-dessus). 

A-t-il juste comme mission de "dire" en français les sujets qui intéressent la Russie ou fait-il l'habituelle erreur de 95% des sites qui parlent d'abord de ce qui LES intéressent plutôt de ce qui intéresse les PROSPECTS (qui ne sont ni les tauliers du site ni les "déjà clients")..

Etrangement, aucune position sur le sujet Ukraine ..

Si on regarde la concurrence de Sputnik version française en regardant les mots clés communs, voici ce qu'on trouve:

Concurrence sputnik

Au niveau de l'audience, Sputnik fr a encore énormément de retard (on parle d'audience SEO).

2 remarques: pas de RT dans les concurrents ?!? et Sputnik est très proche du blog "militaire" opex360.com .. un site de faiblesse ou qqch de voulu ou une évidence quant à l'objet de Sputnik, passé au tamis Google ?

Etude SEO de RT version française

Seo rt

Evolution seo rt

2 premières remarques: RT est - fort que Sputnik et RT a connu son heure de gloire en SEO début 2018 et était devant Sputnik mais n'a pas suivi ensuite: fail ou "tactique" délibérée ?

RT en français n'a que 600 mots positionnés en 1ère place; voici les premiers de ceux-ci:

Positions RT SEO

Malgré une force SEO inférieure, RT en français a de meilleures positions "semble-t-il"

Une 5ème place pour "Daesh" (bcp + cherché que " Daech" qui ne l'est que 90000 fois par mois) avec une page d'actualités !!, une 7ème place pour Sarkozy, une 4ème pour Ukraine, une 10ème pour Charlie Hebdo.. et quelques pages pour des personnages controversés donc susceptibles d'énerver, de cliver de "zemmourer", etc..

Les URLS renforcent cette impression que RT est + "propagande" "intelligente" que Sputnik

Url RT

En ce qui concerne la concurrence (toujours sur la base des mots clés communs), RT est bien loin en audience (SEO) des gros medias mais très proche de Sputnik (qui lui n'était pas proche de lui car avait plus de termes positionnés). 

Concurrents RT

Qu'en conclure au final ?

Que ni Sputnik ni RT ne sont vraiment des forces importantes d'une propagande "dangereuse".

A priori, leur existence même permet justement d'affirmer le danger et donc de justifier quelque chose et de rendre les gens méfiants.

A voir leurs positions "Google", RT et Sputnik sont surtout utiles aux adversaires de la Russie..

PS: Autre liens intéressants sur tous ces problèmes:

https://larevuedesmedias.ina.fr/fake-news-ne-sait-pas-tres-bien-comment-mesurer-leurs-effets

https://www.cjr.org/politics/french-media-polarization.php

http://www.internetactu.net/2019/04/09/medias-plateformes-sociales-et-citoyennete/

https://journals.sagepub.com/doi/10.1177/2158244019832705  (How Many People Live in Political Bubbles on Social Media? Evidence From Linked Survey and Twitter Data  )

https://www.newscientist.com/article/mg24132182-800-we-dont-know-the-real-impact-of-fake-news-and-other-disinformation/

https://www.holmesreport.com/latest/article/real-effects-of-fake-news-on-pr

https://cyber.harvard.edu/story/2018-11/rise-fake-news

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/10/21/dominique-cardon-ce-ne-sont-pas-les-reseaux-sociaux-qui-ont-cree-des-bulles-informationnelles_5372515_4355770.html

https://www.les-crises.fr/tous-fiches-comment-twitter-permet-le-fichage-politique-de-la-population/

https://information.tv5monde.com/info/technologies-la-france-devoile-son-consortium-de-surveillance-et-de-renseignement-numerique

https://about.twitter.com/en_us/values/elections-integrity.html#data

https://blog.twitter.com/official/en_us/topics/company/2018/enabling-further-research-of-information-operations-on-twitter.html

https://medium.com/dfrlab/trolltracker-glimpse-into-a-french-operation-f78dcae78924

https://www.wired.co.uk/article/twitter-troll-data-russia-ira-iran

https://blog.0day.rocks/uncovering-foreign-trolls-trying-to-influence-french-elections-on-twitter-a78a8c12953

https://arxiv.org/pdf/1804.03461.pdf

https://www.wsj.com/articles/russia-targets-soldier-smartphones-western-officials-say-1507109402

https://vsquare.org/a-small-revolution-bought-with-russian-money/

https://info.publicintelligence.net/AWG-RussianNewWarfareHandbook.pdf

https://publicintelligence.net/awg-russian-new-warfare-handbook/

https://www.diplomatie-digitale.com/featured/strategie/robots-et-reseaux-sociaux-etat-des-lieux-prospectives-783

https://medium.com/dfrlab/russian-and-french-twitter-mobs-in-election-push-bca327aa41a5

https://medium.com/dfrlab/the-kremlins-audience-in-france-884a80515f8b

https://ourdataourselves.tacticaltech.org/posts/methods-and-practices/

Commentaires sur: Mesure de l'influence russe sur le web français

Poster un commentaire sur: Mesure de l'influence russe sur le web français







« Les outils gratuits du SEO | Accueil | Performance vitesse site Wordpress: attention aux feuilles de style de Gutenberg »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous