Simplification de la comptabilité des TPE

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Le commissaire européen Michel Barnier a récemment proposé la suppression de l'obligation annuelle des comptes dans les micro-entités.

L'institut français des experts-comptables et commissaires aux comptes (IFEC) a déclaré que "la comptabilité a été simplifiée par l'usage des nouvelles technologies et qu'elle n'est plus un frein, elle reste un moyen efficace de pilotage des petites entreprises et d'anticipation des difficultés, ce qui est une priorité absolue".

On se demande si cette association d' experts comptables défend seulement son bifteack ou si sa présidente, Françoise Savès, qui a exprimé cette fatwa, a déjà travaillé ailleurs que dans la comptabilité.

Concrètement, pour une micro-entreprise ou TPE, le bilan est une obligation légale qui n'apporte rien du tout et est un véritable racket.

L'obligation de faire un bilan, en général 4 ou 5 mois après l'année considérée n'apporte strictement rien en terme de gestion: si une TPE ou une micro-entreprise va dans le mur, elle le sait instantanément par son compte bancaire en bien avant 4 mois.

Mais surtout, faire un bilan coûte au moins 1000 euros pour une TPE. Cet argent serait bien souvent beaucoup mieux utilisé par le patron.

L' état ou l' UE pourraient d'ailleurs imposer des tarifs règlementés à la profession comptable pour les petites entreprises sans salariés ou financer cette obligation du bilan.

Plutôt que d'imaginer des dispositifs de micro-crédits, le paiement de cette obligation légale de bilan serait beaucoup plus utile et moins coûteux pour l'état.

Notons aussi qu'au passage, c'est l'entreprise qui paie l'expert-comptable mais que celui-ci obéit beaucoup plus à l' état qu'à son client: combien d'experts comptables font leur maximum pour optimiser le bilan et faire en sorte que l'entreprise gagne le moins possible sur le papier (afin de payer le moins d'impôts possibles) ??

Ce n'est pas la peine de chercher ailleurs les causes des chiffres qui montrent que les entreprises importantes (qui disposent de leurs propres services) paient en moyenne beaucoup moins d'impôts que les TPE où le patron est pris par les tâches quotidiennes et n'a pas le temps de voir, d'expliquer ou de comprendre comment il a parfois intérêt à ne faire aucun bénéfice, du moins tant qu'il n'a pas besoin de gros crédits bancaires (ce qui est le cas d'une majorité de petites entreprises dont l'utilité est juste de nourrir les 2 ou 3 personnes qui y travaillent).

Remarquons enfin qu'un simple compte de résultat amènerait assez d'infos à tous ceux qui veulent vérifier les comptes des TPE.

Commentaires sur: Simplification de la comptabilité des TPE

En fait vous devez avoir un pb d' écran.
Phrase de la note ci-dessus: "Le commissaire européen Michel Barnier a récemment proposé la suppression de l'obligation annuelle des comptes dans les micro-entités."
5ème ligne du tableau "Dispense comptable pour les micro-entités Proposition de directive européenne Le Parlement européen l'a adopté en mars 2010. Le Conseil de l'Union européenne doit rendre sa décision. "
On vous fait grâce de ce qui concerne les commerçants.
Ce qui concerne les TPE est NOTRE avis , dans la note de ce blog, mais la mélasse que votre cerveau fait des phrases mélange peut-être tout.
Vous "adorez" voir les prix des paysans et des comptables mais peut-être devriez-vous êtes un peu moins en adoration et vous poser + de questions car tout est lié. Quand vous mangerez des frites, demandez-vous par exemple si il est normal que la paperasse, les obligations et les banques aient une part plus importante dans le coût de la frite que le producteur de pommes de terre et ceux qui les ont épluché, coupé et amené jusqu'à votre assiette ..
En ce qui concerne votre dernière phrase, soyez déjà heureux que l'on laisse votre diarrhée écrite s'afficher ici sans en faire le bilan ni le compte du maigre résultat.

Rédigé par : Tubby@Paul | 19 août 2010 09:43:26

Je ne doit surement pas être le seul à avoir des problèmes de lecture dans ce cas (ou de vue peut être?).

Votre lien annonce :
- en effet qu'une proposition de directive européenne a été adopté sur la dispense de comptabilité sur les micro-entités en mars 2010. (proposé par qui? cela n'est pas mentionné cependant)
- que michel barnier a proposé un débat sur la régulation de l'audit en europe (rien à voir avec la simplification des TPE, l'audit pour info c'est le contrôle externe des comptes annuels).

Si vous avez un doute je vous encourage à vous referez au tableau qui est plus explicite (les dessins sont plus parlant parfois pour certaine personne).

Avez vous vraiment lu votre source (www.webexprandyou).

On y parle de micro-entités pas de TPE, tout n'est qu'un problème de seuil je sais, mais actuellement en fiscalité une micro entité n'est pas une TPE. Je doute que par micro entité l'europe entend faire sortir 80% des entreprises françaises d'un régime fiscal réel (cad bilan + compte de résultat).

Avez vous consulter mon lien sur les IFRS et les PME? J'en doute. Sachez cher monsieur que ces deux mesures (IFRS pour les PME et Simplification de la compta des PME) sont diamétralement opposé, ce n'est donc pas très logique que cela vienne du même homme.

Il est triste que vous n'avanciez aucun argument à part celui de vous citez hors contexte, je ne suis pourtant pas responsable du fait que vous vous contredisez 10 phrases plus loin.

Enfin j'adore la comparaison du tarif horaire du paysan et celui de l'expert comptable, c'est comme comparé le tarif horaire d'un mécanicien auto avec celui d'un médecin. Pas très réaliste tout ca.

Vu que la communication par défaut d'écoute (de qui je vous laisse en juger) ne passe pas entre nous je vous propose d'en rester la.

Bonne soirée.

Rédigé par : Paul | 17 août 2010 20:20:47

En se calquant sur votre discours, on pourrait dire que vous n'avez aucune connaissance (ou pratique ?) de la "gestion" quotidienne d'une TPE et/ou que vous n'avez aucune rigueur pour une chose pourtant élémentaire: la lecture.
Vous mélangez à propos de ce qui est écrit les mots, les phrases et les idées. Vous dites ne pas vous intéresser à la politique mais vous feriez sûrement ainsi un bon politicien ;-)
Pour trouver ce que Barnier a proposé, nous vous conseillons un outil + puissant que les comptables et gratuit: google, avec une phrase simple (un peu compliqué pour vous qui compliquez tout): "proposition michel barnier simplification comptabilité ", vous trouverez par exemple un tableau qui réussira peut-être à vous faire entrer dans la tête que les situations et besoins d'entreprises de tailles très différentes sont différents: http://www.wexperandyou.com/actualite/r-2231/profession-comptable-les-dossiers-se-multiplient.html.
Nous avons dès le début écrit à propos du bilan mais jamais à propos du compte de résultat. Le compte de résultat est une vue DYNAMIQUE de la situation d'une entreprise contrairement au bilan. Nous disons que pour une TPE qui par définition n'a pas ou très peu d' assets, le bilan est inutile (voir note initiale). Il est obligatoire de déposer le bilan, les banques demandent les bilans. Si on supprime l'obligation de déposer le bilan pour les entreprises de petite taille, elles peuvent quand même le faire si elles veulent, et aussi tenir un compte de résultat qui lui pourra être fait immédiatement car l'entreprise EST petite donc son activité est PETITE ET SIMPLE.
La comptabilité doit être au SERVICE des entreprise. La situation actuelle fait que les obligations comptables ne rendent pas service aux PETITES entreprises mais les emm.. avec des obligations qui prennent du temps et de l'argent.. pour enrichir une corporation à bon compte. Un comptable met beaucoup moins de temps qu'un professeur et encore beaucoup moins qu'un paysan pour gagner l'argent facturé pour un bilan.. Est-ce normal pour une activité non productrice de valeur ajoutée dans le cas d'une TPE ?

Rédigé par : Tubby@Paul | 17 août 2010 15:47:57

Cher ami vous n'avez décidément aucune connaissance en finance, en gestion, comptabilité ou en fiscalité, je comprend maintenant votre appréhension pour la comptabilité et votre désir de l'éradiquer.

Je vous cite "Enormément de TPE ont pour but d'avoir un résultat comptable = à 0" : c'est bien ce que je dis le résultat n'est donc pas une donnée pertinente pour juger le poids des honoraires comptables, généralement la résultat étant minimisé avec la rémunération du gérant (sarl à l'IS).

Je vous cite "La logique voudrait d'ailleurs que le bilan étant obligatoire, il soit possible de le faire par un service public ou avec des tarifs encadrés"
et "Vous défendez le racket d'une corporation, les experts comptables, qui comme les notaires ou les banques, profitent d'obligations légales", ici c'est le serpent qui se mord la queue, des tarifs encadrés comme c'est déjà le cas des notaires qui pourtant ne sont pas non plus dans vos faveurs (est ce vraiment une solution?).

Je vous cite "via le compte de résultat qui est beaucoup plus crédible et juste pour une TPE qu'un bilan.", en fait les plus gros du boulot en terme de saisie comptable donc de temps passé est la saisie du compte de résultat (charges et produits) et gestion des tiers (clients et fournisseurs), alors pourquoi se contenter d'un document partiel alors que 80% du travail est fait. J'adore vos confusions entre bilan, comptes annuels et compte de résultat.

Enfin une chose me surprend, vous parlez d'un discours de michel barnier commissaire européen, je n'ai pas tout de suite relevé car la politique ne m'intéresse que très peu. Pourtant je n'ai pas trouvé trace de son discours pouvez m'en indiquez la source. Le seul discours que j'ai trouvé est celui ou il parle de la convergence des IFRS dans la comptabilité internationale. Voir notamment dans les TPE et PME ce qui n'est pas le cas actuellement. Ce n'est donc pas une "simplification" mais bien le contraire que michel barnier propose. Les IFRS sont plus complexes que les normes comptables francaises, et leur application engendrerait surement un cout supplémentaire pour les entreprises, car je doute que l'état paie la facture de la formation du personnel comptable (entrerpise et cabinet).
ma source http://www.focusifrs.com/menu_gauche/actualites_phare/union_europeenne/courrier_de_m_michel_barnier_a_l_anc_sur_ifrs_pour_pme

Rédigé par : Paul | 17 août 2010 15:10:15

@Paul: Vos chiffres sur les moyennes de bénéfices des entreprises (parle-t-on encore des TPE avec ces chiffres) sont complètement déconnectés de la réalité ou vous avez une définition de la TPE qui n'est pas la même que l'officielle.
Enormément de TPE ne servent qu'à nourrir leur fondateur (souvent seul travailleur) et n'ont pas l'ambition d'avoir un résultat financier qui ne servirait qu'à devoir payer d'autres impôts. Enormément de TPE ont pour but d'avoir un résultat comptable = à 0 pour minimiser les frais et taxes qui se déduisent du résultat.
Vous parlez de loyers d'avant 2001 ? La plupart des petites entreprises ne parviennent pas à + de 3 ans. La plupart des TPE dont NOUS parlons fonctionnent en loyers précaires ou en sous-loc ou chez leur fondateur.
Une TPE n'est pas une PME ni un grand groupe. C'est souvent l"habillage "légal" d'une activité d'une seule personne.
La TVA fait l'objet de déclarations de TVA et l'on peut retrouver les chiffres et les montants via le compte de résultat qui est beaucoup plus crédible et juste pour une TPE qu'un bilan.
La logique voudrait d'ailleurs que le bilan étant obligatoire, il soit possible de le faire par un service public ou avec des tarifs encadrés (comme l'immatriculation d'une société ou l'établissement d'une carte grise ou exemple similaire: un contrôle technique).

Rédigé par : Tubby@Paul | 16 août 2010 19:48:27

Votre logique montre votre méconnaissance des entreprises en France, le bénéfice dont vous parlez est généralement après la prise en compte de la rémunération du gérant/exploitant, d'une manière générale il est plutôt de 25% à 40% pour les prestations de services et 10 à 15% pour les ventes de marchandises (après retraitement de la rémunération du dirigeant).

Je vous rejoint pour l'analyse du bilan par le banquier, il parait cependant qu'ils ont des logiciels très performants maintenant :).

La mission de présentation des EC n'est pas une mission "de certification", les diligences sont donc moindre, ce qui allège les montant des honoraires facturés au temps passés.
Par expérience je dirais que la hausse des loyers a fait beaucoup plus de dommage que les honoraires des EC qui eux sont restés stables. En fait les clients qui s'en sortent le mieux sont ceux avec un bail commercial qui datent d'avant 2001, mais bon je m'éloigne un peu.

Vous prônez visiblement un système ou la déclaration n'est plus à la charge du contribuable (pas de compta=> pas de déclarations), je me demande bien comment appliquer un tel système et assurer le recouvrement de la tva par l'état (qui représente près de la moitié de ses ressources cela dit en passant). Faut'il embaucher plus de fonctionnaires afin de mettre en place le recouvrement et plus de contrôle par l'état, ce n'est pas vraiment dans l'air du temps ni avec les finances de la France.

J'ajoute que mettre la charge de travail sur l'état et non sur les entreprises ne risquent pas de faire baisser le cout pour l'entreprise in fine, bien au contraire.

La prestation des EC quoi que vous en pensez représente une véritable VA pour les entreprises ainsi qu'a ses tiers.

Rédigé par : Paul | 12 août 2010 19:39:20

A propos d'Enron, Les auditeurs d'"Arthur Endersen" ont bien étaient responsable dans cette histoire, j'ajoute cependant qu'il y en avaient bien d'autres:
- les dirigeants, pour avoir camoufler
- les politiques, pour avoir dérèglementer le secteur de l'énérgie
- et les journalistes pour avoir entretenu l'illusion (par négligence ou connivence).
Je précise que les deux derniers s'en sont mieux sortis que les autres.

Rédigé par : Paul | 12 août 2010 13:00:57

@paul: une fois de plus, il n'est pas question d'annuler le "bilan" mais de simplement faire en sorte que "faire un bilan" ne soit pas obligatoire pour les tpe.
Par TPE on désigne souvent les artisans ou commerçants qui n'ont assez souvent que faire de cette OBLIGATION qu'ils ne remplissent que pour ne pas payer d'amende (le bilan est fait 4 mois après la fin de l'année donc n'a aucune utilité pour montrer la situation financière d'une petite entreprise qui si elle est "mal" en décembre est morte en avril).
Les entreprises qui souhaitent faire appel au crédit auront tout le loisir de faire un bilan.
Passons aussi sur le fait que les "banquiers" ne sont absolument pas formés à lire un bilan et à y déceler embrouilles ou pépites. Il est facile de les abuser en estimant par exemple la valeur d'un logiciel réalisé (et compté en nb de jours de développement --> + on est mauvais mieux c'est ...).
Sur les marchés financiers, l' AMF a rendu obligatoire une certification mais point de ceci pour les entreprises et spécialement les TPE. Le moindre débile d'agence bancaire peut en consultant des chiffres idiots donner son avis ;-))
2000 euros ht sur un ca de 200 ko ? c'est beaucoup car les 2000 euros sont à prendre sur le bénéfice.. or dans les TPE, le bénéfice de 200 ko n'est pas élevé. Mettons qu'il soit de 10%, la compta en prend 10%... bofff

Rédigé par : Tubby@Paul | 12 août 2010 12:57:30

Je suis bien étonné de votre vision du financement des entreprises, dans ma propre expérience je n'ai pas beaucoup vu de société TPE ou TTPE qui ne font pas appel au crédit, notamment dans la phase de création (achat du droit au bail et du fonds de commerce qui sont souvent d'un montant important). Vous vous basé sur votre propre expérience qui ne reflète pas la réalité économique de la majorité des entreprises. Faire des lois sur des cas particuliers est rarement payant.

Je suis cependant d accord avec vous sur le fait que les plafonds des régimes micro sont assez bas, d'un autre coté des limites trop hautes auraient pour conséquence de favoriser l'économie souterraine. Ce n'est pas plus mal vous me direz, c'est cependant un raisonnement un peu facile vu que notre pays ne fonctionne pas totalement sur l'individualisme et que l'état a besoin de financement pour fonctionner.

Rien n'empêche pour une entreprise de tenir sa propre comptabilité par ses propres moyens, si le cout est si élevé ne tienne qu'a vous de la faire vous même, cependant vu le prix de la MO de nos jours, je ne suis pas sur que vous fassiez beaucoup d'économie par rapport à une sous traitance (compétence / cout prestation).

Une fois encore je ne comprends pas votre acharnement sur le cout de la prestation (2 à 3 k euros pour une entreprise de 200 à 300 k euros de CA).
Je ne trouve pas cela très cher en contrepartie de son utilité. Les comptes annuels sont destinés autant au gérant qu'au tiers de l'entreprise (les banques mais aussi, les fournisseurs, les clients , l'état, les salariés, les organismes sociaux et bien d'autres). C'est un prix bien faible à payer pour avoir la confiance des tiers.

Les textes existant déjà sur la levée de l'obligation de tenir une comptabilité pour les micros entités, il faudrait cependant sans doute revoir les plafonds très réduit (notamment pour les prestations de services), mais la encore la décision est politique.

Rédigé par : Paul | 12 août 2010 12:47:48

@Paul: toujours pas de distinction de votre part entre "obligation" et "possibilité". Pas non plus visiblement d'idées sur les tpe de services qui n'ont pas besoin de financement tant qu'elles sont tpe et bien gérées cad tant que les dépenses sont financées par les entrées. Et a priori pas non plus d'expérience concrète du régime pipeau d'auto-entrepreneur (pas du tout intéressant dès qu'on dépasse un ca largement inférieur aux limites indiquées) ou de la micro-entreprise, 2 régimes qui sous des noms différents existent depuis + de 20 ans (Madelin ministre de l'économie de Chirac) et n'ont jamais décollé hormis pour un feu de paille utile à la communication de gouvernants n'ayant eux aussi jamais travaillé dans des tep ou pme.
Vous défendez le racket d'une corporation, les experts comptables, qui comme les notaires ou les banques, profitent d'obligations légales en imposant leurs tarifs sans avoir les mêmes contraintes qu'un vendeur de cigarettes (qui lui a des marges imposées) ou qu'un bureau de loterie et sans même avoir de vraies responsabilités (puisque vous semblez féru d'actualités, voir le cas enron). A l'heure où l'on dit vouloir aider l'entreprise et enlever les rentes de situation, il serait bon que d'autres politiciens pensent comme Barnier. Encore faudrait-il qu'ils soient au courant de cette situation qui n'est connue que de ceux, nombreux, qui gèrent des petites sociétés sans autre ambition que de subvenir à leurs besoins, sans envie de devenir gros et sans envie d'entrer dans le système établi et montré de l' Entreprise (souvent expliquée par des gens qui n'ont jamais été capables de gagner un sou en exploitation mais ont en revanche arnaqué des investisseurs ou planté des banques -les meilleurs pour parler de la nécessité de financement, notamment dans le domaine du net..)

Rédigé par : Tubby@Paul | 12 août 2010 10:31:44

Vous sous estimer le besoin de financement des entreprises, pourtant l'actualité de ces derniers mois parle d'elle même.

Enfin vous me direz comment établir des comptes annuels par le biais d'un "presse bouton", je suis sur que votre grande expérience dans le domaine me sera très précieuse.
Merci également de m'évaluer le prix de vente de cette prestation selon vous (2 ou 3 euros peut être).

Pour terminer il existe déjà des régimes fiscaux ou il n'y a pas d'obligation de tenir de comptabilité, je suis bien surpris qu'après vos efforts d'investigation vous ne l'avez pas encore découvert (auto-entrepreneur, micro-entreprise).

J'adore vos phrases venimeuses, malheureusement cela n'apporte pas plus de poids à vos arguments.

Rédigé par : Paul | 10 août 2010 13:07:01

@Paul: pressé d'étaler votre diatribe vous avez omis de lire le post qui propose simplement de supprimer l' OBLIGATION de faire des bilans. Libre aux TPE qui le souhaitent d'en faire et d'alimenter les banques avec.
Par ailleurs, nous ne parlons pas de "délai de 4 mois" mais du fait que bcp de TPE le font 4 mois après la fin de l'année. Bien évidemment le délai pour un expert comptable pour faire un bilan est court et cela rend d'autant plus scandaleux le coût (dans bcp de cas).
Répétons encore une fois spécialement pour vous: il y a des tas de TPE qui n'ont pas besoin de la banque autrement que pour y avoir un compte (avoir un compte est une obligation; on ne peut pas fonctionner en liquide et pourtant la république ne fournit pas ceci en service public ;-)). Il existe des TPE qui ne veulent pas ou n'ont pas de besoin de crédits et de tous les produits bancaires qui pour la plupart enrichissent seulement les banques.
Si votre rigueur à lire est utilisée dans la comptabilité, alors vérifiez 3 fois les comptes que vous faites.

Rédigé par : Tubby@Paul | 10 août 2010 10:44:24

Si les comptes annuels établis par un expert comptable sont inutiles je me demande bien pourquoi les banquiers les demandes à chaque année...

Vous parlez du délai important de 4 mois pour établir un bilan, une situation comptable peut être établie en moins de deux semaines pour informer le gérant sur la situation financière de son entreprise, ces situations sont très prisés par les banquiers dans le cadre de demande de financement(suite à leur utilité peut être ?).

Vous vous focalisez sur le cout de la prestation, pourtant une comptabilité tenue par un expert comptable évite bien des déboires, notamment en terme de redressement fiscal. On voit bien sur le terrain ce que donne le Titre emploi entreprises mis en place par l'urssaf, qui augmente le risque du prud homme suite à l'absence de conseil par un professionnel sur la législation du travail.

Vous exprimez le paradoxe de la profession, payé par le client mais au service de l'état. La profession est soumise à un code déontologique (cf médecin..) le professionnel ne peut donc avoir qu'une approche légaliste, aussi optimiser le bilan pour payer moins d'impôts(limiter le cout fiscal ou social serait plus précis), tout expert comptable le fera mais dans la limite de la loi bien sur, sinon il faut plutôt s'orienter vers des spécialistes de l'évasion fiscal (mauvais interlocuteur dans ce cas).

Voila un article qui a fait preuve de bien peu de recherche, vous semblez avoir plus de compétences dans la rédaction de blog sur les smartphones à priori.

Bien cordialement

Rédigé par : Paul | 9 août 2010 19:51:51

On va arrêter là, le débat ne sert à rien si vous n'avez aucune notion en comptabilité.

Rédigé par : Mehdi | 28 juil 2010 23:27:02

et quel est le plus utile et le plus réactif dans LE CAS D' UNE TPE ??? UNE TPE vous savez ce que c'est ??

Rédigé par : Tubby | 28 juil 2010 17:45:39

faire un compte de résultat et pas de bilan??? je comprends pas trop. le compte de résultat et le bilan sont les principes même de la comptabilité: on mouvemente un compte de charge/produit vers un compte bilan.
Ils sont indissociables.

Rédigé par : Mehdi | 27 juil 2010 21:39:17

et la non obligation de faire un bilan n'empêcherait pas ceux qui veulent en faire un d'en faire un si ils ont envie de présenter des documents comptables à des gens qui en veulent...

Rédigé par : Tubby | 27 juil 2010 17:07:44

Parlons alors des banques: En quoi un bilan renseigne correctement une banque sur l'activité d'une TPE ?? Un bilan établi en décembre peut être complètement délirant par rapport à l'activité d'une TPE en avril de l'année suivante..
Un compte de résultat est bcp plus précis, à condition que les gens dans la banque sachent le lire bien évidemment.. ce qui est un autre problème..
Je rappelle que la note portait sur les TPE ...

Rédigé par : Tubby | 27 juil 2010 17:06:56

Une entreprise peut très bien ne pas avoir besoin des banques à un certain moment de son existence, mais au cour de sa vie, elle fera forcement appel aux banques...
Et comme tout le monde, on ne prête pas sans connaitre la personne qui doit rembourser

Rédigé par : Mehdi | 26 juil 2010 23:50:43

Si vous êtes expert-comptable, votre logique fait peur: ce n'est pas parce qu' aucun client ne fait appel à vous pour "simplement" un bilan qu'il n'existe pas des TPE qui n'ont pas uniquement besoin d'un bilan. Savez-vous qu'il existe des entreprises qui ne font des bilans QUE parce que c'est une obligation légale et qui n'ont pas besoin de banques ou pas envie de fricoter avec elles donc pas besoin d'un bilan pour aller quémander qqch ?
Si par ailleurs vous pensez que l' Etat a d'autres priorités, alors l'initiative de Michel Barnier peut donc montrer qu'il n'a pas le sens de l' Etat ?

Rédigé par : Tubby | 26 juil 2010 16:30:14

Connaissez vous la chanson: "je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître"!!!

votre article ressemble un peu à cette chanson.
Soit vous parlez sans savoir la prestation que délivre un expert-comptable, soit vous détestez la comptabilité au point de la rabaisser à sa vision la plus archaique.
je suis expert-comptable et je peux vous garantir qu'aucun client fait appel à mon cabinet pour simplement établir un bilan.
bien sur, c'est nécessaire de réaliser un bilan et à partir de ces données, nous pouvons réaliser des outils de gestion pour les exercices futurs, pour prévoir.
et même pour les micro entités, les outils seront plus simplifiés, mais les conseils seront tout aussi efficace.

la réalisation annuel d'un bilan sert de base à un partenariat privilégié entre le client et l'expert-comptable.

et pour conclure, je pense que l'Etat a d'autres priorités que de financer "cette obligation légale" qui, je vous le rappelle, n'est pas obligatoirement réaliser par un expert-comptable

Rédigé par : Nicolas | 23 juil 2010 07:36:06

Poster un commentaire sur: Simplification de la comptabilité des TPE







« Et si Youtube etait le reseau social de Google ? | Accueil | Du nouveau dans Adsense pour les recherches »



Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous