Les limites des études et révélations sur l'influence étrangère via les réseaux sociaux

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Le mouvement des gilets jaunes n'a pas tardé à faire apparaître des études et des révélations sur de soi-disant tentatives d'influence étrangère et notamment russes sur la politique et le bon peuple français.

Le problème, c'est que ces révélations et études ne démontrent absolument rien et se révèlent, dans certains cercles, jouer elles-même un type de rôle qu'elles prétendent démasquer..  Parfois en effet, ces révélations et études influencent certains décideurs, éminences grises ou "élites" qui s'adonnent alors au complotisme sous couvert de dénoncer le complot (Benoît Mandelbrot aurait adoré ..).

Manip internet

Déjà pour l'affaire Benalla, une société d'études qui voulait se montrer, par le biais d'une ONG de façade (Sans d'ailleurs qu'on ne pense à traiter de "bot" cette ONG à but réel uniquement publicitaire pour la société) avait "dénoncé" un activisme sur Twitter avant de rétropédaler dans la semoule: https://www.nouvelobs.com/les-internets/20180809.OBS0727/etude-sur-les-tweets-dans-l-affaire-benalla-disinfolab-se-defend-de-tout-fichage-politique.html

Notons quand même au passage qu'un des humains auteurs de cette étude, Nicolas Vanderbiest, est devenu, avec et malgré ce flop fail flash, un "expert" régulièrement interviewé dans les journaux (comme d'ailleurs Benalla, qui de "juste majordome" semble devenu un expert en sécurité)..

Quel étrange phénomène que celui-ci (il doit d'ailleurs avoir un nom scientifique) qui fait du 13 porte-malheur un numéro porte-bonheur ou de l'expression latine "Exceptio probat regulam in casibus non exceptis" un "l'exception confirme la règle", soit l'inverse de sa signification ..

(Rassurez-vous, ce qui précède et la référence à Benoît Mandelbrot sont juste pour rassurer les intellos venus ici et les pousser à lire la suite :-))

Pour en revenir aux gilets jaunes, de nombreuses études ont fleuri, notamment à la suite de la "révélation" par le Times du fait que " Les comptes russes nourrissent l’indignation des Français en ligne " (https://www.thetimes.co.uk/article/russian-accounts-fuel-protesters-outrage-online-xx2f2g8th )..

Prenons une étude en particulier comme  https://threader.app/thread/1073136780612902912  d'un "consultant en sécurité"..  Vous pouvez la lire en anglais ou traduite en français sur https://www.developpez.com/actu/236844/Le-mouvement-des-Gilets-Jaunes-recupere-dans-des-campagnes-de-fake-news-pour-inciter-a-la-violence-Un-chercheur-appelle-a-la-prudence/

Cette étude est typique dans son genre, avec des nuages et des liaisons dans tous les sens (Vivent  https://gephi.org/ et https://labsblog.f-secure.com/2018/02/16/searching-twitter-with-twarc/ , parfaits pour en foutre plein la vue à son chef, à des clients ou à des neuneu comme Powerpoint l'était en 1998 )

Que montre concrètement cette étude ?

Rien du tout même si les éléments qu'elle montre sont valables .. techniquement.

Notons tout d'abord que cette étude s'appuie sur twitter, SEUL réseau social "analysable" puisqu'il est le seul à laisser fouiller dans son "historique" ..

Remarquons qu'il n'y a que dans les études d'influence politique et cyber qu'on parle de twitter.. Dans le commerce ou la comm, on en parle quasiment pas, au profit d'Instagram, Linkedin pour certains domaines, Facebook ..  et pour ceux-ci aussi, on a du mal à prouver l'impact de l'influence..

Gageons aussi, vue sa relative popularité, que si des organismes puissants et . organisés .. allaient s'agiter sur "les réseaux sociaux", ils en choisiraient d'autres où la trace de leurs actions serait un peu moins visible de l'extérieur (Sachant aussi que TOUS les réseaux sociaux utilisés en France un tant soit peu sont made in USA et que la NSA et ses gigantesques moyens a vite fait de trouver trace d'une manip si des "individuels" arrivent à le faire de l'extérieur non ?).

Et surtout, cette étude ne prend pas en compte beaucoup d'éléments dont voici une liste non exhaustive.

1) Beaucoup de français vivant en Russie ou ayant vécu en Russie sont fans de Poutine, fans de Le Pen, opposés à Macron et certains sont très politisés dans ce sens, allant même à s'engager financièrement pour le dombass; bien entendu, sur le web, ils ne sont pas neutres, profitant en + du fait qu'ils ne risquent quasiment rien juridiquement là-bas..

2) Beaucoup de français adeptes du complotisme ou considérant que les medias traditionnels "nous-mentent-et-sont-aux-mains-du-système" se sont retournés vers des sources alternatives de discours et de medias.. RT est devenu une de leur source.. qu'ils considèrent comme "modérée" puisque Sputnik, intelligemment, est + extrême donc permet à RT d'apparaître comme "raisonnable".. La mesure de l'influence russe serait donc plutôt d'observer les progrès d'audience de RT, que ce soit en ref nat, audience directe et reprise sur les réseaux sociaux (comme on le fait dans n'importe quel domaine commercial pour voir où en sont les concurrents).

A propos de réseaux sociaux, demandons-nous un peu POURQUOI Moscou (ou la rue Savushkina à St-Petersbourg) irait s'embêter à de telles choses ? Quels en seraient les intérêts alors que la "parole" russe a notamment tant d'idiots utiles à son service.

3) Les comptes twitter cités, dans une idée d'influence, ont autant de followers qu'une fabrique camembert en albanie du sud..  Le fameux @ Pascal66616113 avait 5 abonnés et en a maintenant 11 que voici:

screen name real name tweets following followers account age Social Authority
             
ShinobiNinja Shinobi Ninja 1,713,069 1,410,532 1,747,859 9.95 years

81

reglyys fraggle⛪️ 129,7 6,552 7,264 4.26 years

75

ferlessconseil FERLESS CONSEIL 233 2,9 1,403 3.32 years

1

KunrenSatou2015 猿猴捉月 827 136 6 2.18 years

8

Hide07364275 Hide 0 10 0 9 days

1

libersaran Libersarán - Gilets 445 197 73 9 days

26

             
singpanani57 Brenda Goldsworthy 122 644 33 2.73 years

14

milieMarin2 Émilie Marin 25 5 576 216 days

27

lenaburtt90 Lena 139 3,451 619 49 days

9

             
Layalol Pedro2GdN 13 502 31 9.40 years

1

IsidoreDucasse7 Isidore Ducasse 32 1,432 70 23 days

13

Ce compte va avoir du mal à être influent avec ses followers non ?

Regardons si ses tweets (ou plutôt retweets) sont "partagés"..

Son tweet le + partagé a été celui-ci:

Twitter manip

Pascalou va avoir du mal à montrer qu'il est influent non ?

--> Imaginons que l'auteur de l'étude a d'autres comptes + influents pour alerter la France sur les manipulations en ligne ..

3) A part chez twitter en ayant accès aux logs des gens, impossible de dire où le compte a été créé.. La "nationalité" affichée du compte ne signifie rien du tout, beaucoup de comptes sont "sans nationalité".. La langue du compte ne signifie rien du tout non plus (Si le français qui tweete est un expatrié, il a sans doute un téléphone en "langue anglaise" et une appli twitter qui va avec).

4) Nous ne sommes pas aux USA et ne sommes plus en 2016.

Sur le web "français" et par mentalité, les gens ne likent pas, ne sharent pas (même si l'anglo-saxonisation des esprits transforme cet état d'esprit gaulois).

Comme avec les marchés financiers, les français ne sont pas dupes comme les américains et n'"achètent" pas, ne croient pas à la moindre info..  Autant une intox sur le pizzagate peut marcher aux USA (d'autant plus que par effet d'échelle, le "coeur" peut être plus facilement atteint que chez nous), autant il en faut plus et avec preuves en France.

Depuis 2016, les choses ont évolué et les fake news sont plus difficiles à faire passer. on sait aussi que la réelle influence ou portée de l'agitation sur Facebook ou autre est très limitée (https://news.stanford.edu/2017/01/18/stanford-study-examines-fake-news-2016-presidential-election/ )

Il résulte de ce qui précède que ce n'est pas parce que des "fake news" ont fonctionné via les réseaux sociaux aux USA en 2016, que des "fake news" peuvent fonctionner en France en 2018.

5) Il faut se rappeler ce qu'étaient en grande partie les fake news de la campagne US de 2016.

https://www.wired.com/2017/02/veles-macedonia-fake-news/

http://www.slate.fr/story/137795/capitale-mondiale-fausses-informations

Aucune manip dans tout ceci mais juste une niche intéressante pour qui voulait gagner de l'argent facilement sur Internet

6) En 2018, pour un "entrepreneur" du web, gagner de l'argent est difficile.

Plus de e-commerce facile à lancer comme il y a 10 ans. Amazon a tout pris, les lois sont compliquées à respecter..

Plus de sites d'actualités "intéressantes" à booster facilement. Youtube a récupéré le foot et autres sports (donc inutile de proposer un site de videos de foot récupérées sur des youtube locaux étrangers), les medias se sont mis un peu au web et Google les préfère aux sites amateurs.

Les sites amateurs de cuisine, bricolage, jardinage et autres niches sont en dégringolade depuis que des marques se sont mises à produire des tonnes de contenu ou que des "entre eux preneurs" du web arrivent à convaincre des investisseurs que produire à perte du contenu peut se révéler un jackpot dans x années..

Même les sites et forums sur Evelyne Dhéliat ou Sophie Davant pleurent leur audience d'antan..

Facebook et autres, Youtube prennent du temps web donc un bon petit wordpress a du mal à gagner en audience et donc en pub..

Et soudain, on s'aperçoit que la vérité des faits, les gens s'en foutent.. Ce qu'ils veulent (depuis l'assassinat des guignols par Bolloré ?) c'est rigoler. Le Gorafi, Nordpress en ont été les précurseurs et l'illustration, comme certains comptes twitter ou Facebook..

L'audience, élément indispensable à la cyber-célébrité ou à la publicité payante, peut s'obtenir en racontant des conneries, de + en + grosses, ou en relayant des infos à contre-courant de la fameuse pensée unique.. (Comme le montre la splendide santé du Canard Enchainé, vendu toujours au même prix et bénéficiaires, sans le moindre réseau social vraiment actif).

Dans un monde d'infobésité où les radios, télés

L'auteur de l'étude pré-citée le dit d'ailleurs:

In a world where a click is more valuable than the truth (gotta keep that pay-per-click model running), even French media are tempted to surrender to sensationalized stories popping up on the Internet

Pourquoi chercher midi à 14 heures et aller chercher une manipulation russe ou autre (Oui, le crime peut aussi profiter aux USA, ou aux anglais ou aux allemands ou aux syriens, etc, etc..) ?

On pourrait d'ailleurs aussi imaginer que ces "dénonciations" profitent à ceux (clients potentiels ou vendeurs de cybersoupe sécuritaire) qui veulent des budgets pour de la cyberguerre d'influence ou d'attaque, contre les grands méchants étrangers..

Un article un peu + modéré sur "Moscou partout" : https://www.liberation.fr/france/2018/12/09/gilets-jaunes-soupcons-d-ingerence-en-reseaux_1697012

Sinon, un aperçu de la doctrine officielle dans ces quelques liens:

https://publicintelligence.net/awg-russian-new-warfare-handbook/

https://www.bloomberg.com/view/articles/2016-11-28/how-russian-propaganda-really-works-in-the-west

https://foreignpolicy.com/2017/01/10/wary-of-the-russian-cyber-threat-france-plans-to-bolster-its-army-of-digital-soldiers-cyber-attack-europe-elections-hack/

https://warontherocks.com/2016/09/can-fancy-bear-be-stopped-the-clear-and-present-danger-of-russian-info-ops/

https://www.rand.org/blog/2016/09/russian-propaganda-is-pervasive-and-america-is-behind.html

https://www.voanews.com/a/russian-propaganda-weaponization-information/3036087.html

(liens qu'on avait déjà indiqués dans 

)

Et si vous êtes fans de l'IRA à la sauce russe et pas irlandaise: -->  

 

Commentaires sur: Les limites des études et révélations sur l'influence étrangère via les réseaux sociaux

Poster un commentaire sur: Les limites des études et révélations sur l'influence étrangère via les réseaux sociaux







« "wp-admin/upgrade.php?_wp_http_referer=%2Fwp-admin%2F" boucle sans fin avec wordpress 5.0 ? | Accueil | Influence russe sur le web français: réalité, intox ou simple business ? »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous