Audience des sites medias: bizarreries et mensonges de Mediametrie et de ses clients

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Une énième fois (non pas de liens vers les précédentes éditions … pas le temps ... quand est-ce que Typepad invente un truc “articles relatifs” ?? ) Médiamétrie en publiant son audience des sites internet suscite une polémique et au moins des questions sur sa méthode de mesure.

Tout ça ne serait rien Médiamétrie, par on ne sait quelle grâce, a la faveur des annonceurs restés au 20ème siècle et dont certains continuent de payer de la pub aqu nombre de pages vues plutôt que de passer à des modèles vraiment plus efficaces pour eux et moins cher comme Google Adsense ou l’affiliation.

Bref, Médiamétrie dans son “rapport” d’avril (téléchargeable ici) publie l’audience des sites, dont ceux de contenus et quelques données sur les mots les plus recherchés.

Au niveau de l’audience des sites de contenu, Médiamétrie donne par exemple les chiffres suivants:

TF1/Wat  mars: 9,84 millions de visiteurs uniques, avril 9,43

Aufeminin.com  mars: 9,48; avril: 8,99

Skyrock mars: 7,99; avril: 7,97

Doctissimo mars: 7,67; avril: 7,06

Lefigaro.fr mars: 5,04; avril: 4,94

lemonde.fr mars: 4,50; avril: 3,83

nouvelobs.com mars: 4,24; avril: 3,39

Si l’on regarde Google Ad Planner (qui va mettre tout le monde d’accord quand les annonceurs commenceront à le regarder puisque c’est gratuit et ouvert à tout le monde), on trouve pour

aufeminin.com 8,2 millions de visiteurs uniques en mars (https://www.google.com/adplanner/planning/site_profile#siteDetails?identifier=aufeminin.com&geo=001&trait_type=1&lp=true  ) et pas 9,48 !

lefigaro.fr  3,1 millions de visiteurs uniques en mars ( https://www.google.com/adplanner/planning/site_profile#siteDetails?identifier=lefigaro.fr&geo=001&trait_type=1&lp=true ) et pas 5,04 !

nouvelobs.com 2,4 millions de visiteurs uniques en mars  ( https://www.google.com/adplanner/planning/site_profile#siteDetails?identifier=nouvelobs.com&geo=001&trait_type=1&lp=true ) et pas 4,24 !

Ad Planner est donc loin (et en plus on a pris les chiffres d’audience “mondiale” et non spécifiquement française) des données de Médiamétrie.

Pour être “audiencé” par Médiamétrie, il faut les payer; les clients de Médiamétrie sont donc les sites dont médiamétrie publie les audiences: on comprend naturellement pourquoi celles-ci sont surévaluées..

D’autant plus que par abus de langage, l’audience de certains “sites” est composée de l’audiences de différents sites.

Ainsi “Première”, un des “fleurons” du groupe lagardère a une audience qui est la somme des audiences de Chauffeurdebuzz.com ; Viedemerde.fr ; mcm.vm-wl.com ; mcm.netmcm-vm-wl.com ; tele7.fr ; mcm.fr ; mcm.net ; jeanmarcmorandini.com

Quand on sait que jeanmarcmorandini.tele7.fr renvoie vers jeanmarcmorandini.com , qu’avant c’était l’inverse et qu’ll est très facile de compter alors 2 visites.. on imagine la facilité avec laquelle tout ce petit monde s’arrange..

De la même façon, aufeminin.com comptabilise l’audience de marmiton.org ou doctissimo ne nettoie pas son audience de la partie “cul” qui semble être de loin la majeure partie de sa fréquentation .. (maj: le jour même où on a publié ceci, Mme Beslay -non, c'est bien le nom de l'avocate ;-))- nous a envoyé un recommandé A/R nous sollicitant pour que ces propos soient promptement retirés -marrant le "promptement", c'est un mot qui n'appartient qu'aux avocats en ce moment et en général quand ils le disent ils ferment les yeux ou se rengorgent, savourant par avance l'effet du pouvoir qu'ils s'accordent ;-)) donc bref, on a fait de cette réaction doctissimo beslay une note ici) mais les annonceurs qui viennent pour du “sérieux” savent-ils tout ceci ou ont-ils une peau de saucisson devant les yeux bien installée par des agences de comm elles aussi bien nourries par le fromage ?

Qu’on ne s’étonne pas d’une prochaine bulle le jour où les payeurs s’éveilleront


Commentaires sur: Audience des sites medias: bizarreries et mensonges de Mediametrie et de ses clients

Ca peut servir au proprio de ce blog:

Que faire quand on reçoit une lettre d'avocat, et bien on va lire le site de Maitre Eolas:

http://maitre-eolas.fr/2008/03/25/909-que-faire-quand-on-recoit-un-courrier-d-avocat

Rédigé par : vpo | 18 juin 2009 16:07:28

Bonjour à tous,
Il y a beaucoup d'amateurisme (au mauvais sens du terme) et de parti pris dans cette note.
Tout d'abord, il eu fallu préciser que le visiteur unique (VU) est une donnée issue d'un panel et non d'un marqueur. Qu'elle est correllée à des "Univers", des "domaines" et des "groupes".
On peut en effet regrouper "ses" VU de différentes façons. Point de mensonge là dedans.

Chez Médiamétrie, ces notions sont bien définie, encadrée et CERTIFIEE.

Le sont-elles chez Google ? Sur quel panel se basent-ils ? Pourquoi ne communiquent-ils jamais leur methodo quand on leur demande ?
D'autre part, et pour finir, les données publiées par Google Ad Planner sont des ESTIMATIONS.


Rédigé par : El corto | 18 juin 2009 14:13:12

A ma connaissance les differences s'expliquent par le fait que Mediametrie a recalcule les audiences en retraitant le trafic qui provenait de systemes generant du traffic comme les loteries en ligne, qui engendraient du trafic pas cher par exemple pour le groupe du Figaro. Les chiffres de Mediametrie, sont ou vrai ou faux :-) ce qui compte c'est la comparaison des uns par rapport aux autres et les changements comparables.
Ce qui fait foi finalement c'est l'analyse du nombre de clicks sur les bannieres, puis le nombre de pages vues sur les sites cibles des bannieres pour voir quels sont les sites qui drainent du VRAI trafic. Le passage du modele CPM au modele CPA/CPL se fait, petit a petit, mais n'est pas totalement mature.
Quant au trafic "cul" de certains sites, il n'est ni bon ni mauvais, tout depend la encore de l'interet de cette audience pour les sujets connexes. Une nana qui achete un vibromasseur peut tout aussi bien acheter des cremes au prix du kg du caviar ...Elle n'en demeure pas moins un cliente interessante et cible, non ?

Rédigé par : Pid | 16 juin 2009 09:43:23

Je persiste aussi, mais la différence c'est que je ne le fais pas par pure spéculation, mais parce que je sais, pour l'observer de l'intérieur, que vous loupez quelque chose ;-).

Rédigé par : François Nonnenmacher | 13 juin 2009 01:39:44

Je persiste:-) Google est neutre (car pas impliqué sur TOUS les sites auxquels adplanner donne accès alors que Médiamétrie ne publie que les stats de ses clients)
Google est extérieur car Google analytics n'est pas utilisé par tous les sites.
Par ailleurs, ce qui colmpte n'est pas tant le nombre absolu de visites ou autres (facilement trafiquable) mais les différences entre sites et personne ne peut prendre en défaut Google sur ce sujet dans les stats données alors que les exemples de sites surclassés chez médiamétrie sont nombreux.

Rédigé par : Tubbydev | 12 juin 2009 12:46:16

Google neutre et extérieur ? Faut changer de marque de vodka, Pierre ;-). Google est la 1ère régie publicitaire online, ils ne sont pas neutres du tout. D'autre part, ils basent leurs estimations sur leurs outils souvent utilisés directement par ces sites, en particulier Google Analytics, donc ils ne sont pas extérieurs non plus.

Pour baigner directement dans ce secteur, je pense que vous vous trompez dans votre analyse. Il y a des explications beaucoup plus simples, comme des déploiements très disparates sur le même site entre les traqueurs de Mediamétrie et ceux de Google. Pas de complot ou de biais de ces deux acteurs, mais de bètes problèmes techniques ou d'utilisation de ces outils par les éditeurs. D'ailleurs, Médiamétrie comme Google ont tous les deux intérêt à fournir des chiffres raisonnablement fiables (enfin, plus fiables que les anciennes méthodes d'analyse de logs) à leurs annonceurs, qui sont les vrais demandeurs et utilisateurs de ces chiffres.

Rédigé par : François Nonnenmacher | 12 juin 2009 07:21:36

Certes mais l'important est la comparaison de l'audience de ces sites avec d'autres non référencés par Médiamétrie (d'où d'ailleurs les "baisses de performances" de Médiamétrie qui a enlevé les visites provenant des jeux de grattage et autres attrape mouche..).
Par ailleurs, Google est de plus en plus utilisé comme navigateur.
Le rapport de Médiamétrie indique les réserves principales à faire sur tout ceci. Etant neutre et extérieur Google est beaucoup plus crédible dans la comparaison entre sites.

Rédigé par : Tubbydev | 11 juin 2009 19:32:05

je pense que mediametrie se base sur une mesure directe (javascript ou image compteur)


google adplanner par contre n'est qu'une estimation (sauf si les sites en question ont expressement autorise google a difuser leur chiffres analytics).

Rédigé par : john | 11 juin 2009 15:21:33

Hmm, une petite interrogation : je crois qu'ad planner ne prend en compte que les stats de google pour déterminer le trafic. Médiamétrie doit être beaucoup plus précis sur ces indices, non ?

Pourquoi avancer les chiffres de Google (qui semblent n'être que des approximations) comme réels ? la logique voudrait le contraire, non ?

Rédigé par : Seblastien | 10 juin 2009 14:40:09

Poster un commentaire sur: Audience des sites medias: bizarreries et mensonges de Mediametrie et de ses clients







« Apprendre à taper viter sur un clavier | Accueil | Ebuzzing fait marche arriere sur le statut d' auto-entrepreneur: probleme commercial ou technique ? »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous