Bullshit marketing des start-ups ou comment font les fameux pigeons entre eux preneurs

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Les lecteurs de Tubbydev connaissent sans doute nos envolées terre à terre sur les pigeons et autres entre eux preneurs.

En résumé, des escrocs qui ne gagnent jamais rien en exploitation, savent juste lever des fonds mais jamais trouver un vrai client, et consacrent la majeure partie de leur temps à arnaquer des investisseurs (consciemment -au moins de vrais escrocs- ou inconsciemment) tout en pontifiant sur des trucs qu'ils ne comprennent même pas.

Voir  Les Pigeons 2: politique bien sûr  ou  bien sûr, la vidéo qui suit et qui explique tout ;-)

 

Bim.. 

Dans son numéro d'Avril 2015, Technikart a publié un article génial intitulé "Storytelling et strat-ups, le bullshit marketing".

Introuvable en ligne, nous l'avons numérisé tellement il est bon (pardon Technikart si ça vous chatouille en droits d'hauteur de vue ) et vous allez donc pouvoir le lire CI DESSOUS si vous avez raté Technikart d'Avril.

L'article de Jean-Baptiste Soufron (slurp) montre concrètement le pipeau des starts-ups dans leur "storytelling" à la "j'ai commencé dans un garage" ou "j'ai eu l'idée en essayant d'acheter ça" ou "c'est mon voisin qui m'a inspiré quand j'ai vu sa culotte", etc, etc..

L'article est basé sur les pipeaux US mais rassurez-vous, en France, c'est la même chose avec quand même une variante. Le pipeau principal ne concerne pas la découverte du produit ou service (peu de découvertes chez les pigeons mais quasiment tout le temps une copie d'un truc US) mais plutôt la manière dont les investisseurs, mega séduits, ont décidé de mettre un tas de pognon dans le bazar ou d'acheter des milliards le truc si prometteur qui faisait 1000 euros de ca.

D'une part, la plupart des levées de fonds sont en réalité faibles et ensuite habillées pour faire joli dans la presse (avec des agences RP en cheville avec les investisseurs).

D'autre part, la plupart des "il ou elle a vendu sa boîte c'est génial" sont en fait des transformations d'entrepreneur en salarié sans vraiment beaucoup de brouzoufs concrets pour le si génial créateur.

Comme en France, on a horreur de dire qu'on a perdu de l'argent, de toutes façons, l'affaire, mariage ou divorce, doit être bien habillée pour Challenges, Management ou autres revues vantant la Start-up (à prononcer comme José Garcia dans la vidéo précédente)

 Bon, assez de blablas et voici le scan de l'article de Technikart sur le bullshit marketing des start-ups (cliquez sur les pages pour pouvoir lire):

Bullshit marketing

Bullshit marketing 2

Bullshit marketing 3

Commentaires sur: Bullshit marketing des start-ups ou comment font les fameux pigeons entre eux preneurs

Poster un commentaire sur: Bullshit marketing des start-ups ou comment font les fameux pigeons entre eux preneurs







« Audience des réseaux sociaux en Russie | Accueil | Le contrôle technique gratuit, ça marche comment ? »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous