Tapie sera-t-il assez malin avec ses journaux pour devenir le roi du web ?

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Avec les journaux qu'il a "rachetés", Bernard Tapie pourrait jouer de sacrés coups, là où personne ne l'attend, sur le web.

Le contexte actuel et les errements de la presse classique sur le web sont idéaux pour qu'un trublion comme Tapie fasse une OPA sur le web des medias classiques et récupère/construise non seulement une position mais un gros truc qu'il pourra revendre bien comme il faut à un Lagardère ou TF1 ou groupe étranger s'intéressant à l'actualité en France.

Par les journaux qu'il a récupérés, Tapie a l'accès aux news locales qui sont celles qui intéressent les gens avant les sujets qu'essaie de vendre la presse parisienne.

Par ailleurs, Tapie arrive dans la presse alors qu'elle est en crise. Il va devoir réduire le nombre de journalistes mais inventer un nouveau modèle qui rapporte de l'argent avec une présence.

Quoi de mieux alors que le web avec une édition papier qui en sera le pendant histoire d'avoir encore de quoi emballer le poisson, faire des mots croisés en terrasse et lire les nouvelles sur un support qui ne s'abime pas si du pastis, du rouge, voir même du cacolac tombent dessus (c'est à dire le papier et pas un AiePad).

Pour produire des pages web, Tapie a l'occasion de faire appel à la nouvelle génération qui a enfin compris que le web n'est pas de l'écrit ou de l'oral mais une 3ème voie.

N'ayant pas les boulets du journalisme classique à la française qui voit le web en déclinaison de l'écrit et pré-suppose dans toute production qu'il doit expliquer la vie (et comment la penser) à ses lecteurs, Tapie a une occasion unique de produire du contenu qui correspond à ce que CHERCHENT les gens sur Internet donc de produire du contenu qui fasse de l'audience.

2 medias y sont arrivés plus ou moins: le Parisien et feu France Soir.

Si Tapie s'attelle à la tâche avec un regard neuf et sans préjugés, il pourra produire des pages web (et non des copies de pages de journaux ou magazines), sur des sujets qui intéressent les gens, à prix de revient défiant toute concurrence.

En quelques mois, il peut monter à plusieurs millions de VU par mois et alors récupérer la manne publicitaire.

Ce que Purepeople a tenté de faire dans le people (avant de s'encrasser et de se voir concurrencer par des clones ou les magazines people cf Webedia, PureMedias, PurePeople, PureTrend, PureShopping, PureFamille, PureSaveurs, PureSweetHome et autres), Tapie peut le faire avec l'info sans crainte de se voir imiter (nécessité d'accès à l'info locale) ni rejoindre (puisque les autres journaux sont nationaux et sponsorisés par des richards qui ne peuvent pas se débarrasser de leurs journalistes).

Bernard Tapie a l'occasion unique dans la presse française de pouvoir construire une vraie présence web centrale et pas un gadget ou une pustule comme souvent sont les trucs web de la presse classique.

Bernard Tapie a l'occasion de construire une vraie présence web, sans pages de fans qui ne font que la richesse de Facebook mais avec des pages web optimisées en contenu et en contenant (puisque quasiment rien n'existe dans les journaux qu'il a récupérés) sur lesquelles viennent les gens pour voir des sujets qui les intéressent.

Si il s'y prend bien, Nanard pourra révolutionner la presse française comme il a révolutionné le vélo quand il est arrivé dedans avec les pédales de look et ses nouvelles méthodes.

La situation de la presse est la même que celle du vélo d'alors.

Bien sûr, il faudra que Bernard Tapie s'y prenne autrement qu'avec bernardtapie.com (voir  Audit SEO ref nat du site bernardtapie.com , Bernard Tapie n’ a pas choisi le bon business sur le net ! , Bernard Tapie se lance dans la vente privée sur Internet   , Que devient Bernardtapie.com ?   ).

Il faudra que Nanard lise par exemple:

Medias et nouvelles online: quelles attentes des utilisateurs ?

Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web

Presse en ligne et faux business model ;-)


Et si quelqu'un de chez Tapie nous lit, pas de problèmes pour venir faire une petite présentation afin d'expliquer comment créer des pages et du trafic pour un coût inférieur à celui du travail des "journalistes" actuels du web ou du trafic acheté par différents moyens ;-))

Commentaires sur: Tapie sera-t-il assez malin avec ses journaux pour devenir le roi du web ?

Poster un commentaire sur: Tapie sera-t-il assez malin avec ses journaux pour devenir le roi du web ?







« Comment faire un site mobile gratuitement ? | Accueil | Quels sont les sites web les mieux référencés pour les plus gros annonceurs ? »



Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous