Blogs et politique

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous

Blogs et politique


Démocratie, politique, Internet, représentativité et sondages

Internet et l'accès des "masses" à l'information et à l'interaction modifie le rapport des représentants du peuple (ou de ceux qui considèrent plutôt que le peuple est à leur service) au peuple.

Dans les démocraties occidentales, est venu le règne des sondages "quali" afin d'essayer de mieux saisir les opinions.

Internet étant généralisé, les sondages "quali" "classiques" semblent marquer le pas (surtout à cause de leurs coûts -voir affaire Opinion Way et Elysée).

Wtps-cover
James Fishkin
a écrit un très intéressant ouvrage de réflexion sur le sujet: When the people speaks.

Le premier chapître est disponible gratuitement sur : http://cdd.stanford.edu/research/whenthepeoplespeak/

et les résultats d'une des assertions de Fishkin est ici: http://cdd.stanford.edu/polls/docs/summary/

Le gouvernement se fait voler un nom de domaine et un site

Promulguer une loi contre le téléchargement ne défend pas contre la récupération de noms de domaines ;-)

Le gouvernement, tout fier de son site  " Jaimelesartistes.info " a oublié de renouveler l'adresse (ou alors il y aurait des saboteurs au ministère de la culture ?? ).

Initialement, le site "Jaimelesartistes.info" était utilisé par le gouvernement pour montrer à quel point la loi HADOPI servait aux artistes et à la culture et à la communauté et à la réputation de la France et à tout et à tous et à toutes ..

Ce site de propagande a été brutalement changé en site de propagande anti-hadopi puisque ceux qui ont récupéré l'adresse en ont fait un site qui renvoie vers toute une série de liens anti hadopi.

Petite blague supplémentaire, dès qu'un visiteur du ministère de la culture arrive sur le site, il est redirigé vers http://www.jaimelesartistes.info/block.php, qui les salue d'un « Bonjour, petit soldat du ministère ! Votre adresse IP a été bloquée. Veuillez en fabriquer une autre. » :-))

Heureusement pour la carrière de ceux qui ont oublié le renouvellement que le gouvernement ne s'occupe pas d'internet sauf pour surveiller ce qui se dit sur "sarkozy" avec Princen and co (qui paie nicolas princen ?) et que la personne chargée de développer l'économie numérique est perdue dans twitter  ;-))  - Nkm réapparaît ! mais pas de partout

Comme en plus ce ne sont pas ces "responsables" qui ont payé les 50000 ou 85000 euros qu' a coûté le site, ils ne se sentent pas non plus concernés.. A y réfléchir, ce sont plutôt les contribuables qui viennent de se faire voler cet argent ...

--> Hadopi: 85 000 euros pour un site internet fantôme

Nkm réapparaît ! mais pas de partout

Toujours pas de mail pour écrire à Nathalie Kosciusko-Morizet (lire NKM, secrétaire d' état à l'économie numérique, a-t-elle un mail ? ou Comment contacter NKM ? ) qui dans le web 3.0 où elle a décidé d'évoluer se contente de suivre la mode twitter et d'afficher sa volonté de "faire bouger les lignes", l'expression née fin 2006, qui ne veut rien dire mais qui signifie au grand chef qu'on s'agite , ce qui lui plaît au plus haut point.

Cette fois-ci la cible de NKM est les élus qu'elle appelle à se "former" à Internet (voir vidéo ci-après).

Ca fait à peine 15 ans qu'on entend ça et ça fait pas mal de temps qu'on sait que c'est plutôt Internet qui forme et déforme les élus ;-)

La dame communique aussi en créant son blog ... http://nkm-blog.org/

A part ça, le gouvernement a toujours et aussi de superbes pages internet comme ce forum:

http://www.minefe.gouv.fr/outils/forum.htm ou http://francenumerique2012.fr/  superbe page qui montre aussi que NKM n'est pas vraiment préoccupée par le fond de l'affaire .

Il est vrai que dans les conditions actuelles, sa carrière et son avenir politique passent plutôt par uniquement de la communication, une affaire ou actualité en chassant une autre.


La "prof" NKM veut former les élus à internet
envoyé par Europe1fr. - L'info internationale vidéo.

NKM, secrétaire d' état à l'économie numérique, a-t-elle un mail ?

Suite de nos aventures pour trouver le moyen de contacter Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'état à l'économie numérique.

Ayant une question concrète sur la TVA à réclamer ou pas dans le cas d'affiliations faites sur des sites en langue françaises mais via des plate-formes d'affiliation étrangères (allemandes par exemple) qui demandent des factures HT sans vraiment d'arguments valables .. et n'ayant obtenu des impôts qu'une réponse digne de Courteline ou Kafka suivant l'humeur ... nous voulions poser le problème directement à la secrétaire d'état à l'économie numérique (l'affiliation étant un des principaux moyens de financement du web de "contenu", du moins dans les pays anglo-saxons .. ais peut-être qu'une des cause de sa faiblesse en France est justement dans ces problèmes de TVA ...).

Une recherche sur le web n'a rien donné et nous avons publié en août: Comment contacter NKM ?

Une personne bien a et in ttentionnée  ayant relayé notre "appel" sur le truc en vogue où surfe l'élue invisible, twitter, nous a transmis 2 adresses mails:

Nathalie.kosciusko-morizet@pm.gouv.fr  et courrier.pden@pm.gouv.fr

Pleins d'espoirs, nous avons donc envoyé un mail à ces 2 adresses et nous avons reçue non pas une mais 2 réponses !!

La première réponse dit:

I'm sorry to have to inform you that your message could not
be delivered to one or more recipients. It's attached below.

For further assistance, please send mail to postmaster.

If you do so, please include this problem report. You can
delete your own text from the attached returned message.

                   The mail system

<courrier.pden@pm.gouv.fr>: conversation with mail5.pm.gouv.fr[81.28.97.66]
    timed out while receiving the initial server greeting

La seconde réponse dit:

I'm sorry to have to inform you that your message could not
be delivered to one or more recipients. It's attached below.

For further assistance, please send mail to postmaster.

If you do so, please include this problem report. You can
delete your own text from the attached returned message.

                   The mail system

<Nathalie.kosciusko-morizet@pm.gouv.fr>: host mail1.pm.gouv.fr[80.70.42.194]
    said: 550 5.1.1 <Nathalie.kosciusko-morizet@pm.gouv.fr>: Recipient address
    rejected: User unknown in relay recipient table (in reply to RCPT TO
    command)

Nathalie Kosciusko-Morizet a-t-elle un mail ou une adresse physique COMME secrétaire d'état à l'économie numérique ??? (A priori elle en a une comme élue locale mais ce rôle n'est pas le bon pour un problème de tva sur l'affiliation ;-)))

Nous avons essayé le formulaire de question sur le site du premier ministre (dont dépend la dame: http://www.gouvernement.fr/gouvernement/nathalie-kosciusko-morizet).. On verra si cela a un résultat concret ..

Si quelqu'un sait comment la contacter , merci encore !

Au delà de ce petit problème, cette difficulté à contacter un responsable gouvernemental, surtout en ce qui concerne l'économie numérique, en dit long sur l'importance accordée à ce secteur (La vitrine http://francenumerique2012.fr/ montre aussi la profondeur et l'ambition du développement prévu ;-))) par les gouvernants mais aussi le peu de cas que font des politiques les professionnels du net et du web (On peut penser que si ils collaboraient ou réfléchissaient + avec l'état, la secrétaire d'état au numérique serait plus facile à contacter ...).

Photo d'un député-maire: utilisation gratuite possible ou pas sur le net ? L'exemple Laffineur maire d' Avrillé

Le site Impots Utiles a publié il y a quelques temps (en Octobre 2008) un article sur les bonus de banques avec l'exemple Calyon et un de ses responsables, Guy Laffineur dont l'oncle, Marc Laffineur, est député-maire.

L'article était illustré notamment d'une photo de Marc Laffineur, photo sûrement trouvée via Google.

Près d'un an plus tard ;-))))  le directeur de cabinet de la ville dont Marc Laffineur est maire a envoyé un mail au site Impots Utiles:

Lire la suite "Photo d'un député-maire: utilisation gratuite possible ou pas sur le net ? L'exemple Laffineur maire d' Avrillé"

Franck Louvrier Twitter et Hadopi

Franck Louvrier, conseiller en communication du président de la République Nicolas Sarkozy, a joué au spécialiste dans Le Monde. Ce n’est pas le premier ni le dernier mais Franck Louvrier restera sûrement dans les annales des experts du Monde comme celui qui aura fait rire cet été 

Ce magicien de la comm (qui est aussi un fin politique comme on dit puisqu’il a réussi à évincer François de la Brosse et à regrouper le coeur du pouvoir, la communication ,le marketing et la mise en scène de Nicolas Sarkozy sous sa coupe -c’est de Franck Louvrier aussi dont dépend aussi par exemple le milicien du web Princen) réussit à lier sur quelques colonnes Twitter et Hadopi sous le titre “Internet et son potentiel démocratique”:

Lire la suite "Franck Louvrier Twitter et Hadopi"

Comment contacter NKM ?

Aujourd'hui, on a voulu écrire une jolie lettre à Nathalie Kosciusko-Morizet. Une vraie lettre avec copie de différents documents relatifs à une énigme fiscale en ce qui concerne la TVA à facturer ou ne pas facturer à des sociétés d'affiliation situées en Europe communautaire.

Ces sociétés réclament des factures hors taxes alors que les textes concernant la TVA sont assez clairs (http://ec.europa.eu/taxation_customs/taxation/vat/how_vat_works/vat_on_services/index_fr.htm ).

La question posée aux services fiscaux (15 pages détaillées d'explications, de copies d'écrans et de mails) a donné lieu, après 3 mois d'attente et x rebonds dans les méandres des services fiscaux à une réponse mythique " .... en l'absence de présentation claire, précise et complète de la situation de fait dans votre demande -à cet égard,  .. la nature des prestations qui sont rendues n'est ni identifiable ni précisée - et en l'absence des dispositions que vous entendez appliquer, l'administration n'est pas en mesure d'apprécier le régime applicable en matière de TVA, auxdites prestations ....."

En résumé, c'est visiblement à nous de "décider de ce qu'on veut appliquer" ?!? alors même qu'on demande une réponse sur ce sujet ....  et l'administration "n'est pas en mesure de répondre" ..... mais sera en mesure de réclamer la TVA si ça lui chante et même si on accepte de facturer sans TVA..

Bref, avant d'écrire directement à Nicolas Sarkozy (qui s'occupe de tout mais qui actuellement se repose de son malaise), on a donc décidé d'écrire à Nathalie Kosciusko-Morizet pour lui soumettre le problème (un problème typique d'économie numérique), la réponse des services fiscaux et lui demander son avis tout en lui signalant que si elle veut que l'économie numérique se développe, il serait bon d'avoir des réponses concrètes à ce genre de choses qui sont cadrées depuis longtemps dans les zones où le web a permis de créer de l'activité.

Un petit tour sur Google pour trouver comment contacter Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'état à un tas de choses dont l'économie numérique ..

On ne s'attend pas à trouver un mail (une personne si impliquée dans le numérique utilise certainement autre chose que les choses du web 0.0  :-)) mais une adresse physique ...

Après plusieurs tentatives, pas le moindre moyen de trouver quelque chose.

La page http://www.gouvernement.fr/gouvernement/nathalie-kosciusko-morizet  est on ne peut plus étrange (aucun moyen de contacter la dame sauf si on considère que comme elle est secrétaire d'état auprès du premier ministre, il est possible de la contacter via Matignon).

La page http://www.gouvernement.fr/gouvernement/nathalie-kosciusko-morizet?tab=sites_internet  donne des résultats qui ressemblent aux archives de Google avec notamment http://francenumerique2012.fr/ qui parle de 2012 via Eric Besson sur une page qui préfigure peut-être le web - 3.0 d'après éclatement de la bulle avec en plus une guerre nucléaire, le retour des modems 28k et des après-midii avec Dorothée (même Eric Besson semble triste, sur la page, de vous voir arriver)

La page http://www.nkm2008.com/ ne donne pas non plus d' infos

Twitter étant en vrac aujourd'hui, impossible de vérifier aussi si par hasard il y aurait un mail sur le twitter de NKM: http://twitter.com/nk_m

NKM est-elle tellement impliquée dans l'économie numérique qu'elle est devenue + que virtuelle et s'est envolée de sa branche de twitter ??

Si vous faites partie des initiés et si par hasard vous tombez sur cette note, merci de nous indiquer COMMENT ENVOYER UNE LETTRE A NATHALIE KOSCIUSKO MORIZET

Sarkozy 2012 et Internet

La direction de l' UMP aurait tenu un séminaire le 21 juillet pour lancer la campagne Sarkozy 2012. De 17h à 22 h, les dirigeants de l' UMP ont écouté les sondeurs dont ils raffolent et un publicitaire, Christophe Lambert qui leur a présenté l'arme principale avec laquelle Sarkozy espère gagner en 2012: l' Internet.

C'est le Canard Enchaîné qui publie hier cette nouvelle en page 2.

Lire la suite "Sarkozy 2012 et Internet"

Le gouvernement aime aussi l' anonymat sur le net

Entreprises_et_web_smallComme les humains, les gouvernements ont toujours un côté sombre et celui du coupe sarkozy-fillon ne déroge pas à cette règle.

Officiellement, il veut tout contrôler sur le net. Il le surveille même au sujet de soi-même avec Princen (lire Qui paie Nicolas Princen ? ), il essaie de limiter les méthodes primaires de téléchargement de film avec la loi des gros 4x4 HADOPI (cause prochaine de la richesse de quelques uns) ce qui provoquera soit consciemment soit par peur du ridicule un contrôle des mails (Hadopi et les mails)  et un contrôle des bornes wifi en accès libre (lire Filtrage des bornes wifi et censure au karcher).

Dans la pratique et comme dans l’Union Soviétique d’après 1980, le gouvernement, l’état et son poids sont beaucoup plus cools.

Non seulement ils ne se mêlent pas trop du contenu de leurs sites (le lien http://www.minefe.gouv.fr/outils/forum.htm  affiche toujours la sérieuse activité gouvernementale ) mais leurs propres serveurs servent l’anonymat sur le web.

Un des lecteurs de Korben a en effet découvert que le site  www.gouvernement.fr était sur un serveur avec un port disponible pour Tor, LE logiciel d’anonymat promis à un grand avenir en France (lire Surf anonyme avec Tor ).

Lire la suite "Le gouvernement aime aussi l' anonymat sur le net"

Editeur en ligne et censeur de commentaires

Tete_dans_le_cul Le fameux statut d' "éditeur en ligne", annoncé comme la solution miracle à la crise économique de la presse en ligne (comme le fut le statut d' auto-entrepreneur) pourrait receler avant même sa création quelques problèmes le rendant mort-né.
Pointé du doigt virtuel dès maintenant: "l’éditeur du service dispose de la maîtrise éditoriale du contenu et notamment des messages postés diffusés sur les espaces de contribution personnelle ; en particulier, il met en œuvre les dispositifs appropriés pour éviter la mise en ligne de contenus illicites" (via electron libre).

Lire la suite "Editeur en ligne et censeur de commentaires"

Quelles plate-formes de blogs ?

problogger.net a refait un petit coup de sondages pour savoir quelles plate-formes de blogs étaient utilisées.

Par rapport au même sondage en 2007, wordpress continue de gagner du terrain.

Plate-formes-blogs

Plate-formes-blogs

Mal aimé alors que très performant depuis la “refonte”: typepad.

Si vous ne voulez pas vous embêter avec un serveur tout en ayant plein de fonctionnalités et être très bien référencé : UTILISEZ TYPEPAD !!!

Influence des blogueurs: l' exemple Hal Turner et la bourse

Alors que la crise financière semble repartie pour une deuxième vague encore plus dévastatrice que la première, les rumeurs et leurs jeux déclenchent aussi des tempêtes d’autant plus que la mode est d’affirmer depuis quelques années, que l’économie EST essentielle psychologique (ce qui excuse au passage les piètres calculs des “méthologies mathématiques” financières résumées la plupart du temps à “100% des gagnants ont tenté leur chance”).

Comme les médias classiques comptent de moins en moins et se dirigent vers une route nostalgique bientôt classée historiquement comme les pavés de Paris Roubaix, l’ Internet (et notamment le seul, l’unique média GOOGLE) joue un rôle majeur dans toute cette orchestration.

(Au passage et en relation avec ceci, nous conseillons de lire durant les longs week-end de mai le dernier livre d’Antoine Bello, toujours “aussi pas très bien écrit” mais extrêmement intéressant quand à ses idées: Les éclaireurs )

Le blogueur Hal Turner a semble-t-il joué dernièrement un rôle qui pourrait devenir un cas d’école beaucoup plus intéressant (si l’histoire est réelle) que les exemples survendus d’influence bloguesque.

Lire la suite "Influence des blogueurs: l' exemple Hal Turner et la bourse"

Kosciusko-Morizet: le bronzage d' ordinateur des geeks

Nathalie Kosciusko-Morizet a du prendre des leçons auprès de sa consoeur Albanel (consoeur et Albanel sont attachés comme mots ) ou de l’humain plus guignol que les guignols (qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour devenir ministre …), Frédéric Lefebvre.

Voilà donc (voir vidéo ci-aprèsNathalie Kosciusko-Morizet qui parle des geeks en les définissant comme des gens qu’on ne croise pas car ils passent tout leur temps derrière leurs ordinateurs, ce qui leur donne un bronzage spécial (dixit NKM qui vue la couleur de sa peau doit en connaître un “rayon”, c’est le cas de le dire -à ce propos qui a la photo de NKM posant quasiment nue au milieu de roses dans Paris Match il y a quelques années ?) ET au salon de l’entrepreneur…

Ensuite ce sont des gens comme Nathalie Kosciusko-Morizet qui demanderont de ne pas faire de généralités …

Selon NKM les geeks sont des asociaux et un auto-entrepreneur va au salon des entrepreneurs.. On comprend mieux pourquoi le gouvernement ne comprend presque rien à Internet et pourquoi les entrepreneurs en France ont du mal à sortir du petit format puisque le gadget auto-entrepreneur est , dans l’idée du gouvernement, un symbole de l’entrepreunariat ..

C’est clair qu’il est plus facile de sortir des mesurettes fiscales que de se pencher sur la simplification et l’aide réelle et concrète aux entreprises:

– simplification et au moins unicité des prélèvements URSSAF et autres (promis et jamais réalisés car les systèmes informatiques de ces organismes sont incapables de se connecter entre eux)

– possibilité de fermer une entreprise facilement

– ouverture d’un compte en banque facilitée (tant qu’aucune demande de crédit) et baisse des tarifs bancaires pour les entreprises

– formalités administratives d’embauche (notamment au niveau des charges) unifiées

– aide et formalités juridiques automatiques de l’ Etat pour les cas de non-paiement pour les PME

 

via top-news, un des blogs avec le plus d’audience en France en moins d’un an !

Haro sur la depense publique

En pleine mode de dénonciation des banquiers et des patrons, peu de gens s’occupent de la dépense et de la dette publiques qui grandissent, grandissent autant que le haricot géant de Jacques.

Jean-François Copé a lancé une grande “consultation” où il invite les français à contacter leurs députés et à donner leurs idées un peu sur le modèle du fameux site collaboratif américain change.

L’association des Contribuables Associés réplique en lançant un blog (c’est là qu’on parle de blog, rassurez-vous, Tubbydev n’est pas devenu un blog de politique).

Ce blog “ Etats généraux de la dépense publique “  vous permet de:

Blog réalisé sur wordpress, avec le template structure, les plugins  all in one seo, simple tags, sociable, xml sitemap, wwsgd, akismet … en 1/2 journée

Le web du gouvernement prend la pleine mesure de l' importance du contenu

Le web de l’administration et du gouvernement est souvent en pointe en France. Déjà beaucoup de systèmes permettent de faire des démarches administratives en ligne.

Couche supplémentaire du web gouvernemental : le contenu.

En pleine crise économique et grâce sûrement au secrétariat à l’économie numérique et aux remarquables connaisseurs du net que sont des personnages comme le député Lefebvre, très en pointe sur le web, ou les conseillers techniques qui aident le gouvernement à construire un web intéressant pour “la vie économique, sociale et culturelle du pays”, les ministères du budget et de l’économie ont mis en place des outils web très efficaces pour informer la population et débattre de la crise.

Sur les sites web des ministères du budget et de l’économie, existent des forums où les débats et le contenu sont remarquables (http://www.minefe.gouv.fr/outils/forum.htm ). Christine Lagarde et Eric Woerth dialoguent avec les internautes et on y apprend plein de choses  

(info via le blog Impots Utiles )

Ministere-ministeres-economie-industrie-emploi-forum

Frederic Lefebvre connait bien le web

Frédéric Lefebvre, l’auto-proclamé porte-parole, porte-flingue, porte-pensée de Nicolas Sarkozy, a été l’objet d’une rumeur comme quoi il deviendrait responsable de l’ Economie Numérique au gouvernement donc Monsieur Internet (entre autres) à la suite d’ Eric Besson.

PKM, frère de NKM (aucun rapport avec NTM ) et directeur de PM (Price Minister), directeur de l’ ACSEL (Association pour le commerce et les services en ligne) -il n’est encore rien à la SNCF ni SDF -  avait réagi en disant que la nomination de Frédéric Lefebvre serait une mauvaise nouvelle pour l’internet français (et pourtant PKM a assisté à de nombreux meetings de l’ UMP au premier rang .. Tiens d’ailleurs et si cette réaction était une manifestation de l’envie de devenir lui-même Mr Internet ? Le syndrome Le Meur peut toucher tout le monde ).

Un truc est sûr, Frédéric Lefebvre connaît bien le web et surtout le fa(u)meux web 2.0. Dans cette interview vidéo où un journaliste lui demande de dire ce que c’est, Frédéric Lefebvre répond avec toute la netteté et l’honneteté et la soupleté  qui le caractérisent

Riez les rieurs ! Mais est-ce que le journaliste ou les promoteurs de ce web 2.0 sauraient définir clairement ce que c’est ?

Nous on dirait que le web 2.0 c’est le réhabillage marketing et novlanguesque du web à partir de 2004.

Rions quand même avec le nouveau Pasqua, Frédéric Lefebvre (c’est bien lui et pas Nicolas Canteloup).

 

Manipulation de l' information par un site officiel

La manipulation de l’information a toujours été une pratique ou une tentation des gouvernants. A l’ère d’ internet, la manipulation de l’information passe par les sites web et notamment les sites officiels (on se souvient de la différence de discours de Sarkozy entre le texte publié et ce qu’il avait dit à propos du temps de travail sur le port de Barcelone). Peu d’études existent sur ce sujet et ce que viennent de réaliser 2 chercheurs américains (chercheurs de petite bête) est très intéressant.

Le sujet en est l’ évolution du site de la Maison Blanche en ce qui concerne la liste des pays “alliés” des USA pour la guerre en Irak. En cherchant dans les archives du net, les 2 trublions ont pu établir le schéma suivant:

Manip_web

Tout l’histoire en anglais est ici  et en français 

Diffamation: la tradition rapporte

Censure_blogsA l’heure où certains se plaignent du non respect de la tradition, la loi votée en douce au Sénat sur la diffamation sur Internet va tranquiliser ceux qui pensent que tout fout le camp en France.

Les sénateurs ont donc proposé une loi pour supprimer celle de 1881 sur la presse, en allongeant le délai de diffamation sur Internet .. mais avec un distingo entre les les sites issus de médias “traditionnels” "régulièrement déclarés ou autorisés", et les autres. Les premiers, jugés prudents par la Garde des sceaux Rachida Dati, resteraient soumis au régime actuel. Les autres, comme AgoraVox, Mediapart, Bakchich ou Rue 89, mais encore l’ensemble des blogs, passeraient sous le nouveau régime, autrement plus strict. Une diffamation sur le site du Monde resterait ainsi à 3 mois, tandis qu’une diffamation sur AgoraVox, par exemple, serait étendue à 12 mois...

Qu’en pense le club Sénat ?

Les “Etats générEux de la presse” commencent bien. Et que personne ne s’étonne puisque Nicolas Sarkozy avait prévenu dès le départ “J’ajoute que le problème d’Internet est considérable .. C’est quand même pas sain .. que le journal soit gratuit .. Comment voulez-vous que les gens achètent des journaux dans les kiosques si le journal est gratuit sur Internet ? ” et qu’il serait donc dans sa logique de protéger les “traditionnels”.

à moins que la différence de durée soit celle nécessaire aux sénateurs pour trouver les blogs ou sites qui ne portent pas le nom des journaux et magazines qu’ils connaissent  (+ le temps d’imprimer les pages pour bien les lire …).

Ne nous plaignons quand même pas trop car pour l’instant, aucune reconduite à la frontière n’est prévue pour les blogs et médias “non connus”. ceci dit une telle mesure risque de les conduire eux-mêmes à aller se faire héberger ailleurs

FO se met au buzz sur le net

On les attendait depuis longtemps et les voilà ! Les syndicats se mettent enfin au "buzz" sur le net. C'est probablement le signe d'un changement de génération chez les"informaticiens" des syndicats. Ceux qui ont créé les premiers sites, les premières pages web et restaient quelque part "ancrés" sur leurs positions (qui leur permettaient d'être indispensables) et leurs pratiques ont passé la main aux "jeunes" ou à la "comm". Le but et l'objet redeviennent prioritaires sur la "méthode" et les moyens de faire.
FO frappe fort avec des vidéos (voir ci-après), un site sur une fausse boîte Critalec (pas si fausse que ça non ?) et un blog des salariés mécontents de cette société Critalec.
Dommage que le site de la société soit uniquement en flash ...il faut être patient ..
Critalec_fo






Lire la suite "FO se met au buzz sur le net"

Le gouvernement a-t-il peur d' Internet ?

  • Quelques mois après que l’ Elysée ait engagé un surveillant général du net, Nicolas Princen,
  • quelque semaines après la fameuse phrase de Xavier Bertrand sur le e-commerce (“Je pense qu’il vaut mieux que les français soient le dimanche dans les magasins où il y a des employés plutôt que de passer leur dimanche à acheter sur Internet… Je n’ai rien contre Internet, c’est aujourd’hui une nouvelle forme de commerce, qui à mon avis pose plus de risques en terme de concurrence pour les petites enseignes que le travail du dimanche“ )
  • quelques temps après les poussées de taxation des micro revenus du net
  • et dans une atmosphère générale de pré-censure comme l’a montré l’affaire O Martinez, voici un nouveau fait pour le moins inquiétant :

Le ministère de l’autre Xavier du gouvernement, Xavier Darcos, a lancé un appel d’offres pour pister sur Internet tout ce qui pourrait constituer un "risque opinion". Objectif : détecter les "lanceurs d'alerte", anticiper les effets de "contagion", et limiter les crises "dans lesquelles les ministères se trouveraient impliqués".
Dans le but d'anticiper et évaluer les risques de contagion et de crise", le prestataire devra aussi utiliser toutes les informations "qui préfigurent un débat, un «risque opinion» potentiel, une crise ou tout temps fort à venir dans lesquels les ministères se trouveraient impliqués". Avec un égard particulier pour les "vidéos, pétitions en ligne, appels à démission, [qui] doivent être suivis avec une attention particulière et signalées en temps réel
"...

220000 euros pour ça .. mais surtout quelle volonté et quelle compréhension du fonctionnement de l’ Internet (Interconnected Networks) derrière tout ceci ? Les découpeurs électoraux et énarques vont-ils découvrir en 2012 seulement qu’il n y a  pas de frontières sur le net après avoir voulu surveiller puis peut-être bientôt ériger une muraille infranchissable comme les chinois ?

On sentait jusqu’à présent que les réelles différences entre hommes politiques étaient entre ceux qui ont vraiment travaillé et ceux qui pantouflent depuis leur entrée dans la vie “active” mais voici vraiment une nouvelle fracture entre eux, la fracture numérique, qu’au moins Jacques Chirac n’essayait pas de soigner en ramenant le monde à l’ère de l’ ORTF

Ceci dit, c’est vrai que le net est dangereux quand on pense forcer les gens à passer par des points de passage obligés et contrôlés ..

Visiblement, le pouvoir en place n’a pas eu et n’a pas de très bons conseillers sur la façon de procéder à moins que ceux-ci veuillent doper l’opposition ou en créer une

Des blogs russes font de la politique

IzbrannoeEn Russie, la discussion politique autre qu’officielle est souvent cantonnée aux cuisines. Certes, quelques sites exilés (comme exiled ou les sites d’opposants tchétchénes et autres républiques de la fédération russe) critiquent mais c’est anecdotique.

Quelque chose bouge pourtant EN Russie avec une sorte de huffington post ou Rue89 pu Bakchich local: izbrannoe.

Ce site, aglomérat de blogs et d’articles de “journalisme citoyen” appelle de manière très concrète à écrire au Président russe Medvedev pour demander la libération de Svetlana Bakhmina (l’ancienne directrice adjointe juridique de Ioukos, condamnée à 7 ans de prison et considérée comme la dernière personne à avoir été condamnée politiquement dans l’affaire Ioukos, Svetlana Bakhmina a déjà effectué la moitié de sa peine et a 2 garçons de 7 et 9 ans à la maison .

C’est une des premières fois qu’un ensemble de blogs et pages web fait une action concrète et visible touchant un sujet habituellement tabou dans la politique russe: l’affaire Ioukos.

Si vous voulez envoyer un message au président Medvedev pour demander la libératiion de Svetlana Bakhmina, cliquez ici

Svetlana_bakhmina

 

Blogs et entreprises : le livre !!

Entreprises-web2-blogs Le “livre blanc” Blogs et entreprises” va perdre sa couleur blanche car il devient un livre à acheter ou à télécharger ici (ou à acheter sur amazon ici) On en avait déjà parlé ici et ça nous a pris beaucoup de temps. Au final + de 100 pages word police arial 12 (donc il y a du contenu) avec plein de trucs concrets sur les possibilités techniques et fonctionnelles des blogs dans et pour les entreprises. Le livre ne concerne d’ailleurs pas seulement les blogs mais aussi le web 2.0 puisque les briques sont les mêmes.. Au delà des problématiques d’entreprises, le livre est aussi utile aux blogueurs “perso” qui voudraient “améliorer” leur blog (techniquement, “audiencement” et fonctionnellement).

maj: édition 2011 de ce livre avec "Blogs Bless You"  -->à voir sur

Nouveau livre sur les blogs

On a choisi d’éditer le livre non pas par un éditeur classique mais par lulu pour voir comment ça se passait. Une expérience intéressante décrite prochainement

Le pitch du livre ?  "Blogs et entreprises" explique comment concrètement utiliser les blogs dans une entreprise, que ce soit pour faire un site internet, un intranet, un extranet ou pour communiquer avec l'extérieur ou savoir ce que le web "pense".

Le sommaire du livre ? (le lien ci-après vous permet aussi de lire le début)

UTILITE ET UTILISATION DES BLOGS POUR ET DANS LES ENTREPRISES

1        INTRODUCTION 4
2      LES NOUVELLES NOUVELLES TECHNOLOGIES 5
3      BLOG : UN SYSTEME DE PUBLICATION 6
3.1            Petite histoire et définition 6
3.2            Créer techniquement son blog en partant de 0 8
3.3            Créer son blog avec un logiciel existant 9
3.4            Créer son blog sur une plate-forme existante ou asp 11
4      CAUSES ET CONSEQUENCES D’UN TEL DEVELOPPEMENT MAINTENANT 12
4.1       Le contenu redevient plus important que le contenant 12
4.2       Du contenu éparpillé et différent 12
4.3       Du contenu moins standard 15
4.4            Moins d’argent pour le web à débrouille à blog 15
4.5       Un passage obligé par les moteurs de recherche et une nouvelle façon de chercher 16
4.6            Users et Publishers .. de moins en moins de différence ? 17
5        DIFFERENTES UTILISATIONS POSSIBLES PAR LES ENTREPRISES 19
5.1       Sites web 21
5.1.1                Sites web simples 21
5.1.2                Sites web temporaires 22
5.1.3                Sites web « compliqués » 23
5.2            Intranets 24
5.3            Extranets 26
5.4            Media interactif 29
5.5            Forums 31
5.6            Marketing 32
5.6.1                Le media du secteur ou le haut de l’entonnoir 33
5.6.2                Les relais et têtes de gondole 35
5.6.3                Les crochets d’incitation à l’action 36
5.7            Commentaires et modération 38
6        DEVELOPPER UNE PLATE-FORME DE BLOGS 38
6.1            Différentes solutions techniques 39
6.2       La meilleure solution pour développer une plate-forme de blogs ou plus généralement d’espaces personnels 40
6.2.1                Définition des termes 41
6.2.2                Création d’un utilisateur 41
6.2.3                Création d’un blog 42
6.2.4                Profil 42
6.2.5                Blog 43
6.2.6                Aministrateur 43
6.2.7                Design, ergonomie 44
6.2.8                Portail   Liste des éléments pouvant être affichés sur le portail de la plate-forme: 46
6.2.9                Hébergement 48
7        AUTOUR DES BLOGS 49
7.1       Flux RSS 49
7.1.1                Utilisation du RSS pour une veille 53
7.2            Widgets 57
7.3            Vidéos 58
7.4            Annuaires dynamiques 59
7.5            Réseaux sociaux 67
7.5.1                Créer fonctionnellement et techniquement un réseau social 68
7.6       Web 2.0 69
7.7       Tags 70
8        AUGMENTER L’AUDIENCE DE SON BLOG 72
8.1            Définir cible et action voulue 72
8.1.1                Trafic direct 73
8.1.2                Trafic « liens » 73
8.1.3                Trafic acheté 75
8.1.4                Trafic naturel 78
8.2            Référencer son blog 79
8.3            Développer l’audience 80
8.3.1                Amélioration du code d’un blog 81
8.3.2                Amélioration de l’ergonomie d’un blog 83
8.3.3                Amélioration du contenu d’un blog 85
9      OUTILS DE PUBLICATION POUR BLOGS ET PAGES WEB 90
9.1            Statcounter 90
9.2            Blogjet, windows Live Writer, Ecto, etc.. 92
9.3            Pings 93
9.4       Tags faciles 94
10            CONCLUSION : LES 4 P DES BLOGS 95
10.1            Publier 95
10.2            Partager 95
10.3            Propager 96
10.4            Percevoir 96

Quoi d’autre ? Quelques photos du livre et une idée si il ne vous plait pas (sinon vous pouvez acheter ou télécharger Blogs et entreprises ici ou sur Amazon)

Entreprises-web2-blogs (2)Entreprises-web2-blogs (3)

Entreprises-web2-blogs (4)Entreprises-web2-blogs

Qui paie Nicolas Princen ?

Grosse agitation sur le web à propos de Nicolas Princen, nommé par Nicolas Sarkozy, pour “surveiller le web et les rumeurs web à propos de Nicolas Sarkozy et préparer la contre-attaque”..

Bizarre de nommer quelqu’un juste pour ça. A priori le premier effet est d’augmenter le “bazar” du web. A moins de vouloir créer un point de fixation pour orienter les critiques, la nomination de ce tout jeune HEC n’est pas le meilleur moyen d’organiser une veille efficace (et donc discrète)..

L’aspect vraiment gênant dans cette histoire, c’est à notre humble avis que d’une part:

Que fait la police ??  Si les rumeurs du web représentent qqch d’important pour la présidence de la république, alors pourquoi ce ne sont pas les forces chargées de sa sécurité qui s’en occupent ? En entreprise, les responsables de la sécurité (sauf quand ils sont mis là pour pantoufler bien au chaud et amuser le patron) s’occupent aussi maintenant des rumeurs du net. La police et la gendarmerie (sans parler des RG et de la DST) ont suffisamment de logiciels, systèmes spécialisés et petites mains pour être au courant de tout ce qui se passe sur le net (“veiller” Sarkozy n’est pas, loin de là, plus compliquer que surveiller la pédophilie sur le web !!)

et d’autre part:

Qui paie Nicolas Princen ? A priori le budget de l’Elysée (passé de 30 à 100 millions d’euros) donc les contribuables .. mais comment justifier ceci ? En quoi la veille du web à propos de Nicolas Sarkozy est quelque chose de sponsorisable par les contribuables, alors même qu’il existe des organismes de sécurité qui peuvent s’en charger ? A l’époque des écoutes de l’Elysée, François Mitterrand n’avait pas embauché des téléphonistes pour écouter Carole Bouquet and co ….

 

Informations medias

infos_des_mediasSi vous vous intéressez aux medias, alors vous pouvez devenir contributeur ou simplement lecteur etcommentateur sur Infos des medias. Ce nouveau projet, lancé conjointement avec Medias, le célèbre magazine qui dit autre chose que du politiquement correct,  est un blog/site collaboratif où tout le monde peut écrire sur le sujet: les medias. Télés, radios, magazines, journaux, web: qu'est-ce qui plaît, dérange REELLEMENT ? Qu'est-ce qui laisse indifférent alors qu'on le monte en épingle ? Qu'est-ce qui surprend ? Pour contribuer à Infos des medias, 2 solutions (en plus de la possibilité de commenter): soit devenir auteur (avec login et pass qui permettent d'accéder à une interface de publication) ou simplement poster UN article via un formulaire. Petite précision technique: le site est réalisé avec Movabletype et hébergé sur une dedibox.

Mots clés Technorati : , , , , , ,
Mots clés del.icio.us : , , , , , ,

Elections: role des blogs

Fort du rôle du web en 2006 pour le référendum et notamment des blogs, on annonçait le rôle déterminant de ceux-ci pour l’élection présidentielle de 2007. Bien que le premier tour ne soit pas encore passé, on peut cependant faire déjà quelques remarques sur le “phénomène” blogs dans cette campagne électorale.

Tout d’abord, on peut constater que tous les candidats n’ont pas eu de blog (contrairement à ce qu’annonçait un ex-futur gourou, devenu people depuis ) et que l’importance “bloguistique” qu’on annonçait a fait psssscccccccccccccccchhhhhhhhhhhiiiiiiiiiiiiiiiiiiiitttttttttt.

Quelques raisons ou constatations ?

  • il n y a pas eu, contrairement au référendum, d’Etienne Chouard pour ses élections et donc pas d’”icône” répérable.. (d’ailleurs, qu’est devenu Mr Chouard ?)
  • les medias classiques ont visiblement tiré les leçons de ce qui s’est passé sur le web au moment du référendum et ont quasiment tous lancé leurs espaces interactifs en y mettant de gros moyens et en captant l’essentiel de l’audience
  • contrairement au référendum, il n y avait pas de position “officielle” et donc d’espace à gagner pour les contradicteurs, qui pour le référendum se sont naturellement emparés du web “alternatif” donc des blogs
  • les élections ne sont pas un référendum où l’opposition à une position EST une position (malheureusement, dans une élection, on doit voter POUR un candidat et on ne peut pas voter CONTRE )
  • le web n’est pas, dans une élection qui intéresse une grande partie de la population, un moyen d’information et de débat MAJEUR (les blogueurs oublient souvent qu’ils agissent en cercles quasi fermés dans le pays tant leur monde et leurs contacts leur semblent infinis de par la présence et les actions des étrangers qui sont AUSSI sur le web …)
  • la vidéo et sa facilité de DIFFUSION ont un peu remplacé les blogs et l’écrit classique (il est + facile de diffuser une vidéo que d’écrire quelque chose et cela ne s’apparente pas non plus à du copier/coller ..)
  • l’affrontement de fond n’a pas vraiment eu lieu dans cette campagne (peut-être entre les 2 tours suivant les qualifiés) et les blogs se prêtent surtout à la discussion et non à l’affirmation “brute” de ses avis étayés par des arguments ressassés maintes et maintes fois

Alors ? La période entre les 2 tours fera-t-elle décoller l’importance des blogs ou non ? Certes elle est courte mais selon les candidats qualifiés un débat pourrait s’y développer

 

 

Politique femmes et blogs

Une initiative intéressante de ELLE, qui dans sa partie “société” a mis récemment le “paquet” comme on dit pour voir les élections et la politique à travers les femmes (avec un sondage assez marrant et surprenant: constituez votre “gouvernement idéal”) . Elle organise un évènement le 5 avril où vous pourrez poser vos questions à tous les candidats qui y seront .. et ils n’enverront visiblement pas de seconds couteaux .. Ils y seront eux-mêmes !! les choses ne sont vraiment pas faites à moitié puisque la présentation par video dailymotion interposée est faite par Laurence Ferrari !

 


1190_mov_H264_large_dl
envoyé par Forum_Elle_Elections

Blogs politiques loi au sénat américain ?

Lu sur l'excellente liste "veille" (info de René GENEVIEVE):

" Il y a actuellement au Sénat américain un projet d'encadrement légal du lobbying en cours de discussion. Le monde du blog est pour les
Etats-Unis assimilable à du lobbying.
C'est pourquoi les bloggueurs politiquement engagés ayant plus de 500
lecteurs seront tenus de se faire connaître... sous peine de prison.
Quand on sait l'approximation des compteurs de visite sur un site donné
(est-ce un autre visiteur ; le même, mais à partir d'une autre machine ;
a-t-il effacé ses cookies ; changé de proxy ; etc ..), quels seront les
critères de comptage ?
Par ailleurs, un individu mal intentionné aura vite fait de faire
tourner le compteur d'un site qui lui est défavorable.
De plus, qu'est-ce qu'un bloggueur politiquement engagé ? L'une des
définitions du blog est d'être un 'billet d'humeur'. un artiste-peintre
bloggueur qui s'exprime sur un fait politique sera-t-il taxé de lobbying ?
La discussion est houleuse car ce projet de loi contrevient pour ses
détracteurs au premier amendement américain qui dit que :
<<Le Congrès ne pourra instaurer aucune loi concernant l'établissement
d'une religion ou interdisant son libre exercice, restreignant la
liberté de parole ou de la presse, ou touchant au droit des citoyens de
s'assembler paisiblement et d'adresser des pétitions au gouvernement
pour la réparation de leurs préjudices.>>
Voir le projet de loi américain ici :

http://thomas.loc.gov/cgi-bin/query/z?c110:S.1 "

et le débat continue aussi ici.

En France, ça serait assez intéressant que le CSA s'y mette car certains blogs, soi disant de particuliers sont vraiment devenus des blogs de propagande ou des propablogs et utilisent leur audience à des fins qui si elles étaient commerciales seraient conspuées par la blox populi...

On n'ose pas imaginer ce qui va se passer quand les passages à la télé vont être également répartis après l'officialisation des candidatures par le conseil constitutionnel..