Site d'informations d'Edwy Plenel: incohérences

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Edwy Plenel vise 100.000 abonnés à son site d'informationapprend-on dans Les Echos de jeudi dernier. Si ce que dit ce journal est vrai, l’affaire d’Edwy Plenel semble bien mal partie pour différentes raisons:

Tout d’abord, la société est constituée comme un journal avec une direction éditoriale.. or sur le web, contrairement à la presse classique où la lecture est séquentielle, quand on part de 0, ce n’est pas le contenu et la ligne éditoriale qui fait l’audience, c’est la connerie  On exagère un peu mais quand vous regardez ce que les internautes regardent le plus sur le web (hormis le sexe, les 4 choses les plus consultées sont “om”, “psg”, “plus belle la vie”, “star ac”), on voit que si on ne colle pas à ce que regardent les gens, on ne dépasse pas une petite audience ( une petite audience pour un site du type de celui que veut lancer le monde est une audience inférieure à 50000 visiteurs uniques par mois donc un nombre de pages vues compris entre 50000 et 150000 modulo les différentes embrouilles qui font augmenter le nombre de pages vues). On ne dépasse pas une petite audience tout simplement parce que les gens ont un temps RESTREINT pour regarder le web où il ont de plus en plus le choix et parce que dans les projections nouvelles des sites web, on prend en compte le nombre important d’internautes EN OUBLIANT qu’ils ne sont pas TOUS des geeks ou intellos comme au début du web.. La population intéressée par les choses que publiera le site d’Edwy Plenel n’a pas augmenté dans les mêmes proportions que le nombre global d’internautes ! 

Deuxième raison: l’argent mis par les actionnaires va vraisemblablement servir à payer les auteurs (La création technique d’un site de ce type coûte au grand maximum 10000 euros et l’hébergement “offert par Mr Chemla dit le journal” ne peut raisonnablement pas coûter + que 29,9 euros par mois (serveur dédié sur dedibox avec 160 Go et trafic illimité) et jamais récemment, un site dont les auteurs sont payés n’a réussi à se développer tout simplement parce qu’au bout d’un moment, les auteurs écrivent pour celui qui les paie et non pas pour leurs lecteurs. Un système de paiement (autre que par la célébrité) pour les auteurs fonctionne que si une fois une certaine audience atteinte, on rémunère les auteurs en fonction des revenus générés par leurs articles et donc en général sur la base des revenus publicitaires générés suivanrt les pages; mais comment faire sans publicité quand les gens paient un abonnement ?

Troisième raison: comment éviter que les gens se refilent UN même abonnement quand ils sont intéressés ?

A part ça une question: sans revenus publicitaires et sur la base d’un abonnement à 9 euros maxi, avec un objectif de 10000 clients payants en mars 2008 et 75000 dans 3 ans, COMMENT le site peut-il générer 2,2 millions d’euros de CA en 2008 ?

Commentaires sur: Site d'informations d'Edwy Plenel: incohérences

Une tres bonne analyse et comme moi vous pensez que nous avons affaire à "une nouvelle économie de la presse internet"

...avec les bulles qui se créés et surtout
les malins qui se remplissent les poches
comme notre ami ex-troskiste qui a coulé
avec ses éditos moralisateurs "Le Monde"

Rédigé par : lerma | 28 déc 2007 21:08:44

je crois qu'ils n'ont aucune chance, juste uen petite bande/clique qui n'ont pas compris comment marche le net. Qui a la moindre envie de payer pour lire Plenel? Grotesque.

Rédigé par : philippe | 10 déc 2007 04:42:58

ce qui est sur c'est que la bataille va être rude car les sites traitant de l'information sont nombreux ... j'ai ma petite idée sur ce qui en fera un réel succès et je pense que l'auteur de cet article est dans le vrai...

Michaël.

Rédigé par : michael flamand | 6 déc 2007 23:52:28

sans contredire votre étue de marché voici mon commentaire sur le "sens" d'un tel site
envoyé à E.Plenel hier

voyez mon problème face aux nouvelles publications, j'écris souvent sur
http://www.lepost.fr/perso/tassigny/ affin d'y réunir des articles et je recherche un partenaire pour publier une revue de psychanalyse, médiapart peut-elle y souscrire ? alors il y aurait véritablement une symbiose entre des publications spécialisées et une information libre.

voici en quelques points mes orientations :

Le but est de créer un collectif indépendant, au delà de toutes chapelles, qui s'autofinance par un système d'abonnements et de cotisations ou peut-être même par un site payant mais le véritable problème est si vous le permettez "que la psychanalyse ne ratisse plus large", donc la pluralité est nécessaire...et là je manque cruellement d' auteurs, d'économistes, de sociologues, ect..

avec comme ligne éditoriale

Germinalyse digest :KhéoPsy suscite une résistance. Une résistance qui doit se traduire par un engagement en faveur d'une autre société, d'un autre monde dont les contours commencent à s'esquisser grâce à l'action et la réflexion de nombreux mouvements sur tous les continents : ces mouvements politiques, sociaux, culturels ou « altermondialistes » qui émergent face au cynisme économique, à l'individualisme de masse et à l'archaïsme des États. Nous sommes convaincus qu'un nouveau souffle politique et philosophique est nécessaire dans un monde qui avance droit vers le chaos. Mais nous entendons préserver notre rôle critique

source : http://groups.google.be/group/germinalyse?hl=fr

en conclusion, si vous offrez à vos membres ce plus qui les aideraient à développer leurs publications alors je vous promets un lage et vif succès

frans tassigny

Rédigé par : tassigny | 5 déc 2007 11:26:47

règle numéro 1 de l'entrepreneuriat ne JAMAIS écouter les experts qui vous démontrent en trois points que votre projet ne marchera jamais.

Rédigé par : Joseph | 4 déc 2007 22:45:06

Poster un commentaire sur: Site d'informations d'Edwy Plenel: incohérences







« Facebook ou le nouveau FSB Facebook Social Base | Accueil | Faits pour Adsense »



Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous