Quelques start-ups commencent à pleurer ?

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


A la suite de l’annonce de l’intégration d’un lecteur RSS dans Outlook, voici un avis de Nik Cubrilovic à ce sujet: A Thousand Startups Crying - Outlook moves on RSS

Voilà bien évidemment ce qui arrive quand on élève un MOYEN (le RSS) au rang de concept avec pas mal de truc fumeux et quon ne réussi pas à passer le mistigri à quelqu’un d’autre ;-)

Prochaine étape: la publication sur les blogs intégrée aux mailers sous forme de bouton de type “mail to the worl” ou “blog it” (notamment Outlook et Outlook express), publication par exemple sur … MSN Space … et boum badaboum pour qui ??

Allez !! encore quelques mois pour se faire racheter avant de finir comme .. hébergeur .. à  moins de se transformer en vrai éditeur de soft avec un public bien choisi (d’appliquer l’ami Godin quoi ;-))

Commentaires sur: Quelques start-ups commencent à pleurer ?

Oui, il y a toujours de la place pour les romantiques mais le problème est que bcp de start ups d'ont pas l'optique "romantique" et veulent plutôt ressembler à Microsoft ;-))

Rédigé par : Pierre | 28 déc 2005 09:41:57

Oui mais il reste des niches pour qui fait "mieux que Microsoft pour certains usages" ou "autre chose que Microsoft" reste à savoir ce que seront les produits microsoft 2006 comment vont s'articuler Outlook, MSN, Fremont... Microsoft va changer la donne l'an prochain certes mais il restera de la place pour manger entre les pattes du Mammouth.

Rédigé par : Joseph | 28 déc 2005 01:17:29

Poster un commentaire sur: Quelques start-ups commencent à pleurer ?







« Visualisation de la blogosphère | Accueil | Utiliser et créer des documents de manière collaborative »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous