Le gouvernement aime aussi l' anonymat sur le net

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Entreprises_et_web_smallComme les humains, les gouvernements ont toujours un côté sombre et celui du coupe sarkozy-fillon ne déroge pas à cette règle.

Officiellement, il veut tout contrôler sur le net. Il le surveille même au sujet de soi-même avec Princen (lire Qui paie Nicolas Princen ? ), il essaie de limiter les méthodes primaires de téléchargement de film avec la loi des gros 4x4 HADOPI (cause prochaine de la richesse de quelques uns) ce qui provoquera soit consciemment soit par peur du ridicule un contrôle des mails (Hadopi et les mails)  et un contrôle des bornes wifi en accès libre (lire Filtrage des bornes wifi et censure au karcher).

Dans la pratique et comme dans l’Union Soviétique d’après 1980, le gouvernement, l’état et son poids sont beaucoup plus cools.

Non seulement ils ne se mêlent pas trop du contenu de leurs sites (le lien http://www.minefe.gouv.fr/outils/forum.htm  affiche toujours la sérieuse activité gouvernementale ) mais leurs propres serveurs servent l’anonymat sur le web.

Un des lecteurs de Korben a en effet découvert que le site  www.gouvernement.fr était sur un serveur avec un port disponible pour Tor, LE logiciel d’anonymat promis à un grand avenir en France (lire Surf anonyme avec Tor ).


Excellent non ?


Korben finit son article par “Je me pose la question mais si le gouvernement cautionne et utilise TOR, c’est que nous pouvons tous l’installer et l’utiliser comme bon nous semble ! Le gouvernement nous montre l’exemple, il ne nous reste plus qu’à le suivre ! bravo le Gouvernement !


A moins que le gouvernement, partie exécutive de la république, soit dans le même état de connaissance que la partie législative (voir cette incroyable vidéo où les députés parlent enfin  Les causes de la loi HADOPI enfin révélées ), ce qui serait logique puisque pouvoir législatif et pouvoir exécutif ont tendance à être confondus depuis mai 2007


Cela expliquerait aussi pourquoi Frédéric Fefebvre continue à parler officiellement du web sans que personne en sarkozerie ne commence à pense qu’il est plutôt une contre-pub


NKM peut tranquillement continuer de jouer sur Twitter pour amuser la galerie en attendant de ressortir dans quelques temps les lieux communs de son prédécesseur Eric Besson (27 propositions de besson : what else ? ), son avenir gouvernemental est assuré (On n’a jamais viré en France quelqu’un qui ne faisait pas mieux que les autres mais en revanche il peut être dangereux d’essayer  —> Pourquoi a-t-on l' impression que les entreprises ne comprennent rien au web actuel ? ).


A moins que …. ce port ouvert soit un piège tendu pour attraper encore plus de méchants citoyens voulant être anonymes


Quand on connaît les sommes dépensées par l’ état, donc payés par les impôts pour réaliser ces malheureux sites (dont la plupart sont des sites de propagande donc inutiles à la collectivité…), une autre vraie question est de savoir si ceux qui paient et ceux qui encaissent n’ont pas quelques arrangements spécifiques


Le web est actuellement le meilleur moyen de blanchir ou de transférer de l’argent et ces méthodes ne sont pas utilisés seulement quand un russe investit plus que sa fortune dans une application à la mode sans revenus et sur la pente descendante

Commentaires sur: Le gouvernement aime aussi l' anonymat sur le net

Poster un commentaire sur: Le gouvernement aime aussi l' anonymat sur le net







« Gestion de projets en ligne | Accueil | Chris Anderson Free mesure la gratuité »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous