Weblogs

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous

Weblogs


Que répondre à une demande de suppression de commentaire ? L'exemple formation et cours

Les tauliers de sites, forums et blogs ont souvent des commentaires haineux ou dérangeants (les fameux "haters" de l'univers anglo-saxon, ce qu'on traduit bien chez les djeuns en ce moment par "rageux").

Ce genre de commentaires fait vivre un blog/site/forum mais les personnes en cause envoient parfois des mails ou essaient de faire pression pour supprimer le commentaire.

Exemple typique avec le site Formation et Cours pour sa page sur l'école ITIC Paris

La page est neutre, description de l'école et de son programme.

En mars 2012, un ou une internaute met le commentaire suivant à propos d'ITIC Paris:

Lire la suite "Que répondre à une demande de suppression de commentaire ? L'exemple formation et cours"

CMS, publication et blogs: time to back to Typepad ?

Le monde du CMS pratique, gratuit et performant semblait devoir être dominé sans partage par Wordpress (le soft pas le service en ligne), sa gratuité, ses performances et ses plugins (voir Plugins Wordpress: niveau du dessus et  Les bons plugins pour Wordpress) mais Google est passé par là.

Les couches de Panda (c’est que ça manche ces animaux ;-)), l’amélioration de l’algorithme de Google qui s’affranchit de plus en plus de la plate-forme technique et de ses possibles ruses, le a priori changement d’importance du maillage interne (automatisable assez facilement sur Wordpress), les difficultés à comprendre qui est classé où selon le type de navigateur et de navigant font qu’une étape décisive a été franchie vers le “presque 100% du référencement naturel dépend du contenu contenu contenu”.

Lire la suite "CMS, publication et blogs: time to back to Typepad ?"

Stage ou temps partiel rédacteur web wordpress seo

Si vous cherchez un stage rédacteur web wordpress seo, asap, d'une durée de + de 3 mois, contactez-nous !

Possible aussi temps partiel, cdd, cdi, freelance.

Envoyez votre cv et dans le corps du mail ce que vous savez faire techniquement ou fonctionnellement en html et/ou wordpress et/ou movable type et/ou typepad et/ou google (pas forcément besoin de savoir faire un tas de trucs, on forme mais il vaut mieux qu'on sache à partir de quel niveau former ;-)) et on préfère les malins sympas qui ne savent rien mais ont envie d' apprendre aux apprentis gourous qui savent tout mais ne font rien ;-))

contact arobase tubbydev point net

Nouveau livre sur les blogs

Blogs-bless-you Ouf ! La nouvelle édition de notre ancien livre "Blogs et entreprises" est sortie. En fait de nouvelle édition, il s'agit d'un tout nouveau livre sur les blogs tellement il y a eu de changements.

L' optique de ce livre sur les blogs est toujours la même: l' utilisation concrète des blogs comme OUTILS de publication de pages web -qu'elles s'appellent blog, forum, site, intranet, réseau social- avec un but de référencement naturel, de vente en ligne ou d' audience.

Ah oui le livre s'appelle "Blogs bless you "

Le sommaire de ce livre sur les blogs, le référencement naturel, l'audience web et autres (sans autre ambition que d'être une sorte de guide concret un peu moins standard que ce qu'on trouve partout ;-)) :

Lire la suite "Nouveau livre sur les blogs"

Corrélation avec Google

Pendant que Groupon devient groupoff ou que Facebook commence à gêner les gens, Google (Google bless you) continue de sortir régulièrement des petits bijoux techno, tel le sportif qui loin des marques continue de s’entraîner à la dure (non pas comme Rocky mais comme un des klitschko ou Seb Chaigneau l’actuel roi du trail français qui délivre les meilleurs conseils du web pour faire du trail dans sa série des get ready for … mais ceci est une autre histoire).

Revenons à Google et à une de ses dernières sorties sur le net “Google Correlation” ou “Google Correlate”: http://www.google.com/trends/correlate/

Lire la suite "Corrélation avec Google"

Nouveau design pour le blog et nouveaux deals pour Pascal Mercier

Après quelques années de design à la “journal du net”, Pascal Mercier, le leveur de fonds a voulu encore changer de look.

Non mais !! Le dernier, le “journal du net” datait de 2005. Pascal Mercier change le look de son blog 2 fois par décennie: un peu trop non ? ;-)

Bref, Pascal nous a demandé de rafraîchir son typepad (Typepad est au top du CMS en ce moment, presque aussi bien que Wordpress et avec quelques + comme la publication par mail, le changement d’ url facile et on peut même avoir des gadgets pour les articles relatifs ! ) avec toutes les nouvelles possibilités de Typepad et un nouveau look épuré en prenant comme modèle techCrunch.

Voici le résultat sur le blog de Pascal Mercier (que Pascal avait un peu laissé tomber au profit de son twitter: http://twitter.com/pascalmercier):

blog pascal mercier

et le rusé Pascal Mercier en profite pour annoncer plusieurs deals d’un coup : Edilivres et surtout une levée de 16 millions d’ euros pour Next Performance.

10 trucs SEO pour site e-commerce

QUand on fait du commerce sur le web, le SEO,  ou référencement naturel, est important mais .. on n’a pas forcément une plate-forme ou la possibilité d’optimiser les pages de la plate-forme e-commerce pour le Dieu Google.. Et là, au lieu de Google bless you, on aura Google blessE you :-)

Voici donc une liste de trucs pour optimiser le SEO ou plutôt l’environnement SEO d’une activité de e-commerce:

Lire la suite "10 trucs SEO pour site e-commerce"

Connaitre le CMS et autres choses d’ un site

Pour connaître le CMS sur lequel tourne un site, vous connaissez déjà (si vous suivez tubbydev ;-))  le super site 2ip.ru (voir Services autour d’ une IP )

Vous pouvez aussi utiliser WhatWeb : http://www.morningstarsecurity.com/research/whatweb

Voir aussi  Liste de CMS

Google et la possible indexation des phrases: un gros changement pour le SEO et beaucoup de questions

Jusqu’ici (et a priori), l’indexation dans Google dépendait de mots clés. En gros, une page web qui contient une “bonne” densité d’ un mot (“bonne” = 4 à 6% selon les mages ) et dont le nom de domaine est relatif (en dénomination et en “déjà publié”) à un sujet englobant ce mot  est bien référencée sur ce mot clé.

Google a récemment déposé un brevet (brevet déposé par Google sur la recherche par phrases  ) qui semble indiquer que l’indexation des pages web va se faire de manière différente pour mieux coller aux attentes et requêtes des internautes.

Demandons-nous tout d’abord pourquoi Google essayer d’améliorer son système .

Lire la suite "Google et la possible indexation des phrases: un gros changement pour le SEO et beaucoup de questions"

DSK se fait voler son blog

Il fut un temps, très lointain (début de Piccolo et Saxo) où Dominique Strauss-Kahn régnait sur le net politique avec son blog (avant encore sa femme Anne Sinclair régnait sur le web avec le site de TF1 quand Google ne faisait pas encore la loi et avant que d’autres essaient de réinventer un web bizarre où on essaie de fidéliser les gens en leur offrant un univers entier opur qu’ils n’aillent pas ailleurs ;-))

DSK régnait sur le web politique avec son blog, hébergé sur typepad et des notes parfois même sans intérêt (je passe demain sur France Inter et je pense parler de ça qu’en pensez-vous) ou de vrais débats, avec 500 ou + commentaires.

On voyait d’ailleurs que le “blog” pouvait facilement créer un forum et servait bcp mieux qu’un site web pour produire des pages web.

Et puis DSK a arrêté son blog (de mémoire pour les primaires du PS) et on l’a oublié.

Par hasard aujourd’hui on va voir le blog de DSK

Surprise, blogdsk.net renvoie vers une société allemande:

image

Heureusement, le blog de dsk et ses archives existent toujours sur typepad à l’adresse http://dsk.typepad.com/

mais comme visiblement dans le back office typepad, personne n’a pensé à désactiver la liaison du nom de domaine CHEZ typepad, le css n’est plus pris en compte (voir Relier un nom de domaine à un blog )

Blogs et modes: cas concret sur 7 mois et 7 blogs

Un client nous a fait créer et tenir pendant 7 mois 7 blogs. 6 de ces 7 blogs avaient des sujets en relation avec la mode, lle septième avec les restaurants et bars. Sur les 6 sujets relatifs à la mode, 2 se marchaient un peu dessus ;-)) car ils avaient rapport avec les chaussures ,, 2 étaient de très petites niches.

Voici l’évolution de l’audience obtenue à partir de Septembre jusqu’à aujourd’hui (31 mars), mois par mois.

Lire la suite "Blogs et modes: cas concret sur 7 mois et 7 blogs"

Petite optimisation Google Adsense par le filtrage des annonces

Une petite optimisation Adsense pour augmenter vos revenus (voir aussi Optimiser ses revenus adsense sur un blog ou un site )

Dans le cas où les blogs, sites, forums où vous avez de l’ Adsense sont des blogs de niches, le filtrage de certains sites et surtout de catégories de sites sont les pubs se retrouvent chez vous peut augmenter sensiblement vos revenus.

Allez sur “Autorisation/blocage d'annonces” dans votre compte Adsense.

Google Adsense vous propose alors 2 types de filtrages possibles: les catégories et les sites.

Pour les sites, cherchez un peu sur le net et vous trouverez des listes de sites à éliminer car ils ne provoquent pas de clics et ne paient pas.

A notre avis (qui n’engage que nous) vous pouvez empêcher des annonces de la part de  www.ebay.fr  www.lepost.fr  www.tikenjah.net/  www.zlio.com  www.amazon.com  www.cleargay.com  www.priceminister.com/  www.meetic.com

(le problème n’est pas tant le prix possible en cpc que le fait que vos internautes cliqueront ou pas sur ces pubs…). Evitez autant que faire se peut que les pubs de vos concurrents et les vôtres si vous faîtes du Adwords s’affichent ;-))

Dans les catégories, vous avez 2 indicateurs donnés par Adsense : le % de revenus de la catégorie et le % d’impressions.

Eliminez donc la ou les catégories qui ont un gros % d’impressions par rapport au % de gains.

Bien entendu, rien n’est gravé dans le marbre. Surveillez donc ensuite vos revenus pour affiner encore ces paramètres.

Le nouveau francesoir.fr

Alors que le nouveau France Soir papier sort à 0.50 euro et invente donc le moitié gratuit ou moitié payant, le nouveau site francesoir.fr a aussi lui fait son apparition. Nous ne sommes pas du tout spécialistes de la presse écrite donc on ne parlera pas ici du journal France Soir et de sa ressemblance avec le Parisien ou avec 20 minutes ni du fait qu’effectivement, sous l’impulsion d’un patron russe (si cette affaire est autre chose qu’un service rendu au futur potentiel constructeur de bateaux que la France veut vendre à la Russie ….) , il se pourrait bien que les medias français découvrent un autre format de journaux (qui a déjà mis les pieds en Russie sait par exemple que les gratuits sont plus nombreux et de meilleure qualité parfois que les gratuits en France).

On va parler de francesoir.fr le site web qui pour le coup aurait pu être mieux du premier … coup pour gagner la bataille des medias en ligne, bataille pas compliquée à gagner si on a un regard neuf et qu’on ne cède pas aux ornières dépensières de journalistes migrés sur le net comme des pingouins installés au Sénégal (lire  Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web  ).

Page d’accueil de francesoir.fr

Après une petite intro présentant la Une du jour (on se croirait chez Bolloré Medias, les gens qui ont du développer leur site pour les 8 utilisateurs de Minitel qui regardent Direct 8 en se rappelant les années 80 ;-)))

on arrive sur http://nouveau.francesoir.fr/

Lire la suite "Le nouveau francesoir.fr"

Les critères de référencement de Google

Le Graal du web est de connaître la manière dont Google référence les pages web. Google communique très peu sur ceci pour éviter que tous les petits malins en profitent pour installer en bonne position des pages qui ne seraient pas "pertinentes", "légitimes" au sens google du terme, à savoir "intéressantes" pour l'internaute pèlerin.

Pertinence, intéressant , légitime... des mots eux mêmes compliqués à définir tant la manière de les considérer peut être différente.

Quelque chose d'intéressant est-il quelque chose qui est "cherché" ou quelque chose qui "éduque/informe" ? Le catch est-il intéressant pour les enfants qui adorent les cartes de catch ? La grammaire est-elle intéressante pour eux car elle forme leur esprit ?  La réforme de la santé aux USA est-elle intéressante pour les français (comme semblent le penser nos journalistes qui sont toujours éducateurs dans l'âme) ou est-elle inintéressante en France comme semblent le montrer les statistiques de recherche de Google à ce sujet ?

Le Graal de Google est lui d'approcher avec ses algorithmes la façon d'appréhender tout ceci "humainement".

Avant même les formules mathématiques, il y a les critères que prend en compte Google. une simple recherche sur le web en donne certains mais essayons d'aller plus loin.

On peut séparer a priori les critères de référencement de Google en groupes:

  • le domaine auquel se rattache la page web considérée
  • la technique qui a "construit" et contient la page web considérée
  • les liens de la page web considérée
  • la "réputation hors liens" de la page web considérée

Lire la suite "Les critères de référencement de Google"

Journalisme, blogs, twitter, Facebook et autres

On sait intuitivement que les médias français sont souvent nuls quand ils parlent d'Internet et spécialement de blogs, de twitter, de facebook ou d'autres "trucs" à la mode.

Lire la suite "Journalisme, blogs, twitter, Facebook et autres "

Gouvernement, politiques et Internet: un problème de compréhension du lieu qui n' est plus

SarkoXIV Hadopi, rapport Zelnik Toubon, projets de taxation..  sont des choses qui jalonnent le phénomène persistant d'incompréhension des gouvernants de France par rapport à l' Internet.

L'éducation et la culture des hommes et femmes politiques de notre pays sont fondées sur quelques piliers  (d'autant plus importants qu'il n'y a plus de principes) dont l'un est la notion de LIEU.

Pour gouverner, faire de la politique (au sens premier de "vie de la cité"), proposer et promulguer des lois, exercer son autorité (puisque de plus en plus l'évolution en France semble être d'avoir le peuple à son service plutôt que d'en être le représentant à son service ..), il faut avoir défini un lieu, des limites géographiques et une zone. (Quelle opprobre par exemple subit un homme ou une femme qui n'a jamais été élu(e) localement .... comme si la dépendance d'un lieu était synonyme de diplôme d'excellence et absolument nécessaire pour gérer, guider et servir le peuple ;-)))

Avant, les choses étaient simples car tout projet, toute entreprise était rattaché à un lieu.

Les choses ont commencé à se compliquer quand sont apparues les premières multinationales.

Après un stade où le centre dirigeant (ou la métropole et ses colonies) était clairement définis, on arriva à des systèmes où l'appartenance à un lieu (à un pays) relevait plus de l'anecdote que d'une réalité importante et stratégique.

Les magazines le demandent souvent quand ils n'ont rien d'autre à traiter: à qui appartient la France ?

Si l'on prend comme autrer exemple Alcatel, bien malin celui qui peut dire si cette société est française, américaine ou d'un autre pays.

Avec Internet (Interconnected Networks), la situation s'est compliquée car un objet du Net peut très bien appartenir à plusieurs pays (un anglais, habitant en Italie, ayant un site en langue française ; hébergé en Russie -payé par lui perso, dont les revenus publicitaires arrivent sur sa société à Malte ?  quelle est la nationalité du site ?  et celle du business ? )  mais aussi n'appartenir à aucun donc ne dépendre d'aucunes des entités qui organisent encore le monde, les entités verticales que sont les nations.

Cette notion d'absence de lieu où l'on rattache un objet économique est extrêmement difficile à comprendre et à accepter pour un homme ou une femme politique en France.

Non seulement cela remet en cause la base du droit sur laquelle il (ou elle) fonde son action et son pouvoir mais cela met complètement à plat son autorité et donc son existence: si il n'y a pas de lieu, il n'y a pas besoin de quelqu'un pour le diriger ou le gérer.

Face à Google, symbole même de la chose qui n'existe pas sur des lieux réels et ne dépend pas de zones géographiques délimitées, les hommes et femmes politiques de France sont hébétés (et notamment ceux qui n'ont de l'Internet qu'un aperçu partiel via une ou 2 applications à la mode ou encore pire, en faisant un amalgame avec les réseaux téléphoniques) .

Suivant leurs caractères, leurs amis rentiers et leurs peurs, on aura donc soit droit

- à des bêtises reproduisant la ligne Maginot contre les blindés allemands (qui firent un détour au Nord) soit à des aigreurs rendant encore moins compétitives les français et françaises qui veulent entreprendre dans l' Internet) à l'image de ce délire de taxation de Google en France .. (On peut s'étonner que les conseillers de Nicolas Sarkozy le laissent proférer de telles âneries à moins qu'ils aient tous le niveau de compréhension de l'Internet de Franck Louvrier ;-))  voir  Franck Louvrier Twitter et Hadopi)

( Si les gens de Google ont du temps pour rigoler, ils pourraient au passage demander à quelques politiciens américains de proposer de taxer Dailymotion aux USA ;-))))

- ou à des aigreurs qui pourront freiner l'émulation indispensable pour avoir des vocations et des projets dans l' Internet, parmi les rejettons de France.

Dans tous les cas, que d'énergie perdue dans ces délires (sans parler de l'argent comme dans l'exemple d' Hadopi où la seule chose dont on est sûr est le coût de 20 millions par an pour les contribuables) alors même que rien n'est fait pour pousser les gens à développer des projets !

Les mécanismes qui peuvent favoriser l'investissement sont inadaptés et enrichissent surtout les intermédiaires ou les financiers (comme typiquement la farce ISF)

Les statuts légaux d'entreprises sont toujours aussi décalés par rapport à la vie quotidienne des entreprises (Il n'y a toujours aucune possibilité sérieuse d'avoir des sociétés éphémères alors même que le business d'opportunités est de plus en plus grand)

Les prélèvements sociaux n'ont toujours pas de canal unique de prélèvement (il s'agit d'un problème de connections de réseaux pas très glamour mais quels avantages si les entreprises n'avaient pas à se coltiner x documents et paperasses chaque mois ...)

La TVA n'est toujours pas uniforme ni en Europe ni même en France (Savez-vous que si faites du e-commerce en France, la TVA n'est pas forcément la même en métropole et dans certains territoires d'Outre-Mer !?!)

Et tout ça donne par exemple sur un marché de 3,5 milliards d'euros (le montant des paris et jeux en ligne faits par des français actuellement) 1/3 fait par le PMU (660 millions) et la Française des Jeux (219 millions) et 2/3 faits par des sites dits "illégaux" ou "étrangers" suivant la grille de lecture des gens du XXème siècle...

Autre idée par ces débiles de nounours :-)) Et si Google taxait Sarkozy ??

Business de la mort sur le web

Mort Dans la catégorie business évènementiel du web, c'est à dire sites, blogs forums montés à l'occasion d'un évènement, les aventures de Johnny Hallyday aux USA ont été l'occasion d'observer tout un tas de petits business de la mort sur le web.

L'idée est simple: repérer quelqu'un de connu dont la fin (physique ou sous les sunlights) n'est pas lointaine (si le people clamse dans les 15 jours, ce n'est pas super intéressant).

Johnny est évidemment une proie facile mais Alain Delon, Evelyne Dhéliat, Chantal Goya; Jean-Paul Belmondo, Thierry Roland, Jacques Chirac, VGE sont de bons exemples.

Vous rigolez ? Certes, Chantal Goya n'a pas autant de fans que Delon sur le net (et encore) mais il y a aussi moins de concurrence donc plus de facilité à dominer la niche.

Autre truc: viser un people pour sa mort est parfois moins intéressant qu'un people qui va revenir 15 fois après avoir disparu de Tele7jours.

Ensuite, il suffit donc d'acheter un bon nom de domaine (mort-de-machin.com ou retour-de-truc.com ) et de construire quelques pages web (le blog est encore une fois le moyen le plus facile et rentable) avec des photos, des videos, des listes (de films, de chansons, etc...).

Si vous en avez la patience et l'énergie, ajoutez y un groupe facebook, un compte twitter (que vous pouvez alimenter automatiquement par le flux du blog) et une chaîne youtube (ou rutube.ru si vos vidéos ont des chances d'être supprimées).

Dans ce type de sites web, Adsense ne sera pas le meilleur moyen de monétiser (sauf quand l'actualité du dit people sera là -puisque les adwordsseurs achèteront alors le mot).

En revanche Amazon et son système de partenariat, Price Minister présent sur toutes les plate-formes d'affiliation (attention car elles ne versent pas toutes les mêmes % pour Price Minister) et tous les trucs d'affiliation qui tournent autour des choses qui ont un rapport avec le people apporteront des revenus .. sans rien faire .. une fois le site monté.

Si le people n'est pas super connu, il sera facile de faire monter le site ou blog en allant par exemple discrètement mettre un lien sur wikipedia VERS le site spécifique.

Scans de vieux magazines achetés d'occasion sur par exemple Price Minister (et vendus par ailleurs sur le site en affiliation) seront aussi un moyen facile de remplir le blog ou site à peu de frais.

Dans le cas de la mort d'un people, le site ou blog bien installé, quelques temps après la mort du people, quand plus personne ne s'intéressera à lui, sera aussi un très bon support opur mettre des liens qui installeront de nouveaux sites et blogs dans un bon référencement ;-)

Si vous vous lancez dans ce business, l'ensemble des sites ou blogs que vous construirez sera lui-même un bon blog ou site VOUS concernant, quand vous aurez disparu ;-)))

Criteo: encore un mois d' erreurs dans les statistiques

Le top des blogs par Criteo, en fonction du nombre de visiteurs uniques, continue pour novembre d'être faux.

Certes, on ne retrouve plus dans le top des blogs Criteo des blogs fermés et même Young and Busty, classé à la 17ème place en Octobre par Criteo, a disparu :-)) (voir Problème dans le classement des blogs Criteo ?)

Le nouveau classement criteo fait apparaître quelques blogs plus connus que les inconnus d' Ocotobre mais ces blogs, classés dans le top 100, ont rarement + de 100000 visiteurs par mois.

Dans le fond du classement criteo aux places 419, 435 et 446, on trouve 3 blogs qu'on connaît bien: le site du skateboard, le site des petites annonces gratuites et newsluxe.

Newsluxe est, dans la réalité, le blog qui a le plus de visiteurs des 3: en Novembre Newsluxe avait 200000 visiteurs uniques ..

maj spéciale pour Christophe D, qui est sceptique:

Graph_summary_barchart

Avec moins de visites, Newsluxe était dans les 30 premiers blogs de criteo quand criteo fonctionnait ;-))

Ce qui est aussi bizarre, c'est que Criteo ne répond pas aux questions posées par mail à ce sujet..

S'agit-il d'une erreur que Criteo n'arrive pas à réparer (vu qu'une partie du logiciel vendu par Criteo pour les recommandations se base sur les stats tirées de l'autoroll .. les acheteur peuvent être inquiets ..).

S'agit-il d'une volonté de faire apparaître d'autres blogs dans le top en secouant le panier parce que les 100 premiers sont toujours les mêmes ?

Est-il temps pour les gros blogs d'abandonner Criteo ?

Top-blog-criteo

Michelle Obama en singe sur Google Images .. et alors ? Ca intéresse qui ?

Oh quel scandale ! Michelle Obama est en singe sur Google Images !!! Quel scandale !

Qui cela intéresse-t-il ?  Les censeurs (dont certains sont dans le Nouvel Obs de la semaine comme Seguela, l'homme à la Rolex qui parle du net comme de la plus grande salop.. jamais inventée ou comme JF Copé qui après des débuts prometteurs semble avoir aussi peur de ce qu'on pourrait dire ? ) qui confondent allègrement outil et contenu ?

Qui cela intéresse-t-il car si comme le disait le philosophe Alain "on existe par le regard des autres ... "  QUI regarde Michelle Obama en singe sur Google et pour qui existe-t-elle en singe ??

Un petit tour sur https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal  outil gratuit que tous ces auto-proclamés spécialistes ne connaissent pas (et pour les résultats duquel des gogos arrivent à payer ?!?) et que voit-on ?

L'expression "Michelle Obama"  est cherchée dans Google (donc pas seulement dans "images")  1 220 000 fois - en fixant l'outil sur "anglais" et "tous pays" , ce qui montre un PETIT intérêt des internautes ...

Michelle-obama-google

L'expression "Desperate Housewives"  est cherchée elle + de 4 000 000 de fois !!

Desperate-housewifes-google

Oui mais .. diront les défenseurs du politiquement correct ... Michelle Obama est la "première dame" des Etats Unis..

Sauf que ... elle n'a pas été élue et n'a donc aucun rôle démocratique et plutôt un rôle "de fait"  et de fête ;-)) et que surtout, si on suit cette idée de "respect des politiques", que dire de ce qu'on trouve sur Google Images quand on tape "ahmadinejad" ??

Ahmadinejad 

On trouve aussi du singe, de l'hitler et autres joyeusetés ..

A titre d'info complémentaire, "ahmadinejad" est cherché 550000 fois sur le dernier mois dans Google (anglais et tous pays) et seulement 2400 fois en France ...

Pourtant les journaux et médias classiques nous en parlent beaucoup .. ("desperate housewifes" est cherché presque 2 millions de fois en France par mois et les journaux sont loin d'en parler 4 fois + que du président iranien).

Il résulte de tout ceci 2 possibilités:

soit les beaux esprits qui s'expriment dans les medias classiques à propos du "scandale" Michelle Obama singe dans Google ne comprennent rien de ce qui intéresse les gens ... (ce qui est fort possible tant ils ont tendance à croire que le monde pense comme eux)

soit les beaux esprits qui s'expriment dans les medias classiques veulent "éduquer" les boeufs que nous sommes et donc s'arroger le pouvoir de décider de ce que nous pouvons voir sur Google et le web, en l'occurence pas de Michelle Obama mais toujours du Ahmadinejad en singe . Ceci dit pour l'instant, ils n'ont pas encore compris que cela n'intéressait pas beaucoup de monde ;-)))

Blogs et publi-rédactionnel: Bravo à Presse-Citron, Korben, Such a blog, Viinz, Tapahont et Pingoo

Presse-Citron, Korben, Such a blog, Viinz, Tapahont et Pingoo ont été récemment "démasqués" par les bons penseurs (voir article de Libération " Publi rédactionnel gonflé à bloc " ) comme diffuseurs de "publi-rédactionnel" pour avoir parlé d'une série sur Canal+.

Et alors ?

Tout d'abord, ce n'est pas parce que ces blogs parlent d'une série sur Canal + que celle-ci va avoir plus d'audience. Nous sommes en France et en général, dire du bien de quelque chose n'amène pas forcément de visites (dire du mal ou critiquer est plus productif en clics ou visualisations -pensez à ça si vous vous intéressez aux effets concrets -en communication en France, l'attaqué est toujours le gagnant; on aime Caliméro ! regardez par exemple comme Jean Sarkozy est devenu quasiment une victime à la fin du scandale de l' EPAD et donc presques sympathique sans que personne ne s'émeuve qu'un type de 23 ans sans expérience ni diplômes devienne administrateur de l' EPAD ;-))) ).

Au niveau du référencement et donc de la présence DANS LE SEUL MEDIA DU WEB FRANCAIS, GOOGLE, pas sûr que les articles des blogueurs pré-cités aient un effet intéressant.

Lire la suite "Blogs et publi-rédactionnel: Bravo à Presse-Citron, Korben, Such a blog, Viinz, Tapahont et Pingoo"

Connaître sa position dans Google et autres moteurs de recherche

Savoir où on est dans Google, Bing et Yahoo est très utile pour savoir comment y monter. Avant même d'optimiser son référencement (voir Augmenter son audience web et son référencement naturel 5 et articles précédents sur le même sujet ou la rubrique Referencement naturel) il faut bien évidemment savoir où on est (et déjà si on y est, notamment en ce qui concerne les images qui ont une fâcheuse tendance à disparaître dans Google, quand le Safe Search des navigateurs est activé; Google "élimine" les images en se basant a priori sur le % de chair (via la couleur) et la dénomination ce qui peut conduire à quelques incongruités ;-)).

Pour connaître donc sa position dans Google, Bing et Yahoo, le meilleur (simplicité, gratuité, facilité) outil actuel semble être Goldorank, un plugin firefox téléchargeable en cliquant ici.

Concrètement, vous indiquez le mot clé et votre site dans Golgorank en sélectionnant le ou les moteurs de recherches pour lesquelles vous voulez connaître votre position.

Goldorank

Si il s'agit d'une expression, n'oubliez pas de la mettre en "  comme dans l'exemple qui suit avec "blog et entreprise".

Goldorank-2 

Dans l'exemple qui précède, tubbydev est bien premier et dans Google et dans Bing mais sous tubbydev.typepad.com et non sous tubbydev.com alors que c'est la même chose --> donc attention à ce genre de problèmes.

Dans le même genre d'idées, comme les moteurs Google, Bing et cie intègrent dans leurs premières pages des résultats issus de leurs pages d'actualités ou de vidéos, un site ou un blog qui serait bien placé dans ces "sous-ensembles" et apparaîtrait ainsi de fait sur la première page des moteurs n'obtiendrait pas de résultats dans Golgorank car celui-ci indiquera à la place Google news ou Google video mais pas le contenu de ces derniers . Exemple avec "sarkozy"

Position-page-google

Si vous êtes premier sur Google actualités sur "sarkozy" vous serez en tête de page google mais pas trouvé par Golgorank qui indiquera news.google.fr (dans notre exemple; nous avons cherché pour marianne2.fr )

Aux fans de détails, nous n'avons pas vérifié si Golgorank prend en compte les particularités du navigateur sur lequel il est installé ou pas mais honnêtement, a-t-on besoin de pousser si loin l'enquête  ? Malgré tout le battage fait sur l'éducation du couple navigateur/google et sur la variation des résultats en fonction de l'endroit où l'on se trouve, ceux-ci varient rarement de + d'une page.

Golgorank cherche pour un nom de domaine donc pas besoin de spécifier la page web dont vous voulez connaître l'emplacement.

Golgorank ne tient pas compte des publicités Google Adwords, il y a d'autres outils pour ça: voir

Savoir ce qu'achètent vos concurrents sur Adwords

Typepad change les règles d' habillage avancé et de publication par mail

La nouvelle version de Typepad est ultra performante dans pas mal de domaine et ceux qui galèrent avec l'hébergement de leur blog Movable Type ou Wordpress (tiens où est passé DotClear :-( ) vont devoir sérieusement regarder et comparer avec la souplesse et la puissance de Typepad.

Bien sûr, il n y a toujours pas de système de tag et d'articles relatifs (les 2 choses étant liées en général) mais il y a la publication par mail et de la manipulation d'habillage au top.

Lire la suite "Typepad change les règles d' habillage avancé et de publication par mail"

Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web

Pas un mois ne passe sans qu'on constate de plus en plus la façon dont médias classiques (objets et hommes) pédalent dans le web et l'Internet de manière générale.

Les journaux ont créé des sites web qui ne sont pas rentables.

Les anciens journalistes ont créé des sites web qui ne sont pas rentables.

Tout ce monde cherche des investisseurs (comme si c'était logique qu'un investissement gère un problème de rentabilité.....).

Tout ce monde espère un modèle payant OU une quelconque manne publicitaire, manne étrangement orientée uniquement vers des modèles périmés, à savoir le paiement par visualisation alors même que les annonceurs veulent eux aussi de la rentabilité donc des modèles au paiement par clic (Adwords) ou par affiliation...

Très peu de gens ou de sociétés se penchent sur le coût de production d'une page web. Pourtant c'est bien par ce coût de production de la page web qu'on peut améliorer en premier lieu la rentabilité des medias en ligne.

Lire la suite "Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web"

Problème de mise à jour de plugins wordpress sur 1and1: mettez un fichier htaccess

Chez certains hébergeurs et notamment 1and1 en hébergement mutualisé (le moins cher et meilleur du marché actuel qui en plus propose des noms de domaine à 6 euros par an), il arrive que la mise à jour de certains plugins ou même de wordpress ne se passe pas bien.

L'upgrade des plugins, notamment ceux dont la nouvelle version se présente zippée, ne se fait pas (l'interface de wordpress reste comme bloquée sur "décompression .." ou cela provoque une erreur 500 .

Tout ça par la faute d'un fichier htaccess qui n'existe pas ou qui n'est pas bon.

La solution est simple, il vous suffit de mettre à la racine de votre hébergement un bon fichier htacess qui contiendra les lignes suivantes (fichier htacess =    .htaccess   ):

# BEGIN WordPress
  AddType x-mapp-php5 .php
   AddHandler x-mapp-php5 .php

<IfModule mod_rewrite.c>
RewriteEngine On
RewriteBase /
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-f
RewriteCond %{REQUEST_FILENAME} !-d
RewriteRule . /index.php [L]
</IfModule>


# END WordPress

AutreS choseS;

- effeCtuez les réglages basiques (comme celui des permaliens) AVANT d'activer les plugins.

- Si un autre blocage arrive, remettez le fichier .htaccess à nouveau

- Mettez votre template, surtout si il est customisé? EN DERNIER

LSI et référencement

Les dernières nouvelles en provenance des rois américains du référencement (ceux dont on ne parle jamais et qui restent bien cachés dans leurs revenus mensuels à 5 chiffres par Adsense et autres sytèmes :-)) sont une prise en compte de plus en plus grande du LSI.

LSI signifie " latent semantic indexing ".

Sans se perdre dans les débats intellos concernant le web sémantique et ses notions corollaires, le LSI concerne la manière de comprendre le texte sur les pages web avec notamment le problème des périphrases et synonymes et donc la façon dont Google (entre autres mais loin devant) prend en compte ceci dans le référencement d'une page web sur UN sujet.

Le problème est déjà compliqué en anglais alors vous imaginez ce qu'il en est en français, langue qui en plus ne concerne qu'une toute petite minorité de l 'Internet.

Indirectement, ce type de problème est aussi à l'origine des problèmes des médias sur le web puisque la plupart de leurs pages sont écrites par des journalistes ou des gens ayant ce type de culture et NON par des gens qui ont la culture et la vision "Google".

Ainsi souvent, les "articles" des journalistes commencent par leur nom ou par un titre et des phrases qui plaisantes sur un support où l'on EST DEJA sont complètement à côté de la plaque sur le web où aucun moteur de recherche ne peut deviner que " Stop ou encore ?  par John Duschmol .....  En ces temps perturbés par une crise de confiance" concerne les dernières nouvelles du G20 ou l'arrivée imminente de la grippe A ...

En arrivant à prendre en compte les périphrases, synonymes et jeux de mots (qu'ils soient sérieux ou qu'ils soient des allusions à quelque chose que l'inconscient de l'internaute "doit" connaître -par exemple pour un français " .. qui surgit du fond de la nuit, court vers l'aventure au galop .. "  connecte avec Zorro) Google pourrait donc accorder une meilleure place à des pages pertinentes (selon sa définition de ce mot) mais mal classées pour l'instant.

Pour arriver à ceci, Google travaille son algorithme mais compte aussi sur les milliards de statistiques accumulées, notamment quand il sert d'outil de navigation (ce qui est de plus en plus le cas -les gens tapant l'adresse ou le nom du site dans la barre google lire Moteur de recherche et commerce) pour comprendre quelles expressions sont reliées à quelles autres.

Toutes les techniques de bourrins du référencement naturel (comme bourrer la page du mot clé en relation avec le sujet) sont maintenant dépassées et il paraît même dangereuses pour le référencement. Les spécialistes semblent penser qu'une densité de 12% , mais surtout pas, + du mot clé est optimale .

En rapport avec le LSI, il semble aussi qu'une page qui emploierait des expressions synonymes de son sujet ait à présent un "bonus" dans le référencement.

Concrètement comment faire ?

Si Google juge la "synonymité", il y a fort à parier que les outils gratuits de Google dont presque personne ne se sert ;-)) sont idéaux pour indiquer quels mots et quelles expressions il faut ASSOCIER à un thème.

Il vous suffira alors d'aller sur

google.com/trends 

google.com/insight 

https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal

http://www.tubbydev.net/mots_cles/

pour déterminer quels mots et expressions vous devrez utiliser pour optimiser le référencement de votre page.

On en revient donc à une "technique" de bourrin qui consiste à faire sa liste avant d'écrire ;-))

Application concrète d' HADOPI

Hadopi

La loi Hadopi est votée mais concrètement comment sera-t-elle appliquée ? Comment la surveillance du web, confiée à des sociétés privées (pour un montant que personne ne peut estimer aujourd'hui ...), sera-t-elle  organisée ?

Les milices du web (lire Qui sera la milice d' HADOPI: Advestigo, co-peer-right Agency ou Qosmos ?) vont-elles surveiller les ports habituels du P2P ? (Auquel cas, les petits malins changeront les ports de leur emule)

Les milices du web surveilleront-elles TOUS les téléchargements de certains formats (mp3, flv, mpeg, etc..) ? Auquel cas, les petits malins changeront le format en .doc ou .pdf pour le rechanger ensuite dans l'ordinateur

Les milices du web surveilleront-elles le volume du téléchargement ? (Auquel cas, il suffira de fractionner celui-ci)

Les milices du web surveilleront-elles TOUS LES TELECHARGEMENTS ? (Auquel cas, les mails, les documents et tous les fichiers téléchargés depuis un ordinateur seront VUS par ces collaborateurs de l'ordre "libéral" ...).

Les milices du web se contenteront-elles d'attraper les plus idiots des "pirates" pour remplir les quotas voulus par la communication victorieuse et déjà écrite de glorieux combattants du droit d'auteur ? (pendant que la BNF perd ses trésors par manque de financement pour numériser ... )

Les gens qui téléchargent sur Deezer (lire Enregistrer la musique sur Deezer), système officiellement légal, ou Jiwa ou sur youtube et surtout ses équivalents libres (videos.sapo.pt ou rutube.ru ) seront-ils attrapés par cette loi votée par de fins connaisseurs ?

Quid des internautes qui téléchargeront tranquillement chez Mac Do ou dans tous les endroits où Internet est accessible gratuitement et sans identification nécessaire ? (ou avec un système tellement faible que otut le monde y a pratiquement accès).. Hadopi provoquera-t-elle la fin du wifi dans les aéroports, gares, jardins ??

Toutes ces questions ont au moins un avantage. Le fromage dans lequel sera ou seront les sociétés choisies pour fliquer le net sera un bon et gras fromage tellement il est consommable sans aucune connaissance technique ou sans développement spécifique de logiciel. A la limite, une adresse mail de dénonciation pourrait suffire à récupérer quelques millions pour l'envoi de mails et de lettres recommandées.

Hadopi pourrait ainsi donner Clearstream II ? ;-))

On regardera avec attention qui et qui est actionnaire des milices et/ou profite de la manne financière de cette pantalonnade ;-))

Lire aussi

Hadopi et les mails

Techniques anti HADOPI



Fusion de flux RSS et idées pratique en sortie

Comment fusionner des flux RSS ? Pas pour les lire mais pour les publier .

Vous avez plusieurs blogs ou site ou forums, brefs des trucs qui ont un flux RSS mais vous voulez proposer aux gens qui passent sur l'UN de ces "objets web" UN seul flux qui reprendra l'ensemble des flux (ou une partie spécifique).

Il existe bien sûr des outils pour faire ça mais rien de plus simple que d'utiliser le meilleur et plus simple publicateur/diffuseur de flux RSS qui existe: twitter !

Le principe est simple. Vous ouvrez un compte twitter sur lequel vous allez publier AUTOMATIQUEMENT tous les flux natifs de vos "objets web". Vous obtiendrez alors un twitter qui lui-même aura un flus RSS sortant, somme de tous vos flux RSS  !

Comment relier automatiquement vos différents flux RSS sur UN twitter ? Grâce à des outils comme twitterfeed (lire Twitter et RSS ). Une fois inscrit (gratuitement) sur twitterfeed, il vous suffit d'indiquer le flux RSS natif ET le compte twitter cible (le même pour tous les flux). Vous pouvez même configurer (voir illustration ci-après) ce qui apparaît sur le twitter DONC sur le flux RSS en sortie et donc sur feedburner.

Rss-twitter

Les perfectionnistes pourront aussi utiliser Yahoo Pipes  pour Filtrer le flux RSS d' un twitter

Avec feedburner en sortie, on peut notamment proposer le flux RSS par mail (ce qui est pratique quand on veut diffuser sans effort et sans serveur des newsletters).

Les petits malins trouveront même là le moyen de CREER des newsletters à partir de différents flux RSS sur par exemple le même sujet.

Imaginons par exemple que vous vouliez créer une newsletter sur la politique. Vous récupérez différents flux RSS , vous les regroupez dans UN twitter (avec twitterfeed) et vous en faites UN flux que vous diffusez par mail (et aussi si vous voulez sur le web, via par exemple un système de blog qui accepte la publication par mail (type blogspot ou typepad), que vous rendrez automatique ave une redirection sur un gmail.

Si sur le web public, cela risque d'être un peu difficile à référencer, un tel système peut être excellent en interne dans une société pour publier des  infos sur un Intranet ou dans les emails des salariés (surtout pour le prix et le temps qu'il coûte à monter ....) .

Pour les vrais vicieux, on rappelle aussi que pas mal de systèmes de recherches proposent aussi en flux RSS le RESULTAT des recherches sur un sujet ...

Marché de masses et marchés de niches: la longue traine n' est pas partout

La méthode Google (page 112) défend la théorie que les marchés de masses sont bientôt remplacés par des marchés de niches (idée de la Longue traîne) notamment car les outils de création de contenus sont gratuits, simples et faciles à utiliser (sauf pour les grosses sociétés de médias ;-)) mais ceci est un autre problème).

D'après ComScore, les internautes ont regardé mensuellement 10 milliards de vidéos en ligne en 2008. Aucune n'a atteint des sommets d'audience mais en cumulé, ces 10 milliards de vidéos ont pris la majorité de l'audience, donc du temps de cerveau.

Face à cette quasi infinité (pour l'esprit humain, ce très grand nombre de pages web est comparable à l'infini), les outils capables de trier, de trouver deviennent les passages obligés.

La méthode Google parle de la domination des marchés de niches .. mais ne mentionne pas que le paradigme du leader dans les marchés de masse s'est déplacé du contenu vers la recherche.

La logique des marchés de masses n'a pas disparu ! On la voit avec Google et ses concurrents. Que fait Google sinon appliquer les vieilles recettes de ce type de marché dans SON business ?

La "crise" dont parlent les médias et les "publishers" classiques est simplement une mauvaise lecture de l'endroit où ça se passe.

Le contenu a une valeur ajoutée supérieure à celle du contenant (alors que c'était l'inverse au début de la démocratisation du web) mais elle est inférieure à la valeur de l'outil de tri.

Les "publishers" sont tellement attachés à leurs propres idées sur leurs valeurs qu'ils ont dès le départ considéré les tuyaux comme "inférieurs" en valeur.

Le plus drôle est qu'en pleine crise, ils continuent de snober ceux-ci alors que dans la vie réelle, il ne viendrait pas à l'idée d'un écrivain de snober les éditeurs ou la FNAC ou à un journal de négliger les NMPP.

Google a beau jeu, en position ultra-dominante de mettre en avant les tout-petits qui par leur nombre et leur taille sont à la fois plus puissants que les gros médias et vont les tuer (par ce fameux phénomène de la Longue traîne)  mais incapables de renverser la tendance qui fait de Google le trieur, LE seul MEDIA (au sens initial du terme) de l'Internet.

Economie d' abondance et fossilisation des agences de publicité

Sur internet, on peut proposer énormément de choses, de manière infinie. Avec Internet et Google, nous sommes entrés dans l'économie de l'abondance, une économie où la rareté, valeur fondatrice et fondamentale de l'économie en vigueur jusqu'ici, a disparu.

La Methode Google de Jarvis parle d'économie d'abondance (page 98) et notamment de l'application et de la non application de ce principe par les agences de publicité (page 99 et 100). Extraits:

Les agences de publicité se comportent toujours comme si les espaces publicitaires étaient encore rares. Aujourd'hui, le nombre de supports publicitaires utilisables est virtuellement illimité . Les agences de publicité ont toujours eu un faible pour la vente en gros. A chaque rentrée, elles rencontrent leurs homologues des chaînes de télévision, passent en revue les grilles de programmes et achètent des espaces en gros. Les agences se rémunèrent en prélevant un pourcentage sur l'argent dépensé en achats d'espaces. Plus les espaces sont rares, plus ils se vendent cher, plus les agences dépensent, plus elles gagnent de l'argent, ce n'est pas un cercle vertueux, c'est un attrape-nigauds.

Cette conception absurde de la publicité s'est exportée vers l'Internet. C'est à se tordre de rire. ... les agences tentent de créer de la rareté là où elle n'existe pas. L'espace publicitaire disponible à la vente est infini. Il s'étend sur des milliers de pages partout sur Internet. La plupart de ces pages sont très spécialisées et on pourrait y afficher des publicités beaucoup pàlus ciblées et bien moins chères que les home pages des portails ..... L'efficacité des investissements publicitaires serait meilleure ...Dans la presse papier, les annonceurs paient car l'audience est censée voir la totalité de la pub .. Sur internet c'est l'inverse, les annonceurs payent pour les pages qui affichent effectivement leurs publicités et avec Google Ads, les annonceurs ne payent que si quelqu'un clique sur une de leurs publicités. L'internet est un bien meilleur support, il est moins cher et améliore la mesure de l'impact de la publicité. Mais cette efficacité n'est pas à l'avantage des agences dont les revenus dépendent des dépenses qu'elles engagent

Le pire aussi (là c'est un tubby qui reprend le clavier ;-)) c'est que les tauliers des portails ou des "gros sites" raisonnent encore sur internet dans le modèle classique de publicité de la presse ou de la télé; AInsi ils pensent audience --> revenus publicitaires avec des schémas bloqués sur les bannières publicitaires payées au nombre de pages vues ALORS MEME QUE CECI EST AISEMENT EMBROUILLABLE ET que les annonceurs, de moins en moins pigeons, se tournent de plus en plus vers des modèles de paiement au clic (Google Adword) ou en affiliation ou même en drop shipping (pendant qu'agences et tauliers de gros sites continuent de se m... sur les chiffres idiots de médiamétrie).

Les Echos de Lundi ont publié à ce sujet un article révélateur: "Les sites d'information toujours à la recherche d'un modèle" ... Ainsi quelqu'un de rue89 est cité dans l'article: Laurent Mauriac, le directeur général, assure se battre pour préserver les tarifs du bandeau publicitaire. « On ne veut pas brader nos espaces publicitaires. Mais certains acceptent des prix dérisoires, qui nous mettent en difficulté », dit-il

Murdoch veut lui faire payer l'accès à ses sites d'information (toujours les Echos)

Bref, face à l'économie d'abondance et à la masse des petits qui devient plus grosse que les gros (longue traine long tail ), les gros réagissent à la façon "ligne maginot".

Comme les chars de Guderian, légers et très mobiles, fondez des petits sites de niche, en utilisant tous les systèmes gratuits ou peu cher (dont les système de blog comme CMS) et soyez assurés de n'avoir jamais comme concurrents les gens dont on parle dans les journaux; Quand ils s'en rendront compte, ce sera trop tard pour eux.

Blogs

Les ados et les medias par un ado de 15 ans chez Morgan Stanley

Mathew Robson, 15 ans et quelques, a fait un stage chez Morgan Stanley au département de recherches. Il devait recueillir des témoignages de ses amis et des adolescents en général sur leur consommation des medias. Il a réuni environ 300 témoignages et a pondu un rapport (voir ci-après) qui est devenu en quelques mois la nouvelle bible d’un sujet assez obscur pour les médias.

Quelques grandes conclusions de ce rapport (que bien sûr tous les atteints du sida mental qu’est “exemple et témoignages = règle générale + il y a toujours une règle générale”  ont déjà érigé en bible) sont:

Lire la suite "Les ados et les medias par un ado de 15 ans chez Morgan Stanley"

Taxes sur l'affiliation: Amazon ferme son programme dans certaines zones

Une petite bombe explose aux USA en ce qui concerne l’affiliation depuis quelques temps: certains états américains ont voté une taxe sur les ventes par affiliation. Concrètement, une société qui fait des ventes via des affiliés paie une taxe. Récemment, la Caroline du Nord l’a voté, ainsi qu’ Hawaï et Amazon a fermé son programme d’affiliation pour ces 2 états:

Lire la suite "Taxes sur l'affiliation: Amazon ferme son programme dans certaines zones"

Editeur en ligne et censeur de commentaires

Tete_dans_le_cul Le fameux statut d' "éditeur en ligne", annoncé comme la solution miracle à la crise économique de la presse en ligne (comme le fut le statut d' auto-entrepreneur) pourrait receler avant même sa création quelques problèmes le rendant mort-né.
Pointé du doigt virtuel dès maintenant: "l’éditeur du service dispose de la maîtrise éditoriale du contenu et notamment des messages postés diffusés sur les espaces de contribution personnelle ; en particulier, il met en œuvre les dispositifs appropriés pour éviter la mise en ligne de contenus illicites" (via electron libre).

Lire la suite "Editeur en ligne et censeur de commentaires"

Ebuzzing fait marche arriere sur le statut d' auto-entrepreneur: probleme commercial ou technique ?

Ebuzzing a annoncé aujourd’hui qu’ils renonçaient à imposer aux blogueurs qui leur font encore confiance d’être au minimum auto-entrepreneur:

Chers bloggeurs,

Nous avons constaté des difficultés et des retards dans la mise en place du statut d’Auto-Entrepreneur. Il apparaît dans certains cas difficile d’accomplir cette démarche dans des délais raisonnables.
 
Suite à vos nombreux retours et après l’appréciation au cas par cas des obstacles rencontrés, nous avons pris la mesure suivante : il n’est plus nécessaire d’avoir le statut d’Auto-Entrepreneur pour demander le paiement de primes ebuzzing.

Il vous appartient de procéder aux formalités déclaratives auprès des organismes fiscaux et de sécurité sociale compétents.

A priori, ce retour en arrière par rapport à la décision de décembre dernier, peut avoir 2 causes:

1) Le statut d’auto-entrepreneur, c’est joli en théorie mais c’est le b.. en pratique. Les différents organismes n’ont pas de discours homogène. Rien n’est précis sur certains points très concrets (quel statut exact choisir -prestataire de service ou autre: dans le cas d’ebuzzing on peut être sans contestation popsible acheteur et revendeur d’articles  donc avoir la limite haute ..–  dont dépend la limite ? Quels impôts personnels ensuite et donc quel intérêt exact quand on calcule tout (lire Auto-entrepreneur: les limites de ce statut )

2) Cette obligation d’être au moins auto-entrepreneur a fait fuir pas mal de blogueurs qui ne sont pas forcés à ça sur blogbang ou d’autres plate-formes du même style notamment étrangères et ebuzzing, qui se doit d’avoir une masse de pages vues pour décrocher des campagnes a du mal avec ça.

Si la dernière raison est la bonne, cela ne règlera qu’en partie les problèmes d’ebuzzing puisque la plupart des gros blogs qui utilisaient ebuzzing ont été mis de manière arbitraire par ebuzzing en catégorie “adulte” afin de ne pas pouvoir diffuser de vidéos (dont par leur gros volume ils “pompaient” le budget en une nuit -vous imaginez le nombre de vues par heure d’un blog du top 5 de criteo qui fait 100000 pages vues par jour ;-))… et les gros blogs représentaient 80% du trafic que ebuzzing annonce aux annonceurs.. (lire Ebuzzing abuse - t - il les blogs, les annonceurs ou lui-meme ? )

Les semaines qui suivent devraient encore apporter leurs lots de changements alors que de plus en plus de plate-formes étrangères sur le même modèle qu’ebuzzing et blogbang arrivent sur le marché français.

Qui possede le " Social Customer" ?

Who-owns-social-customerLes réseaux sociaux sont tellement vagues que même les marchands et les actionnaires de certains systèmes ne savent pas vraiment qui possède quoi (et même quoi est quoi ?).

Forcément au bout d’un moment des questions concrètes se posent.

L’arrivée bizarre de Yuri Milner (et de ceux qui tirent les ficelles derrière lui) dans Facebook pose la question de la valeur de ces “réseaux”.

L’impact réel des réseaux sociaux n’est pas connu dans le monde commerçant (comme d’ailleurs n’a jamais été connu l’impact des forums et autres anciennes appelations des “réseaux sociaux”… qu’est-ce qu’un facebook ou un twitter sinon que de la novlangue appliquée à l’ancien mot “forums” hein ? )

Bref, le magazine CRM (Customer Relationship Management) s’est demandé  “Qui possède le Social Customer”  Who owns the Social Customer ?

Comme il s’agit d’un magazine anglo-saxon, tout est en ligne gratuitement  sur

http://www.nxtbook.com/nxtbooks/crmmedia/crm0609/index.php?startid=Cover1&WidgetId=null&BookId=58fbd4bbfb0a37e7599b07167534f52d#/0

(lire aussi Conversations des consommateurs sur Internet : ce qui change pour les marques  )

Ebuzzing abuse - t - il les blogs, les annonceurs ou lui-meme ?

Nos amis d' ebuzzing (lire Les conditions bizarres d' ebuzzing ), sans doute titillés par le démon du printemps, sont de plus en plus bizarres avec les annonceurs et les blogs qu'ils ont comme "clients" ou plutôt respectivement comme pompes à fric et à audience.

Revenons il y a quelques mois de ça, aux temps bénis où ebuzzing fonctionnait bien.

Tout d'abord, ebuzzing a proposé les articles sponsorisés rémunérés. Pour une somme allant en général de 20 euros à 50 euros, on avait un brief à transformer en article (quelques inversions de phrases et de mots et le tour était joué).

Ensuite ebuzzing lança les "vidéos". En général une visualisation de vidéo rapportait 0,05 euros.

Rapidement les gros malins à fort trafic (voir classement criteo ) se sont aperçus qu' on pouvait mettre les vidéos ebuzzing dans CHAQUE article du blog (par exemple entre le titre et le corps de l'article).

Cette pratique n'est pas interdite par les conditions d' ebuzzing et rapporte un paquet. Imaginons un blog à 20000 pages vues par jour (un minimum pour les 10 premiers du classement criteo) et voilà qu' UNE SEULE VIDEO ebuzzing rapporte 20000 x 0,05 = 1000 euros.

Lire la suite "Ebuzzing abuse - t - il les blogs, les annonceurs ou lui-meme ?"

Quelles plate-formes de blogs ?

problogger.net a refait un petit coup de sondages pour savoir quelles plate-formes de blogs étaient utilisées.

Par rapport au même sondage en 2007, wordpress continue de gagner du terrain.

Plate-formes-blogs

Plate-formes-blogs

Mal aimé alors que très performant depuis la “refonte”: typepad.

Si vous ne voulez pas vous embêter avec un serveur tout en ayant plein de fonctionnalités et être très bien référencé : UTILISEZ TYPEPAD !!!

L' armee americaine en Afghanistan et sur le net

Oncle_SamPour mieux coller à la demande d’information dont une partie (de la demande) est déconnectéed (de plus en plus) des moyens traditionnels, l’armée américaine en Afghanistan a ouvert un facebook, des twitters et un youtube.

Ces initiatives ont aussi été prises pour ne pas perdre la bataille médiatique contre les talibans et autre supporters de l’autre camp, qui utilisent depuis longtemps internet, le “moyen médiatique du pauvre et du petit contre l’ etablishment”.

Déjà certains faits comme des morts de soldats ont été annoncés sur ces fils twitter ou sur facebook avant l’annonce officielle dans les médias classiques.

L’armée américaine se montre très offensive dans ce domaine puisque les soldats sont encouragés (discours officiel difficile à vérifier) à publier leurs aventures, histoires et photos sur des blogs ou autres supports de publication faciles à utiliser.

Ce n’est pas la première fois que l’armée américaine utilise ces “nouvelles technologies”. En Irak, le général Odierno a une page facebook.

En France, le manque de culture “Internet” des officiers supérieurschargés de la communication ainsi que la peur traditionnelle et culturelle de communication de la grande muette bloquent toute tentative de ce type.

On suivra donc avec intérêt les retombées de ces 2 types d’attitudes opposées. Construire des digues sera-t-il plus ou moins efficace que d’accompagner la vague ?

Au delà de ces problèmes militaires, les initiatives de l’armée américaines entérinent le fait que les médias “classiques” sont “has been” et on ne peut que constater que ceux-ci avaient choisi l’attitude consistant à “construire des digues” contre le phénomène Internet.

Les grands penseurs et pro Hadopi devraient peut-être interroger le commandement de l’armée américaine sur ses motivations sinon la guerre contre les talibans du téléchargement risque fort de leur coûter encore plus cher que ce qu’ils pensaient…

Les twitter, facebook et youtube de l’armée américaine en Afghanistan:

U.S. military on Facebook: http://tinyurl.com/nz3xam

U.S. military on Twitter: http://www.twitter.com/usfora

U.S. spokesman on Twitter: http://www.twitter.com/gregjulian

U.S. military on YouTube: http://www.youtube.com/usfora

Comment ecrire un blog ou des pages web pour obtenir des effets concrets ?

Ceci est le résumé de l’intervention d’Hannah Swift (Don’t mess up your content – How creative content increases ROI ?) à a4uexpo.

Même si il n’y a rien de révolutionnaire dans cette affaire, la manie des checklistes anglo-saxonnes se révèle utile pour les débutants en publication sur le web (notamment blog) ou ceux qui se sont perdus dans les détails de leur niche

Tout d’abord, avant d’écrire la moindre chose, il faut se poser les questions suivantes et y répondre:

  • A qui s’adresse cette note/page web ? (Cela vous aidera notamment à répondre aux questions suivante et peut-être à changer votre style si vous aimez et savez vous adapter à votre auditoire)
  • Quel en est l’objet ? (Souvent, des idées viennent en écrivant et la page part en “live” avec au final un objet sans rapport avec le sujet initial ou le titre …)
  • Quand va être publiée cette note/page web ? —> au bon moment pour la cible ? (si vous publiez des pronostics pour Cote et Match, autant le faire un peu avant les matchs mais pas trop avant ni le jour même ..; si vous publiez des recettes de cuisine et que votre audience a un pic vers 20 heures, autant publier vers 16H30 17H ; au passage vérifiez aussi l’heure d’envoi de votre newsletter ou de vos flux RSS si ils sont groupés)
  • Où va être publiée cette note/page web ? (notamment si vous avez plusieurs supports, c’est à dire plusieurs noms de domaines OU si vous distinguez sur l’ “ensemble de vos pages web” une partie “statiquue” et une partie “actus” OU si vous distinguez une partie “corporate sérieuse” et une partie + perso ou légère)
  • Pourquoi va être publiée cette note/page web ? (souvent, une fois qu’on est lancé, on publie, on publie mais finalement ce qu’on publie n’apporte rien. Ne soyons pas hypocrite ici: que ça n’apporte rien aux lecteurs n’est pas vraiment un problème -et de toutes façons le lecteur sur le web est volontaire– mais qu’une dizaine de minutes (ou +) soient perdues pour aucun apport “business” (que ce soit en contacts, en référencement ou en audience suivant le but des publications web) n’est pas intéressant)
  • Comment va être publiée cette note/page ? (design de la note mais aussi par l’interface duu système ? par un client (blogjet dans le cas de celle-ci), par mail .. avec ou sans “pub” supplémentaire via twitter ou facebook ou autre machin à la mode).

Le second point est la structure de la page web; Hannah Swift recommande:

  • Introduction
  • Chapeau
  • Description
  • Tension
  • Explication
  • Conclusion

Par rapport aux structures “classiques”, on a ici d’abord une “mise en bouche” et ensuite un instant de “tension” pour attirer l’attention du lecteur et notamment une ACTION de sa part. Une telle structure est utile quand on vend quelque chose et qu’on est soumis à la dictature du fameux ROI -retour sur investissement-.

Dans le même ordre d’idées et là vraiment pour VENDRE quelque chose: AIDAS est un bon acronyme pour construire une bonne page web qui vend:

Attention (provoquer l’attention du lecteur opur l’inciter à lire plus loin -et pas à retourner sur Google ou à cliquer sur les pubs des alentours -sauf si bien sûr c’est le but )

Intérêt (Décrire rapidement les avantages du produit ou du service proposé)

Désir (Susciter le désir su prospect pour le préparer à …)

Action (présenter et proposer clairement où le prospect doit cliquer)

Satisfaction (Après l’action, rendre le “devenu client” heureux en le remerciant, le flattant, etc, etc…)

Hannah Swift a parlé de bien d’autres choses et si vous avez de bons yeux, vous arriverez peut-être à tirer des enseignements des mauvaises photos prises de ses slides:

(A ceux qui tombent ici sans avoir lu d’autres choses sur ce blog: lisez aussi le résumé -avec meilleures photos– de la conf d’ Al Carlton Gagner beaucoup d' argent avec un blog  )

Ecrire_blog

Ecrire_blog (1)

Ecrire_blog (2)

Ecrire_blog (3)

 

a4uexpo Amsterdam jour 1

A4uexpoComme d’habitude, les conférences et “foires” à propos du web det de l’ Internet à l’étranger anglo-saxon ou teuton sont beaucoup plus orientées techniquement et “fonds des choses” que celles du monde latin.

En 1 jour à a4uexpo (comme au Web 2.0 de Berlin  -à ne pas confondre avec le muppets show organisé par le doc gyneco du web à Paris ), un néophyte qui veut “apprendre” l’affiliation, le SEO et l’utilisation des machins sociaux PEUT faire d’énormes progrès PRATIQUES.

Et bien sûr ici, le wifi marche très bien et tout le temps et ça coûte 279 euros pour 2 jours …

Peu de place pour les stands, qui ne sont visités qu’aux pauses de 15 ou 30 minutes ou pendant le repas, et beaucoup de contenu pendant les sessions d’une heure (pas 2 heures à traîner mais UNE heure) qui ont lieu 4 par 4.

Ce matin notamment:

Sessions 1: Affiliate Managers toolkit ou International SEO 101 ou Conversion optimisation et persuasion architecture ou new web & traditional PR Strategies

Sessions 2: Wordpress optimisation strategies ou Setting quality standards in Affiliate Marketing – ebay case study ou How can CPA based business models survive in the future ou Understand the Affiliate mindset to grab attention for your Affiliate Programme

Sessions 3: Extrême SEO panel ou Is Affiliate Marketing really worthwhile ? ou What does Affiliate Marketing mean in Europe ou The ethics of Affiliate tracking

Sessions 4: How to proactively increase your conversion rate ? ou Importance of keyword domain names in optimizing website traffic ou don’t mess up your content – How creative content increases ROI

Sessions 5: The future of Affiliate Marketing in Germany ou Big site SEO strategies ou Managing sucess in a downturn ou SEO and conversion surgery – live Q&A

Sessions 6: International super Affiliate Panel ou New ways to monetise social media ou XML and data feeds ou Voucher codes, demise or just beginnnng of the channel ?

Prochaines notes sur les conférences auxquelles j’ai assisté mais pour l’instant, place à Barcelone-Chelsea

Blogs et publi-redactionnels

L’ancien pays du tout libéral, les USA, semble avoir pris récemment des leçons auprès des doctinaires du contrôle de tout, partout e-tout

Parce que les pauvres consommateurs (qui sont un peu ce que le travailleur était au début du 19ème siècle pour Marx, Engels et Lénine – ceci dit, ce n’est pas faux puisque c’est le consommateur qui tire la machine économique selon la pensée actuelle, comme ce fut le travailleur qui permettait à l’économie de se développer avant ..) risquent de se faire avoir en lisant des choses sur d’affreuses pages web perverses et perverties (surtout sur les blogs), la FTC (Federal trade Commission) réfléchit à la régulation des notes de blogueurs sponsorisées par les marques.

Les affreuses marques sont en effet en plein collusion avec les méchants blogueurs pour faire croire des choses au valeureux consommateur .. et parfois, ces choses sont tellement bien cachées qu’on pourrait croire que c’est une vraie idée du blogueur (ou plutôt un vrai copier/coller du blogueur) alors qu’en fait la marque le PAIE pour faire du publi-rédactionnel.

Le Journal du net indique: Une régulation qui pourrait rendre les auteurs et commanditaires de posts sponsorisés – annonceurs, blogueurs et leurs intermédiaires – responsables de leurs écrits. En somme, si les posts sont mensongers ou bien non identifiés comme sponsorisés, la FTC lancera une enquête à l'encontre de leurs auteurs, les sommant de stopper leurs agissements. S'ils n'obtempèrent pas, la FTC forcerait alors les annonceurs à rembourser les consommateurs trompés.

On imagine ce qui se passerait si en France, pays heureusement épargné par la volonté du contrôle de l’ internet et de ce qui s’y passe  , une quelconque commission venait à vouloir mettre des gros panneaux “Attention PUB” autour des publi-rédactionnels !!

Vous imaginez le Figaro Magazine ainsi bardé de rouge ? Sans parler des hommes et femmes politiques (on conaît tous les publi-rédactionnels humains qui hantent TV, radios et journaux  )

Si en plus d’avoir des problèmes de TVA, ebuzzing et autres doivent faire attention à ce qu’ils essaient de faire publier, on va entendre que l’ état tue le petit commerce dans l’oeuf

 

Kosciusko-Morizet: le bronzage d' ordinateur des geeks

Nathalie Kosciusko-Morizet a du prendre des leçons auprès de sa consoeur Albanel (consoeur et Albanel sont attachés comme mots ) ou de l’humain plus guignol que les guignols (qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour devenir ministre …), Frédéric Lefebvre.

Voilà donc (voir vidéo ci-aprèsNathalie Kosciusko-Morizet qui parle des geeks en les définissant comme des gens qu’on ne croise pas car ils passent tout leur temps derrière leurs ordinateurs, ce qui leur donne un bronzage spécial (dixit NKM qui vue la couleur de sa peau doit en connaître un “rayon”, c’est le cas de le dire -à ce propos qui a la photo de NKM posant quasiment nue au milieu de roses dans Paris Match il y a quelques années ?) ET au salon de l’entrepreneur…

Ensuite ce sont des gens comme Nathalie Kosciusko-Morizet qui demanderont de ne pas faire de généralités …

Selon NKM les geeks sont des asociaux et un auto-entrepreneur va au salon des entrepreneurs.. On comprend mieux pourquoi le gouvernement ne comprend presque rien à Internet et pourquoi les entrepreneurs en France ont du mal à sortir du petit format puisque le gadget auto-entrepreneur est , dans l’idée du gouvernement, un symbole de l’entrepreunariat ..

C’est clair qu’il est plus facile de sortir des mesurettes fiscales que de se pencher sur la simplification et l’aide réelle et concrète aux entreprises:

– simplification et au moins unicité des prélèvements URSSAF et autres (promis et jamais réalisés car les systèmes informatiques de ces organismes sont incapables de se connecter entre eux)

– possibilité de fermer une entreprise facilement

– ouverture d’un compte en banque facilitée (tant qu’aucune demande de crédit) et baisse des tarifs bancaires pour les entreprises

– formalités administratives d’embauche (notamment au niveau des charges) unifiées

– aide et formalités juridiques automatiques de l’ Etat pour les cas de non-paiement pour les PME

 

via top-news, un des blogs avec le plus d’audience en France en moins d’un an !

Facebook, Twitter et ?

Facebook et twitter semblent être les seules nourritures qu’ont les médias spécialisés en “Internet” à se mettre sous la dent.

Ainsi, on entend, on lit à longueur de journée que twitter explose, que facebook grandit et que x, quel que soit x, doit/a/devrait/peut avoir son facebook et son twitter.

Appuyant toute cette autosatisfaction digne d’un G20, on montre les statistiques de twitter et facebook, mélangeant allégrement publications et vues (sans chercher d’ailleurs à savoir quelle est la part d’audience, autant dans twitter que dans facebook, dûe à l’utilisation de ces outils comme “mailer”).

En mars, twitter et facebook ont encore progressé ! Et en voici la preuve:

Twitter-facebook

Dans le même temps, et en silence, les nombres de sites et de noms de domaines progressent aussi, et même plus fortement que twitter et facebook.

Nb_sites_monde

On parierait même que le nombre de mails envoyés dans le monde augmente aussi.

Bien sûr, ces 3 dernières statistiques n’intéressent personne comme d’ailleurs le temps moyen passé par page web (qui a priori doit baisser) ni le retraitement de ces statistiques en fonction du nombre d’internautes, qui lui aussi progresse.

Tout se passe comme si les médias du net avaient besoin en permanence de joujoux à montrer sans s’apercevoir que le temps des supports est fini et que l’important est maintenant dans le contenu, vu que le développement des supports a été fait, comme le fut avant le développement des réseaux et avant le développement des machines.

Peut-être aussi que les courbes cycliques plaisent moins que les pentes ascendantes

Le blog de la journee de la jupe

Journee_de_ja_jupeLe film d’Adjani “La Journée de la Jupe” est sorti en salles mercredi dernier. Au delà du retour de l’actrice au cinéma, ce film montre de manière quasi documentaire une réalité mise au ban de la société, dans les bien nommées banlieues.

Il n’en fallait pas plus pour faire un blog Journée de la Jupe; un blog très simple (wordpress, template “structure” et plugins habituels comme pour celui de la dépense publique ) juste destiné à récupérer les avis des gens sur le film et ses acteurs mais aussi sur les problèmes qu’il soulève.

Postez donc vos commentaires sur le blog de La Journée de la Jupe !

Haro sur la depense publique

En pleine mode de dénonciation des banquiers et des patrons, peu de gens s’occupent de la dépense et de la dette publiques qui grandissent, grandissent autant que le haricot géant de Jacques.

Jean-François Copé a lancé une grande “consultation” où il invite les français à contacter leurs députés et à donner leurs idées un peu sur le modèle du fameux site collaboratif américain change.

L’association des Contribuables Associés réplique en lançant un blog (c’est là qu’on parle de blog, rassurez-vous, Tubbydev n’est pas devenu un blog de politique).

Ce blog “ Etats généraux de la dépense publique “  vous permet de:

Blog réalisé sur wordpress, avec le template structure, les plugins  all in one seo, simple tags, sociable, xml sitemap, wwsgd, akismet … en 1/2 journée

Publier une vidéo FLV sur un blog

Il arrive parfois qu’on ait une vidéo en flv uniquement par son adresse URL et qu’on veuille la publier sur une page web en “embed”.

Voici le code pour embed les vidéos FLV:

  <object width="Width in Pixels" height="Height in Pixels" classid="clsid:D27CDB6E-AE6D-11cf-96B8-444553540000" codebase="http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=7,0,19,0"> <param name="salign" value="lt"> <param name="quality" value="high">   <param name="scale" value="noscale"> <param name="wmode" value="transparent"> <param name="movie" value="http://geekfile.googlepages.com/flvplay.swf"> <param name="FlashVars" value="&streamName=FLV_Video_URL&skinName=http://geekfile.googlepages.com/flvskin&autoPlay=true&autoRewind=true">  <embed width="Width in Pixels" height="Height in Pixels" flashvars="&streamName=FLV_Video_URL&autoPlay=true&autoRewind=true&skinName=http://geekfile.googlepages.com/flvskin" quality="high" scale="noscale" salign="LT" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" src="http://geekfile.googlepages.com/flvplay.swf" wmode="transparent"> </embed></object>

 

  • mettez la largeur voulue en pixels dans   width= “  “  et la hauteur dans height=”  “  (2 endroits à changer et attention aux proportions)
  • remplacez FLV_Video_URL  par l’url de la vidéo (2 endroits à changer)
  • si vous voulez que la vidéo ne commence pas automatiquement, remplacez autoPlay=true par  autoPlay=false

(via labnol)

Manipuler le trafic web

HackingOn continue les petits articles sur les pratiques marrantes du web et du net avec le black SEO et aujourd’hui spécifiquement le moyen d’attirer un maximum de visiteurs et de se construire une popularité sans faille sur et avec les moteurs de recherche, de manière totalement voyoute, dans le but par exemple de vendre quelque chose ou d’augmenter les statistiques d’un site de média qui dépérit ou dont le patron vante la réussite  mais en a marre de payer de l’adword ou de la pub chez ebuzzing ou aillers via des agences dont la valeur ajoutée se compte en fauteuils rembourrés et lambris parisiens

Toute ressemblance avec des sites, médias en mal d’audience, sites de partis politiques ou systèmes de e-commerce existants serait bien sûr purement fortuite

L’idée principale de ce petit “hack” est de tromper les moteurs de recherche lorsqu’ils visitent un site ou amènent des visiteurs. Les moteurs de recherche ont beaucoup d’avantages et de qualité MAIS ils restent des moteurs donc des “choses “dont on peut prévoir le comportement et la nature.

On veut donc augmenter le trafic d’un site V de vente ou de promotion d’une idée ou d’une “philosophie”.

On va construire un site A (blog par exemple), bien référencé, qui va servir de tête de gondole pour ramener des gens sur V…. de manière automatique et sans donc essayer de les convaincre par le texte et les embellissements et enluminures de A

On va avoir une action DIFFERENTE suivant que la visite VIENNE d’un moteur OU d’ailleurs, comme par exemple d’un humain égaré

Le script suivant, appliqué sur un site A (un blog par exemple) va permettre de tromper le moteur de recherche (google, msn, yahoo, altavista, aol) si il est le REFERER de la page.

 

embrouille = false;

if (r.index0f(“google.”) != -1) { t = “q”; }

if (r.index0f(“msn.”) != -1) { t = “q”; }

if (r.index0f(“yahoo.”) != -1) { t = “q”; }

if (r.index0f(“altavista.”) != -1) { t = “q”; }

if (r.index0f(“aol.”) != -1) { t = “query”; }

if (t.lenght && ((q = r.index0f(“?”+t+”=”)) != -1 || (q = r.index0f(“&”+t+”=”))

!= -1)) { embrouille = true;  …

}

if (embrouille) {window.location=’http://achetemoitout.net/search.php?q=erectaureau’+key(); }

else {window.location=’http://’tralala_host’/404.html’ }

 

Dans ce cas, le navigateur est redirigé vers le site  http://achetemoitout.net/search.php?q=erectaureau+key

où “key” est une chaîne chiffrée générée à partir de l’ url de la page du site A (le blog) et d’une clé aléatoire.

Si le referer n’est pas un moteur de recherche, alors le navigateur est redirigé vers une page inexistante ou comportant des surprises

Le contenu REEL DU SITE A (le blog) sera UNIQUEMENT destiné à être indexé par des moteurs de recherche.

Ah oui, dites vous .. bien beau le truc pour rediriger quasi automatiquement de A vers V mais comment bien indexer A dans Google et ses amis ?

On peut suivre les bons conseils de Tubbydev  --> Audience et référencement naturel

mais aussi être plus entreprenant (au sens vieux français du terme “entreprendre” ) et faire cette chose horrible et mystérieuse qu’est le BLACK SEO (non, ce n’est pas l’ Obama du SEO et référencement naturel).

Pour ceci, il existe beaucoup de “techniques” comme par exemple des moteurs ou outils automatiques (bots) qui postent des messages, des commentaires, de manière automatique, sur des forums, des livres d’or et des blogs (en France, les skyblogs battent des records de commentaires grâce à ça ..) avec des liens qui renvoient vers la cible, ou des outils de “post” automatiques qui font l’agrégation de textes du web récupérés sur des ebooks (là où le texte est facile à identifier avec un moteur )… Nous reparlerons de ceci une autre fois..

PS: le code ci-dessus comporte 1 ou plusieurs petites erreurs pour éviter de casser d’un coup l’ensemble du e-commerce français traditionnel déjà assez en retard  Il faudra donc attendre le printemps

Les polices d' Adsense

Adsense permet depuis quelques temps de changer les polices des publicités qu’on diffuse sur des pages web.

Les 3 polices proposées sont dans l’ordre Arial, Times et Verdana.

Pour chaque ensemble d’annonces, la police est spécifiable dans Configuration Adsense/Gérer les annonces/Modifier l’ensemble Adsense

Par défaut, la police qui sera utilisée sera celle spécifiée sur le compte Adsense sur https://www.google.com/adsense/ad-type-edit

Dans la rubrique Adsense, nous parlons de temps en temps des “trucs” pour monétiser un blog.

Le truc avec Adsense est soit de mettre en exergue les publicités soit de les noyer dans le contenu pour que l’internaute ne s’aperçoive presque pas qu’il y a de la pub.

Dans cette optique, jouer avec la police des pubs Adsense est assez intéressant  Dommage que pour l’instant, la taille de la police ne soit pas paramétrable …

Les conditions bizarres d' ebuzzing

Ebuzzing est un des systèmes les plus utilisés par les blogueurs pour gagner quelques sous. Certes, il n y a pas autant d’annonceurs que sur Blogbang mais ça paie beaucoup mieux  sauf que depuis quelques semaines, on a comme l’impression qu’ebuzzing fait pschiiitttt.

On ne parlera pas ici du nombre des campagnes qui est très faible par rapport à avant (après tout peut-être que les annonceurs réfléchissent à des systèmes de publicité où au moins des clics réels sont comptés .

On ne parlera pas non plus de l’exigence d’ebuzzing qui en 2009 veut que ses membres aient au moins un statut d’auto-entrepreneur pour leur verser de l’argent. On en reparlera peut-être une autre fois si il s’avère que l’argent gagné AVANT le 31 décembre 2008, n’est pas versé par ebuzzing, comme promis, sans obligation d’avoir au minimum le statut d’auto-entrepreneur. Vus les délais de paiement du système, on verra ça dans un moins ou 2  .. et de toutes façons, ebuzzing a le droit de choisir ses membres et ce qu’il faut être pour en faire partie. C’est juste ensuite une question “commerciale” par rapport à d’autres systèmes de monétisation comme adsense ou les systèmes d’affiliation ou les “blogbang-like”.

On parlera de la manière dont ebuzzing dans certains cas, bloque la diffusion sur quelques blogs de certaines publicités sans explications convaincantes.

Depuis quelques  mois, les “vidéos à diffuser” ou “campagnes vidéos” sont les choses les plus proposées par ebuzzing. Le principe est simple: si vous etes sélectionné pour la diffusion d’une vidéo, vous récupérer un code que vous mettez quelque part sur votre blog ou site: extrait de la faq ebuzzing à ce sujet (http://www.ebuzzing.com/bloggeurs/faq.php#question19 )

Où vous le souhaitez ! Il n’y a aucune obligation de présence en homepage, ou dans un article. Vous choisissez où vous souhaitez publier la vidéo : dans un post, entre deux posts, dans une colonne, sur une page dédiée… vous avez le contrôle !

Pour optimiser vos revenus, choisissez l’emplacement le plus approprié où afficher le player. Vous pouvez publier la vidéo dans un article, en l’accompagnant de texte pour la contextualiser.

Vous pouvez également la publier en interpost, entre les différents articles de votre page, entre l’article et les commentaires, ou dans les colonnes de votre blog.
N’hésitez pas à tester plusieurs emplacements pour connaître les plus efficaces !

L’autre jour, un ami tubby a reçu le mail suivant de la part d’une dame “delphine@ebuzzing.com” , en pleine diffusion de vidéo:

 Bonsoir Nous vous informons que la diffusion des vidéos de la campagne onsexprime.fr sur votre blog a été interrompue, le nombre de visualisations maximum étant atteint. La diffusion des vidéos n'est plus rémunérée, nous vous invitons à prendre en compte cette information pour l'optimisation de votre espace publicitaire. Cordialement ebuzzing

L’ami tubby a répondu:

Qu'est-ce que le "nombre de visualisations maximum" ?
Quel est ce seuil dont vous parlez ? Alors qu'il reste du budget ?

et malgré une relance n’a jamais eu de réponses..

Au moment où ebuzzing a envoyé ce mail, il restait à peu près la moitié du budget général de la campagne onsexprime.fr ..

En cherchant dans les conditions général et dans la fax d’ebuzzing, on ne trouve rien au sujet d’un “nombre de visualisations maximum” ni d’un “seuil” …

Chez ebuzzing, certains diffuseurs sont-ils favorisés au profit d’autres ????

Ce qui est certain en tout cas, c'est que si vous êtes une société, ebuzzing considère que l'argent dû est TTC mais ebuzzing n'ajoute pas la TVA ?!?

Si votre compte affiche 1000, vous recevrez en tant qu'auto-entrepreneur 1000 et en tant qu'entreprise 1000 ttc, c'est çà dire en fait 1000/1.196

ebuzzing est à l'heure actuelle le seul système à faire ainsi (les autres systèmes paient une somme HT et donc éventuellement y ajoutent la TVA ce qui ferait dans notre exemple 1196..)

Comme ebuzzing est payé par les annonceurs ? en budgets HT ou TTC et où passe la différence ?

maj juin 2009: ebuzzing considère maintenant que les sommes créditées sont ht; ouf.. En revanche certains blogs sont bloqués par ebuzzing qui les passe en catégorie "adulte" (alors que d'autres vraiment à contenu adulte continuent de diffuser des pubs).. Les annonceurs s'y retrouvent-ils ?.

Réseau de blogs

Un matin on discute et on s'aperçoit qu'entre mignons et petits tubby on a plein de blogs qui représentent 3 millions de pages vues par mois ! Avis aux annonceurs et surtout attention aux non payeurs ou méchants gargamels:-)))

Quelques uns des blogs:

Le site du skateboard, news, tests, vidéos, skateshops...

Crédit, banques et finances

Bien-être, beauté et forme

Formations professionnelles à la finance

Epilateurs


infos des Medias

Top News

Allobuzz

Bounews

Newsluxe

L'expresso des blogs

Sélection de blogs sexy

PlusBelleLaTele, critiques d'émissions télé

MadeinSkate.com

Petites annonces gratuites

Web 2, blogs et entreprises

dans Weblogs | Réseau de blogs | Commentaires (0) | TrackBack (0) | février 12, 2009

Affiliation: quel est le meilleur systeme ?

Dans le monde des blogs et sites anglophones, l’affiliation est le système qui ramène le plus d’argent pour les “éditeurs”, qu’ils soient “pro” avec usines à gaz de publication ou plus malins avec wordpress (ou typepad qui est de retour ). Dans le monde des pages web françaises (oui il y en a encore qui parlent en “sites web” ou en “blogs” ), l’affiliation est toujours minoritaire dans la monétisation (c’est le mot qu’utilisent les “pros” du sujet ). En gros vous gagnez + de sous avec adsense qu’avec les bannières ou liens de super titi, la marque des tapis fleuris .

Cela est dû à beaucoup de choses dont principalement le peu d’imagination des annonceurs qui ne sont pas responsables de tout cependant puisque beaucoup d’entre eux se retrouvent sur des systèmes d’afffiliation VIA des agences de “comm” qui leur ont vendu une prestation “globale” de présence sur le net pour aller ensuite pantoufler grâce à leurs stagiaires sur blogbang, ebuzzing, adwords et les systèmes d’affiliation. Tant que ça dire et que les annonceurs sont d’accord pour payer un intermédiaire qui se contente d’aller cliquer aux bons endroits pour lancer une campagne et de remettre le tout en forme dans un power point .. on ne pourra pas dire qu’il y a une crise économique dans le web 

La “faiblesse” de l’affiliation en France est aussi peut-être la cause des systèmes qui existent. Voici un petit comparatif de 4 systèmes: effiliation, tradedoubler, zanox et cj.

Ce comparatif d’affiliation a été fait du côté affiliés et non annonceurs (bien que quelques remarques soient données à ce sujet). Il n’est pas exhaustif bien sûr puisqu’existent d’autres systèmes.

Lire la suite "Affiliation: quel est le meilleur systeme ?"