Création de site

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous

Création de site


Petites annonces gratuites se refait une beauté sur wordpress

Le site des petites annonces gratuites, créé il y a quasiment une dizaine d'année sur Typepad a récemment migré sous wordpress (Typepad étant devenu payant et cher).

A l'époque, le site des petites annonces gratuites (visible encore un peu en archives sous sa forme typepadesque  http://annonces.typepad.com ) était une sorte de petit défi technique. Il fallait utiliser Typepad, plate-forme de blogs, pour faire un site de petites annonces.

Nous avions donc un formulaire qui se transformait en mail et se publiait sur Typepad grâce à la fonction de publication par mail, un truc super utile qui n'existe pas ou difficilement sur les autres plateformes de blogs, même maintenant (alors que c'est si facile d'envoyer un mail pour publier quelque chose ..  principe d'ailleurs détourné pour créer Facebook ou Twitter :-) Vous rendez-vous compte qu'ont été créés des milliards de valo avec un système qui aurait pu être intégré aux mails de manière très simple :-)))

Lire la suite "Petites annonces gratuites se refait une beauté sur wordpress"

Un bon formulaire questionnaire pour choisir sa pompe à chaleur

Un peu de pub/promo/auto-satisfaction pour le formulaire visible sur http://easythermdirect.com/devis/

Nous avons réalisé ce formulaire, questionnaire, moteur de recherche, etc.. pour un client qui fabrique et vend des pompes à chaleur.

Evacuons tout de suite l'aspect technique: php, symfony

Sinon, le cahier des charges était un gros fichier Excel avec toutes les formules et options/décisions possibles.

Il ne s'agit en effet pas d'un simple formulaire à leads mais d'un vrai "outil intelligent" ou automate qui va déterminer la "bonne" pompe à chaleur à utiliser.

Lire la suite "Un bon formulaire questionnaire pour choisir sa pompe à chaleur"

Quel processus pour créer un site ou une application web ?

Quand on veut créer un site ou une application web, on a tendance à plus ou moins chercher une sorte de fil conducteur ou de processus pour ne pas partir et finir dans le choux, le décor et le rien.

Rappelons qu'en France, un projet informatique sur 2 ne finit jamais (au grand bonheur des SSII françaises qui fonctionnent à 80% en régie donc qui facturent encore + et encore mieux quand un projet s'enlise, cf Louvois et Steria: défaite militaire mais victoire financière pour la SSII ?? ).

Des milliers de méthodes, méthodologies, framework et autres dénominations du même genre existent pour montrer comment travailler.

Voici un joli dessin qui résume à peu près ce que le bon sens commun indique:

Lire la suite "Quel processus pour créer un site ou une application web ?"

Comment configurer facilement WooCommerce sur Wordpress pour un site e-commerce facile ?

Une des meilleures solutions pour faire un site e-commerce facilement et rapidement est la doublette Wordpress + WooCommerce.

On installe un wordpress et comme plugin on installe WooCommerce (http://www.woothemes.com/woocommerce/ ).

Chose peu connue: WooCommerce, peu populaire dans le web français, est l'un des systèmes de e-commerce les plus populaires au monde, loin devant par exemple Prestashop souvent mis en avant en France.

Systemes de e-commerce

Nul besoin d'aller sur le site de Woo, le plugin est disponible dans le catalogue des extensions Wordpress avec comme difficulté parfois de le trouver tellement il y a des plugins en surcouche de WooCommerce pour certaines langues, faire des factures de manière spéciale, gérer telle ou telle niche, faire de l'affiliation, etc, etc..

Voici donc ce que vous devez installer:

Lire la suite "Comment configurer facilement WooCommerce sur Wordpress pour un site e-commerce facile ?"

Liste d' hébergeurs de sites pour changer d'hébergeur quand on est emm.. par le sien

Certains hébergeurs de sites web vantent une qualité de service qu'ils n'ont pas.

D'autres hébergeurs de sites ont des interfaces d'administration qui ne sont compréhensibles qu'après de longues études, terminées quand Internet n'existera plus :-)

D'autres hébergeurs de sites sont tellement automatisés qu'il n'y a plus UN seul humain pour répondre.

D'autres hébergeurs se prennent pour les rois de l'Internet et s'autorisent à décider de ce qui doit être publié ou pas sur les sites qu'ils hébergent, même quand il n'y a aucun problème de légalité (comme 1and1, qui joue les nervis pour les propriétaires du site Leboncoin, mécontents de voir de l'information publique trouvée sur societe.com ou whois.net ou sur le site de leur maison mère mise en avant sur Contact-Service-Clients.com afin que les internautes perdus par les pratiques étranges du Bon Coin puissent enfin y contacter un "humain" )

Lire la suite "Liste d' hébergeurs de sites pour changer d'hébergeur quand on est emm.. par le sien"

Comment faire un site mobile gratuitement ?

Beaucoup de propriétaires de sites web veulent une version mobile et certaines agences spécialisées ou développeurs n’hésitent pas à faire des devis vraiment indécents alors que dans l’immense majorité des cas, faire un site mobile peut être gratuit !

Tout d’abord, il convient de déterminer l’intérêt du site mobile.

L’audience mobile d’un site est estimée la plupart du temps par les navigateurs utilisés. bien souvent, une part non négligeable de cette audience est issue de visiteurs iPad … qui n’ont pas besoin d’un site spécifique car un bon gros site web classique se voit et s’utilise parfaitement sur iPad.

Si on veut quand même un site mobile, on va commencer par en fixer le but.

Un site mobile doit avoir UN objectif principal (à cause de la taille des écrans de téléphone mobile).


Cet objectif peut être :
- récupérer des leads
- permettre aux gens d'acheter
- permettre simplement aux gens d'entrer en contact avec la société ou simplement de proposer une version mobile pour faire au chef

Lire la suite "Comment faire un site mobile gratuitement ?"

Capitaine Train ou la niche de la simplification du web pour les billets de train

Un nouveau site permet d’acheter des billets de trains: Capitaine Train.

Jusqu’à présente, seul le site “officiel” Voyages SNCF permettait d’acheter des billets de train ..  et bien d’autres choses, causant par là-même de sacrés problèmes pour l’internaute qui veut SIMPLEMENT acheter un &àà###?!? billet de train.

Capitaine Train propose des billets exactement au même prix que Voyages SNCF car ce n’est qu’un revendeur agréé de la SNCF, rien de plus, rien de moins.

Alors ? Quoi d’intéressant ?

Lire la suite "Capitaine Train ou la niche de la simplification du web pour les billets de train"

Site e-commerce avec Prestashop et Wordpress pour vendre de la viande

Un site e-commerce réalisé en début d’été pour vendre de la viande (quelle horreur disent certains) de cheval (quel scandale dit tout le monde ).

Et en plus, l’actualité actuelle nous parle d’une boucherie à Chevaline .. et le nom du site est  http://ma-boucherie-chevaline.com/

(pas gagné pour que ce soit sympa ce site ;-))

boucherie chevaline

Lire la suite "Site e-commerce avec Prestashop et Wordpress pour vendre de la viande"

Site vitrine avec Wordpress pour 400 euros

Un petit site vitrine, réalisé avec Wordpress pour 400 euros ht avec un délai de 15 jours ou 3 semaines (selon le temps que met à répondre le client à certaines questions).

Un exemple avec le site CorporatePremier , une société de conciergerie privée pour entreprises.

site internet fait avec wordpress

site internet fait avec wordpresssite internet fait avec wordpress

Un besoin ? Envoyez nous un mail à contact arobase  tubbydev.net

Eshop: comment passer du mode test au mode live ?

Avec les dernières évolutions de Wordpress et du plugin eshop, les fans du ecommerce facile ont une difficulté toute bête: comment passer du mode “test” au mode" “livre” pour eshop une fois qu’on a tout préparé et qu’on veut lancer sur le marché un super site de vente ?

hé oui, c’est le casse-tête total de trouver où Eshop a bien pu mettre le choix entre “mode test” et “mode live”.

Avant, tout était simple, il suffisait d’aller dans Réglages/eshop et l’onglet général affichait directement  l’option qui permettait de passer en “live”.

Alors maintenant c’est où ce bouton qui permet à eshop de passer en Live ?

Lire la suite "Eshop: comment passer du mode test au mode live ?"

La crise ? Uniquement un problème de ressources humaines

Crise
Crise financière, crise économique, crise de l'éducation, crise des valeurs, crise humaine, etc, etc... le mot "crise" va devenir un article tellement il est accolé à tous les autres mots.

Dans l'immense majorité des cas, on parle tout de suite d'argent et on en revient à la crise financière.

Or l'argent , son manque, son trop plein ne sont que des conséquences d'agissements humains et ça, personne n'en parle.

Lire la suite "La crise ? Uniquement un problème de ressources humaines"

CMS, publication et blogs: time to back to Typepad ?

Le monde du CMS pratique, gratuit et performant semblait devoir être dominé sans partage par Wordpress (le soft pas le service en ligne), sa gratuité, ses performances et ses plugins (voir Plugins Wordpress: niveau du dessus et  Les bons plugins pour Wordpress) mais Google est passé par là.

Les couches de Panda (c’est que ça manche ces animaux ;-)), l’amélioration de l’algorithme de Google qui s’affranchit de plus en plus de la plate-forme technique et de ses possibles ruses, le a priori changement d’importance du maillage interne (automatisable assez facilement sur Wordpress), les difficultés à comprendre qui est classé où selon le type de navigateur et de navigant font qu’une étape décisive a été franchie vers le “presque 100% du référencement naturel dépend du contenu contenu contenu”.

Lire la suite "CMS, publication et blogs: time to back to Typepad ?"

Le web expliqué aux patrons qui n' y comprennent rien en 20 points

Patron Le web est un truc assez compliqué pour les patrons actuels.

En France, beaucoup de patrons sont issus d'une certaine culture, la culture de l' écrit, de la persévérance sur UN support, de la valeur de la mémoire et de l' effort orienté dans une direction, du management en étoile ou en rateau, c' est à dire du passage obligé par un hub ou centre de décision.

Comprendre Internet et sa partie web est donc assez compliqué pour eux, d' autant plus qu' ils sont assaillis de propositions, d' indications, d'appels à se bouger par la peur ou des modèles portés aux nues par tout un ecosystème (dont certains exemples sont pitoyables  ).

Mais heureusement, Tubbydev a décidé d' aider ces patrons français à comprendre Internet et spécialement le web en UNE page, CETTE page sur laquelle vous êtes .. (On est bons hein ? ;-)))

Voici donc en 20 points  le web expliqué aux patrons français qui n' y comprennent rien afin qu' ils n'aient plus peur, ne croient pas que d'autres vont leur passer devant avec des super mega armes atomiques de net business, ne dépensent plus des fortunes avec des gourous ou des start-ups de gens qui n'ont jamais vendu un truc de leur vie à part leur image, ne plissent plus des yeux et du cerveau quand ils voient un article de journal, n'aient plus l' impression qu' il y a des millions à côté desquels ils passent , arrêtent de dépenser des sous sur le web sans retour concret, etc, etc..

(c' est radical, extrême et pas destiné aux geeks ou aux employés qui eux ont à gérer aussi la politique interne ce qui est + compliqué: pour eux il y a Pourquoi a-t-on l' impression que les entreprises ne comprennent rien au web actuel ?)

Lire la suite "Le web expliqué aux patrons qui n' y comprennent rien en 20 points"

Vetitude: portail vétérinaire sous wordpress

Vetitude est un portail vétérinaire initié par Bertrand Neveux. Initialement, Bertrand a demandé à une “web agency classique” de lui faire un devis amis devant la cotation à 5 chiffres qu’il a obtenu il s’ est posé quelques questions.

L’ idée de Vetitude lui semblait simple. En gros il fallait créer un portail d’infos assez classique, administrable facilement avec les souhaits suivants:

- un agenda lisibles d’événements à venir dans la profession, ainsi qu’un service de petites annonces avec la possibilité de mettre des alertes par thèmes

- des rubriques comme actualités, Economie, Médicaments , Sanitaire, Médecine des animaux de compagnie, Médecine rurale , Médecine équine

- Flux RSS par rubrique

- quelques blogs (4-5 personnalités)

- Commentaires sur chaque article

- Paiement possible en ligne des abonnements avant de déployer un paiement pour l’ensemble des produits

- CMS: liberté de choix quant à la source

- Vidéos intégrables sur n’importe quelle page

- Possibilité d’insérer un Chat

- Moteur de recherche par mot ou expression (sémantique google ?)

- Newsletter pré paramétrée, charte calquée sur la homepage

- Gestion d’un calendrier

- Gestion d’une rubrique de petites annonces

- Création d’un Facebook vétérinaire (en lien avec « mon vetitude »)

Back office :

- Flexibilité du site et des pages pour les journalistes

- Niveaux d’accessibilité aux modifications et ajouts

- Gestion des abonnés

- Requêtes sur fichier ordinal

- Mise en place de google analytics

- Référencement naturel de la home page, voire google adwords selon l’actualité

- transfert total de l’outil en propriété pour gestion interne par stagiaire (profil à définir) et rôle de conseil de la part du prestataire

- Projet inscrit selon l’évolution suivante

- CRM Entreprise

- Streaming plus développé

- Déclinaison sur d’autres url pour cible sociopro et grand public

- Edition e-books

- Formation

Les adeptes de WordPress savent que beaucoup de ces choses sont natives dans Wordpress et qu’ il est idiot ou criminel ou radin d’ en faire payer le développement (ceci dit il existe encore des web agencies qui développent ce genre de trucs comme il existe des gens qui fabriquent leurs voitures ;-))

Lire la suite "Vetitude: portail vétérinaire sous wordpress"

Fermes de contenus: business plan et métriques

Les fermes de contenus sont à la mode. Wikio a annoncé son "projet" avec une grosse levée d'argent et "Comment ça marche" s'y met aussi (voir article de Nicolas Rauline dans les Echos http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0201017417601-les-fermes-de-contenus-a-la-demande-se-lancent-a-la-conquete-du-marche-francais.htm ).

Contrairement à ce qui est souvent annoncé, la production de contenu POUR le web n'est pas une nouvelle idée.

Beaucoup de sociétés (dont Tubbydev ;-) c'est d'ailleurs notre principale activité depuis que les gens comprennent qu'un site n'est qu'un outil au service du contact donc de l'audience)  produisent du contenu pour des associations, des sociétés, des sites internet, des magazines et groupes de presse, des usines afin d'augmenter leur audience naturelle et donc leur ventes, leur revenus publicitaires ou le nombre de leurs prospects.

Le business de la "ferme de contenus" doit reposer sur plusieurs choses.

La première est que "tout le monde en parle" n'est pas du tout une bijection de "tout le monde le cherche".

Le "buzz" n'est pas une garantie d'audience.

En analysant les nouvelles des principaux quotidiens depuis longtemps, nous arrivons à la conclusion terrible pour eux que dans le domaine de l'actualité, - de 15% de ce dont les journaux parlent intéresse vraiment la majorité des gens.

On peut bien évidemment attribuer aux journaux une fonction "éducative" mais il ne peut y avoir plusieurs "Le Monde" et cette fonction "éducative" et de "sélection de l'information" n'est pas compatible avec la recherche d'une grosse audience.

Exemple typique: la réforme de la santé voulue par Obama aux USA. Les journaux français en ont fait parfois leurs unes et beaucoup de pages mais c'est un sujet qui n'intéresse personne en France sur le net. Obama en général n'intéresse personne en France hormis une petite minorité intellectuelle parisienne à la limite moins importante en nombre que le nombre d'enfant ayant accès au net et croyant qu' Obama est l' âne de Shreck car ce dernier a la même voix que celle d' Obama aux Guignols de l'info.

Revenons à la ferme de contenus du côté du client:

1- ai-je besoin d'audience naturelle, cad d' internautes qui viennent par les moteurs de recherche (Google en France)

2- d'où viennent mes actuels "visiteurs" ? (audience achetée sur Adwords ou autre, pub "classique", connaissance de mon nom sur Internet, etc ??)

3- mon audience "achetée" ou de "réputation" coûte-t-elle + cher qu' une audience "naturelle" ? (il est des cas où l'audience "achetée" a un coût plus faible)

4- que vais-je proposer à mes visiteurs en audience naturelle (un des principaux problèmes: le gars arrive sur une page et ensuite fait quoi ??? il se gratte ? Il télécharge un document ? il envoie un mail ? il appelle un numéro .. ou il retourne voir autre chose ??? -- entre autres possibilités: le contenu produit par la ferme peut servir de produit d'appel opur du contenu produit en interne, peut-être très intéressant mais pas assez "google friend" )

5- ai-je les moyens en interne de créer du contenu web pour attirer de l'audience naturelle sans que ça me coûte + cher que le bénéfice de cette audience naturelle ?

Du côté de la "ferme de contenus", d'autres questions se posent:

- quelle est l'audience naturelle que je peux faire gagner à mon client (quel est le potentiel des visites sur son secteur et business de par les requêtes faites sur Google à son sujet, en rétrécissant ou élargissant le scope initial ) ?

- quelles sont les limites de ce qu'on peut écrire ? (anecdote: une marque de prêt à porter refusait qu'on parle de l'animal emblématique qui la désigne, comme autre chose qu'un "créateur" .. dur dur ..)

- sur quels sujets d'actualités vais-je pouvoir rebondir pour faire du "cadrage débordement" ?

- comment faire comprendre à mon client, le cas échéant, que son sujet et ses mots n'intéressent pas grand monde et qu'il faut soit avoir de petits objectifs soit élargir le "scope" ?

- comment vais-je facturer le client (à la note - ce qui est réducteur puisqu'avant d'écrire il faut analyser, surtout après le lancement .. au temps passé ... à la performance .. au partage de revenus publicitaires ? .. A partir de quand mon travail sera plus cher que son trafic équivalent acheté ?)

- sur quels délais va-t-on s'engager ?  (combien de temps pour amorcer, combien de temps pour performer, combien de temps pour stagner ?)

- dois-je former le client à écrire ?

- sur quel support vais-je écrire ? (sur le support du client qui si ça se peut est "anti-google"  - peut-être un audit à faire -->Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO-ou sur un support monté spécialement ou sur un sous domaine où mes pages produits seront cachées en frontal)

- quelle proportion de contenu de fond, quelle proportion de contenu d'actualités ? (= endurance vs fractionnés)

Toutes ces questions n"ont pas de réponses absolues car celles-ci dépendent du secteur, du contexte, du moment de l'année (hé oui, tout influe) et bien sûr du budget.

Chez le client, la "ferme de contenus" a des ennemis:

- le département IT qui en général a du mal à accepter que des pauvres trucs gratuits comme wordpress aient + d'audience et d'efficacité que le mega CMS monté ou acheté très cher ou qui a du mal à accepter d'être de simples techniciens au service du contenu (content is king, not ? ;-))

- les rp/journalistes/créatifs qui découvrent que le prospect sur Internet se fout un peu de ce qu'ils font; les RP ont peur pour leur budget (et leurs agréables moments de brainou bain storming, les journalistes ont du mal à comprendre que ce qui les intéresse ou intéresse leur patron -pour qui ils écrivent, n' intéresse pas ce &""#à@@ d' internaute; les "créa" ont du mal à voir des pages "moches pas belles sans design" être beaucoup plus vues que celles qu'ils ont montées

- les spécialistes du secteur qui se sont construits un langage, un wording, des référents et découvrent que si ils continuent à utiliser les mots de LEUR secteur, ils n'attireront pas de NOUVEAUX client, prospects qui souvent utilisent d'autres mots .. (exemple: si vous êtes dans le "management de transition", et que vous passez votre temps à expliquer que ce n'est pas de l' "interim cadres", il va falloir comprendre que beaucoup de prospects cherchent sur Google "interim cadres" ;-)); si vous êtes dans la mode et que vous kiffez suir la dernière création de misumoto kiragashi, il va falloir comprendre qu'il n'intéresse personne en france à part vous et 15 hayy few people invités au cocktail super VIP des RP de la marque où un des mais du patron a investi; pire encore, vous travaillez dans un magazine et vous vous apercevez que le changement de patrons dont parlent les journaux intéresse moins les gens que les oops de Victoire de Plus Belle la Vie ;-))

Au service de la ferme de contenus, des outils gratuits comme Google Insight, Google Ad planner, Google suggestion de mots clés, Webmaster google Tools, Foxy SEO ou Semrush (voir notamment  Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic etAutre outil de SEO: Foxy SEO Tool).

Toutes les réponses aux questions qui précèdent doivent se baser sur des métriques et des données chiffrées.

Le business de la "ferme de contenus" n'est pas un business de marketing ou de communication mais plus que tout autre sur le net un business de chiffres. 

Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web

et c'est pareil pour les fermes de contenus.

J Rosselin indiquait hier dans un tweet qui linkait l'article des Echos : L'avenir de l'info ? Des mecs payés 5€ par article qui écrivent sur les thèmes les + cherchés sur Google #deprime

Le problème est que dans les modèles "montés" actuellement par wikio et comment ça marche, le coût de la page est supérieur.

Peut-être que le "pigiste" est payé 5 euros la page mais toute l'organisation autour, les filtres et le falbala augmentent le coût et le rendent incompatible avec le "bon" prix de production d'une page.

D'abord qu'est-ce qu'une page ?  10-15 lignes de texte ou 2 lignes et une vidéo ou 10 images et 5 mots clés ?

Si les monteurs de business qui passent dans les journaux avaient étudié de près les modèles américains dont ils disent s'inspirer, ils auraient appris beaucoup plus de choses précises.

Une page web doit avoir un coût inférieur à 5 euros, tout compris (sauf le temps d'analyse des statistiques et du sujet "quoi écrire") MAIS ce coût est lissé.

Il y a des pages qui coûtent 40 euros car elles sont "intelligentes".

Il y a des pages "bêtes" qui coûtent 50 centimes car ce sont simplement de l' organisation d' information.

Il ne faut jamais oublier une des principales maximes de Google: Internet makes information available google makes information accessible

Des pages web qui "organisent" de l'information, c'est aussi de l'audience assurée et c'est complémentaire de pages de "fond" qui ne seront lues QUE si des pages "têtes de gondole" ramènent l' internaute.

Certaines pages servent à attirer l'internaute, d'autres à l'emmener plus loin.

Certaines pages sont faites pour les jeunes, d'autres pour les vieux.

Certaines pages sont faites pour ceux qui aiment les images, d'autres pour ceux qui aiment els vidéos et d'autres pour ceux qui aiment "socialiser".

Aux USA, les grosses fermes de contenus produisent beaucoup de contenu "pas cher" avec de l'externalisation du copier/coller en Inde ou par des outils aussi simples que Google Translate (on prend l'article initial en anglais, on le traduit automatiquement en français et on traduit le résultat dans l'autre sens en anglais .. ça donne une copie "changée" qu'il faut juste nettoyer en 1 minute maximum donc une page web "pas cher" ;-)) ou par d' autres trucs.

Pour toutes ces raisons, si le "busines model" réel de wikio et comment ça marche en "ferme de contenus" correspond vraiment à ce qui est écrit dans les journaux, il ne marchera pas (on ne peut pas avoir un business sain de "ferme de contenus" en commençant par investir de l'argent; la femre de contenus doit être rentable dès la première phrase !).

Si vous êtes client d' une ferme de contenus, demandez d'abord aux gens qui vous proposent un service leurs PROPRES réalisations. Quelqu'un qui n'a pas ses propres supports ne comprendra au mieux que pendant un mois comment écrire sur le web.

(c'est d'ailleurs la même chose pour les "agences de référencement", demandez aux intervenants leurs sites ou blogs personnels et vérifiez-en le "référencement" sinon vous tomberez entre les mains de types qui sont dépassés ou qui croient faire illusion avec seulement une invasion de liens entrants .. mais le référencement efficace, ce n'est pas ça -->Facteurs de ranking et de position de Google)

Vérifiez aussi que ce sont des gens axés sur les mesures et pas uniquement sur les mots (exigez l'accès aux métriques !!).

Une heure de travail dans le business de la ferme de contenus, c'est 30 à 40 minutes d'analyse et 20 à 30 minutes d'écriture.

Quand nous avons démarré cette activité, nous avions déjà une dizaine de sites et de blogs.

Fin 2010, nous en avons presque 40 à nous, ce qui nous permet d'entretenir, de recruter, de former en permanence de nouveaux "spécialistes" et de déterminer en quoi ils sont bons et mauvais et donc de les faire travailler, quand il s'agit d'un contrat externe, en fonction de leurs capacités.

Voici pour finir quelques progressions d'audience (99% issue de Google recherche naturelle) pour des clients à budgets mensuels de 500 euros à 5000 euros, sur des sujets aussi variés que la finance, le conseil, la mode, le commerce, la santé (ouais d'accord, cette note est aussi de la pub ;-)). -statistiques prises aujourd'hui 22 décembre donc mois de décembre pas fini ;-)) -barre verte = pages vues; barre bleue = nb de vu-

Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web

  Stats-reg

 

La Française des jeux a enfin lancé son site de poker

La FDJ et le Groupe Barrière lancent Barrière Poker

Déjà bien positionnée grâce à son site de paris sportifs et de pronostics en ligne, la Française des Jeux, arrive à son tour dans l’univers du poker en ligne avec Barrière Poker. En grand seigneur, Barrière poker propose jusqu’à 500€ de bonus grâce à son code bonus Barriere Poker qui permet de doubler son premier dépôt sur les tables de poker Barriere.

La couleur est annoncée et les opérateurs arrivés les premiers d’outre atlantique se retrouvent sérieusement confrontés aux amis du Fouquet’s pour empocher les gains du tapis vert virtuel. Bluff et intimidation ne sont pas seulement les armes du joueur de poker, il apparaît ainsi que les opérateurs de jeu en ligne aient adopté les mêmes stratégies.

Une entrée tardive sur la table de jeux

Le flop date 7 novembre 2010 à l’arrivée de l’entité Barrière-FDJ à la table, la partie vient juste de commencer ; qui sait combien d’adversaires seront présents à la découverte de la river ?

Quand FDJ se met à table (de jeu), elle le fait en ayant mûrement réfléchi son offre loin de la précipitation dont certains ont fait preuve dès la promulgation de la loi sur le jeu en ligne.  Pourtant, comme seul opérateur officiel de loterie, la Française des jeux aurait très bien pu se lancer avant les autres sur le créneau du poker en ligne ; mais FDJ s’est donné d’abord le temps de choisir un partenaire pour ne pas s’embarquer seule.

Barrière déjà enraciné dans le paysage du jeu d’argent

La Française des Jeux a trouvé dans le groupe Lucien Barrière l’allié puissant rompu à l’univers des jeux de cartes en général et du poker en particulier.

Le groupe Lucien Barrière est en effet un acteur majeur des hôtels et casinos grâce au groupe Accor pour l’hôtellerie et à l’expérience des casinos de la famille Barrière ; c’est pourquoi les hôtels du groupe Barrière possèdent souvent un casino ou se situent à proximité immédiate d’un casino. Il suffit de feuilleter le catalogue en ligne pour trouver l’hôtel Barrière permettant d’aller jouer à la roulette ou de s’installer physiquement à une table de poker.

Avec une telle alliance, Accor, Barrière et FDJ, c’est un poids lourd du jeu en ligne qui s’installe à la table de jeu et semble s’annoncer comme ‘chip leader’ avec pas mal de jetons à mettre sur le tapis.

Pour fêter son arrivée à la table, le dernier arrivé offre sa tournée.

Site web sur la mort, les obsèques et les formalités administratives

Tout le monde est client de la mort. Des tas de sites web existent sur la naissance, l'enfance, l'adolescence et le reste des étapes de la vie mais quasiment aucun site web n' existe sur la mort.

Pourtant, quand quelqu'un meurt, on a pas mal de soucis et des formalités inévitables dont il faut s'occuper.

Obsèques infos est a priori le premier site web à proposer de simplifier tout ça, d'avoir des devis obsèques ou de marbrerie.

Site-web-mort

Tout gratuit pour un projet web

Quand on lance ou qu’on gère un projet web, on est assailli de problèmes mais aussi de solutions payantes qui créent d’autres problèmes ;-)

Pourtant, le web regorge de solutions gratuites dans beaucoup de domaine (je ne parle pas des audits gratuits de tubbydev ;-)) hein ?  voir  Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO ) mais ne plein d’autres trucs qui éviteront d’engraisser des intermédiaires inutiles ou des vautours ayant habillé de marketing un casse noix pour l’appeler marteau piqueur.

De manière générale, quand vous avez besoin de qqch, cherchez sur Google en ajoutant “gratuit” et vous trouverez souvent la solution.

En attendant, voici quelques trucs gratuits (n’ hésitez pas à en rajouter dans les commentaires:

1) Design gratuit: voir  Design gratuit ou presque  auquel on ajoute www.oswd.org

2) Photoshop gratuit: Gimp ou www.picnik.com ou zamzar pour la conversion de fichiers (voir  La conversion de fichiers en ligne )

3) Bannières gratuites: voir Faire des bannières gratuitement

4) Editeur HTML gratuit: PageBreeze.com

5) Fax et enregistrements pour Skype (du presque gratuit): Pamela (voir  Skype en entreprise: les bons plugins)

6) Capture d’écran pour travail en ligne: http://www.jingproject.com/

7) Travail collaboratif en ligne gratuit: scribblar (voir Travail collaboratif sur et avec le web: de mieux en mieux et gratuit )

8) Questionnaires, sondages, questionnaires gratuits en ligne: Survey Monkey

9) mettre une vidéo en ligne gratuitement sur plusieurs plate-formes: TubeMogul  (Hey ! est payant  voir  Mettre une video en ligne sur plusieurs sites en meme temps )

10) Système de statistiques gratuit qui vous indique mieux que Google Analytics par quelles requêtes ou quels liens les internautes viennent: statcounter.com

11) Audit de vos concurrents: SEOworkers, Semrush: voir  Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic

12) Boost de vos pages web entièrement gratuit: http://www.le-site-des-petites-annonces-gratuites.com/blog_booster/  (formulaire de soumission http://www.tubbydev.net/blog_booster/index.php )

Questions pour e-commerçant

Quelles questions doit se poser un e-commerçant qui lance son site ? (ou un commerçant qui lance un site web de vente ? ou quelqu'un qui veut vendre un service ou un produit sur le web ?).

Voici une petite checklist sans prétentions de questions qui nous semblent utiles et rarement posées ;-) -on s'abstient des habituelles questions..

Lire la suite "Questions pour e-commerçant"

Business de la mort sur le web

Mort Dans la catégorie business évènementiel du web, c'est à dire sites, blogs forums montés à l'occasion d'un évènement, les aventures de Johnny Hallyday aux USA ont été l'occasion d'observer tout un tas de petits business de la mort sur le web.

L'idée est simple: repérer quelqu'un de connu dont la fin (physique ou sous les sunlights) n'est pas lointaine (si le people clamse dans les 15 jours, ce n'est pas super intéressant).

Johnny est évidemment une proie facile mais Alain Delon, Evelyne Dhéliat, Chantal Goya; Jean-Paul Belmondo, Thierry Roland, Jacques Chirac, VGE sont de bons exemples.

Vous rigolez ? Certes, Chantal Goya n'a pas autant de fans que Delon sur le net (et encore) mais il y a aussi moins de concurrence donc plus de facilité à dominer la niche.

Autre truc: viser un people pour sa mort est parfois moins intéressant qu'un people qui va revenir 15 fois après avoir disparu de Tele7jours.

Ensuite, il suffit donc d'acheter un bon nom de domaine (mort-de-machin.com ou retour-de-truc.com ) et de construire quelques pages web (le blog est encore une fois le moyen le plus facile et rentable) avec des photos, des videos, des listes (de films, de chansons, etc...).

Si vous en avez la patience et l'énergie, ajoutez y un groupe facebook, un compte twitter (que vous pouvez alimenter automatiquement par le flux du blog) et une chaîne youtube (ou rutube.ru si vos vidéos ont des chances d'être supprimées).

Dans ce type de sites web, Adsense ne sera pas le meilleur moyen de monétiser (sauf quand l'actualité du dit people sera là -puisque les adwordsseurs achèteront alors le mot).

En revanche Amazon et son système de partenariat, Price Minister présent sur toutes les plate-formes d'affiliation (attention car elles ne versent pas toutes les mêmes % pour Price Minister) et tous les trucs d'affiliation qui tournent autour des choses qui ont un rapport avec le people apporteront des revenus .. sans rien faire .. une fois le site monté.

Si le people n'est pas super connu, il sera facile de faire monter le site ou blog en allant par exemple discrètement mettre un lien sur wikipedia VERS le site spécifique.

Scans de vieux magazines achetés d'occasion sur par exemple Price Minister (et vendus par ailleurs sur le site en affiliation) seront aussi un moyen facile de remplir le blog ou site à peu de frais.

Dans le cas de la mort d'un people, le site ou blog bien installé, quelques temps après la mort du people, quand plus personne ne s'intéressera à lui, sera aussi un très bon support opur mettre des liens qui installeront de nouveaux sites et blogs dans un bon référencement ;-)

Si vous vous lancez dans ce business, l'ensemble des sites ou blogs que vous construirez sera lui-même un bon blog ou site VOUS concernant, quand vous aurez disparu ;-)))

Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO

Suite à la note  “Audit de site internet”, nous avons reçu des demandes auxquelles nous répondons en fonction du temps dispo (puisque c’est gratuit). Dernière en date dans les commentaires de la note, Mr Boitel à propos de son site http://www.cousette.com/.

Profitons en donc pour faire l’ audit de ce site “publiquement” afin que vous aussi puissiez le faire (sans passer par des sociétés pseudo pros qui exigent des sommes énormes).

Pour examiner le site http://www.cousette.com/ nous allons regarder 3 pages:

(Attention, quand vous lirez cette note, peut-être que certaines choses auront changé et que les URL ou remarques faite n’auront plus lieu d’être si le propriétaire du site a “corrigé” ses pages).

1) Page d’accueil du site, référencement naturel et SEO:

Cousette-accueil

Questions à se poser à propos de la page d’accueil ?

11) Le titre de la page d’accueil (visible tout en haut du navigateur dans la barre bleue): “Cousette – Achat tissus au mètre, découvrez notre sélection de tissus” —> est-ce un bon titre pour le site web ?

12) La page d’accueil indique-t-elle à Google de manière concrète et précise de quoi parle Cousette ?

13) Quand Google vient regarder cousette.com, arrive-t-il facilement à tout comprendre et regarder ?

– y a t il des freins “techniques” ?

– les images sont-elles “pertinentes” ?

– l’accès aux autre pages du site est-il possible ?

– y a t il un “guide” pour que Google prenne en compte les autres pages du site web ?

La réponse à la question 11 est essentielle: Cousette a mis visiblement en titre (la première chose vue par Google -un internaute lui regarde rarement ceci et comprend par les images et l’ensemble que son cerveau arrive à appréhender alors que Google n’est qu’un robot régi par des algorithmes) SES mots mais sont-ce les mots par lesquels les cibles de Cousette risquent de venir ?

Pour vérifier ceci, c’est très simple: un petit tour sur https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal

et on apprend par exemple GRATUITEMENT et facilement QUELS SONT LES MOTS ET EXPRESSIONS LES PLUS RECHERCHées pour “tissus”:

referencement tissus

et quels sont les mots et expressions associés à tissus (par Google donc par les statistiques de “recherche”):

Tissus+

Bien sûr, “cousette” ne figure pas dans ces mots ;-))  (pas encore) mais surtout les “bonnes” expressions comme par exemple “tissus d’ameublement”  qui est une expression cherchée n’est pas elle dans le titre du site, ce qui est une sorte de manque à gagner d’audience potentielle: il faut pêcher là où il y a du poisson !!

Passons maintenant à la page d’accueil elle-même:

Cette page rassemble un certain nombre de mots à partir desquels Google and co vont qualifier le “sujet” de la page et donc du site (puisque c’est la page d’accueil).

Regardons via outiref.com  (ceux qui n'aiment pas outiref peuvent utiliser seoworkers  voir SEO: encore un outil en ligne d’ analyse)le texte visible (onglet texte visible):

Seo-texte

On constate que les mots “Bienvenue, identifiez-vous, panier, etc..” gênent un peu le “vrai” texte.

Bien sûr, le vendeur rétorquera qu’il veut que les clients puissent s’identifier et voir leur panier en haut du site.. —> petite astuce: montrez ceci aux internautes avec des IMAGES qui MONTRERONT ce texte mais sans être du texte !!

Autre texte “sans intérêt”: styliste depuis 10 ans chez des créateurs ….”: c’est peut-être intéresser pour convaincre le chaland d’aller + loin MAIS ENCORE FAUT-IL QU’IL ARRIVE DEJA sur la page…  or si la place où il faut mettre le texte pour ATTIRER est utilisée pour ceux qui sont déjà là.. personne ne viendra ..

—> Remplacer ce texte du début par un texte présentant l’activité de Cousette et utilisant les mots et expressions les plus cherchées sur le web à ce sujet (voir avant) afin d’être référencé dans les endroits où les gens cherchent !!!

On touche là un problème général du web: les gens font souvent des sites agréables et pratiques pour les internautes qui y sont déjà …. mais encore faut-il qu’ils y arrivent …

Allons plus loin avec un autre onglet d’outiref: l’onglet “densité des mots”. Google ne prend plus en compte la densité mais celle-ci est utile pour avoir un aperçu du sujet de la page.

Imaginons que nous n’ayons pas vu le page d’accueil du site.. et que nous ayons juste la liste des mots pour nous faire une idée du contenu:

Texte et referencement naturel

Pas mal hein pour un premier site..

On peut cependant améliorer en ayant + d’expressions de 2 et 3 mots clés qu’on prendra de préférence dans celles cherchées -voir plus haut- (tissus ameublement, tissus couture, etc…).

Un petit peu de technique ? Quel que soit le système qui a servi à faire le site, il faut éviter que les pages aient trop d’erreurs. c’est facile à vérifier avec des outils en ligne là aussi gratuits comme par exemple http://validator.w3.org pour le html:

http://validator.w3.org/check?verbose=1&uri=http%3A%2F%2Fwww.cousette.com%2F

1 seule erreur: bravo —> éviter à tout prix d’avoir + de 20 erreurs (allez rigoler sur les sites comme laredoute.fr  http://validator.w3.org/check?verbose=1&uri=http%3A%2F%2Fwww.laredoute.fr%2F  ou les sites faits à grands renforts d’ agences web, de créa et créatifs et de milliers et dizaines de milliers d’euros… et ensuite de “spécialistes” du référencement.. Si Google est gêné dans son examen de la page par des problèmes techniques, il a + de mal à regarder et à comprendre donc le site est moins compréhensible; Dans la vie réelle, si quelqu’un est très sale et parle mal, arrivez-vous à le comprendre autant que quelqu’un de propre s’exprimant bien ???).

Balises mots clés et description: outiref permet aussi de vérifier les balises de mots clés et de description.

Il y a quelques mois, ceci était encore important mais les algorithmes ont progressé et de plus en plus de choses sont faites à partir du texte visible. certains moteurs et annuaires continuent de se fier à ça. Là encore, utilisez les mots et expressions recherchées et non pas VOS mots à VOUS.

Dans le cas qui nous occupe et pour la page d’accueil (voir plus loin pour les autres pages), les balises sont ok aujourd’hui bien que sous-utilisées. On peut ajouter d’autres choses dans la balise description que “ Boutique proposant un large choix de tissus

Images et référencement naturel:

le site cousette a beaucoup d’images .. l’image principale de la page d’accueil a comme adresse (en nov 2009) http://www.cousette.com/img/scenes/patchrond.jpg  Une adresse du type  http://www.cousette.com/img/scenes/patchwork-tissus.jpg serait mieux.

Plus important, l’image a une bonne balise de texte alternatif (clic droit et propriétés). Elle pourrait aussi avoir un titre. Attention d’autres images du site ont parfois un titre mais pas de “texte alternatif” (qu’on voit aussi en restant sur l’image avec la souris).

Dans les titres des images, dans les balises ALT et dans les url, il faut autant que faire se peut utiliser les mots et expressions recherchées. La recherche d’images dans Google apporte beaucoup d’audience. En moyenne, images “bien” nommées avec bonnes balises = 20% d’audience en +.

Si vous êtes dans le e-commerce et que vos concurrents ont des images nommées comme xyz25.jpg sans balise ALT, faites l’effort de nommer les images de vos produits avec de bonnes balises et vous verrez votre référencement et vos ventes s’envoler (là encore, si vous avez un gros concurrent, profitez-en, la plupart des sites de gros sont à hurler de rire dans ce domaine -et compensent ces faiblesses par des dizaines de milliers d’euros dépensés en adwords ou en pub, ce qui nourrit d’ailleurs en général les “agences web” qui leur ont fait ces “faibles” sites .. indiquant encore une fois qu’en informatique et en web, ce sont les prestataires médiocres qui gagnent le mieux et le plus d’argent -et les patrons des ssii et webagencies “stars” le savent très bien ;-))))

Le sitemap .  Cousette a un sitemap http://www.cousette.com/sitemap.xml  Il faut en avoir un pour que Google soit au courant des changements du site. Si vous êtes sous wordpress, utilisez un plugin comme Sitemap generator pour indiquer précisément à Google, Yahoo, bing l’importance de vos types de pages.

Si vous voulez notifier à la main des changements, soumettez parfois votre sitemap via un site comme mypagerank.net (submit sitemap dans la colonne) et bien sûr avev Google webmaster tool http://www.google.com/webmasters/tools/  (cela vous donnera en plus beaucoup d’infos sur la fréquentation de votre site et la façon dont il est vu par Google et ses collègues).

2) Page de catégorie du site, référencement naturel et SEO:

Il faut faire le même travail avec les mêmes outils que pour la page d’accueil sur cette page:http://www.cousette.com/category.php?id_category=5

Premi-ère remarque: l’URL pourait être meilleure si elle était du type http://www.cousette.com/nouveaux-tissus

Le web regorge de conseils et de méthodes pour l’ URL rewriting (nom savant pour ceci): à vous de jouer. Si vous êtes sous wordpress, allez simplement dans Réglages puis Permaliens et indiquez comme structure personnalisée /%postname%/

Page de categorie et referencement naturel

Quel est l’objectif de cette page ?

N’existe-t-elle que pour ceux qui sont passés par la page d’accueil et sont arrivés dessus ?

A priori non, cette page là a aussi beuacoup de chances et même plus d’être “intéressante” pour un internaute puisqu’elle est + spécialisée que la page d’accueil “générale”.

Pourquoi rien n’est fait pour la “spécifier”.

Son titre ? Tissus nouvelle collection, c'est ici que vous les trouverez - Cousette

Bon titre pour ceux qui sont déjà passés par une autre page mais très mauvais titre pour dire à Google ou autre: cette page concerne tel sujet.. A quoi sert  c'est ici que vous les trouverez - Cousette ?

Via outiref, on retrouve le même type de problème (pas de spécificité de LA page) pour les balises mots clé, description et surtout le texte visible:

Bienvenue, identifiez-vous Panier : produitproduits (vide) Votre compte Accueil Le marché aux tissus Cousette-club Contact Nouveautés Carreaux Fleurs Liberty Pois Rayures Unis Matières Coton Denim Imperméable Lainage Molleton Soie Nos Nouveautés Tartan rose Carreaux lurex Velours navy Velours car

En quoi ce texte caractérise exactement le sujet de LA page ?  En presque rien..

—> enlever les bienvenue, identifiez vous etc… (soit les mettre ailleurs, soit les mettre en images) et mettre des mots + intéressants.

Attention, c’est le menu de gauche qui est lu en premier.. Ici ce n’est pas vraiment gênant puisque ce menu concerne le sujet de la page mais dans beaucoup de site, le menu de gauche ou du haut est trop général pour LA page.

Il en résulte que le texte visible n’est pas “pertinent” par rapport au sujet de LA page car il est au premier regard TOUJOURS le même : celui des menus.. (faites vos menus en images ou mettez les à droite !!). Plus le texte pertinent de LA page apparaît en premier, mieux c’est pour qualifier la spécificité de votre page.

La densité des mots sur cette page n’apprend rien de spécifique.

Au delà de ces aspects (regarder aussi les erreurs d’html), le principal problème de cette page est son “utilité”.

Cette page de “nouveautés” peut être utile pour des gens DEJA arrivés sur le site… Mais est-ce que les nouveautés des tissus de cousette sont un bon truc pour attirer des nouveaux visiteurs, des nouveaux prospects ?

Il faut se foutre des déjà clients !! Ils connaissent votre site, y viendront et en 2009, les internautes sont “formés”, ils peuvent cliquer 15 fois pour trouver quelque chose sur votre site qu’ils connaissent déjà.

En revanche, vos futurs clients, vos prospects doivent être les gens les plus importants (sauf si votre site n’est qu’un support à une activité marchande déjà existante comme la FNAC ou Carrefour qui a + d’intérêt à traiter ses déjà clients) —> les pages web et leur organisation doivent être faites pour attirer les nouveaux prospects.

Entre autres, elles doivent être organisées en fonction des centres d’intérêts des prospects.

les outils gratuits de Google comme https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal  ou Google trends ou Google Insight vous indiquent gratuitement ce qui intéresse les gens !!

Ne soyez pas comme les medias du siècle dernier qui veulent éduquer les gens dans le meilleur des cas ou qui se croient intéressants !  Si vous voulez de l’audience, parlez de ce que les gens cherchent !

Les catégories de cousette devraient être plutôt  “tissus ameuiblement”  , “tissus patchwork”, “tissus couture”.

Les “catégories” du menu latéral  (

   ) sont des choses pratiques pour naviguer dans le site (si on y est déjà) et/ou correspondent à l’organisation de l’activité POUR cousette mais pas à ce que les gens cherchent.

Autre petite chose: éviter d’utiliser des mots comme “accueil”, “contact” et tous les mots “communs” dont un robot ne sait pas si ils sont relatifs à un avocat, un garage ou un épicier.

A la place du mot “accueil”, utilisez une image ou utiliser “tous les tissus” ou au pire le nom de la société.

Ne gaspillez pas les mots !!! ce sont eux qui vous “spécifient” et vous rendent “pertinent” sur un sujet donc vous boostent en référencement naturel où dans 95% des cas, il ne s’agit pas d’être mega-optimisé mais simplement + clair que les autres ou simplement “existant”.

3) Page spécifique du site référencement naturel et SEO

C’est le type de page le plus important !! ce sont les pages les plus nombreuses et a priori les plus spécifiques pour un sujet. ce sont ces pages qu’il faut soigner (alors que dans la majorité des cas, les gens qui font les sites passent 80% du temps sur la page d’accueil …)

Dans l’exemple de cousette, nous avons choisi http://www.cousette.com/carreaux/102-tartan-rose.html

Bizarre; l’url n’est pas comme pour les catégories …id=25  mais ceci dit, tartan rose n’est pas un truc mega recherché et pas relatif forcément à des tissus (le site vend du tartan d’athlétisme ? ;-))

page individuelle referencement et SEO

Toujours les mêmes outils

et très mauvais diagnostic :-((

Outiref nous permet de voir qu’à la différence des autres pages (accueil et catégorie), il n y a pas de balise mots clés (un indice que cette page a été moins travaillée que les autres ?).

Le texte visible de cette page est ici non seulement “handicapé” par les éléments mentionnés dans 1 et 2 mais ici par le menu de gauche.

Bienvenue, identifiez-vous Panier : produitproduits (vide) Votre compte Accueil Le marché aux tissus Cousette-club Contact Nouveautés Carreaux Fleurs Liberty Pois Rayures Unis Matières Coton Denim Imperméable Lainage Molleton Soie Echantillons Tartan rose Envoyer à un ami Très joli tartan de coton

Le sujet de la page est “le tissu tartan rose” (on reviendra là-dessus ensuite).

Accueil, le marché aux tissus, cousette club et contact gênent mais , nouveautés, carreaux, fleurs, liberty and co  gênent aussi !

Qu’ont-ils comme “rapport précis” avec “tartan rose”.

Regardez où se retrouve “tartan rose” dans le texte visible (en italique ci-dessus). Presque en dernier.

Regardons un autre aspect de la page: son allure:

pas de mot en gras: les gens passent de moins en moins de temps par page (surtout les nouveaux arrivants), le gras est un moyen de leur faire comprendre de quoi il s’agit sans qu’ils aient à se fatiguer à lire les choses.

Reculez et regardez cette page “tartan rose”: Etes-vous incité à acheter ce tissu ? Pas vraiment à moins que vous ne cherchiez “tartan rose” depuis ce matin ;-))

Cousette pourrait ajouter quelque chose comme “idéal pour un couvre-lit” ou alors d’autres photos pour voir par exemple l’épaisseur qui semble bien confortable ou alors le tissu ‘en situation”, chiffonné: les gens adorent les photos “décalées”, “trash” qui font “vrai” ou “maison”.

Le “Ajouter au panier” n’est pas vraiment une incitation à ol’action.

Ok, des gros trucs peuvent sembler “pas beau” au vendeur mais qui sont ses clients potentiels ?

On touche aussi ici un des problèmes de beaucoup de sites web: ils sont souvent conçus ou imaginés ou voulus par des gens qui ont fait des études et qui voient les choses d’une manière “assez smart”. Si vous voulez vendre des tissus qu’à des csp++, ok, allez-y “smart” mais si votre clientèle potentielle est l’ensemble de la population, n’hésitez pas: allez y franco et mettez les choses à faire en gros !

Ce n’est pas politiquement correct de l’écrire (et ça on s’en fout chez nous ;-)) mais  au moins 50% des gens qui achètent sur le net ne sont pas très malins: expliquez leur où il faut cliquer et n’essayez pas de créer un musée du Louvre pour les clients de Mc Do ! le mieux est l’ennemi du bien.

Si vous êtes vraiment décidé à faire du business sur le net, créez plusieurs types de sites pour plusieurs types de population (même back office pour vous et même produits vendus mais présentations différentes en fonction des prospects !!!).

N’essayez pas de satisfaire tout le monde avec UN site. L’eau tiède ne plaît à personne.

N’essayez pas de chercher vos clients avec vos mots: les gens cherchent avec LEURS mots.

Regardez les journaux: ceux qui se vendent le plus sont ceux qui parlent de ce qui intéresse les gens !

Les journaux nous parlent beaucoup plus de Barack Obama que de Dr House: sur le web français “Obama” est cherché 673000 fois par mois mais “Dr House” 823000 fois … et desperate housewifes 1830000 fois !

A vous de choisir les bons mots de votre secteur: ceux qu’utilisent les gens qui vous cherchent !!!

Nous n’avons pas parlé du processus d’achat sur cousette car nous ne l’avons pas testé. On pourrait aussi aller plus dans le détail mais pour une première approche, notamment dans ce secteur sans grande concurrence “seo ref nat” ce qui précède pourra aider cousette à être bien référencé.

Vos remarques et commentaires (ce qui a été écrit l’a été d’une seule traite et sans relecture donc il doit y avoir des fautes et du radotage ;-)), ainsi que vos questions sont les bienvenus bien sûr ! Et si vous nous contactez pour une petit analyse gratuite de votre site, sachez que l’on répond touujours, parfois avec du délai car on traite plusieurs demandes d’un coup, quand on n’a pas envie de faire les choses du vrai travail

A part ça, pour ceux qui veulent aller plus loin, il existe 2 ebooks vraiment intéressants. Ok ils sont en anglais mais en anglais basique et avec beaucoup de schémas (et puis vraiment, le niveau de concret et de pratique est très au-dessus des bouquins de blabla à ce sujet en France):

SEO Copywriting ebookClick here to view more details

SEO Secrets ebook:   Click here to view more details

Faire des concours sur des pages web

Faire des sondages, des concours, des questionnaires est un des trucs favoris des webmasters pour tenter de garder l’internaute sur le site, le blog ou le forum dont ils ont la charge.

De très nombreux systèmes existent. En France, le plus simple et facile est à notre avis (humble) 123votez.com mais il ne permet pas d’organiser des concours où les internautes qu’on veut rassembler en communauté (le truc à la mode pour essayer de faire de l’audience sans passer par les fourches de Google mais sans se demander non plus “qu’est-ce qu’une communauté” et “Peut-on créer une communauté ? “ – question à laquelle le fondateur même de facebook répond NON -mais on verra ça plus tard dans la rubrique Methode Google).

Strutta, un nouveau système US, permet lui d’ organiser sur le web des concours très impressionnants: concours de vidéos, de photos et autres. Strutta est simple à utiliser (voir quelques écrans ci-après) mais .. payant (heureusement .. pas cher ).

Lire la suite "Faire des concours sur des pages web"

Jockipedia, le wikipedia du sport

Wikipedia s’est installé sur le web comme un de ses poutres ou plutôt comme un des composants de l’air du monde virtuel. Etant partout et dans le rang, il se décline en niches (comme facebook lire Fin de Facebook et sommet de Twitter, enlisement de Dailymotion  ).

On avait parlé de dataopedia (lire Trouver des informations sur un site web ), voici  jockipedia, un tas d’infos sur les sportifs du monde entier.

Lire la suite "Jockipedia, le wikipedia du sport"

Quelles plate-formes de blogs ?

problogger.net a refait un petit coup de sondages pour savoir quelles plate-formes de blogs étaient utilisées.

Par rapport au même sondage en 2007, wordpress continue de gagner du terrain.

Plate-formes-blogs

Plate-formes-blogs

Mal aimé alors que très performant depuis la “refonte”: typepad.

Si vous ne voulez pas vous embêter avec un serveur tout en ayant plein de fonctionnalités et être très bien référencé : UTILISEZ TYPEPAD !!!

Web TV B2B

Techtoc-tvTechTocTV est une web-TV orientée B2B  « collaborative » : c'est un site co-administré par une communauté d'experts qui abordent sous forme de talkshows en plateau TV, d'interviews, de reportages et de webinars l’écosystème des technologies et médias online.

Les contributeurs de TechTocTV sont les membres qui animent le site du fait de leur support à la préparation et à la réalisation des sujets qui y sont traités en vidéo. Le plus souvent, ce sont des intervenants qui apparaissent sur les plateaux TV, talkshows, interviews.
Ils ont pour privilège de pouvoir lancer des sujets de tournage (visibles dans le menu « tournages prévus » ), et d’inviter d’autres contributeurs à animer ces tournages. Ils « créent » toutes les vidéos sur un mode  « collaboratif », et les forum de discussion sur le site sont la mémoire de ces échanges.

Les abonnés de TechTocTV accèdent eux à la totalité du site sous la condition de s'y être créé un compte (gratuitement).
Ils peuvent participer à toutes les discussions autour des thématiques de réflexion, des sujets de plateaux TV en préparation et de tous types de tournages prévus. Ils ont donc aussi la faculté d'influencer la ligne éditoriale et leurs avis sont consultables et visibles en ligne.
Leur seule restriction étant qu’ils ne peuvent pas initier de projet de tournage.
Pour cela il faudra qu’ils deviennent « contributeurs » à leur tour : mais leur seule motivation en la matière peut leur permettre d'être rapidement cooptés par le reste de la communauté.

http://www.techtoctv.com/

Audit de site internet

Récemment, un client pour du développement (développement c’est quand nous avons uniquement notre casquette d’ouvrier et faisons ce que veulent les gens sans donner notre avis sur le business, le design et le reste -ce qui est très dur ) a demander à une société, on dit une “agence”, de faire un “audit” du site web en ce qui concerne l’ergonomie.

Il s’agit d’un site marchand. Nous avons donc eu droit à un splendide document power point avec plein de mots marrants comme “tunnel”.

Si on s’amuse à faire l’audit du document , on trouve environ 50% de platitudes (description du site, de ce qu’il fait de comment sont les choses sur les pages); 10% de titres et 40% de “recommandations”, “conseils” etc..

Dans tous ces conseils et recommandations, 2 “a priori” posés par la grâce de Dieu:

  • des gens viendront sur le site (on ne se préoccupe que de ce qu’ils y font une fois dessus)
  • les gens arrivent toujours par la page d’accueil

Or, ces 2 choses sont une énorme c…

Lire la suite "Audit de site internet"

Comment ecrire un blog ou des pages web pour obtenir des effets concrets ?

Ceci est le résumé de l’intervention d’Hannah Swift (Don’t mess up your content – How creative content increases ROI ?) à a4uexpo.

Même si il n’y a rien de révolutionnaire dans cette affaire, la manie des checklistes anglo-saxonnes se révèle utile pour les débutants en publication sur le web (notamment blog) ou ceux qui se sont perdus dans les détails de leur niche

Tout d’abord, avant d’écrire la moindre chose, il faut se poser les questions suivantes et y répondre:

  • A qui s’adresse cette note/page web ? (Cela vous aidera notamment à répondre aux questions suivante et peut-être à changer votre style si vous aimez et savez vous adapter à votre auditoire)
  • Quel en est l’objet ? (Souvent, des idées viennent en écrivant et la page part en “live” avec au final un objet sans rapport avec le sujet initial ou le titre …)
  • Quand va être publiée cette note/page web ? —> au bon moment pour la cible ? (si vous publiez des pronostics pour Cote et Match, autant le faire un peu avant les matchs mais pas trop avant ni le jour même ..; si vous publiez des recettes de cuisine et que votre audience a un pic vers 20 heures, autant publier vers 16H30 17H ; au passage vérifiez aussi l’heure d’envoi de votre newsletter ou de vos flux RSS si ils sont groupés)
  • Où va être publiée cette note/page web ? (notamment si vous avez plusieurs supports, c’est à dire plusieurs noms de domaines OU si vous distinguez sur l’ “ensemble de vos pages web” une partie “statiquue” et une partie “actus” OU si vous distinguez une partie “corporate sérieuse” et une partie + perso ou légère)
  • Pourquoi va être publiée cette note/page web ? (souvent, une fois qu’on est lancé, on publie, on publie mais finalement ce qu’on publie n’apporte rien. Ne soyons pas hypocrite ici: que ça n’apporte rien aux lecteurs n’est pas vraiment un problème -et de toutes façons le lecteur sur le web est volontaire– mais qu’une dizaine de minutes (ou +) soient perdues pour aucun apport “business” (que ce soit en contacts, en référencement ou en audience suivant le but des publications web) n’est pas intéressant)
  • Comment va être publiée cette note/page ? (design de la note mais aussi par l’interface duu système ? par un client (blogjet dans le cas de celle-ci), par mail .. avec ou sans “pub” supplémentaire via twitter ou facebook ou autre machin à la mode).

Le second point est la structure de la page web; Hannah Swift recommande:

  • Introduction
  • Chapeau
  • Description
  • Tension
  • Explication
  • Conclusion

Par rapport aux structures “classiques”, on a ici d’abord une “mise en bouche” et ensuite un instant de “tension” pour attirer l’attention du lecteur et notamment une ACTION de sa part. Une telle structure est utile quand on vend quelque chose et qu’on est soumis à la dictature du fameux ROI -retour sur investissement-.

Dans le même ordre d’idées et là vraiment pour VENDRE quelque chose: AIDAS est un bon acronyme pour construire une bonne page web qui vend:

Attention (provoquer l’attention du lecteur opur l’inciter à lire plus loin -et pas à retourner sur Google ou à cliquer sur les pubs des alentours -sauf si bien sûr c’est le but )

Intérêt (Décrire rapidement les avantages du produit ou du service proposé)

Désir (Susciter le désir su prospect pour le préparer à …)

Action (présenter et proposer clairement où le prospect doit cliquer)

Satisfaction (Après l’action, rendre le “devenu client” heureux en le remerciant, le flattant, etc, etc…)

Hannah Swift a parlé de bien d’autres choses et si vous avez de bons yeux, vous arriverez peut-être à tirer des enseignements des mauvaises photos prises de ses slides:

(A ceux qui tombent ici sans avoir lu d’autres choses sur ce blog: lisez aussi le résumé -avec meilleures photos– de la conf d’ Al Carlton Gagner beaucoup d' argent avec un blog  )

Ecrire_blog

Ecrire_blog (1)

Ecrire_blog (2)

Ecrire_blog (3)

 

Haro sur la depense publique

En pleine mode de dénonciation des banquiers et des patrons, peu de gens s’occupent de la dépense et de la dette publiques qui grandissent, grandissent autant que le haricot géant de Jacques.

Jean-François Copé a lancé une grande “consultation” où il invite les français à contacter leurs députés et à donner leurs idées un peu sur le modèle du fameux site collaboratif américain change.

L’association des Contribuables Associés réplique en lançant un blog (c’est là qu’on parle de blog, rassurez-vous, Tubbydev n’est pas devenu un blog de politique).

Ce blog “ Etats généraux de la dépense publique “  vous permet de:

Blog réalisé sur wordpress, avec le template structure, les plugins  all in one seo, simple tags, sociable, xml sitemap, wwsgd, akismet … en 1/2 journée

Site réalisé avec wordpress

Encore un site réalisé avec Wordpress comme CMS. Cette fois-ci c’est pour Togethart, société de conseil en dynamique humaine.

Le design a été fait par la société zcomme.

Togethart

Le site togethart est à la fois un site et contient à l’intérieur un blog. En d’autres mots, un outil de blog a servi à faire un site avec dedans un blog

 

Pourquoi a-t-on l' impression que les entreprises ne comprennent rien au web actuel ?

  • Pourquoi le web, l’Internet MODERNES ne sont pas utilisés par les entreprises et spécialement les “non petites” entreprises ?Entreprises_et_web
  • Pourquoi les entreprises dépensent des sommes énormes pour des designs qui n’intéressent qu’elles ?
  • Pourquoi les entreprises paient pour des logiciels de CMS qui sont moins performants que Wordpress ou d’autres softs gratuits ?
  • Pourquoi certaines entreprises dépensent des milliers d’euros pour un site qui pourrait être fait pour quelques centaines d’euros ?
  • Pourquoi les entreprises éditent sur des pages web des textes qui pourraient être ceux de leurs concurrents ou d’autres métiers ?
  • Pourquoi les entreprises paient des “agences spécialisées” en référencement ou en SEO, qui se contentent de leur répéter ce qui est disponible gratuitement sur Google ou de leur donner des recommandations dont Mr de Lapalisse aurait honte ?
  • Pourquoi de très grosses entreprises de médias et de communication font travailler des équipes énormes sur des sites qui n’arrivent même pas à l’audience cumulée de 3 blogueurs malins ?
  • Pourquoi des annonceurs intelligents dépensent en publicité sur le web des sommes importantes pour diffuser des vidéos que personne vraiment ne regarde ?
  • Pourquoi la même personne dans une entreprise et chez elle va avoir un comportement différent à l’égard du net ?

– Dans les “non petites” entreprises, on existe par les budgets qu’on brasse et non par les résultats concrets qu’on obtient.

– Dans les “non petites” entreprises, on existe et on fait carrière par le nombre de gens qu’on gère et on n’existe pas si on fait quelque chose avec 1 ou 2 clanpins.

– Dans les “non petites entreprises”, plus les sommes utilisées pour un projet sont importantes, moins le projet a de chances de rater officiellement et plus la hiérarchie est mouillée donc vous soutient.

– Dans les entreprises, on ne réfléchit pas au design pour plaire aux prospects mais pour plaire au patron ou pour projeter sur le web sa propre idée de ce qu’on aime.

– Dans les entreprises, on réfléchit à la page d’accueil du “site” et beaucoup moins aux autres pages parce que le patron ou les présentations des projets ne montrent que les pages d’accueil.

– Dans les entreprises, on aime parler de design et de couleurs parce que ça prend du temps (donc ça fait sérieux) et que les interlocuteurs aiment faire des propositions.

– Dans les entreprises, on aime confondre “Nombre de publications” avec “Nombre de recherche” ou “Buzz” avec “Intérêt” parce que c’est facile et que si on nie cette égalité, on ne sait pas comment faire.. Quoi ? Un truc où il y a autant de publications et de buzz, ça n’intéresse personne ???? (Savez-vous qu’ Obama intéresse moins les gens que le PSG ?)

– Pour des informaticiens, il est très dur d’admettre que ce qu’ils ont appris à l’école ou pratiqué pendant des années ne sert plus à rien ou se fait maintenant par un simple copier/coller.

– Pour des gens qui ont été un peu médiatisés dans les années 2000 et considérés comme les pionniers du monde web, il est très compliqué de se rendre compte que les recettes d’hier sont has been.

– Pour des gens qui ont répété pendant des années que l’Internet était comme le monde réel, il est difficile de se rendre compte que maintenant le monde de l’Internet est différent.

– Pour des gens qui pendant des années se sont évertués à raisonner en lieux de passages et en habitudes, il est difficile de se rendre compte que les internautes ne sont pas fidèles.

– Pour des gens qui pendant des années ont essayé de créer des médias sur le web, il est dur de comprendre qu’il n y a qu’un seul média sur le web: Google.

– Dans les entreprises, on aime les concepts (comme les fumeux et galvaudés “longue traîne”, web 2.0, scalables)

– Dans les entreprises, on pense à créer des SITES, des BLOGS, des FORUMS, car une entreprise existe difficilement si elle ne construit pas des ENSEMBLES. Le problème est qu’on affiche, qu’on lit, qu’on voit des unités beaucoup plus petites sur le web: des PAGES .. qui n’ont d’autres rapports entre elles que des liens qui ne relient pas forcément à des pages du même ensemble. Seuls les créateurs et tauliers de “sites” ont l’architecture et l’organisation générales du système en tête. L’internaute, dans sa grande majorité, s’en fout; il tombe sur une page, va vers une autre page, etc..

– Dans les entreprises, on s’efforce de construire une marque, une histoire. Sur le web, l’internaute a une mémoire de moineau, dans sa grande majorité. A ne pas vouloir répéter trop les choses, à vouloir être cohérent avec AVANT, les entreprises, sur le web, négligent de répéter ce qui pour la plupart des visiteurs (et pour permettre à Google de spécifier leurs pages) serait une NOUVELLE information et en premier lieu, le sujet de la page

Tout ça a un énorme aspect positif: le web est LIBRE pour tous les gens qui savent s’affranchir de ces contraintes et règles, savent regarder ce qui se passe et comment ça se passe avant de faire, savent aujourd’hui oublier hier et savent considérer les outils comme des outils et pas comme des paradigmes.

E-commerce en solde avec wordpress, eshop ou Woo Commerce

Le e-commerce est à la mode. Version moderne du commerce mais aussi du revenu annexe ou au noir, la vente en ligne touche toutes les couches de la population et pas seulement les pampers, désolé

Nous avions parlé il y a quelques temps de la boutique 1and1, comme d’un moyen extrêmement économique de faire de la vente en ligne.

Voici maintenant LE moyen de construire votre propre boutique en ligne, quasiment pour rien et sans dépendre d’un quelconque réseau, voir même rézlio ou rebayrouth ou rice minister  

Ingrédients:

 

  • les autres plugins qui rendent wordpress irrésistible: wssgd, all in one seo, sociable, , simple tags, akismet
  • un compte paypal pro ou business (on peut intégrer d’autres systèmes de paiement mais on voit mal l’intérêt d’aller chercher l’ API payant d’une banque alors que paypal propose pour 0 euro par mois pour le vendeur, la possibilité de payer aussi par CB pour les clients ..)

Recette :

Installer wordpress, installer les plugins puis

– configurer eshop si on a eshop

e-shop permet beaucoup de choses qu’il faut paramétrer (suivant les produits que vous vendez, les zones de livraisons et leurs frais) sans oublier les PAGES du blog, relatives à e-shop (A propos, Conditions générales de vente, Frais de livraison, Panier, commande annulée, checkout, merci de votre commande )

Ces pages ont à la base des titres en anglais qu’il faudra donc peut-être changer, avec leur contenu rédigé (pas les balises), en français.

– éventuellement changer quelques fichiers du plugin eshop comme par exemple le eshop-get-custom.php , le css, le checkout et le card pour rajouter des icones, modifier la taille des polices, des liens, des boxes, etc..

– tester que tout fonctionne bien de la prise de commande à la réception du paiement (vous avez sûrement un ou une ami(e) qui voudra acheter quelque chose chez vous ; n’ayez pas peur de faire payer vos amis, ça s’appelle parait—il le e-commerce grâce aux réseaux sociaux et tous les spécialistes auto-proclamés en parlent bien que des études concrètes montrent que ça ne marche pas .. étonnant non ? que vos amis et relations ne soient pas vos premiers clients …)

Quelques exemples de e-commerce montés avec wordpress :

- Si vous passez par Woo Commerce, étudiez bien l'interface d'administration sans confondre le design qui est géré par Woo et celui qui est géré "classiquement" ni la partie "boutique" et la partie "blog" qui sont bien distinctes dans Woo Commerce au contraire d'eshop

Un exemple de boutique Wordpress avec Woo Commerce

Boutique de lingerie

Si vous avez un problème ou que passer 1 journée à vous dépatouiller de tout ça vous saoûle, n’hésitez pas à nous contacter pour monter votre wordpress e-commerce contact @   tubbydev  .  net

Site blog fait avec wordpress

Après l’exemple de Gaiane voici un nouvel exemple de site -blog réalisé avec Wordpress. Alternative Search est une société de recrutement qui utilise le format blog pour publier des annonces. Le “blog” a un système de recherche “guidée” (pas de format de résultats “à la google”).

Site_wordpress

Plus d' audience avec une meilleure ergonomie 1

A contrario du design  (ok c’est de la provoc), l’ ergonomie est très importante pour des pages web (petit rappel pour ceux qui nous font l’honneur de lire la série d’article regroupés sur  Audience et référencement naturel   ensemble de pages web = site ou blog ).

L’examen des statistiques vous apprendra beaucoup de choses sur la manière dont naviguent les gens sur vos pages. Vous saurez donc au bout de quelques temps (ne jamais essayer de prévoir ce qui va se passer) ce qu’il faut conserver ou ajouter dans le fameux triangle d’or qui définit la zone à laquelle les gens accordent le plus d’attention sur les pages web.

Selon une étude des sociétés Did-it, Enquiro et Eyetools (qui commence à dater mais est assez vraie encore et confirmée par d’autres études plus récentes), l’œil des internautes s’attarde en priorité sur les zones colorées et c’est à ces endroits que vous devez mettre le message que vous voulez faire passer, l’incitation concrète à l’action (numéro de téléphone, email de contact) ou les choses qui plaisent à vos lecteurs si vous cherchez à augmenter votre audience.
 
Grâce aux statistiques, vous connaîtrez le temps passé sur vos pages, suivant l’heure de la journée et le moyen par lequel les internautes sont arrivés sur une de vos pages.
Vous aurez aussi un aperçu du nombre de pages vues par visiteur.
Au démarrage de votre site ou blog, sauf cas spécial où votre chose a été annoncée par les medias classiques à grands coups de trompette (mais dans ce cas, vous ne lisez pas encore ceci ), votre trafic sera essentiellement naturel.

Lire la suite "Plus d' audience avec une meilleure ergonomie 1"

Optimiser le code pour un meilleur referencement

Les buts de l’amélioration du code d’un blog ou d’un site sont les suivants :
 
– Avoir un code le plus léger possible pour que les pages web du blog ou du site soient vues facilement par les internautes et par les robots du web
– Avoir un code qui indique facilement aux robots le contenu pertinent des pages
 
Suivant le CMS ou le système de blogs que vous utilisez, le travail d’optimisation du code sera plus ou moins long et profond.


Actuellement (ça peut changer), le meilleur CMS et système de blogs, le plus performant en termes de référencement est Wordpress qui grâce à de nombreux plugins de SEO (Search Engines Optimization) et à une prise en mains facile permet d’optimiser au mieux les pages web créées.
Movable Type peut aussi s’optimiser mais réclamera d’aller trifouiller dans le code.
Les systèmes hébergés comme Typepad, blogspirit ou blogger sont perfectibles jusqu’à un certain point mais pas autant que les systèmes basés sur un logiciel qu’on héberge sur un hébergement choisi et qui utilisent une base de données.
 
Voici les points qu’il faudra essayer d’améliorer au niveau du code (ceci est valable maintenant et peut être dépassé dans 3 mois ) :

Lire la suite "Optimiser le code pour un meilleur referencement"

Moteur de recherche et commerce

Quel est l’impact des moteurs de recherche (et donc du référencement) sur le commerce (e ou pas) ?

Cette question est un thème de conversation de bistrots du web depuis maintenant des lustres et l’on entend tout le temps les mêmes choses à savoir les tags “influence des avis des consommateurs”, “blogueurs influents”, “importance du référencement et de la première page de Google”, “réputation en ligne”..

Qu’est-ce qui est vrai ? Qu’est-ce qui est pipeau ?

Otoresearch a, comme pour mesurer les conversations des consommateurs sur le net, pris le taureau par les cornes et tenté de tirer certaines conclusions REELLES et PRATIQUES à partir de sondages auprès de vrais gens et non dans le microcosme.

Les conclusions de l’étude sont que:

Lire la suite "Moteur de recherche et commerce"

Bebebox un site pour les futures mamans

C’est bientôt Noël mais ça n’empêche pas les naissances autres que celle du petit Jésus. Bebebox est un site né pour les nouveaux nés. L’idée est d’être un site de e-commerce de niche pour les futures mamans.

Comme de plus en plus de boutiques de e-commerce, le site n’a pas été construit sur une usine à gaz mais en utilisant un des excellents services de boutiques en ligne: powerboutique.

Bebebox

 

 

 

Reseau social de sportifs

La mode des réseaux sociaux déclinés dans des métiers ou des communautés continue de s’étendre. Un nouvel exemple: dailymile, le réseau social ou la communauté des sportifs de types triathlètes, coureurs à pied, cyclistes. Dailymile est un truc US. En France, petit semblant avec wanarun

Reseau_social_coureurs

 

Augmenter son audience web et son référencement naturel 5

(Cet article suit Augmenter son audience web et son référencement naturel  1 et Augmenter son audience web et son référencement naturel 2  et Augmenter son audience web et son référencement naturel 3 et Augmenter son audience web et son référencement naturel 4)

Après quelques temps, une fois votre blog/site bien rempli (au moins une cinquantaine de notes ou pages) et des inscriptions validées dans les systèmes décrits ci-avant, vous pourrez envisager une seconde étape qui est le développement de votre audience.
 
Celle-ci, pendant que vous continuerez à publier régulièrement, se déroulera en 3 étapes complémentaires :
 
– L’amélioration du code de votre blog/site
– L’amélioration de l’ergonomie de votre blog/site
– L’amélioration du contenu de votre blog/site
 
Pourquoi donc se préoccuper de tout ceci seulement une fois le blog/site lancé ?
Hé bien simplement parce que pour savoir ce qu’il faut faire, il faut un minimum de « vie » et notamment savoir comment, par oû, où arrivent les visiteurs de votre blog ou site.
 
Il vous faudra donc, DES LA NAISSANCE DE VOTRE BLOG ou SITE, en suivre attentivement les STATISTIQUES. Il ne s’agit pas de savoir combien de pages vues et de visites il y a eu la semaine dernière ou le mois dernier. Certes, ces statistiques là pourront intéresser votre hiérarchie si vous en avez une mais les statistiques que vous devrez connaître devront plutôt vous apporter en permanence, à toute heure du jour ou de la nuit où vous décidez de les consulter :
 
– D’où sont venus les derniers visiteurs ?
– Quelles sont les dernières requêtes sur les moteurs de recherche qui vous ont amené des visiteurs ?
– Combien de temps ont passé les derniers visiteurs sur vos pages
 
Ces données vous permettront de connaître véritablement, comme la comptabilité analytique permet de connaître la vraie comptabilité générale d’une société,  votre audience réelle et de connaître les gens qui viennent sur vos pages, les habitudes qu’ils y ont et qu’ils y prennent.
Seules ces données vous permettront de savoir si l’audience existante correspond à votre cible et donc de prendre des décisions pour orienter le futur de vos publications dans l’encouragement de l’audience existante ou dans la recherche d’un autre type d’audience.
 
Rassurez-vous ! Il n y a pas besoin de payer ni de connaître beaucoup de choses pour avoir ces renseignements. Il vous suffit d’utiliser statcounter , outil formidable, gratuit et invisible

… à suivre … (tout ceci est aussi dans le livre “Blogs et Entreprises” de Tubbydev)

Sondages faciles sur vos sites et blogs

Systeme_sondage

Alex vient de lancer La Sonde, un système de sondages dont les fonctionnalités de base sont gratuites (et il y en a beaucoup).

Ce système de sondages permet de créer un sondage avec plusieurs réponses à une question en choisissant les couleurs :
- du bloc
- de la question
- des réponses
- du bouton vote
- de la barre de scroll
- du texte de la question
- du texte des réponses
- du texte du bouton votes
- de la bordure

On peut modifier un sondage. La modification prend en compte les options acquises ou pas lors de la création.
Il n'est pas possible de modifier titre, question, et réponses après la création du sondage.

On peut exporter le sondage sur un site ou un blog en copiant le code html fourni dans l'espace membre.

On peut aussi créer un article sur lasonde.fr avec le sondage, une description de celui-ci et des mots clés pour le référencement.  Ces articles peuvent être commentés.

La Sonde propose un système de points. Les comptes fonctionnent avec des points (un sondage coûte 0 point par défaut et un compte a 20 points par défaut).
Les points peuvent être crédité depuis l’ espace membre et servent à utiliser les options à points qui sont le fait de pouvoir changer:

- Largeur du sondage (5 points)
- Hauteur du sondage(5 points)
- Date de début (ne permet pas de voter avant la date choisie)(10 
points)
- Date d'expiration (ne permet pas de voter après la date choisie)(10 
points)
- 1 vote par personne avec un blocage par cookie flash (10 points)
- Créer un graphique à bâtons pour chaque sondages (10 ponts)
- Supprimer le logo lasonde.fr du sondages (30 points)


Les visiteurs peuvent eux:
- Voter aux sondages
- Voir les articles publiés par les membres de Lasonde.fr
- Ecrire des commentaires sur les articles
- faire des recherches sur le site
- contacter le webmaster...

Une grosse partie de La Sonde est réalisée avec Movable Type.

 

Referencement naturel et Audience

Nous continuons notre série de notes sur la manière d’ augmenter son audience et d’améliorer son référencement naturel avec, après les généralités sur les différentes sortes de trafic, la manière concrète d’augmenter son audience.

Lire la suite "Referencement naturel et Audience"

Augmenter son audience web et son référencement naturel 4

(Cet article suit Augmenter son audience web et son référencement naturel  1 et Augmenter son audience web et son référencement naturel 2  et Augmenter son audience web et son référencement naturel 3 )

Après “trafic direct” et “trafic de liens” , trafic acheté , venons-en enfin au "vrai" trafic, le trafic naturel ..
Le trafic naturel -ou audience naturelle-  est défini ici comme le trafic que vous obtiendrez par les moteurs de recherche et annuaires qui signaleront à leurs utilisateurs que vous êtes de bonnes pages pour ce qu’ils cherchent.
Pour cela, il vous faudra travailler votre référencement naturel, c’est à dire faire en sorte que vos pages web soient bien appréciées et donc judicieusement placées dans ces annuaires et moteurs en ce qui concerne vos cibles.
Revenons sur cette notion de "cible" ...

Si vous êtes avocat, avez-vous vraiment intérêt à être bien placé sur la requête « avocat » dans Google ? ce n’est pas évident du tout..

Certes, cela flattera votre ego mais est-ce que les personnes qui tapent « avocat » sur Google sont une clientèle intéressante pour vous ???
Si votre spécialité est la garantie de passif dans les ventes de société, n’est-ce pas beaucoup plus intéressant d’être en tête sur une requête comme « avocat spécialiste en garantie de passif, vente de société » ?
Le référencement naturel est quasiment une science et il sert non seulement au trafic naturel mais aussi aux autres formes de trafics car il permettra d’atteindre les niveaux d’audience avec lesquels vous pourrez avoir du trafic « liens » et du trafic « direct » mais aussi d’optimiser le trafic acheté en choisissant des expressions complémentaires de celles pour lesquelles vous êtes déjà présent dans les résultats « naturels ».

Lire la suite "Augmenter son audience web et son référencement naturel 4"

Blog clé en mains: 300 euros et 2 jours de délais

Vous voulez un blog pour booster votre business, lancer une activité professionnelle ou simplement pour vous exprimer sur le web.
Vous avez plein d'idées et de contenu mais vous êtes bloqué(e) par la technique ou n'avez pas le temps de vous en occuper..
Vous vous rendez compte que de plus en plus de choses se passent sur et via le web avec la nécessité d'être bien référencé sur Google et donc d'avoir un contenu de plus en plus performant (car les recettes purement techniques des professeurs Tournesol du "référencement" ne marchent plus ..)
Alors voilà ce que Tubbydev vous propose:
1) Vous prenez un hébergement (par exemple chez 1and1 un pack perso initial à 2,38 euros TTC par mois)
2) Vous nous contactez et vous nous envoyez vos accès et UN logo
3) On vous crée un blog wordpress avec:
    - les plugins qu'il faut pour cartonner (diffusion dans les réseaux sociaux, sitemap, optimisation SEO, etc..)
    - les outils annexes de stats, de flux rss , etc.. utiles
    - un design optimisé de type "structure" ou "wp-magazine" (voir exemples plus bas)
    - votre logo dans la bannière du haut, les couleurs du design adaptées à celles de votre logo
4) On ne s'occupe pas du nom de domaine SAUF si il est chez le même prestataire que celui où vous avez votre hébergement, on ne met aucun contenu, on décide de l'ergonomie du blog -vous ferez vos transformations ensuite tout seul comme un grand avec une notice si vous ne croyez pas à notre ergonomie ;-))

En 2 jours, vous êtes prêt à bloguer, avec en prime le livre de Tubbydev  "Entreprises et blogs" (en version numérique) afin que vous ayez toutes les cartes pour  que votre contenu soit bien référencé et lu par votre cible.

Et tout ça, Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs ........  ni pour 1000, ni pour 800, ni pour 600, ni pour 500, ni pour 400 mais pour 300 euros HT, payables à la commande ...

C'est pas beau la vie des blogs ? Qui achète ? mail:  contact@tubbydev.net

Exemples:
www.allobuzz.com  www.credit-et-banque.com  www.newshotel.info http://www.feel-different.com/
www.lesitedelevenementiel.com/  www.liliroseboutique.fr/  www.remise-en-forme-paris.fr 


Attention: Cette offre ne prend pas en compte les inscriptions sur les annuaires de blogs, la soumission du sitemap ou de l'aide au "buzz" .. Pour ça ou d'autres choses, il faudra payer + ..
 

Hotels de luxe et de charmes

Corinne a monté récemment une société de tourisme spécialisée dans les hôtels “secrets”, c’est à dire ces hôtels toujours un peu cachés, qu’on qualifie de charme et qui sont souvent de luxe (ne serait-ce que parce qu’ils sont cachés..).

Corinne a donc monté un site: Confidential Hotels

Lire la suite "Hotels de luxe et de charmes"

Augmenter son audience web et son référencement naturel 2

(Cet article suit Augmenter son audience web et son référencement naturel  1)

Trafic direct :
Si l’entreprise ou la personne est très connue ou si le nom du(des) blog/site(s) est très évocateur, alors vous pouvez avoir des gens qui spontanément vont taper l’adresse URL sur leur navigateur. Ce trafic est en général réservé à une toute petite partie des pages web et arrive souvent une fois ces pages web déjà célèbres et donc fréquentées par un autre type de trafic.
Au démarrage d’un projet, ne comptez pas dessus hormis de la part de vos amis et concurrents ..
Dans un second temps, une fois que vous aurez créé une première audience et si et seulement si votre contenu est « intéressant » (notez bien qu’ »intéressant » n’est pas forcément synonyme de « bon » ou « de qualité »), vous arriverez à créer une « communauté » d’habitués qui viendront voir vos pages web directement, presque à chaque fois que vous publierez quelque chose, par exemple grâce au flux RSS qui les préviendra de vos nouvelles notes.

Trafic « liens » :
Beaucoup de webmasters raisonnent encore en échange de liens. Cela consiste à mettre sur une de vos pages (ou toutes) un lien vers un site ou blog qui en échange en mettra vers vous.
Chercher des pages web avec lesquelles échanger des liens est un travail fastidieux et pas vraiment profitable.
Si ce genre d’échanges vous intéresse, attendez le début de succès de vos pages web et donc d’être en position de « force » pour négocier avec de « bons » sites ou blogs. Vous recevrez à ce moment là certainement de toutes façons des propositions d’échanges de liens.
Il se peut aussi qu’un site (ou blog) fasse spontanément un lien vers vous. Veillez donc avec les bons outils (c’est-à-dire faciles à utiliser et gratuits :-)) pour être au courant des liens que d’autres font vers vous.
Si le lien vient d’un site ou blog qui vous intéresse (dans les notes ou les commentaires), prenez un peu de temps pour remercier (par mail ou publiquement sur vos pages web) le site en question. Les rédacteurs sont rarement insensibles aux remerciements et cela vous assurera probablement d’autres renvois..

Les liens qui renvoient vers vos pages ont une autre importance que celle du trafic qu’ils peuvent générer. Une idée, généralisée par Google avec son fameux PageRank, veut que la pertinence/importance d’un site ou blog soit en partie déterminée par le nombre de liens (modulo l’importance/pertinence de ceux qui les ont faits) renvoyant vers vous.
Grosso modo, le Page Rank de Google, pour une page A est égal à :
Pra = C + 1/C x (PRb/Nbsb + PRc/Nbsc + PRd/Nbsd + …+ Pri/Nbsi+ …)
Où C est une constante (afin d’éviter qu’une page ait un PageRank de 0
Où Pri est le PageRank de la page I
Où Nbsi est le nombre de liens SORTANTS de la page I
Où les pages i sont les pages qui renvoient vers vous.

Autrement dit, + une page ayant un gros PageRank renvoie vers vous (modulo le nombre de liens sortants présents sur elles) + vous « gagnez » des points d’importance.

Autrement dit encore : si quelqu’un de très important parle à un moment UNIQUEMENT de vous, il vous fait gagner en importance + que si il parle de vous, entre autres, et + que si quelqu’un d’anonyme parle de vous..

Le PageRank a tendance a perdre de son importance mais ce type de calcul est repris dans pas mal d’autres systèmes (avec parfois quelques changements comme par exemple chez wikio où ne seront pris en compte, en théorie, que les liens qui renvoient, pour un blog, sur UN article et non vers le blog « en général ou où ne sont pris en compte que les liens datant de moins de x mois).

La « recherche » de liens entrants peut donc être traitée comme une tâche de fond dans le développement de l’audience web (en maîtrisant quand même le temps qu’elle peut rapidement trop prendre).

Il existe aussi des systèmes permettant de « récupérer » des liens entrants et du trafic.
Si vous voulez tester ces méthodes peu appréciées en France mais qui parfois, suivant le sujet de vos pages et leurs buts obtiennent des résultats, voici un des sites les mieux réputés : http://advertyz.com/ mais attention au spamdexing et donc à la façon dont les moteurs de recherche considèreront des liens venant de ce type de sites. Il peut arriver que de telles pratiques vous pénalisent ! N’acceptez en tous cas jamais de mettre quelque chose d’autre qu’un SIMPLE lien http sur votre blog ! (certains sites vous proposent de mettre un « lien » évolué, un javascript qui en fait va changer le texte et les destinations des liens faits ; vous risquez alors de vous retrouver avec des liens qui renvoient vers des sites non seulement sans rapport avec le votre mais parfois même carrément « bizarres » …).

Autre « technique » pour avoir des liens entrants : le « linkbaiting ». Il s’agit d’appâter (« bait » en anglais signifie « appât ») d’autres tenanciers de sites ou de blogs par du contenu qui leur fera créer des liens vers vous.. Vous vous dites qu’il s’agit de l’objet de tout le contenu du blog .. certes.. mais vous pouvez AUSSI créer une sorte de contenu « animatif » qui attirera forcément des liens (c’est le seul but du linkbaiting). Par exemple :

- -Un concours de blogs ou un appel à l’élaboration d’une liste de blogs/sites/pages sur un sujet précis
- Une revue de blogs ou de sites
- Une check-list utile dans le domaine dont vous parlez
- Un livre blanc :-)

A propos des liens « entrants », il vous faudra savoir qui fait des liens vers vous (pour le remercier ou le vilipender suivant la nature du lien ).
Vous avez 2 méthodes à votre disposition. La première consiste à faire une requête sur Google à propos des liens entrants vers vous.
Vous pouvez faire ceci dans la « recherche avancée » de Google ou alors en tapant directement dans la recherche de Google :

  link:www.toto.com   où www.toto.com est votre site (Attention au fait qu’il n’y a pas d’espace après les : )

Le résultat de cette requête vous donnera un résultat statique.
Si vous voulez être tenu au courant des liens récents qui sont faits vers vous, alors vous pouvez faire une recherche dans technorati ou blogsearch en indiquant comme objet de recherche votre site mais aussi, dans le cadre d’une deuxième recherche, le nom de votre société.
N’oubliez pas que le résultat de ces recherches EST AUSSI un flux RSS, que vous pouvez donc mettre dans votre lecteur de flux ou recevoir par mail. Ainsi dès que quelqu’un fera un lien vers vous ou parlera de vous, vous serez au courant.

… à suivre … (tout ceci est aussi dans le livre “Blogs et Entreprises” de Tubbydev)

Augmenter son audience web et son référencement naturel 1

Augmenter l’audience de ses pages web est la préoccupation principale des propriétaires et acteurs du web. Souvent par jeu ou plaisir de l’ego, la recherche d’audience est aussi quelque chose d’important dans le cadre d’un site ou d’un blog personnel.

Nous commençons donc ici une petite série de notes sur la manière réelle et concrète d’ augmenter son audience web et notamment son référencement naturel .

Tout d’abord, il faut fermer son ordinateur et se poser 2 questions essentielles :

Quelle est la cible des pages web dont on veut augmenter l’audience ?


– les  “déjà” clients ?
– de nouveau prospects ?
– tout le monde ?
– les journalistes ?
– une catégorie de gens spécifiques ? (chercheurs ? commerçants ? etc..)

Souvent la réponse à cette question est multiple mais il y a toujours UNE réponse plus importante que les autres.

Une fois ceci bien défini, la façon dont sont organisées les pages web, dont est présenté le contenu ainsi que le texte et les titres seront mieux faits EN FONCTION de la cible.

Un cas typique : si un blog est fait pour ramener de NOUVEAUX clients, il ne doit pas s’adresser aux « déjà clients » ; il ne cherchera donc pas à faire de la fidélisation mais de l’acquisition de clients ; la façon de présenter les choses sera complètement différente !

N’essayez pas de créer des pages web qui s’adressent à tout le monde ! Chaque page doit avoir une cible définie pour être performante.. Mi fa tutte mii fa niente !

Quelle est l’action concrète qu’on veut que fassent les internautes qui arrivent sur une page web qu’on gère ?

  • Appeler la société ?
  • Envoyer un mail ?
  • Transmettre ce qu’ils ont lu/vu/entendu à d’autres ?
  • Aller sur un site de vente ?
  • cliquez sur un lien ? (de pub ? )

Souvent les sites web et blogs professionnels n’incitent pas leurs lecteurs à une action concrète. Il en résulte que les lecteurs du(des) blog(s) lisent, écoutent regardent et.. pensent que c’est intéressant.. ou nul.. et passent à autre chose… alors qu’un simple mailto ou incitation au contact ou à aller voir qqch de concret aurait pu transformer la présence de l’internaute en action concrète profitable à l’entreprise.

Une fois l’audience cible déterminée, il faut bien avoir à l’idée qu’il existe 4 sources potentielles d’audience :

Le trafic direct, Le trafic « liens », Le trafic acheté, Le trafic naturel.

… à suivre … (tout ceci est aussi dans le livre “Blogs et Entreprises” de Tubbydev)

Simplifiez vos pages web !

Web_2_berlinSimplifiez vos pages web ! C’est le principal enseignement de la très intéressante intervention de Leisa Reichelt au Web 2.0 à Berlin mardi dernier. Leisa Reichelt donnait 2 cours  “Collaboration, Techniques that Really Work: Productivity, Creativity, and Consensus “ et “  Improving Your Site’s Usability, What Users Really Want”. Nous parlerons ici seulement de la deuxième conférence. 

 

 

Lire la suite "Simplifiez vos pages web !"

Reseau social dans le monde professionnel : l' exemple d' Expernova

ExpernovaNous avons fini il y a quelques temps un projet très intéressant, Expernova.

L’initiateur du projet et créateur de l’entreprise qui va l’exploiter est Pascal Magnier qui après quelques années de travail dans un groupe a décidé de lancer un réseau social mettant en relation entreprises, universités et pôles de recherche.

Expernova est un exemple typique de ce concept de “réseau social” dont on entend parler de partout, adapté au monde professionnel: les fonctionnalités du réseau sont habituelles mais l’objet du réseau social est identifié et délimité.

Pour réaliser ce projet et suivant les pratiques habituelles de Tubbydev, nul besoin de réinventer le fil à couper le beurre ! Nous avons utilisé comme socle, notre plate-forme préférée pour faire des réseaux sociaux, plate-formes de blogs, places de marchés: Wordpress Multi-users (à ne pas confondre avec wordpress.com ou wordpress le logiciel de blog “simple). Le design a été acheté pour 3 francs 6 sous sur Revolution Theme  (D’autres solutions “pas cher” existent: Design gratuit ou presque )

Voyons maintenant les fonctionnalités et comment ceci a été réalisé facilement pour un budget inférieur à .. on ne le dit pas pour ne pas effrayer les sociétés classiques de développement ;-)) mais si quelques lecteurs veulent essayer de deviner en donnant un chiffre dans les commentaires de cette note, on indiquera en réponse + ou – et celui qui gagnera aura droit à une console de jeux type WII (mais pas Wii ;-)) -mais une vraie console de jeux  !!)

Lire la suite "Reseau social dans le monde professionnel : l' exemple d' Expernova"

Blog et e-commerce: le bon exemple d' Allomarket et allobuzz

AllomarketIl était une fois un gars sympa, Iggy (l’acteur phare de 4 garçons plein d’avenir, un film culte) qui décida de se mettre à bloguer puis à faire de l’e-commerce.

D’autres gars plein d’avenir et sympas , les tubbydev boys lui conseillèrent de commencer par utiliser powerboutique (1and1 n’avais pas encore ses super offres) -50 euros par mois– et ensuite éventuellement de créer sa propre boutique (pourquoi créer quelque chose et ne pas utiliser des choses déjà existantes quand on a aucune idée des flux futurs ?? Ca semble être du bon sens mais bizarrement, rares sont ceux qui font ceux-ci .. Il en résulte des dizaines de projets où l’on crée des boutiques ou des places de marché qui sont de véritables usines à gaz dont la plupart des fonctionnalités ne servent pas car la réalité des flux n’est pas celle imaginée par les gens quand ils “phosphoraient” dessus …).

Powerboutique était idéale comme boutique, au sens de rayons, processus d’achat et de paiement mais pas comme vitrine.

L’idée était d’avoir comme vitrine un blog, c’est à dire un système de publication permettant facilement et sans coûts importants de publier du contenu permettant de référencer NATURELLEMENT les objets à vendre.

AllobuzzEn bref, on publie avec le blog des articles décrivant les produits, leurs avantages, leurs prix, etc.. et un lien permet d’aller les acheter dans la boutique (qui sert surtout pour l’achat, la confirmation de l’achat, les paniers, le reporting en back-office, la jonction avec le système de paiement, etc….).

Iggy a compris aussi que dans le e-commerce moderne, le principal n’est pas le produit ou la boutique mais la vitrine !! c’est à dire  le contenu qui va permettre aux produits d’apparaître où il faut sur google et autres. (Rappelez vous que comme il y a plus de contenu publié chaque jour que de capacités de lecture, un “bon” contenu ne suffit pas à attirer le chaland .. qui de plus ne se lève pas avec l’idée d’aller chez vous acheter un produit et qui en fait se f.. de ce que vous proposez … ).

Iggy a donc construit allomarket (c’est ça .. rigolez en regardant ce qu’il vend .. et lisez la suite ) comme boutique et allobuzz comme vitrine (allobuzz vient d’être passé sur un serveur mais jusqu’à très récemment c’était ce qu’il y a sur http://allobuzz.wordpress.com  ).

Au bout de 8 mois d’activités, Iggy fait 80000 euros en Septembre (70000 en août) ... et des gens lui envoient des mails pour qu’il publie des articles sur leurs produits sur allobuzz.. (ah oui, Iggy est seul dans son activité).

Bien sûr, tout son chiffre ne vient pas d’allobuzz (il fait aussi du adwords) mais une grosse partie de ses ventes en dépend.

En résumé:

  • l’important dans le e-commerce de 2008 c’est la VITRINE et pas les rayons (et rien de mieux qu’un blog comme outil de publication car la vitrine doit changer chaque jour en fonction de l’actualité et des mouvements sur google)
  • la boutique n’a pas besoin d’être un airbus A340, il suffit qu’elle permette au client d’acheter et de payer rapidement et au taulier de mettre en rayons et de voir qui achète, qui paie, où livrer et comment contacter la personne (le reste est de la poésie ou du blabla)
  • bravo Iggy (pur une fois qu’un client suit nos conseils de A à Z

Si vous aussi vous voulez faire du e-commerce réussi, contactez-nous !!

 

 

E-commerce : quelle est le meilleur système de boutique ?

L’actualité étant au e-commerce après le salon de la semaine dernière, il nous a semblé intéressant de faire un point sur les systèmes de boutiques qui existent et de déterminer quel est le meilleur actuellement.

On a donc regardé les systèmes powerboutique, myeshop, boutique-expert, votreboutiquepro et les boutiques 1and1 et amen et le résultat est .. taratata .. que le meilleur système de boutique e-commerce prête à l’emploi est la solution eboutique de 1and1 !

(Ce n’est que NOTRE avis et en septembre 2008).

On ne va pas  faire un comparatif de tous les systèmes (ça empêcherait de vendre )  mais juste décrire les extraordinaires possibilités des boutiques 1and1 dans leur version basique à 9,99 euros HT par mois !!

 

Lire la suite "E-commerce : quelle est le meilleur système de boutique ?"

Modèles de documents pour créer et gérer une entreprise

Tant que la grande méchante crise n'a pas encore tout décapité en France, la mode de la création ou de la reprise d'entreprise qui était relancée ces derniers temps continue.
Vous qui rêvez de devenir Bernard Tapie (si si ! c'est un modèle .. de persévérance et de pragmatisme ;-)) et qui êtes en phase de finalisation de votre projet (ou qui avez des amis en train de ..) rappelez- vous que les clients sont en France + difficiles à trouver (et surtout à faire payer) que les investisseurs. Il en résulte que beaucoup d' " entrepreneurs" se sont d'abord enrichis perso grâce au pognon des investisseurs, notamment parmi les entrepreneurs du web portées aux nues par les médias ;-)) 
 
Cette première partie était pour attirer votre attention et réprobation bien sûr :-))
 
Maintenant le principal:
 
Faire des docs pour investisseurs ou autres est ch...  Rien de tel que des modèles déjà prêts, non seulement de business plan mais d'états financiers ou même de reporting (pour montrer qu'on va être très concrets et qu'on est conscient que Mme Michu doit faire l'objet de reporting..)
 
Dieu Microsoft a pensé à tout et a une page complète de son site (méconnu  .. sans "e"  car je parle du site)  qui vous propose en téléchargement gratuit des modèles de docs (avec souvent la manière de les adapter à VOTRE problème)
 
Finances et comptabilité
•Planning financier
•États financiers
•Des modèles d’analyse des moyens, de bilan prévisionnel, de business plan, de plan d’action...
•Des modèles de compte de résultat, de détail de financement, de liste de fournisseurs, de plan de trésorerie...

•Juridique
•Formulaires juridiques liés aux entreprises
•Formulaires liés à l'immobilier et la location d'un logement

•Réunions et projet
•Arrière-plans Microsoft PowerPoint
•Planification de réunions et de séminaires
•Gestion de projets
•Autres...

•Comptabilité et rapports

•Gestion commerciale

•Graphiques et diagrammes
•Organigrammes
•Organigrammes hiérarchiques
•Diagrammes réseau
•Autres...

•Ressources humaines
•Des modèles d’auto-diagnostic, de bilan de compétences, de contrat de travail, de CV...
•Salaires
•Feuilles d'heures et horaires de travail
•Embauches
•Autres...


•Marketing
•Documents commerciaux
•Lettres destinées à la clientèle
•Plans de marketing et présentations
•Des modèles prêts à l'emploi de lettre et télécopie
•Autres...

•Commandes et inventaire
•Gestion des commandes
•Contrôles des stocks
•Livraison
•Autres...

•Ventes
•Outils de suivi des ventes et de la clientèle
•Plans de marketing et présentations
•Lettres de vente

•Formation
•Présentations de la formation Microsoft Office
•Ressources de formation

•Voyages et cartes
•Pour les voyageurs
•Pour le secteur du tourisme

•Création d'entreprise
•Le guide du créateur d’entreprise : plusieurs étapes pour construire votre projet
 
et tout ça sur http://www.microsoft.com/france/pme/services/creer-son-entreprise/default.aspx
Pour le reste, si vous avez un projet "web", "Internet", contactez-nous et on s'occupera du système :-))
contact@tubbydev.net