Les Gafa lancent leur monnaie: RIP les Etats et les Nations

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Il y a 2 ans, dans  , nous écrivions qu'avec les premières ouvertures d'ambassades auprès des Gafas, s'officialisait la fin des Nations.

Facebook vient d'annoncer officiellement ce qui se savait depuis longtemps, à savoir que les Gafas travaillent sur la création de monnaie.

Pas de monnaie au sens classique mais des monnaies qui auront cours dans LEUR écosystème.

Concrètement, on imagine que chacun des "clients"/membres/abonnés de Facebook, Google, Amazon recevra un jour x ...coins ou même un "salaire" .. Et cet argent pourra être utilisé pour acheter des services ou des produits, en circuit fermé dans ces univers parallèles, dans cette MATRICE (On en revient à l'inventeur du terme "Cyberspace", Mr Gibson dans Neuromancien).

Si déjà les Etats ont des problèmes pour faire payer des impôts aux Gafas (En 2018, Amazon a fait 6 milliards de CA en France, environ 10% de son CA total, et y a payé 8 millions d'euros d'impôts :-)), on comprend très bien que tout ce qui se passera dans ces univers parallèles sera complètement fermé au contrôle des états.

Concrètement, si jean-Louis paie x Googlecoins à Pong pour lui envoyer des copies de Stan Smith ou y Googlecoins à John ou Natacha pour entretenir un site ou donner des cours, etc.. l'Etat (Et lequel ?) n'en saura rien.. (et les Gafas feront TOUT pour que les Etats n'en sachent rien ...).

Jean-Louis, Pong, Natacha ou John vivront physiquement dans des endroits où ils ne déclareront pas ces revenus et donc ne paieront pas d'impôts classiques. Ils seront exactement dans la même position que les sociétés Gafa actuelles.. Ce qui s'appelle encore l'évasion fiscale sera le lot de chaque personne.

Les Etats seront bien en peine de définir la territorialité des affaires .. (L'erreur initiale fut d'essayer à tout prix d'adapter la loi classique, basée sur des territoires à quelque chose, l'Internet, qui n'y est pas lié).

D'ailleurs Jean-Louis, Pong, Natacha ou John considéreront les Etats comme des prestataires de service, au même titre que Facebook, Amazon, Google. Ils seront donc prêts à payer des impôts locaux, ou plutôt une somme mais en échange de services.

Les Etats ne seront QUE des prestataires de services, mis donc au même niveau que Facebook, Google, Amazon et les autres.

A priori, les services des Etats seront limités à 4 types: santé, éducation, routes transports, défense sécurité mais rien n'empêche Google et les autres de les concurrencer AUSSI dans ces domaines. D'ailleurs, il y a fort à parier que Google et les autres proposeront bientôt des écoles , puis des hôpitaux et soins .. En ce qui concerne la sécurité, elle ne sera pas forcément réservée aux Etats puisque Uber par exemple a déjà dans ses cartons un service de vigiles ou de gardes organisé comme les VTC.

Les "citoyens" seront définitivement (S'il ne le sont pas déjà) des consommateurs: Je paie donc j'ai droit à.. 

Et d'ailleurs, plus de problème de déficit puisque personne ne sera prêt à payer pour des erreurs ou de la mauvaise gestion passées. Charge aux Etats de régler entre eux leurs histoires de dettes puisque de toutes façons, il se tiennent par la barbichette. Charge aussi aux Etats de faire payer les vieux et les presque morts pour payer l'addition en prenant un maximum d'impôts aussi sur les héritages (D'ailleurs n'est-ce pas l'évolution actuelle des impôts en France ?).

Les Etats ne pourront pas taxer les gens sur leurs revenus ou leurs possessions virtuelles. Même si des génies trouvaient le moyen de le faire, le problème humain de traitement serait impossible à régler et il n'y aura pas non plus de moyens de faire ceci par de l'IA ou des robots puisque cette partie sera contrôlée par les Gafas.

Avec des recettes minimales (rappelons qu'en France, c'est la TVA qui rapporte le plus d'impôts donc que c'est le commerce qui nourrit l'Etat donc les services publics) les Etats ne disparaitront pas complètement mais resteront juste assez vivants pour éviter de créer un vide qui risquerait de créer quelque chose auxquels les Gafas ne sont pas préparés. Garder son adversaire vaincu avec la tête hors de l'eau, moribond et donc dépendant, est le meilleur moyen de tuer dans l'oeuf tous les ennemis potentiels ..

Remarquons que c'est exactement ce que font déjà les Gafas quand ils financent la presse locale ou même nationale.

Notons aussi que les Etats, dans le Monde, ne sont jamais arrivés à parler d'une seule voix. Ca sera la même chose pour ce problème et gageons que les USA, comme toujours, sauront s'adapter au changement et soutiendront les Gafas dans leur conquête, en échange d'une petite part du business et d'informations, en tant que fournisseur de sécurité et arrière cour des Gafas en cas de malheur avec un état vraiment réfractaire .. (Cf ce qui se passe actuellement avec la farce de la taxe Gafa auto proclamée par le gouvernement actuel français et ensuite la réponse du Gvt Américain ..).

Sans le contrôle de la monnaie, les Etats et les groupes d'Etats (UE par exemple) ne pourront pas contrôler les gens et les entreprises (qui d'ailleurs elles-mêmes évolueront plutôt vers des "essaims" ou des nuées" plutôt que d'être des structures établies faites pour durer).

Pour "sécuriser" leur révolution, les Gafas auront besoin de proposer eux-même des accès à internet car sinon les Etats pourront encore se défendre en contrôlant les accès. cela passe sans doute par l'envoi de satellites US dans l'espace car ils seront alors défendus par la force armée américaine dont on comprend mieux que l'immense budget puisse continuer à être payé par des contribuables indirects comme les Gafas quand ils financent des campagnes électorales.

Bien entendu, pendant ce temps, on nous amuse avec des combats d'arrière garde sur l'Europe, quelque chose qui avait une importance au 20ème siècle comme la ligne Maginot eut un intérêt dans les années 30, pendant que les stratèges allemands préparaient une armée capable de contournable cette défense infranchissable mais contre laquelle aucun ennemi ne se pointa ...

(Bien lire https://fr.wikipedia.org/wiki/Alphabet_(entreprise)  )

Commentaires sur: Les Gafa lancent leur monnaie: RIP les Etats et les Nations

Poster un commentaire sur: Les Gafa lancent leur monnaie: RIP les Etats et les Nations







« ANTS, France Connect ou l'horreur numérique qui complique toutes les démarches | Accueil | Maths au Collège et au Lycée: les mensonges de Mr Blanquer »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous