Ere probabiliste

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


En continuant la “longue traîne”, on découvre un élément important et sous jacent du raisonnement général de Chris Anderson: l’ère probabiliste (page 79 de la trad française): quand des professionnels -éditeurs, savants, journalistes– sont aux commandes (d’un ouvrage, d’une encyclopédie), on sait au moins que la question de l’exactitude est entre les mains de quelqu’un. Or aujourd’hui, on s’appuie de plus en plus sur des systèmes où personne n’est responsable: l’intelligence est simplement émergente et semble jaillir des grands nombres. Ces systèmes probabilistes ne sont pas parfaits mais ils sont statistiquement optimisés de manière à aller vers vers l’excellence avec le temps et les grands nombres. Ils sont conçus de manière à s’améliorer en grandissant Et le prix à payer pour cette efficience au niveau macro est une petite déficience au niveau micro..

Intéressante théorie mais basée sur une approche globale de l’enveloppe de ce qui se passe.. or un des buts de l’ouvrage est de parler des “détails”, des niches.. qui eux, en toute logique, ne sont pas régis par les théories probabilistes.. Une piste pour trouver une faiblesse de la longue traîne ?

Commentaires sur: Ere probabiliste

Poster un commentaire sur: Ere probabiliste







« Vente d'aufeminin et vente de Thierry Henry | Accueil | Augmentation de la pub TV.. comme c'est bizarre ..on croyait que c'était fini la télé de papa.. »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous