Longueur et densité de contenu en SEO 2015

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Chaque semaine qui passe, Google fait tomber une "e-dustrie" (intermédiaires de location d'hôtels, de réservation, e-commerce, etc..) sans épargner les producteurs de contenu.

Qui va encore lire l'Equipe ou autre journal sportif AVANT un match puisque Google annonce le match et bientôt la composition des équipes ?

Qui va lire l'Equipe ou autre journal sportif APRES l'évènement puisque Google donne le résultat, montre les actions ou principaux moments sur Youtube .. et bientôt diffusera le match ou l'évènement en direct via son partenaire Twitter (Meerkat) ou même Youtube ??

Et attention, la voiture balai ramasse TOUT: http://googlewebmastercentral.blogspot.fr/2015/03/an-update-on-doorway-pages.html

Bref, dans Google of Thrones, pas de place pour des dragons ou des familles autres que big G (Amazon va l'apprendre à ses dépends cf  Comment la guerre entre Amazon et Google va défoncer tous les autres systèmes de e-commerce et pourquoi Google va gagner et Amazon couler).

En revanche, place aux artisans du contenu, ceux que les algorithmes de Google, les robots et automates d'écriture (lire à ce sujet http://blog.francetvinfo.fr/meta-media/files/2014/12/MetaMediaFTV8_SCREEN.pdf ) ne peuvent pas concurrencer (sauf à "prévoir" ce qui plait aux gens donc à se coincer encore plus dans le prévisible, telle cette aberration de publicité profilée qui ne peut fonctionner à terme qu'avec des Jacquelines mono-neuronnées ....

On disait que la télé et les séries ont tué le cinéma à la papa, mais tout ceci a finalement donné naissance à de sacrés scénaristes donc à encore plus de créativité.

Et c'est logique ! Plus un gros système détruit les intermédiaires, plus les "créateurs" et les "inventifs" ont leur rôle à jouer puisqu'ils n'ont plus besoin d'intermédiaires et/ou nécessité de passer par eux tandis que LEUR valeur ajoutée est nécessaire au système pour avancer.

Plus le système "mécanique" domine, plus les électrons libres, les partisans, les commandos ont de possibilités.

Dans cette optique, et plus encore qu'il y a 15 ans à la naissance des blogs, les blogueurs et les producteurs de BON contenu ont de l'importance et de la valeur.

Le BON contenu, ce n'est pas la curation, l'agrégation (que 2 heures de recherche sur Internet vous permettent de faire dans n'importe quel domaine avec un wordpress et quelques bons plugins OU qu'un twitter ou un groupe Linkedin créent en quelques temps) mais quelque chose que ne peuvent pas inventer un robot, un automate ou des copieurs ou assembleurs de contenu existant.

Il n'en reste pas moins que pour être repéré, valorisé par Google et donc LU et répandu, le contenu doit répondre à certaines obligations métriques..

Le bon mot a sa place sur Twitter mais ne sera pas connu sur Google ..

Comme à l'école ou dans une grosse boîte ou dans certaines vidéos ;-), tout commence par la taille.

Si la bonne taille d'un "article" était jusqu'à présent de 300 mots, il semble que la bonne taille "standard" soit maintenant de 1000 mots.

Bien sûr, tout dépend de la concurrence. Votre contenu peut être en carton si celui de vos concurrents est en papier MAIS en moyenne, si vous voulez avoir une chance d'être repéré par Google, visez 1000 mots.

L'autre "métrique" à surveiller est la densité du mot clé.

On considérait jusqu'à présent qu'une "bonne densité" de mots clés était de 2-4%.

Il semble qu'elle soit au maximum de 1% maintenant. Sachant en plus que Google arrive parfaitement à isoler le texte qui dit quelque chose de TOUTE la page et des sapins de Noël dans les colonnes, headers et footers (qui jouent quand même souvent un rôle non négligeable dans la lenteur d'affichage ET dans la distraction du lecteur, donc dans ce qui peut l'empêcher de LIRE le contenu).

 Là se pose encore une fois une de nos questions favorites: les règles des algorithmes de Google en anglais sont-elles appliquées (oui, non, oui avec retard) en français ?

Nul ne le sait et nul ne sait quelle est la connaissance exacte de Google en sémantique ou linguistique "française". Leur degré d'analyse est-il le même qu'en anglais ? Mystère et boule de Google ..

En général, les avertissements sur la ménagerie de Google (Panda, Penguin et leurs amis) sont à relativiser pour du contenu en français.

Une manière de transiger ? Remplacer le mot clé ou l'expression clé "pour" lesquels on écrit par les expressions des recherches similaires que donne Google.

Parfois bien sûr, une recherche similaire n'est pas le sujet lui-même mais cela permet alors d'atteindre les 1000 mots ;-)

Dans la même veine, il est intéressant d'inclure dans l'article des mots et expressions "proches" du mot ou de l'expression "clé" qu'on veut référencer quand ces mots et expressions ont un volume de recherche faible.

La mécanique de présence de mots clés dans le titre (tout est et reste dans le titre en premier lieu ... qui sera une balise H1 bien sûr), dans au moins une image et si possible une vidéo Youtube (on se demande pourquoi ..) reste valable.

Bon ben là on est à 86x mots.. Ca suffit pour cette fois ;-)

 


Commentaires sur: Longueur et densité de contenu en SEO 2015

Poster un commentaire sur: Longueur et densité de contenu en SEO 2015







« Menu déroulant de catégories et sous-catégories sur WooCommerce | Accueil | Comment donner un mail de contact valide à un abruti collant ou à un système qui veut absolument vous envoyer un lien à cliquer ? »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous