Les nouvelles méthodes de Google marquent-elles la fin du SEO ?

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


La recherche personnalisée de Google, qui est en vigueur dans le monde entier, dans 40 langues, et concerne la grande majorité des utilisateurs de Google (car elle est activée par défaut) sonne-t-elle le glas du SEO et de tous les efforts "techniques" de référencement ?

La mise en avant par Google des choses "locales" en fonction de la localisation de l'internaute est-elle le carillon qui accompagne le glas ?

La prise en compte de plus en plus grande par Google des choses "évènementielles", c'est-à-dire d'actualité vs les choses de "fond" est-elle le clocher qui abrite les 2 précédentes cloches ?

En fait, personne n'a vraiment la réponse aux questions précédentes mais il semble que plus que jamais, la phrase "je veux être bien référencé sur Google" ne veut rien dire.

Jusqu'à présent il fallait préciser sur quel mot ou quelle expression on voulait être"bien référencé".

Maintenant, il faut aussi préciser où et quand on veut être "bien référencé" ?

Le "quand" est la notion la plus difficile à appréhender car Google ne décide pas de ce critère, il ne fait que suivre les habitudes des internautes.

D'un certain point de vue, on peut dire que les internautes passent de moins en moins de temps sur les pages web.

Comme le nombre de pages web augmente de manière exponentielle et que le nombre d'internautes ET le temps passé sur le web ne fait au mieux que croitre de manière linéaire, les gens passent de moins en moins de temps par page.

De plus, les vidéos et toutes les pages relatives à l'actualité (dont une grosse partie est du divertissement car celui-ci est très souvent lié à l'actualité), le temps passé à des pages de "fond" baisse lui de manière drastique.

Concrètement, cela veut dire que si vous voulez que les internautes viennent voir vos pages de fond, où vous expliquez vos compétences, ce que vous vendez, vos services, ce n'est pas gagné !

Tout d'abord, faites le minimum de SEO et ne vous laissez pas entraîner à payer des sociétés qui promettent monts et merveilles. Lisez  Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO et faites le vous même.

Ensuite débrouillez-vous pour avoir un espace (dans votre site ou à l'extérieur sous forme d'un blog ou d'un autre site ou d'un twitter ou d'un facebook ou de n'importe quel truc qui publie facilement des pages web) où vous allez régulièrement publier des choses en relation avec l'actualité ET avec les endroits où vous intervenez ou où vous aimeriez intervenir..

Chaque page publiée devra bien sûr renvoyer vers votre site de base ou amener les gens à vous contacter mais ces pages devront, si vous voulez de l'audience, absolument être en relation avec l'actualité qui intéresse votre cible.

Attention à ce dernier point ! Très rarement, ce dont on parle est ce que les gens cherchent, surtout en France où les medias, même sur le net, ont tendance à croire que LEURS sujets sont ce qui et doivent intéresser les gens..

Fiez vous à google insight !

En optimisation SEO et référencement naturelde tous les jours, occupez-vous alors seulement des mots que vous utilisez en:

- évitant les mots trop communs (relisez votre texte et demandez-vous si il pourrait être relatif à qqch de complètement différent)

- utilisant les mots de VOS PROSPECTS et donc pas forcément VOS mots, notamment dans le b2c

Une autre conséquence assez énorme des changements de Google: le référencement naturel devenant moins facile, le PPC ou Adwords par exemple va devenir encore plus utilisé.

Les sociétés qui manient bien les finesses de ces techniques, avec Ad Planner par exemple seront très performantes.

Commentaires sur: Les nouvelles méthodes de Google marquent-elles la fin du SEO ?

Ce qu'on appelle l'actualité concerne tout. Par exemple cet article a été repris sur Google news bien qu'il ne concerne ni Johnny ni les bonus ni la grippe A et cela lui offre de la visibilité qu'il n'aura peut-être pas dans le web "classique", celui que les gens ont moins de temps pour regarder.
Autre exemple: une agence web qui veut être bien placée sur le web, aura + intérêt à parler de ses réalisations à l'avenir, que de se pignoler pour apparaître en tête de mots clés que les gens regarderont de moins en moins par manque de temps.
Quand aux réseaux sociaux, déjà il faut définir ce que c'est car à part une dénomination marketing bidon pour habiller des pseudo trucs comme facebook ou twitter, c'est aussi fumeux que le web 2 ou le web X ou LeWeb ;-)
Le temps passé sur ces "trucs" n'est pas rentable en termes de retour.
Le réseau social global existe déjà, c'est google, qui en changeant ses règles, absorbe les comportements créés par twitter et facebook and co.

Rédigé par : Tubby | 11 déc 2009 15:49:53

Les recherches "temporelles" ne concernent que l'actualité selon moi. Si par exemple on cherche un prestataire quelconque on n'utilisera pas ce critère, c'est évident. Aujourd'hui le référencement fait partie intégrante de la stratégie marketing, il ne fait pas tout. Il faut se donner les moyens d'offrir plus de visibilité notamment sur les réseaux sociaux. Le métier évolue, voilà tout.

Rédigé par : Audiofeeline | 11 déc 2009 15:28:26

La recherche personnalisée offre comme critères : les images , les blogs , les site d' actualités , les vidéos , les comptes twitter , les livres et les forums .
Le but du jeu n' est-il pas d' occuper tous ses domaines pour une bonne visibilité ?

Autre critère qui est à mes yeux le plus important ( comme l' indique justement tubbydev ) le facteur temps qui je pense va avoir pour effet de laisser sa chance à des sites moins bien " référencés " ( un petit compte feedburner et le boulot est fait )

Rédigé par : fredo | 11 déc 2009 13:12:48

La recherche personnalisée ne va pas bouleverser les SERPs, et encore moins sonner la fin du référencement. Les sites le plus visibles dans les résultats par défaut resteront avantagés dans les résultats personnalisés. Le principal changement, c'est que les sites systématiquement cliqués par un utilisateur pour une recherche ou un type de recherche donnés auront tendance à remonter. Mais cela concerne un petit nombre d'URL (il est rare qu'une personne soit fidèle à des centaines de sites).

Idem pour la recherche locale : pour être visible au niveau local, il faut être visible tout court. La localisation s'ajoute ensuite.

Donc la fin du SEO, prédite chaque année, n'est pas encore pour maintenant. Au contraire, les mechanismes de la recherche se complexifiant, il faudra développer des expertises pour être visible dans des contextes multiples.

Rédigé par : Sébastien Billard | 11 déc 2009 10:23:14

L'intérêt pour les boites de SEO est maintenant de proposer des services d'animation de site. Insérer un article par jour ou par semaine afin d'exciter Google.

Rédigé par : Michel | 11 déc 2009 10:13:36

Poster un commentaire sur: Les nouvelles méthodes de Google marquent-elles la fin du SEO ?







« Google Goggles | Accueil | Les nouvelles règles de Google impliquent une meilleure landing page avec Adwords »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous