Roland Piquepaille met les pieds dans le plat

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Bravo Roland !! Dans une note intitulée “The economic weight of the blogs”, Roland Piquepaille parle du poids des blogs et  blogueurs en les relativisant par rapport à ce qu’on a coutume de lire (et d’entendre depuis le délire du podcast). Il s’appuie sur les chiffres, en enlevant les papiers dorés dont le blogging et les sociétés qui y ont des intérêts sont généralement entourés.

Roland reparle aussi du post de Dave Taylor où est démythisée la fameuse histoire de Kryptonite qui a servi d’icone à des tas de justificators de la puissance des blogs.

Parallèlement, on voit pas mal de blogs s’essoufler (est-ce la fin des blogs 1.0 ?? ) dont certains dont on avait beaucoup parlé. Que ce soient des blogs “perso” n’est pas très grave mais quand ce sont des blogs annoncés comme blogs de marques (comme par exemple le fameux blog de Vichy, journaldemapeau.fr), on peut s’interroger sur l’utilisation des blogs qui a été faite et surtout qui a été “vendue” aux marques.

En effet, la plupart du temps, les blogs ont été proposés et vendus aux marques et aux sociétés comme le moyen de faire s’exprimer des personnes mais les marchands du temple n’ont jamais pensé que l’objet d’une société n’était pas de faire en sorte que le personnel utilise son temps de travail à s’exprimer sur ses problèmes et ses idées (ou à plus forte raison PAIE des personnes pour ça, le fait de payer étant en complet illogisme avec la soi-disante spontanéité de la chose… et là on s’interroge vraiment sur des exemples comme celui que cite Loic ici…)

Quand les blogs ont fonctionné en entreprise, c’est quand les blogs ont été utilisés comme OUTILS de publication ou de gestion légère de projet ou de “web-communication (histoire d’éviter des mails dans tous les sens) en particulier pour la raison évidente que l’OUTIL blog ne coûte presque rien donc que son utilisation n’engage pas de frais importants. Ceci s’est souvent fait de manière discrète, sans publicité et sans aide extérieure de “bloggers” semi-professionnels….

Le fait même que certaines sociétés de type Gawker arrivent à des résultats probants est la preuve que l’utilisation des blogs comme OUTILS (dans ce cas pour une société nouvelle qui crée un media online et utilise les blogs comme outil pratique -et pas cher- de publication donc d’un avantage concurrentiel par rapport aux acteurs déjà existants) fonctionne.

Les blogs coûtent moins cher que les systèmes de publication classiques, ils sont plus puissants, pratiques et souples. Ils s’imposeront en remplaçant peu à peu les systèmes de publication et les sites internet CLASSIQUES, les outils de gestion de projet “usines à gaz” pour beaucoup de projets, les portails durs à gérer mais ils ne persuaderont personne de sérieux en apparaissant uniquement comme émanation web de pensées personnelles.

Commentaires sur: Roland Piquepaille met les pieds dans le plat

Poster un commentaire sur: Roland Piquepaille met les pieds dans le plat







« Measure Map: un outil googlesque de statistiques pour les blogs | Accueil | La consultation des blogs ralentit »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous