Marché de masses et marchés de niches: la longue traine n' est pas partout

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


La méthode Google (page 112) défend la théorie que les marchés de masses sont bientôt remplacés par des marchés de niches (idée de la Longue traîne) notamment car les outils de création de contenus sont gratuits, simples et faciles à utiliser (sauf pour les grosses sociétés de médias ;-)) mais ceci est un autre problème).

D'après ComScore, les internautes ont regardé mensuellement 10 milliards de vidéos en ligne en 2008. Aucune n'a atteint des sommets d'audience mais en cumulé, ces 10 milliards de vidéos ont pris la majorité de l'audience, donc du temps de cerveau.

Face à cette quasi infinité (pour l'esprit humain, ce très grand nombre de pages web est comparable à l'infini), les outils capables de trier, de trouver deviennent les passages obligés.

La méthode Google parle de la domination des marchés de niches .. mais ne mentionne pas que le paradigme du leader dans les marchés de masse s'est déplacé du contenu vers la recherche.

La logique des marchés de masses n'a pas disparu ! On la voit avec Google et ses concurrents. Que fait Google sinon appliquer les vieilles recettes de ce type de marché dans SON business ?

La "crise" dont parlent les médias et les "publishers" classiques est simplement une mauvaise lecture de l'endroit où ça se passe.

Le contenu a une valeur ajoutée supérieure à celle du contenant (alors que c'était l'inverse au début de la démocratisation du web) mais elle est inférieure à la valeur de l'outil de tri.

Les "publishers" sont tellement attachés à leurs propres idées sur leurs valeurs qu'ils ont dès le départ considéré les tuyaux comme "inférieurs" en valeur.

Le plus drôle est qu'en pleine crise, ils continuent de snober ceux-ci alors que dans la vie réelle, il ne viendrait pas à l'idée d'un écrivain de snober les éditeurs ou la FNAC ou à un journal de négliger les NMPP.

Google a beau jeu, en position ultra-dominante de mettre en avant les tout-petits qui par leur nombre et leur taille sont à la fois plus puissants que les gros médias et vont les tuer (par ce fameux phénomène de la Longue traîne)  mais incapables de renverser la tendance qui fait de Google le trieur, LE seul MEDIA (au sens initial du terme) de l'Internet.

Commentaires sur: Marché de masses et marchés de niches: la longue traine n' est pas partout

Poster un commentaire sur: Marché de masses et marchés de niches: la longue traine n' est pas partout







« Que valent les acquisitions Internet de Lagardère ? | Accueil | Jacky Chan utilise l' antivirus Kaspersky »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous