Start-ups et investissement réduction ISF: le grand bazar

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Les déclarations d'impôts ont été envoyés, les gens réfléchissent aux manières de réduire leurs impôts et voilà donc que les start-ups se réveillent .

La presse entière fleurit d'articles élogieux sur des start-ups dans tous les domaines et de tous niveaux.  (voir le dernier numéro entre potes HEC de Challenges avec les "start-ups" à financer, un vrai publi-reportage pour les fonds de Simoncini, Niel and co qui vous invitent à mettre vos sous sans trop risquer les leurs ;-)) dans une centaine d'entreprises dont 80 sont des trucs absolument sans intérêt notamment car leurs créateurs ont pour but principal de s'enrichir avant même de travailler ou de connaître ou d'être passionnés par leur sujet -mais sans assez de c.. pour faire du trafic de drogue ou d'argent à la bourse ;-)))

On trouve moins de sociétés qui ont de vraies idées ou de nouvelles techno que de machins "sous-ebay" , "sous facebook", "sous twitter",  "sous-youtube", "sous réseau social", "sous google doc", "sous CMS' ou copie d'un site américain qui "cartonne" selon l'expression des gourous auto-proclamés.

Finie la recherche de clients (qui souvent n'a jamais commencé), finie la chasse aux coûts et vive la chasse aux contribuables voulant réduire leurs impôts.

Le dispositif central de tout ce bazar est la réduction ISF ou la réduction d'impôt accordée aux contribuables qui investissent dans ces PME.

Ce qui est comique, c'est que la plupart des "investisseurs" ignorent tous de la réalité concrète de leurs investissements dans ces start-ups.

Non seulement ils ne s'aperçoivent pas que leur argent sert souvent à payer des bureaux ou des salaires à des "concepts" qui devraient financer ce type de frais par du bénéfice (sauf dans les rares cas où il y a une phase nécessaire de R&D) mais les contribuables concernés:

- confondent le + souvent  réduction d'impôt et réduction ISF (il y a 2 dispositifs différents)

- croient que la totalité de leur investissement est déduite de l'impôt ou de l' ISF (alors qu'il s'agit d'une réduction de 25% ou 50% ou 75% de la somme investie -on investit 10000, on a une réduction d'impôt de 2500 ou une réduction ISF de 5000 ou 7500 donc on total on a - 10000 de partis et - 7500 ou - 5000 ou - 2500 d'impôts ce qui est + que la somme initiale à payer aux impôts !!; certes on a le risque de gagner avec l'argent misé mais gagner combien et quand ?? )

- ignorent que l'investissement est bloqué pendant 5 ans

- ignorent le risque pris sur la somme

- ignorent le montant des frais dans le cas des holdings, FIP et FCPI

De l'autre côté, si certaines start-ups "truandent" en connaissance de cause en espérant vivre sur le dos des investisseurs pendant 5 ans, d'autres bradent leur capital pour des besoins de trésorerie qui devraient être financés en compte courant.

Le pire ? Les start-ups passent leur temps à essayer de lever des fonds et donc à avoir comme "clients" des investisseurs et non leurs vrais clients.

La situation est exactement la même qu'un type qui commence la course à pied et ne fait que du fractionné sur piste en négligeant l'endurance. Beaucoup de bruit et de progression au début et ensuite le clash.

Si vous lisez ceci et qu'on vous a proposé un investissement dans une start-up pour réduire vos impôts, amusez-vous à poser les questions suivantes:

- à quoi va servir l'argent concrètement ?

- qui cherche des clients et combien de temps ça prend ?

- combien coûtent vos locaux, vos salaires, vos ordinateurs, vos téléphones ?

- quelle sortie prévue pour les investisseurs ?

Lisez aussi Réduction d’ impôt pour investissement dans une PME   et  Moins d’ ISF en investissant dans une PME   pour les détails.

Commentaires sur: Start-ups et investissement réduction ISF: le grand bazar

J'ai beaucoup apprécié l'article, surtout le ton.
ce fut un vrai régal à lire
Merci

Rédigé par : franck | 7 mai 2010 20:43:02

Poster un commentaire sur: Start-ups et investissement réduction ISF: le grand bazar







« DSK se fait voler son blog | Accueil | Statistiques de video sur Youtube »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous