Web et marques : vues ou pas ?

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Dans la note précédente sur les conversations des consommateurs sur Internet, nous disions que “

…. le VRAI problème est la confusion que l’on fait entre PUBLICATION et INTERET DES INTERNAUTES.


Ce n’est pas parce qu’une marque, un objet ou un sujet a 117000 liens qui renvoient vers elle que beaucoup de gens CHERCHENT et/ou VOIENT ce qui concerne cette marque sur le net.”


Nous avons donc voulu un peu compléter l’étude d’ OTOresearch en regardant certaines catégories et marques NON PAS en volume de publication mais en volume de recherche donc quelque part d’intérêt.


Nous sommes partis de la liste des marques, classées par catégorie. Nous n’avons pris que certaines marques, classées par selon le tableau suivant d’ OTOresearch:


Marques-et-blogs


Nous avons ensuite interrogé Google trends pour 5 marques par catégorie, pour la France, en 2008.


Automobile:

Recherche-marques-voiture-w Les marques d’automobiles les plus recherchées (parmi les 5 marques prises) sur le web “français” sont dans l’ordre renault, Peugeot, BMW, Audi et Ford.

On voit avec le schéma du dessous (celui des actualités donc quelque part de la publication) qu’il y a de nettes différences entre les 2 classements.

Typiquement, Audi est une marque dont on parle moins que les autres (cf doc OTOresearch ET les actualités) mais qui est assez recherchée et + recherchée que d’autres marques dont on parle +

Equipement:

Recherche-marques-equipemen Les marques dites d’équipement (dans le classement OTOresearch) présentent les mêmes différences entre les classements par publication et par recherche.

Par exemple: Samsung est beaucoup plus cherchée que Nokia alors qu’on parle beaucoup plus de Nokia.

 

 

 

Telecom:

Recherche-marques-telecom-w

 On a enlevé dans le classement des Telecoms “free” car les confusions avec le mot “free” empêchent toute évaluation. On aurait pu faire la même chose avec “alice” d’ailleurs.

Dans les marques gardées pour ce “test”, on voit que SFR est une marque très cherchée alors que SFR est loin d’être la marque dont on parle le plus (cf doc d’ OTOresearch et volume de news)

 

 

Banques:

Recherche-marques--banques-

 Les banques montrent parfaitement la différence entre “ce qui est publié” et ce qui est cherché”.

Enormément de publications sur la société générale avec l’affaire Kerviel mais JAMAIS  “société générale” n’a dépassé en recherche “Boursorama”. Certes Boursorama est une “chose” du web (même si il y a quelques agences réelles) mais on voit bien quand même avec cet exemple que ce qui est publié n’est pas forcément ce qui est cherché.

 

 

Luxe:

Recherche-marques-luxe-web

 Le luxe sur le web illustre parfois un de ses concepts “de base” ;-) Ce qui est cherché est rare.. En effet, on ne parle pas beaucoup de Dior (cf doc OTOresearch et news) mais Dior est très cherché. pareil avec Vuitton

Le cas “chanel” a toujurs été bizarre; le volme de recherche est énorme par rapport aux autre marques. Y a t il un volume concurrent avec le mot “chanel” (autre que la marque de luxe) si important ou Chanel est-il vraiment le terme du monde de luxe le plus recherché dans tous les pays du monde ?

Distribution:

Recherche-marques-distribut

 Les 3 premiers au classement du nombre de posts dans le domaine de la distribution, dans le classement OTOresearch, sont Ikea, Auchan, Monoprix.

En volume de recherche, “Fnac” écrase ses concurrents, suivi d’ IKEA et de Darty…

Là encore des différences entre volume de publication et volume de recherche.

 

Sport/mode:

Recherche-marques-sport-web

 Dans le domaine de la mode et du sport, on a pris comme exemple 4 marques de sport et zara.

C’est le seul domaine avec celui de l’automobile (voir plus haut) de ceux qu’on a regardés où le premier en publications est le premier en recherche. Dans le domaine Mode/sport, c’est NIKE.

A priori, ce domaine de la mode et du sport est un des seuls où le classement des marques par volume de recherche n’est pas très différent du classement des marques par volume de publication.

Que retenir de ce qui précède ?

Rien …  …. sinon que:

Ce n’est pas parce qu’on parle beaucoup d’une marque sur le web que c’est une marque qui intéresse beaucoup les internautes —> Les “publishers” ne sont pas les visiteurs (Autrement dit: ce dont parlent les journaux n’est pas forcément ce qui intéresse les gens)

La corrélation entre volume de publication et intérêt des internautes semble dépendre du domaine (donc du type d’internautes et de la “présence du domaine” sur le net), de l’actualité “fabriquée” par les medias classiques (Quand les médias classiques se mettent à parler d’un sujet, c’est souvent repris sur les blogs mais cela ne veut pas dire que ça intéresse les gens OU, dans certains cas, les médias classiquent SUFFISENT à l’information des gens qui n’en cherchent/veulent pas plus -cas typique: société générale/kerviel)

Bien entendu, ce qui précède peut seulement aider à chercher plus loin, notamment en:

  • séparant, dans le volume de choses publiés, ce qui est publié par la marque et ce qui est publié par l’ extérieur
  • prenant en compte la présence de la marque sur le web (marque sans site de vente = marque + ou – cherchée ? un cas intéressant à regarder: IKEA. Que font les gens qui cherchent IKEA sur le web ? Combien de % cherchent l’adresse d’un magasin ou les modèles donc sont à la recherche d’infos pratiques et pas “qualitatives” ?
  • regardant le classement des recherches par région: Paris a souvent un comportement légèrement différent de la province.
  • enlevant de l’étude les cas extrêmes (premier et dernier) pour éviter les situations spéciales.
  • cherchant des cas précis ou un changement de volume de recherche a précédé un changement du volume de publication et l’inverse car ce sont ces types de changements qui montrent souvent les corrélations OU les non corrélations

 

Commentaires sur: Web et marques : vues ou pas ?

Poster un commentaire sur: Web et marques : vues ou pas ?







« Conversations des consommateurs sur Internet : ce qui change pour les marques | Accueil | Vkontakte passe un contrat exclusif de pub avec Lagardere »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous