E-commerce russe: + 42% en 2006

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Yandex, le portail leader de recherche en Russie (en langue russe plus exactement) -google, bien que l’un de ses fondateurs soit russe, ne représente que 2% du “marché” russe et peine à fonctionner correctement, notamment au niveau d’adwords et d’adsense-, donc Yandex a annoncé dans un récent document que l’e-commerce avait augmenté de 42% en Russie (comparativement à une augmentation de 25% dans les pays occidentaux). Moscou et sa région (qui forment vraiment un pays à part en ex-URSS) représentent 61% de l’ensemble des ventes via le net, ce qui n’est pas étonnant au regard des problèmes de connections Internet des régions (hé oui ! Equiper un aussi grand pays en Internet n’est pas aussi simple que dans l’hexagone et rare est l’adsl dans les régions russes).

Les produits les plus achetés sur le net sont des ordinateurs, des appareils électriques, des appareils photo, des caméras et des téléphones.

Le nombre de sites de e-commerce en .ru a augmenté de 47% notamment en ce qui concerne les détaillants d’équipements électro-ménagers au sens large (produits noirs et blancs), les cadeaux et les fleurs, les livres, les produits de sport et les produiots pour enfants. Les ventes de vêtements et de chaussures par internet en Russie commencent à jouer un rôle intéressant comparativement aux autres années !!

 

Bizaremment, l’Internet russe, malgré ses chiffres prometteurs et intéressants (sur une base d’internautes actuellement de même quantité qu’en France), continue de se développer sans la présence des monstres du net occidental. Pas de présence significative de google, de ebay, de yahoo, de flickr, de youtube, de myspace, etc, etc.. Chaque service a son pendant russe, développé de manière autonome et drainant beaucoup de trafic.

En ce qui concerne par exemple les blogs, tout le monde en occident parle de la communauté livejournal russe, 300000 membres environ, achetée a priori 5 millions de dollars !!! par un oligarque russe (sans qu’on comprenne vraiment ce qu’il veut en faire d’autant plus que “communauté” russe de livejournal = personnes qui indiquent dans leur profil “russe” et donc il leur suffit de changer cette donnée pour ne plus être comptabiliséées …) mais personne ne parle de narod.ru qui a 500000 membres !!!

Autre exemple frappant: les services de rencontre. Les services de rencontre sur le net russe sont d’aussi bonne qualité de meetic mais entièrement gratuits.. pour les hommes et pour les femmes…

Les sociétés internet russes côtées en bourse ont plus que doublé depuis leur introduction (exemple rambler. 2ème portail de recherche et de services).

Parallèlement, d’énormes fond d’investissement, de plusieurs centaines de millions de dollars sont en train de se monter en Russie pour investir dans ce domaine.. Il ne serait pas étonnant que comme dans le gaz, le pétrole ou l’aéronautique, des sociétés russes du net achètent leurs homologues occidentales prochainement…

Pour ceux qui lisent le russe:

Téléchargement yandex_on_ecommerce_spring_2007.pdf


Commentaires sur: E-commerce russe: + 42% en 2006

C'est drôle comme il y a des associations de mots qui suscitent naturellement le sourire (à défaut d'une solide crise de nerf) : russie et logistique en font partie, j'ai pratiqué un peu. Mais il faut reconnaître que le dvpt local est certain, et qu'il faudrait que les entreprises n'hésitent pas trop à se lancer, en étant accompagnées peut-être, au début. Comme le dit Alexandre Garese, avocat, et spécialiste de la Russie et des pays environnants, "The investment environment in Russia is far more hospitable than the Western media makes it out to be". Ca serait bien que les boîtes françaises ne soient pas les dernières à s'y mettre.

Rédigé par : steph | 7 nov 2007 11:27:15

C'est drôle comme il y a des associations de mots qui suscitent naturellement le sourire (à défaut d'une solide crise de nerf) : russie et logistique en font partie, j'ai pratiqué un peu. Mais il faut reconnaître que le dvpt local est certain, et qu'il faudrait que les entreprises n'hésitent pas trop à se lancer, en étant accompagnées peut-être, au début. Comme le dit Alexandre Garese, avocat, et spécialiste de la Russie et des pays environnants, "The investment environment in Russia is far more hospitable than the Western media makes it out to be". Ca serait bien que les boîtes françaises ne soient pas les dernières à s'y mettre.

Rédigé par : steph | 7 nov 2007 11:26:03


Avril 2007.

INTRODUCTIONS BOURSIERES (IPO) RUSSES:
AVERTISSEMENT AUX INVESTISSEURS EN RUSSIE

Les porteurs Français d'obligations d'état russes rappellent aux investisseurs que la Fédération de Russie est encore en défaut de paiement aujourd'hui (avril 2007) sur selon eux près de US$ 90 milliards qui leurs sont dus depuis que les gouvernements Bolcheviques et Soviétiques, et maintenant celui de la Fédération de Russie, ont tous unilatéralement répudié la dette Tsariste et refusent toute forme de contact ou de dialogue avec leurs créditeurs.

Ils rappellent aux investisseurs que dans son rapport du 15 septembre 2006 intitulé "Governance matters" la BANQUE MONDIALE juge la gouvernance en Russie comparable à celle du Swaziland, et de la Zambie. La Russie est classée 151eme sur 208 en termes de (...) responsabilité, de qualité des organismes de règlementation, de respect du droit, (...). En particulier le respect du droit (c'est à dire l'impartialité des tribunaux et la qualité du respect des contrats) a été jugé aussi effectif en Russie qu'en Equateur, en Indonésie, et au Bangladesh. Les capacités de contrôler la corruption au Nicaragua, au Timor-Est et en Chine ont été jugées semblables à celle de la Russie.

Le 3 avril 2007 M. John Thain, le Directeur-Général du New York Stock Exchange, a dit: "Je suis très préoccupé de la qualité de la gouvernance d'entreprise et de la protection des intérêts minoritaires. Un certain nombre de sociétés Russes soulèvent des questions sérieuses sur ces points".

En dépit de ces conclusions, et en dépit de la connaissance qu'elles ont du fait que la Fédération de Russie demeure en défaut de paiement sur US$ 90 milliards de dette Tsariste, les agences de notation accordent à la Russie une note "INVESTMENT GRADE".

Les porteurs Français d'emprunts Russes ont l'intention de poursuivre leur débiteur jusqu'au remboursement complet de la valeur actualisée de leur créance, par tous moyens légaux et devant toutes juridictions qui leurs sembleront adéquats.

TOUT INVESTISSEUR POTENTIEL EN RUSSIE DOIT ETRE RENDU CONSCIENT DE CETTE SITUATION.

LES CREDITEURS FRANCAIS DE LA FEDERATION DE RUSSIE DECONSEILLENT FORMELLEMENT TOUT INVESTISSEMENT DANS UN PAYS DONT LE GOUVERNEMENT SOLVABLE A SYSTEMATIQUEMENT REFUSE DE REMPLIR SES OBLIGATIONS NATIONALES ET INTERNATIONALES, REFUSE TOUT CONTACT ET DIALOGUE AVEC SES CREDITEURS DE BONNE FOI, ET REFUSE DE COMPTABILISER UN PASSIF ESTIME A US $ 90 MILLIARDS.

Rédigé par : Karolus | 11 avr 2007 22:49:01

La logistique en Russie étant TOUT LE TEMPS un problème, ce n'en n'est plus un c'est une donnée ;-))
Néanmoins le fait que des groupes de VPC comme Promopost PPE se soient bien développés prouve que des choses se font quand même tant bien que mal ;-))

Rédigé par : PM | 30 mar 2007 18:52:39

Merci,

Personnellement je ne crois pas que le paiement en espèces soit un progrés, quelque soit la devise, par contre moneybookers ou Paypal oui.

au temps pour moi alors j'avais eu des mauvaises expériences avec la logistique Russe. Mais on m'a assuré que cela avait changé et que le secteur bougeait beaucoup cette année.

Mais bon il semblerait que l'on en soit encore là alors?

http://video.google.com/videoplay?docid=5308345677373655514&hl=en

;)
Joseph

Rédigé par : Joseph | 29 mar 2007 22:14:32

@Joseph: lien réparé
La logistique n a pas trop évolué en Russie. C est toujours le même bazar et il y a toujours les mêmes problèmes de moyens de paiement. MAIS, comme les russes sont d accord pour attendre un mois et même plus leurs colis, tout va bien ;-) C est quand meme marrant de commander un livre sur le net et de payer le livreur qui vient l apporter.. Ici ca serait un progrès ;-))

Rédigé par : pm | 29 mar 2007 12:06:31

Intéressant mais le document pdf n'y est pas:
The requested URL /entreprise_et_blog/yandex_on_ecommerce_spring_2007.pdf was not found on this server.

La logistique aussi a beaucoup changée, et c'est une composante moins visible de e-commerce mais une brique importante.

Bonne Journée
Joseph

Rédigé par : Joseph | 29 mar 2007 10:59:13

Poster un commentaire sur: E-commerce russe: + 42% en 2006







« Yves rocher blog russe | Accueil | Site disponibilité »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous