Parti des pirates, marchands du temple et hypocrisie

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Le “parti des pirates” serait crédité de 21% des intentions de vote aux élections européennes et donc susceptible d’être représenté à l’ assemblée européenne si réellement des gens votent pour ce parti.

Le principal objet du parti des pirates est de vouloir un Internet libre, sans aucune licence. Le partie des pirates considère que la liberté de communication est l’une des bases des droits de l’homme et fait partie de la Convention européenne des droits de l’homme.

Le partie des pirates considère en fait que les nouvelles technologies sont une sorte de bien public qui n’a pas à être “pris en otage” par les marchands et les intérêts privés.

C’est là en fait, au delà des délires et des approximations de la secte Al Banel (copyright newsnours ) le principal problème à résoudre.

Internet est-il un bien public comme l’air et l’eau ou quelque chose aux mains des marchands du temple ?

L’exemple de l’eau est assez intéressant puisque l’eau est en théorie gratuite sauf qu’il y a quelques frais pour l’acheminer aux robinets ou pour circuler dessus, exactement comme l’accès aux réseaux nécessite des frais techniques.

En revanche, on peut utiliser les rivières pour transporter quelque chose sans que le train ou les routiers empêchent les bateaux de  transporter des marchandises qu’ils transportent aussi pour un autre coût.

La circulation dans l’air n’est payante aussi que par les coûts techniques et non empêchée par les transporteurs routiers ou ferroviaires parce qu’elle leur cause de la concurrence.

L’ “information” au titre de passager des réseaux du net, serait donc exclusivement associée à certains modes de transport..

Quand les transporteurs “low cost” se sont lancés, on a eu un peu le même débat avec Air France et autres qui défendaient leur bout de gras (liaisons entre 2 villes  =  transport d’information via le net).

On peut aussi considérer à l’inverse que l’information est la propriété de celui qui la crée et qu’il peut seul décider de la manière dont elle doit être diffusée..

En théorie chaque point de vue se défend.

En pratique, tout le monde sait que le modèle actuel de diffusion des films et de la musique “moderne” ne tiendra pas.

Il est d’ailleurs bizarre de voir qu’il y a consensus de façade pour taxer les riches mais opposition pour faire baisser les revenus des racketteurs de la musique et du cinéma sans jamais d’ailleurs qu’on parle du modèle de la musique classique (où les disques ne représentent pas la principale source de revenus des “artistes”) ou du modèle d’avant les disques où, comme pour la musique classique, les CONCERTS étaient la principale source de revenus des artistes (et les disques de simples supports de pub pour attirer les gens dans des concerts).

Au niveau des films, étrangement, aucun schéma des différents bénéfices d’un film n’a été publié.

Du réalisateur à la diffusion, en passant par les comédiens, les techniciens, les diffuseurs, les producteurs, etc…..  QUI se sucre et de COMBIEN  sur les revenus du film ?

Il serait intéressant de connaître cette répartition, ne serait-ce que pour savoir, dans le cas d’un film subventionné par l’ Etat donc par les contribuables, combien d’argent public va dans la poche de ceux qui refusent que ce même argent retourne de manière détournée aux contribuables qui téléchargent …

Autre hypocrisie du système: Google.

Google recense tous les liens et toutes les façons de trouver des films ou de la musique à télécharger (si vous cherchez à télécharger des films gratuitement, lisez  Télécharger des films gratuitement sur le net ) donc logiquement, Google devrait être condamné comme The Pirate Bay. Lefebvre, Olivennes et les gros producteurs à gros 4x4 vont-ils porter plainte contre Google ou accèdent-ils toujours à Internet par le portail de TF1, de wanadoo ou d’AOL 1.0 ?  


The Pirate Bay : "Allez-y, faites un procès à Google"

Commentaires sur: Parti des pirates, marchands du temple et hypocrisie

Bonjour à tous,

un petit mot pour vous annoncer que le parti pirate existe également en france. Nous ne serons pas présents aux européennes mais soutenons bien sur nos collègues suédois et allemands qui eux ont pu placer des candidats.

N'hésitez pas à nous render visite bien sur sur http://partipirate.org

Rédigé par : Floyd | 18 avr 2009 18:13:17

Poster un commentaire sur: Parti des pirates, marchands du temple et hypocrisie







« Auto-entrepreneur: marche arrière ? | Accueil | Kosciusko-Morizet: le bronzage d' ordinateur des geeks »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous