Doctolib profite-t-il de l'Etat et donc de l'argent public ?

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Hier, le nouveau responsable étatique du numérique, Cedric O, pour une des ses premières sorties publiques, a été changé les louanges de Doctolib.

Doctolib, célébrée dans tous les magazines et cercles yuppies des entre eux preneurs, est un système qui permet de prendre rendez-vous chez des docteurs ou à des docteurs de gérer leurs rendez-vous, selon le point de vue que l'on a.

Doctolib a tout d'abord levé au total 61 millions d'euros entre 2013 et 2017 auprès principalement d'investisseurs non publics. Certes, la BPI a participé mais comme d'habitude, sa présence est plutôt destinée à faire venir les autres et à "garantir" qqch au cas où.. (sans parler de la consanguinité des gens qui travaillent chez les investisseurs, fussent-ils privés ou publics).

Ensuite, en 2019, Doctolib a levé 150 millions d'euros (cf  https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/start-up-doctolib-leve-150-millions-deuros-pour-grandir-1001997 )

D'où Doctolib tire ses revenus ? Uniquement des professionnels de santé .

Nul besoin d'en être un en finance pour comprendre qu'il va être compliqué de "payer" ou "rembourser" 150 + 61 millions d'euros en facturant au maximum quelque centaines d'euros par mois les médecins qui passent par Doctolib plutôt que par une secrétaire médicale.

Dans la grande tradition des start-ups françaises dont tout le monde parle, nul ne connait le chiffre d'affaire de Doctolib et surtout pas ses bénéfices, donc pour qui sait compter, l'argent supposé remboursé les investisseurs: https://www.societe.com/societe/doctolib-794598813.html

Wikipedia indique que Doctolib "compte 75.000 professionnels et 1.400 établissements partenaires" mais tous les professionnels référencés sur Doctolib ne passent pas par la plate-forme et ne la paient pas.

De par son modèle, Doctolib ne peut pas critiquer ou classer ou donner un avis sur un médecin. Pourtant c'est ça qui intéresse les gens et Google (qui s'est affranchit de tout problème déontologique des professions de santé), le fait très bien.

Doctolib n'est pas à jour sur de nombreux professionnels de santé contrairement à la plate-forme AMELI, plate-forme officielle de la Sécurité Sociale qui donne TOUTES les informations relatives à un docteur.

Il suffirait à l'Etat d'ajouter à Ameli un système de réservation, voir même la prise en compte directe de la carte Vitale (soit quelques développement vraiment pas coûteux) et Ameli ferait en mieux, ce que fait Doctolib.

Ameli ferait mieux que Doctolib, pour le bien de tous et en améliorant le service public de santé.

Pourquoi Ameli ne se développe pas dans ce sens ?

Outre cette question, on ne peut que se demander pourquoi des organismes publics comme les Hôpitaux de Paris passent par Doctolib plutôt que de privilégier une solution PUBLIQUE ?

Qui connait le montant du contrat qui lie les Hôpitaux de Paris à Doctolib ? A priori très peu de gens (On a trouvé ça https://www.itespresso.fr/rdv-consultations-sante-doctolib-ap-hp-158408.html ) car la communication à ce sujet est inversement proportionnelle au tambour médiatique de Doctolib.

Quand on voit qu'en plus, le nouveau secrétaire d'état au numérique, aux premiers jours de sa prise de fonction, ne privilégie pas le secteur public numérique mais va porter allégeance au privé, on peut commencer à imaginer les véritables raisons, relations et accointances qui permettent à des sociétés comme Doctolib de se développer dans cet étrange univers des entre eux preneurs si-disant libéraux français qui ont toujours besoin de l'Etat pour gagner de l'argent..

Voir aussi ce que pensent de Doctolib certains médecins en dehors du blabla médiatique mainstream

Commentaires sur: Doctolib profite-t-il de l'Etat et donc de l'argent public ?

Poster un commentaire sur: Doctolib profite-t-il de l'Etat et donc de l'argent public ?







« Inscription d'un site sur Search Console ou indiquer à Google qu'on existe | Accueil | Les éternels problèmes de design à intégrer »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous