web 2.0

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous

web 2.0


Facebook et twitter, 2 sous-web sans avantage pour les sites web ?

facebookAT Internet a publié une étude très intéressante indiquant le très faible nombre de visites qu’amènent Facebook et Twitter sur un site internet linké DANS ces 2 sous-mondes du web.

  • La part moyenne du site Facebook en tant qu’affluent est de 2,8%,
  • Et celle du site Twitter est de 0,9% sur la même période, soit trois fois moins que Facebook (écart en nombre d’utilisateurs, périmètre d’étude couvrant uniquement les visites générées depuis le site web…).
  • Reposons la question qu’on se pose depuis le début de Facebook (Twitter étant moins “vendu” en tant que tel et étant bien évidemment un truc très pratique pour “déconner” entre potes et publier des conneries –la meilleure d’aujourd’hui indique que tous les signataires de http://www.liberation.fr/economie/2012/10/03/nous-entrepreneurs_850572 sont membres du PS Clignement d'œil):

    Quel est l’intérêt pour un site de e-commerce ou une marque traditionnelle qui vend sur le net d’avoir une page Facebook ?

    - non seulement ça ne renvoie rien

    - mais en plus ça peut “enlever” des visites de curieux qui sinon seraient allés sur le site et auraient peut-être acheté

    Lire la suite "Facebook et twitter, 2 sous-web sans avantage pour les sites web ?"

    Pub forcée sur Capital.fr, un futur modèle ?

    En voulant aller lire une très intéressante enquête de Capital.fr sur Rocket Internet (qui a sûrement très énervé les panzers spécialistes de la blitzkrieg -voir Rocket Internet en France: ça va tanguer ! ), enquête située sur http://www.capital.fr/enquetes/hommes-et-affaires/ces-gamins-sont-les-nouveaux-requins-du-web-752984  , on tombe sur le dispositif suivant:

    Pub capital

    avec donc "Merci de cliquer sur une des publicités ci-dessous. Vous aurez ensuite accès à nos enquêtes pendant 1 mois".

    Lire la suite "Pub forcée sur Capital.fr, un futur modèle ?"

    Semrush, la bombe atomique du renseignement sur les sites web

    Le renseignement est à la base de l'action a-t-on coutume de répéter dans l'armée.

    Dans la guerre du web où il est essentiel de savoir ce qu'est réellement l'audience de ses concurrents, notamment en France où tant d' audiences et de chiffres sont estimés au doigt levé , surévalués ou confondus entre réalité prévisions et voeux pieux, semrush est une véritable bombe atomique.

    Nous en avions déjà parlé il y a quelques temps sur Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic

    mais avec sa nouvelle refonte et son interface en français, Semrush est maintenant indispensable au webmaster, à l'annonceur qui veut savoir pour quoi il paye et à l'investisseur qui veut être sûr que l'argent qu'il investit ne sert pas à acheter de la paille.

    Donc en arrivant sur Semrush voici ce qu’on découvre:

    Lire la suite "Semrush, la bombe atomique du renseignement sur les sites web"

    IRC avec le cloud

    Le cloud est partout (sauf en solution française pour les données personnelles et stratégiques --> Et si l' hébergement de données et le Cloud étaient la nouvelle mesure de puissance d' une nation ? ) .

    Voici IRCCloud qui propose de faire de l' IRC (du chat pour les précieux) en cloud.

    Lire la suite "IRC avec le cloud"

    Copier une page ou copie d'écran facile sur le web

    Snaggy est génial. Un peu compliqué à expliquer dans le titre de cette note mais vraiment super utile simple etc, etc..

    En détails, vous voulez envoyer une copie d'écran ou une copie d'aimeg ou de texte que faites-vous ?

    Vous créez un fichier et vous l'envoyer..

    Avec Snaggy, c'est encore plus simple, vous allez sur snag.gy et vous collez ce que vous avez ctrl c DIRECTEMENT sur snaggy (sans besoin de s'enregistrer ou d'entrer dans un compte) et snaggy vous donne une url que vous pouvez envoyer à vos interlocuteurs.

    Cerise sur la copie, vous pouvez annoter ou "dessiner" sur votre copie.

    Super pratique pour les copies d'écran.

    Snaggy

     

     

    Bons plugins pour Gmail

    Les plugins pour Gmail sont peu connus. Pourtant ils peuvent grandement améliorer la productivité et l’efficacité de gmail qui est souvent l’écran du base du travailleur du web Clignement d'œil

    Premier détail qui a son importance, un plugin pour gmail n’est pas un truc qui va s’implémenter DANS gmail. Il s’agit d’un plugin pour Firefox ou Chrome.

    Voici la liste des plugins les plus utiles .. pour gmail.

    Lire la suite "Bons plugins pour Gmail"

    Diagrammes en ligne gratuitement

    Un super outil gratuit, sans abonnement, sans compte pour faire des diagrammes en ligne gratuitement: diagram.ly

    On arrive directement sur l’interface

    http://www.diagram.ly/

    Enregistrer une conversation sur Skype

    Il y a plusieurs années, avant même que les fonctions vidéos explosent, existaient déjà pas mal de plugins pour Skype (voir Skype en entreprise: les bons plugins) -il est curieux de voir à quel point Skype reste ignoré de pas mal de sociétés alors même que des entreprises continuent de croître fortement en proposant des "économies" par rapport à France Telecom en plaçant leurs minutes ou pabx ou systèmes dont il est encore plus difficile de se défaire ensuite...

    Replay Telecorder et Replay Capture Suite existent depuis pas mal de temps et restent au top pour l'enregistrement de conversations sur Skype et l'enregistrement de toute session, y compris vidéo ou "webinaire".

    Lire la suite "Enregistrer une conversation sur Skype"

    Veille sur le web avec Kyoo

    Vous dont la mission :-) est de veiller sur le web ou de trouver ce qui se dit sur un sujet précis ou VOUS dont le temps ne suffit plus à consulter vos tweets, votre google.com/ig ou autres, voici Kyoo, un super outil gratuit pour faire de la veille sur le web.

    Concrètement Kyoo est une sorte d’agrégateur de trucs sociaux et du web (que signifie encore le mot “social” ou “sociaux” ??) qui récupère et regroupe toutes les infos de Google, Digg, Twitter, Facebook, Wordpress, blogger, flickr, youtube, etc..

    Lire la suite "Veille sur le web avec Kyoo"

    Analyse de comptes twitter

    Dans les pays où Twitter concerne une population plus importante que quelques geeks, journalistes, professionnels de niches ou personnes contentes d’elles-mêmes ;-), twitter est un assez bon moyen d’avoir une “impression” ou un “résumé” de l’opinion ambiante.

    Certains outils existent donc pour “analyser” ou “dégager des caractéristiques globales” de la masse de mots de twitter.

    Lire la suite "Analyse de comptes twitter"

    LeWeb : 5 ans après LeWeb 3 en 2006 Le Meur revient servir la soupe à Sarkozy

    Lemeur-sarkozyLeWeb et Le Meur reviennent comme d'habitude aux environs de la Saint-Nicolas pour le cirque médiatique du web.

    Mais cette année, il y a vraiment quelque chose de nouveau à LeWeb.

    Certes il y aura toujours les mêmes visages auto-satisfaits, anglo-saxons débarqués en France, start-ups à la recherche de financements soutiens et cartes de visite (parce que là tu vois notre truc a vachement intéressé, parce que là tu vois on lance la même chose que ce machin qui cartonne aux USA et a levé des millions et vaut des milliards mais nous on lance en France et dans la communauté Facebook des gens qui ont un chien et que ah que donc on n'a pas de concurrents), cadres de fonds et de grosses boîtes trop contents d'échapper à une journée de boulot, journalistes ayant à faire un papier et contents d'être aimés pour une fois, etc, etc.. tout un microcosme, toute une société qui aurait fait les délices de Balzac ou de Zola, toute une société qui a toujours les mêmes caractères et vices de la Comédie Humaine ou des Rougon-Macquart avec un décor high-tech et des communications qui passent aussi par chat, iPhone, iPad et plus que jamais iPocrisie.

    Alors donc quoi de nouveau à LeWeb cette année ?

    Le prix toujours plus haut pour les benêts qui paient plein pot ?

    De nouvelles enseignes dans la galerie commerdiquante de LeWeb (surtout ne payez pas pour apprendre qqch là bas, préférez plutôt les plus petites conférences ou l'extraordinaire a4uexpo où il y a de vrais spécialistes )

    Hé bien le truc nouveau à LeWeb, c'est la présence dans l'air, le sol, Le Meur de Nicolas Sarkozy !

    Lire la suite "LeWeb : 5 ans après LeWeb 3 en 2006 Le Meur revient servir la soupe à Sarkozy"

    Microsoft Advertising adCenter incompatible avec MAC

    Ouf ! Apple n’est pas encore partout.

    Microsoft, qui a sauvé Apple de la faillite et a permis à Steve Jobs ensuite de vendre NeXt et de construire sa légende, ne permet pas à un utilisateur de Mac de changer son numéro de carte bancaire arrivée à expiration sur Microsoft Advertising adCenter.

    Hé ouias, à quelques lettres Microsoft Advertising adCenter peut se dire MAC mais il faut Internet Explorer ou Firefox pour pouvoir mettre à jour sa carte bancaire.

    Extrait du mail reçu par un de nos lecteurs:

    Lire la suite "Microsoft Advertising adCenter incompatible avec MAC"

    Medias sociaux et consommateurs: aucune influence

    Médias sociaux, médias sociaux, Facebook, twitter, etc… On n’entend plus que ça.

    Quelques personnes répètent même qu’il FAUT être sur facebook et autres, quand on est une marque, ne serait-ce que pour “écouter” ce que disent les “consommateurs”.

    Honte à celui ou celle qui dit “les chiens aboient et la caravane passe”.

    Dédain pour ceux qui prétendent que la meilleure chose à faire sur les médias sociaux, quand on est une marque, est de ne rien faire ;-)) (ne serait-ce que pour économiser de l’argent: Le Canard enchaîné : la meilleure e-stratégie et la plus rentable des médias français).

    Lire la suite "Medias sociaux et consommateurs: aucune influence"

    Les chiffres de l’ Internet en France

    Les chiffres de l’ Internet en France (d’ après franceinfo.fr).

    Comme d’habitude avec les chiffres publiés par les medias en France, l’étude est pernicieuse.

    44% des français ont retrouvé des amis ou 44% des français connectés ?

    et surtout, sur les chiffres concernant les tablettes par exemple: quel % de gens utilisent ça QUASI UNIQUEMENT POUR REGARDER LA TV OU DES VIDEOS OU POUR JOUER ?? Ce qui n’est pas un usage “internet” à proprement parler mais un usage “jeux” ou “tv” dans les statistiques “classiques” ..

    De même, on continue de mettre dans le gros sac” internet” des usages complètement différents, à savoir l’usage “je regarde” et l’usage “je fais”.

    La déception risque d’être grande chez les marchands du temps quand ils vont s’apercevoir que sous la bannière “internet”, on a rangé des gens qui simplement regardent la télé ou jouent à la play station ou à la DS, simplement avec le même appareil parce que c’est pratique…

    Les chiffres de l’ Internet en France

    Lire la suite "Les chiffres de l’ Internet en France"

    Partage d' infos sur le web

    Mashable publie un bon truc d’ Add This sur la manière dont l’info se partage sur le web.

    Bien entendu et comme d’ habitude les données sur lesquelles se base se schéma ne sont pas “françaises” mais on peut en tirer quelques enseignements quand même.

    Lire la suite "Partage d' infos sur le web"

    Corrélation avec Google

    Pendant que Groupon devient groupoff ou que Facebook commence à gêner les gens, Google (Google bless you) continue de sortir régulièrement des petits bijoux techno, tel le sportif qui loin des marques continue de s’entraîner à la dure (non pas comme Rocky mais comme un des klitschko ou Seb Chaigneau l’actuel roi du trail français qui délivre les meilleurs conseils du web pour faire du trail dans sa série des get ready for … mais ceci est une autre histoire).

    Revenons à Google et à une de ses dernières sorties sur le net “Google Correlation” ou “Google Correlate”: http://www.google.com/trends/correlate/

    Lire la suite "Corrélation avec Google"

    HTML 5

    L’ HTML 5 va révolutionner l’ internet. Pour briller dans les cocktails mondains, faire taire votre copine ou chef ou pour avoir des idées qui vous permettront de créer une activité sans mettre de cravate ni faire de power points pour aller quémander l’argent des autres .. voici quelques infos.

    Lire la suite "HTML 5"

    Conseils d’ achat par mobile

    “Est-ce que je dois acheter ça ?”  est le genre d’application ultime des “conseils et bons d’ achat” si à la mode en ce moment (avez-vous remarqué que tout ça va finir par la seule conclusion qui s’ impose une fois que tout le monde sera gavé: n’acheter que le strict nécessaire, se blinder contre les tentations et retrouver le plaisir de l’ orange à Noël ;-)).

    Ca existe avec http://shallibuy.it/

    dois je acheter ?

    Il serait étonnant que parmi les millions de power points sur lesquels s’ énervent fiévreusement les startuppeurs so french et les leveurs de fonds, il n’y ait pas exactement le même projet disant qu' il n’y a pas de concurrent ;-)) donc si vous êtes malins, copiez vite  http://shallibuy.it/ et revendez le à quelques autistes financiers ;-)

    Facebook comme un journal

    Si vous êtes “involved” dans la sous-partie du web et de l’ internet qu’ est Facebook et si vous adorez les trucs à la Netvibes ou iGoogle, alors Postpost est fait pour vous. Facile, rapide et permettant d’avoir votre page comme un journal à partir de vos machins facebook.

    Pour comprendre Postpost, allez dessus http://www.postpost.com  ou regardez cette petite vidéo:

    Lire la suite "Facebook comme un journal"

    D' où vient le trafic de wikio ?

    Sur la note (Frédéric Lefebvre vs Wikio ou la bêtise contre les faux culs), Frédéric Montagnon de Wikio a commenté et nous sommes donc allés voir le lien qu'il mettait, son blog, où figurait en page d'accueil un interview "Interview sur le contenu à la demande et l'IPO de Demand Media  ".

    On a déjà parlé des fermes de contenus -  Fermes de contenus: business plan et métriques   - et du débat autour de Demand Media (lire surtout http://googleblog.blogspot.com/2011/01/google-search-and-search-engine-spam.html ; Demand Media a répondu qu'ils n' étaient pas concernés ... ;-))

    Bref, tout ça a donné envie d'aller voir d'où vient le trafic de Wikio.

    On a donc été vers un de nos outils préférés, semrush (lire Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic).

    Bon tout d'abord, wikio c'est combien de trafic ?

    Ad planner nous indique 680 000 visiteurs uniques par mois pour wikio.fr en France.

    Wikio

    En cherchant wikio dans semrush, on trouve donc que wikio n'achète pas d' adwords et que son trafic organique  est constitué de la manière suivante:

    Trafic-wikio

    (modulo les quelques semaines de décalage de semrush), le trafic naturel de wikio est dionc constitué  à 41,97% par des internautes qui cherchent "facebook" sur le web et vont sur le résultat 7 (position moyenne) qui est "http://www.wikio.fr/high-tech/internet/reseaux_sociaux/facebook".

    Ce qu'on VOIT sur ce résultat n°7, par rapport aux autres, pousse naturellement les gens à cliquer:

    Facebook - Actualités sur Facebook en français
    Amérique Asie Blogs Buzz Culture Droits de l homme Economie Egypte Etats-Unis Facebook Messages Finance Foursquare FriendFeed Géolocalisation Google Google ...
    www.wikio.fr › ... › Internet › Réseaux sociaux - En cache - Pages similaires

    Le titre de la page et notamment "Actualités sur Facebook en français" est diablement intéressant pour la grande majorité des internautes français qui pipent que dalle aux actus en anglais sur Facebook, sasn compmter tous ceux qui peuvent croire qu'il s'agit de la page de facebook en français où de "leur" actu sur facebook ;-)) (hypothèse vérifiée quand on cherche sur semrush à propos de C ETTE page de wikuio sur facebook).

    Le mot "Youtube" permet aussi à WIkio d'avoir pas mal de trafic naturel mais peut-être en auraient-ils + si au lieu de mettre sur leur page dédiée à Youtube:

    YouTube - TV 2.0 - Internet - High-tech - Actualité
    27 janv. 2011 ... David Guetta aurait donc invité l'hilarant Keenan Cahill pour réaliser un clip avec tous ses meilleurs morceaux en duo sur YouTube. Nous. ...

    ils mettaient

    YouTube - Actualités sur Youtube en français
    27 janv. 2011 ... David Guetta aurait donc invité l'hilarant Keenan Cahill pour réaliser un clip avec tous ses meilleurs morceaux en duo sur YouTube. Nous. ...

    ;-)

    Finalement, wikio a intérêt à se concentrer sur le contenu de niche parce que pour l'instant, ce n'est pas trop ça ;-))

    Si d'autres sites appliquent et cherchent le filon "facebook", adieu les 42% de trafic naturel ...

    A noter aussi d'après le graphe de gauche du semrush, que wikio s'est pris une sacrée baisse de présence dans les résultats de requêtes au printemps. Peut-être un nettoyage de wikio ou un nettoyage de Google qui a + ou - éliminé les pages de wikio (comme d'autres) qui se retrouvaient par hasard dans des résultats de requêtes par le simple fait que 2 des termes demandés étaient présents sur la page car présents dans 2 articles distincts de wikio.

    Jeu en flash pour vous échapper de la vie quotidienne ;-)

    Super jeu en flash. Le bonhomme se dirige avec les flèches de votre clavier et chaque fois qu'il touche un objet/personnage volant, il lui arrive quelque chose ;-)

    Lire la suite "Jeu en flash pour vous échapper de la vie quotidienne ;-)"

    Enfin des gens qui ont compris Facebook

    Enfin des gens qui ont compris Facebook, le zoo pour humains:

    via GQ (ou vous trouverez les paroles de cette chanson mythique sur  TU FESSES B’HOOK tube anti FaceBook)

    Définition des médias sociaux et de Facebook par Zuckerberg

    "médias sociaux" est un terme tellement galvaudé que plus personne n'est capable d'en donner UNE définition qui soit commune à tous ceux qui en parlent.

    Assez loin de la bouillie habituelle servie par des pseudo gourous, une phrase de Zuckerberg à propos des médias sociaux et de ce qu'ils sont donne une vision différente des mouvements actuels des monstres du net.

    "There is a big misconception around what social networks are" ... "People think there are communities, or media sites, where people are going to meet new people or make new connections or consume a lot of medias. But what they really are is a completely different paradigm for people sharing information. The traditionnal media models are all centralized. What we're enabling here is decentralized individual communication. When that happens with a certain level of efficiency, ot starts to become easier for people to communicate and get a lot more of their information through this network that through a lot of the centralized approaches they used before"

    Zuckerberg a-t-il été dépassé par Facebook ou a-t-il maintenu le cap avec bientôt un nouvel AOL des années 2000 ou a-t-il changé d' idées ?

    Vendre sur Amazon Market Place Merchants@

    Amazon propose aux e-commerçants ou simples commerçants de vendre sur la market place d’ Amazon (appelée  Merchants@ ).

    Attention, ceci n’est pas seulement réservé aux livres ou trucs électroniques ! Vous pouvez aussi vendre sur Amazon des chaussures ou un arc et des flèches.

    En pratique, si vous avez + de 30 références, vous aurez un commercial Amazon qui s’occupera de vous (voir à la fin de cette note un contact).

    Amazon propose le même genre de services que Rue du Commerce ou autres places de marchés, mais à des conditions différentes.

    Un compte “pro” coûtera 39 euros par mois (on se désengage quand on veut) et Amazon prend sur la plupart des catégories de produits 15% du prix de vente tout compris (y compris les frais d’envoi):

    • 7% HT sur les produits électroniques
    • 10,44% HT sur les livres, CD, DVD/Blue Ray, les logiciels et les jeux vidéo
    • 20% HT sur les bijoux
    • 15% HT sur toutes les autres catégories

    Certains commerçants seront sans doute rebutés par ces commissions qui sont beaucoup plus importantes que sur d’autres services semblables comme Rue du Commerce mais Amazon semble avoir beaucoup + de potentiel (à tester).

    Le client achète et paie Amazon; Amazon transmet la commande; le marchand envoie au client et confirme auprès d’ Amazon qui envoie l’argent au marchand quelques semaines plus tard.

    Détails importants pratiques et techniques pour être présents sur la market place d’ Amazon: il faut des photos sur fond blanc et les codes EAN des produits.

    Lire la suite "Vendre sur Amazon Market Place Merchants@"

    Fermes de contenus: business plan et métriques

    Les fermes de contenus sont à la mode. Wikio a annoncé son "projet" avec une grosse levée d'argent et "Comment ça marche" s'y met aussi (voir article de Nicolas Rauline dans les Echos http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0201017417601-les-fermes-de-contenus-a-la-demande-se-lancent-a-la-conquete-du-marche-francais.htm ).

    Contrairement à ce qui est souvent annoncé, la production de contenu POUR le web n'est pas une nouvelle idée.

    Beaucoup de sociétés (dont Tubbydev ;-) c'est d'ailleurs notre principale activité depuis que les gens comprennent qu'un site n'est qu'un outil au service du contact donc de l'audience)  produisent du contenu pour des associations, des sociétés, des sites internet, des magazines et groupes de presse, des usines afin d'augmenter leur audience naturelle et donc leur ventes, leur revenus publicitaires ou le nombre de leurs prospects.

    Le business de la "ferme de contenus" doit reposer sur plusieurs choses.

    La première est que "tout le monde en parle" n'est pas du tout une bijection de "tout le monde le cherche".

    Le "buzz" n'est pas une garantie d'audience.

    En analysant les nouvelles des principaux quotidiens depuis longtemps, nous arrivons à la conclusion terrible pour eux que dans le domaine de l'actualité, - de 15% de ce dont les journaux parlent intéresse vraiment la majorité des gens.

    On peut bien évidemment attribuer aux journaux une fonction "éducative" mais il ne peut y avoir plusieurs "Le Monde" et cette fonction "éducative" et de "sélection de l'information" n'est pas compatible avec la recherche d'une grosse audience.

    Exemple typique: la réforme de la santé voulue par Obama aux USA. Les journaux français en ont fait parfois leurs unes et beaucoup de pages mais c'est un sujet qui n'intéresse personne en France sur le net. Obama en général n'intéresse personne en France hormis une petite minorité intellectuelle parisienne à la limite moins importante en nombre que le nombre d'enfant ayant accès au net et croyant qu' Obama est l' âne de Shreck car ce dernier a la même voix que celle d' Obama aux Guignols de l'info.

    Revenons à la ferme de contenus du côté du client:

    1- ai-je besoin d'audience naturelle, cad d' internautes qui viennent par les moteurs de recherche (Google en France)

    2- d'où viennent mes actuels "visiteurs" ? (audience achetée sur Adwords ou autre, pub "classique", connaissance de mon nom sur Internet, etc ??)

    3- mon audience "achetée" ou de "réputation" coûte-t-elle + cher qu' une audience "naturelle" ? (il est des cas où l'audience "achetée" a un coût plus faible)

    4- que vais-je proposer à mes visiteurs en audience naturelle (un des principaux problèmes: le gars arrive sur une page et ensuite fait quoi ??? il se gratte ? Il télécharge un document ? il envoie un mail ? il appelle un numéro .. ou il retourne voir autre chose ??? -- entre autres possibilités: le contenu produit par la ferme peut servir de produit d'appel opur du contenu produit en interne, peut-être très intéressant mais pas assez "google friend" )

    5- ai-je les moyens en interne de créer du contenu web pour attirer de l'audience naturelle sans que ça me coûte + cher que le bénéfice de cette audience naturelle ?

    Du côté de la "ferme de contenus", d'autres questions se posent:

    - quelle est l'audience naturelle que je peux faire gagner à mon client (quel est le potentiel des visites sur son secteur et business de par les requêtes faites sur Google à son sujet, en rétrécissant ou élargissant le scope initial ) ?

    - quelles sont les limites de ce qu'on peut écrire ? (anecdote: une marque de prêt à porter refusait qu'on parle de l'animal emblématique qui la désigne, comme autre chose qu'un "créateur" .. dur dur ..)

    - sur quels sujets d'actualités vais-je pouvoir rebondir pour faire du "cadrage débordement" ?

    - comment faire comprendre à mon client, le cas échéant, que son sujet et ses mots n'intéressent pas grand monde et qu'il faut soit avoir de petits objectifs soit élargir le "scope" ?

    - comment vais-je facturer le client (à la note - ce qui est réducteur puisqu'avant d'écrire il faut analyser, surtout après le lancement .. au temps passé ... à la performance .. au partage de revenus publicitaires ? .. A partir de quand mon travail sera plus cher que son trafic équivalent acheté ?)

    - sur quels délais va-t-on s'engager ?  (combien de temps pour amorcer, combien de temps pour performer, combien de temps pour stagner ?)

    - dois-je former le client à écrire ?

    - sur quel support vais-je écrire ? (sur le support du client qui si ça se peut est "anti-google"  - peut-être un audit à faire -->Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO-ou sur un support monté spécialement ou sur un sous domaine où mes pages produits seront cachées en frontal)

    - quelle proportion de contenu de fond, quelle proportion de contenu d'actualités ? (= endurance vs fractionnés)

    Toutes ces questions n"ont pas de réponses absolues car celles-ci dépendent du secteur, du contexte, du moment de l'année (hé oui, tout influe) et bien sûr du budget.

    Chez le client, la "ferme de contenus" a des ennemis:

    - le département IT qui en général a du mal à accepter que des pauvres trucs gratuits comme wordpress aient + d'audience et d'efficacité que le mega CMS monté ou acheté très cher ou qui a du mal à accepter d'être de simples techniciens au service du contenu (content is king, not ? ;-))

    - les rp/journalistes/créatifs qui découvrent que le prospect sur Internet se fout un peu de ce qu'ils font; les RP ont peur pour leur budget (et leurs agréables moments de brainou bain storming, les journalistes ont du mal à comprendre que ce qui les intéresse ou intéresse leur patron -pour qui ils écrivent, n' intéresse pas ce &""#à@@ d' internaute; les "créa" ont du mal à voir des pages "moches pas belles sans design" être beaucoup plus vues que celles qu'ils ont montées

    - les spécialistes du secteur qui se sont construits un langage, un wording, des référents et découvrent que si ils continuent à utiliser les mots de LEUR secteur, ils n'attireront pas de NOUVEAUX client, prospects qui souvent utilisent d'autres mots .. (exemple: si vous êtes dans le "management de transition", et que vous passez votre temps à expliquer que ce n'est pas de l' "interim cadres", il va falloir comprendre que beaucoup de prospects cherchent sur Google "interim cadres" ;-)); si vous êtes dans la mode et que vous kiffez suir la dernière création de misumoto kiragashi, il va falloir comprendre qu'il n'intéresse personne en france à part vous et 15 hayy few people invités au cocktail super VIP des RP de la marque où un des mais du patron a investi; pire encore, vous travaillez dans un magazine et vous vous apercevez que le changement de patrons dont parlent les journaux intéresse moins les gens que les oops de Victoire de Plus Belle la Vie ;-))

    Au service de la ferme de contenus, des outils gratuits comme Google Insight, Google Ad planner, Google suggestion de mots clés, Webmaster google Tools, Foxy SEO ou Semrush (voir notamment  Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic etAutre outil de SEO: Foxy SEO Tool).

    Toutes les réponses aux questions qui précèdent doivent se baser sur des métriques et des données chiffrées.

    Le business de la "ferme de contenus" n'est pas un business de marketing ou de communication mais plus que tout autre sur le net un business de chiffres. 

    Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web

    et c'est pareil pour les fermes de contenus.

    J Rosselin indiquait hier dans un tweet qui linkait l'article des Echos : L'avenir de l'info ? Des mecs payés 5€ par article qui écrivent sur les thèmes les + cherchés sur Google #deprime

    Le problème est que dans les modèles "montés" actuellement par wikio et comment ça marche, le coût de la page est supérieur.

    Peut-être que le "pigiste" est payé 5 euros la page mais toute l'organisation autour, les filtres et le falbala augmentent le coût et le rendent incompatible avec le "bon" prix de production d'une page.

    D'abord qu'est-ce qu'une page ?  10-15 lignes de texte ou 2 lignes et une vidéo ou 10 images et 5 mots clés ?

    Si les monteurs de business qui passent dans les journaux avaient étudié de près les modèles américains dont ils disent s'inspirer, ils auraient appris beaucoup plus de choses précises.

    Une page web doit avoir un coût inférieur à 5 euros, tout compris (sauf le temps d'analyse des statistiques et du sujet "quoi écrire") MAIS ce coût est lissé.

    Il y a des pages qui coûtent 40 euros car elles sont "intelligentes".

    Il y a des pages "bêtes" qui coûtent 50 centimes car ce sont simplement de l' organisation d' information.

    Il ne faut jamais oublier une des principales maximes de Google: Internet makes information available google makes information accessible

    Des pages web qui "organisent" de l'information, c'est aussi de l'audience assurée et c'est complémentaire de pages de "fond" qui ne seront lues QUE si des pages "têtes de gondole" ramènent l' internaute.

    Certaines pages servent à attirer l'internaute, d'autres à l'emmener plus loin.

    Certaines pages sont faites pour les jeunes, d'autres pour les vieux.

    Certaines pages sont faites pour ceux qui aiment les images, d'autres pour ceux qui aiment els vidéos et d'autres pour ceux qui aiment "socialiser".

    Aux USA, les grosses fermes de contenus produisent beaucoup de contenu "pas cher" avec de l'externalisation du copier/coller en Inde ou par des outils aussi simples que Google Translate (on prend l'article initial en anglais, on le traduit automatiquement en français et on traduit le résultat dans l'autre sens en anglais .. ça donne une copie "changée" qu'il faut juste nettoyer en 1 minute maximum donc une page web "pas cher" ;-)) ou par d' autres trucs.

    Pour toutes ces raisons, si le "busines model" réel de wikio et comment ça marche en "ferme de contenus" correspond vraiment à ce qui est écrit dans les journaux, il ne marchera pas (on ne peut pas avoir un business sain de "ferme de contenus" en commençant par investir de l'argent; la femre de contenus doit être rentable dès la première phrase !).

    Si vous êtes client d' une ferme de contenus, demandez d'abord aux gens qui vous proposent un service leurs PROPRES réalisations. Quelqu'un qui n'a pas ses propres supports ne comprendra au mieux que pendant un mois comment écrire sur le web.

    (c'est d'ailleurs la même chose pour les "agences de référencement", demandez aux intervenants leurs sites ou blogs personnels et vérifiez-en le "référencement" sinon vous tomberez entre les mains de types qui sont dépassés ou qui croient faire illusion avec seulement une invasion de liens entrants .. mais le référencement efficace, ce n'est pas ça -->Facteurs de ranking et de position de Google)

    Vérifiez aussi que ce sont des gens axés sur les mesures et pas uniquement sur les mots (exigez l'accès aux métriques !!).

    Une heure de travail dans le business de la ferme de contenus, c'est 30 à 40 minutes d'analyse et 20 à 30 minutes d'écriture.

    Quand nous avons démarré cette activité, nous avions déjà une dizaine de sites et de blogs.

    Fin 2010, nous en avons presque 40 à nous, ce qui nous permet d'entretenir, de recruter, de former en permanence de nouveaux "spécialistes" et de déterminer en quoi ils sont bons et mauvais et donc de les faire travailler, quand il s'agit d'un contrat externe, en fonction de leurs capacités.

    Voici pour finir quelques progressions d'audience (99% issue de Google recherche naturelle) pour des clients à budgets mensuels de 500 euros à 5000 euros, sur des sujets aussi variés que la finance, le conseil, la mode, le commerce, la santé (ouais d'accord, cette note est aussi de la pub ;-)). -statistiques prises aujourd'hui 22 décembre donc mois de décembre pas fini ;-)) -barre verte = pages vues; barre bleue = nb de vu-

    Ferme contenus web
    Ferme contenus web
    Ferme contenus web
    Ferme contenus web
    Ferme contenus web
    Ferme contenus web
    Ferme contenus web

      Stats-reg

     

    Registrars et registries

    Fin de la différence entre registrars et registries.

    Registrars: bureaux d’enregistrement des noms de domaine

    Registries: registre des noms de domaine

    c’est cool non ?

    .. ouais mais seulement pour les extensions gTLD Generic Top Level Domain comme .paris .moto. voiture qui pourraient apparaître bientôt.

    --> http://www.icann.org/en/minutes/resolutions-05nov10-en.htm

    Quel impact du site under sur l’ audience et donc la valorisation de certains sites ?

    Le site under, une vieille pratique un moment disparue, ressurgit en ce moment de partout (et de spartoo diront ceux qui subissent le price ministrunder ;-))

    Le site under consiste à faire ouvrir une page web  ressemblant à un immense pop-up (pas le cousin de Donald,  Popop) quand on ouvre la page d’un site.

    Le site under paye bien en ce moment pour les “publishers” qui veulent rentabiliser leur site (1,5 euro de CPM), notamment quand le site parle de people, de tv ou de c…, choses difficilement rentables par Adsense ou l’affiliation.

    Pourquoi le site under paye bien ? Parce que les annonceurs y trouvent leur compte. Comment ?

    Officiellement, cette méthode de pub tralalalalalala et blablabla mais on sait bien que le taux de clics et encore plus d’achat via des opérations de site under doit friser le nano chiffre (vu que déjà les taux de clics sur les bannières sont ridicules –> Bannières de pub et taux de clics).

    Il y a une éterNETité, il y avait déjà eu un débat sur le site under et sa capacité à gonfler artificiellement l’ audience (ex sur http://ecosphere.wordpress.com/2006/12/12/site-under-pop-fraude-audience/ ). Médiamétrie, juge, arbitre et partie de l’audience des gros sites officiels, avait promis de ne pas se laisser avoir (http://www.uda.fr/index.php?id=3465 ) et demandé aux sites utilisant le site under de “marquer” les urls.. avec à l’époque le marquage “ adsite-under “ qui “doit apparaître soit dans la 2nde partie de l’URL, soit après le 1er slash” et tout un tas de grosses menaces si le site qui utilise le site under ne fait pas ça..

    Quand on regarde quelques urls de site under, il faut vraiment boire ou coller du papier sur l’ url pour voir un marquage qui indiquerait qu’il y a site under.

    Alors où est l’embrouille didier ?

    Les annonceurs paient un truc qui ne leur apporte pas de ventes ? (car dans le cas du site under, on est moins dans la bêtise habituelle de la bannière où l’annonceur se fait embrouiller par une régie pub qui lui promet monts et merveilles; dans le cas du site under, l’annonceur est souvent lui-même un site qui a des métriques..).

    Il semble en fait que le site under réponde à la panique qu’a créé Dieu (Google) avec ses 2 “may day” et son évolution lente mais certaine vers l’importance du CONTENU.

    Les sites de ventes de tout et de rien ont peu de contenu. Ils donc donc été déclassé de nombreux résultats de requêtes et petites requêtes (NON ! On ne ressortira pas l’éternelle “longue traine long tail” mise à toutes les sauces) et l’audience s’est écroulée.

    Les investisseurs de ces sites (rarement rentables au sens “épicier du coin” cad combien de sous rentrent et combien de sous sortent  cf Rachat de Price Minister et enfin des chiffres sur une affaire bien moyenne ) s’agitent encore plus que d’habitude.

    En effet, tant que l’audience est là, on peut toujours se convaincre qu’il s’agit juste d’un problème de TRANSFORMATION du visiteur en client mais quand l’audience n’est pas là, le gouffre du “les gens se foutent complètement de nos trucs” s’ouvre et malheur à ceux qui le découvrent et n’ont pas lu Seth Godin (“All Marketers are liars” version française ici).

    En plus, Adwords coûte de plus en plus cher (Les gros clients Adwords ).

    Panique à bord ! L’audience, c’est un peu le spread des marchés. Imaginez que les sites qui dépensent des fortunes pour expliquer dans les journaux qu’ils cartonnent “car” et “parce que” et “en vue de” ?!?!?  ils ont “levé” XXX millions auprès de YYY ventures Kputal aient à reconnaître que leur audience a chuté de 10 ou 20 % ?? Quid alors des plans de développement à 3 ans avec des taux de transformations logiques et réels de visiteurs en clients ?

    Relier Twitter et Facebook

    N’ est-il pas intéressant de relier les 2 poubelles du web, Facebook et Twitter ?

    Résumons la situation idéale du fainéant qui utilise UNE source de création/maj/copierColler de contenu pour publier automatiquement vers les autres ;-))

    Donc vous avez un blog, qui a un flux RSS, géré par Feedburner.

    Feedburner s’occupe de publier automatiquement vos notes sur un compte twitter (notez bien les accès car ce n’est pas de sitôt que vous vous y reconnecterez ;-)) -->  Relier directement son flux RSS avec twitter

    Seulement, vous avez aussi un blackberry ou un téléphone qui fait mal (Aie Phone) et de temps en temps, quand vous avez juste une connerie à publier ou un lien à indiquer et que vous n’avez pas envie de trop vous agiter sur un clavier, vous “twittez” “tweetez” ..

    Mais alors ça serait bien, de faire en sorte que vos tweets soient publiés sur Facebook.

    Vous pouvez le faire avec le flux RSS puisque twitter est aussi une source de rss (voir Twitter et RSS ) et que vous pouvez publieR du RSS automatiquement sur Facebook.

    Autre solution: http://apps.facebook.com/twitter/ (et seuls VOS tweets seront publiés)

    Si vous ne voulez pas publier TOUS les tweets sur Facebook, alors il y a aussi http://apps.facebook.com/selectivetwitter/ qui ne publiera que les tweets ayant en fin des 140 caractères le sésame #fb

    Les gros clients Adwords

    En regardant semrush pour la note précédente (Combien et dans quoi Groupon dépense en Adwords ? ), un petit tour sur la liste des  avec la découverte des gros payeurs d’ adwords parmi les “gros” sites.

    Alors:

    - les , n’indiquent pas les centimes mais le passage des milliers aux centaines d’euros.

    - Il se peut qu’il n’y ait pas dans cette liste des gros clients d’ adwords car ils auraient une audience globale inférieure à celle du dernier (ex typique la redoute  --> La redoute et son budget Adwords de 2 million par mois)

    - la base prise par semrush pour ce classement est google.fr

    - cela donne des idées sur les business qui existent SANS référencement naturel ou alors sur les business qui survivent par piqure adwords et affiliation (entre autres: quand on voit ce que dépense price minister en adwords a priori  + le coût de l’affiliation avec notamment les “sites under” VS le bénéfice par opération .. on a du mal à comprendre la profitabilité du truc et on comprend a posteriori les pertes financières ..  cf Rachat de Price Minister et enfin des chiffres sur une affaire bien moyenne ).

    - autre point: cela pourrait permettre de calculer combien Google gagne en France et donc les impôts que pourrait payer Google si la société était en France .. ou l’impact de la nouvelle taxe sur ce type de transactions que veulent mettre en place certains politiques..

    A vous de déduire de cette liste vos conclusions ..

    Dépenses adwords des gros sites:

    Lire la suite "Les gros clients Adwords"

    Combien et dans quoi Groupon dépense en Adwords ?

    Depuis quelques temps, quasiment impossible d’ouvrir 4 pages web sans tomber sur une pub de Groupon.fr ..

    C’est vrai que le vieux concept de se grouper pour acheter est ressorti depuis un an (c’était un des trucs les + populaires dans les start-ups lors de la première bulle) mais quand même ! Là c’est l’invasion de groupon ;-)

    Combien groupon dépense-t-il donc en Adwords ??? Une somme colossale sans doute ..

    Un petit tour sur semrush (voir  Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic) indique pour groupon.fr les données suivantes (modulo le “retard” des données de semrush):

    Lire la suite "Combien et dans quoi Groupon dépense en Adwords ?"

    Comment animer un web gouvernemental ou corporate ?

    Comment animer un “web” (c’est-à –dire un site web et sa présence) quand on est dans une société “sérieuse” (cad où le moindre son de trompète doit passer par x filtres) ou dans un organisme gouvernemental (société publique, société d’intérêt public, organisme étatique, régiment, commissariat, mairie, conseil régional, conseil général, collectivité territoriale, école, université, etc…) ?

    Souvent les webmasters en charge de tout ça sont tiraillés entre l’envie et la mission de faire plein de chose pour sortir de l’anonymat et des 30 pèlerins qui viennent chaque jour sur le site par hasard et les contraintes de la communication et du marketing, contraintes parfois réelles et logiques mais contraintes souvent causées par le fait que les personnes et sociétés en charge de la communication et du marketing de ces organismes ou sociétés ne veulent pas donner ou perdre une part du juteux gâteau ou savoureux formage où elles sont installées, gagnant de l’argent en organisant des réunions dont la conclusion est invariablement qu’il faut prévoir un budget et voir à la prochaine réunion ;-)

    Un peu d’astuce peut permettre au webmaster qui voudra vraiment faire bouger les choses de tout faire péter en laissant sur place les dinosaures qui le freinent.

    Lire la suite "Comment animer un web gouvernemental ou corporate ?"

    Morandini contre la police: nouvel épisode de buzz ou guerre du web à l' UMP ?

    Ce matin, le blog site de Morandini (souvent imité, souvent dépassé ;-)) a été coupé.

    Selon Rue89,

    Lire la suite "Morandini contre la police: nouvel épisode de buzz ou guerre du web à l' UMP ?"

    Connaitre le CMS et autres choses d’ un site

    Pour connaître le CMS sur lequel tourne un site, vous connaissez déjà (si vous suivez tubbydev ;-))  le super site 2ip.ru (voir Services autour d’ une IP )

    Vous pouvez aussi utiliser WhatWeb : http://www.morningstarsecurity.com/research/whatweb

    Voir aussi  Liste de CMS

    Google Instant et la fin du SEO ?

    Google Instant est-il le début de la fin du SEO ? .. tel qu’on le connaît pour jusqu’à présent ..

    D’abord, le premier truc gênant, pour le SEO, c’est que les suggestions de Google dans la barre de recherche orientent forcément l’internaute, le faisant même parfois dévier de sa recherche initiale.

    Une grosse partie du travail de SEO est de se demander de quelle manière l’internaute va faire sa demande.

    Par exemple va-t-il taper: “Vidéo buts OM OL” ou “Vidéo OM OL” ou “Video Marseille Lyon” ou “Video OM Lyon” ou “Video Brandao OM OL” si Brandao a marqué ?

    On peut être premier sur “résultat et vidéo match Marseille Lyon” et avoir peu de visite car la majorité des gens va taper “Vidéo buts OM OL”..

    En suggérant des choses dans la barre, Google peut changer l’idée initiale de l’internaute et donc le perdre pour la requête et le résultat qu’il aurait du voir si il n’y avait pas Google Instant.

    Par exemple, au moment où est écrite cette note, si on tape “Vidéo OM L”  on voit apparaître “Vidéo OM La Corogne” en premier, devant “Vidéo OM Lyon” et on a des chances de se dire: “Quoi ? C’est quoi ce truc de la Corogne, bon je vais voir” et donc arriver sur la page de résultats de ce truc et partir dans une direction éloignée de “Vidéo OM Lyon”..

    Peut-on non seulement se demander quelle requête va taper l’internaute mais aussi “poser” des pages sur les principaux chemins de digression que propose Google Instant ? Hum .. Difficile …

    Se pose alors le problème de “Sur quels critères sont choisies les apparitions d’ expressions et mots suggérés dans Google Instant” ?

    La réponse officielle qui enterre toute poursuite de question est de dire que cela dépend de la localisation, des habitudes de surf, etc, etc…

    Certains ont quand même essayé d’ établir des listes suivant les premières lettres tapées, une sorte d’ alphabet selon Google.

    A Washington, ça donne:

    A is for Amazon.com
    B is for Bank of America
    C is for Craigslist
    D is for DC Metro
    E is for eBay
    F is for Facebook
    G is for Gmail
    H is for Hotmail
    I is for Ikea
    J is for Jet Blue
    K is for Kings Dominion
    L is for Lowes
    M is for Mapquest
    N is for Netflix
    O is for Orbitz
    P is for Pandora Radio
    Q is for Quotes from brainyquote.com
    R is for REI
    S is for Sears
    T is for Target
    U is for USPS
    V is for Verizon
    W is for Weather
    X is for Xbox
    Y is for Yahoo
    Z is for Zillow.com


    Vous pouvez vous aussi établir votre “alphabet selon Google” et vous vous rendrez compte des différences (Y pour Yahoo ou Youtube ? W pour Wikipedia ?)

    Quelle que soit la formule qui détermine ceci, elle est forcément partiale et a quasi forcément aussi des “trous” dont peuvent profiter certaines marques ou sites et qui peuvent pénaliser d’autres marques ou sites.

    Plus ennuyeux à notre humble avis, le fait que les habitudes soient un facteur visiblement important des affichages de Google Instant, empêche l’internaute de découvrir des choses extérieures à ce qu’il connaît déjà.. Et ceci est en opposition avec les principes fondateurs de Google et sa philosophie affichée.

    Si les gens qui cherchent sur Internet le font sur un moteur qui oriente vers des choses correspondant à leurs habitudes, où est l’intérêt de “chercher” ?

    Google deviendrait alors un moteur de “rappel d’ambiance” ..

    N’est-ce pas d’ailleurs ce que peut vouloir dire S Brin quand il dit que Google “doit” devenir une partie du cerveau des gens ? Un cerveau gère surtout ce qu’on connaît déjà ….

    Google cède-t-il, pour de vulgaires questions de “business”, à la caractéristique principale des réseaux sociaux qui est d’ enfermer les gens dans leur réseau et anéantir “le temps possible pour”, “la nécessité par le vide” de découvrir “autre chose” ?

    Google va-t-il devenir comme une manifestation politique dont le but est surtout de raffermir les déjà fans mais pas de convaincre les indécis ?

    En ce qui concerne le “business”, va-t-il y avoir des “suggestions sponsorisées” ?

    Ce qui est sûr pour l’instant, c’est que l’audience de Google explose avec Google Instant: 5 à 7 fois plus de requêtes sur les serveurs !

    Si on enlève l’effet “nouveauté”, on devrait quand même doubler ou tripler l’affaire..

    Adsense et Adwords vont-ils suivre en volume ???  Tiens, peut-être une bonne idée d’acheter des actions Google ;-)))

    En revenant à la base de tout, c’est à dire au comportement de l’internaute qui cherche, nous avons écrit plus haut qu’il est distrait par les suggestions. L’internaute sur Google Instant est aussi distrait parce qui apparaît comme résultats lors des suggestions..

    Qu’est-ce qui va le faire aller quelque part ?

    Il faut bien sûr avoir sa page web en premier mais au delà soigner encore + le titre et la description.. et là va se poser un sacré défi pour l’ ex spécialiste en SEO devenu psychologue.

    Non seulement il faudra plaire à Google mais aussi plaire à l’humain qui verra votre “présentation” de page 1 seconde, 2 au maximum.

    Or et spécialement en français, plaire (ou plus exactement faire cliquer l’internaute car un des moyens de faire cliquer est de fortement déplaire bien que si Google Instant fonctionne suivant les habitudes, “fortement déplaire” ne risque pas trop d’apparaître ;-)) tient souvent du jeu de mot, du langage décalé .. bref de choses assez incompatibles avec un “bon” référencement naturel.

    En ce qui concerne Google Adwords, vont peut-être se poser quelques problèmes “métriques”. Qu’est-ce qu’ une impression avec Google Instant ? On parle de 3 secondes pour compte une impression mais un humain a besoin de moins pour voir une annonce non ? Ceci dit, prendre 3 secondes permet à Google d’augmenter le taux de clics ;-)) donc d’avoir de sacrés bons arguments à court terme pour vendre du Adwords ;-))  (On va vraiment acheter des actions).

    Le problème va vraiment être l’analyse des résultats de campagnes Adwords ou de SEO.

    Tiens c’est peut-être un nouveau métier qui va être créé: analyste de campagnes Adwords ou de résultats SEO.. 

    Google lance beaucoup de choses et sa page si simple au début devient une sorte de Yahoo des premières années non ?

    Et si il y avait maintenant de la place pour un moteur de recherche tout simple, une sorte de Twingo ou de Logan, face à la Mercedes ;-))

    Ultime question: si dans un premier temps le comportement des internautes change avec/à cause de Google Instant, y aura-t-il un deuxième mouvement , une fois Google Instant "absorbé" par l'esprit des gens où peut-être ils maintiendront leur "prime" recherche en ignorant les suggestions ? (un peu comme ils ignorent les bannières de pub après quelques années où ils les considéraient ..)

    Encore un sursaut sur l’ influence des blogueurs … Pffff

    A l’approche des élections (hé oui on commence déjà à fantasmer de partout sur 2012 vue l’ ambiance générale) voilà que l’ éternelle pignolade des “blogueurs”, leur “influence” repointe le bout de son nez.

    C’est l’un des derniers arrivés chez les “blogueurs historiques influents” qui remet le couvert dans “Le Post”:

    Et si un blogueur réputé très influent était un blogueur très influent ?

    Extrait (long):

    Le 26 juin dernier, L’Express titrait, « Blogs, zone d’influence ». Il se dégageait de ce papier que, depuis que le monde est monde, chaque détenteur d’un média, fusse-t-il journaliste ou blogueur, était a minima en connivence, a maxima acheté par les marques ou les politiques.
    Le 26 août dernier, Libération titrait, « Les journalistes rien que des brandeurs ». Cet article montrait que les journalistes avaient eux aussi succombé aux charmes du numérique et à la quête d’une existence et d’un ton indépendants de leur média.
    Ces deux articles démontrent que la prise de parole libre sur la toile est un leurre. Jusqu’à quel point ? Le blogueur est un individu qui ne vit pas de ce qu’il écrit dans 99,9% des cas. Le journaliste est un individu qui vit de ce qu’il écrit. Rien que par l’effet « cordon de la bourse », il est simple de comprendre déjà qu’il y a un degré de liberté différent.
    Si le journaliste est faussement libre, le blogueur est-il vraiment libre ? Ce n’est pas certain car, et j’écarte le non-respect de la loi, le blogueur est enfermé dans une posture sociale de laquelle il ne se dédouane pas par un jeu de plume, tel un journaliste qui sous couvert de ce qu’il dit être une enquête ou de l’investigation, dit ce qu’il pense.

    Il ne manque plus que Le Meur qui dit “voilà, c’est ça les blogs”, Versac qui tire sur sa pipe l’air sarcastique, Eolas qui émet une blogidiction, Vinvin une vanne, Rodrigo Sepulveda une vidéo et nous voilà revenus aux temps historiques.

    Mry, dont la première réaction à cet “article” dans le Post rappelle qu’il est:

    "Emery Doligé, directeur des contenus chez Ogilvy One.
    08/01/2008 -
    INTERNET. Emery Doligé, trente-huit ans, rejoint Ogilvy One en tant que directeur des contenus. Il est directement rattaché au président de l'agence Bruno Walther. Emery Doligé est connu en tant que blogueur influent."
    http://www.strategies.fr/guides-annuaires/nominations/r95808W/emery-dolige-directeur-des-contenus-chez-ogilvy-one.html

    a simplement négligé que les plus gros blogs, c’est à dire ceux qui ont le plus de visites ET les plus gros blogueurs (au sens “tenancier” de blog) se foutent ne général des marques et de la politique et tiennent des machines à pisser des pages dans le but de faire de l’audience et de gagner des sous , tout ça dans la plus grande discrétion, sans avoir besoin de la ramener sur ses états d’âmes et de proclamer son nom et ce qu’on pense.

    Les blogueurs en 2010, sont ceux qui sont en phase avec le net réel, c’est à dire ce que cherchent les internautes, ce qui intéresse les gens c’est à dire des choses complètement différentes de ce dont parlent les médias ou les blogueurs historiques dont l’audience dépasse rarement les 5000 visites par jour.

    Changez de nom et appelez vous les “opinioneurs” ou les “moralistes” ou le “canal historique” ou les “journaleux” et utilisez autre chose que le mot “influence” pour décrire le fait que des journalistes ou des gens de la comm (trop fainéants pour aller regarder des statistiques ou google trends) vous contactent pour vous afficher dans des magazines et des journaux où votre présence ne change rien à la chute inexorable de l’audience de tous ces “medias” où l’on ne parle que de soi pour son microcosme.

    Telechargement gratuit de musique sur Beezik

    Beezik vous connaissez ? Si vous connaissez Deezer et autres sites de musique en streaming et/ou téléchargeable, vous allez aimer.

    Maj mai 2012: laissez tomber ça et regardez plutôt ce nouveau service entièrement gratuit pour

    Musique en streaming et mp3 gratuitement

    A la différence de Deezer, Beezik est gratuit.

    Comment ça marche ? En fait il suffit de cliquer sur les bannières de pub où l’on vous dit de cliquer pour regarder des pub vidéos.

    Côté musique, les titres sur sont proposés en MP3 sans DRM et encodés en 192 kb/s. Quasiment tous les albums récents y sont avec 3 millions de titres).

    Beezik propose aussi un système un peu too much à notre humble avis de points à collecter si on regarde les publicités vidéos (les points permettant ensuite d’aller acheter avec rabais des bêtises sur Price Minister rakuten :-)  et autres vendeurs du temple qui se mettent partout )

    Beezik a aussi une solution pour mobiles. (info trouvée sur http://hommes.gqmagazine.fr/ )

    Beezik

    Voir aussi Mixer en ligne

    Moteur de recherche pour twitter francophone

    Moteur de recherche pour twitter francophone: http://www.docteur-tweety.com/

    Docteur Tweety

    On attend avec impatience la solution de veille.

    Docteur Tweety a été lancé par  Joel CHAUDY  qui tient ce blog: http://www.blogdejc.com/

    Telephoner par le net sans telecharger de soft

    Téléphoner par le net sans avoir à télécharger un soft ? Possible avec Gizmocall

    Gizmocall

    Et devinez qui a acheté Gizmodo ?

    Google et la possible indexation des phrases: un gros changement pour le SEO et beaucoup de questions

    Jusqu’ici (et a priori), l’indexation dans Google dépendait de mots clés. En gros, une page web qui contient une “bonne” densité d’ un mot (“bonne” = 4 à 6% selon les mages ) et dont le nom de domaine est relatif (en dénomination et en “déjà publié”) à un sujet englobant ce mot  est bien référencée sur ce mot clé.

    Google a récemment déposé un brevet (brevet déposé par Google sur la recherche par phrases  ) qui semble indiquer que l’indexation des pages web va se faire de manière différente pour mieux coller aux attentes et requêtes des internautes.

    Demandons-nous tout d’abord pourquoi Google essayer d’améliorer son système .

    Lire la suite "Google et la possible indexation des phrases: un gros changement pour le SEO et beaucoup de questions"

    Facteurs de ranking et de position de Google

    Comment Google réfléchit ? Comment Google classifie les sites web, heuuu les pages web ? Qu’est-ce qui influence le ranking de Google ? Quels sont les facteurs de l’algorithme de Google ?

    Une tentative de réponse en image:

    factuers de Google

    Data Feed SEO et architecture de site

    Comme d’habitude chez A4UExpo du très lourd (dommage qu’il n’y ait jamais de choses du genre en France où l’on se contente du BA bahh salut comment tu vas avec des show off qui se répètent chaque année même dans le contenu, non non, on ne parle pas de la messe à la gloire auto-proclamée du rantanplan Doc Gyneco du web ;-))) Ceci dit comme c’est la crise, c’est bien que des gens continuent de payer pour ça car Doc Gyneco a un standing à tenir d’ici 2012 quand il retrouvera un boulot en France pendant un mois avec ses amis qui à nouveau l’aimeront quelques semaines ;-)).

    Le sujet concernait le SEO et notamment l’architecture des sites. L’auteur de la présentation est Tom Critchlow:

    Lire la suite "Data Feed SEO et architecture de site"

    Twitter 2.0 par les roumains ?

    Un Twitter like qui a l’air bien plus puissant que Twitter (et aussi bien que Typepad en mode Twitter ??)  ;-))  : http://www.cirip.ro  (signalé par top-news le roi des blogs, faites un concours d’audience avec lui vous verrez ;-)))

     

    twitter

    Audit SEO ref nat du site bernardtapie.com

    On aime Bernard Tapie mais aime-t-on bernardtapie.com ?

    On avait déjà parlé en premier, en Mars !!,  des futures aventures de Bernard Tapie sur le web (en fait de son fils qui nous avait d’ailleurs envoyé un mail suite à la note sur tubbydev: Bernard Tapie se lance dans la vente privée sur Internet ).

    Maintenant que le site est lancé, livrons-nous à un petit audit (dans le style de Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO  ) pour voir si le site bernardtapie.com a des chances d’attirer du monde en référencement naturel (autrement dit: si Bernard Tapie n’en parle pas de partout comme ce matin sur RTL chez Apathie où Nanard dit que son fils Laurent l’a appelé hier pour lui dire qu’il y avait 9 inscriptions à la seconde sur le site ;-))))

    Donc, page d’accueil du site bernardtapie.com

    Site web Bernard Tapie

    Le titre de la page d’accueil est:  BERNARDTAPIE.COM | économisez sur vos factures courantes et vos achats

    La description: Le site internet BernardTapie.com propose des solutions dans de nombreux domaines pour dépenser moins et mieux. Téléphonie sans engagement ..

    Les mots clés: bernardtapie.com, ventes bernard tapie, 3215, bernard tapie, 32 15, dépenser moins, moins cher, économie, assurance, telephonie, automobile, voiture

    Boffff…

    Là se pose la première question. Le site veut-il attirer les gens PAR  Bernard Tapie ou par l’idée de “faire des économies”.. les 2 répondra sans doute le taulier du site..

    Commençons par examiner ce que cherchent les gens qui  sont “attirés” par “Bernard Tapie” sur le net.

    Un petit tour sur https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal et on s’aperçoit que Bernard Tapie ne fait plus vraiment recette (ok, vous pouvez dire qu’il est présent dans l’actualité donc que les gens n’ont pas besoin de le chercher mais quand même, quand on est à – de 100000 requêtes par mois, on n’est pas “webpulaire” ..)

    bernard tapie

    Requêtes Google  associées à Bernard Tapie:

    bernard tapie sur google

    sarkozy, muriel robin, bayrou, kouchner … c’est pas gagné.. Même pas de trucs sur le foot et rien, nada sur les “économies”.

    A noter au passage qu’à l’heure du test, le mot “bernard tapie” coûte 10 centimes sur Google Adwords.. Pas terrible pour l’ego.. Jean-Louis Borloo, ancien avocat de Tapie et maintenant ministre coûte 0.41 euro… ;-)

    En ce qui concerne les “économies”, quels sont les mots par lesquels les gens cherchent à faire des économies sur le web ??

    Toujours sur https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal, on va trouver:

    pour “économies” :  “économie énergie”  à 27000  (c’est peu); mots complémentaires “travaux” et “comparer” ( 1 830 000 et 673000..)

    pour “promo”  : promo, un mot qui cartonne avec 3 350 000 requêtes par mois; “dicount”  4 900 000 requêtes par mois et comme sujets préférés de ces mots les “voyages” (“voyage”  9 000 000 “voyages”  6 000 000  --> oubliez les s; sejour 2 000 000  séjour 1 000 000 –> oubliez les accents), les hôtels, etc..Le mot “coupons” cartonne en global (langues autres que français ) mais est relativement faible en français (368000).

    SI on tente le mot “dépense” ou “depense” ou “dépenser moins” dans la “logique” des mots de la page d’accueil du site bernardtapie.com  on a vraiment du mal à trouver des volumes de requêtes:

    depenser moins

    Conclusion temporaire: pas terrible pour les mots, le titre, la description choisie sur la page d’accueil du site bernardtapie.com

    Quel texte apparaît quand on arrive sur cette page et qu’on est un bête moteur ?

    BernardTapie.com | économisez sur vos factures courantes et vos achats http://www.bernardtapie.com Connexion devenir membre Mon panier (0) item(s) Factures courantes téléphonie, énergie, impôts Assurances Auto, santé, autres Crédits crédits, rachats Automobile achat, pièces & pneus Voyages

    nb; ne pas tenir compte des caractères bizarres..

    Problème habituel: les mots “connexion, devenir membre, mon panier, item.. “perturbent” les autres mots. La solution ? soit mettre ces trucs ailleurs qu’en début de page soit les mettre osus forme d’images (l’internaute humain VOIT les mots mais le moteur ne les compte pas en texte.

    Densité des mots sur la page d’accueil bernardtapie.com:

    densite-mots-bernard-tapie

     

    Peut mieux faire non ?

    Prenons maintenant une page de “catégorie”, celle des économies d’assurances proposées par Bernardtapie.com: la page  http://www.bernardtapie.com/assurances-48/ (bizarre cette url.. faut-il jouer le 48 au loto ?? ;-))

    Titre: Économisez sur vos Assurances

    Description: Avec BernardTapie.com, profitez de tarifs discount sur des formules d’assurance. Adaptées à vos besoins, ces solutions vous garantissent une couverture maximale pour un prix minimal.

    Mots clés: Assurances, Economie assurance, assurance moins chere, assurance discount, assurance bernard tapie, bernardtapie.com, tarifs assurance, assurance voiture, assurance maison, devis assurance

    Le titre est la chose la plus importante: l’expression “économisez sur vos assurances”  est + un slogan pour ceux qui sont déjà sur le site qu’ un truc pour attirer les gens car l’expression “Economisez sur vos assurances” ou même “"économie assurances"” n’est absolument pas cherchée..

    Dans cet ordre d’idées, il aurait été de loin meilleur de titrer “comparatif assurance”  (sans s) qui est cherché 74000 fois par mois ou “assurance devis”  (135000 fois)

    Rappel: le titre pris en compte par Google est le truc qui apparaît sur le bandeau bleu en haut de votre navigateur et on peut très bien avoir visuellement pour les humains, qui ne regardent JAMAIS ce bandeau bleu) un autre titre sur la page (c’est notamment ce que permet le plugin All-In-One SEO sur Wordpress).

    Au niveau de la description et des mots clés, même si ces metas ne sont plus portés en haute estime par Dieu, heuuu, Google, là encore, les mots et et expressions choisies ne vont pas attirer grand monde.

    Comme dans la plupart des cas, ont été mis ici des sortes de slogans qui ne peuvent qu’attirer des gens “déjà” sur le site ou placés devant un ordinateur qui affiche déjà le site mais qui seront aux fraises dans Google pour les internautes qui cherchent à faire des économies pour leurs assurances.

    Les mots et expressions que les gens utilisent pour chercher ce qui les intéresse ne sont pas forcément les mots et expressions qu’utilisent les pros du secteur qui cherche à attraper les premiers…

    C’est quand même dingue que Tapie qui se faisait le chantre de ce type de raisonnements dans les années 80, notamment dans son émission sur TF1, ne s’applique pas à lui-même ces principes !?!.. Ah mais c’est vrai qu’il vote sarkozy donc c’est normal qu’l soit adepte en 2010 de “faites ce que je dis mais pas ce que je fais “' ;-)))

    Un petit tour sur le texte visible pour un robot et la densité des mots de cette page http://www.bernardtapie.com/assurances-48/

    BernardTapie.com | économisez sur vos factures courantes et vos achats http://www.bernardtapie.com Connexion devenir membre Mon panier (0) item(s) Factures courantes téléphonie, énergie, impôts Assurances Auto, santé, autres Crédits crédits, rachats Automobile achat, pièces & pneus Voyages

    Aie Aie Aie… C’est la même chose que la page d’accueil !!  Les mêmes problèmes (les mots connexion, devenir membre, mon panier, etc…) mais surtout ce début de texte n’est pas adapté au sujet de la page “les assurances”.. donc Google and co aura du mal à voir sa spécificité par rapport aux autres pages du site.. Pas bon du tout..

    Densité des mots sur  http://www.bernardtapie.com/assurances-48/

    assurances-bernard-tapie

    Par rapport aux mots cherchés par les gens à propos des assurances, des devis, du coût des assurances, etc.. ce n’est vraiment pas terrible..

    On pourrait continuer sur des pages + individuelles et aussi parler du code du site:

    25 erreurs de code sur la page http://www.bernardtapie.com/assurances-48/  à checker ici    : http://validator.w3.org/check?verbose=1&uri=http%3A%2F%2Fwww.bernardtapie.com%2Fassurances-48%2F

    pareil sur la page d’accueil: http://validator.w3.org/check?verbose=1&uri=http%3A%2F%2Fwww.bernardtapie.com%2F

    Ce n’est pas un gros problème (surtout quand on voit des sites comme celui de la redoute ou des 3 Suisses..) mais c’est au moins un argument pour que la famille Tapie fasse elle-même des économies sur la facture de réalisation du site..

    En insistant pour les marges arrières sur la validité du css qui elle est encore plus mauvaise: http://jigsaw.w3.org/css-validator/validator?profile=css21&warning=0&uri=http%3A%2F%2Fwww.bernardtapie.com%2F

    Allez les gars: 10% de réduction sur la facture web de Nanard !! ;-))

    Bref, c’est loin d’être gagné pour bernardtapie.com en référencement naturel… MAIS comme son site propose de s’abonner, de donner son mail et que donc il semble que ce site ne soit qu’un outil pour attraper des mails et ensuite envoyer des offres aux gens, ce n’est pas très grave (mais que faire avec des mails à part des ventes “privées”  … et des ventes privées sur Bernardtapie.com c’est impossible c’est son fils qui nous l’a écrit !!!  :-))

    et puis bernardtapie.com a-t-il besoin de référencement naturel ?  En parlant de son site à chaque fois qu’il passe dans un média, ça peut faire suffisamment de pub pour attirer les gens, surtout si les medias ne lui font pas payer.

    Sinon, il faudra acheter pas mal de trafic pour attirer le chaland.. ou alors partager des listes d’emails avec des gros du web qui seront peut-être sensibles à la faconde tapienne et accepteront de partager leurs trésors ;-))

    On verra bien la suite de cette affaire..

    Le gros enseignement de cette note pour nous en fin de rédaction, c’est quand même que “tapie” ou “bernard tapie” sont à – de 100000 requêtes par mois… 100000 c’est un seuil.. En dessous de 100000 requêtes par mois sur google, un produit/service n’a aucune chance de réussir en b2c..

    Comme ce matin sur RTL Video Bernard Tapie chez Apathie, Bernard Tapie a affirmé que son site avait 9 inscriptions à la seconde, il a sans doute trouvé le moyen d’avoir du vrai trafic par une autre source que celles connues jusqu’alors  (excluons bien sûr l’idée saugrenue que ce chiffre soit du pipeau ;-))))

    maj: Un lecteur (merci à lui) a voulu aller plus loin pour vérifier si le site bernardtapie.com (ou le 32 15) proposait vraiment des offres intéressantes.

    extrait de son mail:

    Je viens de rapidement lire votre analyse du site bernardtapie.com. Evidemment, j'y suis allé. J'ai écouté la vidéo de présentation.

    J'ai décidé de vérifier la véracité de leurs propos en comparant leur site avec un autre courtier de vente automobile

    le 1er

    http://www.bernardtapie.com/categorie/voitures-neuves-11224-3796-1032640

    le 2nd

    http://www.auto-ies.com/mandataire-audi-achat-q5-neuve.html

    En fait, BernardTapie.com s'aligne sur les prix du site Auto ies (même option ) et donc ne sont pas moins cher...

    Les mirages du trafic issu de Facebook et twitter

    Le web fleurit de conseils, méthodes pour utiliser Facebook et Twitter afin de drainer du trafic. La bonne question serait de savoir si tous les gourous qui expliquent comment faire ont mesuré l’intérêt des méthodes qu’ils préconisent.

    Nous avons depuis quelques mois tenté des expériences avec des blogs à audience similaire (en type d’audience et en nombre de visiteurs). Un blog a été l’objet de plein de trucs pour relayer ses billets sur twitter et Facebook; l’autre n’a rien eu du tout (à part du relai automatique de ses notes sur twitter –compte twitter ouvert une seule fois à son ouverture et jamais entretenu autrement que par le postage automatique – même chose sur Facebook voir Relier directement son flux RSS avec twitter  ).

    Résultat: pas + de 5% d’audience en + pour le blog qui a eu du gros boulot de relai sur Facebook et twitter donc au final, aller s’agiter sur Facebook et twitter ne sert strictement à rien  et est même pénalisant car le temps passé est trop important pour le rendement: si vous passez ce temps à écrire de nouvelles choses, vous aurez + d’audience. (Dans notre expérience, le blog qui a été relayé sur twitter et facebook de manière active a du nécessiter 40% de boulot en plus …)

    Une raison supplémentaire à ça: VOS visiteurs relaieront vos trucs sur twitter et facebook, si ça leur dit, sans que vous ayez le moindre truc à faire et cela sera d’autant plus relayé que ces visiteurs auront la possibilité d’être les premiers à en parler (donc à se faire mousser ou à satisfaire leur ego, moteur principal de facebbook et twitter) puisque vous vous n’en parlez pas sur ces “réseaux sociaux”.

    N’oubliez jamais de calculer le rendement  temps passé/audience récupéré.

    Si vous agissez de manière professionnelle, voyez aussi le coût que vous facturerons les soi-disants experts…

    Tout gratuit pour un projet web

    Quand on lance ou qu’on gère un projet web, on est assailli de problèmes mais aussi de solutions payantes qui créent d’autres problèmes ;-)

    Pourtant, le web regorge de solutions gratuites dans beaucoup de domaine (je ne parle pas des audits gratuits de tubbydev ;-)) hein ?  voir  Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO ) mais ne plein d’autres trucs qui éviteront d’engraisser des intermédiaires inutiles ou des vautours ayant habillé de marketing un casse noix pour l’appeler marteau piqueur.

    De manière générale, quand vous avez besoin de qqch, cherchez sur Google en ajoutant “gratuit” et vous trouverez souvent la solution.

    En attendant, voici quelques trucs gratuits (n’ hésitez pas à en rajouter dans les commentaires:

    1) Design gratuit: voir  Design gratuit ou presque  auquel on ajoute www.oswd.org

    2) Photoshop gratuit: Gimp ou www.picnik.com ou zamzar pour la conversion de fichiers (voir  La conversion de fichiers en ligne )

    3) Bannières gratuites: voir Faire des bannières gratuitement

    4) Editeur HTML gratuit: PageBreeze.com

    5) Fax et enregistrements pour Skype (du presque gratuit): Pamela (voir  Skype en entreprise: les bons plugins)

    6) Capture d’écran pour travail en ligne: http://www.jingproject.com/

    7) Travail collaboratif en ligne gratuit: scribblar (voir Travail collaboratif sur et avec le web: de mieux en mieux et gratuit )

    8) Questionnaires, sondages, questionnaires gratuits en ligne: Survey Monkey

    9) mettre une vidéo en ligne gratuitement sur plusieurs plate-formes: TubeMogul  (Hey ! est payant  voir  Mettre une video en ligne sur plusieurs sites en meme temps )

    10) Système de statistiques gratuit qui vous indique mieux que Google Analytics par quelles requêtes ou quels liens les internautes viennent: statcounter.com

    11) Audit de vos concurrents: SEOworkers, Semrush: voir  Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic

    12) Boost de vos pages web entièrement gratuit: http://www.le-site-des-petites-annonces-gratuites.com/blog_booster/  (formulaire de soumission http://www.tubbydev.net/blog_booster/index.php )

    Position dans Google d’ un site web pour un mot clé et évolution des positions

    Encore un outil en ligne pour connaître la position d’un site dans Google pour un mot clé ou l’évolution de la concurrence pour ce mot dans Google: http://www.keyrow.com/

    Les résultats sont moins fiable que ceux donnés par Goldorank ( voir Connaître sa position dans Google et autres moteurs de recherche )mais http://www.keyrow.com/  précise l’historique des bases de données sur lesquelles il s’appuie et permet la comparaison entre 2 sites.

    keyrow

    keyrow

    Voir aussi  Les critères de référencement de Google  ou SEO: encore un outil en ligne d analyse  ou Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic  ou Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO

    Le nouveau francesoir.fr

    Alors que le nouveau France Soir papier sort à 0.50 euro et invente donc le moitié gratuit ou moitié payant, le nouveau site francesoir.fr a aussi lui fait son apparition. Nous ne sommes pas du tout spécialistes de la presse écrite donc on ne parlera pas ici du journal France Soir et de sa ressemblance avec le Parisien ou avec 20 minutes ni du fait qu’effectivement, sous l’impulsion d’un patron russe (si cette affaire est autre chose qu’un service rendu au futur potentiel constructeur de bateaux que la France veut vendre à la Russie ….) , il se pourrait bien que les medias français découvrent un autre format de journaux (qui a déjà mis les pieds en Russie sait par exemple que les gratuits sont plus nombreux et de meilleure qualité parfois que les gratuits en France).

    On va parler de francesoir.fr le site web qui pour le coup aurait pu être mieux du premier … coup pour gagner la bataille des medias en ligne, bataille pas compliquée à gagner si on a un regard neuf et qu’on ne cède pas aux ornières dépensières de journalistes migrés sur le net comme des pingouins installés au Sénégal (lire  Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web  ).

    Page d’accueil de francesoir.fr

    Après une petite intro présentant la Une du jour (on se croirait chez Bolloré Medias, les gens qui ont du développer leur site pour les 8 utilisateurs de Minitel qui regardent Direct 8 en se rappelant les années 80 ;-)))

    on arrive sur http://nouveau.francesoir.fr/

    Lire la suite "Le nouveau francesoir.fr"

    Facebook et la pédophilie

    Les medias et les gens semblent découvrir que Facebook, le machin marketing qui réinvente un réseau dans le réseau ou fait un remake d' AOL aux débuts du web, est un machin où se baladent pédophiles, arnaqueurs, voleurs, menteurs, mythomanes et autres gens .. normaux.

    Quoi ? On vous aurait menti à l'insu de votre plein gré ? Facebook ne serait pas le monde de oui-oui et il y aurait des méchants ?

    Le Dailymail raconte comment concrètement on peut facilement être en contact avec plein de pédophiles sur fesse de bouc Facebook .

    Comme le rapporte aussi écrans.fr : Facebook a été notamment mis en cause par l’organisme CEOPl’installation d’un « bouton » sur leurs pages permettant aux ados contactés par des internautes majeurs de prévenir immédiatement la police (Child Exploitation and Online Protection Centre) pour avoir ignoré leurs multiples recommandations quant à l’installation d’un « bouton » sur leurs pages permettant aux ados contactés par des internautes majeurs de prévenir immédiatement la police .

    Ce qui est marrant c'est que suite à cette polémique qui prend beaucoup d'ampleur, Facebook a réagi en menaçant de poursuite et en obligeant l'article à changer son titre (où figurait avant le mot Facebook).

    Pourtant, il y a quelques temps, Mark Zuckerberg déclarait: "Les gens sont à l’aise, non seulement avec le fait de partager de plus en plus d’informations de tout ordre, mais ils sont également plus ouverts, et à plus de personnes. La norme sociale a évoluée ces dernières années."

    Cette affirmation devrait donc être valable aussi pour lui et sa société qui ne devrait donc pas être gênée par être ouverte à tout, à toutes et à tous (comme par exemple aux groupes de type "Il n'y a pas de pédophile, il n'y a que des enfants faciles) et notamment aux critiques ...

    Mais comme d'habitude, on est dans le "Faîtes ce que je dis et pas ce que je fais" .. ;-) .. comme d'ailleurs pour d'autres sujets à propos de Mark Zuckerberg (http://www.zataz.com/news/19992/Mark-Zuckerberg---facebook--hacker--sabotage.html  ou http://techno.branchez-vous.com/actualite/2010/03/facebook_mark_zuckerberg_plagi.html )

    Autre aspect comique des choses sur Facebook, les supers censeurs du web qui ont inventé Hadopie et Loopsi ou les politiques qui twittent  ne se soucient pas le moins du monde de ce qui se passe sur Facebook (pourtant aussi facile à bloquer que la vente d'objets nazis sur ebay)  où il y a aussi, comme sur tous les réseaux de ce type -voir Liste de reseaux sociaux , des moyens ultra simples de proposer et d'échanger des films ;-))

    Finalement oui, on est un peu dans le monde de oui-oui ;-)

    Voir aussi Facebook se fout de la gueule du monde


    SEO: encore un outil en ligne d’ analyse

    Vous connaissiez (ou pas d’ailleurs ;-))  outiref (voir Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO ) mais vous n’aimez pas les couleurs ou adorez utiliser d’autres outils.. Voici Seoworkers.

    A la base, Seoworkers est un site web de SEO (avec des tutoriaux lisibles et des offres de services) mais c’est aussi une collection d’outils de SEO dont quelques uns intéressants.

    Lire la suite "SEO: encore un outil en ligne d’ analyse"

    Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic

    Tout savoir des adwords qu’achètent vos concurrents, tout savoir des mots clés où certains sites sont bons, tout savoir de la provenance du trafic d’un site ?

    Vous en rêviez ? Hé bien profitons des vacances et du printemps pour vous satisfaire et pour présenter quelques outils gratuits très puissants qui aident à comprendre ou à espionner les sites web et leurs secrets ;-))

    Aujourd’hui, un des tops sites pour ça: semrush

    Lire la suite "Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic"