Impact des plate-formes sur le futur: fin des grosses sociétés et des nations

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


D’après le Kid , la prolifération des plate-formes de connexion va avoir 2 impact: la fin des grosses sociétés et la fin des nations.

Les grosses sociétés disparaîtraient car leur principal fondement est de fonctionner avec des sujets humains interchangeables sans leur apporter de valeur ajoutée (tout est dans les process). Les plate-formes de connexions, = les réseaux, enrichissent leurs membres.

Autre idée en relation avec ceci: les grosses sociétés façonnent leurs employés suivant un schéma (on fait un mur avec des briques calibrées) alors que les réseaux modernes se construisent en fonction des spécificités de chacun des membres (on fait un mur en fonction de la forme des pierres).

Les arguments du Kid comme quoi les nations disparaitraient sont un peu plus obscures alors qu’il en est une assez évidente. Les nations sont obligées de prendre en compte les gens qui vivent dans un “endroit” défini géographiquement. Or les réseaux permettent à des gens éloignés géographiquement d’être proches mais aussi à des gens proches géographiquement de ne pas être obligés d’être ensemble.

Par exemple un cadre d’IBM à la Défense est concrètement plus proche de son collègue de Hong-Kong que de l’ouvrier qui habite à 500 m de chez lui.

Autre exemple: facebook ou meetic permettent à des gens de se rencontrer alors que sans ceci ils ne se seraient jamais croisés.

Dans la rue, de moins en moins de gens regardent aux alentours géographiques et de plus en plus de gens sont connectés, par mobile ou mail ou chat, avec leurs “amis” éloignés géographiquement.

Les “bandes” qui se créent, par intérêt commun, sont affranchies des nécessités ou “devoirs” de la vie “géographique” en commun.

Quand la vie transversale sera plus importante que la vie verticale dans les nations, les gens ne voudront plus participer à l’effort commun dont les éléments minimums (infrastructures physiques) seront financés par les réseaux créés (reprenons l’exemple du Kid qui parle du wifi offert gratuitement par google ou encore mieux: la résolution du gros pb de sécurité du net il y a quelques temps apr une alliance objective et non imposée par un gouvernement).

On le voit déjà avec le problème des banlieues; De plus en plus de voix s’élèvent pour demander au nom de quoi il faudrait payer pour “ces gens là”. Tant que le gouvernement maintient les problèmes des banlieues loin des gens, ceux-ci ne sont pas concernés d’autant plus qu’ils ont autre chose à penser…

Certes tout ceci ne va pas arriver demain mais quand on voit l’évolution de Google ou d’autres systèmes (ebay, myspace) cela pourrait arriver après-demain. Imaginons par exemple la fin des hypermarchés, remplacés par ebay (et la prolifération des petits épiciers pour les besoins locaux)

Verra-t-on alors, opur conserver une organisation par pays, le retour au niveau économique des “arsenaux”, de banques publiques sans bénéfice, de logistique d’intérêt général et d’une manière générale du service public qui sera le seul objet des gouvernements  qui après tout, sont au service du peuple bien que l’on puisse penser le contraire parfois …

Commentaires sur: Impact des plate-formes sur le futur: fin des grosses sociétés et des nations

Comme on ne peut pas vivre sans banque et notamment qu'on ne peuit pas vivre uniquement avec du liquide, par obligation légale, il serait logique que le service publique propose au moins UN moyen bancaire non commercial.

Rédigé par : Pierre-Tubbydev | 30 juil 2008 07:05:48

Euh oui en effet ca sent le changement. Impossible de toutes façons de ne pas voir que les réseaux vont bouleverser nos modes de vie.

hummm des banques publiques sans bénéfices, quelle douce mélopée !

Rédigé par : ArnoldB | 29 juil 2008 18:10:54

Poster un commentaire sur: Impact des plate-formes sur le futur: fin des grosses sociétés et des nations







« Enregistrer ce qu' on ecoute sur jiwa, lastfm ou comment avoir plein de MP3 gratuitement et "legalement" :-) | Accueil | Site-blog de l' agence Voice »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous