web 2.0

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous

web 2.0


Google Buzz contre facebook

Jusqu'à présent challenger ou innovateur, Google doit innover dans un nouveau rôle inhérent à sa position dominante: le glouton.

Etant de fait le plus gros réseau social puisque tout le monde l'utilise, Google ne peut pas se permettre qu'une grenouille comme Facebook devienne un boeuf et le concurrence (ce qui peut arriver si une masse plus ou moins grande de décérébrés n'utilisent QUE facebook sur le net comme au tout début avec AOL ou autres).

Google a commencé par indexer les pages Facebook (et comme Google sert aussi de navigateur, Google devient de fait une composante de Facebook).

2ème étape: Google lance sur Gmail Google Buzz (voir vidéo ci-après et essayez dès maintenant via http://www.google.com/buzz) avec une bonne place accordée à Twitter (qui n'est rien d'autre que le mur de Facebook).

Le combat sera intéressant à suivre d'autant plus que Google Gmail a déjà une petite expérience avec son chat qui a bien sabordé Skype mais lui a surtout et sûrement appris comment s'y prendre ;-)

Autre avantage: Google pourra offrir aux marques et aux marchands de véritables moyens de gagner de l'argent sur un réseau social contrairement à Facebook .

Pour ça, on parie sur Google Buzz gagnant contre Facebook.

Liste de CMS

Suite à l’article sur le super service de 2ip.ru  (voir Services autour d’ une IP ), voici une liste des CMS actuels les plus courants:

Lire la suite "Liste de CMS"

Services autour d’ une IP

espion-IP On a tous un petit service online pour checker une adresse IP, la pinger, savoir où elle est localisée et autres infos.

Ce service russe: 2ip.ru  offre de remarquables possibilités:

http://2ip.ru/speed/    vitesse de votre débit

http://2ip.ru/whois/  tout ce qui concerne les whois, lookup d’une IP

Votre IP va-t-elle porter bonheur ou pas ? ;-)  http://2ip.ru/happy-ip/

Au passage un petit anonymizer: http://2ip.ru/anonim/  une vérification de virus sur des fichiers http://2ip.ru/antivirus/   une vérification d’ouverture éventuelle de ports: http://2ip.ru/check-port/

Temps de réaction de votre ordinateur: http://2ip.ru/ping/

Sur quel CMS tourne le site web www.machin..   http://2ip.ru/cms/  (marche si le site n’est pas trop customisé)

Tous les sites web qui sont sur une même IP: http://2ip.ru/domain-list-by-ip/  (pas mal ça non ?  ne mettez pas le http://  )

Les statistiques d’un site (ne marche visiblement que pour les sites web russes): http://2ip.ru/site-statistics/

Liste de réseaux sociaux

Votre patron vous tanne pour investir les réseaux sociaux ? Vous pensez que vous arriverez à développer l’audience de votre site en allant sur tous les réseaux sociaux ? Vous avez pour projet de construire un énième réseau social hyper génial ou hyper généralisé ou hyper niche ? Vous voulez embrouiller encore + quelques investisseurs en leur décrivant comment on va parler de votre site de location de mouches à une aile sur tous les réseaux sociaux ? Vous avez du temps à perdre ? Vous cherchez un moyen de chopper plus facilement que sur meetic ?

Vous avez tous un point en commun : vous cherchez la liste de tous les réseaux sociaux :-))

Tubbydev a pensé à vous en lisant quelques trucs sur les réseaux sociaux (qu’on ne décrira pas ici car sinon tout el monde évitera de donner des infos sur les réseaux sociaux tellement c’est facile à voler ;-)))

donc voici quelques liens qui vous permettront de trouver tous les réseaux sociaux:


Liste générale de réseaux sociaux: http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_social_networking_websites

Liste de réseaux sociaux allemands:  http://fudder.de/artikel/2008/04/09/175-internet-communitys/

Liste de réseaux sociaux espagnols:  http://es.wikipedia.org/wiki/Anexo:Redes_sociales_en_Internet

Liste de réseaux sociaux italiens:  http://it.wikipedia.org/wiki/Rete_sociale

Liste de réseaux sociaux français:    http://fr.wikipedia.org/wiki/Réseautage_social

Liste de réseaux sociaux russes:  http://ru.wikipedia.org/wiki/Социальная_сеть_(Интернет)

Si vous êtes trop fainéant pour aller sur wikipedia, alors utilisez le seul réseau social valable: google  ;-)) ou coltinez vous cette liste de 700 réseaux sociaux du monde:

Lire la suite "Liste de réseaux sociaux"

Surveiller les changements d’ un site

Un outil pratique pour surveiller les changements d’un site: http://www.changedetection.com

Vous indiquez l’ URL à surveiller et vous êtes averti chaque fois qu’il y a un changement.

Autres fonctionnalités de Changedetection:

comparaison entre 2 pages web (utile quand vous changez le code ou quand vous voulez voir pourquoi telle page est mieux référencée que telle autre ou ce que machin a changé quand il a copié votre petit site rien qu’à vous;-)): http://www.changedetection.com/comparepages.html

La page http://www.changedetection.com/forwebsites.html  vous permet aussi de mettre sur vos pages web un petit outil permettant à vos visiteurs espions d’être alertés quand qqch change ;-)

image

A quoi sert twitter ?

A quoi sert Twitter ? Question quasi existentielle (que même les fondateurs se posent ;-))  voir Toute la stratégie de twitter apparente et dévoilée ?) qui entraîne d'autres interrogations comme:

- à quoi sert Facebook ? (twitter étant le mur de facebook) -on a une réponse puisque Facebook sert maintenant à mettre en fiches toute la population qui y est.

- à quoi servent 99% des appli Iphone ?

En résumé, à quoi servent tous ces trucs qui ne font finalement que des pages web, qu'on regarde de la même façon que d'autres ?

La question est tellement centrale que le SAV des émissions se la pose aussi ;-))

Vidéo du SAV des émissions: à quoi sert Twitter ?

La roue magique de la recherche de Google: le petit truc que personne ne connaît

Sur la page web la plus simple et la plus fréquentée du monde, la page de recherche de Google, il est une fonction inconnue qui pourtant mérite qu'on s'y attarde: la roue magique (ouais OK ça sonne mieux en english: the wheel).

Pour y accéder rien de plus simple, il suffit de cliquer dans + d'options en haut de la recherche et on retrouve la roue magique dans le menu latéral.

Si par exemple on cherche "sarkozy" dans Google on obtiendra alors avec la roue magique de Google (la flèche indique où cliquer pour voir apparaître le menu qui donne accès à la roue:

Roue-magique 

Comment sortent ces subdivisions ? A priori selon la masse et le ranking de ce qui sort pour "sarkozy".

Sans aller se pignoler sur si c'est juste ou pas ou d'où vient la source, on pourra utiliser la roue magique pour avoir des idées sur la façon dont est vue qqch (Attention ! dont est vue la chose en question PAR LES PUBLICATIONS et NON la façon dont elle est vue par les RECHERCHES et donc l'intérêt des gens .. même si au final les 2 devraient coïncider .. oui mais à l'infini et on n'a pas trop le temps ;-))

Si on clique sur une des subdivisions, on obtient alors au centre la subdivision et les sub de celle-ci:

Jean-sarkozy-google

Qu'est-ce qu'on va se marrer si on met le nom d'un quidam, surtout quand les pages de fesse et bouc seront sur google... Dommage pour les fabricant de logiciels et systèmes dits "experts" en intelligence économique ou en renseignements sur les individus..

Au grand jeu de qui est lié à qui, la roue magique de Google va donner tout de suite des infos sur les anonymes puisque ceux-ci ont moins de chance d'être mêlés à d'autres évènements..

Sinon, la roue magique peut vous donner des idées de mots clés ou de la manière dont il faut structurer vos pages web, même si il vaut mieux faire ceci d'après ce que cherchent les gens et non d'après ce qui est publié.

En ce qui concerne aussi par exemple l'info financière, la roue magique peut aider à l'investissement.

Dans tous les secteurs où la présentation "comme dans le cerveau"  (cf  mind mapping) aide à voir autre chose qu'en linéaire, la roue magique de Google va faire un carton.

Quand Google se décidera à offrir facilement comme option de recherche, la recherche SANS les premières pages (la recherche la + intéressante dans pas mal de cas), la roue magique sera encore plus utile..

Voir aussi dans le même genre: Avec Google Image Swirl, Google réinvente la recherche d' images

Pour ceux qui aiment les présentations en  mind mapping, une appli facile à utiliser: http://www.mindmeister.com/fr/home

maj: snif.. la roue magique de Google a disparu en juillet 2011 pour cause de maintenance trop complexe ... Même Dieu aurait des problèmes de maintenance ?

Lego sur Iphone

Encore un truc qui ne sert à rien sur le téléphone qui fait mal (l' Aie Phone): lego propose une appli Iphone qui transforme une image en mosaïque lego:

A télécharger sur  legoclick.com ou download sur iTunes.

Lego-iphone

dans web 2.0 | Lego sur Iphone | Commentaires (0) | TrackBack (0) | janvier 15, 2010

Gouvernement, politiques et Internet: un problème de compréhension du lieu qui n' est plus

SarkoXIV Hadopi, rapport Zelnik Toubon, projets de taxation..  sont des choses qui jalonnent le phénomène persistant d'incompréhension des gouvernants de France par rapport à l' Internet.

L'éducation et la culture des hommes et femmes politiques de notre pays sont fondées sur quelques piliers  (d'autant plus importants qu'il n'y a plus de principes) dont l'un est la notion de LIEU.

Pour gouverner, faire de la politique (au sens premier de "vie de la cité"), proposer et promulguer des lois, exercer son autorité (puisque de plus en plus l'évolution en France semble être d'avoir le peuple à son service plutôt que d'en être le représentant à son service ..), il faut avoir défini un lieu, des limites géographiques et une zone. (Quelle opprobre par exemple subit un homme ou une femme qui n'a jamais été élu(e) localement .... comme si la dépendance d'un lieu était synonyme de diplôme d'excellence et absolument nécessaire pour gérer, guider et servir le peuple ;-)))

Avant, les choses étaient simples car tout projet, toute entreprise était rattaché à un lieu.

Les choses ont commencé à se compliquer quand sont apparues les premières multinationales.

Après un stade où le centre dirigeant (ou la métropole et ses colonies) était clairement définis, on arriva à des systèmes où l'appartenance à un lieu (à un pays) relevait plus de l'anecdote que d'une réalité importante et stratégique.

Les magazines le demandent souvent quand ils n'ont rien d'autre à traiter: à qui appartient la France ?

Si l'on prend comme autrer exemple Alcatel, bien malin celui qui peut dire si cette société est française, américaine ou d'un autre pays.

Avec Internet (Interconnected Networks), la situation s'est compliquée car un objet du Net peut très bien appartenir à plusieurs pays (un anglais, habitant en Italie, ayant un site en langue française ; hébergé en Russie -payé par lui perso, dont les revenus publicitaires arrivent sur sa société à Malte ?  quelle est la nationalité du site ?  et celle du business ? )  mais aussi n'appartenir à aucun donc ne dépendre d'aucunes des entités qui organisent encore le monde, les entités verticales que sont les nations.

Cette notion d'absence de lieu où l'on rattache un objet économique est extrêmement difficile à comprendre et à accepter pour un homme ou une femme politique en France.

Non seulement cela remet en cause la base du droit sur laquelle il (ou elle) fonde son action et son pouvoir mais cela met complètement à plat son autorité et donc son existence: si il n'y a pas de lieu, il n'y a pas besoin de quelqu'un pour le diriger ou le gérer.

Face à Google, symbole même de la chose qui n'existe pas sur des lieux réels et ne dépend pas de zones géographiques délimitées, les hommes et femmes politiques de France sont hébétés (et notamment ceux qui n'ont de l'Internet qu'un aperçu partiel via une ou 2 applications à la mode ou encore pire, en faisant un amalgame avec les réseaux téléphoniques) .

Suivant leurs caractères, leurs amis rentiers et leurs peurs, on aura donc soit droit

- à des bêtises reproduisant la ligne Maginot contre les blindés allemands (qui firent un détour au Nord) soit à des aigreurs rendant encore moins compétitives les français et françaises qui veulent entreprendre dans l' Internet) à l'image de ce délire de taxation de Google en France .. (On peut s'étonner que les conseillers de Nicolas Sarkozy le laissent proférer de telles âneries à moins qu'ils aient tous le niveau de compréhension de l'Internet de Franck Louvrier ;-))  voir  Franck Louvrier Twitter et Hadopi)

( Si les gens de Google ont du temps pour rigoler, ils pourraient au passage demander à quelques politiciens américains de proposer de taxer Dailymotion aux USA ;-))))

- ou à des aigreurs qui pourront freiner l'émulation indispensable pour avoir des vocations et des projets dans l' Internet, parmi les rejettons de France.

Dans tous les cas, que d'énergie perdue dans ces délires (sans parler de l'argent comme dans l'exemple d' Hadopi où la seule chose dont on est sûr est le coût de 20 millions par an pour les contribuables) alors même que rien n'est fait pour pousser les gens à développer des projets !

Les mécanismes qui peuvent favoriser l'investissement sont inadaptés et enrichissent surtout les intermédiaires ou les financiers (comme typiquement la farce ISF)

Les statuts légaux d'entreprises sont toujours aussi décalés par rapport à la vie quotidienne des entreprises (Il n'y a toujours aucune possibilité sérieuse d'avoir des sociétés éphémères alors même que le business d'opportunités est de plus en plus grand)

Les prélèvements sociaux n'ont toujours pas de canal unique de prélèvement (il s'agit d'un problème de connections de réseaux pas très glamour mais quels avantages si les entreprises n'avaient pas à se coltiner x documents et paperasses chaque mois ...)

La TVA n'est toujours pas uniforme ni en Europe ni même en France (Savez-vous que si faites du e-commerce en France, la TVA n'est pas forcément la même en métropole et dans certains territoires d'Outre-Mer !?!)

Et tout ça donne par exemple sur un marché de 3,5 milliards d'euros (le montant des paris et jeux en ligne faits par des français actuellement) 1/3 fait par le PMU (660 millions) et la Française des Jeux (219 millions) et 2/3 faits par des sites dits "illégaux" ou "étrangers" suivant la grille de lecture des gens du XXème siècle...

Autre idée par ces débiles de nounours :-)) Et si Google taxait Sarkozy ??

Relatious, un mixte de twitter facebook doctissimo et meetic ?

Nos lecteurs (oui il semble qu’il y en ait qui nous supportent régulièrement ) se rappellent peut-être de notre credo actuel:

X nouveau projet web

X =   a% Facebook + b% Twitter + c% Youtube + d% ebay + E

avec E étant une constante d'ambiance appartement à un ensemble de mots à la mode comme "environnement" , "éthique" , "trash", "xtreme", "politique", "X", "recherche", "éducation", "mondialisation", "économie", etc...

et avec X appartenant à un ensemble déterminé par les points d'une matrice à 3 dimensions  domaine, activité, localisation géographique.

Nous avions cité Halogen (voir Halogen; bon exemple du web 3 ? )

et voici Relatious.


Relatious

 

Relatious fonctionne comme Twitter (lui même module “mur” de facebook) dans le domaine des “relations humaines” à la façon forum de doctissimo avec une potentielle porte grande ouverte vers un meetic killer (ou alors simplement de l’affiliation) puisque de plus en plus, avant le truc il faut attirer vers le truc (surtout dans ce domaine ;-)).

Comme grâce à Google et d’autres, le contenu est enfin redevenu + important sur le web que le contenant, Relatious a toutes les chances de marcher d’autant plus que plusieurs langues sont d’ores et déjà utilisables.

En améliorant quelques trucs techniques comme la balise description et le texte qui apparaît pour les moteurs de recherches pour les messages.

Par exemple http://relatious.com/daxter pourrait donner autre chose qu’une balise description “here’s a place where ….  “ et autre chose comme texte visible en premier que  ‘relatious relatious – it stays between us (and the web ..à Log in : log in; password remember me forgot tour password ? etc… ;-))

Si un des participants actifs de relatious nous lit: un petit tour sur Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO et Relatious sera rapidement au top du top de Google d’autant plus que George Bush d’occupe des “complaints” du site   (voir dans  http://relatious.com/aboutus.php  )

 

Google Goggles

Vous rappelez-vous de l'engin terrible vu dans  Développer un 6ème sens ou un 3ème oeil avec le net ?   et de la nouvelle manière dont Google envisage de trier et montrer les images ? (voir Avec Google Image Swirl, Google réinvente la recherche d' images   ).

L'affaire avance encore un peu plus avec Google Goggles:

Comment augmenter son audience, ses pages vues et son nombre de visiteurs sans rien faire ?

En 2009, il existe encore une économie virtuelle basée sur le nombre de pages vues et de visites de certains sites.

La pub (à cause de la bêtise ou de la méconnaissance de certains annonceurs ou parfois à cause de magouilles entre personnes travaillant chez des annonceurs, agences et sites) n'est pas encore complètement passée en pub payée au clic ou à l'action (affiliation par exemple) alors que c'est le seul vrai moyen win-win de publicité sur le net.

Pour bien montrer à quel point ce système est idiot, nous avions inventé il y a quelques années un petit logiciel qui simulait des pages vues via des proxy. C'était Moreclic 1, qui fonctionnait sur windows 98.

Voici la version 2 de Moreclic, qui fonctionne sur windows XP (nous sommes toujours en retard sur les OS car on est toujours mieux sur les terrains désertés ;-)).

Moreclic est entièrement gratuit et vous pouvez le télécharger sans peine et sans risque via ce lien (fichier zip)  .

Moreclic est très simple de principe. On introduit dans Moreclic une liste de proxy (voir après) et on lance le logiciel. Moreclic simule ensuite l'ouverture de la page cible indiquée VIA les proxies. Si ceux-ci sont de bons proxies, le site cible croit qu'il s'agit d'une visite. SI les proxies ne sont pas bons, soit ils bloquent la requête et moreclic passe au proxy suivant, soit la requête passe mais comme venant de votre IP (ce qui n'ajoute pas une visite supplémentaire)

Une fois dézippé, Moreclic vous apparaîtra de la façon suivante:

Moreclic
Dans "URL", vous indiquez l' URL cible où vous voulez faire monter l'auidience.

Dans "Timeout", vous indiquez le temps maximum d'essai par proxy

Dans "threads", vous indiquez le nombre de proxies à traiter en même temps (vous pouvez en indiquer plusieurs SI l'ordinateur sur lequel vous utilisez Moreclic a de la mémoire sinon restez à 1 ou à rien ).

Ensuite la partie "proxies". Vous pouvez télécharger DANS moreclic des proxies à partir d'un site comme http://www.multiproxy.org/tyxt_all/proxy.txt ou http://www.proxylists.net/proxylist.php?HTTP (avec le bouton Load from Sites).

Vous pouvez aussi télécharger les proxies à partir d'un fichier texte simple où vous aurez préparé votre liste sous la forme de

1 ligne = 1 proxy sous le format :  xxx.xxx.xxx.xxx:yyyy  ou xxx.xxx.xxx.xxx est l'adress Ip du proxy et yyyy son port

On peut aussi ajouter les proxies un par un avec "Add" et bien sûr nettoyer la base de proxies.

Ensuite on lance Moreclic avec "Execute"  et suivant la chance et la préparation de la liste de proxies cela marche ou pas.

On obtient par exemple:

Moreclic-action
Dans cet exemple, les "bons" proxies qui ont laissé passer la requête sont en vert; les ratés sont en gris.

En bas, on voit le nombre de proxies de la liste, le nombre de proxies passés et ratés (inertes).

Comme vous l'aurez compris, tout dépend de la liste de proxies et ceux-ci changent de plus en plus vite. Il faut donc avoir de bons sites de proxies et préparer sa liste attentivement.

Pour exploiter sérieusement (industriellement :-)) les possibilités de Moreclic, soit vous étudiez tous les proxies auparavant avec Moreclic sur un site test et vous lancez ensuite Moreclic, soit vous récupérez d'énormes listes et vous lancez Moreclic sur un ordinateur à part et attendez de voir ce qui se passe.

Autre façon d'utiliser Moreclic ? Vers le site d'un concurrent pour le décrédibiliser ;-)

Prolongement de Moreclic pour les geeks ? y ajouter un module de clic sur un lien préalablement ciblé... Par exemple un lien adword sur une page de résultats Google .. ce qui peut avoir pour effet de consommer tout le budget pub de votre concurrent et de vous laisser seul annonceur sur la page ;-)))

ou ajouter un module qui vise une page où il y a du ebuzzing ou du blogbang et simule une visualisation (qui venant via un proxy ne sera pas déterminée comme venant d'un clic frénétique d'un petit obsédé perdu dans une mansarde et voulant gagner 3 francs ;-)))

Amusez-vous bien ! Et n'hésitez pas à poser des questions dans les commentaires.

Reconnaissance de caractères OCR en ligne

Incroyable web ! Maintenant plus besoin de scanner ou de style scanner accouplé à un logiciel de reconnaissance de caractères (OCR): cela existe en ligne !

Sur FineReader Online, vous pouvez uploader un document scanné ou une photo et le récupérer (au bout d'un certain délai) en format wordn excel ou pdf.. et ceci avec plusieurs langues dont même le russe et l'ukrainien !!

Pour l'instant, la bêta version permet ceci pour 10 documents par jour.

Reconnaissance-caractere-li

Michelle Obama en singe sur Google Images .. et alors ? Ca intéresse qui ?

Oh quel scandale ! Michelle Obama est en singe sur Google Images !!! Quel scandale !

Qui cela intéresse-t-il ?  Les censeurs (dont certains sont dans le Nouvel Obs de la semaine comme Seguela, l'homme à la Rolex qui parle du net comme de la plus grande salop.. jamais inventée ou comme JF Copé qui après des débuts prometteurs semble avoir aussi peur de ce qu'on pourrait dire ? ) qui confondent allègrement outil et contenu ?

Qui cela intéresse-t-il car si comme le disait le philosophe Alain "on existe par le regard des autres ... "  QUI regarde Michelle Obama en singe sur Google et pour qui existe-t-elle en singe ??

Un petit tour sur https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal  outil gratuit que tous ces auto-proclamés spécialistes ne connaissent pas (et pour les résultats duquel des gogos arrivent à payer ?!?) et que voit-on ?

L'expression "Michelle Obama"  est cherchée dans Google (donc pas seulement dans "images")  1 220 000 fois - en fixant l'outil sur "anglais" et "tous pays" , ce qui montre un PETIT intérêt des internautes ...

Michelle-obama-google

L'expression "Desperate Housewives"  est cherchée elle + de 4 000 000 de fois !!

Desperate-housewifes-google

Oui mais .. diront les défenseurs du politiquement correct ... Michelle Obama est la "première dame" des Etats Unis..

Sauf que ... elle n'a pas été élue et n'a donc aucun rôle démocratique et plutôt un rôle "de fait"  et de fête ;-)) et que surtout, si on suit cette idée de "respect des politiques", que dire de ce qu'on trouve sur Google Images quand on tape "ahmadinejad" ??

Ahmadinejad 

On trouve aussi du singe, de l'hitler et autres joyeusetés ..

A titre d'info complémentaire, "ahmadinejad" est cherché 550000 fois sur le dernier mois dans Google (anglais et tous pays) et seulement 2400 fois en France ...

Pourtant les journaux et médias classiques nous en parlent beaucoup .. ("desperate housewifes" est cherché presque 2 millions de fois en France par mois et les journaux sont loin d'en parler 4 fois + que du président iranien).

Il résulte de tout ceci 2 possibilités:

soit les beaux esprits qui s'expriment dans les medias classiques à propos du "scandale" Michelle Obama singe dans Google ne comprennent rien de ce qui intéresse les gens ... (ce qui est fort possible tant ils ont tendance à croire que le monde pense comme eux)

soit les beaux esprits qui s'expriment dans les medias classiques veulent "éduquer" les boeufs que nous sommes et donc s'arroger le pouvoir de décider de ce que nous pouvons voir sur Google et le web, en l'occurence pas de Michelle Obama mais toujours du Ahmadinejad en singe . Ceci dit pour l'instant, ils n'ont pas encore compris que cela n'intéressait pas beaucoup de monde ;-)))

Démocratie, politique, Internet, représentativité et sondages

Internet et l'accès des "masses" à l'information et à l'interaction modifie le rapport des représentants du peuple (ou de ceux qui considèrent plutôt que le peuple est à leur service) au peuple.

Dans les démocraties occidentales, est venu le règne des sondages "quali" afin d'essayer de mieux saisir les opinions.

Internet étant généralisé, les sondages "quali" "classiques" semblent marquer le pas (surtout à cause de leurs coûts -voir affaire Opinion Way et Elysée).

Wtps-cover
James Fishkin
a écrit un très intéressant ouvrage de réflexion sur le sujet: When the people speaks.

Le premier chapître est disponible gratuitement sur : http://cdd.stanford.edu/research/whenthepeoplespeak/

et les résultats d'une des assertions de Fishkin est ici: http://cdd.stanford.edu/polls/docs/summary/

Seth Godin devient politiquement correct ou réécrit un livre seulement en changeant la couverture ?

Le grand succès de Seth Godin "All Marketers are liars" va changer de titre et devenir " All Marketers tell stories ".

Seth-godin De menteurs les "marketeurs" deviennent conteurs dans la nouvelle version de All Marketers are liars

Peut-être est-ce la même chose puisque de moins en moins de gens croient aux contes (notamment à cause de leurs comptes).

Peut-être aussi qu'avec ce changement de titre ET de couverture, Seth Godin illustre son livre.

Il a raconté de gros mensonges (qui a pu concrètement utiliser ce qu'il disait dans son livre ?) mais ils se sont tellement diffusés qu'ils sont devenus maintenant une histoire ;-)

La lecture ACTUELLE du livre de Godin serait donc changée par sa propre histoire (un bel exemple de fractale d'idée :-)).

A moins que tout simplement, le changement de titre change concrètement le livre et en fasse un nouveau. Comme les gens lisent de moins en moins par manque de temps et d'attention, le titre, comme en SEO, deviendrait LA chose principale d'un livre (qui pourrait ainsi devenir gratuit puisqu'à la place du contenu on pourrait mettre de la pub ;-)).

Les hommes politiques vont adorer (il y a déjà eu un essai de duplication de discours avec juste changement de titre ;-)) ainsi que les philosophes à la petite semaine.

Que va penser et faire Hadopi ? Changer de titre change-t-il l'oeuvre et son prix ? ;-)

Murdoch contre Google ou la dernière chance des medias du XXème siècle

C'est une petite bombe qu'a lancé Murdoch dans une interview: le magnat australien a "menacé" Google de déréférencer le contenu de ses sites, c'est à dire de faire en sorte que son contenu ne soit pas trouvable via Google (ce qui est faisable par un petit bout de code indiquant à Google qu'on ne veut pas de sa visite.

En disant ceci, Murdoch espère bien sûr que d'autres éditeurs le rejoindront et qu'ensemble ils empêcheront Google de récupérer leur contenu et d'être le passage obligé vers l'information, devenant ainsi le SEUL media (le vrai métier de Google étant d'organiser l'information donc en fait d'en produire puisque ce qu'il est organise EST l'information pour les internautes).

Les plaintes de Murdoch, qui voit bien que le système actuel des médias est en chute libre, ne prennent pas en compte les principaux acteurs de l'affaire: les internautes (qui eux n'ont pas encore pensé à menancer Murdoch de ne plus lire ses journaux si leur contenu n'est pas accessible sur Google ;-)).

En fait ce sont EUX qui choisissent comment cela va se passer.

Vont-ils accepter d'être moins fainéants pour aller sur tel ou tel site plutôt que de passer par un "hub" qui leur apporte tout sur un plateau ?

La France est à ce sujet assez étrange puisqu'il existe encore des gens, et beaucoup, qui vont ET sur lefigaro.fr ET sur lepoint.fr ET sur d'autres sites plutôt que de passer par Google Actualités ou Google.com/ig ou leur page netvibes ou autre où ils auraient rassemblé les "flux" ..

Les internautes accepteront-ils d'avoir UNE télé par chaîne plutôt qu'une seule télé et une zapette ?

Si les médias classiques s'allient ainsi (on peut en douter en ce qui concerne les français tant ceux-ci sont dominés par des journalistes du XXème siècle qui croient encore en leur mission de droit divin d'apprendre la vie et ce qu'il faut penser aux "lecteurs" ;-)), la bataille sera intéressante.

Forcément Google et autres gagneront car de nouveaux acteurs feront leur apparition: ceux qui récupèreront le contenu interdit et via leurs systèmes construits pour l'occasion (et eux indexés sur Google) récupèreront de l'audience, loin des fourches caudines de la censure mise en place par les marchands (c'est déjà ce qui se passe avec ceux qui récupèrent les vidéos "interdites" sur youtube et dailymotion en les mettant sur rutube et autres systèmes exotiques mais très visibles ;-))).

Il se peut aussi que Google gagne car un groupe de médias choisira la tactique inverse et s'alliera complètement avec Google en optimisant enfin son contenu pour être "très" trouvable sur le web (on parie aussi que ça ne sera pas un groupe de médias français , vu le niveau de leurs pratiques sur le web ;-))  malgré souvent des gens de qualité qui oeuvrent en leur sein pour essayer d'expliquer comment il faudrait faire )

Il n'y aura alors plus du tout de possibilités autre que Google et ses amis (dans certains pays, Google n'a pas la prédominance qu'il a en France) et Murdoch aura obtenu l'effet inverse de ce qu'il semble vouloir .. à moins qu'effectivement il veuille ceci pour être le seul à réinventer ensuite quelque chose, la nature ayant horreur d'un monopole.

Ce type de lutte a déjà eu lieu en beaucoup plus réduit dans le domaine des moteurs de comparaison de prix. Qui fait la richesse d'un moteur de comparaison de prix ? Le moteur ou le site qui accepte que ses prix soient indiqués ? Qui doit payer qui ? A voir la chute du modèle de ces moteurs si populaires à une époque, il semble que les marchands aient gagné.. notamment en rendant impossible la comparaison des prix (bien que l'utilisation de Google de manière astucieuse, avec l'opérateur NUMRANGE permette de construire un moteur de comparaison exhaustif en 2 petit coûts ;-)  de cuillère  - voir Trouver des numeros de cartes bancaires, des bons prix ou des numeros de telephone avec et sur Google

) mais comparaison n'est pas distribution.

Tiens d'ailleurs dans la vie réelle, n'est-ce pas la distribution qui a imposé ses règles aux fournisseurs ?

Blogs et publi-rédactionnel: Bravo à Presse-Citron, Korben, Such a blog, Viinz, Tapahont et Pingoo

Presse-Citron, Korben, Such a blog, Viinz, Tapahont et Pingoo ont été récemment "démasqués" par les bons penseurs (voir article de Libération " Publi rédactionnel gonflé à bloc " ) comme diffuseurs de "publi-rédactionnel" pour avoir parlé d'une série sur Canal+.

Et alors ?

Tout d'abord, ce n'est pas parce que ces blogs parlent d'une série sur Canal + que celle-ci va avoir plus d'audience. Nous sommes en France et en général, dire du bien de quelque chose n'amène pas forcément de visites (dire du mal ou critiquer est plus productif en clics ou visualisations -pensez à ça si vous vous intéressez aux effets concrets -en communication en France, l'attaqué est toujours le gagnant; on aime Caliméro ! regardez par exemple comme Jean Sarkozy est devenu quasiment une victime à la fin du scandale de l' EPAD et donc presques sympathique sans que personne ne s'émeuve qu'un type de 23 ans sans expérience ni diplômes devienne administrateur de l' EPAD ;-))) ).

Au niveau du référencement et donc de la présence DANS LE SEUL MEDIA DU WEB FRANCAIS, GOOGLE, pas sûr que les articles des blogueurs pré-cités aient un effet intéressant.

Lire la suite "Blogs et publi-rédactionnel: Bravo à Presse-Citron, Korben, Such a blog, Viinz, Tapahont et Pingoo"

Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web

Pas un mois ne passe sans qu'on constate de plus en plus la façon dont médias classiques (objets et hommes) pédalent dans le web et l'Internet de manière générale.

Les journaux ont créé des sites web qui ne sont pas rentables.

Les anciens journalistes ont créé des sites web qui ne sont pas rentables.

Tout ce monde cherche des investisseurs (comme si c'était logique qu'un investissement gère un problème de rentabilité.....).

Tout ce monde espère un modèle payant OU une quelconque manne publicitaire, manne étrangement orientée uniquement vers des modèles périmés, à savoir le paiement par visualisation alors même que les annonceurs veulent eux aussi de la rentabilité donc des modèles au paiement par clic (Adwords) ou par affiliation...

Très peu de gens ou de sociétés se penchent sur le coût de production d'une page web. Pourtant c'est bien par ce coût de production de la page web qu'on peut améliorer en premier lieu la rentabilité des medias en ligne.

Lire la suite "Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web"

Chambre d' informaticien ou de geek ?

Photo-informatique

LSI et référencement

Les dernières nouvelles en provenance des rois américains du référencement (ceux dont on ne parle jamais et qui restent bien cachés dans leurs revenus mensuels à 5 chiffres par Adsense et autres sytèmes :-)) sont une prise en compte de plus en plus grande du LSI.

LSI signifie " latent semantic indexing ".

Sans se perdre dans les débats intellos concernant le web sémantique et ses notions corollaires, le LSI concerne la manière de comprendre le texte sur les pages web avec notamment le problème des périphrases et synonymes et donc la façon dont Google (entre autres mais loin devant) prend en compte ceci dans le référencement d'une page web sur UN sujet.

Le problème est déjà compliqué en anglais alors vous imaginez ce qu'il en est en français, langue qui en plus ne concerne qu'une toute petite minorité de l 'Internet.

Indirectement, ce type de problème est aussi à l'origine des problèmes des médias sur le web puisque la plupart de leurs pages sont écrites par des journalistes ou des gens ayant ce type de culture et NON par des gens qui ont la culture et la vision "Google".

Ainsi souvent, les "articles" des journalistes commencent par leur nom ou par un titre et des phrases qui plaisantes sur un support où l'on EST DEJA sont complètement à côté de la plaque sur le web où aucun moteur de recherche ne peut deviner que " Stop ou encore ?  par John Duschmol .....  En ces temps perturbés par une crise de confiance" concerne les dernières nouvelles du G20 ou l'arrivée imminente de la grippe A ...

En arrivant à prendre en compte les périphrases, synonymes et jeux de mots (qu'ils soient sérieux ou qu'ils soient des allusions à quelque chose que l'inconscient de l'internaute "doit" connaître -par exemple pour un français " .. qui surgit du fond de la nuit, court vers l'aventure au galop .. "  connecte avec Zorro) Google pourrait donc accorder une meilleure place à des pages pertinentes (selon sa définition de ce mot) mais mal classées pour l'instant.

Pour arriver à ceci, Google travaille son algorithme mais compte aussi sur les milliards de statistiques accumulées, notamment quand il sert d'outil de navigation (ce qui est de plus en plus le cas -les gens tapant l'adresse ou le nom du site dans la barre google lire Moteur de recherche et commerce) pour comprendre quelles expressions sont reliées à quelles autres.

Toutes les techniques de bourrins du référencement naturel (comme bourrer la page du mot clé en relation avec le sujet) sont maintenant dépassées et il paraît même dangereuses pour le référencement. Les spécialistes semblent penser qu'une densité de 12% , mais surtout pas, + du mot clé est optimale .

En rapport avec le LSI, il semble aussi qu'une page qui emploierait des expressions synonymes de son sujet ait à présent un "bonus" dans le référencement.

Concrètement comment faire ?

Si Google juge la "synonymité", il y a fort à parier que les outils gratuits de Google dont presque personne ne se sert ;-)) sont idéaux pour indiquer quels mots et quelles expressions il faut ASSOCIER à un thème.

Il vous suffira alors d'aller sur

google.com/trends 

google.com/insight 

https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal

http://www.tubbydev.net/mots_cles/

pour déterminer quels mots et expressions vous devrez utiliser pour optimiser le référencement de votre page.

On en revient donc à une "technique" de bourrin qui consiste à faire sa liste avant d'écrire ;-))

Application concrète d' HADOPI

Hadopi

La loi Hadopi est votée mais concrètement comment sera-t-elle appliquée ? Comment la surveillance du web, confiée à des sociétés privées (pour un montant que personne ne peut estimer aujourd'hui ...), sera-t-elle  organisée ?

Les milices du web (lire Qui sera la milice d' HADOPI: Advestigo, co-peer-right Agency ou Qosmos ?) vont-elles surveiller les ports habituels du P2P ? (Auquel cas, les petits malins changeront les ports de leur emule)

Les milices du web surveilleront-elles TOUS les téléchargements de certains formats (mp3, flv, mpeg, etc..) ? Auquel cas, les petits malins changeront le format en .doc ou .pdf pour le rechanger ensuite dans l'ordinateur

Les milices du web surveilleront-elles le volume du téléchargement ? (Auquel cas, il suffira de fractionner celui-ci)

Les milices du web surveilleront-elles TOUS LES TELECHARGEMENTS ? (Auquel cas, les mails, les documents et tous les fichiers téléchargés depuis un ordinateur seront VUS par ces collaborateurs de l'ordre "libéral" ...).

Les milices du web se contenteront-elles d'attraper les plus idiots des "pirates" pour remplir les quotas voulus par la communication victorieuse et déjà écrite de glorieux combattants du droit d'auteur ? (pendant que la BNF perd ses trésors par manque de financement pour numériser ... )

Les gens qui téléchargent sur Deezer (lire Enregistrer la musique sur Deezer), système officiellement légal, ou Jiwa ou sur youtube et surtout ses équivalents libres (videos.sapo.pt ou rutube.ru ) seront-ils attrapés par cette loi votée par de fins connaisseurs ?

Quid des internautes qui téléchargeront tranquillement chez Mac Do ou dans tous les endroits où Internet est accessible gratuitement et sans identification nécessaire ? (ou avec un système tellement faible que otut le monde y a pratiquement accès).. Hadopi provoquera-t-elle la fin du wifi dans les aéroports, gares, jardins ??

Toutes ces questions ont au moins un avantage. Le fromage dans lequel sera ou seront les sociétés choisies pour fliquer le net sera un bon et gras fromage tellement il est consommable sans aucune connaissance technique ou sans développement spécifique de logiciel. A la limite, une adresse mail de dénonciation pourrait suffire à récupérer quelques millions pour l'envoi de mails et de lettres recommandées.

Hadopi pourrait ainsi donner Clearstream II ? ;-))

On regardera avec attention qui et qui est actionnaire des milices et/ou profite de la manne financière de cette pantalonnade ;-))

Lire aussi

Hadopi et les mails

Techniques anti HADOPI



Une interface pour mails, réseaux sociaux, actualités

GIST est pour vous si vous en avez marre de passer d' Outlook à gmail via twitter, Linkedin, facebook et autres.

GIST offre UNE seule interface pour TOUS ces trucs sur lesquels vous regardez les activités et nouvelles de vos contacts, réseaux, sujets.

Bien entendu, vous pouvez aussi utilisez simplement l'email pour tout ça (Linedin, twitter, les rss peuvent se recevoir par mail) mais ça fait moins "à la mode".

Vous pouvez aussi attendre les prochains trucs de Google.

Vous pouvez aussi vous rappeler qu'existent depuis longtemps des systèmes de "Mind mapping" (ancien mot à la mode) comme The Brain ou anymails (voir Une autre façon de voir les mails )

Ceci dit GIST est vachement bien :-)

Gist


Fusion de flux RSS et idées pratique en sortie

Comment fusionner des flux RSS ? Pas pour les lire mais pour les publier .

Vous avez plusieurs blogs ou site ou forums, brefs des trucs qui ont un flux RSS mais vous voulez proposer aux gens qui passent sur l'UN de ces "objets web" UN seul flux qui reprendra l'ensemble des flux (ou une partie spécifique).

Il existe bien sûr des outils pour faire ça mais rien de plus simple que d'utiliser le meilleur et plus simple publicateur/diffuseur de flux RSS qui existe: twitter !

Le principe est simple. Vous ouvrez un compte twitter sur lequel vous allez publier AUTOMATIQUEMENT tous les flux natifs de vos "objets web". Vous obtiendrez alors un twitter qui lui-même aura un flus RSS sortant, somme de tous vos flux RSS  !

Comment relier automatiquement vos différents flux RSS sur UN twitter ? Grâce à des outils comme twitterfeed (lire Twitter et RSS ). Une fois inscrit (gratuitement) sur twitterfeed, il vous suffit d'indiquer le flux RSS natif ET le compte twitter cible (le même pour tous les flux). Vous pouvez même configurer (voir illustration ci-après) ce qui apparaît sur le twitter DONC sur le flux RSS en sortie et donc sur feedburner.

Rss-twitter

Les perfectionnistes pourront aussi utiliser Yahoo Pipes  pour Filtrer le flux RSS d' un twitter

Avec feedburner en sortie, on peut notamment proposer le flux RSS par mail (ce qui est pratique quand on veut diffuser sans effort et sans serveur des newsletters).

Les petits malins trouveront même là le moyen de CREER des newsletters à partir de différents flux RSS sur par exemple le même sujet.

Imaginons par exemple que vous vouliez créer une newsletter sur la politique. Vous récupérez différents flux RSS , vous les regroupez dans UN twitter (avec twitterfeed) et vous en faites UN flux que vous diffusez par mail (et aussi si vous voulez sur le web, via par exemple un système de blog qui accepte la publication par mail (type blogspot ou typepad), que vous rendrez automatique ave une redirection sur un gmail.

Si sur le web public, cela risque d'être un peu difficile à référencer, un tel système peut être excellent en interne dans une société pour publier des  infos sur un Intranet ou dans les emails des salariés (surtout pour le prix et le temps qu'il coûte à monter ....) .

Pour les vrais vicieux, on rappelle aussi que pas mal de systèmes de recherches proposent aussi en flux RSS le RESULTAT des recherches sur un sujet ...

Youtube du côté des internautes ?

Avant l'été et depuis plus d'un an, Youtube était devenu très respectueux des invectivations des medias traditionnels. On ne trouvait plus par exemple de videos de foot des journées de championnat.

Depuis la reprise de la ligue 1, plus besoin d'aller sur http://videos.sapo.pt ou sur rutube.ru, refuges des internautes videautes amateurs en liberté ;-)

Youtube "permet" à nouveau les videos de foot (ex: http://www.youtube.com/results?search_query=om&search_type=&aq=f )

Même comportement sur les autres sujets "chauds".

  • Y a-t-il eu accord avec les medias classiques ?
  • Youtube fait-il le pari, comme sa maison mère Google, que les internautes et leur masse emporteront tout sur leur passage ?
  • Youtube a-t-il constaté des pertes d'audience au profit de "petits" concurrents plus libres comme sapo ou rutube ?

Question annexe: le jour du vote d' HADOPI, les spécialistes députés (revoir tellement c'est marrant les députés parler du P2P  dans Les causes de la loi HADOPI enfin révélées  ) savent-ils à quel point on peut écouter, télécharger gratuitement de la musique via Youtube ? (exemple avec le concert live au Stade de france de Mylène Farmer ? http://www.youtube.com/results?search_type=videos&search_query=mylene+farmer+live&search_sort=video_date_uploaded)

Ah oui, les puristes disent que le sont n'est pas bon .. mais eux peuvent aller sur un système LEGAL ;-)))) comme Deezer ou Jiwa, où l'on peut aussi télécharger gratuitement et beaucoup plus rapidement qu'en P2P (lire par exemple Enregistrer la musique sur Deezer )

Chercher une info dans la presse

Un nouveau service sur l'excellent site de Relay: la recherche d'informations dans toute la presse !

On peut:

- Rechercher dans toute la presse  en kiosque

- Créer des alertes avec ses mots-clés

- Etre averti par email de la parution des magazines

http://alertespresse.relay.com/fr/relay_index.asp

Alerte-presse

Roman photo sur telephone

Les téléphones intelligents qu’on nous diffuse de partout permettent d’entendre de la musique, de voir des films, de prendre des photos (accessoirement de téléphoner et de communiquer par mails, sms, mms) et maintenant de créer des romans photos

Regardez Hitchcock ! Pas les films du gars mais le site du même nom: http://www.cinemek.com/hitchcock/

(en page d’accueil une vidéo montre clairement comment ça marche)

ou alors simplement cette vidéo qui montre comment facilement (certes avec un *$###  Iphone) on peut créer un roman photo (en langage bien un story board) avec images, texte, changement divers zet exports imports dans tous les sens. Impressionnant non ?

 

Faire des concours sur des pages web

Faire des sondages, des concours, des questionnaires est un des trucs favoris des webmasters pour tenter de garder l’internaute sur le site, le blog ou le forum dont ils ont la charge.

De très nombreux systèmes existent. En France, le plus simple et facile est à notre avis (humble) 123votez.com mais il ne permet pas d’organiser des concours où les internautes qu’on veut rassembler en communauté (le truc à la mode pour essayer de faire de l’audience sans passer par les fourches de Google mais sans se demander non plus “qu’est-ce qu’une communauté” et “Peut-on créer une communauté ? “ – question à laquelle le fondateur même de facebook répond NON -mais on verra ça plus tard dans la rubrique Methode Google).

Strutta, un nouveau système US, permet lui d’ organiser sur le web des concours très impressionnants: concours de vidéos, de photos et autres. Strutta est simple à utiliser (voir quelques écrans ci-après) mais .. payant (heureusement .. pas cher ).

Lire la suite "Faire des concours sur des pages web"

Audience de twitter

Vous vous demandez quelle est l’audience réelle de twitter au delà de la mode ?

Comscore essaie de répondre à la question, du moins aux USA où un des débats actuels est de dire ou de contredire le fait que les jeunes n’utilisent pas twitter.

Ce qui serait intéressant serait de savoir combien de % d’utilisateurs en 2007–2008 du “mur” sur facebook sont passés au même truc .. sur twitter

Audience-twitter

Audience-twitter-2

Audience-twitter-3

 

Franck Louvrier Twitter et Hadopi

Franck Louvrier, conseiller en communication du président de la République Nicolas Sarkozy, a joué au spécialiste dans Le Monde. Ce n’est pas le premier ni le dernier mais Franck Louvrier restera sûrement dans les annales des experts du Monde comme celui qui aura fait rire cet été 

Ce magicien de la comm (qui est aussi un fin politique comme on dit puisqu’il a réussi à évincer François de la Brosse et à regrouper le coeur du pouvoir, la communication ,le marketing et la mise en scène de Nicolas Sarkozy sous sa coupe -c’est de Franck Louvrier aussi dont dépend aussi par exemple le milicien du web Princen) réussit à lier sur quelques colonnes Twitter et Hadopi sous le titre “Internet et son potentiel démocratique”:

Lire la suite "Franck Louvrier Twitter et Hadopi"

Hadopi et numérisation de la BNF par Google: 2 poids 2 mesures de la part du gouvernement français

Tete_dans_le_cul La récente information comme quoi la Bibiliothèque Nationale de France s'apprête à confier à Google la numérisation de ses fonds (suivant ainsi quelque chose de déjà conclu par la Bibliothèque Municipale de Lyon) sonne étrangement en France, pays d' Hadopi, la fUmeuse loi destinée à "défendre" les droits des "pauvres auteurs" .....

D'un côté Hadopi, une loi de contrôle pire que dans les pays totalitaires, mise en place par un gouvernement et des parlementaires dont la connaissance "technique" et "fonctionnelle" de l'Internet se borne à en faire un canal supplémentaire de télévision pour les campagnes électorales. Une loi voulue par un puissant lobby de coquins et de copains, soucieux de garder leurs privilèges, l'argent du contribuable de par les subventions de l'état, leurs 4x4 et leurs facilités à faire du fric avec 80% de nullités et 20% de nostalgie du temps où l'exception culturelle française avait une autre valeur que celle d'un alibi à la diversité.

De l'autre côté, un patrimoine immense, celui de la Bibliothèque Nationale de France que Google s'apprête à numériser et à mettre à disposition gratuitement sur le net en échange de millions de pages produites (celles des oeuvres numérisées) sur lesquelles Google pourra mettre de la publicité ou grâce auxquelles de toutes façons, de l'argent sera gagné.. pas par la BNF.

D'un côté, Hadopi, une attitude défensive encore plus crétine (lire Techniques anti HADOPI) que celle des généraux de la ligne Maginot en 40, qui n'imaginaient pas, les yeux fixés sur les Vosges que les blindés d'Hitler contourneraient par le Nord et la Belgique... Bon courage aux initiateurs d' Hadopi quand ils découvriront que l' Internet signifie Interconnected Networks et que les frontières n'existent pas ...

D'un autre côté, la BNF, un monument du patrimoine français, de la fameuse exception culturelle (mais de la vraie) qui ne réussit pas à trouver les énergies politiques et financières positives pour numériser ses ouvrages et créer des pages web qui pourraient même rendre à terme l'opération gagnante financièrement.

D'un côté, Hadopi, un un coût de surveillance et de sanction INCONNU mais au minimum de 10 millions d'euros par an pour empêcher des gens dont la plupart n'ont pas les moyens de payer le racket officiel, de télécharger des trucs dont la plupart s'oublient une fois la porte du frigo ouverte ou la chasse tirée 5 minutes après la fin;

...un coût de surveillance sans aucun gain financier qui videra les caisses de l'état pour payer des surveillants virtuels dont l'intérêt financier est non seulement privé (bien que par les réseaux des coquins et copains, tout soit perméable ...) mais en plus enclin provoquer les actes qu'ils surveillent pour gagner plus (et ceci dans un cercle vicieux pire que celui des bonus de banquiers qu'il est de mode de vilipender en ce moment) (lire Le gateau HADOPI provoque la guerre des milices du net  et  Qui sera la milice d' HADOPI: Advestigo, co-peer-right Agency ou ... ).

D'un autre côté, la BNF, un manque de 50 à 80 millions pour numériser une grande partie de la mémoire culturelle française.... alors même que des bénéfices supérieurs en auraient été tirés.

D'un côté, le gouvernement français actuel qui défend quelques privilégiés en twittant son contentement, assis sur une branche assez légère pour surfer sur toutes les modes mais qui ne fera jamais de bouture ou d'autres arbres. On n'ose pas croire que la BNF n'a pas pu fédérer quelques politiques pour son projet simplement parce que la lecture des classiques, hormis un résumé de la Princesse de Clèves, n'a pas été et n'est pas quelque chose de connu au sommet de l'état, même après un malaise vagal qui casse l'image tant espérée du superman physique ......

D'un autre côté, Google, une entreprise américaine ou mondiale qui casse tous les intermédiaires en cherchant à minimiser les prix, les coûts et à donner le plus grand accès au plus grand nombre tout en gagnant de l'argent (Lire la Methode Google  ).

Il semble bien que Google ait sur ce coup remplacé le gouvernement français, normalement agent du service et du bien public.

Il semble bien que Google ait sur ce coup piraté l'état français. Celui-ci enverra-t-il un avertissement mail ou écrit à Google ou y aura-t-il un twit dévastateur à la mode NKMpas ?

Lire aussi ce qui fut écrit en 2007 par Jean-Noël Jeanneney, ancien secrétaire d'Etat à la communication, président de la Bibliothèque nationale de France  et de l'association Europartenaires:

http://www.amazon.fr/Quand-Google-d%C3%A9fie-lEurope-Plaidoyer/dp/2842059123

Quand Google défie l' Europe: pdf ici

Economie d' abondance et fossilisation des agences de publicité

Sur internet, on peut proposer énormément de choses, de manière infinie. Avec Internet et Google, nous sommes entrés dans l'économie de l'abondance, une économie où la rareté, valeur fondatrice et fondamentale de l'économie en vigueur jusqu'ici, a disparu.

La Methode Google de Jarvis parle d'économie d'abondance (page 98) et notamment de l'application et de la non application de ce principe par les agences de publicité (page 99 et 100). Extraits:

Les agences de publicité se comportent toujours comme si les espaces publicitaires étaient encore rares. Aujourd'hui, le nombre de supports publicitaires utilisables est virtuellement illimité . Les agences de publicité ont toujours eu un faible pour la vente en gros. A chaque rentrée, elles rencontrent leurs homologues des chaînes de télévision, passent en revue les grilles de programmes et achètent des espaces en gros. Les agences se rémunèrent en prélevant un pourcentage sur l'argent dépensé en achats d'espaces. Plus les espaces sont rares, plus ils se vendent cher, plus les agences dépensent, plus elles gagnent de l'argent, ce n'est pas un cercle vertueux, c'est un attrape-nigauds.

Cette conception absurde de la publicité s'est exportée vers l'Internet. C'est à se tordre de rire. ... les agences tentent de créer de la rareté là où elle n'existe pas. L'espace publicitaire disponible à la vente est infini. Il s'étend sur des milliers de pages partout sur Internet. La plupart de ces pages sont très spécialisées et on pourrait y afficher des publicités beaucoup pàlus ciblées et bien moins chères que les home pages des portails ..... L'efficacité des investissements publicitaires serait meilleure ...Dans la presse papier, les annonceurs paient car l'audience est censée voir la totalité de la pub .. Sur internet c'est l'inverse, les annonceurs payent pour les pages qui affichent effectivement leurs publicités et avec Google Ads, les annonceurs ne payent que si quelqu'un clique sur une de leurs publicités. L'internet est un bien meilleur support, il est moins cher et améliore la mesure de l'impact de la publicité. Mais cette efficacité n'est pas à l'avantage des agences dont les revenus dépendent des dépenses qu'elles engagent

Le pire aussi (là c'est un tubby qui reprend le clavier ;-)) c'est que les tauliers des portails ou des "gros sites" raisonnent encore sur internet dans le modèle classique de publicité de la presse ou de la télé; AInsi ils pensent audience --> revenus publicitaires avec des schémas bloqués sur les bannières publicitaires payées au nombre de pages vues ALORS MEME QUE CECI EST AISEMENT EMBROUILLABLE ET que les annonceurs, de moins en moins pigeons, se tournent de plus en plus vers des modèles de paiement au clic (Google Adword) ou en affiliation ou même en drop shipping (pendant qu'agences et tauliers de gros sites continuent de se m... sur les chiffres idiots de médiamétrie).

Les Echos de Lundi ont publié à ce sujet un article révélateur: "Les sites d'information toujours à la recherche d'un modèle" ... Ainsi quelqu'un de rue89 est cité dans l'article: Laurent Mauriac, le directeur général, assure se battre pour préserver les tarifs du bandeau publicitaire. « On ne veut pas brader nos espaces publicitaires. Mais certains acceptent des prix dérisoires, qui nous mettent en difficulté », dit-il

Murdoch veut lui faire payer l'accès à ses sites d'information (toujours les Echos)

Bref, face à l'économie d'abondance et à la masse des petits qui devient plus grosse que les gros (longue traine long tail ), les gros réagissent à la façon "ligne maginot".

Comme les chars de Guderian, légers et très mobiles, fondez des petits sites de niche, en utilisant tous les systèmes gratuits ou peu cher (dont les système de blog comme CMS) et soyez assurés de n'avoir jamais comme concurrents les gens dont on parle dans les journaux; Quand ils s'en rendront compte, ce sera trop tard pour eux.

Blogs

Ergonomie de site web à la mode 2.0

Et si on travaillait comme ça pour l'ergonomie des pages web ? Ca serait vraiment du web 2.0 ;-)

Bon, on s'excuse pour ceux que ça choque mais c'est les vacances, l'été, on revient de Russie où les rues sont pavées de très bonnes intentions ;-)) et cette image est issue d'un blog russe ;-))

Et en plus ça nous oblige à écrire quelque chose de sérieux rapidement ;-))

Ergonomie-site-web

Le top 50 des chansons sur le web

Le TOP 50 va-t-il renaître grâce aux applications web qui permettent de savoir, via les réseaux sociaux et autres machines à clics, quelles sont les chansons pour lesquelles il y a le plus de clics ? (Ne confondez pas avec "les plus populaires" puisque derrière l'ordinateur qui clique, il se peut qu'il y ait un chien ;-)))
We are Hunted a de toutes façons une interface sympathique qui peut donner plein d'idées dans plein de domaines..
Top50

Célébrités, people, acteurs sur Twitter

Twitter continue sa course pour prendre le maillot jaune de l'appli web à la mode du moment à Facebook (lire aussi Fin de Facebook et sommet de Twitter, enlisement de Dailymotion).
Logiquement, plein de sites se créent pour aider les moineaux à trouver des amis sur twitter ou à se faire amis avec les peoples, célébrités et autres pions sans lesquels Twitter n'arriverait pas à faire croire qu'elle est autre chose qu'un simple CMS ou relai de flux RSS :-)))

Donc pour trouver les célébrités  sur Twitter: http://www.tweetacelebrity.com/
Acteurs, artistes sur Twitter: http://twitwho.net/arts/movies/actors
VIP sur Twitter: http://www.viptweets.com/
Célébrités sur Twitter: http://www.celebritytweet.com/


Les ados et les medias par un ado de 15 ans chez Morgan Stanley

Mathew Robson, 15 ans et quelques, a fait un stage chez Morgan Stanley au département de recherches. Il devait recueillir des témoignages de ses amis et des adolescents en général sur leur consommation des medias. Il a réuni environ 300 témoignages et a pondu un rapport (voir ci-après) qui est devenu en quelques mois la nouvelle bible d’un sujet assez obscur pour les médias.

Quelques grandes conclusions de ce rapport (que bien sûr tous les atteints du sida mental qu’est “exemple et témoignages = règle générale + il y a toujours une règle générale”  ont déjà érigé en bible) sont:

Lire la suite "Les ados et les medias par un ado de 15 ans chez Morgan Stanley"

Toute la stratégie de twitter apparente et dévoilée ?

L'histoire officielle dit donc qu'un méchant hacker a récupéré près de 300 documents internes des dirigeants de twitter (qui utilisaient les appli Google docs). Parmi ces documents, toute la "stratégie" de twitter pour les années et profits à venir.
Après bien des atermoiements, Techcrunch en fait son commerce et produit du mois en en publiant des bouts ça et .(quelques extraits ci-après)
Qu'apprend-on vraiment ? Essentiellement que Twitter est une start-up comme les autres avec des modèles financiers construits sur Benef année N+1 = Benef année N  * constante (constante = x avec x > "ce qu'il faut pour devenir riche" et x < "ce qui ferait trop sauter en l'air des investisseurs" ) et avec des idées très classiques et avec des discussions avec les maîtres du web, Google, Microsoft .. et avec des concurrents... et une grosse peur: le RSS (c'est sûr que quand plein de gens comprendront à quel point twitter peut être un diffuseur simple et gratuit de flux RSS, twitter deviendra un océan de tout et de vide .. )
Qui a dit que twitter était révolutionnaire ?

Lire la suite "Toute la stratégie de twitter apparente et dévoilée ?"

Le gouvernement aime aussi l' anonymat sur le net

Entreprises_et_web_smallComme les humains, les gouvernements ont toujours un côté sombre et celui du coupe sarkozy-fillon ne déroge pas à cette règle.

Officiellement, il veut tout contrôler sur le net. Il le surveille même au sujet de soi-même avec Princen (lire Qui paie Nicolas Princen ? ), il essaie de limiter les méthodes primaires de téléchargement de film avec la loi des gros 4x4 HADOPI (cause prochaine de la richesse de quelques uns) ce qui provoquera soit consciemment soit par peur du ridicule un contrôle des mails (Hadopi et les mails)  et un contrôle des bornes wifi en accès libre (lire Filtrage des bornes wifi et censure au karcher).

Dans la pratique et comme dans l’Union Soviétique d’après 1980, le gouvernement, l’état et son poids sont beaucoup plus cools.

Non seulement ils ne se mêlent pas trop du contenu de leurs sites (le lien http://www.minefe.gouv.fr/outils/forum.htm  affiche toujours la sérieuse activité gouvernementale ) mais leurs propres serveurs servent l’anonymat sur le web.

Un des lecteurs de Korben a en effet découvert que le site  www.gouvernement.fr était sur un serveur avec un port disponible pour Tor, LE logiciel d’anonymat promis à un grand avenir en France (lire Surf anonyme avec Tor ).

Lire la suite "Le gouvernement aime aussi l' anonymat sur le net"

Jockipedia, le wikipedia du sport

Wikipedia s’est installé sur le web comme un de ses poutres ou plutôt comme un des composants de l’air du monde virtuel. Etant partout et dans le rang, il se décline en niches (comme facebook lire Fin de Facebook et sommet de Twitter, enlisement de Dailymotion  ).

On avait parlé de dataopedia (lire Trouver des informations sur un site web ), voici  jockipedia, un tas d’infos sur les sportifs du monde entier.

Lire la suite "Jockipedia, le wikipedia du sport"

Fin de Facebook et sommet de Twitter, enlisement de Dailymotion

RouletteLes paris et pronostics de football étant impossibles pendant les vacances, pourquoi ne pas tenter quelques pronostics à propos du web ?

Pronostic n° 1; Facebook est en fin de course. De plus en plus de gens y passent moins de temps. De plus en plus de critiques, notamment au niveau de la sécurité et des dangers de Facebook, font l’objet d’articles dans les médias or les médias ne vont jamais à contre-courant. Si ils critiquent Facebook, c’est que Facebook commence à ne plus compter. L’affaire des photos de famille du futur chef du MI6 anglais est assez pédagogique pour que tous les gens “sérieux” arrêtent de jouer. Plus inquiétante mais moins relayée: l’histoire de HatXwhiTe qui a trouvé des failles SQL dans Facebook et a pu les utiliser pour sortir un paquet de login/pass d’utilisateurs (lire http://www.zataz.com/news/19060/ ).

Dans le domaine des “réseaux sociaux” à la facebook, l’heure est à la niche. On parle de Linkedin ou de Viadeo (grosse couverture presse et pipolisation de Mr Dan Serfaty, le CEO … bientôt une cession ?) et même Jacques Attali se lance dans des analyses sur la valeur des réseaux sociaux VIP

En général, quand un “concept” web commence à s’éparpiller en niches, la fin (c’est à dire l’entrée dans le rang des outils/applications communs pour lesquels personne ne paie) est proche (si les gens s’intéressent aux niches c’est que le modèle global n’est pas très rentable …).

Pronostic n°2: Twitter est à son sommet. Parti il y a assez longtemps, twitter commence à faire parler de lui en France. Encore un nombre réduit d’utilisateurs mais quelques people comme NKM, ce qui fait que les journalistes en parlent.En plus twitter permet d’éviter de se creuser la tête pour arriver à faire 10 lignes et surtout, twitter reprend la principale utilisation de facebook: l’écriture sur le “mur” pour communiquer avec sa bande, ses potes, ses connaissances et faire son show, ce qui correspond dans la vie réelle au comptoir du bistrot.

Twitter a quelques mois devant lui, le temps qu’un autre truc surgisse…. 12 mois ? 24 mois ?

Notons au passage que quelle que soit l’application, elle finit toujours par produire une page html …. référencée par les moteurs de recherche dont Google

Pronostic n°3: Youtube continue sa course en tête et les autres youtube like tirent la langue comme des sprinters dans la montagne. Dommage notamment pour Dailymotion qui a sur les sujets dits “sérieux”, du contenu intéressant en français mais le contenu sérieux intéresse 5% des internautes alors que les tauliers de ce genre de sites en France ont tendance à considérer que la population des internautes en 2009 est une homothétie de la population des internautes en 2000 ce qui est faux.

Lire la suite "Fin de Facebook et sommet de Twitter, enlisement de Dailymotion"

Livestrong.com

LivestrongLivestrong.com  le site de la fondation de Lance Armstrong est peu connu en France et on pourrait croire que c’est un site de fondation “classique” avec de belles phrases et un ‘let’s go” en flash ou vidéo, en fer de lance

Que nenni les amis. Livestrong.com  est un véritable site de “sport et santé” avec des conseils de nutrition, d’entrainement, de soins, de gestion du stress et de la maladie, des forums, des appli pour iphone et blackberry.

Livestrong.com   est une sorte de doctissimo mais sans sexe , une sorte de super site top santé ou Mens Health (qui eux aussi sont des super sites mais peu connus à cause de leur carence en vitamine SEO).

Ad Planner estime que Lifestrong a 51 millions de pages vues mensuelles pour environ 1 million de visiteurs uniques (donc un huuuuuuuggggeeee  nombre de pages vues par visiteur et sans les ruses de Morandini.com )

Lire la suite "Livestrong.com"

Taxes sur l'affiliation: Amazon ferme son programme dans certaines zones

Une petite bombe explose aux USA en ce qui concerne l’affiliation depuis quelques temps: certains états américains ont voté une taxe sur les ventes par affiliation. Concrètement, une société qui fait des ventes via des affiliés paie une taxe. Récemment, la Caroline du Nord l’a voté, ainsi qu’ Hawaï et Amazon a fermé son programme d’affiliation pour ces 2 états:

Lire la suite "Taxes sur l'affiliation: Amazon ferme son programme dans certaines zones"

Assistant personnel online

La mode est à l’assistant personnel online. Plein de projets existent pour créer des sites qui seront de véritables secrétaires online. Bien sûr Google, Microsoft et Yahoo intègreront ce genre de gadgets prochainement dans leurs systèmes (où ils existent déjà comme embryons).

Un site américain pourrait être le modèle à suivre pour les français qui cherchent à percer quelques mois sur ce marché: Task.fm

A essayer pour ceux qui ne veulent pas écrire sur un carnet, vous savez ce truc hyper high tech qui résiste à l’eau, au sable, à la boue et est assez souple pour se mettre dans n’importe quelle poche, tout ça sans ondes

Assistant_personnel_web

Mixer en ligne

Rien n’arrête plus le web. Voici maintenant qu’on peut mixer en ligne des musiques “de radio” essentiellement.

Comme les systèmes “légaux” Deezer et Jiwa, cela permet donc aussi de contourner les histoires de téléchargement P2P puisque de toutes façons, quand quelque chose “passe” sur votre ordi, il y a forcément un fichier à récupérer quelque part  (lire Enregistrer ce qu' on ecoute sur jiwa, lastfm ou comment avoir plein de MP3 gratuitement et "legalement" :-)  et  Enregistrer la musique sur Deezer )

Regardez Charts.fm et amusez-vous ! (pratique aussi pour écouter un type de musique en permanence sans avoir à chercher via les stations de radio proposées en mix)

Charts-fm

 

Editeur en ligne et censeur de commentaires

Tete_dans_le_cul Le fameux statut d' "éditeur en ligne", annoncé comme la solution miracle à la crise économique de la presse en ligne (comme le fut le statut d' auto-entrepreneur) pourrait receler avant même sa création quelques problèmes le rendant mort-né.
Pointé du doigt virtuel dès maintenant: "l’éditeur du service dispose de la maîtrise éditoriale du contenu et notamment des messages postés diffusés sur les espaces de contribution personnelle ; en particulier, il met en œuvre les dispositifs appropriés pour éviter la mise en ligne de contenus illicites" (via electron libre).

Lire la suite "Editeur en ligne et censeur de commentaires"

Qui finance les infos du web ?

Le facétieux Window on the Media a créé une petite appli qui permet de savoir, sur un sujet, qui finance les articles parus à ce sujet dans Google News.

2 petites remarques:

1) Quelle durée “historique” est prise ? Les financiers peuvent changer au cours du temps et savoir qui finance les infos sur l’ UMP en ce moment est moins important que de savoir qui les finance AVANT une élection. Qui sur 10 jours n’est pas la même chose que QUI sur 100 jours. Si on se contente de l’existant visuel en page 1 de Google News, alors on aura sur certains sujets 100 jours et sur d’autres 3 heures..

2) Si les gouvernements et les grosses sociétés apparaissent si souvent, c’est AUSSI parce qu’il n y a pas beaucoup de sources d’infos au total. Les hurleurs à la pluralité pourraient parfois s’arrêter et regarder ce qui existe. Pas grand chose de non financé par l’état et ce n’est pas seulement la faute de l’état. Quels sont les “jounalistes” voulant être indépendants qui s’en donnent les moyens, par exemple en commençant par s’équiper de manière économique. Ce qui est marrant quand on voit des reportages sur les sites d’actus indépendants, c’est qu’ils ont tous des ordinateurs dernier cri et notamment des Mac qui coûtent toujours plus cher que des PC à 400 ou 500 euros largement suffisants... Sans parler des écrans…

C’est qui qui paye pour mes infos: http://windowonthemedia.com/2009/06/cest-qui-qui-paye-pour-mes-infos

Voir aussi  I smell a government rat in my news

Baisse des effectifs chez MySpace: flop du Web 2 ou encore plus de sous pour Google ?

MySpace a annoncé des réductions d’effectifs ! Ca craint donc dans le Web 2.0 puisque la seule société labellisée Web 2.0 profitable subit elle aussi la crise ! Ouille !

Le Monde annonce même la fin de la bulle Web 2.0 ! Les réseaux sociaux, la constitution et le renforcement de bandes grâce à la bande passante, la publication de tout (non, on n’ajoute pas “et de n’importe quoi” car c’est trop facile ), la mise en avant des liens plutôt que des choses, ne seraient pas l’eldorado annoncé ??

Lire la suite "Baisse des effectifs chez MySpace: flop du Web 2 ou encore plus de sous pour Google ?"

Iphone et pollution

Ah ah ! Vous croyez qu’on va dire que l’iphone pollue ? Hé bien non. Ca on n’en sait rien et on n’a pas encore été voir sur doctissimo si ils en parlent .

On veut juste parler ici d’une appli iphone qui permet à ceux qui s’ennuient avec leur iphone de “voir” la qualité de l’air à l’endroit où ils sont.

Cela les aidera peut-être à revenir dans le monde réel entre 2 jeux ou 2 tweetabooc

Pollution est dispo en anglais et en français et couvre l’ensemble du territoire français ainsi que quelques pays du truc qui intéresse 40% des français: l’Europe.

Pollution va aussi aider ceux qui n’ont pas succombé à Home à se rattraper et donc à pouvoir reparler aux filles.

Pollution-iphone

 

 

La souris qui rend fou

souris

Hadopi: Comment s' en sortir pour le gouvernement ?

Christine-albanelLa dérive gouvernementale consistant à mélanger le pouvoir exécutif, législatif et juridique a été stoppée par le conseil constitutionnel dans le projet Hadopi (On peut peut-être s’attendre à d’autres décisions dans ce sens).

Loin de toute considération sur piratage, téléchargement, les juges du conseil constitutionnel ont considéré que:

  • la loi Hadopi était contraire à la présomption d’innocence ("La loi était un peu folle, commente un constitutionnaliste. Elle disait : "Vous avez téléchargé illégalement. Non ? Prouvez-le !" On ne peut pas inverser la charge de la preuve." lien le Monde)
  • le droit de se connecter à Internet relève de la liberté de communication et d'expression (article 11 de la Constitution)

Christine Albanel (qui ne parle plus de démission alors qu’elle l’avait promis si la loi ne passait pas ) et le gouvernement peuvent maintenant soit passer en force (et ainsi montrer clairement qu’ils sont le jouet de lobby des producteurs et marchands du temple en 4x4, soit revoir la loi.

Un autre point crucial n’a pas été pour l’instant décortiqué par les institutions: QUI VA PAYER pour HADOPI ??

Tout le monde sait (quoi que quand on voit ça et ça, on commence à douter ) que l’envoi de mails, de courriers ainsi que les coupures et que la surveillance des réseaux (ya bon banania pour les milices du net) va coûter extrêmement cher (pas moins de 100 millions d’euros au minimum).

Personne ne sait en revanche qui va payer pour ça ?

Il serait logique de faire payer les producteurs et éditeurs qui ont réclamé cette loi ainsi que les Bruel et consorts qui applaudissent cette loi mais osera-t-on ?

Il est plus probable que la masse silencieuse des contribuables soit là aussi sollicitée une ofis de plus pour payer quelque chose qui apporte un bénéfice à une minorité bruyante et privée.

Personne ne sait non plus concrètement comment un fournisseur d’accès pourra couper Internet sans couper le téléphone et la télé à un abonné triple play… ce qui va causer un paradoxe extrêmement intéressant:

un type qui télécharge illégalement un film se verra privé de l’accès à la télé où il peut voir ce film légalement  une logique bien dans celle qui amène depuis quelques années tant d’argent à des intermédiaires du spectacle sans valeur ajoutée.