Contenu du web

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous

Contenu du web


Alternatives pour iGoogle

Par quoi remplacer iGoogle quand celui-ci fermera ses portes ?

Par Google Reader dont on ne voit pas bien la différence ? Par un desk twitter (sur lequel on transfèrera les flux rss –car rappelons-le  twitter = rss) ?

Il y a un site pour sauver iGoogle et sur ce site, une énorme liste de toutes les alternatives qu’on peut imaginer.

Après la Liste de réseaux sociaux ou celles des box (note d’avant), voici la liste des alternatives à iGoogle:

Lire la suite "Alternatives pour iGoogle"

JolieBox, GlossyBox, My Little Box et autres: la liste des box

BoxCette année, la BOX est le truc à la mode quand on monte la start-up Serge-t'es-un-gagnant-Karine-sa-race. Ce n'est plus le groupon like pour le domaine x, la population y qui habite dans z ni le service vidéo pour les adeptes de g dans a ni le sous-facebook pour chiens faisant du skate-board.

Cette année le top c'est la box car de savants esprits ont décrété que des milliards de gens allaient adorer s'abonner à un service (le mot service change tout) qui, chaque mois ou à une autre fréquence, leur enverrait une jolie boîte avec des échantillons de produits (ah non Monsieur, de vrais produits).

En résumé, on n'achète plus de savon mais on s'abonne à savon box. Tiens personne n'a créé dentibox ?

Derrière tout ça, il y a la manne de l'abonnement financier avec souvent la carambouille qui consiste à avoir 2 sociétés, une qui vend le service et qui peut avoir des pertes puis partir en liquidation judiciaire avec des dettes et une autre société qui elle va gérer les abonnements (et c'est cette société qui va gagner un max).

La box c'est aussi de la novlangue. On ne s'abonne plus aux journaux ou magazines, on est au top de Serge avec la box Figaro. On ne se marie plus 4 fois, on est fan de womanbox (Meetic réfléchit à se décliner en boxdate ;-))

Le gouvernement réfléchit même à un service de box pour pigeons afin de leur fournir un projet de loi régulièrement pour que ceux-ci fassent encore plus détester le patronnat par les gens ;-)

Pas encore quand même:

  • la box des box
  • le retour du boxon (bien que ce pourrait être vendu en abonnement)

Pour en revenir aux box, vous connaissez JolieBox, Glossybox, My Little Box mais connaissez-vous les autres services de box dans les autres pays ?

Après la très populaire Liste de réseaux sociaux , voici une liste des services box ou boxes notament aux USA:

Lire la suite " JolieBox, GlossyBox, My Little Box et autres: la liste des box"

Droit d'images et presse française, 2 poids 2 mesures selon le rôle ? Exemple du Parisien

Alors qu'on avait compris que la presse française veut que Google paye car il ose leur renvoyer du trafic en reprenant partiellement leurs nouvelles (il va falloir que le législateur énonce une fois pour toute la loi en ce qui concerne la reprise d'un flux rss public.. Il est toujours étonnant de voir des gens demander avec aplomb que leur flux RSS ne soit pas repris alors que la loi et la jurisprudence ne sont pas si claires:

En France, la responsabilité des personnes diffusant des flux RSS sur l'Internet relève de la loi LCEN du 21 juin 20041. Selon son article 6, l'éditeur est responsable du contenu diffusé sur l'Internet, tandis que l'hébergeur n'engage sa responsabilité que sous certaines conditions.

L'application de ces régimes de responsabilité au domaine des flux RSS se précise grâce à la jurisprudence. Selon des décisions récentes, l'abonnement à un flux RSS et son agencement dans différentes rubriques entraîne pour le webmaster du site la qualification d'éditeur2. En revanche, le webmaster d'un site composé d'un moteur de recherche alimenté par des flux RSS n'est pas éditeur mais hébergeur, faute d'exercer un contrôle sur les informations référencées3
.      )

et que donc la presse imagine pouvoir se passer de Google (sans avoir compris que Google ne gagne rien avec eux et les utilise juste comme décoration cf http://www.mondaynote.com/2012/11/04/the-press-google-its-algorithm-their-scale/ )  

voici que de plus en plus de sites de medias "officiels" se lâchent avec les vidéos.

Dans le domaine du foot, est-ce le fait que Canal+ n'ait plus les droits et que BeinSport est moins respecté ou moins craint ?

.. Toujours est-il que l'on voit fleurir les vidéos des buts autrefois très évitées sur ces sites.

Nous avions parlé de Melty qui diffuse les vidéos de buts français sur sa partie .. italienne.., vidéos  récupérées et hébergées sur son serveur en France Lever des fonds et diffuser du contenu illégal ? Petit exemple avec melty et ses actionnaires pigeons ) et voici qu'on tombe ce matin sur Le Parisien qui diffuse sur son site la vidéo de PSG Zagreb et des 4 passes d'Ibrahimovic.

Lire la suite "Droit d'images et presse française, 2 poids 2 mesures selon le rôle ? Exemple du Parisien"

Que devient Bernardtapie.com ?

Où est donc passé le multi-tâches Bernard Tapie avec son super ... site bernardtapie.com ?

Après un début en fanfare sur les medias mais en quasi silence sur le web (voir Bernard Tapie se lance dans la vente privée sur Internet et Bernard Tapie n’ a pas choisi le bon business sur le net !), on n'avait plus entendu parler de Bernardtapie.com pour à nouveau voir de la pub télé au printemps.

Bernardtapie.com a-t-il de l'audience ou est-il dopé à l'achat de trafic  ?

Tout d'abord rien n'a vraiment changé dans le seo du site bernardtapie qui n'a pas été amélioré depuis la première version (voir Audit SEO ref nat du site bernardtapie.com ).

L'allure du site a changé:

Lire la suite "Que devient Bernardtapie.com ?"

Bons plugins pour Gmail

Les plugins pour Gmail sont peu connus. Pourtant ils peuvent grandement améliorer la productivité et l’efficacité de gmail qui est souvent l’écran du base du travailleur du web Clignement d'œil

Premier détail qui a son importance, un plugin pour gmail n’est pas un truc qui va s’implémenter DANS gmail. Il s’agit d’un plugin pour Firefox ou Chrome.

Voici la liste des plugins les plus utiles .. pour gmail.

Lire la suite "Bons plugins pour Gmail"

Twitter meilleur que les sondages classiques pour trouver le gagnant des Elections ?

Twitter est-il un meilleur outil que les sondages pour prédire un évènement ?

Certains chercheurs le pensent ou essaient de trouver des corrélations ou le contestent (http://www.aaai.org/ocs/index.php/ICWSM/ICWSM10/paper/view/1441/1852   ;  http://cs.wellesley.edu/~pmetaxas/How-Not-To-Predict-Elections.pdf  ; http://www.slideshare.net/timmsprenger/predicting-elections-with-twitter ; http://techpresident.com/news/22143/no-credible-proof-twitter-can-predict-elections-researcher-finds  ) .

La base de raisonnement communément admise repose sur les considérations suivantes:

- le contenu de twitter est spontané donc moins travaillé moins calculé que le contenu “habituel” du web (surtout

- les acteurs de l’élection tweetent donc “lâchent” des infos mais surtout une humeur ou des indices non seulement par le texte mais par la fréquence ou d’autres paramètres de leur activité sur twitter

- les “éponges” (certains medias ou certains “influents” de twitter –on refuse d’utiliser ce mot débile de curateur)  tweetent aussi et donc “ressortent”, “synthétisent” une sorte de “sentiment” général

Ces éléments et d’autres peuvent donner donc à penser qu’on peut trouver dans le contenu de twitter de quoi “prédire” ce qui va se passer puisque la matière est au moins aussi importante que celle qui donne les sondages, avec l’avantage énorme que (pour l’instant) les acteurs de twitter ne se sentent pas sondés donc n’opèrent pas en connaissance de cause ou en corrigeant leur “nature”.

A l’occasion des élections présidentielles, nous avons donc mené la petite expérience suivante.

Lire la suite "Twitter meilleur que les sondages classiques pour trouver le gagnant des Elections ?"

Le livre numérique fait flop

Le livre numérique fait flop en France.

Les gens qui ont parié et investi parfois des sommes colossales sur le livre numérique (alors que dans le même temps les éditeurs classiques ont du mal à trouver de l'argent) commencent à vraiment trouver le temps long.

Tout le monde connaît les chiffres du livre numérique aux USA: près de 15% du marché du livre total.

Oui mais en France le livre numérique ne représente que 0,5% du marché du livre.

Lire la suite "Le livre numérique fait flop"

Adopteunmec ou l'art de faire adopter un contrat cher annuel en partant d’un autre contrat

Ayant lu la note sur Meetic, ses étranges conditions d’abonnement, de rétractation et le traitement des données personnelles, un lecteur nous a envoyé ses aventures malheureusement non amoureuses avec le site adopteunmec.com

Avant de lire les étrangetés d’ adopteunmec.com  , pour ceux qui veulent en venir à la conclusion rapide, sachez que ce site n’a rien à envier à Meetic en ce qui concerne ce qu’on pourrait appeler le “racket” du coeur du porte-feuille ;-)

Lire la suite "Adopteunmec ou l'art de faire adopter un contrat cher annuel en partant d’un autre contrat"

Une souris qui redonne le sens tactile

En projet chez Andy Kurovets et via newsnours,  une souris qui risque de redonner le lead du sens tactile au bons vieux matériels … ;-)

 

Lire la suite "Une souris qui redonne le sens tactile"

Mentions légales sur un blog: 2 poids 2 mesures ?

Voici donc que le propriétaire du nom de domaine tubbydev.com se retrouve à la Police Judiciaire, pour une “audition” (terme employé par le fonctionnaire de police) pour une “infraction” de “non mise à disposition du public d'informations identifiants d’éditeur d’un site de communication au public et en ligne”.

Ce qui gêne on ne sait qui (étrangement les termes employés sont exactement les mêmes que ceux de la lettre de menace de l’avocat de Rentabiliweb Jean-Marc Fedida –cf Convocation à la PJ pour absence de mentions légales .. Fedida ou pas ?  mise à jour après l'audition à la PJ) c’est qu’il n’y ait pas de mentions légales sur tubbydev.com, enfin sur la page d’accueil (car une page contactez-nous avec pas mal d’informations, existe depuis 2005 avec un lien sur chacune des notes).

D’après le policier de la PJ qui a appelé, le “parquet” s’est auto-saisit de cette infraction !

Alors pourquoi tubbydev.com et pas un autre site ? Mystère et boule de gomme ou alors mécontentement de quelques puissants à cause de ça ? ;-)

Le policier au téléphone n’a pas aimé du tout cette hypothèse et a dit qu’on avait l’idée d’un complot contre nous.

Donc il s’agit d’un pur hasard si le parquet ou le procureur trouve une infraction sur tubbydev.com

Il ne faudrait pas imaginer surtout qu’en termes d’infraction sur les mentions légales, il y a 2 poids 2 mesures …

Car dans une multitude de blogs ou de sites, il n’y a pas les mentions légales obligatoires et ça ne gêne personne.. Mentions légales sur un blog: 2 poids 2 mesures  avec une prédilection pour les petits et les sans grades tandis que les puissants s’affranchissent entre eux ?

Par exemple:

Lire la suite "Mentions légales sur un blog: 2 poids 2 mesures ?"

Comment appeler et parler au Père Noël ? -gratuitement

La société Manifone (qui édite aussi Manikari ) a une initiative sympa pour Noël.

Le site Appeler le Père Noel  permet aux enfants (et aux adultes aussi) d'appeler (gratuitement !  pas de numéro surtaxé mais un appel directement via une appli sur le site) le Père Noël .

Le Père Noël dialogue un peu avec l'enfant et lui demande sa liste de cadeaux.

Toute la conversation de l'enfant avec le Père Noël est ensuite envoyée aux parents par mail (à l'adresse mail donnée lors de l'arrivée sur le site).

Les mails ne sont pas gardés et servent juste pur le renvoi de la conversation de l'enfant.

Parler au Père Noël se fait via l'ordinateur (il faut un micro) et un flash (avec une très bonne qualité notamment au niveau de la suppression de l' echo).

Pour une fois qu'il y a un truc web sans idée commerciale derrière, il faut parler de Appeler le Père Noel

Appeler-le-pere-noel

 

Vente de lunettes en ligne : arnaque ou miroir aux alouettes ?

vente de lunettes en ligne Parmi les modes du web actuellement, la vente de lunettes en ligne.

Après le premier site à s’être lancé, Direct Optic, qui au début était même le site d’une société de droit nord oups sud-coréen - http://coreeaffaires.com/2011/09/09/les-lunettes-made-in-korea-de-direct-optic/ (pour éviter de tomber dans des embrouilles avec les opticiens français ?), plusieurs sites se sont lancés.

Maintenant, ce sont les opticiens traditionnels qui se lancent dans la vente en ligne (Krys par exemple) et les oligarques de l’ Internet comme Marc Simoncini  (qui ayant sans doute étudié les photos des membres de Meetic et étant stupéfait par le nombre de gens qui se contactent quand même s’est dit qu‘il y avait besoin de lunettes en France ).

Différentes études sur les opticiens en ligne sont sorties mais aucune n’a regardé quel type de lunettes portaient les fondateurs de ces sites.

Lire la suite "Vente de lunettes en ligne : arnaque ou miroir aux alouettes ?"

Top du référencement naturel pour les politiques et l' élection présidentielle

6 mois avant l'élection présidentielle, les équipes de campagne des candidats déclarés semblent avoir quelques idées, tactiques et stratégies à propos de leur "présence" web.

Parfois il s'agit juste d'occuper le terrain en faisant relayer la "bonne" parole via des sympathisants ou des gens payés pour ça (certaines agences de rp vont s'en mettre plein les poches).

Dans quelques cas (devinez lesquels .. indice ici ;-))  il s'agit aussi de mener une sorte de guérilla défensive (enterrer ou détourner certaines vérités gênantes -exemples à suivre: sarkozy et l'augmentation de la dette publique française depuis 2002 ou Bilan de Sarkozy dans le domaine de la criminalité - ) ou offensive (mettre en avant certaines images ou illogismes des adversaires).

Très souvent pour ces politiques et leurs conseillers, il s' agit de regarder ce qui se passe, ce qui est sur le web.

Mais là, il y a de vraies différences entre ceux qui se regardent eux-mêmes, ceux qui regardent la présence des sujets qui intéressent les français, ceux qui regardent les sujets qui les intéressent eux-mêmes et ceux qui ne regardent que ce que disent certains supports pré-sélectionnés comme dans la vie réelle, sans qu'on sache vraiment leur "importance" en terme d'audience.

Au milieu de ce problème plus complexe qu'on ne le dit en général mais moins qu''il n'y paraît, les "agences" de comm, de rp, de conseil, de web et de potions magiques essaient de vendre leurs soupes, leurs outils et leurs veilles avec comme huile d'olive l' "influence" et comme sel "les réseaux sociaux", 2 notions que plus personne ne peut clairement définir tant elles sont utilisées n'importe comment, n' importe où et comme ça arrange les cuisiniers qui s'en servent.

Nous nous sommes donc dits chez Tubbydev qu'il serait marrant de voir effectivement et concrètement quels étaient les supports les mieux référencés naturellement à propos des actuels candidats à l' élection présidentielle.

Lire la suite "Top du référencement naturel pour les politiques et l' élection présidentielle"

Fichier en ligne et fichage: quid du site Eopin.info ?

Si vous aimez les listes de coordonnées en ligne accessibles directement, allez faire un tour sur http://www.eopin.info

Pour chaque département français, vous avez accès directement à une liste de noms et numéros de téléphone de gens qui ne sont même pas au courant de ça ..

Le “service proposé” ? 

A la différence d'un annuaire "classique" sur le Web, Eopin n'a pas vocation à vous donner les coordonnées d'une personne en particulier mais à vous fournir une liste de numéro de téléphone et d'adresse de prospects à contacter pour leur proposer vos produits ou service.

marketing direct

Qui édite ce site Eopin.info ? La réponse ici

http://www.eopin.info/eopin/qui.html

Racket de commentaires par Facebook et Twitter

racket facebook De plus en plus de sites n’acceptent les commentaires sur les articles QUE pour les utilisateurs qui sont connectés par Facebook ou Twitter (manière indirecte de s’identifier pour commenter).

Outre le fait que ce système transmet, en ce qui concerne facebook, un tas d’informations et d’ autorisations, souvent à l’ insu de l’ internaute et que celui-ci se retrouve connecté à son “facebook” sans même le savoir, simplement parce qu’il veut commenter quelque chose, cette façon de faire implique donc qu’il est impossible de commenter sans déclarer sa facebookerie ou sa twitteritude ..

Commenter devient dont encore moins libre que publier puisque le cadre est imposé.

Si un site veut identifier ses “commentateurs”, ne peut-il donc pas obliger à une identification “classique” ?

Quel est son intérêt d’aller apporter du contenu et des informations gratuites (ce qu’il fait en réalité) à Facebook qui ne le paie en retour d’aucune façon ?

Comment Facebook et Twitter réussissent-ils ce racket parfait et sans douleur (du moins immédiate) dans un environnement francophone où normalement les gens sont méfiants et attachés à ne rien donner gratuitement ?

Est-ce seulement de la fainéantise de la part des “développeurs” et “webmasters” ou la certitude d’être “à la mode” et de répondre à une envie ou une espérance de retombées d’audience ?

Suggestion de mots clés

Vous connaissez tous les outils gratuits traditionnels de suggestion de mots clés comme

(et vous en connaissez l' usage d' autant plus que vous avez lu LE livre de la rentrée ;-))

Blogs Bless you, un livre qui n'est pas QUE sur les blogs -surtout dans le sens idiot de blog = jeracontemavie- mais aussi et surtout sur le référencement, la recherche d'audience et les "bons trucs" du web ..  )

https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal

http://www.google.com/insights/search/

http://www.google.com/trends

mais connaissez-vous d'autres outils GRATUITS et très intéressants pour la recherche des mots clés qui sont cherchés par les internautes ??

Lire la suite "Suggestion de mots clés"

Le web expliqué aux patrons qui n' y comprennent rien en 20 points

Patron Le web est un truc assez compliqué pour les patrons actuels.

En France, beaucoup de patrons sont issus d'une certaine culture, la culture de l' écrit, de la persévérance sur UN support, de la valeur de la mémoire et de l' effort orienté dans une direction, du management en étoile ou en rateau, c' est à dire du passage obligé par un hub ou centre de décision.

Comprendre Internet et sa partie web est donc assez compliqué pour eux, d' autant plus qu' ils sont assaillis de propositions, d' indications, d'appels à se bouger par la peur ou des modèles portés aux nues par tout un ecosystème (dont certains exemples sont pitoyables  ).

Mais heureusement, Tubbydev a décidé d' aider ces patrons français à comprendre Internet et spécialement le web en UNE page, CETTE page sur laquelle vous êtes .. (On est bons hein ? ;-)))

Voici donc en 20 points  le web expliqué aux patrons français qui n' y comprennent rien afin qu' ils n'aient plus peur, ne croient pas que d'autres vont leur passer devant avec des super mega armes atomiques de net business, ne dépensent plus des fortunes avec des gourous ou des start-ups de gens qui n'ont jamais vendu un truc de leur vie à part leur image, ne plissent plus des yeux et du cerveau quand ils voient un article de journal, n'aient plus l' impression qu' il y a des millions à côté desquels ils passent , arrêtent de dépenser des sous sur le web sans retour concret, etc, etc..

(c' est radical, extrême et pas destiné aux geeks ou aux employés qui eux ont à gérer aussi la politique interne ce qui est + compliqué: pour eux il y a Pourquoi a-t-on l' impression que les entreprises ne comprennent rien au web actuel ?)

Lire la suite "Le web expliqué aux patrons qui n' y comprennent rien en 20 points"

Le Canard enchaîné : la meilleure e-stratégie et la plus rentable des médias français

Alors que tous les médias se ruent sur Facebook, Twitter et autres "réseaux sociaux" en y dépensant une fortune via des embauches et des consultants et des prestataires, le Canard Enchaïné rest enchaïné à son modèle et ne fait rien, ou plutôt le minimum.

Comme dans la queue au supermarché, quand s'ouvrent de nouvelles caisses et que les moutons s'y précipitent, celui qui ne fait rien, non seulement s' économise mais passe souvent le premier, via la caisse abandonnée !

Le Canard Enchaïné (comme Tubbydev ;-)) a la meilleure attitude et en tous cas la plus rentable actuellement avec les féseaux sociaux: NE RIEN Y FAIRE.

Pourquoi c'est BON de ne rien faire sur Twitter ou Facebook ?

Lire la suite "Le Canard enchaîné : la meilleure e-stratégie et la plus rentable des médias français"

Servier fait des erreurs qui tuent mais n’ aime pas les approximations des blogs et envoie ses avocats

Le laboratoire Servier , devenu très connu du grand public depuis que l’on sait que le Mediator a tué des milliers de gens, n’admet pas lui, les approximations des blogs.

Le blog http://www.bien-etre-beaute-forme.com a publié quelques notes au sujet des médicaments interdits ou mis sous surveillance:

http://www.bien-etre-beaute-forme.com/liste-des-77-medicaments-interdits/

http://www.bien-etre-beaute-forme.com/le-valdoxan-sous-surveillance/

http://www.bien-etre-beaute-forme.com/medicaments-retires-du-marche-en-mars-2011/

Le 2 février, Xavier Buffet Delmas et Laura Morelli, 2 avocats travaillant pour Servier (cabinet d’ avocats Hogan Lovells, 6 avenue Kléber, 75116 Paris)  envoient à la propriétaire du nom de domaine http://www.bien-etre-beaute-forme.com une mise en demeure que voici.

Lisez la ne serait-ce que pour avoir un exemple contemporain de morgue et pour constater les certitudes de toute puissance qu’ont ces gens qui font des erreurs qui tuent et leurs valets qui menacent pour eux !

Mise en demeure Servier

image

image

image

 

Les 2 avocats de Servier, Xavier Buffet Delmas et Laura Morelli, du cabinet Hogan Lovells, ne demandent pas simplement de corriger ce qui est écrit mais d’enlever carrément les notes !

Au lieu de contacter directement le blogueur, le laboratoire Servier fait envoyer par ses sbires avocats d’ Hogan Lovells, une mise en demeure avec un délai pour leur obéir de 1 jour ;-))

Comme d’ habitude avec les gens de ce genre, ils ne s’ appliquent pas à eux-mêmes ce qu’ils demandent aux autres.

Depuis des années, on savait que le Médiator était dangereux mais il n’a été retiré que plusieurs années après les premières alertes.

Peut-être qu’un avocat des milliers de morts causés par le Médiator de Servier aurait du leur donner un délai de 1 jour pour retirer leur médicament et envoyer des copies aux hébergeurs des corps morts, à savoir les hôpitaux, les morgues ou les cimetières..

Servier et ses avocats connaissent pourtant bien le principe de précaution puisqu’ils “ordonnent” au blogueur de s’ engager à ne pas diffuser d’ informations erronées de quelque nature que ce soit, concernant le médicament Valdoxan ou tout autre médicament des laboratoires Servier….

Servier et ses avocats s’ attribuent donc le pouvoir de contrôler ce qui est écrit …

D’ailleurs, comment ne pas diffuser d’ informations erronées à propos des médicaments de Servier puisqu’on sait maintenant que durant des années, les informations diffusés par Servier à propos du médiator étaient des informations fausses ayant causé des milliers de morts !

On reste toujours baba de voir comment des avocats peuvent accepter de gagner de l’argent en faisant de pareilles menaces..

Xavier Buffet Delmas d'Autane Xavier Buffet Delmas d'Autane du cabinet Hogan Lovells  http://www.hoganlovells.com/xavier-buffetdelmas/

et Laura Morelli du cabinet Hogan Lovells  http://www.hoganlovells.com/laura-morelli/ se considèrent ou se croient peut-être au dessus de l’ humanité, bien à l’ abri dans leurs bureaux.

 

Accessoirement, on doute que ces 2 valets aient envoyé le même genre de lettres aux journaux et aux médias installés qui écrivent écrivent sur le scandale du médiator et sur les précautions à prendre avec les médicaments Servier.

Il est aussi paradoxal que ce soit justement le laboratoire Servier, celui qui est mis sur la sellette, qui soit le seul à envoyer ce genre de menaces à des blogueurs ! (alors que la liste de médicaments contenait des médicaments d’autres laboratoires)

 

Keotag Mots clés :
 
Tags 43things :
Tags IceRocket :
Tags Buzznet :
Mots clés Technorati :

Fermes de contenus: business plan et métriques

Les fermes de contenus sont à la mode. Wikio a annoncé son "projet" avec une grosse levée d'argent et "Comment ça marche" s'y met aussi (voir article de Nicolas Rauline dans les Echos http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/tech-medias/actu/0201017417601-les-fermes-de-contenus-a-la-demande-se-lancent-a-la-conquete-du-marche-francais.htm ).

Contrairement à ce qui est souvent annoncé, la production de contenu POUR le web n'est pas une nouvelle idée.

Beaucoup de sociétés (dont Tubbydev ;-) c'est d'ailleurs notre principale activité depuis que les gens comprennent qu'un site n'est qu'un outil au service du contact donc de l'audience)  produisent du contenu pour des associations, des sociétés, des sites internet, des magazines et groupes de presse, des usines afin d'augmenter leur audience naturelle et donc leur ventes, leur revenus publicitaires ou le nombre de leurs prospects.

Le business de la "ferme de contenus" doit reposer sur plusieurs choses.

La première est que "tout le monde en parle" n'est pas du tout une bijection de "tout le monde le cherche".

Le "buzz" n'est pas une garantie d'audience.

En analysant les nouvelles des principaux quotidiens depuis longtemps, nous arrivons à la conclusion terrible pour eux que dans le domaine de l'actualité, - de 15% de ce dont les journaux parlent intéresse vraiment la majorité des gens.

On peut bien évidemment attribuer aux journaux une fonction "éducative" mais il ne peut y avoir plusieurs "Le Monde" et cette fonction "éducative" et de "sélection de l'information" n'est pas compatible avec la recherche d'une grosse audience.

Exemple typique: la réforme de la santé voulue par Obama aux USA. Les journaux français en ont fait parfois leurs unes et beaucoup de pages mais c'est un sujet qui n'intéresse personne en France sur le net. Obama en général n'intéresse personne en France hormis une petite minorité intellectuelle parisienne à la limite moins importante en nombre que le nombre d'enfant ayant accès au net et croyant qu' Obama est l' âne de Shreck car ce dernier a la même voix que celle d' Obama aux Guignols de l'info.

Revenons à la ferme de contenus du côté du client:

1- ai-je besoin d'audience naturelle, cad d' internautes qui viennent par les moteurs de recherche (Google en France)

2- d'où viennent mes actuels "visiteurs" ? (audience achetée sur Adwords ou autre, pub "classique", connaissance de mon nom sur Internet, etc ??)

3- mon audience "achetée" ou de "réputation" coûte-t-elle + cher qu' une audience "naturelle" ? (il est des cas où l'audience "achetée" a un coût plus faible)

4- que vais-je proposer à mes visiteurs en audience naturelle (un des principaux problèmes: le gars arrive sur une page et ensuite fait quoi ??? il se gratte ? Il télécharge un document ? il envoie un mail ? il appelle un numéro .. ou il retourne voir autre chose ??? -- entre autres possibilités: le contenu produit par la ferme peut servir de produit d'appel opur du contenu produit en interne, peut-être très intéressant mais pas assez "google friend" )

5- ai-je les moyens en interne de créer du contenu web pour attirer de l'audience naturelle sans que ça me coûte + cher que le bénéfice de cette audience naturelle ?

Du côté de la "ferme de contenus", d'autres questions se posent:

- quelle est l'audience naturelle que je peux faire gagner à mon client (quel est le potentiel des visites sur son secteur et business de par les requêtes faites sur Google à son sujet, en rétrécissant ou élargissant le scope initial ) ?

- quelles sont les limites de ce qu'on peut écrire ? (anecdote: une marque de prêt à porter refusait qu'on parle de l'animal emblématique qui la désigne, comme autre chose qu'un "créateur" .. dur dur ..)

- sur quels sujets d'actualités vais-je pouvoir rebondir pour faire du "cadrage débordement" ?

- comment faire comprendre à mon client, le cas échéant, que son sujet et ses mots n'intéressent pas grand monde et qu'il faut soit avoir de petits objectifs soit élargir le "scope" ?

- comment vais-je facturer le client (à la note - ce qui est réducteur puisqu'avant d'écrire il faut analyser, surtout après le lancement .. au temps passé ... à la performance .. au partage de revenus publicitaires ? .. A partir de quand mon travail sera plus cher que son trafic équivalent acheté ?)

- sur quels délais va-t-on s'engager ?  (combien de temps pour amorcer, combien de temps pour performer, combien de temps pour stagner ?)

- dois-je former le client à écrire ?

- sur quel support vais-je écrire ? (sur le support du client qui si ça se peut est "anti-google"  - peut-être un audit à faire -->Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO-ou sur un support monté spécialement ou sur un sous domaine où mes pages produits seront cachées en frontal)

- quelle proportion de contenu de fond, quelle proportion de contenu d'actualités ? (= endurance vs fractionnés)

Toutes ces questions n"ont pas de réponses absolues car celles-ci dépendent du secteur, du contexte, du moment de l'année (hé oui, tout influe) et bien sûr du budget.

Chez le client, la "ferme de contenus" a des ennemis:

- le département IT qui en général a du mal à accepter que des pauvres trucs gratuits comme wordpress aient + d'audience et d'efficacité que le mega CMS monté ou acheté très cher ou qui a du mal à accepter d'être de simples techniciens au service du contenu (content is king, not ? ;-))

- les rp/journalistes/créatifs qui découvrent que le prospect sur Internet se fout un peu de ce qu'ils font; les RP ont peur pour leur budget (et leurs agréables moments de brainou bain storming, les journalistes ont du mal à comprendre que ce qui les intéresse ou intéresse leur patron -pour qui ils écrivent, n' intéresse pas ce &""#à@@ d' internaute; les "créa" ont du mal à voir des pages "moches pas belles sans design" être beaucoup plus vues que celles qu'ils ont montées

- les spécialistes du secteur qui se sont construits un langage, un wording, des référents et découvrent que si ils continuent à utiliser les mots de LEUR secteur, ils n'attireront pas de NOUVEAUX client, prospects qui souvent utilisent d'autres mots .. (exemple: si vous êtes dans le "management de transition", et que vous passez votre temps à expliquer que ce n'est pas de l' "interim cadres", il va falloir comprendre que beaucoup de prospects cherchent sur Google "interim cadres" ;-)); si vous êtes dans la mode et que vous kiffez suir la dernière création de misumoto kiragashi, il va falloir comprendre qu'il n'intéresse personne en france à part vous et 15 hayy few people invités au cocktail super VIP des RP de la marque où un des mais du patron a investi; pire encore, vous travaillez dans un magazine et vous vous apercevez que le changement de patrons dont parlent les journaux intéresse moins les gens que les oops de Victoire de Plus Belle la Vie ;-))

Au service de la ferme de contenus, des outils gratuits comme Google Insight, Google Ad planner, Google suggestion de mots clés, Webmaster google Tools, Foxy SEO ou Semrush (voir notamment  Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic etAutre outil de SEO: Foxy SEO Tool).

Toutes les réponses aux questions qui précèdent doivent se baser sur des métriques et des données chiffrées.

Le business de la "ferme de contenus" n'est pas un business de marketing ou de communication mais plus que tout autre sur le net un business de chiffres. 

Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web

et c'est pareil pour les fermes de contenus.

J Rosselin indiquait hier dans un tweet qui linkait l'article des Echos : L'avenir de l'info ? Des mecs payés 5€ par article qui écrivent sur les thèmes les + cherchés sur Google #deprime

Le problème est que dans les modèles "montés" actuellement par wikio et comment ça marche, le coût de la page est supérieur.

Peut-être que le "pigiste" est payé 5 euros la page mais toute l'organisation autour, les filtres et le falbala augmentent le coût et le rendent incompatible avec le "bon" prix de production d'une page.

D'abord qu'est-ce qu'une page ?  10-15 lignes de texte ou 2 lignes et une vidéo ou 10 images et 5 mots clés ?

Si les monteurs de business qui passent dans les journaux avaient étudié de près les modèles américains dont ils disent s'inspirer, ils auraient appris beaucoup plus de choses précises.

Une page web doit avoir un coût inférieur à 5 euros, tout compris (sauf le temps d'analyse des statistiques et du sujet "quoi écrire") MAIS ce coût est lissé.

Il y a des pages qui coûtent 40 euros car elles sont "intelligentes".

Il y a des pages "bêtes" qui coûtent 50 centimes car ce sont simplement de l' organisation d' information.

Il ne faut jamais oublier une des principales maximes de Google: Internet makes information available google makes information accessible

Des pages web qui "organisent" de l'information, c'est aussi de l'audience assurée et c'est complémentaire de pages de "fond" qui ne seront lues QUE si des pages "têtes de gondole" ramènent l' internaute.

Certaines pages servent à attirer l'internaute, d'autres à l'emmener plus loin.

Certaines pages sont faites pour les jeunes, d'autres pour les vieux.

Certaines pages sont faites pour ceux qui aiment les images, d'autres pour ceux qui aiment els vidéos et d'autres pour ceux qui aiment "socialiser".

Aux USA, les grosses fermes de contenus produisent beaucoup de contenu "pas cher" avec de l'externalisation du copier/coller en Inde ou par des outils aussi simples que Google Translate (on prend l'article initial en anglais, on le traduit automatiquement en français et on traduit le résultat dans l'autre sens en anglais .. ça donne une copie "changée" qu'il faut juste nettoyer en 1 minute maximum donc une page web "pas cher" ;-)) ou par d' autres trucs.

Pour toutes ces raisons, si le "busines model" réel de wikio et comment ça marche en "ferme de contenus" correspond vraiment à ce qui est écrit dans les journaux, il ne marchera pas (on ne peut pas avoir un business sain de "ferme de contenus" en commençant par investir de l'argent; la femre de contenus doit être rentable dès la première phrase !).

Si vous êtes client d' une ferme de contenus, demandez d'abord aux gens qui vous proposent un service leurs PROPRES réalisations. Quelqu'un qui n'a pas ses propres supports ne comprendra au mieux que pendant un mois comment écrire sur le web.

(c'est d'ailleurs la même chose pour les "agences de référencement", demandez aux intervenants leurs sites ou blogs personnels et vérifiez-en le "référencement" sinon vous tomberez entre les mains de types qui sont dépassés ou qui croient faire illusion avec seulement une invasion de liens entrants .. mais le référencement efficace, ce n'est pas ça -->Facteurs de ranking et de position de Google)

Vérifiez aussi que ce sont des gens axés sur les mesures et pas uniquement sur les mots (exigez l'accès aux métriques !!).

Une heure de travail dans le business de la ferme de contenus, c'est 30 à 40 minutes d'analyse et 20 à 30 minutes d'écriture.

Quand nous avons démarré cette activité, nous avions déjà une dizaine de sites et de blogs.

Fin 2010, nous en avons presque 40 à nous, ce qui nous permet d'entretenir, de recruter, de former en permanence de nouveaux "spécialistes" et de déterminer en quoi ils sont bons et mauvais et donc de les faire travailler, quand il s'agit d'un contrat externe, en fonction de leurs capacités.

Voici pour finir quelques progressions d'audience (99% issue de Google recherche naturelle) pour des clients à budgets mensuels de 500 euros à 5000 euros, sur des sujets aussi variés que la finance, le conseil, la mode, le commerce, la santé (ouais d'accord, cette note est aussi de la pub ;-)). -statistiques prises aujourd'hui 22 décembre donc mois de décembre pas fini ;-)) -barre verte = pages vues; barre bleue = nb de vu-

Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web
Ferme contenus web

  Stats-reg

 

Comment pirater un mail du gouvernement, de la drm, du DPSD et de plein d’ autre organismes officiels de police et surveillance ;-))

Comment pirater un mail du gouvernement, de la drm, du DPSD, de l’ Ecole militaire et de plein d’ autre organismes officiels de police et surveillance  ?

Ah ah ah, vous n’y croyez pas ? Hé bien la crise n’est pas que dans les finances publiques.. les militaires de la Direction du renseignement militaire ou de la Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense ainsi que d’autres organismes très sérieux sont aux fraises, selon cette info:

Lire la suite "Comment pirater un mail du gouvernement, de la drm, du DPSD et de plein d’ autre organismes officiels de police et surveillance ;-))"

Tester des produits gratuitement

Dans la grande saga des projets et sites internet des années 2010 qui reprennent des idées des années 1998-2000, revoici le site communautaire pour tester gratuitement des produits en échange de son avis: Trnd.com

image

On ne sait pas d’avance si ça marchera mieux en 2010 qu’en 2000. Est-ce que les marques vont externaliser le retour des consommateurs ? Les sociétés d’études marketing qui vivent de ça vont-elles se laisser faire ? L’ Europe a-t-elle changé de mentalité pour avoir des trucs comme il en existe des dizaines aux USA ?

Si dans quelques mois, il n’y a comme produits à tester que le livre du mois et des échantillons de shampoings, alors l’affaire sera pliée..

On a pris connaissance de Trnd.com par radins.com et si il y a bien UN site/système/communauté de “conseils en achats”', c’est bien radins.com truc à des années lumières des délires de start-ups et qui fournit de vraies infos à des milliers d’internautes (comme recupe.net ou d’autres services sans tambour de RP ni trompette de design mais de sacrés résultats).

Le fisc et le milliard d’ euros du commerce electronique: la mauvaise excuse des paradis fiscaux

Un rapport remis au Sénat estime à 1 milliard d’euros le “manque à gagner” du fisc pour le commerce électronique. Et en avant la mise en accusation de Google, d’ Ebay et autres grosses sociétés du net installées ailleurs qu’en France.

On entend même à la radio PKM, frère de NKM, expliquer que ses actionnaires font un peu pression pour que Price Minister aille s’installer au Luxembourg où les taxes sont moins importantes qu’en France…

Pourtant quand on dépasse le populisme de telles annonces, on s’aperçoit que le gouvernement et le fisc français pourraient récupérer de l’argent dès maintenant sur le commerce électronique si ils s’en donnaient la peine.

A titre d’exemple, voici une petite histoire toute simple qui en dit long ..

Lire la suite "Le fisc et le milliard d’ euros du commerce electronique: la mauvaise excuse des paradis fiscaux"

Tout gratuit pour un projet web

Quand on lance ou qu’on gère un projet web, on est assailli de problèmes mais aussi de solutions payantes qui créent d’autres problèmes ;-)

Pourtant, le web regorge de solutions gratuites dans beaucoup de domaine (je ne parle pas des audits gratuits de tubbydev ;-)) hein ?  voir  Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO ) mais ne plein d’autres trucs qui éviteront d’engraisser des intermédiaires inutiles ou des vautours ayant habillé de marketing un casse noix pour l’appeler marteau piqueur.

De manière générale, quand vous avez besoin de qqch, cherchez sur Google en ajoutant “gratuit” et vous trouverez souvent la solution.

En attendant, voici quelques trucs gratuits (n’ hésitez pas à en rajouter dans les commentaires:

1) Design gratuit: voir  Design gratuit ou presque  auquel on ajoute www.oswd.org

2) Photoshop gratuit: Gimp ou www.picnik.com ou zamzar pour la conversion de fichiers (voir  La conversion de fichiers en ligne )

3) Bannières gratuites: voir Faire des bannières gratuitement

4) Editeur HTML gratuit: PageBreeze.com

5) Fax et enregistrements pour Skype (du presque gratuit): Pamela (voir  Skype en entreprise: les bons plugins)

6) Capture d’écran pour travail en ligne: http://www.jingproject.com/

7) Travail collaboratif en ligne gratuit: scribblar (voir Travail collaboratif sur et avec le web: de mieux en mieux et gratuit )

8) Questionnaires, sondages, questionnaires gratuits en ligne: Survey Monkey

9) mettre une vidéo en ligne gratuitement sur plusieurs plate-formes: TubeMogul  (Hey ! est payant  voir  Mettre une video en ligne sur plusieurs sites en meme temps )

10) Système de statistiques gratuit qui vous indique mieux que Google Analytics par quelles requêtes ou quels liens les internautes viennent: statcounter.com

11) Audit de vos concurrents: SEOworkers, Semrush: voir  Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic

12) Boost de vos pages web entièrement gratuit: http://www.le-site-des-petites-annonces-gratuites.com/blog_booster/  (formulaire de soumission http://www.tubbydev.net/blog_booster/index.php )

Statistiques de Facebook

Une vue rapide des derniers chiffres concernant Facebook.

Conclusions ?  Facebook a atteint son apogée et est surtout un site de rencontres ;-)

Prévisions ? Facebook dans sa forme actuelle sera dépassée par les applis mobiles, + faciles à utiliser au travail (sur son téléphone mobile) et où les capacités des téléphones mobiles suffisent amplement.

Problème ? Quelle rentabilité ? La pub sur mobile.. bofff.

image

Carrefour site internet d’ abrutis ?

Merci au petit malin qui nous a signalé l’URL  : http://www.carrefour.fr/portal/site/carrefour/?loginerror=Carrefour%20est%20une%20chaine%20de%20magasin%20d%27abrutis.%20Achetez%20ailleurs (affichez cette url et attendez quelques secondes ;-))

site-carrefour

Le cadre du milieu est

web-carrefour

Et dire que le site web de Carrefour a sans doute coûté des centaines de mille voir + d’ un million d’euros, histoire de dire que Carrefour investit beaucoup sur le web ;-))

Fond d’ écran ou papier peint ?

papier-peint

Position dans Google d’ un site web pour un mot clé et évolution des positions

Encore un outil en ligne pour connaître la position d’un site dans Google pour un mot clé ou l’évolution de la concurrence pour ce mot dans Google: http://www.keyrow.com/

Les résultats sont moins fiable que ceux donnés par Goldorank ( voir Connaître sa position dans Google et autres moteurs de recherche )mais http://www.keyrow.com/  précise l’historique des bases de données sur lesquelles il s’appuie et permet la comparaison entre 2 sites.

keyrow

keyrow

Voir aussi  Les critères de référencement de Google  ou SEO: encore un outil en ligne d analyse  ou Tout savoir des sites web concurrents : mots cles, adwords, provenance du trafic  ou Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO

SEO: encore un outil en ligne d’ analyse

Vous connaissiez (ou pas d’ailleurs ;-))  outiref (voir Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO ) mais vous n’aimez pas les couleurs ou adorez utiliser d’autres outils.. Voici Seoworkers.

A la base, Seoworkers est un site web de SEO (avec des tutoriaux lisibles et des offres de services) mais c’est aussi une collection d’outils de SEO dont quelques uns intéressants.

Lire la suite "SEO: encore un outil en ligne d’ analyse"

Comment resilier un contrat chez 1and1 ?

La résiliation d’un contrat chez 1and1 est un des seuls défauts de cet hébergeur. Comme chez beaucoup d’autres services du web (bientôt un petit article sur la manière de résilier les abonnements chez les différents services de rencontre, rois du système du prélèvement automatique ;-))) les difficultés de résiliation “ provoquent “ :-)  une augmentation du chiffre d’affaires.. Et tout ça car l’option “résiliation” n’est jamais visible dans le back-office normal du système.

Pour éviter d’engraisser 1and1 autrement que par l’utilisation de services que vous utilisez vraiment, il vous suffit donc d’aller directement sur https://contrat.1and1.fr

Vous pourrez notamment y résilier facilement le renouvellement automatique d’un nom de domaine, chose pur laquelle vous recevez un mail amis aucune possibilité de dire “non, j’arrête d’être le propriétaire de “mangerdesfruitsjaunes.com” l’année prochaine ;-))) (Certes les noms de domaine chez 1and1 sont les moins chers du marché mais ce n’est pas une raison pour posséder 15 ans un nom de domaine que vous n’arriverez jamais à revendre et que vous n’utiliserez jamais…)

 

resiliation 1and1

Monetisation de la video – conference

Petit résumé partiel et partial sur la conférence organisée par Philippe Bornstein à propos de la monétisation de la vidéo sur Internet ou plus spécifiquement Publicité et Vidéo sur Internet.

La première partie, la plus longue, a été l’occasion d’entendre 2 dames du New-York Times, Stéphane Martin du SNPTV, Philippe Dégéry d’ Adobe, JP Fumagalli Smartclip.

Tout d’abord, bonne nouvelle pour ceux qui rouspètent contre les manques de blogbang et ebuzzing, smartclip arrive sur le marché français; www.smartclip.fr  directeur commercial Mr Dalmasso dont l’adresse email est dalmasso  arobase smartclip.fr (Voir aussi goviral Network)

Bonne nouvelle aussi pour tous ceux qui vivent de la vidéo sur le net: ce petit monde s’entend pour dire que la vidéo sur le net c’est génial, ça apporte plein de choses aux marques et ça ne peut pas mais alors pas du tout suivre le modèle classique du web (dixit Stéphane Martin) qui n’est pas assez cher et ne paie pas la vidéo ;-))

Lire la suite "Monetisation de la video – conference"

Google Buzz contre facebook

Jusqu'à présent challenger ou innovateur, Google doit innover dans un nouveau rôle inhérent à sa position dominante: le glouton.

Etant de fait le plus gros réseau social puisque tout le monde l'utilise, Google ne peut pas se permettre qu'une grenouille comme Facebook devienne un boeuf et le concurrence (ce qui peut arriver si une masse plus ou moins grande de décérébrés n'utilisent QUE facebook sur le net comme au tout début avec AOL ou autres).

Google a commencé par indexer les pages Facebook (et comme Google sert aussi de navigateur, Google devient de fait une composante de Facebook).

2ème étape: Google lance sur Gmail Google Buzz (voir vidéo ci-après et essayez dès maintenant via http://www.google.com/buzz) avec une bonne place accordée à Twitter (qui n'est rien d'autre que le mur de Facebook).

Le combat sera intéressant à suivre d'autant plus que Google Gmail a déjà une petite expérience avec son chat qui a bien sabordé Skype mais lui a surtout et sûrement appris comment s'y prendre ;-)

Autre avantage: Google pourra offrir aux marques et aux marchands de véritables moyens de gagner de l'argent sur un réseau social contrairement à Facebook .

Pour ça, on parie sur Google Buzz gagnant contre Facebook.

Comment draguer avec youtube ?

Un anglo-saxon qui prépare sa visite à Paris peut apprendre à draguer une française grâce à cette vidéo de Youtube :-)

 

Encore gagnant au niveau “pub” dans cette vidéo: Google. Meetic et ses grands frères qui ont + d’audience comme Easyflirt ou AdulFriendFinder devraient faire de telles vidéos avec eux dedans ;-))  Ca serait un bon exemple de véritable intérêt de la “pub” vidéo :-))

Y a-t-il l’équivalent pour les français qui partent dans le tiers-monde anglo-saxon ? Pas sûr tellement les vidéos “how to” marchent peu dans l’univers français (bien que quelques vidéos bien faites sur l’entraînement sportif comme celles de http://www.youtube.com/user/P4Pfrancais commencent à avoir pas mal d’audience, pour les sportifs qui aiment les vidéos, n’oubliez pas l’excellent site de Lance Armstrong qui est un des mieux faits du web)

Wikio et Paperblog: arrangements entre amis ou que de l’ automatisme ?

Nous avons déjà parlé de la récupération à la “ Paperblog” et des arrangements entre et pour amis de Wikio  (lire Wikio + ebuzzing: clarification ou addition des problèmes ?, Classements de blogs wikio technorati Google comparatif, Wikio et les blogs commerciaux 2  , Comment augmenter son audience grâce aux images des autres ? exemple avec paperblog ) mais voilà que les 2 se conjuguent ensemble ;-)

Arrangements entre amis ou trop d’automatismes pour wikio qui se vend comme “humain” ??

Un exemple avec le blog d ‘Alexis Pichard, repris dans paperblog, repris dans Wikio mais aussi avec la page de paperblog qui le reprend DANS wikio, et avec un meilleur classement.. Or les “classements” avec votes dans Wikio ne sont pas humains, certains sites ou blogs partent visiblement avec un score autre que 0, ce qui semble être le cas pour paperblog chez wikio, devant ses “sources”.

Lire la suite "Wikio et Paperblog: arrangements entre amis ou que de l’ automatisme ?"

A quoi sert twitter ?

A quoi sert Twitter ? Question quasi existentielle (que même les fondateurs se posent ;-))  voir Toute la stratégie de twitter apparente et dévoilée ?) qui entraîne d'autres interrogations comme:

- à quoi sert Facebook ? (twitter étant le mur de facebook) -on a une réponse puisque Facebook sert maintenant à mettre en fiches toute la population qui y est.

- à quoi servent 99% des appli Iphone ?

En résumé, à quoi servent tous ces trucs qui ne font finalement que des pages web, qu'on regarde de la même façon que d'autres ?

La question est tellement centrale que le SAV des émissions se la pose aussi ;-))

Vidéo du SAV des émissions: à quoi sert Twitter ?

Petit exemple de raté de copié collé chez 20 minutes

La clé du succès des medias en ligne étant la capacité de produire des pages et des pages (lu quelque part qu'un "publisher" chez Purepeople postait 80 pages par jour ..), les journaux essaient de plus en plus de faire de coper/coller "intelligent".

Différentes méthodes existent . Les plus productives sont de prendre des articles écrits dans des medias étrangers et de les traduire à la va vite, parfois avec des logiciels ou Google Translate.

Les vicieux font encore mieux en faisant par exemple article français --> traduction en anglais --> retraduction en français, ce qui change en 3 secondes l'article initial ;-))

Dans l'exemple de Avoir de grosses fesses et de bonnes cuisses, «c'est bon pour vous» sur 20 minutes, on apprend donc que "Accumuler un coussin de graisse sur les hanches, les cuisses et l'arrière-train «est bon pour vous» et aide à protéger contre le diabète et les maladies cardiaques"..

Si on va sur la page anglaise originale de l'étude, on lit  Oxford University scientists – who have looked at all the evidence on the health effects of storing more fat on the hips, thighs and bum, rather than around the waist – show that having a ‘pear shape’ is not just less bad for you than an ‘apple shape’, but actively protects against diabetes and heart disease....

ce qui est complètement différent puisqu'on indique donc qu'avoir une forme de poire est mieux qu'une forme de pomme mais en aucun cas "bon"..

L'article de 20 minutes est indiqué fait par B.D. avec agence

Copié/collé raté ?  Agence de stagiaires sous-payés ? BD plutôt manga ? ;-))

(info trouvée sur  Bien être, beauté et forme )

Business du porno sur le web

Il y a quelques années, nous avions publié cette super vidéo Sexe Internet Web: les chiffres du business

Voici maintenant sur le blog de Marc Dorcel les chiffres du porno sur le web:

Lire la suite "Business du porno sur le web"

Business de la mort sur le web

Mort Dans la catégorie business évènementiel du web, c'est à dire sites, blogs forums montés à l'occasion d'un évènement, les aventures de Johnny Hallyday aux USA ont été l'occasion d'observer tout un tas de petits business de la mort sur le web.

L'idée est simple: repérer quelqu'un de connu dont la fin (physique ou sous les sunlights) n'est pas lointaine (si le people clamse dans les 15 jours, ce n'est pas super intéressant).

Johnny est évidemment une proie facile mais Alain Delon, Evelyne Dhéliat, Chantal Goya; Jean-Paul Belmondo, Thierry Roland, Jacques Chirac, VGE sont de bons exemples.

Vous rigolez ? Certes, Chantal Goya n'a pas autant de fans que Delon sur le net (et encore) mais il y a aussi moins de concurrence donc plus de facilité à dominer la niche.

Autre truc: viser un people pour sa mort est parfois moins intéressant qu'un people qui va revenir 15 fois après avoir disparu de Tele7jours.

Ensuite, il suffit donc d'acheter un bon nom de domaine (mort-de-machin.com ou retour-de-truc.com ) et de construire quelques pages web (le blog est encore une fois le moyen le plus facile et rentable) avec des photos, des videos, des listes (de films, de chansons, etc...).

Si vous en avez la patience et l'énergie, ajoutez y un groupe facebook, un compte twitter (que vous pouvez alimenter automatiquement par le flux du blog) et une chaîne youtube (ou rutube.ru si vos vidéos ont des chances d'être supprimées).

Dans ce type de sites web, Adsense ne sera pas le meilleur moyen de monétiser (sauf quand l'actualité du dit people sera là -puisque les adwordsseurs achèteront alors le mot).

En revanche Amazon et son système de partenariat, Price Minister présent sur toutes les plate-formes d'affiliation (attention car elles ne versent pas toutes les mêmes % pour Price Minister) et tous les trucs d'affiliation qui tournent autour des choses qui ont un rapport avec le people apporteront des revenus .. sans rien faire .. une fois le site monté.

Si le people n'est pas super connu, il sera facile de faire monter le site ou blog en allant par exemple discrètement mettre un lien sur wikipedia VERS le site spécifique.

Scans de vieux magazines achetés d'occasion sur par exemple Price Minister (et vendus par ailleurs sur le site en affiliation) seront aussi un moyen facile de remplir le blog ou site à peu de frais.

Dans le cas de la mort d'un people, le site ou blog bien installé, quelques temps après la mort du people, quand plus personne ne s'intéressera à lui, sera aussi un très bon support opur mettre des liens qui installeront de nouveaux sites et blogs dans un bon référencement ;-)

Si vous vous lancez dans ce business, l'ensemble des sites ou blogs que vous construirez sera lui-même un bon blog ou site VOUS concernant, quand vous aurez disparu ;-)))

Relatious, un mixte de twitter facebook doctissimo et meetic ?

Nos lecteurs (oui il semble qu’il y en ait qui nous supportent régulièrement ) se rappellent peut-être de notre credo actuel:

X nouveau projet web

X =   a% Facebook + b% Twitter + c% Youtube + d% ebay + E

avec E étant une constante d'ambiance appartement à un ensemble de mots à la mode comme "environnement" , "éthique" , "trash", "xtreme", "politique", "X", "recherche", "éducation", "mondialisation", "économie", etc...

et avec X appartenant à un ensemble déterminé par les points d'une matrice à 3 dimensions  domaine, activité, localisation géographique.

Nous avions cité Halogen (voir Halogen; bon exemple du web 3 ? )

et voici Relatious.


Relatious

 

Relatious fonctionne comme Twitter (lui même module “mur” de facebook) dans le domaine des “relations humaines” à la façon forum de doctissimo avec une potentielle porte grande ouverte vers un meetic killer (ou alors simplement de l’affiliation) puisque de plus en plus, avant le truc il faut attirer vers le truc (surtout dans ce domaine ;-)).

Comme grâce à Google et d’autres, le contenu est enfin redevenu + important sur le web que le contenant, Relatious a toutes les chances de marcher d’autant plus que plusieurs langues sont d’ores et déjà utilisables.

En améliorant quelques trucs techniques comme la balise description et le texte qui apparaît pour les moteurs de recherches pour les messages.

Par exemple http://relatious.com/daxter pourrait donner autre chose qu’une balise description “here’s a place where ….  “ et autre chose comme texte visible en premier que  ‘relatious relatious – it stays between us (and the web ..à Log in : log in; password remember me forgot tour password ? etc… ;-))

Si un des participants actifs de relatious nous lit: un petit tour sur Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO et Relatious sera rapidement au top du top de Google d’autant plus que George Bush d’occupe des “complaints” du site   (voir dans  http://relatious.com/aboutus.php  )

 

Les nouvelles règles de Google impliquent une meilleure landing page avec Adwords

Les changements de Google touchent aussi Adwords: + de difficultés en référencement naturel ( voirLes nouvelles méthodes de Google marquent-elles la fin du SEO ?) signifie + d'intérêt pour le PPC dont Adwords et donc + de concurrence et + de pertes en clics payés sans achats derrière.

Comment éviter ceci ?

Il va falloir vraiment soigner la page cible (landing page) de vos annonces Google Adwords.

Rappel de quelques principes de bases à propos de la landing page:

Lire la suite "Les nouvelles règles de Google impliquent une meilleure landing page avec Adwords"

Tiens une appli utile sur Iphone: wobble :-)

Partisans du blackberry (quoi d'utile à part les mails ??) , on a du mal avec l' Iphone. Un téléphone qui commence par "Aie" ne peut que faire mal non ?

Ceci dit, voici donc UNE appli qui va peut-être changer notre vision sur l' Iphone Wobble ! (Bien que son inventeur Jon Atherton soit semble-t-il aussi fiable que du vieux silicone ;-)) )

En 2 mots, Wobble secoue l' Iphone ;-)) et surtout la dernière version qui va sortir (merci Julie pour la démo): http://chillifresh.com/wobble/

Wikio + ebuzzing: clarification ou addition des problèmes ?

Wikio et ebuzzing fusionnent. Comme on n'est plus au temps où la moindre fusion était accueillie comme un signe de vitalité du monde virtualité, le seul intérêt de ce mélange est de savoir si l'internaute passif et l'internaute actif y trouveront leur compte.

L'internaute passif trouvera-t-il sur wikio les articles sponsorisés ou les vidéos dispatchés par ebuzzing ?

A priori non mais sait-on jamais des fois que wikio ait un raté dans ses logiciels de remontée.

L'internaute actif, le blogueur inscrit sur wikio et ebuzzing y trouvera-t-il un intérêt supérieur ?

Encouragé à s'inscrire sur ebuzzing, le wikioiste pourra donc avoir des videos ou des articles sponsorisés qui viendront alimenter son flux chez Wikio et on retombera sur la première question.

L'inscrit sur ebuzzing aura-t-il un meilleur classement dans le flou des classements wikio ?

Pour l'instant, pas d'encouragement de la part d'ebuzzing à aller sur wikio (on ne mélange pas les torchons et les serviettes ;-))

Les vrais problèmes sur ebuzzing, le déclassement brusque de certains blogs en "adultes" parce qu'ils font trop d'audience et mangent les budgets trop rapidement et l'opacité de la rémunération ainsi que les ratés dans les paiements (avez-vous vérifié que ce que vous avez gagné a bien été passé dans les temps en "payable" et ensuite payé, notamment pour les videos ? ) seront-ils résolus par la fusion ?

(voir Ebuzzing lance un emprunt !


Les conditions bizarres d' ebuzzing

)

Envoyer des lettres simples et recommandées en ligne

Nous avions parlé il y a longtemps du site de la Poste pour envoyer des lettres en ligne (notamment des lettres recommandées) (voir Envoyer une lettre recommandée via le net ).

Sur un commentaire, un lecteur nous a indiqué l'existence de Mon facteur en ligne.

On a testé et c'est super !

Pas besoin de se loguer dans un compte (3 essais pour récupérer le mot de passe de celui de la poste et ça foire à chaque fois)

Processus ultra simple: on ne peut pas se tromper

Prix d'un envoi recommandé AR: 6 euros !! donc moins cher que sur le site de la Poste  (6, 30 euros).

Voici les tarifs HT de Mon facteur en ligne

Le Forfait
Prioritaire France 0,80 €
Prioritaire Outre Mer 1 1,05 €
Prioritaire Outre Mer 2 1,65 €
Prioritaire Monde 1 2,25 €
Prioritaire Monde 2 3,60 €
Non Prioritaire France 0,75 €
Non Prioritaire Outre Mer 1 1,00 €
Non Prioritaire Outre Mer 2 1,60 €
Recommandé avec AR France 5,65 €
Recommandé avec AR Outre Mer 1 5,90 €
Recommandé avec AR Outre Mer 2 6,15 €
Recommandé avec AR Monde 1 13,15 €
Recommandé avec AR Monde 2 21,15 €
Le Prix par page
La page en Noir & Blanc 0,35 €
La page en Couleur 0,50 €

Mon-facteur-en-ligne
Un petit grain de sable ? 

Comme il n'y a pas besoin de se loguer pour envoyer quelque chose, on peut a priori envoyer des choses au nom d'autres personnes ;-)))  (en utilisant une carte bancaire assez neutre, l'émetteur aura du mal à être retrouvé ;-)))

Top 10 des recherches sur bing

Les 10 "choses" les plus cherchées sur bing en 2009. A priori an anglais (ou dans le "monde" de l'anglais).. ?!?

1) Michael Jackson
2) Twitter
3) Swine Flu
4) Stock Market
5) Farrah Fawcett
6) Patrick Swayze
7) Cash for Clunkers
8) Jon and Kate Gosselin
9) Billy Mays
10) Jaycee Dugard

2009 n'est pas finie: des changements d'ici la fin de l'année ?

--> http://www.bing.com/community/blogs/search/archive/2009/11/30/top-bing-searches-in-2009.aspx

Halogen; bon exemple du web 3 ?

Tout nouveau concept, site, start-up web de cette fin 2009 est modélisable par l'équation

X =   a% Facebook + b% Twitter + c% Youtube + d% ebay + E

avec E étant une constante d'ambiance appartement à un ensemble de mots à la mode comme "environnement" , "éthique" , "trash", "xtreme", "politique", "X", "recherche", "éducation", "mondialisation", "économie", etc...

et avec X appartenant à un ensemble déterminé par les points d'une matrice à 3 dimensions  domaine, activité, localisation géographique.

(Les puristes remarqueront que twitter est déjà une création de ce type puisque twitter n'est autre que le mur de facebook .. mais peut-on écrire une note sans "twitter" ;-)) )

Ainsi, sur des modèles techniques et fonctionnels archi connus et débattus, se lancent tout un tas de dérivés qui connaîtront réussite ou pas selon des critères encore bien mystérieux (pourquoi donc yahoo qui avait dans certaines de ses appli toutes les caractéristiques de facebook il y a 10 ans n'a pas connu, pour ces applications, le même succès ???).

Halogen, un site de ... et .... est l'exemple même de ce Mixed Grill.

Exemple d' audit de site Internet pour améliorer le référencement naturel et SEO

Suite à la note  “Audit de site internet”, nous avons reçu des demandes auxquelles nous répondons en fonction du temps dispo (puisque c’est gratuit). Dernière en date dans les commentaires de la note, Mr Boitel à propos de son site http://www.cousette.com/.

Profitons en donc pour faire l’ audit de ce site “publiquement” afin que vous aussi puissiez le faire (sans passer par des sociétés pseudo pros qui exigent des sommes énormes).

Pour examiner le site http://www.cousette.com/ nous allons regarder 3 pages:

(Attention, quand vous lirez cette note, peut-être que certaines choses auront changé et que les URL ou remarques faite n’auront plus lieu d’être si le propriétaire du site a “corrigé” ses pages).

1) Page d’accueil du site, référencement naturel et SEO:

Cousette-accueil

Questions à se poser à propos de la page d’accueil ?

11) Le titre de la page d’accueil (visible tout en haut du navigateur dans la barre bleue): “Cousette – Achat tissus au mètre, découvrez notre sélection de tissus” —> est-ce un bon titre pour le site web ?

12) La page d’accueil indique-t-elle à Google de manière concrète et précise de quoi parle Cousette ?

13) Quand Google vient regarder cousette.com, arrive-t-il facilement à tout comprendre et regarder ?

– y a t il des freins “techniques” ?

– les images sont-elles “pertinentes” ?

– l’accès aux autre pages du site est-il possible ?

– y a t il un “guide” pour que Google prenne en compte les autres pages du site web ?

La réponse à la question 11 est essentielle: Cousette a mis visiblement en titre (la première chose vue par Google -un internaute lui regarde rarement ceci et comprend par les images et l’ensemble que son cerveau arrive à appréhender alors que Google n’est qu’un robot régi par des algorithmes) SES mots mais sont-ce les mots par lesquels les cibles de Cousette risquent de venir ?

Pour vérifier ceci, c’est très simple: un petit tour sur https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal

et on apprend par exemple GRATUITEMENT et facilement QUELS SONT LES MOTS ET EXPRESSIONS LES PLUS RECHERCHées pour “tissus”:

referencement tissus

et quels sont les mots et expressions associés à tissus (par Google donc par les statistiques de “recherche”):

Tissus+

Bien sûr, “cousette” ne figure pas dans ces mots ;-))  (pas encore) mais surtout les “bonnes” expressions comme par exemple “tissus d’ameublement”  qui est une expression cherchée n’est pas elle dans le titre du site, ce qui est une sorte de manque à gagner d’audience potentielle: il faut pêcher là où il y a du poisson !!

Passons maintenant à la page d’accueil elle-même:

Cette page rassemble un certain nombre de mots à partir desquels Google and co vont qualifier le “sujet” de la page et donc du site (puisque c’est la page d’accueil).

Regardons via outiref.com  (ceux qui n'aiment pas outiref peuvent utiliser seoworkers  voir SEO: encore un outil en ligne d’ analyse)le texte visible (onglet texte visible):

Seo-texte

On constate que les mots “Bienvenue, identifiez-vous, panier, etc..” gênent un peu le “vrai” texte.

Bien sûr, le vendeur rétorquera qu’il veut que les clients puissent s’identifier et voir leur panier en haut du site.. —> petite astuce: montrez ceci aux internautes avec des IMAGES qui MONTRERONT ce texte mais sans être du texte !!

Autre texte “sans intérêt”: styliste depuis 10 ans chez des créateurs ….”: c’est peut-être intéresser pour convaincre le chaland d’aller + loin MAIS ENCORE FAUT-IL QU’IL ARRIVE DEJA sur la page…  or si la place où il faut mettre le texte pour ATTIRER est utilisée pour ceux qui sont déjà là.. personne ne viendra ..

—> Remplacer ce texte du début par un texte présentant l’activité de Cousette et utilisant les mots et expressions les plus cherchées sur le web à ce sujet (voir avant) afin d’être référencé dans les endroits où les gens cherchent !!!

On touche là un problème général du web: les gens font souvent des sites agréables et pratiques pour les internautes qui y sont déjà …. mais encore faut-il qu’ils y arrivent …

Allons plus loin avec un autre onglet d’outiref: l’onglet “densité des mots”. Google ne prend plus en compte la densité mais celle-ci est utile pour avoir un aperçu du sujet de la page.

Imaginons que nous n’ayons pas vu le page d’accueil du site.. et que nous ayons juste la liste des mots pour nous faire une idée du contenu:

Texte et referencement naturel

Pas mal hein pour un premier site..

On peut cependant améliorer en ayant + d’expressions de 2 et 3 mots clés qu’on prendra de préférence dans celles cherchées -voir plus haut- (tissus ameublement, tissus couture, etc…).

Un petit peu de technique ? Quel que soit le système qui a servi à faire le site, il faut éviter que les pages aient trop d’erreurs. c’est facile à vérifier avec des outils en ligne là aussi gratuits comme par exemple http://validator.w3.org pour le html:

http://validator.w3.org/check?verbose=1&uri=http%3A%2F%2Fwww.cousette.com%2F

1 seule erreur: bravo —> éviter à tout prix d’avoir + de 20 erreurs (allez rigoler sur les sites comme laredoute.fr  http://validator.w3.org/check?verbose=1&uri=http%3A%2F%2Fwww.laredoute.fr%2F  ou les sites faits à grands renforts d’ agences web, de créa et créatifs et de milliers et dizaines de milliers d’euros… et ensuite de “spécialistes” du référencement.. Si Google est gêné dans son examen de la page par des problèmes techniques, il a + de mal à regarder et à comprendre donc le site est moins compréhensible; Dans la vie réelle, si quelqu’un est très sale et parle mal, arrivez-vous à le comprendre autant que quelqu’un de propre s’exprimant bien ???).

Balises mots clés et description: outiref permet aussi de vérifier les balises de mots clés et de description.

Il y a quelques mois, ceci était encore important mais les algorithmes ont progressé et de plus en plus de choses sont faites à partir du texte visible. certains moteurs et annuaires continuent de se fier à ça. Là encore, utilisez les mots et expressions recherchées et non pas VOS mots à VOUS.

Dans le cas qui nous occupe et pour la page d’accueil (voir plus loin pour les autres pages), les balises sont ok aujourd’hui bien que sous-utilisées. On peut ajouter d’autres choses dans la balise description que “ Boutique proposant un large choix de tissus

Images et référencement naturel:

le site cousette a beaucoup d’images .. l’image principale de la page d’accueil a comme adresse (en nov 2009) http://www.cousette.com/img/scenes/patchrond.jpg  Une adresse du type  http://www.cousette.com/img/scenes/patchwork-tissus.jpg serait mieux.

Plus important, l’image a une bonne balise de texte alternatif (clic droit et propriétés). Elle pourrait aussi avoir un titre. Attention d’autres images du site ont parfois un titre mais pas de “texte alternatif” (qu’on voit aussi en restant sur l’image avec la souris).

Dans les titres des images, dans les balises ALT et dans les url, il faut autant que faire se peut utiliser les mots et expressions recherchées. La recherche d’images dans Google apporte beaucoup d’audience. En moyenne, images “bien” nommées avec bonnes balises = 20% d’audience en +.

Si vous êtes dans le e-commerce et que vos concurrents ont des images nommées comme xyz25.jpg sans balise ALT, faites l’effort de nommer les images de vos produits avec de bonnes balises et vous verrez votre référencement et vos ventes s’envoler (là encore, si vous avez un gros concurrent, profitez-en, la plupart des sites de gros sont à hurler de rire dans ce domaine -et compensent ces faiblesses par des dizaines de milliers d’euros dépensés en adwords ou en pub, ce qui nourrit d’ailleurs en général les “agences web” qui leur ont fait ces “faibles” sites .. indiquant encore une fois qu’en informatique et en web, ce sont les prestataires médiocres qui gagnent le mieux et le plus d’argent -et les patrons des ssii et webagencies “stars” le savent très bien ;-))))

Le sitemap .  Cousette a un sitemap http://www.cousette.com/sitemap.xml  Il faut en avoir un pour que Google soit au courant des changements du site. Si vous êtes sous wordpress, utilisez un plugin comme Sitemap generator pour indiquer précisément à Google, Yahoo, bing l’importance de vos types de pages.

Si vous voulez notifier à la main des changements, soumettez parfois votre sitemap via un site comme mypagerank.net (submit sitemap dans la colonne) et bien sûr avev Google webmaster tool http://www.google.com/webmasters/tools/  (cela vous donnera en plus beaucoup d’infos sur la fréquentation de votre site et la façon dont il est vu par Google et ses collègues).

2) Page de catégorie du site, référencement naturel et SEO:

Il faut faire le même travail avec les mêmes outils que pour la page d’accueil sur cette page:http://www.cousette.com/category.php?id_category=5

Premi-ère remarque: l’URL pourait être meilleure si elle était du type http://www.cousette.com/nouveaux-tissus

Le web regorge de conseils et de méthodes pour l’ URL rewriting (nom savant pour ceci): à vous de jouer. Si vous êtes sous wordpress, allez simplement dans Réglages puis Permaliens et indiquez comme structure personnalisée /%postname%/

Page de categorie et referencement naturel

Quel est l’objectif de cette page ?

N’existe-t-elle que pour ceux qui sont passés par la page d’accueil et sont arrivés dessus ?

A priori non, cette page là a aussi beuacoup de chances et même plus d’être “intéressante” pour un internaute puisqu’elle est + spécialisée que la page d’accueil “générale”.

Pourquoi rien n’est fait pour la “spécifier”.

Son titre ? Tissus nouvelle collection, c'est ici que vous les trouverez - Cousette

Bon titre pour ceux qui sont déjà passés par une autre page mais très mauvais titre pour dire à Google ou autre: cette page concerne tel sujet.. A quoi sert  c'est ici que vous les trouverez - Cousette ?

Via outiref, on retrouve le même type de problème (pas de spécificité de LA page) pour les balises mots clé, description et surtout le texte visible:

Bienvenue, identifiez-vous Panier : produitproduits (vide) Votre compte Accueil Le marché aux tissus Cousette-club Contact Nouveautés Carreaux Fleurs Liberty Pois Rayures Unis Matières Coton Denim Imperméable Lainage Molleton Soie Nos Nouveautés Tartan rose Carreaux lurex Velours navy Velours car

En quoi ce texte caractérise exactement le sujet de LA page ?  En presque rien..

—> enlever les bienvenue, identifiez vous etc… (soit les mettre ailleurs, soit les mettre en images) et mettre des mots + intéressants.

Attention, c’est le menu de gauche qui est lu en premier.. Ici ce n’est pas vraiment gênant puisque ce menu concerne le sujet de la page mais dans beaucoup de site, le menu de gauche ou du haut est trop général pour LA page.

Il en résulte que le texte visible n’est pas “pertinent” par rapport au sujet de LA page car il est au premier regard TOUJOURS le même : celui des menus.. (faites vos menus en images ou mettez les à droite !!). Plus le texte pertinent de LA page apparaît en premier, mieux c’est pour qualifier la spécificité de votre page.

La densité des mots sur cette page n’apprend rien de spécifique.

Au delà de ces aspects (regarder aussi les erreurs d’html), le principal problème de cette page est son “utilité”.

Cette page de “nouveautés” peut être utile pour des gens DEJA arrivés sur le site… Mais est-ce que les nouveautés des tissus de cousette sont un bon truc pour attirer des nouveaux visiteurs, des nouveaux prospects ?

Il faut se foutre des déjà clients !! Ils connaissent votre site, y viendront et en 2009, les internautes sont “formés”, ils peuvent cliquer 15 fois pour trouver quelque chose sur votre site qu’ils connaissent déjà.

En revanche, vos futurs clients, vos prospects doivent être les gens les plus importants (sauf si votre site n’est qu’un support à une activité marchande déjà existante comme la FNAC ou Carrefour qui a + d’intérêt à traiter ses déjà clients) —> les pages web et leur organisation doivent être faites pour attirer les nouveaux prospects.

Entre autres, elles doivent être organisées en fonction des centres d’intérêts des prospects.

les outils gratuits de Google comme https://adwords.google.com/select/KeywordToolExternal  ou Google trends ou Google Insight vous indiquent gratuitement ce qui intéresse les gens !!

Ne soyez pas comme les medias du siècle dernier qui veulent éduquer les gens dans le meilleur des cas ou qui se croient intéressants !  Si vous voulez de l’audience, parlez de ce que les gens cherchent !

Les catégories de cousette devraient être plutôt  “tissus ameuiblement”  , “tissus patchwork”, “tissus couture”.

Les “catégories” du menu latéral  (

   ) sont des choses pratiques pour naviguer dans le site (si on y est déjà) et/ou correspondent à l’organisation de l’activité POUR cousette mais pas à ce que les gens cherchent.

Autre petite chose: éviter d’utiliser des mots comme “accueil”, “contact” et tous les mots “communs” dont un robot ne sait pas si ils sont relatifs à un avocat, un garage ou un épicier.

A la place du mot “accueil”, utilisez une image ou utiliser “tous les tissus” ou au pire le nom de la société.

Ne gaspillez pas les mots !!! ce sont eux qui vous “spécifient” et vous rendent “pertinent” sur un sujet donc vous boostent en référencement naturel où dans 95% des cas, il ne s’agit pas d’être mega-optimisé mais simplement + clair que les autres ou simplement “existant”.

3) Page spécifique du site référencement naturel et SEO

C’est le type de page le plus important !! ce sont les pages les plus nombreuses et a priori les plus spécifiques pour un sujet. ce sont ces pages qu’il faut soigner (alors que dans la majorité des cas, les gens qui font les sites passent 80% du temps sur la page d’accueil …)

Dans l’exemple de cousette, nous avons choisi http://www.cousette.com/carreaux/102-tartan-rose.html

Bizarre; l’url n’est pas comme pour les catégories …id=25  mais ceci dit, tartan rose n’est pas un truc mega recherché et pas relatif forcément à des tissus (le site vend du tartan d’athlétisme ? ;-))

page individuelle referencement et SEO

Toujours les mêmes outils

et très mauvais diagnostic :-((

Outiref nous permet de voir qu’à la différence des autres pages (accueil et catégorie), il n y a pas de balise mots clés (un indice que cette page a été moins travaillée que les autres ?).

Le texte visible de cette page est ici non seulement “handicapé” par les éléments mentionnés dans 1 et 2 mais ici par le menu de gauche.

Bienvenue, identifiez-vous Panier : produitproduits (vide) Votre compte Accueil Le marché aux tissus Cousette-club Contact Nouveautés Carreaux Fleurs Liberty Pois Rayures Unis Matières Coton Denim Imperméable Lainage Molleton Soie Echantillons Tartan rose Envoyer à un ami Très joli tartan de coton

Le sujet de la page est “le tissu tartan rose” (on reviendra là-dessus ensuite).

Accueil, le marché aux tissus, cousette club et contact gênent mais , nouveautés, carreaux, fleurs, liberty and co  gênent aussi !

Qu’ont-ils comme “rapport précis” avec “tartan rose”.

Regardez où se retrouve “tartan rose” dans le texte visible (en italique ci-dessus). Presque en dernier.

Regardons un autre aspect de la page: son allure:

pas de mot en gras: les gens passent de moins en moins de temps par page (surtout les nouveaux arrivants), le gras est un moyen de leur faire comprendre de quoi il s’agit sans qu’ils aient à se fatiguer à lire les choses.

Reculez et regardez cette page “tartan rose”: Etes-vous incité à acheter ce tissu ? Pas vraiment à moins que vous ne cherchiez “tartan rose” depuis ce matin ;-))

Cousette pourrait ajouter quelque chose comme “idéal pour un couvre-lit” ou alors d’autres photos pour voir par exemple l’épaisseur qui semble bien confortable ou alors le tissu ‘en situation”, chiffonné: les gens adorent les photos “décalées”, “trash” qui font “vrai” ou “maison”.

Le “Ajouter au panier” n’est pas vraiment une incitation à ol’action.

Ok, des gros trucs peuvent sembler “pas beau” au vendeur mais qui sont ses clients potentiels ?

On touche aussi ici un des problèmes de beaucoup de sites web: ils sont souvent conçus ou imaginés ou voulus par des gens qui ont fait des études et qui voient les choses d’une manière “assez smart”. Si vous voulez vendre des tissus qu’à des csp++, ok, allez-y “smart” mais si votre clientèle potentielle est l’ensemble de la population, n’hésitez pas: allez y franco et mettez les choses à faire en gros !

Ce n’est pas politiquement correct de l’écrire (et ça on s’en fout chez nous ;-)) mais  au moins 50% des gens qui achètent sur le net ne sont pas très malins: expliquez leur où il faut cliquer et n’essayez pas de créer un musée du Louvre pour les clients de Mc Do ! le mieux est l’ennemi du bien.

Si vous êtes vraiment décidé à faire du business sur le net, créez plusieurs types de sites pour plusieurs types de population (même back office pour vous et même produits vendus mais présentations différentes en fonction des prospects !!!).

N’essayez pas de satisfaire tout le monde avec UN site. L’eau tiède ne plaît à personne.

N’essayez pas de chercher vos clients avec vos mots: les gens cherchent avec LEURS mots.

Regardez les journaux: ceux qui se vendent le plus sont ceux qui parlent de ce qui intéresse les gens !

Les journaux nous parlent beaucoup plus de Barack Obama que de Dr House: sur le web français “Obama” est cherché 673000 fois par mois mais “Dr House” 823000 fois … et desperate housewifes 1830000 fois !

A vous de choisir les bons mots de votre secteur: ceux qu’utilisent les gens qui vous cherchent !!!

Nous n’avons pas parlé du processus d’achat sur cousette car nous ne l’avons pas testé. On pourrait aussi aller plus dans le détail mais pour une première approche, notamment dans ce secteur sans grande concurrence “seo ref nat” ce qui précède pourra aider cousette à être bien référencé.

Vos remarques et commentaires (ce qui a été écrit l’a été d’une seule traite et sans relecture donc il doit y avoir des fautes et du radotage ;-)), ainsi que vos questions sont les bienvenus bien sûr ! Et si vous nous contactez pour une petit analyse gratuite de votre site, sachez que l’on répond touujours, parfois avec du délai car on traite plusieurs demandes d’un coup, quand on n’a pas envie de faire les choses du vrai travail

A part ça, pour ceux qui veulent aller plus loin, il existe 2 ebooks vraiment intéressants. Ok ils sont en anglais mais en anglais basique et avec beaucoup de schémas (et puis vraiment, le niveau de concret et de pratique est très au-dessus des bouquins de blabla à ce sujet en France):

SEO Copywriting ebookClick here to view more details

SEO Secrets ebook:   Click here to view more details

Démocratie, politique, Internet, représentativité et sondages

Internet et l'accès des "masses" à l'information et à l'interaction modifie le rapport des représentants du peuple (ou de ceux qui considèrent plutôt que le peuple est à leur service) au peuple.

Dans les démocraties occidentales, est venu le règne des sondages "quali" afin d'essayer de mieux saisir les opinions.

Internet étant généralisé, les sondages "quali" "classiques" semblent marquer le pas (surtout à cause de leurs coûts -voir affaire Opinion Way et Elysée).

Wtps-cover
James Fishkin
a écrit un très intéressant ouvrage de réflexion sur le sujet: When the people speaks.

Le premier chapître est disponible gratuitement sur : http://cdd.stanford.edu/research/whenthepeoplespeak/

et les résultats d'une des assertions de Fishkin est ici: http://cdd.stanford.edu/polls/docs/summary/

Définition des réseaux sociaux

Les sites sociaux, c'est la misère. Un lieu de délation, d'ébriété, où l'on exhibe son image et ses sentiments avec autant d'enthousiasme que dans une chambre à coucher dont on ne se serait pas rendu compte qu'il lui manquait un mur. C'est le bonheur. Une manière de se pavaner comme un people. Connaître la gloire à l'intérieur d'un groupe, et les mêmes avatars auprès du grand public de son entreprise, et de ses enfants ébahis de constater que leur mère fait partie d'une confrérie d'internautes passionnés par le prépuce, et leur grand-père des abonnés d'un blog de nostalgiques des gaines.

Une bonne définition des réseaux sociaux par Régis Jauffret, page 55 de Technikart de Novembre

Payer en ligne en liquide

WeXpay est un système qui essaie de rendre possible le paiement en ligne avec du liquide (du cash, des espèces par de l'eau ou du vin hein ? ;-))

Le système est assez simple: on va chez un distributeur de coupons WeXpay (voir liste ici http://www.wexpay.com/prospects ) où on achète un coupon qui avec un code permet d'acheter sur un site internet prenant ce coupon (liste des sites ici http://www.wexpay.com/tags )

Wexpay-systeme 

Le ticket achetable est limité à une valeur de 31 euros et le vendeur de ticket garde 1 euro.

Truc complètement inutile chez WeXpay: on peut acheter des coupons en ligne sur le site pour ensuite les utiliser chez les marchands, tout ça sans frais pour l'acheteur ce qui sera une aubaine si quelques petits malins veulent couler le système car il faut bien que quelqu'un paie les frais ;-))

Wexpay
Question non résolue: WeXpay est-elle une société de marketing ou une entité financière ayant quelque part des responsabilités et des obligations car elle gère de l'argent ? Si le site refuse, alors qu'il devait l'accepter, le coupon, QUI est responsable et QUI rembourse QUI ?

Souvent, les sites internet qui font du cashback ou proposent des systèmes de miles ont un statut "vaseux" qui ne résiste pas dans le cas de certains gros problèmes. Etre une société de marketing n'oblige quasiment à rien mais ne permet pas de gérer, d'échanger, de valoriser des "bons". tenir des comptes d'internautes, avec des "objets" (miles, bons, codes) ayant une valeur d' argent oblige souvent à avoir un statut d'intermédiaire financier au minimum. Toutefois, les responsables gouvernementaux actuels et les banques n'ayant même pas idée de ce type de problème (notamment car il est anecdotique), les mélangeurs de genres peuvent dormir tranquilles ;-))

Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web

Pas un mois ne passe sans qu'on constate de plus en plus la façon dont médias classiques (objets et hommes) pédalent dans le web et l'Internet de manière générale.

Les journaux ont créé des sites web qui ne sont pas rentables.

Les anciens journalistes ont créé des sites web qui ne sont pas rentables.

Tout ce monde cherche des investisseurs (comme si c'était logique qu'un investissement gère un problème de rentabilité.....).

Tout ce monde espère un modèle payant OU une quelconque manne publicitaire, manne étrangement orientée uniquement vers des modèles périmés, à savoir le paiement par visualisation alors même que les annonceurs veulent eux aussi de la rentabilité donc des modèles au paiement par clic (Adwords) ou par affiliation...

Très peu de gens ou de sociétés se penchent sur le coût de production d'une page web. Pourtant c'est bien par ce coût de production de la page web qu'on peut améliorer en premier lieu la rentabilité des medias en ligne.

Lire la suite "Le vrai problème des medias classiques sur Internet: le coût de production de la page web"