Marketing, PR et blogs

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous

Marketing, PR et blogs


CRM 3.0 avec NextUser

Attention ! Application tueuse et merveilleuse avec NextUser , une sorte de CRM 3.0 mêlant le classique du CRM, le big data , le marketing et l'analyse de tout cela.

Montée par une équipe autour de Matthieu Dejardins, un français installé à San Francisco, l'application NextUser est bluffante non seulement par ses fonctionnalités et possibilités mais aussi par la facilité avec laquelle elle se prend en main.

Voici tout d'abord un schéma pour bien comprendre ce que fait NextUser :

Lire la suite "CRM 3.0 avec NextUser"

Mc Donalds et Facebook: tout bien caché entre 2 pains de comm

Récemment sur BFM parlait Jean-Pierre Petit Président Directeur Général de McDonald's France.

L'homme a été un des 4 fondateurs d'ue agence de pub célèbre du siècle dernier et d'après son portrait sur BFM il était l'anti bling bling Seguela bien qu'il ait une Rolex .. mais donnée par son papa pour son 15ème anniversaire.

A sa voix, JP Petit a l'air d'être plutôt un taiseux, quelqu'un qui réfléchit.

"Bon point" ;-), il n'est pas fan des réseaux sociaux, n'a pas de Facebook ni de Twitter perso car il ne juge pas intéressant ni utile de donner son avis sur tout, comme la plupart des réseauteurs sociaux.

Sur BFM, Jean-Pierre Petit a l'air quand même de bien s'énerver quand on lui parle d'une enquête de médecins montrant une "corrélation" entre obésité et densité de Mc Do. Il semble qu'il y ait eu quelques clashs sur le net suite à une émission sur France Inter (voir la vidéo ici sur "obésité et Mc Do" ).

L'émission sur BFM parle aussi de la page Facebook de Mc Do, lancée assez récemment. JP Petit n'a pas grand chose à dire à son sujet à part qu'elle sert + ou - à récupérer les "envies" qu'ont les 750 millions de clients ;-) de Mc Do France (et pourquoi vous avez supprimé tel burger, et svp gardez le truc cheese caca bouda, etc..).

Ces temps-ci aussi, vu rapidement sur le net : une vague histoire de Mc Donalds qui déconseillerait à ses propres employés de "manger Mc Do" ..

1+1 --> la tentation est donc grande d'allez voir si la super page Facebook de Mc Donald's pratique la censure ou pas..

Lire la suite "Mc Donalds et Facebook: tout bien caché entre 2 pains de comm"

Proposition de stage Rédacteur Web - SEO

Tubbydev cherche un stagiaire rédacteur Web SEO

Date de commencement du stage:    dès que possible
Durée:     4 à 6 mois
Lieu:     Paris
Activité: Rédaction SEO : établissement du planning éditorial et rédaction du contenu éditorial pour différents sites web (contenu chaud et contenu froid), étude de statistiques, audit des opportunités

Stage redaction web seoProfil du stagiaire : passionné(e) par le web, très bonne capacité rédactionnelle, très bonne orthographe, bases du SEO, curiosité, rigueur, intérêt pour l'actualité

Contactez-nous à contact  arobase  tubbydev.net

(et merci de faire circuler cette annonce)

L'extrême droite nouvel eldorado de la course à l'audience sur le web

En ces temps troublés pour l'audience des sites web (et ceci n'est pas causé par Panda, Penguin , hummingbird ou autre élément de la ménagerie de Google mais par le "temps web" des gens qui est de - en - grand; hé oui, les gens vont de moins en moins sur le web .. au profit de la video d'où par exemple d'ailleurs les changements chez Google -car eux aussi ont des problèmes à part chez youtube, les problèmes du e-commerce - car les gens veulent acheter rapidement sans perdre de temps pour le plus grand bénéfice d' Amazon) la question de savoir à propos de quoi écrire est de plus en plus compliquée.

Outre l'éternel débat entre contenu "chaud" et contenu "froid", c'est-à-dire savoir si on va suivre frénétiquement l'actualité en sautant sur le moindre fait sans trop savoir si ça va intéresser les gens ou si l'on va travailler la "longue traine" (sans trop aussi savoir dans la plupart des cas ce que ça signifie cf longue traine long tail ), on cherche toujours des sujets qui "garantissent" autant que faire se peut une certaine audience.

On a traditionnellement certains programmes tv, le foot et puis certains aspects de la politique au sens large.

Cette dernière réserve a beaucoup perdu quand Sarkozy est parti en 2012. Avec Sarkozy, une certaine audience était garantie au gré de ses frasques, débordements (on se rappelle l'énorme buzz de sa première apparition au G8 ou ses vacances de milliardaire ou son divorce ou l'affaire de l'epad, etc, etc.. )et tous les personnages qui l'entouraient (Guaino et ses discours, Morano et ses débordements comme celui-ci , Dati et ses oups comme celui-ci ou ses aventures, etc, etc..  -zavé remarqué au passage qu'on vous envoie QUE vers des videos pour aggraver ce dont on parle entre parenthèses plus haut ;-)) ).

L'arrivée d' Hollande qui ne réagit à aucune provocation et n'est pas trop dans le bling-bling dont on peut se moquer en masse et en audience a été une catastrope pour l'audience.

Finis les records de Marianne, rue 89, bakchich et le Figaro ne peut même pas prendre sa revanche alors qu'il ne s'était jamais aussi bien porté que sous Mitterrand.

Même le Canard Enchainé en presse traditionnelle perd de l'audience.

Toutefois, rien n'est perdu, puisque la nature a horreur du vide.

Lire la suite "L'extrême droite nouvel eldorado de la course à l'audience sur le web"

Audience, bruit, buzz: le cas OVH - suite

Voici la suite des statistiques wikipedia, Google trends et twitter à propos d'OVH (cas typique et intéressant sur la possibilité de corrélation ou d'anticipation entre l'audience d'une page wikipedia, les tendances twitter et les tendances de recherche):

Lire la suite "Audience, bruit, buzz: le cas OVH - suite"

Audience, bruit, buzz: le cas OVH

La mésaventure arrivée récemment à OVH (piratage de leur base de données clients) est l'occasion idéale d'étudier les éventuelles ressemblances, corrélations, réactions du bruit, du buzz et de l'audience sur le web.

Une masse de documents existe sur le sujet, notamment grâce à twitter qui de par l'ouverture de son API permet tout un tas d'analyses statistiques. Chacun peut se livrer à des petites expériences afin de trouver l'or de l'internet, la grosse pépite: la corrélation (cf par exemple notre petite expérience durant les élections Twitter meilleur que les sondages classiques pour trouver le gagnant des Elections ?  ).

En ce qui concerne l'affaire OVH, nous avons sorti 3 courbes: l'audience sur Google, l'audienc ede la page wikipedia d'OVH et le nombre de tweets sur OVH:

Lire la suite "Audience, bruit, buzz: le cas OVH"

GestionPub Actisens, la comédie va continuer jusqu'à quand ?

L'année dernière la société Actisens, qui inclue "GestionPub" a été mise en cessation de paiement.

GestionPub était un super système, une sorte de hub de publicité qui permettait, en échange de 25% des gains, de n'avoir qu'un code de pub à mettre avec une optimisation des gains, plutôt que de jongler entre Affilinet, Zanox, CJ et autres et bien sûr un excel pour voir où on gagner le +.

L'optimisation semblait réelle puisque les 25%  pris par GestionPub n'entamaient jamais ce qui était gagné si on se débrouillait seul (donc on y gagnait au moins le temps passé à examiner les gains, à tenter d'optimiser et à changer les codes ou à adhérer à un programme).

Lire la suite "GestionPub Actisens, la comédie va continuer jusqu'à quand ?"

Comment voir les commentaires censurés et autres trucs cachés sur Facebook ?

C'est une petite bombe que permet l'outil Zoomsphere, et gratuitement, dans l'univers des pages Facebook de marques.

Les marques ont massivement envahi Facebook depuis quelques temps pour y créer leurs "pages" de fans.

Cette attitude de moutons est d'ailleurs assez incompréhensible:

Lire la suite "Comment voir les commentaires censurés et autres trucs cachés sur Facebook ?"

Comment éviter ses amis ? ou du bon usage de la novlangue

Hell is Other People (l'enfer c'est les autres) est une application basée sur le réseau Foursquare pour .. éviter ses amis.

L'application Hell is Other People construit à partir des données de FourSquare une carte pour avertir lorsqu'un "ami" est trop près (à condition que cette personne soit dans les contacts ET localisée).

Lire la suite "Comment éviter ses amis ? ou du bon usage de la novlangue "

Comment contourner la répression des fraudes en e-commerce

Les services de la répression des fraudes vérifient en permanence le web et notamment les discours des sites de e-commerce.

Certes, ces fonctionnaires en sont pas très nombreux mais nul besoin d'être une armée pour vérifier que le mage Briandor ne raconte pas vendre un produit miracle pour redevenir jeune, avoir plusieurs femmes ou gagner au loto ..

Dieu seul (cad Google) sait à quel point la population des internautes est débile (chose d'ailleurs que souvent les possesseurs de sites web sous-estiment tant ils pensent que la population actuelle d'internautes est la même que celle d'il y a 10 ans, en composition ...) et que comme dit RS "plus c'est gros plus ça passe" ;-)

Les plus rusés des e-commerçants savent utiliser des ruses imparables pour contourner les lois et les services de répression des fraudes.

Lire la suite "Comment contourner la répression des fraudes en e-commerce"

Quels sont les sites web les mieux référencés pour les plus gros annonceurs ?

Régulièrement est établie la liste des plus gros annonceurs en publicité.

Comment ces sociétés qui dépensent un argent considérable font elles pour choisir les sites web où elles vont passer leurs publicités ?

Au delà de la réputation d'un site (notamment quand il est l'excroissance d'un media classique), du marché de l'offre et de la demande du couple Adwords/Adsense, le marché français de la publicité sur le web est faussé par les régies pubs et par le juge et partie Médiametrie.

En France, les régies pub ont peur d'Internet. Si jamais les annonceurs entrent dans la logique et les coûts réels d'Internet, finis les beaux bureaux, le matériel Apple dans toutes les ta-i-Lles ;-) d'écran disponibles, les séminaires et voyages et tout le blabla de ces intermédiaires qui ne servent à quasiment rien en 2013.

Lire la suite "Quels sont les sites web les mieux référencés pour les plus gros annonceurs ?"

Comment avoir beaucoup de followers sur Twitter .. sans les acheter

Malgré tous les avertissements possibles et imaginables, les tauliers des sites internet continuent de confondre quantité et qualité notamment en nombre de like, share, fans sur Facebook et followers sur Twitter.

Aidons donc tous ces egos, mesureurs de kekettes mais aussi ces “community managers” notés sur leur nombre de fans ou followers à augmenter leurs chiffres !

Bien sûr, il est possible d’acheter des fans, des like, des share et des followers (une dizaine d’euros les 1000 followers par exemple, cf exemple sur Morano et les achats de followers sur Twitter) mais d’autres techniques permettent d’augmenter ses like, share and facebookeries et ses followers twitter.

Nous avons déjà vu un exemple sur Comment avoir beaucoup de j' aime like sur Facebook ? , voici maintenant comment augmenter votre nombre de followers sur twitter ..

Lire la suite "Comment avoir beaucoup de followers sur Twitter .. sans les acheter"

Webedia, PureMedias, PurePeople, PureTrend, PureShopping, PureFamille, PureSaveurs, PureSweetHome et autres

Webedia c’est quoi ? C’est une société qui regroupe tout un tas de sites web dont PureMedias, PurePeople, PureTrend, PureShopping, PureFamille, PureSaveurs, PureSweetHome , Ozap, CanalBlog, Shopoon, etc… et qui annonce près de 20 millions d’euros de CA en hausse de 80% sur un an, pour un bénéfice d'exploitation de 7 millions d'euros, contre 1 million en 2011 ..

(Dans cette vidéo de début 2012, Cedric Sire indique 13 millions de CA en 2011, 11 millions de vu par mois –5 pour les puretrucs et 6 pour canalblog et 110 personnes)

Et tout ça avec du “rédactionnel” donc sans e-commerce et des sites lancés en propre puis des rachats pour augmenter l’audience globale et utiliser l’argent des investisseurs qui sinon s’ennuient Clignement d'œil)

Webedia énerve les medias et journalistes classiques ! ( Pourquoi les sites PurePeople font polémique )

Essayons d’aller au delà des blabla de journaleux pour comprendre d’où peut venir la manne de PurePeople and co .

Comme une société c’est d’abord des hommes, surtout dans le web même si certains ont essayé d’y mettre des pigeons Clignement d'œil, Webedia c’est 7 dirigeants officiellement:

Président     M. Cedric SIRE 
DG     M. Guillaume MULTRIER 
Administrateur     M. Cedric TOURNAY 
Administrateur     M. Alain FCPR VENTECH CAPITAL III 
Administrateur     XANGE CAPITAL 
Administrateur     M. Guillaume MULTRIER 
Administrateur     M. Cedric SIRE 

En réalité, 2 seulement mènent la barque: Cédric Sire et Guillaume Multrier.

Guillaume Multrier est un gros malin du web français. Un des seuls acteurs du secteur de formation scientifique (Supelec) donc pigeant que 1+1 = 2 et que les marketeurs pubards gourous communiquants au doigt mouillé passent à côté de tas de trucs.

Multrier a fondé il y a quelques années Bananalotto.fr qui pendant quelques temps fut une énorme pompe à adresses mails donc à pognon. Puis il pantoufla chez Aegis avant de créer Purepeople et le reste.

Lire la suite "Webedia, PureMedias, PurePeople, PureTrend, PureShopping, PureFamille, PureSaveurs, PureSweetHome et autres"

10% des revenus de Facebook générés par une bulle ?

Pub sur facebookConnaissez-vous les "booklicants" ?

Un booklicant est un internaute qui sur Facebook clique sur des dizaines de pub par jour (A booklicant is a Facebook user who consistently clicks on dozens of ads in a day, perhaps 4 or 5 in a minute, adding up to hundreds or thousands of clicks per year. They do this for various reasons that are generally unrelated to typical click-based online advertiser expectations – to collect things they like, to increase their ‘like’ score, to express their interests, to help Facebook better target content to them, to while away the time. )

Il y a très peu de booklicants mais leurs clics sur les pubs représentent une grande part des clics sur pub de Facebook (aussi parce que l'utilisateur moyen clique rarement sur des pubs dans Facebook -les voit-il seulement).

Gros problème: les clics des booklicants sur facebook n'ont pas trop d'intérêt pour les annonceurs mais ils sont facturés.

Lire la suite "10% des revenus de Facebook générés par une bulle ?"

Prédictions de twitter pour les élections

Sans parler de ce que "dira" twitter l'après-midi du premier tour et du second tour des élections présidentielles, on peut raisonnablement se demander si l'observation de twitter peut révéler, peut prédire quelques "résultats" des élections présidentielles de la même façon qu'il a été montré une sorte de "prédiction/corrélation" entre twitter et les marchés financiers.

Nous menons depuis le début de la campagne une expérience d'observation de Twitter à ce sujet et nous en livrerons les résultats ou le flop après les élections mais en attendant, quelques jours avant le premier tour, il est intéressant de faire quelques constatations sur quelques comptes twitter ;-)) qui pourraient bien révéler quelques tendances.

Une des idées de base de ces observations et que les politiques "engagés" dans la campagne "sentent" de manière consciente ou inconsciente des signes qui leur indiquent ce qui VA se passer (même si ce ne sont pas les personnes qui tiennent les comptes, ceux qui les tiennent sont de bonnes "éponges" et à la limite encore meilleures qu'un roublard habitué à cacher ses sentiments et ses sensations ;-))

On peut appeler ça le 3ème oeil ou l'intuition ou l'intelligence collective ou l'autisme qui est en nous .

L'ensemble des petites actions que constituent des tweets, des réponses et autres, si l'on admet que ces petites actions ne sont pas pensées et réfléchies dans un but général précis, peut montrer une sorte de mouvement d'ensemble.

Lire la suite "Prédictions de twitter pour les élections"

Analyse du discours de Nicolas Sarkozy Marseille 19/02

Toujours avec le même outil, voici une analyse du texte du discours de Nicolas Sarkozy à Marseille (Vous trouverez en fin de note le texte intégral du discours de Nicolas Sarkozy à Marseille).

Où ça devient intéressant c’est qu’avec le petit historique que nous avons déjà, sur la base du même dictionnaire, on peut voir les changements au cours du temps et comparer avec les sondages (d’avant ou d’après) ou peut-être voir au final la VRAIE nature d’un candidat..

Lire la suite "Analyse du discours de Nicolas Sarkozy Marseille 19/02"

Petite analyse du compte twitter de Nicolas Sarkozy

2 ou 3 jours après son ouverture, le compte twitter du candidat Sarkozy, @nicolassarkozy , avait un peu plus de 80000 fans (80504 à l’heure de la mesure).

Voici quelques caractéristiques à propos de ces 80504 “fans” de Nicolas Sarkozy:

Lire la suite "Petite analyse du compte twitter de Nicolas Sarkozy"

Humeur des sarkozystes sur twitter 15-02

Avec l’entrée en campagne de Nicolas Sarkozy, voici le temps d’effectuer quelques mesures sur twitter et de vérifier ensuite quelques théories (que nous donnerons après l’élection).

Ont été choisis comme sujets de tests tout au long de la période électorale les comptes twitters de

Nicolas Princen: nicoprincen

Nadine Morano: nadine__morano

Eric Besson: eric_besson

Nathalie Kosciusko-Morizet: nk_m

Lire la suite "Humeur des sarkozystes sur twitter 15-02"

Morano et les achats de followers sur Twitter

Un des bruits du jour sur le net (le mardi est souvent un jour creux) est causé par l’accusation étonnante du Parisien qui prétend que Nadine Morano aurait acheté des followers sur twitter !

Quel scandale! Quelle découverte du Parisien, pourtant en général assez au fait des ruses et dessous du web.

Ainsi donc on pourrait acheter des followers sur twitter ?

Hé bien oui on peut, comme on peut acheter des Like sur Facebook (et en fabriquer  cf Comment avoir beaucoup de j' aime like sur Facebook ? ), des + sur Google +, des tasers, de la drogue, des filles, des hommes et des services.

Les pionniers de la politique virtuelle .. comme Nadine Morano :-) se devaient bien un jour d’essuyer les plâtres des DM fail de spa à bulle avec copines et de dopage de compte twitter.

Lire la suite "Morano et les achats de followers sur Twitter"

Formats de pub et taux de clics

Toujours d’intéressantes choses dans le benchmark de Mediamind. à propos des formats de pubs qui marchent et des taux de clics. Attention ! Par “qui marchent”, Mediamind parle des formats de pub qui ramènent du clic mais pas forcément de la vente et là est toute la différence.

Nous avions posté à ce propos en 2010 et avions conclu en résumé que plus c’est gros mieux c’est.

La situation semble avoir évolué en 2011.

Lire la suite "Formats de pub et taux de clics"

Peut on encore gagner de l’ argent avec ebuzzing ?

Au départ il y avait blogbang et ebuzzing. Ces 2 systèmes nourrissaient pas mal de gros et petits blogs de par le paiement des vidéos “à vue”.

Blogbang fut le premier à changer les règles de manière à ce que les revenus diminuèrent de façon drastique.

Lire la suite "Peut on encore gagner de l’ argent avec ebuzzing ?"

Veille sur le web avec Kyoo

Vous dont la mission :-) est de veiller sur le web ou de trouver ce qui se dit sur un sujet précis ou VOUS dont le temps ne suffit plus à consulter vos tweets, votre google.com/ig ou autres, voici Kyoo, un super outil gratuit pour faire de la veille sur le web.

Concrètement Kyoo est une sorte d’agrégateur de trucs sociaux et du web (que signifie encore le mot “social” ou “sociaux” ??) qui récupère et regroupe toutes les infos de Google, Digg, Twitter, Facebook, Wordpress, blogger, flickr, youtube, etc..

Lire la suite "Veille sur le web avec Kyoo"

Google +, Facebook intérêt d'avoir un gros nombre de like ou pas ?

Avec Google + ou Facebook, on assiste depuis longtemps un véritable concours de quéquettes sur le nombre de Like ou de +

En premier réflexe, il semble effectivement que + il y a de + ou de like et + il y en aura.

Bien évidemment, il existe des systèmes pour truander tout ça et acquérir facilement des + ou des likes (voir Comment avoir beaucoup de j' aime like sur Facebook ?) mais est-ce intéressant ?

Lire la suite "Google +, Facebook intérêt d'avoir un gros nombre de like ou pas ?"

Comment utiliser Google + pour le business ?

Google + a fait une entrée remarquée dans le monde des “réseaux sociaux”.

Grosse progression avec déjà début 2012 90 millions d’utilisateurs (Linkedin en aurait 135), une organisation par cercles qui peut être bizarre mais dont il ne serait pas étonnant de trouver l’inspiration dans tout ce qui est mind mapping et convergence de l’organisation du “numérique” avec l’organisation “naturelle” du cerveau (que le grand écart de l’organisation à la windows empêche d’aller aussi vite qu’il le pourrait dans l’utilisation de l’informatique) et un lancement en Novembre dernier des pages “business” de Google + . Avec ça, un gros bruit sur le bonus qu’auraient les pages Google + sur le référencement ..

Comment donc utiliser ces pages business Google + pour votre business ?

Lire la suite "Comment utiliser Google + pour le business ?"

Crise et pub sur Internet

A interpréter certains signes, il semble que l'argent dépensé en Adwords baisse en ce moment. certaines sociétés françaises qui dépensaient beaucoup n'ont pas renouvelé leurs budgets (voir Les gros clients Adwords) .

Est-ce un signe de la crise (de nombreuses sociétés ont lâché des queues de budget fin 2011 et averi qu'il n'y aurait rien en 2012) ou des progrès en référencement naturel (hum hum) ?

Lire la suite "Crise et pub sur Internet"

Distinguer publishers naturels et payés du web

Un peu en relation avec la note suivante (Jean-Baptiste Descroix-Vernier , Rentabiliweb et ses petits secrets), voici une très intéressante étude de Cheng Chen, Kui Wu, Venkatesh Srinivasan et Xudong Zhang, parfaits inconnus d' universités américaines qui se sont amusés à étudier les "publications" cad les posts, notes commentaires des publishers payés de la Chinese Internet Water Army pour essayer de voir comment les distinguer des publications "naturelles".

L'étude est ici: http://arxiv.org/PS_cache/arxiv/pdf/1111/1111.4297v1.pdf

Un des points principaux est la différence de temps moyenne entre 2 interventions quand elles sont payées et quand elles sont naturelles.

Temps-moyen-publication

Si ces 4 mousquetaires ont pu détecter ce facteur, alors big G le peut aussi ...

 

Medias sociaux et consommateurs: aucune influence

Médias sociaux, médias sociaux, Facebook, twitter, etc… On n’entend plus que ça.

Quelques personnes répètent même qu’il FAUT être sur facebook et autres, quand on est une marque, ne serait-ce que pour “écouter” ce que disent les “consommateurs”.

Honte à celui ou celle qui dit “les chiens aboient et la caravane passe”.

Dédain pour ceux qui prétendent que la meilleure chose à faire sur les médias sociaux, quand on est une marque, est de ne rien faire ;-)) (ne serait-ce que pour économiser de l’argent: Le Canard enchaîné : la meilleure e-stratégie et la plus rentable des médias français).

Lire la suite "Medias sociaux et consommateurs: aucune influence"

L' arnaque de l' e-reputation

L' e-reputation est une arnaque virtuelle comparable aux bracelets Power Balance.

Concept marketing lancé par des agences ou personnes voilant réexploiter le filon du référencement naturel, l' e-reputation sert surtout à faire peur et donc ensuite à surveiller ou à payer quelqu'un pour surveiller, se faire peur et repayer pour "agir" (quitte à aggraver le phénomène... exemple avec Nettoyage du web pour Pierre Bellanger par Les Infostrateges, comique ou non ? ) .

2 preuves que l' e-reputation est une arnaque ?

Lire la suite "L' arnaque de l' e-reputation"

Swiss Life assure la e-reputation à la grecque ?

Voici donc que Swiss Life propose d'assurer votre e-reputation (peut-être qu' un statisticien s' est dit que l' e-reputation avait un intérêt "assurance" comme les voitures et les pneus, à savoir bcp + de peur que de pbs réels) .

Les banques suisses ne sont plus ce qu'elles étaient ;-)

Voici le discours Swiss Life e-reputation:

Lire la suite "Swiss Life assure la e-reputation à la grecque ?"

Euro RSCG a t il un avenir sur Internet ?

Encore une bien bonne d’ Euro RSCG ( a priori) sur Internet: http://www.pcinpact.com/actu/news/64034-bluetouff-olivier-laurelli-injures-agence-h.htm

On avait déjà eu la tentative Euro RSCG anti wikipedia (voir Euro RSCG prend le CAC40 en otage contre Wikipedia ) et plein d’autres choses.

Dans le cas décrit sur pcinpact, le blaireau d’ Euro RSCG qui a laissé des commentaires n’a pas du repérer que Bluetouff (http://reflets.info/le-pur-fail-agenceh-hadopi-eurorscg/  ) n’ était pas un mickey de l’ internet avec un iPhone, un iPad et un abonnement rss au blog de Le Meur. Bluetouff c’ est aussi http://www.kitetoa.com/ cad du lourd depuis un paquet d’années.

Après la rigolade, le truc est de savoir si Euro RSCG (qui n’a déjà plus d’avenir à court terme en politique Clignement d'œil) a un avenir sur Internet.

Ne rigolez pas non plus c’ est une vraie question ! Les “agences” comme Euro RSCG ont-elles intérêt à “faire” du web alors même qu’ Internet et le web sont un peu la négation de leurs métiers initiaux et surtout montrent aux annonceurs (même les plus bornés) qu’ Internet devrait leur permettre d’ économiser un paquet d’argent en “comm”, en “pr” classiques ?

Imaginez un client annonceur qui va dépenser 100 en télé et en médias classiques et qui s’ aperçoit un jour qu’il peut vendre autant avec 10 sur Internet, en utilisant des outils gratuits comme Google Ad planner (qui lui permettront de savoir où mettre ses pubs et quels sites ont véritablement de l’ audience dans son domaine), de l’affiliation ou du cpc où il paiera pour des actes et d’autres outils gratuits comme semrush (Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic ) qui lui indiqueront où ses concurrents dépensent leurs sous et comment les internautes viennent chez eux ?

Au minimum, cet annonceur exigera des réductions chez Euro RSCG .

Le système tient encore par le concept de 'l’ “image”. Il faut faire de la pub pour votre “image”. Il faut faire des “rp” pour votre “image”.

Mais les images n’ont jamais fait vendre quelque chose en période de crise et coûtent quand même beaucoup  (même à l’école c’est 10 bons points pour une image mais au moins elle est réelle Clignement d'œil).

Ne faudrait-il pas pour leur cohérence que les agences comme Euro RSCG arrêtent le web et Internet (d’ autant plus que leurs gens ne sont pas mega bons là dedans – sinon ils créeraient eux-mêmes leurs trucs ou leurs sociétés ou travailleraient chez des pure players) et se cantonnent à leurs niches ?

Après tout, TF1 ne fait pas de journal, Le Monde ne fait pas de télé. Une banque ne fabrique pas des billets. Peugeot n’apprend pas à ses clients à conduire et ne vend pas d’ essence.

Facteurs de ranking Google en 2011

Nous avions publié en 2010 Facteurs de ranking et de position de Google

L’ heure est venue de montrer le même camembert des facteurs de ranking Google pour 2011, estimé bien sûr (mais par des experts “sérieux” sur la base de données et pas d’avis “marketolo-com-discussio-comptoiro” ):

Lire la suite "Facteurs de ranking Google en 2011"

Comment Frédéric Lefebvre va créer de l' amusement sur le net .. et des soucis ..

Frédéric Lefebvre, bien silencieux depuis qu'il a + d'attributions ministérielles qu'un général sud américain a de médailles, semble prêt à sortir du très lourd pour laisser de manière durable son empreinte sur sur le net.

A priori, Frédéric Lefebvre, en bon populiste et fin (au sens pas gros) connaisseur de l' Internet (ouais, rigolez encore une fois en regardant ça: Frederic Lefebvre connait bien le web) veut faire la chasse aux "faux" commentaires du web comme Guéant fait la chasse aux mauvaises statistiques sur la sécurité (voir aussi Frédéric Lefebvre vs Wikio ou la bêtise contre les faux culs )

Lire la suite "Comment Frédéric Lefebvre va créer de l' amusement sur le net .. et des soucis .."

Contenu gratuit contre contenu payant: un Panda comme arbitre

Qui gagnera la guerre sur le web entre le contenu payant et le contenu gratuit ?

Jacques Rosselin, qui essaie en permanence de trouver une solution rentable pour tous (un peu la quadrature du cercle) signale sur son twitter un "article" d' une certaine Isabelle Otto à propos de la guéguerre entre gros crédules oui-oui qui ont publié gratuitement sur le Huffington Post et qui s' aperçoivent maintenant que seule l' âpre Arianna Huffington encaisse les millions : http://www.electronlibre.info/Huffington-Post-le-souffle-de-l,01179

Comme dans plein d'autres "concepts" web, Arianna Huffington a construit sa "valeur" avec celle des autres, trop soumis ou divisés ou débiles pour réclamer quelque chose.

En France, quel site marchand  a réclamé de Kelkoo ou autres comparateurs de prix, des sous en échange du droit de prendre des infos chez lui ?

Quel commerçant réclame à Groupon ou à ses clones le droit de faire son beurre sur son dos ?

Quel site ou blog réclame à wikio, paperblog ou autre "annuaires" qui récupèrent autre chose que le simple flux rss public et gratuit de l'argent pour faire de l'audience sur la sienne ?

Hein ? Non mais ... ;-) Ce serait d' ailleurs marrant que par exemple sur chacun des exemples ci-dessus, les 10 premiers en audience se mettent ensemble et réclament des sous ... sinon ils coupent .. (sachant que déjà quelques uns des gros blogs qui faisaient l' audience de paperblog ou wikio ou autres ont coupé le robinet ..).

Hé oui, tout part de l'audience. C' est l' audience qui est l'enjeu de la guerre entre le contenu gratuit et le contenu payant.

Quand l'audience baisse, on achète du trafic, soit pas google adwords, soit par des bannières de pub, soit en incluant/encapsulant le contenu des autres et si possible gratuitement, soit en essayant de publier des pages qui amènent de l'audience.

Actuellement et sauf si on a une masse de oui-oui dispos à donner leur contenu si celui-ci est intéressant et mal référencé, la dernière solution est de loin la moins chère et la meilleure (propriété du contenu) -surtout si PUB ENORME on passe par des pros comme Tubbydev capable par exemple de vous faire passer de 0 à 200000 visiteurs uniques par mois pour un budget incroyablement bas en 6 mois ;-) FIN DU PUBLI REDACTIONNEL . (voir aussi Fermes de contenus: business plan et métriques)

MAIS, il se peut que Panda, le petit animal rusé de Google, change un peu la donne.. (8 trucs pour éviter les problèmes avec le Panda de Google -peut-être).

Personne ne sait ce qui va se passer (et si ça va se passer d' ailleurs) quand Panda viendra chercher des bambous dans les pages web écrites en français.

Il se peut que beaucoup de sites avec du "gratuit" perdent beaucoup d' audience (wikio 91% en - d' audience ???  article intérerssant d' un journaliste de Capital avec un commentaire de Pierre Chappaz qui est ici beaucoup plus sympathique que quand il lançait une croisade comme Olivier Bouchara qui avait osé dire que ses intuitions n' étaient pas toutes bonnes : Pauvres petits Chappaz et Ohayon qui se plaignent de Capital ).

Mais que ces sites perdent de l' audience ne change pas celle des sites "payants".

En revanche, si les sites "payants" prennent un coup de bambou et perdent de l'audience "naturelle" il va leur falloir acheter de l'audience (sinon les investisseurs et annonceurs risquent de se décoller de leurs chaises et de mettre le nez dans les chiffres ..) et donc d' acheter du trafic au clic donc via adwords (Panda ne sera-t-il pas simplement ou aussi un moyen pour Google de gagner + d' argent ?? ).

Qui profitera ou pourra profiter de cette manne outre Google ? Bien entendu les sites de contenu gratuit qui gagnent de l'argent avec Adsense ..

Et dans ce cas, Panda donnera un avantage au contenu gratuit dont dépendra indirectement la vie du contenu payant.

Comme en France, les sites de contenu "payant" ont rarement soigné leur référencement naturel, si Panda surgit avec les mêmes impacts qu'en langue anglaise (ce qui reste à vérifier), le contenu gratuit a de beaux jours devant lui ..

 

 

TVA ou pas pour un client -annonceur ou plate-forme d' affiliation- situé dans la communauté européenne hors de France ?

Quelques décennies après notre demande, Bercy a fini par répondre (après un passage par NKM, les impôts; un match de ping pong entre eux et pour finir un pauvre gars de Bercy sur qui tombe le problème) à la question:

Zanox, société allemande avec une entité française, demande à une société française qui a un site français et met des pubs via zanox d' émettre des factures sans tva; ce qui est bizarre puisque la prestation est faite en France, par des français et qu' en plus zanox a une entité française.

Le pb se pose avec d'autres société européennes non françaises.

Que faire ? TVA ou pas TVA  .. puisque les impôts peuvent vous tomber dessus un jour ou l'autre et réclamer la TVA sur le ht que vous aurez reçu ...

Si on peut facturer HT, n' est-ce pas un avantage pour les plate-formes d'affiliation ou les annonceurs situés hors de France au niveau trésorerie , par rapport aux plate-formes d'affiliation françaises ?

Voic donc en résumé la réponse de Bercy, après leur longue enquête, et vous verrez qu' il y a des choses à faire..

Lire la suite "TVA ou pas pour un client -annonceur ou plate-forme d' affiliation- situé dans la communauté européenne hors de France ?"

Moët & Chandon n' aime pas qu' on parle d' eux et de Scarlett Johansson

Le blog “Newsluxe” a reçu une étrange lettre de Moët & Chandon.

Le directeur marketing Marc Jacheet de Moët & Chandon écrit le texte suivant:

 

Marc Jacheet

Voici la note en question de Newsluxe: http://www.newsluxe.com/scarlett-johansson-pour-mot-chandon.php

newsluxe moet et chandon

donc si on lit bien le français de Marc Jacheet de Moët & Chandon et qu’on fait abstraction de la morgue habituelle de ce genre de personnages quand ils s’adressent à des petits, Marc Jacheet de Moët & Chandon reproche à Newsluxe de

1) “décrire la nouvelle campagne publicitaire Internationale de Moët & Chandon” …

On voit mal dans les 2 lignes de texte où est la “description” de la campagne Moët & Chandon".

or dès la fin janvier 2011, de nombreux sites publiaient les mêmes photos, parfois sans même la partie “Moët & Chandon”.. comme par exemple

http://www.wizza.fr/scarlett-johansson-pour-moet-chandon/2480

scarlett johansson Moët & Chandon

http://mode.doctissimo.fr/blog/12573-Scarlett-Johansson-Moet-Chandon.html

scarlett johansson Moët & Chandon

http://le-bouzin.com/la-pub-de-scarlett-johansson-pour-mot-chandon/

scarlett johansson Moët & Chandon

http://www.tuxboard.com/scarlett-johansson-sabre-le-champagne-moet-chandon/ qui a même d’ autres photos:

scarlett johansson Moët & Chandon

Alors pourquoi s’ attaquer à newsluxe qui ne publie ça qu’ au 31 mars, pendant que les autres l’ont depuis + de 2 mois …

2) Marc Jacheet de Moët & Chandon écrit ensuite:

“Comme vous le savez …… la loi Evin ?!? …. Or l’ usage que vous faites de ces photos  qui n’ étaient aucunement destinées au marché français, sur un site internet français, destiné au public français, pourrait être considéré comme  une publicité non conforme aux exigences légales en france ?!?

Pourtant l’ image Moët & Chandon est avec du texte en français dessous :

moet chandon

Donc en gros, Moët & Chandon fait de la pub, en français, donc destinée a priori aux français mais ne veut pas que ça soit, du moins sur certains supports, montré à des français ?!?

Vraiment ce serait intéressant de savoir si Doctissimo ou les autres qui publient ceci ont reçu la même lettre …

3) Après on tombe dans le grand classique de ce genre de lettres.

Marc Jacheet de Moët & Chandon écrit:

“ainsi”  -évidemment, la volonté d’ un fabricant de champagne coule de source …

“nous vous mettons en demeure” – un peu de vocabulaire juridico-impressionnant pour écraser le petit ..

“ de cesser immédiatement tout usage et toute représentation …..” – en 2011, on n’est plus à “Je vous demande de vous arrêter” de Balladur mais à “cessez immédiatement” ..

“ vous engager .. à ne plus à l’avenir ..” – non seulement Son Altesse Marc Jacheet De Moët & Chandon interdit mais il censure aussi. Newsluxe ne pourra même pas utiliser ces visuels aux toilettes ;-)

“nous confirmer …  en nous retournant une copie signée du présent courrier”  - Son Altesse Marc Jacheet De Moët & Chandon  aime visiblement la soumission et que les gueux baissent le cou et peut-être se présentent à 4 pattes devant lui; il est d’ ailleurs tellement connu qu’ il juge naturel que son adresse soit connue alors qu’ il ne la met même pas sur son pdf ;-))

Vient ensuite le délai d’ exécution donné aux manants:

“délai de 3 jours” .. Que Monsieur est bon !!

et la menace.. “sans réponse de votre part, engager toute action …”

 

Notre conseil à Newsluxe: enlever les visuels (pas par peur mais pour éviter de faire de la pub à de si tristes sires) et publier la lettre du triste Sire Marc Jacheet de Moët & Chandon ainsi qu’une liste de liens où ceux qui le voudront pourront voir Scarlett Johansson faire joujou avec une bouteille de Moët & Chandon.

A ceux qui veulent voir le penseur Marc Jacheet

http://www.flickr.com/photos/26350943@N06/2516692700/

ou

http://www.facebook.com/people/Marc-Jacheet/711549381

Une fois de plus un exemple de ce genre de types qui croient tout régenter, décider, ordonner en exerçant leur pouvoir d’ employés petits chefs de grosses boîtes à l’ égard des petits et sans grades du web .

maj: Newsluxe a suivi nos "conseils":la "nouvelle" note Scarlett Johansson pour Moët & Chandon

Groupon: chute et caviardage M6 ?

Le "phénomène" Groupon semble être entré dans une nouvelle phase. Après la découverte (ou plutôt redécouverte de ce "modèle" qui existait déjà dans les années 1998-2000) de Groupon, la ruée medias et l'apparition de l'armée des clones, étape couronnée par l' offre d' achat de Google, voici venu le temps des doutes et des questions.

Ainsi par exemple Yipit considère que Groupon décline en mars de 32% par rapport à février: http://blog.yipit.com/2011/03/25/dead-heat-groupon-down-another-32-in-march-livingsocial-ties-it-up/

Marissa Mayer de Google explique que Dieu (Google) a aussi une offre concurrente de Groupon: http://www.mediabistro.com/webnewser/marissa-mayer-google-groupon_b10919

A côté de ça, les Groupon de niches deviennent + intéressants pour les commerçants, semble-t-il.

Du côté de la petite Europe et de la toute petite France, de plus en plus de bruits des commerçants qui se plaignent des méthodes de Groupon et des problèmes que ça leur apporte:

- vente à perte

- impossible d'arrêter quand on veut (le commerçant s' engage opur plus longtemps qu' il ne croit)

- vente de masse et perte de qualité

On voit même sur certains magasins "Nous refusons les coupons Groupon" !!

M6 a diffusé un reportage (voir vidéo à la fin de cette note) à propos de Groupon et cela ne leur fait pas vraiment de la pub.

A priori, M6 n'a pas non plus parlé dans son reportage des aspects positifs de Groupon: quand la curée commence sur un concept ou une marque, on ne parle que des aspects négatifs.

Et peut-être aussi que M6, en bonne télé qui monte ;-) a fait quelques montages avec acteurs et histoires trop vite résumées ... Qui sait ?

Mais en fait le problème est là: comme Groupon a basé son développement sur la comm et la rapidité de son implantation (ce qui se comprend car comme il n'y a pas vraiment de barrières à l'entrée et que le premier qui tape fort a gagné, il faut aller vite et fort au départ), Groupon est aussi fragile par un retour de comm..

Ainsi la comm négative sera peut-être une cause de la chute ou du retour dans le rang d'une activité normale de Groupon.

 

 

 

 

voir aussi Groupon et ses clones: feu de paille ou pas ?

et Combien et dans quoi Groupon dépense en Adwords ?

 

8 trucs pour éviter les problèmes avec le Panda de Google -peut-être

Les webmasters qui ont perdu de l' audience avec la mise à jour "Panda" de Google (Panda du prénom d' un gars de chez Google qui est à l' origine de la "philosophie" des changements Biswanath Panda ) ont pour certains essayé de savoir comment réagir à la baisse d' audience.

Sans garantie que ça marche, voici 8 trucs pour résister au kung fu du Panda qui va déferler sur la france et d' autres zones du web..

Lire la suite "8 trucs pour éviter les problèmes avec le Panda de Google -peut-être"

Youtube paradoxe du nouvel algorithme de Google ?

Beaucoup de gens et de sites attendent en tremblant les effets du “nouvel” algorithme de Google (voir Les changements de Google annoncent-ils le printemps ou l' automne pour le référencement naturel de certains sites web ? ). Matt Cutts, l’oracle des tremblements de terre du référencement naturel a annoncé le chiffre de 11,8% de changements dans les requêtes (ce qui ne veut rien dire tant qu’on ne sait pas quels types de requêtes sont “touchées”) tout en indiquant “it will provide better rankings for high-quality sites—sites with original content and information  “, ce qui donne encore moins d’ éléments sur ce qui va se passer qu’une petite phrase du concierge d’un ancien collaborateur d’une secrétaire de DSK chargée d’ organiser un éventuel déménagement de meubles vers la France Clignement d'œil).

Ben oui .. C’est quoi du “original content” dans la “bouche” de Google dont une des maximes est “The internet makes information available, Google makes information accessible”..  A la limite, on pourrait dire que du contenu “bien” copié, cad mis sous une forme agréable à Google est un contenu “original”.. Après tout Champollion n’a fait d’une certaine manière que “copier” du contenu écrit depuis des lustres . La limite est ténue entre “copier”, “interpréter” et “rendre lisible” Clignement d'œil

D’un autre côté, l’ originalité se niche souvent dans les extrêmes donc va-t-on vers une mise en avant des contenus “extrêmes” ? Comparer Sarkozy à un champignon vénéneux est plus original que le comparer à Iznogoud donc serait “boosté” dans les résultats de “comparaison sarkozy” ?

Lire la suite "Youtube paradoxe du nouvel algorithme de Google ?"

Le Canard enchaîné : la meilleure e-stratégie et la plus rentable des médias français

Alors que tous les médias se ruent sur Facebook, Twitter et autres "réseaux sociaux" en y dépensant une fortune via des embauches et des consultants et des prestataires, le Canard Enchaïné rest enchaïné à son modèle et ne fait rien, ou plutôt le minimum.

Comme dans la queue au supermarché, quand s'ouvrent de nouvelles caisses et que les moutons s'y précipitent, celui qui ne fait rien, non seulement s' économise mais passe souvent le premier, via la caisse abandonnée !

Le Canard Enchaïné (comme Tubbydev ;-)) a la meilleure attitude et en tous cas la plus rentable actuellement avec les féseaux sociaux: NE RIEN Y FAIRE.

Pourquoi c'est BON de ne rien faire sur Twitter ou Facebook ?

Lire la suite "Le Canard enchaîné : la meilleure e-stratégie et la plus rentable des médias français"

Affiliation et pub en ligne

Depuis des années, on se demande pourquoi l’ affiliation n’est pas beaucoup plus importante en France, notamment dans les revenus des “éditeurs”.

Pour les annonceurs, pourquoi continuer à payer des campagnes display (avec un ROI ridicule –SVP, ne pas parler sur le web d’ “ image”, un truc vasouilleux dont personne n’a jamais réussi à prouver que ça rapportait qqch de concret en chiffre d’ affaires ou bénéfice; ok ça rapporte mais aux agences et aux “créa” qui facturent très cher tout ça) alors que des bannières en affiliation ne coûtent que des frais proportionnels à de VRAIS ACTES d’achat ou de “lead” ?

Pour donner un exemple concret, sur un de nos blogs, un grand magasin présent en affiliation, c’est pour eux:

8% de 2 ventes générés par 37 clics pour 40000 vues en 2 jours (soit au maximum 20 euros) –bannières énormes placées dans le header

ou

via une agence de pub qui nous avait contacté à la même période pour la même enseigne: 3000 euros HT pour 4 jours de display de la même bannière au même endroit

Cherchez l’ erreur ..

Pour en revenir à l’affiliation, il semble que les choses commencent à bouger; les annonceurs sont moins c.. ou alors quelques jeunes qui savent compter ont remplacé des responsables marketing ou RP + accrochés aux déjeuners arrosés qu’aux tableaux Excel de rentabilité ;-))

Voici quelques chiffres sur l’affiliation et la publicité en ligne (source : dernier rapport CPA Collectif des Plateformes d’Affiliation)

Lire la suite "Affiliation et pub en ligne"

Fermes de contenus: business plan et métriques

Les fermes de contenus sont à la mode. Wikio a annoncé son "projet" avec une grosse levée d'argent et "Comment ça marche" s'y met aussi (voir article de Nicolas Rauline dans les Echos http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0201017417601-les-fermes-de-contenus-a-la-demande-se-lancent-a-la-conquete-du-marche-francais.htm ).

Contrairement à ce qui est souvent annoncé, la production de contenu POUR le web n'est pas une nouvelle idée.

Beaucoup de sociétés (dont Tubbydev ;-) c'est d'ailleurs notre principale activité depuis que les gens comprennent qu'un site n'est qu'un outil au service du contact donc de l'audience)  produisent du contenu pour des associations, des sociétés, des sites internet, des magazines et groupes de presse, des usines afin d'augmenter leur audience naturelle et donc leur ventes, leur revenus publicitaires ou le nombre de leurs prospects.

Le business de la "ferme de contenus" doit reposer sur plusieurs choses.

La première est que "tout le monde en parle" n'est pas du tout une bijection de "tout le monde le cherche".

Le "buzz" n'est pas une garantie d'audience.

En analysant les nouvelles des principaux quotidiens depuis longtemps, nous arrivons à la conclusion terrible pour eux que dans le domaine de l'actualité, - de 15% de ce dont les journaux parlent intéresse vraiment la majorité des gens.

On peut bien évidemment attribuer aux journaux une fonction "éducative" mais il ne peut y avoir plusieurs "Le Monde" et cette fonction "éducative" et de "sélection de l'information" n'est pas compatible avec la recherche d'une grosse audience.

Exemple typique: la réforme de la santé voulue par Obama aux USA. Les journaux français en ont fait parfois leurs unes et beaucoup de pages mais c'est un sujet qui n'intéresse personne en France sur le net. Obama en général n'intéresse personne en France hormis une petite minorité intellectuelle parisienne à la limite moins importante en nombre que le nombre d'enfant ayant accès au net et croyant qu' Obama est l' âne de Shreck car ce dernier a la même voix que celle d' Obama aux Guignols de l'info.

Revenons à la ferme de contenus du côté du client:

1- ai-je besoin d'audience naturelle, cad d' internautes qui viennent par les moteurs de recherche (Google en France)

2- d'où viennent mes actuels "visiteurs" ? (audience achetée sur Adwords ou autre, pub "classique", connaissance de mon nom sur Internet, etc ??)

3- mon audience "achetée" ou de "réputation" coûte-t-elle + cher qu' une audience "naturelle" ? (il est des cas où l'audience "achetée" a un coût plus faible)

4- que vais-je proposer à mes visiteurs en audience naturelle (un des principaux problèmes: le gars arrive sur une page et ensuite fait quoi ??? il se gratte ? Il télécharge un document ? il envoie un mail ? il appelle un numéro .. ou il retourne voir autre chose ??? -- entre autres possibilités: le contenu produit par la ferme peut servir de produit d'appel opur du contenu produit en interne, peut-être très intéressant mais pas assez "google friend" )

5- ai-je les moyens en interne de créer du contenu web pour attirer de l'audience naturelle sans que ça me coûte + cher que le bénéfice de cette audience naturelle ?

Du côté de la "ferme de contenus", d'autres questions se posent:

- quelle est l'audience naturelle que je peux faire gagner à mon client (quel est le potentiel des visites sur son secteur et business de par les requêtes faites sur Google à son sujet, en rétrécissant ou élargissant le scope initial ) ?

- quelles sont les limites de ce qu'on peut écrire ? (anecdote: une marque de prêt à porter refusait qu'on parle de l'animal emblématique qui la désigne, comme autre chose qu'un "créateur" .. dur dur ..)

- sur quels sujets d'actualités vais-je pouvoir rebondir pour faire du "cadrage débordement" ?

- comment faire comprendre à mon client, le cas échéant, que son sujet et ses mots n'intéressent pas grand monde et qu'il faut soit avoir de petits objectifs soit élargir le "scope" ?

- comment vais-je facturer le client (à la note - ce qui est réducteur puisqu'avant d'écrire il faut analyser, surtout après le lancement .. au temps passé ... à la performance .. au partage de revenus publicitaires ? .. A partir de quand mon travail sera plus cher que son trafic équivalent acheté ?)

- sur quels délais va-t-on s'engager ?  (combien de temps pour amorcer, combien de temps pour performer, combien de temps pour stagner ?)

- dois-je former le client à écrire ?

- sur quel support vais-je écrire ? (sur le support du client qui si ça se peut est "anti-google"  - peut-être un audit à faire -->Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO-ou sur un support monté spécialement ou sur un sous domaine où mes pages produits seront cachées en frontal)

- quelle proportion de contenu de fond, quelle proportion de contenu d'actualités ? (= endurance vs fractionnés)

Toutes ces questions n"ont pas de réponses absolues car celles-ci dépendent du secteur, du contexte, du moment de l'année (hé oui, tout influe) et bien sûr du budget.

Chez le client, la "ferme de contenus" a des ennemis:

- le département IT qui en général a du mal à accepter que des pauvres trucs gratuits comme wordpress aient + d'audience et d'efficacité que le mega CMS monté ou acheté très cher ou qui a du mal à accepter d'être de simples techniciens au service du contenu (content is king, not ? ;-))

- les rp/journalistes/créatifs qui découvrent que le prospect sur Internet se fout un peu de ce qu'ils font; les RP ont peur pour leur budget (et leurs agréables moments de brainou bain storming, les journalistes ont du mal à comprendre que ce qui les intéresse ou intéresse leur patron -pour qui ils écrivent, n' intéresse pas ce &""#à@@ d' internaute; les "créa" ont du mal à voir des pages "moches pas belles sans design" être beaucoup plus vues que celles qu'ils ont montées

- les spécialistes du secteur qui se sont construits un langage, un wording, des référents et découvrent que si ils continuent à utiliser les mots de LEUR secteur, ils n'attireront pas de NOUVEAUX client, prospects qui souvent utilisent d'autres mots .. (exemple: si vous êtes dans le "management de transition", et que vous passez votre temps à expliquer que ce n'est pas de l' "interim cadres", il va falloir comprendre que beaucoup de prospects cherchent sur Google "interim cadres" ;-)); si vous êtes dans la mode et que vous kiffez suir la dernière création de misumoto kiragashi, il va falloir comprendre qu'il n'intéresse personne en france à part vous et 15 hayy few people invités au cocktail super VIP des RP de la marque où un des mais du patron a investi; pire encore, vous travaillez dans un magazine et vous vous apercevez que le changement de patrons dont parlent les journaux intéresse moins les gens que les oops de Victoire de Plus Belle la Vie ;-))

Au service de la ferme de contenus, des outils gratuits comme Google Insight, Google Ad planner, Google suggestion de mots clés, Webmaster google Tools, Foxy SEO ou Semrush (voir notamment  Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic etAutre outil de SEO: Foxy SEO Tool).

Toutes les réponses aux questions qui précèdent doivent se baser sur des métriques et des données chiffrées.

Le business de la "ferme de contenus" n'est pas un business de marketing ou de communication mais plus que tout autre sur le net un business de chiffres. 

Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web

et c'est pareil pour les fermes de contenus.

J Rosselin indiquait hier dans un tweet qui linkait l'article des Echos : L'avenir de l'info ? Des mecs payés 5€ par article qui écrivent sur les thèmes les + cherchés sur Google #deprime

Le problème est que dans les modèles "montés" actuellement par wikio et comment ça marche, le coût de la page est supérieur.

Peut-être que le "pigiste" est payé 5 euros la page mais toute l'organisation autour, les filtres et le falbala augmentent le coût et le rendent incompatible avec le "bon" prix de production d'une page.

D'abord qu'est-ce qu'une page ?  10-15 lignes de texte ou 2 lignes et une vidéo ou 10 images et 5 mots clés ?

Si les monteurs de business qui passent dans les journaux avaient étudié de près les modèles américains dont ils disent s'inspirer, ils auraient appris beaucoup plus de choses précises.

Une page web doit avoir un coût inférieur à 5 euros, tout compris (sauf le temps d'analyse des statistiques et du sujet "quoi écrire") MAIS ce coût est lissé.

Il y a des pages qui coûtent 40 euros car elles sont "intelligentes".

Il y a des pages "bêtes" qui coûtent 50 centimes car ce sont simplement de l' organisation d' information.

Il ne faut jamais oublier une des principales maximes de Google: Internet makes information available google makes information accessible

Des pages web qui "organisent" de l'information, c'est aussi de l'audience assurée et c'est complémentaire de pages de "fond" qui ne seront lues QUE si des pages "têtes de gondole" ramènent l' internaute.

Certaines pages servent à attirer l'internaute, d'autres à l'emmener plus loin.

Certaines pages sont faites pour les jeunes, d'autres pour les vieux.

Certaines pages sont faites pour ceux qui aiment les images, d'autres pour ceux qui aiment els vidéos et d'autres pour ceux qui aiment "socialiser".

Aux USA, les grosses fermes de contenus produisent beaucoup de contenu "pas cher" avec de l'externalisation du copier/coller en Inde ou par des outils aussi simples que Google Translate (on prend l'article initial en anglais, on le traduit automatiquement en français et on traduit le résultat dans l'autre sens en anglais .. ça donne une copie "changée" qu'il faut juste nettoyer en 1 minute maximum donc une page web "pas cher" ;-)) ou par d' autres trucs.

Pour toutes ces raisons, si le "busines model" réel de wikio et comment ça marche en "ferme de contenus" correspond vraiment à ce qui est écrit dans les journaux, il ne marchera pas (on ne peut pas avoir un business sain de "ferme de contenus" en commençant par investir de l'argent; la femre de contenus doit être rentable dès la première phrase !).

Si vous êtes client d' une ferme de contenus, demandez d'abord aux gens qui vous proposent un service leurs PROPRES réalisations. Quelqu'un qui n'a pas ses propres supports ne comprendra au mieux que pendant un mois comment écrire sur le web.

(c'est d'ailleurs la même chose pour les "agences de référencement", demandez aux intervenants leurs sites ou blogs personnels et vérifiez-en le "référencement" sinon vous tomberez entre les mains de types qui sont dépassés ou qui croient faire illusion avec seulement une invasion de liens entrants .. mais le référencement efficace, ce n'est pas ça -->Facteurs de ranking et de position de Google)

Vérifiez aussi que ce sont des gens axés sur les mesures et pas uniquement sur les mots (exigez l'accès aux métriques !!).

Une heure de travail dans le business de la ferme de contenus, c'est 30 à 40 minutes d'analyse et 20 à 30 minutes d'écriture.

Quand nous avons démarré cette activité, nous avions déjà une dizaine de sites et de blogs.

Fin 2010, nous en avons presque 40 à nous, ce qui nous permet d'entretenir, de recruter, de former en permanence de nouveaux "spécialistes" et de déterminer en quoi ils sont bons et mauvais et donc de les faire travailler, quand il s'agit d'un contrat externe, en fonction de leurs capacités.

Voici pour finir quelques progressions d'audience (99% issue de Google recherche naturelle) pour des clients à budgets mensuels de 500 euros à 5000 euros, sur des sujets aussi variés que la finance, le conseil, la mode, le commerce, la santé (ouais d'accord, cette note est aussi de la pub ;-)). -statistiques prises aujourd'hui 22 décembre donc mois de décembre pas fini ;-)) -barre verte = pages vues; barre bleue = nb de vu-

Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web

  Stats-reg

 

Quel impact du site under sur l’ audience et donc la valorisation de certains sites ?

Le site under, une vieille pratique un moment disparue, ressurgit en ce moment de partout (et de spartoo diront ceux qui subissent le price ministrunder ;-))

Le site under consiste à faire ouvrir une page web  ressemblant à un immense pop-up (pas le cousin de Donald,  Popop) quand on ouvre la page d’un site.

Le site under paye bien en ce moment pour les “publishers” qui veulent rentabiliser leur site (1,5 euro de CPM), notamment quand le site parle de people, de tv ou de c…, choses difficilement rentables par Adsense ou l’affiliation.

Pourquoi le site under paye bien ? Parce que les annonceurs y trouvent leur compte. Comment ?

Officiellement, cette méthode de pub tralalalalalala et blablabla mais on sait bien que le taux de clics et encore plus d’achat via des opérations de site under doit friser le nano chiffre (vu que déjà les taux de clics sur les bannières sont ridicules –> Bannières de pub et taux de clics).

Il y a une éterNETité, il y avait déjà eu un débat sur le site under et sa capacité à gonfler artificiellement l’ audience (ex sur http://ecosphere.wordpress.com/2006/12/12/site-under-pop-fraude-audience/ ). Médiamétrie, juge, arbitre et partie de l’audience des gros sites officiels, avait promis de ne pas se laisser avoir (http://www.uda.fr/index.php?id=3465 ) et demandé aux sites utilisant le site under de “marquer” les urls.. avec à l’époque le marquage “ adsite-under “ qui “doit apparaître soit dans la 2nde partie de l’URL, soit après le 1er slash” et tout un tas de grosses menaces si le site qui utilise le site under ne fait pas ça..

Quand on regarde quelques urls de site under, il faut vraiment boire ou coller du papier sur l’ url pour voir un marquage qui indiquerait qu’il y a site under.

Alors où est l’embrouille didier ?

Les annonceurs paient un truc qui ne leur apporte pas de ventes ? (car dans le cas du site under, on est moins dans la bêtise habituelle de la bannière où l’annonceur se fait embrouiller par une régie pub qui lui promet monts et merveilles; dans le cas du site under, l’annonceur est souvent lui-même un site qui a des métriques..).

Il semble en fait que le site under réponde à la panique qu’a créé Dieu (Google) avec ses 2 “may day” et son évolution lente mais certaine vers l’importance du CONTENU.

Les sites de ventes de tout et de rien ont peu de contenu. Ils donc donc été déclassé de nombreux résultats de requêtes et petites requêtes (NON ! On ne ressortira pas l’éternelle “longue traine long tail” mise à toutes les sauces) et l’audience s’est écroulée.

Les investisseurs de ces sites (rarement rentables au sens “épicier du coin” cad combien de sous rentrent et combien de sous sortent  cf Rachat de Price Minister et enfin des chiffres sur une affaire bien moyenne ) s’agitent encore plus que d’habitude.

En effet, tant que l’audience est là, on peut toujours se convaincre qu’il s’agit juste d’un problème de TRANSFORMATION du visiteur en client mais quand l’audience n’est pas là, le gouffre du “les gens se foutent complètement de nos trucs” s’ouvre et malheur à ceux qui le découvrent et n’ont pas lu Seth Godin (“All Marketers are liars” version française ici).

En plus, Adwords coûte de plus en plus cher (Les gros clients Adwords ).

Panique à bord ! L’audience, c’est un peu le spread des marchés. Imaginez que les sites qui dépensent des fortunes pour expliquer dans les journaux qu’ils cartonnent “car” et “parce que” et “en vue de” ?!?!?  ils ont “levé” XXX millions auprès de YYY ventures Kputal aient à reconnaître que leur audience a chuté de 10 ou 20 % ?? Quid alors des plans de développement à 3 ans avec des taux de transformations logiques et réels de visiteurs en clients ?

Bannières de pub et taux de clics

Dans le monde étrange de la publicité sur Internet, et surtout en France, rares sont les gens qui se posent la question de la rentabilité. Mais chaque jour, ils sont de plus en plus nombreux car les annonceurs sont moins bêtes et les gens en charge de la publicité de moins en moins sensibles aux petits fours et aux tautologie et truismes qui caractérisent le monde de la pub.

La dernière étude de MediaMind Global Benchmark Report apporte enfin des chiffres sur les bannières de pub et leur taux de clics.

maj avec le rapport 2011 sur

Formats de pub et taux de clics

Une bonne nouvelle pour la pub d’après ce rapport: le taux de clics a cessé de baisser:

Lire la suite "Bannières de pub et taux de clics"

10 trucs SEO pour site e-commerce

QUand on fait du commerce sur le web, le SEO,  ou référencement naturel, est important mais .. on n’a pas forcément une plate-forme ou la possibilité d’optimiser les pages de la plate-forme e-commerce pour le Dieu Google.. Et là, au lieu de Google bless you, on aura Google blessE you :-)

Voici donc une liste de trucs pour optimiser le SEO ou plutôt l’environnement SEO d’une activité de e-commerce:

Lire la suite "10 trucs SEO pour site e-commerce"

Les gros clients Adwords

En regardant semrush pour la note précédente (Combien et dans quoi Groupon dépense en Adwords ? ), un petit tour sur la liste des  avec la découverte des gros payeurs d’ adwords parmi les “gros” sites.

Alors:

- les , n’indiquent pas les centimes mais le passage des milliers aux centaines d’euros.

- Il se peut qu’il n’y ait pas dans cette liste des gros clients d’ adwords car ils auraient une audience globale inférieure à celle du dernier (ex typique la redoute  --> La redoute et son budget Adwords de 2 million par mois)

- la base prise par semrush pour ce classement est google.fr

- cela donne des idées sur les business qui existent SANS référencement naturel ou alors sur les business qui survivent par piqure adwords et affiliation (entre autres: quand on voit ce que dépense price minister en adwords a priori  + le coût de l’affiliation avec notamment les “sites under” VS le bénéfice par opération .. on a du mal à comprendre la profitabilité du truc et on comprend a posteriori les pertes financières ..  cf Rachat de Price Minister et enfin des chiffres sur une affaire bien moyenne ).

- autre point: cela pourrait permettre de calculer combien Google gagne en France et donc les impôts que pourrait payer Google si la société était en France .. ou l’impact de la nouvelle taxe sur ce type de transactions que veulent mettre en place certains politiques..

A vous de déduire de cette liste vos conclusions ..

Dépenses adwords des gros sites:

Lire la suite "Les gros clients Adwords"

Combien et dans quoi Groupon dépense en Adwords ?

Depuis quelques temps, quasiment impossible d’ouvrir 4 pages web sans tomber sur une pub de Groupon.fr ..

C’est vrai que le vieux concept de se grouper pour acheter est ressorti depuis un an (c’était un des trucs les + populaires dans les start-ups lors de la première bulle) mais quand même ! Là c’est l’invasion de groupon ;-)

Combien groupon dépense-t-il donc en Adwords ??? Une somme colossale sans doute ..

Un petit tour sur semrush (voir  Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic) indique pour groupon.fr les données suivantes (modulo le “retard” des données de semrush):

Lire la suite "Combien et dans quoi Groupon dépense en Adwords ?"

Comment animer un web gouvernemental ou corporate ?

Comment animer un “web” (c’est-à –dire un site web et sa présence) quand on est dans une société “sérieuse” (cad où le moindre son de trompète doit passer par x filtres) ou dans un organisme gouvernemental (société publique, société d’intérêt public, organisme étatique, régiment, commissariat, mairie, conseil régional, conseil général, collectivité territoriale, école, université, etc…) ?

Souvent les webmasters en charge de tout ça sont tiraillés entre l’envie et la mission de faire plein de chose pour sortir de l’anonymat et des 30 pèlerins qui viennent chaque jour sur le site par hasard et les contraintes de la communication et du marketing, contraintes parfois réelles et logiques mais contraintes souvent causées par le fait que les personnes et sociétés en charge de la communication et du marketing de ces organismes ou sociétés ne veulent pas donner ou perdre une part du juteux gâteau ou savoureux formage où elles sont installées, gagnant de l’argent en organisant des réunions dont la conclusion est invariablement qu’il faut prévoir un budget et voir à la prochaine réunion ;-)

Un peu d’astuce peut permettre au webmaster qui voudra vraiment faire bouger les choses de tout faire péter en laissant sur place les dinosaures qui le freinent.

Lire la suite "Comment animer un web gouvernemental ou corporate ?"

Le vrai travail de community manager

Qu’est-ce qu’un “community manager” ? La question se pose tant on entend parler de ce truc qui semble être de plus en plus l’habillage marketing pour “webmaster pas trop technique qui s’occupe plutôt de pages facebook ou de twitter”.

On ne saura vraiment si ce n’est que du marketing si Le Meur prononce ce terme plusieurs fois à son show Le Web (qu’on dit racheté par Publicis: bravo Le Meur qui réussit encore à intoxer – ceci dit Le Web doit gagner des sous en exploitation, ce qui est rare dans les intox du web ;-)).

On a reçu une dizaine de fois le mail suivant de citizenprod:

Bonjour,
Je me permets de vous contacter pour vous suggérer des news 100% people.
Avez-vous entendu parler du VIP TOUR organisé par Playstation à travers la France ?

Lors de cette tournée de nombreux people, sportifs, acteurs, etc… se sont rendus sur le VIP TOUR pour tester la nouvelle manette « MOVE » de PlayStation qui détecte les mouvements.
La ville de Nantes a ouvert le TOUR.
Guy Rolland NDY ASSEMBE et William Vainqueur, joueurs du FC Nantes ainsi qu’Anthony Charteau meilleur grimpeur du Tour de France 2010 ont découvert les nouvelles sensations de la nouvelle manette « MOVE ».
Plus habitués à être sur les terrains de football ou sur le tour de France qu’à faire du tir à l’arc, cette vidéo va certainement intéresser vos lecteurs.
C'est par
ici.
Vous retrouverez l’ensemble des vidéos
VIP TOUR sur la page Facebook dédiée à l’opération.
Je ne manquerai pas de vous recontacter dès que nous aurons de nouvelles vidéos, celle d’Alou Diarra et de Jade Laroche ne devrait pas tardée …
En attendant, pouvez-vous relayer
cette vidéo sur votre site ?
Au plaisir de vous lire,
XXXXX

Community manager

 

puis celui-ci du même Community manager:

Bonjour,
Suite à mon e-mail de la semaine dernière, je vous fait suivre comme promis une nouvelle vidéo people sur Alou Diarra tournée lors du VIP tour de Playstation.
Vous le savez surement, Alou Diarra défraye la chronique suite à sa suspension pour son litige avec l’arbitre lors du match contre Auxerre. Mais de notre coté, nous avons pour vous une vidéo des plus croustillante.
En attendant la levée de sa suspension Alou Diarra se met au tir à l’arc, c’est par
ici .
Vous retrouverez l’ensemble des vidéos people sur
la page VIP TOUR Facebook dédiée à l’opération.
Je ne manquerai pas de vous recontacter dès que nous en aurons de nouvelles.
En attendant, pouvez-vous relayer
cette vidéo sur votre site ?
Au plaisir de vous lire,

XXXXX

Community manager

Quand on a cliqué sur le lien pour aller voir la vidéo, on voit Alou Diarra jouer à la Playstation (sans bousculer d’arbitre) et 37 vues. Quelques heures plus tard, la même vidéo a 745 vues avec la progression suivante donnée par youtube:

image

745 vues, une intégration sur footmag, foot-news, velo-club.net, cyclisme-info.com (on croyait qu’ Alou Diarra jouait au foot .. et que le tir à l’arc se faisait sans pédales !!!).

Quelle réussite !

Quelles statistiques !

Si jamais l’annonceur ne regarde pas trop Youtube, le “community manager” va pouvoir même lui donner ce joli tableau (comme les “agences” spécialisées en Adwords qui remettent le tableau google Adwords à leurs clients ébahis par l’analyse .. fournie par Google .. dont ils n’ouvrent jamais les pages de leur compte ;-))

Le community manager envoie donc des mails ! Un truc vachement web 2.0, community, réseaux sociaux et tout le tintouin ;-)))

Est-ce qu’un community manager est rentable ?

Ah mais peut-être que par “community”, on veut désigner la communauté des annonceurs …

 

Dernière question: est-ce que CETTE note va augmenter l’audience de la vidéo ?

Business sur le net: le mail plus efficace que Facebook et autres machins blabla

Une étude récente montre que l’ email reste et perdure quand on veut faire un business sur le web. Contrairement aux trompettes de Facebook et autres pions de la mode “réseaux sociaux”, la facebookerie ou la twiterration n’arrive pas encore à faire vendre beaucoup de choses…

Vendre sur le net

OK, ok.. l’étude ne concerne pas la France mais n’empêche que toute personne “honnête” voit bien que Facebook et Twitter servent surtout à blablater et pas “à conduire vers” ou “faire faire” .

Lire la suite "Business sur le net: le mail plus efficace que Facebook et autres machins blabla"

Yandex attaque Google en anglais

Yandex fait la loi en Russie, assez loin devant Google (62,8% contre 22% pour Google) mais voilà que Yandex nargue Google en lançant une version anglophone de son site ( http://yandex.com ).

ComScore estime que Yandex occupe déjà la 7ème place mondiale en nombre de requêtes (1,9 milliard de requêtes en décembre 2009 contre 87,8 milliards pour Google).

Yandex a la plus forte croissance du Top 10 mondial et lance son offensive au bon moment alors que Google commence à être un peu moins aimé.

Yandex a commencé à indexer les sites étrangers depuis 2 ans et aurait déjà plus de 4 milliards de paghes indexées (en + des 5,25 milliards de pages en russe). Ce chiffre est faible par rapport aux autres moteurs de recherche mais … Yandex a une force technique et de recherche comparable à celle de Google.

Officiellement, Yandex ne veut être présent que dans les pays de langue russe mais on voit mal comment à terme, Yandex et ses formidables chercheurs qui n’ont rien à envier à ceux de Google, se priverait d’attaquer le reste du web d’autant plus que Yandex, détenu indirectement à 25% environ par l’état russe, pourrait se révéler être une “arme” redoutable dans la guerre du web.

Pour l’instant aussi, yandex.com est tout simple mais ceux qui lisent le russe savent que yandex.ru offre de mutiples services, parfois même plus élaborés que ceux de Google:

yandex

yandex.ru