Prêt export d' Oseo ou comment gaspiller l' argent public

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Monde enversSans rapport direct avec le web (mais les chemins de l' Internet mènent de partout), voici un exemple très concret de gaspillage d'argent public ou de dispositif mis au point par des cervelas de ministères qui n'ont vraisemblablement jamais trop sauté de barrières ni promené leurs weston à l'étranger ..: le prêt export Oseo.

Le prêt export Oseo c'est bisounours, oui-oui et tous les amis neuneus réunis dans un système qui permet à n'importe quel petit escroc à la petite semaine de récupérer jusqu'à 150000 euros ! Sans aucune caution ...

Le prêt pour l' export Oseo est détaillé sur http://www.oseo.fr/notre_mission/notre_offre/international/exportations/pret_pour_l_export

Le prêt pour l' export Oseo finance tout sauf les embauches à l'étranger ! Ca tombien bien c'est un des seuls trucs qu'il faut faire quand on exporte vraiment ;-))

Billets d'avions, prospection "pipeau", hôtels, voyages d'études à la Carlton de Lille, etc.. Tout peut passer par le   :

frais d’adaptation des produits et services aux marchés extérieurs, coûts de mise aux normes, dépenses de design, dépenses de prospection, participation aux foires et salons, recrutement et formation de l’équipe commerciale export, dépenses liées aux Volontaires Internationaux en Entreprise (VIE), dépenses de communication, frais d’échantillonnage…

Et ce n'est pas tout: les entreprises de moins de 3 y ont droit ! (Hé oui, enfin un truc qui n'est pas réservé aux déjà vieux mais peut permettre aux start-ups de dépenser encore plus !

Le prêt pour l' export Oseo est sans garantie réelle, ni du chef de l’emprunteur, ni sur le dirigeant, ni d’une société holding.
Seule une retenue de garantie de 5 % du montant initial du prêt est prévue. Déduite du montant du décaissement, elle peut être financée.

Le seul frein de cette vanne ouverte d'argent public est que le pret est dans la limite des fonds propres et quasi-fonds propres de votre entreprise.

Et pas besoin d'exporter déjà pour y avoir droit ..

En résumé, vous avez besoin d'argent vous n'exportez pas ? Hé bien voici un excellent moyen de financer vos vacances et votre activité en France. Un petit salon à l'étranger avec billets, hôtels, factures pipeaux de marketing ou recherche de clients sur place et tout ça peut-être gratuit avec le prêt pour l' export Oseo. Imaginez-vous un des fonctionnaires d' Oseo aller vérifier que les frais et factures sont "légitimes" ? Comme la quasi-totalité de l'administration française, les gens d' Oseo pensent que le principal problème des entreprises est le financement .. Evidemment c'est beaucoup plus simple que de s'attaquer aux vrais problèmes qu'on connapît quand on a déjà vraiment travaillé ;-))

En 2012, alors que la France a une dette publique monstrueuse, il existe encore des perles qui permettent à plein d'aigrefins de détourner de l'argent public.. et ce par la faute d'organismes publics et d'une organisation administrative emplie de demeurés, débiles mentaux, n'ayant jamais travaillé dans le monde réel.

Si vous avez déjà rigolé en entendant en 2007 que les délires des heures sup avec la loi Tepa allaient faire baisser le chômage, vous serez couchés par terre en regardant les modalités d'obtention du prêt pour l' export Oseo.

Mais au fond, c'est assez triste et typique des véritables freins qui empêchent les entreprises française de réellement se développer à l'étranger: les véritables aides, avec notamment des aides d' informations, n'existent pas et on met en place des conneries qui ne servent à rien hormis financer des petits malins ou des sociétés dont l'objet est de trouver des financements ..

 

Commentaires sur: Prêt export d' Oseo ou comment gaspiller l' argent public

@Tyrion:
Quel est l'objet de votre écommentaire" ? Dire qu'on dit des conneries ou expliquer que le prêt export OSEO est un truc super utile pour l'export et jamais utilisé à d'autres fins ?
1) Le prêt pour l'export d' Oseo est une "initiative" d' OSEO qui est un organisme public. Oseriez-vous donc dire que son argent n'est pas "public" ? Même si OSEO se finance sur les marchés comme vous dites, leur caution est donnée par le pape ??
2) "modalités d'obtention du prêt" oui et ? Allez voir dans les directions régionales (surtout en province) voir à qui et sur quels critères concrets ont été accordés les prêts pour l'export.
3) ...abus de bien sociale ... et ? En quoi cette évidence démontre votre propos comme quoi le prêt export Oseo n'est pas détourné de son but initial ? Explique-t-on les inondations par le fait que la pluie mouille ?

Le prêt export Oseo ne demande aucune caution personnelle du dirigeant, apporte beaucoup d'argent si l'on sait s'y prendre et n'a concrètement et pratiquement aucune possibilité de vérification que l'argent est bien utilisé pour des opérations vraiment à but de développement économique à l'étranger.
Il s'ensuit que beaucoup le "détournent" et sous couvert d'export ou d'opérations à l'étranger l'utilisent pour autre chose.

Rédigé par : Tubby | 11 jan 2012 07:19:46


Je découvre ce forum à l’instant, mais m’autorise quelques remarques à la lecture de votre post consacré à un organisme (OSEO) et à un outil de financement (le pret pour l’export), que vous connaissez à priori très mal au vu du nombre d’inexactitudes et d’informations erronées que compte votre article.

tout d’abord, le pret pour l’export est un crédit et non pas une aide publique, ce métier de financement étant assuré sur les fonds propres d’OSEO (qui se refinance sur le marché financier). s’agissant d’un prêt, il comporte un taux d’intéret (d’ailleurs plus élevé qu’un pret bancaire compte tenu de ses caractéristiques assez attractives pour l’entreprise), il n’est donc pas question d’aide publique et moins encore de " gaspillage de l’argent public ",

concernant les " modalités d'obtention du pret pour l' export ", si vous parlez bien du formulaire à remplir en ligne sur le site OSEO, il s’agit uniquement d’un outil de contact avec les directions régionales OSEO ; un rendez-vous est naturellement pris par la suite avec un conseiller OSEO, afin de monter un dossier de financement porfessionnel " classique " comme pour tout établissement de crédit (analyse économique et financière de l’entreprise, de sa stratégie, des modalités et de la faisabilité de son projet, etc…) ; vous n'imaginiez tout de même pas qu'il suffisait de "cliquer" en ligne pour obtenir 150.000 euros !!!
(si ?)

enfin, quand vous parlez d’ " escroc à la petite semaine " qui utiliseraient un prêt accordé à leur entreprise pour payer leurs vacances, il s’agit d’abus de bien social (délit qui engage la responsabilité du dirigeant et non pas celui de l’organisme ou de la banque qui a financé son entreprise ! où irions-nous…), passable de 5 ans d'emprisonnement et de 375 000 euros d'amende en France…

pour conclure, sachant que d’autres organismes liés à OSEO (notamment Ubifrance, les Chambres de Commerce à l’étranger…) accompagnent les entreprises en amont sur ce que vous nommez " aides d' informations ", il me semble que vous devriez mieux vous documenter (ou au moins vous renseigner à minima) avant de vous permettre de rédiger de tels articles et de lancer de faux débats sur des sujets que vous ne maitrisez apparemment absolument pas.

(j’en passe sur les "demeurés, débiles mentaux " et autres termes complètement disproportionnés de votre post, dont j’ignore s’ils visent les pouvoirs publics, OSEO, ou pire, les entrepreneurs …)

Rédigé par : tyrion | 10 jan 2012 23:18:29

Poster un commentaire sur: Prêt export d' Oseo ou comment gaspiller l' argent public







« Analyse de la lettre de Cantona | Accueil | Politique: quels sites web sont bien référencés sur Google »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous