Journalisme online: 10 choses à savoir

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Ryan Sholin (qui n’est pas un moine shaolin ) indique 10 choses à savoir sur le journalisme online:

  • ..la crise du journalisme.. n’est pas la faute de Google.; (une réponse aux gens qui pensent comme Neil Henry ?)
  • ..la crise du journalisme..et de ses revenus..  n’est pas la faute des sites de petites annonces gratuites (Ryan  parle de la craigh list, nous de http://annonces.typepad.com ;-))
  • il faut écrire des nouvelles locales !
  • il faut arrêter d’écrire des “jérémiades” (une meilleure traduction pour “handwringing”) et se mettre un peu aux nouveaux sujets
  • ne faites pas payer les recherches dans les archives
  • les journalistes doivent faire + que simplement écrire
  • les blogueurs ne sont pas uniquement des nazes et si vous vous y prenez bien, ils peuvent être de bons relais de votre réseau; sortez de la guéguerre blogueurs contre journalistes
  • RSS, SMS, iPhone, e-paper, Blackberry, widgets, podcasts, vlogs, Facebook, Twitter ne sont pas des concurrents mais vos nouveaux moyens de travail
  • les écoles de journalisme doivent évoluer
  • il y a des journaux et journalistes qui font de l’excellent travail “online” ( Washington Post  Lawrence Journal-World  San Jose Mercury News  St. Petersburg Times  Bakersfield Californian ); cessez d’expliquer comment les choses devraient être et créez histoire par histoire, brique par brique vos propres “choses journalistiques” dans ce nouveau monde

Comme d’habitude avec les américains, une check list de points, plus ou moins intéressants (il faut bien arriver à en trouver 10 ) et qui quelque part si on creuse un peu n’est pas en elle-même ce que recommande son auteur

Le truc intéressant est qu’en ce moment semble se dessiner une nouvelle attitude du journalisme “classique” envers le web et ses “récentes évolutions”. Après la phase de peur et de critique (qui rassurez-vous a encore de beaux jours devant elle dans certainds medias notamment en France .. mais cela n’est pas forcément négatif car ça fait aussi la richesse de pas mal de consultants censés ralentir la chute de l’ancien modèle  et de petites et jeunes sociétés qui ont été/sont/seront achetées par de grands groupes qui n’arrivant pas à évoluer ou à endiguer la baisse d’audience habilleront celle-ci avec la belle notion d’investissement  donc de “tout va bien d’ailleurs on se développe.. et si il y a quelques difficultés c’est justement parce que notre croissance externe doit être maitrisée et travaillel avec nos forces internes en toute complémentarité ), certaisn commencent à vouloir et pouvoir utiliser les “nouveaux” outil AU SERVICE de leur profession en se recentrant sur la vraie valeur de leur métier... Les phrases intéressantes dans la liste sont (à notre humble avis):

Reporters need to do more than write

You don’t need millions of dollars or HD cameras or years of training to make it happen; all you need is the right frame of mind

Attention ! Blogueurs non journalistes ! La “révolution” risque de se faire sans vous

 

Commentaires sur: Journalisme online: 10 choses à savoir

bonjour,

je recherche des collaborateurs pour créer ce journal dont voici les principales lignes éditoriales :

Germinalyse digest est un appel qui suscite une résistance. Une résistance qui doit se traduire par un engagement en faveur d'une autre société, d'un autre monde dont les contours commencent à s'esquisser grâce à l'action et la réflexion de nombreux mouvements sur tous les continents : ces mouvements politiques, sociaux, culturels ou « altermondialistes » qui émergent face au cynisme économique, à l'individualisme de masse et à l'archaïsme des États. Nous sommes convaincus qu'un nouveau souffle politique et philosophique est nécessaire dans un monde qui avance droit vers le chaos. Mais nous entendons préserver notre rôle critique.


Germinalyse digest est un appel qui suscite une résistance. Une résistance qui doit se traduire par un engagement en faveur d'une autre société, d'un autre monde dont les contours commencent à s'esquisser grâce à l'action et la réflexion de nombreux mouvements sur tous les continents : ces mouvements politiques, sociaux, culturels ou « altermondialistes » qui émergent face au cynisme économique, à l'individualisme de masse et à l'archaïsme des États. Nous sommes convaincus qu'un nouveau souffle politique et philosophique est nécessaire dans un monde qui avance droit vers le chaos. Mais nous entendons préserver notre rôle critique

L'information telle que nous la concevons ne se consomme pas. Elle est porteuse de sens***. Elle suscite la réflexion, provoque une réaction. . Elle est source de découvertes et d'échanges. Informer, raconter ou décrypter, c'est également mettre l'accent sur ce qui marche, sur de nouvelles idées, de nouvelles propositions pour résoudre les problèmes auxquels chacun d'entre nous, en tant que citoyens, est confronté


"marier le journalisme professionnel et la culture participative de l'Internet" et se situe entre les sites d'information traditionnels et la blogosphère. "Notre site répond à la réflexion actuelle autour du mariage entre les journalistes et les amateurs et se veut le laboratoire d'un nouveau langage journalistique multimédia" , explique Pierre Haski


du même auteur :

"repérer ce que l'on juge signifiant dans l'actualité en faisant intervenir les trois cercles, les journalistes, les experts et les témoins, avec une signalétique précise de qui est qui"

source : http://journaldelanalyse.blogspot.com/2007/05/des-anciens-de-libration-crent-un.html

Rédigé par : tassigny | 9 juin 2007 13:50:51

Poster un commentaire sur: Journalisme online: 10 choses à savoir







« Pitch en ligne | Accueil | Les auteurs occasionnels, clé du succès d'un site ou blog collectif »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous