Pourquoi avoir un blog d'entreprise ?

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous

Pourquoi avoir un blog d'entreprise ?


Le web expliqué aux patrons qui n' y comprennent rien en 20 points

Patron Le web est un truc assez compliqué pour les patrons actuels.

En France, beaucoup de patrons sont issus d'une certaine culture, la culture de l' écrit, de la persévérance sur UN support, de la valeur de la mémoire et de l' effort orienté dans une direction, du management en étoile ou en rateau, c' est à dire du passage obligé par un hub ou centre de décision.

Comprendre Internet et sa partie web est donc assez compliqué pour eux, d' autant plus qu' ils sont assaillis de propositions, d' indications, d'appels à se bouger par la peur ou des modèles portés aux nues par tout un ecosystème (dont certains exemples sont pitoyables  ).

Mais heureusement, Tubbydev a décidé d' aider ces patrons français à comprendre Internet et spécialement le web en UNE page, CETTE page sur laquelle vous êtes .. (On est bons hein ? ;-)))

Voici donc en 20 points  le web expliqué aux patrons français qui n' y comprennent rien afin qu' ils n'aient plus peur, ne croient pas que d'autres vont leur passer devant avec des super mega armes atomiques de net business, ne dépensent plus des fortunes avec des gourous ou des start-ups de gens qui n'ont jamais vendu un truc de leur vie à part leur image, ne plissent plus des yeux et du cerveau quand ils voient un article de journal, n'aient plus l' impression qu' il y a des millions à côté desquels ils passent , arrêtent de dépenser des sous sur le web sans retour concret, etc, etc..

(c' est radical, extrême et pas destiné aux geeks ou aux employés qui eux ont à gérer aussi la politique interne ce qui est + compliqué: pour eux il y a Pourquoi a-t-on l' impression que les entreprises ne comprennent rien au web actuel ?)

Lire la suite "Le web expliqué aux patrons qui n' y comprennent rien en 20 points"

Pourquoi a-t-on l' impression que les entreprises ne comprennent rien au web actuel ?

  • Pourquoi le web, l’Internet MODERNES ne sont pas utilisés par les entreprises et spécialement les “non petites” entreprises ?Entreprises_et_web
  • Pourquoi les entreprises dépensent des sommes énormes pour des designs qui n’intéressent qu’elles ?
  • Pourquoi les entreprises paient pour des logiciels de CMS qui sont moins performants que Wordpress ou d’autres softs gratuits ?
  • Pourquoi certaines entreprises dépensent des milliers d’euros pour un site qui pourrait être fait pour quelques centaines d’euros ?
  • Pourquoi les entreprises éditent sur des pages web des textes qui pourraient être ceux de leurs concurrents ou d’autres métiers ?
  • Pourquoi les entreprises paient des “agences spécialisées” en référencement ou en SEO, qui se contentent de leur répéter ce qui est disponible gratuitement sur Google ou de leur donner des recommandations dont Mr de Lapalisse aurait honte ?
  • Pourquoi de très grosses entreprises de médias et de communication font travailler des équipes énormes sur des sites qui n’arrivent même pas à l’audience cumulée de 3 blogueurs malins ?
  • Pourquoi des annonceurs intelligents dépensent en publicité sur le web des sommes importantes pour diffuser des vidéos que personne vraiment ne regarde ?
  • Pourquoi la même personne dans une entreprise et chez elle va avoir un comportement différent à l’égard du net ?

– Dans les “non petites” entreprises, on existe par les budgets qu’on brasse et non par les résultats concrets qu’on obtient.

– Dans les “non petites” entreprises, on existe et on fait carrière par le nombre de gens qu’on gère et on n’existe pas si on fait quelque chose avec 1 ou 2 clanpins.

– Dans les “non petites entreprises”, plus les sommes utilisées pour un projet sont importantes, moins le projet a de chances de rater officiellement et plus la hiérarchie est mouillée donc vous soutient.

– Dans les entreprises, on ne réfléchit pas au design pour plaire aux prospects mais pour plaire au patron ou pour projeter sur le web sa propre idée de ce qu’on aime.

– Dans les entreprises, on réfléchit à la page d’accueil du “site” et beaucoup moins aux autres pages parce que le patron ou les présentations des projets ne montrent que les pages d’accueil.

– Dans les entreprises, on aime parler de design et de couleurs parce que ça prend du temps (donc ça fait sérieux) et que les interlocuteurs aiment faire des propositions.

– Dans les entreprises, on aime confondre “Nombre de publications” avec “Nombre de recherche” ou “Buzz” avec “Intérêt” parce que c’est facile et que si on nie cette égalité, on ne sait pas comment faire.. Quoi ? Un truc où il y a autant de publications et de buzz, ça n’intéresse personne ???? (Savez-vous qu’ Obama intéresse moins les gens que le PSG ?)

– Pour des informaticiens, il est très dur d’admettre que ce qu’ils ont appris à l’école ou pratiqué pendant des années ne sert plus à rien ou se fait maintenant par un simple copier/coller.

– Pour des gens qui ont été un peu médiatisés dans les années 2000 et considérés comme les pionniers du monde web, il est très compliqué de se rendre compte que les recettes d’hier sont has been.

– Pour des gens qui ont répété pendant des années que l’Internet était comme le monde réel, il est difficile de se rendre compte que maintenant le monde de l’Internet est différent.

– Pour des gens qui pendant des années se sont évertués à raisonner en lieux de passages et en habitudes, il est difficile de se rendre compte que les internautes ne sont pas fidèles.

– Pour des gens qui pendant des années ont essayé de créer des médias sur le web, il est dur de comprendre qu’il n y a qu’un seul média sur le web: Google.

– Dans les entreprises, on aime les concepts (comme les fumeux et galvaudés “longue traîne”, web 2.0, scalables)

– Dans les entreprises, on pense à créer des SITES, des BLOGS, des FORUMS, car une entreprise existe difficilement si elle ne construit pas des ENSEMBLES. Le problème est qu’on affiche, qu’on lit, qu’on voit des unités beaucoup plus petites sur le web: des PAGES .. qui n’ont d’autres rapports entre elles que des liens qui ne relient pas forcément à des pages du même ensemble. Seuls les créateurs et tauliers de “sites” ont l’architecture et l’organisation générales du système en tête. L’internaute, dans sa grande majorité, s’en fout; il tombe sur une page, va vers une autre page, etc..

– Dans les entreprises, on s’efforce de construire une marque, une histoire. Sur le web, l’internaute a une mémoire de moineau, dans sa grande majorité. A ne pas vouloir répéter trop les choses, à vouloir être cohérent avec AVANT, les entreprises, sur le web, négligent de répéter ce qui pour la plupart des visiteurs (et pour permettre à Google de spécifier leurs pages) serait une NOUVELLE information et en premier lieu, le sujet de la page

Tout ça a un énorme aspect positif: le web est LIBRE pour tous les gens qui savent s’affranchir de ces contraintes et règles, savent regarder ce qui se passe et comment ça se passe avant de faire, savent aujourd’hui oublier hier et savent considérer les outils comme des outils et pas comme des paradigmes.

E-commerce en solde avec wordpress, eshop ou Woo Commerce

Le e-commerce est à la mode. Version moderne du commerce mais aussi du revenu annexe ou au noir, la vente en ligne touche toutes les couches de la population et pas seulement les pampers, désolé

Nous avions parlé il y a quelques temps de la boutique 1and1, comme d’un moyen extrêmement économique de faire de la vente en ligne.

Voici maintenant LE moyen de construire votre propre boutique en ligne, quasiment pour rien et sans dépendre d’un quelconque réseau, voir même rézlio ou rebayrouth ou rice minister  

Ingrédients:

 

  • les autres plugins qui rendent wordpress irrésistible: wssgd, all in one seo, sociable, , simple tags, akismet
  • un compte paypal pro ou business (on peut intégrer d’autres systèmes de paiement mais on voit mal l’intérêt d’aller chercher l’ API payant d’une banque alors que paypal propose pour 0 euro par mois pour le vendeur, la possibilité de payer aussi par CB pour les clients ..)

Recette :

Installer wordpress, installer les plugins puis

– configurer eshop si on a eshop

e-shop permet beaucoup de choses qu’il faut paramétrer (suivant les produits que vous vendez, les zones de livraisons et leurs frais) sans oublier les PAGES du blog, relatives à e-shop (A propos, Conditions générales de vente, Frais de livraison, Panier, commande annulée, checkout, merci de votre commande )

Ces pages ont à la base des titres en anglais qu’il faudra donc peut-être changer, avec leur contenu rédigé (pas les balises), en français.

– éventuellement changer quelques fichiers du plugin eshop comme par exemple le eshop-get-custom.php , le css, le checkout et le card pour rajouter des icones, modifier la taille des polices, des liens, des boxes, etc..

– tester que tout fonctionne bien de la prise de commande à la réception du paiement (vous avez sûrement un ou une ami(e) qui voudra acheter quelque chose chez vous ; n’ayez pas peur de faire payer vos amis, ça s’appelle parait—il le e-commerce grâce aux réseaux sociaux et tous les spécialistes auto-proclamés en parlent bien que des études concrètes montrent que ça ne marche pas .. étonnant non ? que vos amis et relations ne soient pas vos premiers clients …)

Quelques exemples de e-commerce montés avec wordpress :

- Si vous passez par Woo Commerce, étudiez bien l'interface d'administration sans confondre le design qui est géré par Woo et celui qui est géré "classiquement" ni la partie "boutique" et la partie "blog" qui sont bien distinctes dans Woo Commerce au contraire d'eshop

Un exemple de boutique Wordpress avec Woo Commerce

Boutique de lingerie

Si vous avez un problème ou que passer 1 journée à vous dépatouiller de tout ça vous saoûle, n’hésitez pas à nous contacter pour monter votre wordpress e-commerce contact @   tubbydev  .  net

Ameliorer le contenu de son blog

Améliorer le contenu de son blog est le souci principal de la plupart des blogueurs.
Dans la majorité des cas "améliorer" signifie "faire en sorte d'avoir + de visites et donc d'être mieux référencé.
Hormis la plate-forme de blogs ou le CMS pour les sites web (car ce qui suit s'applique aussi aux sites web qui sont eux aussi des assemblages de pages web) - qui a une importance mais une importance RELATIVE car usines à gaz et produits très chers mis à part, les plate-formes qui existent en 2009 (Wordpress, Movable Type, Typepad, Blogger ..) se valent - l'essentiel est dans la MANIERE dont le contenu est rédigé.
Sans tourner autour du pot avec des théories aussi foireuses qu'un discours d'avocat ou de banque ;-),  il faudra concrètement:

  • écrire des titres qui autant que possibles utilisent les mots clés du sujet de votre note sans dépasser 60 caractères
  • commencer vos notes par une phrase qui décrit bien le sujet dont vous allez parler (au besoin, répétez simplement le titre)
  • mettre les mots et expressions clés en gras et même en titres et sous-titres si possible (balises <h1> ou <h2> ou <h3>)
  • faire des liens hypertextes sur des mots évocateurs non seulement vers d’autres blogs ou sites mais aussi vers vos autres notes ou catégories
  • rouvrir d’anciennes notes relatives à ce que vous venez de publier et faire des mises à jour en précisant qu’une nouvelle note (désignée par son titre - ou par une phrase reprenant le contenu- relié par un lien hypertexte) parle ou reparle ou met à jour le sujet.
  • Mettre dans votre interface de publication des tags (ou alors utiliser un outil de tags automatique qui en fonction du texte en extraira les tags importants)

Pour bien comprendre ce qui précède, imaginons un blog sur l’immobilier à Paris et une note sur un nouvel immeuble en construction et des logements disponibles à l’achat avec la loi Borloo dans le 17ème arrondissement avec l'envie de mettre en avant 17ème arrondissement.

Un bon titre sera : 17ème arrondissement : Loi Borloo dans un nouvel immeuble
Un bon début de texte sera par exemple:
17ème arrondissement : Loi Borloo dans un nouvel immeuble. Un nouvel immeuble en construction dans le 17ème arrondissement de Paris proposera des appartements à l’achat dans le cadre de la loi Borloo….blablabla
Catégories de la note : loi Borloo, Paris, 17ème arrondissement, achat immobilier.
Dans la note, on reliera par exemple « nouvel immeuble en construction » à la page du site de la société qui annonce ou construit l’immeuble ; on reliera « 17ème arrondissement » à la catégorie « 17ème arrondissement », « Paris » à la catégorie « Paris », « appartements à l’achat » à la catégorie « achat immobilier ».

Bien sûr, on a été un peu « too much » dans l’exemple qui précède mais gardez-le en tête et vous trouverez vous même la bonne mesure J

Au fait, est-ce que "17ème arrondissement" était une expression "intéressante" ???
A suivre dans un prochain épisode de cette grande saga qu'est l'ensemble de ces notes sur l'audience et le référencement naturel)

Moteur de recherche et commerce

Quel est l’impact des moteurs de recherche (et donc du référencement) sur le commerce (e ou pas) ?

Cette question est un thème de conversation de bistrots du web depuis maintenant des lustres et l’on entend tout le temps les mêmes choses à savoir les tags “influence des avis des consommateurs”, “blogueurs influents”, “importance du référencement et de la première page de Google”, “réputation en ligne”..

Qu’est-ce qui est vrai ? Qu’est-ce qui est pipeau ?

Otoresearch a, comme pour mesurer les conversations des consommateurs sur le net, pris le taureau par les cornes et tenté de tirer certaines conclusions REELLES et PRATIQUES à partir de sondages auprès de vrais gens et non dans le microcosme.

Les conclusions de l’étude sont que:

Lire la suite "Moteur de recherche et commerce"

Blog clé en mains: 300 euros et 2 jours de délais

Vous voulez un blog pour booster votre business, lancer une activité professionnelle ou simplement pour vous exprimer sur le web.
Vous avez plein d'idées et de contenu mais vous êtes bloqué(e) par la technique ou n'avez pas le temps de vous en occuper..
Vous vous rendez compte que de plus en plus de choses se passent sur et via le web avec la nécessité d'être bien référencé sur Google et donc d'avoir un contenu de plus en plus performant (car les recettes purement techniques des professeurs Tournesol du "référencement" ne marchent plus ..)
Alors voilà ce que Tubbydev vous propose:
1) Vous prenez un hébergement (par exemple chez 1and1 un pack perso initial à 2,38 euros TTC par mois)
2) Vous nous contactez et vous nous envoyez vos accès et UN logo
3) On vous crée un blog wordpress avec:
    - les plugins qu'il faut pour cartonner (diffusion dans les réseaux sociaux, sitemap, optimisation SEO, etc..)
    - les outils annexes de stats, de flux rss , etc.. utiles
    - un design optimisé de type "structure" ou "wp-magazine" (voir exemples plus bas)
    - votre logo dans la bannière du haut, les couleurs du design adaptées à celles de votre logo
4) On ne s'occupe pas du nom de domaine SAUF si il est chez le même prestataire que celui où vous avez votre hébergement, on ne met aucun contenu, on décide de l'ergonomie du blog -vous ferez vos transformations ensuite tout seul comme un grand avec une notice si vous ne croyez pas à notre ergonomie ;-))

En 2 jours, vous êtes prêt à bloguer, avec en prime le livre de Tubbydev  "Entreprises et blogs" (en version numérique) afin que vous ayez toutes les cartes pour  que votre contenu soit bien référencé et lu par votre cible.

Et tout ça, Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs ........  ni pour 1000, ni pour 800, ni pour 600, ni pour 500, ni pour 400 mais pour 300 euros HT, payables à la commande ...

C'est pas beau la vie des blogs ? Qui achète ? mail:  contact@tubbydev.net

Exemples:
www.allobuzz.com  www.credit-et-banque.com  www.newshotel.info http://www.feel-different.com/
www.lesitedelevenementiel.com/  www.liliroseboutique.fr/  www.remise-en-forme-paris.fr 


Attention: Cette offre ne prend pas en compte les inscriptions sur les annuaires de blogs, la soumission du sitemap ou de l'aide au "buzz" .. Pour ça ou d'autres choses, il faudra payer + ..
 

Monter une e-boutique avec un blog

Monter une e-boutique avec un blog est sûrement le moyen le plus économique de faire des affaires. Avoir une e-boutique qui ne coûte pas cher est facile mais à quoi est-ce que ça sert si personne ne vient acheter ?

Contrairement au monde physique, le plus important dans le e-commerce, c’est la vitrine et la façon dont elle est organisée car c’est elle qui va faire venir les internautes (qui à la base ont rarement quelque chose à f .. aire.. de ce que vous voulez leur vendre et sont à un clic d’aller ailleurs).

En fonction de la vitrine et de la manière dont ses éléments sont référencés sur le web, les gens afflueront plus ou moins vers la boutique via cet “entonnoir” qui sera d’autant plus efficace si la possibilité d’acheter est juste à côté.

Quoi de mieux actuellement pour monter tout ça que Wordpress et le plugin WP-Ecommerce ?

Lire la suite "Monter une e-boutique avec un blog"

Eparpillement du web

En quelques années, on est passé d’une expression limitée sur quelques sites à « chacun a son site » et puis à des centaines de millions de PAGES web couvrant tous les sujets.
Si l’on continue à parler de « sites », le nombre de ceux-ci explose aussi. En avril 2008, Netcraft estime à plus de 150 millions le nombre de sites (de noms de domaines) soit une augmentation de 50% en 1 an !!

Nombre_de_sites

 

Beaucoup de spécialistes ont comparé le web à la vie réelle en expliquant qu’il fallait créer des places ou boulevards et habituer les gens à y aller, en pariant sur le fait que les habitudes les garderaient sur place. Cette idée est intéressante car il est vrai que sur le web les internautes ont par défaut les mêmes réflexes que dans la vie courante.


D’un autre côté, c’est oublier que l’une des caractéristiques de l’humain est d’aimer aussi le changement et la diversité, surtout quand ils ne nécessitent que peu d’efforts, comme un clic de souris.. et c’est aussi oublier que via les liens hypertextes qui sont une des bases du web, la consultation séquentielle des choses a volé en éclat sur le net.

Lire la suite "Eparpillement du web"

Reseau social dans le monde professionnel : l' exemple d' Expernova

ExpernovaNous avons fini il y a quelques temps un projet très intéressant, Expernova.

L’initiateur du projet et créateur de l’entreprise qui va l’exploiter est Pascal Magnier qui après quelques années de travail dans un groupe a décidé de lancer un réseau social mettant en relation entreprises, universités et pôles de recherche.

Expernova est un exemple typique de ce concept de “réseau social” dont on entend parler de partout, adapté au monde professionnel: les fonctionnalités du réseau sont habituelles mais l’objet du réseau social est identifié et délimité.

Pour réaliser ce projet et suivant les pratiques habituelles de Tubbydev, nul besoin de réinventer le fil à couper le beurre ! Nous avons utilisé comme socle, notre plate-forme préférée pour faire des réseaux sociaux, plate-formes de blogs, places de marchés: Wordpress Multi-users (à ne pas confondre avec wordpress.com ou wordpress le logiciel de blog “simple). Le design a été acheté pour 3 francs 6 sous sur Revolution Theme  (D’autres solutions “pas cher” existent: Design gratuit ou presque )

Voyons maintenant les fonctionnalités et comment ceci a été réalisé facilement pour un budget inférieur à .. on ne le dit pas pour ne pas effrayer les sociétés classiques de développement ;-)) mais si quelques lecteurs veulent essayer de deviner en donnant un chiffre dans les commentaires de cette note, on indiquera en réponse + ou – et celui qui gagnera aura droit à une console de jeux type WII (mais pas Wii ;-)) -mais une vraie console de jeux  !!)

Lire la suite "Reseau social dans le monde professionnel : l' exemple d' Expernova"

Site-blog de l' agence Voice

L’agence VOICE, l'agence de stratégies et contenus d'influence de CRM Company Group, se lance et lance son site et son blog.

Une présence web à 2 faces sur le même support puisque les 2 parties sont gérées par 2 blogs d’UN seul compte Typepad PRO (on arrive à faire de chouettes choses avec typepad non ?)

Le site-blog de l’agence est www.voicings.fr

Voicings

et on peut via le lien en haut à gauche accéder au “mag” de l’agence sur http://mag.voicings.fr/

Voice_le_mag

Le “site” a d’ailleurs + une allure de blog que le mag mais quel lecteur intelligent s’en soucie ?

Cette double réalisation (intégration du design fourni et organisation des rubriques et de l’ergonomie) est un excellent exemple de ce que permet de faire l’outil blog (en l’occurence typepad) quand on veut, en tant que société, avoir qqch de facile, pratique et performant pour publier du contenu.

Le choix de Typepad ici s’est fait car d’une part CRM Group fait beaucoup de choses sur Typepad et parce que d’autre part cela permet de s’affranchir des problèmes d’hébergement quand on a autre chose à faire, en l’occurence un travail sur les stratégies et les contenus d’influence donc un travail qui privilégie les données par rapport aux plate-formes, à la technique et tout ce qui va avec.

Bonne chance à Voice et merci Eric de nous avoir confié ce travail

Conversations des consommateurs sur Internet : ce qui change pour les marques

Pierre Santamaria, d’ Otoresearch a publié récemment un petit livre blanc intitulé “LES CONVERSATIONS DES CONSOMMATEURS SUR INTERNET : CE QUI A CHANGÉ POUR LES MARQUES “ . Ce document est une première sur un sujet dont on parle beaucoup sans jamais avoir d’éléments concrets autres que des “on-dit”, surtout à propos des marques en France. Dans ce qui suit, nos remarques sont indiquées par “—>tubbynote”.

En introduction : “Le consommateur est lui-même devenu une source d’information pour les autres consommateurs pour tout ce qui touche aux marques, aux produits et services. Mais au-delà de ce constat vécu par de nombreuses marques:

  • Quelle est l’ampleur réelle du phénomène ?
  • Quelle est la réalité du contenu qui est à disposition en ligne ?
  • Quelles sont ses dynamiques, positives ou négatives ?
  • Existe-t-il une corrélation entre investissements publicitaires, notoriété, perception de marque et UGC ? “ (UGC = User Generated Content)”

OTOresearch a donc fait une petite étude sur le volume d’UGC relatif à 110 marques françaises (en bas de cette note la liste des marques) et essayant ensuite de montrer la répartition de cette masse d’informations par marque et catégorie.

L’étude se limite au volume et ne regarde donc pas l’aspect qualitatif de ce qui est dit ( —> Tubbynote: mais qui peut regarder cet aspect de manière globale sur un volume important sans passer par l’analyse humaine ?)

L’étude se limite aux choses publiées sur les blogs car le contenu de ceux-ci est plus facilement identifiable et récupérable tout en représentant la façon la plus pratique et d’actualité et donc effective d’expression des consommateurs.

Les forums, les plate-formes vidéos et les réseaux sociaux  n’ont pas été pris en compte. il s’est avéré lors de l’étude (juin 2008) que  MOINS DE 5,5 % des liens “sur” une marque sont sur des plate-formes de vidéos (—> Tubbynote: qui ne sont pas certes le meilleur moyen de faire des liens ;-)) et que sur les 100 premiers liens à propos d’une marque, MOINS de 0,27% proviennent de réseaux sociaux (—> Tubbynote: problème de référencement des réseaux sociaux ou preuve que ceux-ci fonctionnent en cercle fermé et + comme des systèmes de messagerie interne ??)

En Avril 2008, il y avait 1 424 838 messages postés dans les blogs  à propos des marques considérées.

Sur les 10 marques qui investissent le plus en général (investissement publicitaire plurimédia) en France, 30,4% des 100 premiers liens sur les moteurs de recherche sont de l’UGC, alors que 27,4% et
12% sont respectivement des liens provenant de la marque elle-même1 ou de médias « classiques »

—> Il y a donc - de volume généré par les marques elles-mêmes que par autrui (modulo les cachottiers et modulo le fait qu’on ne sait pas si le contenu d’autrui est ou n’est pas parfois généré par les concurrents )

User-generated-content-marq

Près de la moitié des messages (700000) concernent 10 marques (sur 110): Renault, Nokia, Canon, Orange, Samsung, Peugeot, Panasonic, SNCF, France Telecom, Philips.

Au niveau des catégories, 65% des messages sont relatifs à 3 catégories: L’équipement, l’automobile et les telecom.

La catégorie “hygiène et beauté” n’a quasiment pas de messages. —> Tubbynote: Aufeminin.com, doctissimo semblent drainer encore l’essentiel des avis de consommateurs mais on peut remarquer aussi que les blogs qui parlent de ces choses, qui sont essentiellement féminins, sont rédigés de telle manière qu’ils sont rarement référencés en tête des moteurs de recherche.

Quelles sont les marques dont on parle le plus et quelles sont celles dont on parle le moins sur les blogs en avril-mai-juin 2008 ? Voici une ébauche de réponse sur le graphique qui suit:

Marques-et-blogs

Y a-t-il une relation entre investissement publicitaire et UGC ?

A priori il y a une corrélation d’après OTOresearch qui en dégage 4 enseignements:

  1. Oui, les investissements publicitaires pluri-média influencent fortement le niveau d’UGC
  2. Ce niveau d’influence est variable en fonction de la catégorie, ce qui confirme le caractère prédominant de la catégorie dans le volume de conversations
  3. Dans le cadre de cette influence par catégorie, il existe des marques qui sur performent et des marques qui sous performent
  4. La hiérarchie du top 10 des marques stimulant l’UGC est significativement altérée par la prise en compte des investissements publicitaires

—> Tubbynote: L’étude a été faite sur le volume et pas sur la qualité des messages donc attention à ne pas déduire de conclusions fausses (comme par exemple le fait qu’ “augmenter son budget publicitaire est bon pour la marque au niveau du bruit sur internet” car bon ou pas bon: on ne sait pas et “internet” n’est pas le web ni le sous-ensemble des blogs sans compter le PRINCIPAL problème: ce n’est pas parce qu’on PARLE de quelque chose que ce quelque chose est + VU !!)

Par ailleurs, on en sait pas si le bruit des blogs est une conséquence de l’investissement publicitaire OU SI l’investissement publicitaire est parfois indirectement une conséquence du bruit des blogs ou si cela dépend de la marque (et donc des croyances des hommes et des femmes en charge des budgets dans l’entreprise) ou si cela dépend de la catégorie et donc des habitudes du secteur ou si les 2 s’entre-motivent.

Par ailleurs, vue la population qui parle actuellement sur les blogs en France ET qui est bien référencée, il faudrait peut-être écréter les données en supprimant les posts relatifs aux aspects techniques de la présence de la marque sur le net (une note qui parle des caractéristiques techniques du nouveau site de telle marque n’a pas d’intérêt dans ce type d’étude .. ur la marque OUi un intérêt indirect et “rebondissant” mais pas pour l’étude)

OTOresearch finit son livre blanc en essayant d’estimer l’impact de l’UGC sur les décisions d’achat mais 

—>tubbynote: il semble qu’il n y ait pas encore sufisamment de données pour en tirer des conclusions autres que :

il y a un impact mais difficile à estimer car:

on ne sait pas si les UGC sont causes, conséquences, causes et conséquences de la pub et/ou des achats de produits et/ou des consommateurs qui ont DEJA acheté le produit et/ou des concurrents et ceci en fonction ou pas, de la marque, du secteur, du pays, des habitudes des concommateurs

En revanche, il semble évident que des avis négatifs peuvent plomber les ventes et que dans ce cas, une réaction de la marque peut amplifier le rejet beaucoup plus qu’une non réaction ! (ce qui peut donner de sacrées mauvaise idées de manipulation pour embêter un concurrent )

Pour revenir au document d’OTOresearch: les conclusions en sont:

  1. Le consommateur est le premier fournisseur de contenu sur les marques
  2. Certaines catégories génèrent nettement plus de conversations à propos des marques que
    d’autres
  3. Ce qui rend une catégorie impliquante n’est pas sa part dans le budget des ménages, mais d’autres facteurs encore à rationaliser (part des marques dans la structuration du marché, caractère « technique » de la catégorie, caractère émotionnel de la catégorie…)
  4. Le budget publicitaire influence fortement l’UGC, mais avec des niveaux de corrélation fortement disparates par catégorie
  5. Chaque catégorie est largement dominée par 2 ou 3 marques
  6. Au sein même d’une catégorie, la performance en termes d’UGC par rapport au budget média varie par marque, avec certaines marques nettement plus engageantes que d’autres
  7. Il existe un phénomène cumulatif des messages dans le temps, créant ainsi une «mémoire» des conversations qui peut s’enrichir à un rythme de près de 10 000 messages annuels
  8. Le volume et la qualité de l’UGC jouent un rôle clé dans les process de décisions sur certaines catégories

—>tubbynote: Nous avons une réserve sur budget publicitaire et UGC. Qui influence l’autre n’est pas évident (voir avant) et doit, d’après nous, vraiment dépendre de chaque marque, du positionnement, du secteur, du contexte ET AUSSI DU RAPPORT PERSONNEL avec le net des gens en charge des budgets au sein de la marque (ce dernier aspect dont on ne parle jamais est pourtant le plus important puisque l’utilisation d’Internet par les marques n’est pas encore standardisée selon des pratiques conseillées ou admises par tous) !

Par ailleurs, le VRAI problème est la confusion que l’on fait entre PUBLICATION et INTERET DES INTERNAUTES.

Ce n’est pas parce qu’une marque, un objet ou un sujet a 117000 liens qui renvoient vers elle que beaucoup de gens CHERCHENT et/ou VOIENT ce qui concerne cette marque sur le net. (maj 18/07: on a regardé les volumes de recherche sur certaines de ces marques par rapport au volume de blabla)

Un exemple concret: “Tubbydev” est 4ème sur 121000 sur Google sur la recherche “xerox problèmes” et cela doit amener 1 visite par jour (donc ça n’intéresse personne ou alors Xerox s’est sacrément amélioré ou alors désepère tellement les clients qu’ils renoncent ;-))

“Tubbydev” est 3ème sur 57900 dans Google sur la recherche “hsbc problèmes” et cela ramène environ 20 visites par jour (soit donc 20 fois + qu’une recherche qui a pourtant 2 fois plus de réponses .. mais il est vrai qu’ hsbc est vraiment une mauvaise banque pour les entreprises ).

De plus, une fois que ceci est connu, certaines marques auront une réaction (par exemple en créant un ou plusieurs blogs avec Tubbydev  et en les faisant animer même partiellement par Tubbydev pour arriver rapidement à beaucoup de visites ou de présence en tête de Google QUoi ? Vous en doutez ? Ben contactez-nous qu’on vous montre quelques exemples .. ) qui aura un impact sur la prochaine étude ..

Il n’en reste pas moins que l’étude de Pierre Santamaria d’ OTOresearch est un excellent document, enfin basé sur du concret pour essayer d’appréhender les rapports entre blogs et marques de manière autre qu’au doigt mouillé ou via des powerpoints de quelques gourous média proclamés qui généralisent des exemples par des tautologies, truismes et sophismes (ces mots plaisent à quelques uns de nos lecteurs critiques ).

Pour info les marques concernée par l’étude étaient (à recouper avec le top 100 des marques mondiales ):

Marques-et-blogs-2

Pour récupérer le document d’ OTOresearch, adressez-vous directement à Pierre Santamaria à

Pierre.Santamaria arobase  otoresearch.com

Blogs et entreprises : le livre !!

Entreprises-web2-blogs Le “livre blanc” Blogs et entreprises” va perdre sa couleur blanche car il devient un livre à acheter ou à télécharger ici (ou à acheter sur amazon ici) On en avait déjà parlé ici et ça nous a pris beaucoup de temps. Au final + de 100 pages word police arial 12 (donc il y a du contenu) avec plein de trucs concrets sur les possibilités techniques et fonctionnelles des blogs dans et pour les entreprises. Le livre ne concerne d’ailleurs pas seulement les blogs mais aussi le web 2.0 puisque les briques sont les mêmes.. Au delà des problématiques d’entreprises, le livre est aussi utile aux blogueurs “perso” qui voudraient “améliorer” leur blog (techniquement, “audiencement” et fonctionnellement).

maj: édition 2011 de ce livre avec "Blogs Bless You"  -->à voir sur

Nouveau livre sur les blogs

On a choisi d’éditer le livre non pas par un éditeur classique mais par lulu pour voir comment ça se passait. Une expérience intéressante décrite prochainement

Le pitch du livre ?  "Blogs et entreprises" explique comment concrètement utiliser les blogs dans une entreprise, que ce soit pour faire un site internet, un intranet, un extranet ou pour communiquer avec l'extérieur ou savoir ce que le web "pense".

Le sommaire du livre ? (le lien ci-après vous permet aussi de lire le début)

UTILITE ET UTILISATION DES BLOGS POUR ET DANS LES ENTREPRISES

1        INTRODUCTION 4
2      LES NOUVELLES NOUVELLES TECHNOLOGIES 5
3      BLOG : UN SYSTEME DE PUBLICATION 6
3.1            Petite histoire et définition 6
3.2            Créer techniquement son blog en partant de 0 8
3.3            Créer son blog avec un logiciel existant 9
3.4            Créer son blog sur une plate-forme existante ou asp 11
4      CAUSES ET CONSEQUENCES D’UN TEL DEVELOPPEMENT MAINTENANT 12
4.1       Le contenu redevient plus important que le contenant 12
4.2       Du contenu éparpillé et différent 12
4.3       Du contenu moins standard 15
4.4            Moins d’argent pour le web à débrouille à blog 15
4.5       Un passage obligé par les moteurs de recherche et une nouvelle façon de chercher 16
4.6            Users et Publishers .. de moins en moins de différence ? 17
5        DIFFERENTES UTILISATIONS POSSIBLES PAR LES ENTREPRISES 19
5.1       Sites web 21
5.1.1                Sites web simples 21
5.1.2                Sites web temporaires 22
5.1.3                Sites web « compliqués » 23
5.2            Intranets 24
5.3            Extranets 26
5.4            Media interactif 29
5.5            Forums 31
5.6            Marketing 32
5.6.1                Le media du secteur ou le haut de l’entonnoir 33
5.6.2                Les relais et têtes de gondole 35
5.6.3                Les crochets d’incitation à l’action 36
5.7            Commentaires et modération 38
6        DEVELOPPER UNE PLATE-FORME DE BLOGS 38
6.1            Différentes solutions techniques 39
6.2       La meilleure solution pour développer une plate-forme de blogs ou plus généralement d’espaces personnels 40
6.2.1                Définition des termes 41
6.2.2                Création d’un utilisateur 41
6.2.3                Création d’un blog 42
6.2.4                Profil 42
6.2.5                Blog 43
6.2.6                Aministrateur 43
6.2.7                Design, ergonomie 44
6.2.8                Portail   Liste des éléments pouvant être affichés sur le portail de la plate-forme: 46
6.2.9                Hébergement 48
7        AUTOUR DES BLOGS 49
7.1       Flux RSS 49
7.1.1                Utilisation du RSS pour une veille 53
7.2            Widgets 57
7.3            Vidéos 58
7.4            Annuaires dynamiques 59
7.5            Réseaux sociaux 67
7.5.1                Créer fonctionnellement et techniquement un réseau social 68
7.6       Web 2.0 69
7.7       Tags 70
8        AUGMENTER L’AUDIENCE DE SON BLOG 72
8.1            Définir cible et action voulue 72
8.1.1                Trafic direct 73
8.1.2                Trafic « liens » 73
8.1.3                Trafic acheté 75
8.1.4                Trafic naturel 78
8.2            Référencer son blog 79
8.3            Développer l’audience 80
8.3.1                Amélioration du code d’un blog 81
8.3.2                Amélioration de l’ergonomie d’un blog 83
8.3.3                Amélioration du contenu d’un blog 85
9      OUTILS DE PUBLICATION POUR BLOGS ET PAGES WEB 90
9.1            Statcounter 90
9.2            Blogjet, windows Live Writer, Ecto, etc.. 92
9.3            Pings 93
9.4       Tags faciles 94
10            CONCLUSION : LES 4 P DES BLOGS 95
10.1            Publier 95
10.2            Partager 95
10.3            Propager 96
10.4            Percevoir 96

Quoi d’autre ? Quelques photos du livre et une idée si il ne vous plait pas (sinon vous pouvez acheter ou télécharger Blogs et entreprises ici ou sur Amazon)

Entreprises-web2-blogs (2)Entreprises-web2-blogs (3)

Entreprises-web2-blogs (4)Entreprises-web2-blogs

Surveiller votre réputation en ligne pour pas cher mais bien :-)

De plus en plus en sociétés, marques ou personnes sont intéressées par leur réputation sur le web. Par “réputation”, on veut souvent dire “ce qui est écrit, dit, propagé” sur le web (voir plus loin).

Beaucoup de logiciels et appli web proposent des systèmes de veille, de surveillance du web, avec plus ou moins de finesse, de prise en compte de sources et de coûts (à la fois financiers et aussi humains -formation et analyse des résultats).

On peut aussi facilement organiser son propre système en récupérant via Google et Technorati tout ce qui s’écrit sur un sujet. c’est gratuit et récupérable soit séquentiellement soit sous la forme par exemple d’un nuage (plus ou moins fin) qui permettra d’un coup d’oeil d’apprécier le contenu “nouveau” (la nouveauté dépendant de la  fréquence de remise à  0 des sources qui déterminent le nuage)

Trackur-googleSi on en revient aux logiciels et appli web, un nouveau venu, trackur, propose (pour des sommes modestes allant de 88 USD à  388 USD) un panel de services très intéressants pour surveiller sa réputation sur le web.

Attention ! Il ne faut pas confondre CE QUI SE DIT SUR LE WEB avec l’ IMPORTANCE de ces écrits et donc l’IMPACT sur la réputation d’une société, d’une marque, d’une personne.

Ce n’est pas parce qu’il y a 10000 pages web qui parlent d’une chose (ou qu’une requête sur qqch dans Google donne 18 millions de résultats) que cette chose intéresse, est lue, vue par des internautes..

Le volume de PUBLICATIONS n’est pas relié directement au volume de CONSULTATIONS !!!

Ceci est très important à  prendre en compte notamment pour comprendre l’impact réel de ce qu’on trouve sur le web (qui pour avoir un impact doit être lu par d’autres gens que ceux qui l’ont écrit et les robots d’indexation de moteurs de recherche) et aussi déjouer quelque chose qui devient assez courant : la manipulation de marques ou de sociétés sur le web.

Si en effet, une marque ou société (ou même personne) confond nombre de publications avec impact réel sur la réputation SANS croiser les données avec les volumes de consultation de ces publications, ALORS il est facile de faire croire à  cette marque (ou à  ses concurrents ) qu’il se passe quelque chose d’important pour elle (ou vice-versa). Concrêtement et pour prendre un exemple, ce n’est pas parce qu’une marque est citée 50000 fois sur le web que beaucoup de personnes ont lu ce qui est dit et que donc elle A une réputation, un impact ou pas sur le web.

Pour revenir à  la vie réelle, comme disait le philosophe Alain: on existe par le REGARD des autres

Pour en revenir cette fois-ci à  trackur (qui ne croise pas les résultats avec les volumes de consultation mais aucune application à  notre connaissance le fait), voici une petite vidéo de présentation sur ce que ça permet:

 

Entreprises et blogs: nouvelle édition

Entreprises et blogs, c’est un livre blanc que nous avons réalisé il y a plus d’un an (qui a connu son petit succès puisqu’il nous a été demandé + de 500 fois) et que nous avons décidé de mettre à jour, en beaucoup plus gros, en essayant d’indiquer tous les trucs concrets et pratiques pour que les entreprises puissent utiliser les blogs pour améliorer:

-         leur fonctionnement interne,
-         leur fonctionnement externe
-         leurs relations avec leurs partenaires
-         leurs relations et contacts avec leurs clients ou relais d’opinion
-         leurs systèmes d’informations
-         leur perception des environnements dans lesquels elles évoluent (concurrence, prospects, clients)
-         leurs revenus

AVEC un coût et des possibilités étonnantes par rapport aux systèmes classiques du web et de l’informatique.

Nous sommes en train de finir ce document et nous nous demandons même si nous n’allons pas essayer d’en faire un livre

maj: édition 2011 de ce livre avec "Blogs Bless You"  -->à voir sur

Nouveau livre sur les blogs

 

En attendant, voici l’actuel sommaire (à la fin des lignes le numéro de page sur word). Qu’en pensez-vous ?

1        INTRODUCTION 4
2      LES NOUVELLES NOUVELLES TECHNOLOGIES 6
3      BLOG : UN SYSTEME DE PUBLICATION 6
3.1            Petite histoire et définition 6
2.2             Créer techniquement son blog en partant de 0 9
3.2            Créer son blog avec un logiciel existant 10
3.3            Créer son blog sur une plate-forme existante ou asp 11
4      CAUSES ET CONSEQUENCES D’UN TEL DEVELOPPEMENT MAINTENANT 12
4.1       Le contenu redevient plus important que le contenant 13
4.2       Du contenu éparpillé et différent 13
5        DIFFERENTES UTILISATIONS POSSIBLES PAR LES ENTREPRISES 19
5.1            SITES WEB 21
5.1.1                Sites web simples 21
5.2            Intranets 24
5.3            Extranets 26
5.4            Media interactif 28
5.5            Forums 30
5.6            Marketing 31
5.6.1                Le media du secteur ou le haut de l’entonnoir 33
5.6.2                Les relais et têtes de gondole 34
5.6.3                Les crochets d’incitation à l’action 35
5.7            Commentaires et modération 37
6        DEVELOPPER UNE PLATE-FORME DE BLOGS 38
6.1            Différentes solutions techniques 38
6.2       La meilleure solution pour développer une plate-forme de blogs en 2008 39
6.2.1                Définition des termes 40
6.2.2                Création d’un utilisateur 41
6.2.3                Création d’un blog 41
6.2.4                Profil 42
6.2.5                Blog 42
6.2.6                Aministrateur 43
6.2.7                Design, ergonomie 44
6.2.8                Portail   Liste des éléments pouvant être affichés sur le portail de la plate-forme: 46
6.2.9                Hébergement 48
7        AUTOUR DES BLOGS 58
7.1       Flux RSS 58
7.1.1                Utilisation du RSS pour une veille 62
7.2            Widgets 64
7.3            Videos 65
7.4            Annuaires dynamiques 66
7.5            Réseaux sociaux 78
7.5.1                Créer fonctionnellement et techniquement un réseau social 78
7.6       Web 2.0 79
7.7       Tags 80
8        AUGMENTER L’AUDIENCE DE SON BLOG 82
8.1            Définir cible et action voulue 82
8.1.1                Trafic direct 83
8.1.2                Trafic « liens » 83
8.1.3                Trafic acheté 85
8.1.4                Trafic naturel 89
8.2            REFERENCER SON BLOG 89
8.3            DEVELOPPER L’AUDIENCE 91
8.3.1                Amélioration du code d’un blog 92
8.3.2                Amélioration de l’ergonomie d’un blog 93
8.3.3                Amélioration du contenu d’un blog 96
9      OUTILS POUR BLOGS 101
9.1            statcounter 101
9.2            Blogjet, windows Live Writer, Ecto, etc.. 103
9.3            Pings 104
9.4       Tags faciles 105
10            CONCLUSION : LES 4 P DES BLOGS 106
10.1            Publier 106
10.2            Partager 106
10.3            Propager 107
10.4            Percevoir 107


Gérer un projet avec un blog de gestion de projet

Gérer un projet avec un blog de gestion de projet ? C’est faisable (en attendant l’outil que nous développons ) pour les “petits” projets et surtout ça prend 5 minutes à créer. Voici donc un petit didacticiel, ou plutôt une checklist de ce qu’il faut faire (sur une base typepad ou blogspirit ou blogger ou etc..) pour avoir un outil pratique et facile à utiliser qui évitera des mails dans tous les sens et permettra d’avoir à n’importe quel moment UNE interface avec TOUS les échanges..

Lire la suite "Gérer un projet avec un blog de gestion de projet"

Créer une appli de type facebook pour votre communaute

Wordpress multiusers sert à faire des plate-formes de blogs mais pas seulement ! L’appli légèrement tordue peut aussi être une excellente base pour créer un réseau social à la facebook. Utilité ? Créer un réseau social spécialisé dans un domaine ou à l’intérieur d’une entreprise. Bien sûr, si le réseau est ouvert, on pourra le relier à d’autres réseau assez facilement via les API des autres réseaux.

Maintenant le principal: Comment “techniquement” créer un réseau social ?

Lire la suite "Créer une appli de type facebook pour votre communaute"

Blogs et medias classiques: l'heure du mélange

Les blogs ont révolutionné le web car ils ont été l’expression de sa dernière étape d’intégration dans le vaste domaine appelé MEDIAS. Cette dernière étape a été tout simplement la facilité de publication qui a ainsi permis à des non professionnels du web (donc sans nécessité de moyens) de publier du contenu.

Non seulement sont ainsi apparus de nouveaux contenus (car auparavant la majorité des contenus était VRAIMENT en relation avec l’informatique, internet et le web) mais l’audience générale s’est fractionnée. Il ne suffisait plus d’avoir un nom pour être fréquenté et lu !

Cette situation, abondamment décrite il y a encore quelques mois, a changé récemment.

Tout d’abord, les medias classiques se sont “équipés” en personnes qui connaissent un peu mieux le web et ses pratiques que leurs prédécesseurs (et qui sont donc capables de monter des sites avec + de 1 million de visiteurs par mois -sans compter le trafic acheté ou acquis par des newsletters existantes– nb: cela n’arrive encore pas en France où l’évolution est toujours plus lente car l’esprit français, par nature, aime observer avant d’agir). Ensuite, les petits poucets du web, dont certains sont devenus gros, se sont mis à empiéter dans le domaine des medias classiques.

Voilà donc venu le moment (exclusivité Tubbydev ) du mélange. Nous y reviendrons prochainement avec la deuxième version beaucoup plus élaborée du “livre blanc” Blogs et Entreprises.

En attendant et si vous avez besoin qu’un media classique vous le dise pour le croire , lisez cet article du FT “Blogs get the old-media habit

Site web fait avec un blog

NestadioNestadio Capital vient de nous confier la refonte de son site avec un nouveau design et toujours avec comme solution technique un blog typepad PRO. Les avantages: le coût, la facilité de publication et de mise à jour et le référencement. Notrte travail a fonc uniquement consisté en l’intégration du nouveau design. le client met lui-mêmes à jour les menus, les rubriques et les textes. Non seulement il a ainsi la maîtrise totale du contenu sans avoir besoin d’une aide extérieure souvent payante mais en plus il acquiert rapidement la faculté de changer son site comme il le souhaite, ce qui est très intéressant non seulement pour le référencement mais pour avoir un site dynamique qui colle à l’actualité !

 

Blogs pour entreprises: services heberges ou logiciels ?

Lorsqu’on est une entreprise et qu’on veut utiliser les blogs (dans un but marketing, technique ou km) on est confronté à un premier problème qui est de choisir entre une solution “service hébergé” (blogspirit, blogger, blogspot, msn space, typepad, wordpress.com wordpress n’est pas qu’un logiciel à héberger quelque part) ou un SOFT à installer sur un espace d’hébergement (principalement Movabletype, wordpress, dotclear).

Les principaux critères de choix pour une entreprise sont en général le prix, les fonctionnalités et l’interfaçage avec d’autres applications. Regardons donc, via ces critères, les avantages et inconvénients des 2 types de solutions de blogs pour les entreprises:

Lire la suite "Blogs pour entreprises: services heberges ou logiciels ?"

Influence n'est pas autorité

On confond allégrement dans la blogposphère pignolante le nombre de pages vues, l’influence et l’autorité. Les rares instruments de mesure et classements ont du mal à établir qqch de crédible (voir par exemple à ce sujet notre comparatif wikio technorati ) car les notions mêmes d’autorité, audience et influence ne sont guères mesurables par des algorithmes ET à un instant T. Si il est assez facile de comprendre que l’audience n’a que peu de rapports avec l’influence ou l’autorité (il est relativement simple de faire de l’audience jusqu’à 100000 par mois), la distinction entre autorité et influence est plus compliquée.

Datamining a écrit récemment un article très intéressant intitulé “l’influence n’est pas l’autorité”. En résumé:

imaginons 3 blogs: A, B et C; A a 10000 lecteurs, B 100 et C 10. A parle des choses  t1, t2, ..., t10, B écrit à propos de t5 et t6   et C parle seulement de t5. Imaginons que C écrive qqch de vraiment intéresssant à propos de t5 et que A et B le linquent.

QUI de A ou de B va amener le + de trafic vers C ??

Datamining parie sur B (en expliquant que A va moins au fond des choses du fait de son intérêt dispersé) et finit en séparant l’influence “popularité” de l’influence “expertise”..

Hé bien nous nous disons pas si simple …. car on oublie plusieurs facteurs qui peuvent influer (et certains facteurs sont souvent oubliés dans les classements et mesures de l’Internet) dont notamment:

  • le sujet et son audience générale: les choses et métriques ne peuvent pas être les mêmes dans le domaine du sport et dans le domaine du génome humain, ne serait-ce que par le potentiel de lecteurs et leur “profil”..
  • la période de la mesure ou du fait: on vient par exemple tous de constater que certains sujets sont prolixes durant les vacances alors que d’autres ne le sont plus ou pas; De même façon, la politique est redevenue depuis la fin des élections un sujet “banal”
  • le MOMENT de publication: Datamining suppose peut-être que A et B font leurs liens au MEME moment mais des liens faits à des moments différents ont des effets TRES différents.. Intuitivement, on comprend tous que si l’on parle de bourse, un post de 8 heures du main a plus de chances d’être lu et d’avoir de l’audience qu’un post de 15 h..

 

Wal-Mart Facebook et la rentrée

Walmart a lancé hier un Facebook pour attirer les étudiants, collégiens, lycéens dans ses magasins. Le principe est assez simple: le facebook Wal-Mart propose un questionnaire sur la déco de sa chambre, qui une fois rempli (le quizz), propose une liste de choses correspondant à son style et qu’on peut acheter chez.. Wal-Mart

Bien entendu, les visiteurs du facebook Wal-Mart peuvent aussi consulter les soldes

Si le principe est simple, le support est nouveau pour une société “classique”: "We realize that this is an audience that we need to be talking to, and that this is a channel we need to be on," said Wal-Mart spokeswoman Karen Burk of the retailer's decision to try to reach out to college students through a social networking site.

Mais si Wal-Mart reste premier de sa catégorie malgré les années et les concurrents, c’est aussi peuit-être parce qu’ils ont cette capacité d’essayer les nouvelles choses, surtout quand celles-ci coûtent moins cher que les habituelles  (Tiens, où en est le super site e-commerce de Carrefour ??? )

(via reuters)

 

Blog et wiki en entreprise

Les blogs et les wikis peuvent être utilisés en entreprise pour plusieurs usages dont certains sont actuellement remplis par des logiciels beaucoup plus coûteux et surtout trop compliqués à utiliser pour des utilisateurs qui ont rarement le temps de se former à ces systèmes.

Outre leur prix (de l’ordre de quelques milliers d’euros au grand maximum, ce qui permet aussi de lancer beaucoup d’initiatives sans avoir à réfléchir à des plans d’actions rendus nécessaires par l’obtention des budgets..), le gros avantage des blogs et wikis est leur facilité d’utilisation car ils sont accessibles à toute personne ayant déjà .. envoyé un mail. De plus, l’information y est structurée de manière naturelle (et non selon le cerveau des informaticiens ).

Concrètement, voici quelques idées de l’usage que l’on peut faire d’un blog en entreprise (ou d’un wiki pour les fans -mais un wiki n’est qu’un blog à 2 dimensions ):

  • Rassembler en UN endroit le Know How d’un ou plusieurs sujets
  • créer facilement un “dictionnaire” de l’entreprise ou un dictionnaire technique des produits de l’entreprise
  • mutualiser certains agendas, notes communes ou documents
  • organiser le reporting de certains projets
  • mettre à disposition les notices, manuels d’utilisation des produits (et proposer/permettre une amélioration en ligne de ceux-ci)
  • organiser la FAQ pour les clients, les franchisés, les fournisseurs de l’entreprise
  • créer une bibliothèque des réponses à faire aux clients POUR les commerciaux
  • gérer des projets
  • reporter les erreurs, bugs, problèmes de certains projets

Nous essayerons durant l’été de revenir sur tous ces points en les illustrant par des exemples (notamment certaines de nos réalisations) pour montrer (encore ) qu’un blog n’est pas seulement destiné à être utiliser comme journal perso pour soigner son ego

 

Talent

Toujours dans la longue traîne, dont la lecture elle-même est une longue traîne ;-), un débat (Page 90 de la traduction française du livre de Chris Anderson) sur les "gens de talent")

Lire la suite "Talent"

Ere probabiliste

En continuant la “longue traîne”, on découvre un élément important et sous jacent du raisonnement général de Chris Anderson: l’ère probabiliste (page 79 de la trad française): quand des professionnels -éditeurs, savants, journalistes– sont aux commandes (d’un ouvrage, d’une encyclopédie), on sait au moins que la question de l’exactitude est entre les mains de quelqu’un. Or aujourd’hui, on s’appuie de plus en plus sur des systèmes où personne n’est responsable: l’intelligence est simplement émergente et semble jaillir des grands nombres. Ces systèmes probabilistes ne sont pas parfaits mais ils sont statistiquement optimisés de manière à aller vers vers l’excellence avec le temps et les grands nombres. Ils sont conçus de manière à s’améliorer en grandissant Et le prix à payer pour cette efficience au niveau macro est une petite déficience au niveau micro..

Intéressante théorie mais basée sur une approche globale de l’enveloppe de ce qui se passe.. or un des buts de l’ouvrage est de parler des “détails”, des niches.. qui eux, en toute logique, ne sont pas régis par les théories probabilistes.. Une piste pour trouver une faiblesse de la longue traîne ?

Creer une web conference en 5 minutes et sans connaissances techniques

On ne répète jamais assez que la révolution principale du web 2.0 est de simplifier les outils et d'en rendre le coût ridicule et même gratuit..

Encore une exemple avec ce qui a coûté et coûte encore beaucoup à certaines entreprises en interne ou en externe: l'organisation de conférences sur le web.. sans parler de la formation à distance, sujet sur lequel des tas de logiciels et usines à gaz se sont créés avec des coûts complètement illogiques au vu de ce qu'on peut faire.. Alorscomment faire ? hé bien voilà:

 

Flickr tags:
BuzzNet tags:
del.icio.us tags:
IceRocket tags:
Technorati tags:

Video blog ou comment publier de la video sans logiciel ni connaissance particulière

Les blogs écrits semblent avoir vécu pour la majeure partie de leurs utilisateurs. La masse de ceux-ci se déplace maintenant vers la video pour plusieurs raisons:

  • la video est compréhensible dans le monde entier
  • la video est “cool”
  • la video évite d’avoir à faire des phrases construites et de vérifier l’orthographe

MAIS les vidéos nécessitent du matériel (de moins en moins coûteux certes mais quand même), des logiciels pour les faire et les améliorer…. sauf que maintenant il y a blogtTV !!

Blogs_tvCe que certains services proposent en b2b à d’autres services (par exemple le service de skema utilisé pour des plate-formes comme Amor Amor -projet de Cacharel l’Oréal- ou les blog sexy de guts) est maintenant disponible pour tout le monde !!

BlogTV vous donne la possibilité  d’ouvrir une sorte de blog où vous allez pouvoir uploader vos videos, réalisées SIMPLEMENT puisqu’uniquement avec une webcam branchée sur le service…

Quand vous montrez votre “show”, vous choisissez votre chaîne !?! et vous pouvez chatter avec vos interlocuteurs.. et aussi donner un véritable programme de vos prochaines interventions..

BlogTV vous donne droit à 5 “émissions” de 125 minutes.. gratuitement …. Incroyable non ? (et bien sûr, les videos sont “exportables” sur d’autres blogs ou sites -avec un code comme youtube ou dailymotion).

Hormis les nombreuses bêtises qu’on peut y montrer, ce système pourrait servir professionnellement dans de nombreux domaines (éducation, sav, réunions de projets ou d’actionnaires, etc..) non ? (on pense aussi bien sûr aux associations qui n’ont pas beaucoup de moyens..).

Corrélation entre blogs et marchés

La prédiction de l’avenir a toujours été le graal ou la pierre philosophale des boursiers. Tant que la blogosphère n’est pas encore envahie de manipulateurs (le phénomène commencerait-il à prendre de l’ampleur cette année ? ), celle-ci pourrait être un champ d’observations et de prédictions très intéressant.

Lire la suite "Corrélation entre blogs et marchés"

Les skyblogs ne sont pas seulement des blogs d'ado

La pensée unique des blogueurs auto-définis comme gardiens du temple évite soigneusement les skyblogs. Il est en effet d’usage dans la “blogeoisie” de considérer ceux-ci comme une aimable plaisanterie ou un gadget pour adolescents en mal de comm.. Bien entendu, la formidable réussite des skyblogs et leur nombre énorme devant les autres plate-formes de blogs est une des causes de ce traitement puisque si l’on commence à inclure les skyblogs dans les comptes, les autres plate-formes disparaissent comme un moteur de recherche lambda devant google (Rendez-vous compte que le blog en hommage à gregory a fait 1 million de visiteurs en une semaine ! et que la note du 6 mai “grande émotion aux obsèques de Gregory Lemarchal” a eu à ce jour 33012 commentaires !!! soit à titre d’exemple + de 50% de commentaires sur UNE note que sur l’ensemble du blog de Loic Lemeur en avril 2006 !! (donc a priori + de commentaire sur UNE note que sur l’ensemble du blog de Loic lemeur actuellement.. malgré tout le battage médiatique dont ce dernier dispose et la négation des skyblogs par les technorati et autres outils soi-disants importants ..).

Lire la suite "Les skyblogs ne sont pas seulement des blogs d'ado"

Utilisation blog interne comme intranet: autre chose que du marketing

Un très bel exemple d’utilisation de l’OUTIL blog pour un .. trouvons le mot..  site interne, intranet, outil de gestion de projet.. un peu tout ça à la fois.

Le client est une grande entreprise française, la lyonnaise des eaux, et a confié à Tubbydev le développement de cet outil. Movabletype a été choisi comme base technique et l’hébergement est un Claranet Mutualisé (90 euros ht par an). Rappel: les hébergements Claranet mutualisés à partir de easy+ sont les seuls hébergements mutualisés du marché à notre connaissance à avoir des caractéristiques compatibles par défaut avec MT.

Blog_pro_1 Comme il est indiqué à gauche:

Cet espace est ouvert à l'ensemble des acteurs commerciaux de la filière Clientèle. Nous acceptons, bien entendu, avec joie les visiteurs des autres filières de Lyonnaise des Eaux !

Pourquoi ce blog? Pour trouver ce que vous cherchez au quotidien, poser une question à tous les commerciaux clientèle et aussi  partager vos bonnes pratiques, actus ou nouvelles idées.

Dans le menu latéral en haut, on peut voir dans “projets” les possibilités de localiser les projets internes via Google Maps (la carte de droite permet aussi de voir ces possibilités:

Blog_pro_3

ainsi que de voir les projets en cours et les affaires gagnées.

Blog_pro_2

Via “outils commerciaux”, les commerciaux ont accès aux “propositions commerciales types”, aux argumentaires ainsi qu’aux plannings de formation et cgv.

Le lien “marché” donne des informations sectorielles

Statistiques, pages vues et revenus publicite

Certains commencent ouvertement à dénoncer la “tyrannie” des “pages vues” et “visiteurs uniques” qui règnent en quasi monopoles sur la valorisation publicitaire des sites. (voir http://publishing2.com/2007/03/17/why-online-advertising-economics-are-so-messed-up/  et http://scobleizer.com/2007/05/13/we-need-better-statistics/  et http://publishing2.com/2007/05/13/how-to-make-10-billion-in-ad-revenue-without-measuring-unique-vistors-or-page-views/ )

Il est vrai que si l’on réfléchit, le nombre de pages vues (ou de visiteurs uniques) n’est pas une cause DIRECTE du revenu publicitaire.. car le coût, le prix, la valeur d’une publicité n’est pas unique (—> CPM).

Pourtant, le nombre de pages vues (ou visiteurs uniques) reste LA donnée principale considérée pour les raisons suivantes.

Lire la suite "Statistiques, pages vues et revenus publicite"

Blogs EN entreprise

Certaines entreprises veulent utiliser les blogs non pas comme des outils externes (à usage marketing ou simplement “vitrines”) mais en interne, comme plates-formes de publication (communication interne) ou plates-formes de gestion de projets.

Ces utilisations sont l’avenir des blogs car ce sont les seules susceptibles de “perfectionner” les blogs dans leurs usages, que ce soit au niveau du contenu, du contenant, de l’utilisation et de l’interaction entre les points précédents.

Quand on veut utiliser les blogs DANS une entreprise, il convient tout d’abord de choisir entre les solutions logicielles (wordpress, dotclear, Movabletype..) ou asp (blogpsirit, typepad, wordpress.com, etc..).

Lire la suite "Blogs EN entreprise"

Outils collaboratifs: huddle

HuddleUn nouveau venu dans les outils de collaboration en ligne en version web (pas de logiciel à télécharger): huddle.

On connait basecamp, fogbugz, jira et confluence et tous les outils logiciels qui servent ou espérent optimiser le travail en groupe…

En voici un nouveau qui n’a pas l’air mal car en plus des fonctions classiques, il a l’air plus simple d’utilisation et particulièrement adapté aux toutes petites organisations ou aux consultants qui auraient plusieurs clients ou projets.

Si ce genre de systèmes vous rebute il existe encore plus simple: le blog

Yves rocher blog russe

Yves-rocher Un nouveau blog réalisé par tubbydev mais avec 2 caractéristiques spéciales:

  • plateforme typepad russe (Blogmania, portail de blogs, héberge ce blog)
  • blog en russe

Le blog s’appelle “kosmetika” (косметика) et sert à Yves Rocher (Ив Роше) comme une espèce d’embryon de portail de contenu pour les internautes russophones. On n’y parle pas seulement d’Yves Rocher (bien qu'il y ait dans la colonne de droite des liens pour acheter en ligne des produits yves rocher) mais de tout le domaine des produits de beauté en général.

une petite fonctionnalité utile pour faire de ce blog un embryon de forum: les internautes ont la possibilité de poser une question en cliquant sur le lien en haut de la colonne de gauche; Ils viennent alors sur un formulaire qui est en fait une note:

Yves-rocher-questions

 

 

 

 

 

 

 

 

Le contenu du formulaire est ensuite envoyé comme si ce contenu était une note au blog qui.. le publie —> La question devient ainsi une note et les autres internautes peuvent y répondre dans les commentaires …

Utiliser un blog est d’autant plus intéressant à l’usage des marchés étrangers !

Souvent, la représentation de la société dans le pays a d’autres chats à fouetter que le web et les responsables du web, qui sont en général au siège, n’ont pas le temps ni les moyens de développer de véritables stratégies.

On pourrait dire qu’utiliser un blog est le pendant sur le web du V.I.E dans le réel

Blogs et entreprises: livre blanc de Tubbydev

maj: édition 2011 de ce livre avec "Blogs Bless You"  -->à voir sur

Nouveau livre sur les blogs

 

MAJ 2008: L'article qui suit "Blogs et entreprises" concerne la première édition du livre blanc. En mai 2008, est sortie la deuxième édition, devenue un livre achetable ou téléchargeable ici ou sur Amazon.

Ce qui suit est donc caduque.

Après bien des efforts , nous avons enfin réussi à sortir un petit document intitulé “blogs et entreprises”. Tout est parti du constat que comme au début de la démocratisation du web, les entreprises se demandent souvent si il faut utiliser les blogs et comment les utiliser mais on reste trop souvent dans l’équation

Blog = expression de gens

 

Alors que les blogs peuvent et doivent avoir, pour les entreprises, une utilisation plus large.

 

Nous voulons montrer avec “Blogs et entreprises” que les blogs sont autre chose que des journaux « perso » et qu’ils peuvent véritablement servir aux entreprises désireuses d’être présentes sur le web ou d’utiliser les nouvelles technologies pour améliorer leur fonctionnement et leur système d’informations, avec un coût et des possibilités étonnantes par rapport aux systèmes du web classique.

 

“Blogs et entreprises” se veut une information à destination de tous les responsables d’entreprises qui lisent et entendent beaucoup de choses sur les blogs mais sans savoir par quel bout prendre le phénomène dans un cadre professionnel.

 

“Blogs et entreprises” se veut accessible à tous et sera dans la mesure du possible mis à jour et amélioré au fil du temps. (Si d’ailleurs vous avez des remarques et des suggestions, n’hésitez pas à nous en faire part en envoyant un mail à contact@tubbydev.net)

 

Voici le sommaire de “Blogs et entreprises”:

Lire la suite "Blogs et entreprises: livre blanc de Tubbydev"

Le blog Medias

Le blog Medias est un site blog de contenu relié à la revue Medias (un contenu excellent car différent des habituels lieux communs de la presse .. c'est-à-dire que quand on commence à lire quelque chose dans le blog Medias ou la revue du même nom, on ne connaît pas d'avance la fin.. les journalistes écrivent vraiment.. un très bon exemple "ras le bol de la netpolitique"..qui change un peu au milieu de toutes les c.. qu'on entend, qu'on lit et qu'on voit sur l'influence du net, du web sur la politique et vice-versa ;-)).

Bref, en regardant leur blog il y a quelques temps après avoir lu la revue, nous avons proposé d'y apporter quelques transformations rapides (mettre + d'éléments dans le haut de la page, mettre un statcounter, réduire la largeur de la colonne de gauche, etc..).

Avant:

Maintenant:

Blog le lien

Le lien est une association à propos des infections nosocomiales. Elle a maintenant un blog dont le design a été réalisé par Tanguy Lambert de Taengo (et intégré par nous sur une base typepad PRO).

Blog intranet

Un exemple simple et fonctionnel d'utilisation d'un blog comme outil pour faire un petit Intranet.

Le client est Schindler, le blog est un typepad PRO, fermé à l'extérieur. Le blog sert d'Intranet pour une compétition sportive interne à Schindler.

Plusieurs auteurs, des infos générales sur le "projet", des photos (en bas à droite), des questions avec des sondages, des équipes (rassemblement de plusieurs personnes qui ont LEUR espace dans le système), Une présentation avec plusieurs onglets.

Création d'un nouveau type de blog: le blopagande

Plus la campagne électorale pour les présidentielles 2007 se développe, plus les blogs ont matière à parler. Certains proposent des débats, d'autres s'essaient à l'analyse mais la plupart deviennent de véritables panneaux quasiment publicitaires pour leur candidat. Loic Lemeur va jusqu'au bout de la logique qui l'avait poussé à offrir une tribune à son héros, Nicolas Sarkozy, puisque depuis le début de l'année, son blog, auparavant assez orienté sur le fameux web 2.0 est quasiment exclusivement consacré aux problèmes de sociétés et de politique VIA le point de vue sarkozyste.

(Son blog n'est qu'un exemple des blogs politisés mais comme Loic affirme qu'il est le premier blogueur de France autant le prendre comme "exemple" ;-))

Ce nouveau type de blog (qui ne lance pas de conversations, qui ne raconte pas la vie de celui ou ceux qui le tiennent, qui ne fait pas l'état de l'art sur un sujet), véritable trac dynamique, ressemble à ce qui se fait dans le monde commercial quand une marque utilise un blog pour vanter ses produits de manière très voyante.

Bizaremment, alors que tout le monde a par exemple massacré l'Oréal lors de la première édition du journal de ma peau, personne ne critique trop les blogs politisés.

Une des conclusions possibles en est que, comme on le dit souvent chez Tubbydev, les politiques sont de véritables entrepreneurs (de leur propre carrière) et ont souvent un comportement très en avance sur le monde de l'entreprise (contrairement aux idées reçues). Dans ce cas, ils ont réussi à trouver la manière d'utiliser, sans avoir l'air d'y toucher, le web et certains de ses éléments, à leur profit.

On a trouvé un nouveau nom pour ce type de blog: le blopagande.

Monetiser son blog

C’est sous ce titre que le journal du Net a publié une “étude” qui bien qu’alléchante pour tous les blogueurs se révèle être pleine de vide et de fausses pistes. Le JDN perdrait il sa rigueur habituelle ou deviendrait-il un blog ?

Partie 1: proposer des liens sponsorisés: Le JDN nous parle à travers des expériences diverses du revenu des liens sponsorisés de type Google Adsense en insistant sur des poncifs que tout le monde connaît mais sans parler du principal:

l’emplacement, la quantité, la couleur des liens !!

En effet, en changeant les emplacements, la quantité, le type et la couleur des liens, vous pouvez multiplier votre revenu Adsense par 3 ou 4 (Pour les sceptiques, demandez à l’ami Loic à qui on a expliqué les principes depuis son changement de design ;-))

Partie 2: Adhérer à une régie publicitaire. Là aussi, le JDN oublie le principal: qui sont vos amis et à quel système de stats êtes-vous affilié. Le classement “officiel” de Mediametrie ne prend pas en compte la plupart des blogs. A titre d’exemple, le Monde classe le blog de Loic (toujours lui, on espère que ça va faire monter son PR et Adsense) comme un des plus lus alors que de nombreux blogs ont beaucoup plus de visiteurs (le blogauto par exemple) et qu’un blog comme le site du skateboard a environ 100000 pages vues par mois et n’est jamais cité…

Autre problème dans ce domaine: le coût de la régie publicitaire …..

Partie 3: Adhérer à un programme d’affiliation. Le JDN commence par “La force du blog réside dans son pouvoir de prescription. En recommandant des produits et services, le bloggeur engage sa crédibilité et précise ses centres d'intérêts” mais ceci est faux..

Il est faux en effet de croire que d’une part le blog est un blog de personne (c’est souvent et de plus en plus dans des cas d’entreprises des blogs de SUJET) et il est très rare que le blog ou le blogueur ait un pouvoir de prescription réel tout simplement car la place en tête des moteur de recherche est …. réduite. La prescription se fait beaucoup plus, paradoxalement, par les systèmes qui via des widgets ou flux RSS arrivent à envahir un maximum de blogs qui parlent souvent d’autre chose.

Autre étrangeté du JDN: “Les blogs généralistes ont intérêt à renvoyer grâce à l'affiliation leurs visiteurs vers des comparateurs de prix”… Quel est alors l’intérêt des blogs i ils renvoient vers ce qui sort déjà en tête sur les moteurs de recherche.. les comparateurs ….

Connaissez-vous une marque ou un produit qui s’est vraiment vendu par les blogs ? (hormis un truc lié aux blogs  -et encore …– ou aux geeks ??)

Partie 4: Faire de la vente directe. Le JDN, qui d’habitude fait preuve de plus de rigueur, l’abandonne toute entière ici… Pour vendre sur Internet DIRECTEMENT (et non par l’intermédiaire de liens), il faut avoir un contrat de VAD (Vente à distance) ainsi qu’un système de paiement. On peut certes facilement utiliser Paypal ou alors carrément mettre sur ebay et utiliser ebay comme tiers de confiance ET système de paiement mais quoiqu’il en soit, le blog va beaucoup plus être utilisé comme VITRINE avec DERRIERE lui un vrai magasin avec caddy et SYSTEME DE PAIEMENT. En allant d’ailleurs sur un des exemples cités, http://www.inanoblog.fr/  on cherche encore comment acheter  ;-))

Partie 5: Rejoindre un réseau de blogueurs rémunérés; A 5 euros la note n’est pas cher payée par rapport aux tarifs que proposent des agences de comm spécialisées dans l’animation de sites et il va falloir beaucoup écrire pour gagner sa vie … D’un autre côté c’est + cher que ce que paie Agoravox qui a pourtant + d’audience, non ? Autre problème dans cette démonstration à partir d’UN seul exemple.. (où sont les autres ???) c’est que dans le cas du Social Media Group, c’est le blog auto qui amène les 3/4 des visiteurs.. donc le réseau n’existe pas vraiment….hormsi celui des auteurs du blog auto.. (les stats sont publiques.; vérifiez..)

Partie 6: Autres méthodes: c’est le fourre tout final de ce dossier, qui résume bien la réelle situation, qui elle a échappé visiblement à l’auteur de l’article:

Il n’y a pas, hormis pour Adsense, de règles précises pour monétiser un blog car chaque blog de par sa spécificité, son sujet et ses auteurs (et le blog étant un moyen facile de publier, cette spécificité EXISTE comparativement aux sites “classiques” plus ou moins basés sur les mêmes standards ..) a des potentiels, des intérêts et des solutions différentes.. 

L'usine nouvelle parle des blogs et des entreprises

Usine_Nouvelle_26oct_img_frDans le numéro du 26 octobre de l’usine nouvelle, à la rubrique “Hommes et compétences”, un article de Capucine Cousin, intitulé “du bon usage du blog en entreprise”. Merci à cette journaliste de nous citer dans son article notamment au sujet du site/blog développé Pour Metal Deploye Resistor, le leader mondial de la resistance industrielle pour lequel nous avons fait un site en utilisant Movabletype afin de faciliter la mise à jour et de booster le référencement.

Certes, le design n’est pas youkaidi youkaida mais pour une usine dont le but de la présence sur internet est d’abord de pouvoir renseigner sur ses produits et ses services, le principal n’est pas là (ce qui ne les empêche pas de penser à un autre design pour la suite).

Pour l’instant, l’essentiel était d’avoir par exemple des notices d’installation de résistances faciles à mettre en ligne et à entretenir (et aussi en anglais “installation and maintenance instructions inquiry for resistors”) ce qui est le cas en utilisant Movabletype

Mdresistor

 

Blogs et sites temporaires de marques.. une expérience concrète

NikeplusNous avons parlé récemment dans “blogs et sites temporaires de marques.. intéressant ?” de l’utilisation des blogs pour les marques, au delà de la “mode” des blogs.

Voici un peu plus d’éléments à partir d’une expérience concrète que mène en ce moment Nike et Apple avec leur nouveau produit: une puve insérée dans la chassure qui permet de remonter les informations de votre course dans votre Ipod. Un site spécial à ce sujet existe où en plus d’informations générales, vous pouvez uploader vos “runs”, admirer vos progrès, participer à des challenges.

Un exemple de “run” remonté dans le système Nikeplus:

Run4

La société tribeca qui s’occupe du “buzz” pour ce nouveau produit a donc choisi une vingtaine de blogueurs (cé.com.ça Kylia Tubbydev RunOnline Fanny's World Larcenette Iclectic.fr Qui est julie La Gazette W3sh.com Aziz - E-conomy.fr Emob.fr Blog.jiwok.com Loic Lemeur Blographic.com The bare foot contessa Sneakers.fr Caroline Daily Trendsnow.net Nike+:Experience #FF017D  pour tester le produit, en parler sur leur blog et en parler aussi sur un blog COMMUN: inzebuzz.

Nikeplus3

InZeBuzz.net est une plate-forme de blogs collectifs mise à disposition des marques souhaitant communiquer avec leurs consommateurs.

Les questions principales (hormis l’intérêt ou pas du produit NIKE APPLE ) qu’on (nous tubbydev) se pose dans cette expérience sont:

  • le buzz sera-t-il plus performant à sur Inzebuzz ou sur les blogs des participants ?
  • le buzz profitera-t-il plus à Apple ou à Nike ?
  • combien de ventes directes seront  générées par les blogueurs ?

Blogs et sites temporaires de marques.. Intéressant ?

Journal_de_ma_peauUn des premiers blogs d’entreprise à avoir connu la célébrité a été le Journal de ma peau de Vichy (pas l’eau mais l’O.. réal ;-))

Ce blog était une première expérience destinée à voir l’apport des blogs. Son sujet était “l’actualité” d’un produit “Peel microabrasion” de Vichy. Une première version de ce blog a été faite avec une “blogueuse” qui s’est avérée être virtuelle, ce qui a provoqué une sorte de scandale dans la presse et la blogosphère. L’Oréal a alors appelé au secours Loic Lemeur qui a proposé de reconnaître publiquement les erreurs faites et de faire une nouvelle version du blog (avec movabletype ). Nous avons fait la version 2 du blog (pour 900 euros, ce qui avait du mal à passer dans la compta de L’Oréal, habituée à des factures + importantes ) et quelques blogueuses semi professionnelles ont été recrutées par Vichy (là on ne connait pas la facture ) pour parler du produit.

Cette seconde version a débuté en été 2005 pour se terminer par une note le 15 septembre, une le 11 octobre et une le 17 novembre..

Une “mise à jour” a été publiée ensuite pour annoncer que “ "Le journal de ma peau est en sommeil mais nous vous donnons rendez-vous en Octobre 2006 pour de nouvelles aventures. D'ici là, vous pouvez en revivre les meilleurs moments, mais notez qu'il n'est plus possible de poster des commentaires. A très bientôt !"”

Alors ? Quelle(s) conclusion(s) ?

  • Vichy a-t-il arrêté l’expérience car le retour n’était pas intéressant ?
  • La mode des blogs est-elle passée ?
  • Un blog de produit peut-il exister en dehors des sites “officiels” ?
  • Les blogueurs et blogueuses ont -ils (-elles) suffisamment à dire pour tenir un blog + de 4 mois ?
  • Les internautes sont-ils (elles) des cibles intéressantes pour une société comme l’Oréal ?

Sans être au courant du tout (car nous ne sommes que des ouvriers techniciens du blog ) on penche pour un mixte de toutes ces raisons.

Il est compliqué de faire exister des blogs dans des environnements de sociétés où l’Internet a déjà mis du temps il y a 10 ans pour s’installer et ou ensuite des équipes nombreuses ont été recrutées. Allez dire à des webmasters ou développeurs qui ont pris l’habitude d’être incontournables qu’il va y avoiur un blog qui ne sera pas rattaché à l’architecture classique Websphere ou .NET n’est pas facile en interne. Les systèmes achetés souvent très cher (comme Websphere, Oracle ou .NET ) pour gérer les sites Internet des grandes sociétés DOIVENT politiquement être amortis et cela n’encourage pas l’utilisation d’autres systèmes.. et c’est logique..

D’autre part, les blogs par définition ne sont pas en adéquation avec le marketing classique des grandes entreprises qui aiment et veulent contrôler ce qui se passe sur “leurs” sites ou blogs… D’où la nécessité pour ces entreprises d’utiliser des systèmes comme wordpress, dotclear ou Movabletype (ce qui au passage fournit un peu de travail aux développeurs en interne ou aux “’agences” qui conseillent ces groupes) et non pas des systèmes comme Myspace, Youtube, blogger ou MSN qui leur “prennent” une certaine partie de leurs “clients/prospects/cibles”. Rare aussi est l’utilisation de blogs “hébergés” ailleurs (comme Typepad ou Blogspirit) et configurables alors que souvent le coût en est inférieur (typiquement pour le journal de ma peau, développer ça sous typepad aurait été un travail de 500 euros ..).

Un autre problème est d’avoir suffisamment de choses à dire. Passer par des “extérieurs” peut être une solution mais encore faut-il que ceux-ci aient aussi qqch à dire.. Dans le cas présent, le sujet n’était-l pas trop petit  et les contributeurs trop peu nombreux ? beaucoup de gens ont qqch d’intéressant à dire .. mais une seule fois.. Tout le monde n’a pas tout le temps qqch à écrire sur n’importe quel sujet

Enfin la cible.. Quoiqu’on en dise, le web est surtout fréquenté par des passionnés … du web.. (il n y a qu’à regarder les top blogs de technorati). Que l’on intéresse ces passionnés à des produits, certes mais pour certains produits, il vaut mieux avoir comme objectif de faire de ces passionnés sur web des RELAIS (et donc avoir un discours spécifique pour eux afin qu’ILS fassent des efforts pour parler du produit) plutôt que de garder un discours B2C classique qui n’aura pas beaucoup d’audience …

Des sites classiques avec des blogs

L’utilisation des  blogs comme outil de publication pour réaliser des sites classiques est une des grandes spécialités de Tubbydev, notamment pour les tpe et pme qui cherchent à avoir un site présentant la société, ses offres, une actualité du secteur ou de la société, bref un site web “plaquette” ou même un peu plus poussé dans certains cas (demandes de devis, formualires, etc..).

Un client nous faisait remarquer à midi qu’il aurait moins posé de questions et tout de suite signé si il avait vu, dans ce domaine, certaines de nos “vieilles” réalisations avant les nouvelles car elles étaient plus “épurées”.

Tout ceci est une question de goût bien sûr mais voici une petite galerie des sites internet réalisés avec l’OUTIL blog (moins cher, facile à mettre à jour, mieux référencé qu’un site réalisé de manière classique !!).

Alnsv  Atikal

Blogs_entreprise_atikal2 Mdresistor-movabletype33

  Mdresistor-formulaire-movabletype33Gamme-des-chefs-movabletype3

Meotec_management_typepad  Brittany-2

Virtuosgames

 

Comment bloguer une conférence ?

Vous êtes dans une conférence et vous bloguez ce qui s’y passe en direct ? c’est de plus en plus utilisé aux USA et ça sûrement être la nouvelle grande peur des dirigeants des grandes entreprises françaises quand ils feront leur assemblée générale (imaginez les réactions non plus limitées à la salle et au bon vouloir de ceux qui donnent le micro mais à toute personne ayant accès au web …).

Bref, pour bloguer en pro une conférence, suivez les conseils de Josh Hallett

Comment créer un vlog ou vidéo blog

Beaucoup de gens parlent de podcasts ou de vidéoblogs mais dans la réalité encore plus de gens se demandent comment créer un vidéo blog…

Il faut distinguer 2 choses:

  • La conception de la vidéo
  • La mise de votre vidéo sur votre blog

1) Conception de la vidéo.. ben montrons le avec cette exellente vidéo

2) Mise de votre vidéo sur votre blog:

A moins d’être un taliban du “fait maison je n’externalise jamais”, n’hébergez pas vos vidéos sur votre serveur ou sur votre compte de blog.. Hébergez votre vidéo ailleurs comme par exemple sur youtube.com . Youtube vous fournira sur la droite de la vidéo un code qu’il vous suffira d’insérer dans votre note et la vidéo apparaîtra alors comme nous l’avons fait pour cette note

Video_blog

 

Qui dirait à première vue que ces sites sont faits avec un blog pro Typepad ?

Dans le même esprit que meotec ou virtuosgames pour qui nous avons fait des sites AVEC l’outil “blog” ce qui facilite la publication le référencement trout en ayant un prix EXTREMEMENT intéressant (entre 500 et 1000 euros tout compris), voici le site d’Atikal management (le nom de domaine “classique” et le contenu seront opérationnels bientôt), réalisé avec UN compte Typepad PRO (allez sur l’URL pour voir qu’il y a du flash)

 

Blogs_entreprise_atikal1

Blogs_entreprise_atikal2 

Libération et le monde vraiment caché des patrons blogueurs

Il est une des modes de la fa(u)meuse blogosphère de porter en exergue les patrons qui bloguent… Depuis des mois et des années, ceux ci sont glorifiés à travers des portraits, des exemples qui montrent comment c’est … cool. (désolé on ne trouve rien d’autre) de bloguer quand on est patron.

Curieusement  les exemples sont toujours les mêmes comme:

  • Bloic Lemeur (dont personne ne sait exactement si il est patron.. de quoi ?, journaliste.. de quoi ? et dont personne dans la presse ne pense simplement que comme l’indique le nom de son blog, il représente .. lui-même  et que bizaremment – mais c’est un autre sujet– toute la presse adore alors qu’un de ses fonds de commerce est la critique des journalistes et la prédiction de leur disparition prochaine )
  • Michel Edouard Leclerc (qui est certes un patron mais dont le blog est considéré par beaucoup comme un blog politique et qui est connu depuis des lustres pour être iconoclaste dans le monde des chefs. et qui a un très bon blog .. notamment parrce qu’il est bien fait techniquement par une petite société de teletubbies )
  • Pascal Mercier (qui outre le fait qu’il a lui aussi un blog avec quelques trucs de teletubbies est aussi iconoclaste dans son milieu et travaille DANS le domaine englobant les blogs donc évidemment s’en sert comme outil de travail)
  • Michel de Guillermier (dont l’activité est aussi dans le monde du web donc qui se doit d’utiliser des choses et tendances de ce domaine)

Mais à part ceux-ci et une petite dizaine d’autres OU SONT LES NOUVEAUX PATRONS BLOGUEURS ???

La réponse est peut être plus simple qu’il n ‘y parait: IL Y A TRES PEU DE PATRONS BLOGUEURS ET IL N Y EN AURA PAS PLUS ;;

Sans être journaliste ni enquêteur, il est facile de connaître les raisons de ceci:

  • manque de temps
  • pas envie de dévoiler des choses personnelles ou importantes pour l’entreprise
  • pas de besoin de montrer aux autres qui on est puisqu’on est DEJA … un patron

Pourtant donc, les journaux et magazines continuent de parler de ce phénomène auto-inventé et Libération, qu’on a connu plus critique, a même fait une page complète sur le sujet récemment (Ces patrons regonglés à blog), article qu’on aurait pu écrire il y a 2 ans tellement les choses qui y sont dites sont toujours les mêmes.

Le journaliste aurait peut être pu “enquêter” plus en profondeur et lire par exemple l’article d’un de ses confrère américains “CEOs refuse to get tangled up in messy blogs” ou même via Google (y a-t-il un article qui parle des patrons qui utilisent google ?? ) lire l’article de Silicon ou un article de pointblog ou  la note que nous avions écrite sur le sujet “Pourquoi plus de patrons ne bloguent pas ?”, en citant cet article américain et en tentant d’expliquer que les entreprises utiliseront massivement les blogs comme

UN lieu où UN OU PLUSIEURS auteurs peuvent parler d’UN OU PLUSIEURS sujets.

Ainsi, on peut utiliser l’outil blog comme:

  • site corporate
  • site temporaire sur un produit, un évènement, un lancement de produit
  • outil de gestion de projet (quoi de mieux qu’un blog fermé plutôt que des échanges de mails qu’il faut consoloider en permanence)
  • site de communication avec les journalistes (au moins ils ont UN endroit où récupérer facilement des infos)
  • tête de gondole de certains produits ou services
  • outil de marketing viral

En cessant de se rattacher à des PERSONNES et en étant utilisée pour ses vraies qualités (souplesse, facilité d’utilisation, coût, les blogs pourront se développer dans le monde de l’entreprise.

Pour les chercheurs en blogs, une liste de liens

avec beaucoup de lecture (hé oui, les blogs font aussi lire, il n y a pas que des petites notes )

Pas mal de sujets abordés: blogs ou forums ? les communautés des blogs, la responsabilité des fournisseurs de blogs, la géographie de la blogosphère, etc..

Publier une note .. et bien d'autres choses... avec Zoundry

Télécharger tout d'abord zoundry.

Après l'avoir installé, on peut entrer son compte de blogs comme ceci:

zoundry1.gif

Il suffit d'entrer l'url du blog et le système récupère automatiquement la configuration. Il demande ensuite le login et le mot de passe

zoundry2.gif

Dans le cas de typepad, le système propose par défaut d'utiliser Typepad ATOM, nous vous conseillons plutôt, pour être sûr que cela fonctionne, de décocher l'option "RSD Autodiscover" et de choisir dans le menu déroulant "Typepad MT API".

Une fois zoundry connecté "à l'intérieur" de votre compte, il propose de télécharger TOUTES les notes de TOUS les blogs de votre compte... Un conseil: faites "abort" ou alors attendez ;-)

Lire la suite "Publier une note .. et bien d'autres choses... avec Zoundry"

Le livre "the long tail" est paru

 Chris Anderson: The Long Tail: Why the Future of Business is Selling Less of More le livre explique pourquoi le coup de tête de Zidane n’a pas été une simple réaction mais le résultat d’un processus assez long: the long tail !! Voir les amères loques déjà conceptualiser un geste de footabll auquel ils ne comprennent rien (il y a qu’à voir ce qu’ils appellent football) est symptomatique du combat pour les normes dans lequel ils se sont engagés; QUand ils ne comprennent rien, ils xpliquent et donnent des normes dont nous, petits crétins, du vieux continent, devrions nous inspirer …

Bonn, bien évidemment the long tail n’a rien à voir avec ça.. mais nous n’en sommes pas très loin quand même  et on a tellement entendu de conneries sur ça (long tail) qu’une de plus n’est pas bien grave ..

Long_tail