Longue traine: pas seulement un truc pour le web

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


En lisant la version française de the long tail (la longue traine) de Chris Anderson, un tas de choses saute aux yeux.. et en levant le nez du livre 2 secondes, on ouvre pas mal d’horizons si l’on applique, dans une sorte de théorie fractale, le raisonnement “longue traine” à lui-même, aux théories du livre.. en pluys du sempiternel exemple commercial que les gourous auto proclamés et médiatisés répètent (mais n’auraient-ils pas lu seulement le résumé du livre ??

Nous avons donc décidé de faire de la longue traine long tail une catégorie de ce site/blog tant les questions posées semblent infinies.

En premier lieu et au lendemain l’élections qui ont vu la victoire d’une certaine idée du succès, du comportement, du travail, idée largement inspirée de la mentalité anglo-saxonne, un passage de la “longue traine” saute aux yeux..

page 46 de la traduction française:

“….obnubilés par les stars, nous saluons l’inflation des cachets perçus par les locomotives et nous suivons leur existence publique inepte avec bien plus d’intérêt que nous n’en manifestons pour leur oeuvre. Des athlètes superstars aux PDG en vue, nous prêtons une attention disproportionnée à ceux qui se trouvent tout au-dessus du panier. Autrement dit, on nous a habitués à voir le monde à travers le prisme des succès.

Ce qui n’est pas un succès est un échec. La production qui ne réussit pas le test de l’économie n’aurait jamais dû exister. Dans cette mentalité soumise au succès, ce sont les grands succès qui font l’histoire et le meilleur critère de qualité est la recette brunte des entrées. Et cette règle ne s’applique pas seulement à Hollywood, c’est ainsi qu’on distribue les emplacements sur les rayonnages des magasins, qu’on remplit les créneaux horaires à la télévision, qu’on établit les listes de diffusion à la radio. Le tout est d’affecter les ressources rares aux produits qui le “méritent”, c’est-à-dire les plus populaires.

En fin de compte, notre réaction envers la culture des succès renforce la culture des succès.

Le monde des rayonnages est un jeu à somme nulle: un produit en remplace un autre. Mis dans l’obligation de faire un choix, tous les maillons de l’industrie du divertissement choisissent naturellement les produits les plus populaires, auxquels on donne les meilleures places. En mettant son poids commercial derrière les grands succès, on ne fait que creuser davantage leur écart par rapport à tout le reste.

Economiquement, c’est comme si on disait: “Puisqu’il ne peut y avoir que quelques riches, aidons-les à devenir superriches”..

Ainsi la courbe de la demande devient-elle encore plus pentue…..”

On dirait un extrait de débat électoral, non ?

Commentaires sur: Longue traine: pas seulement un truc pour le web

Poster un commentaire sur: Longue traine: pas seulement un truc pour le web







« Longue traine, longue queue ... bref the long tail EN FRANCAIS | Accueil | Feedblitz newsletter »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous