Quand Valérie Trierweiler révèle que Sarkozy est maître de Google :-)

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Valérie Trierweiler n'a pas encore publié le 2ème tome de sa série Harlequin mais la grosse machine marketing qui oeuvre à la diffusion de son livre (à grands coups de ruptures de stock et autres feintes de l'édition façon Procter & Gamble) continue de creuser le filon de "Merci pour ce moment".

Quelques sites internet sont payés pour détourner un peu le livre, histoire de rester au top du buzz.

Nul ne saura si le très marrant article de Slate-Doctissimo fait partie du plan marketing mais au moins ce truc est vraiment tordant comme l'est aussi le jeu http://www.buzzfeed.com/anaisbordages/merci-pour-ce-moment-ou-cinquante-nuances-de-grey pour celles qui achètent 2 conneries à la place d'une, au point que le ministre Macron pourrait finalement avoir raison quand il jauge la bêtise ;-)) (Si une fille achète 50 nuances, Trierweiler + 2 livres de Catherine Pancol, ELOIGNEZ VOUS, NE LA TOUCHEZ PAS, c'est une sorte de virus Ebola mental !!).

Pour en revenir aux maux .. de Trierweiler, de nouveaux extraits paraissent dans la presse (ben oui, il faut bien que ceux qui ont lu les premiers extraits mais n'ont pas acheté le livre -dispo d'ailleurs gratuitement un peu partout sur le net - l'achètent !!) dont un a particulièrement retenu notre attention.

Valérie T raconte qu' au moment de la passation de pouvoir entre Nicolas Sarkozy et François Hollande:

"Nicolas Sarkozy explique [à François Hollande] combien cette période a été douloureuse pour Carla, qui a mal vécu la médiatisation à outrance et les médisances. Il lui confie avoir été obligé de recourir à des sociétés spécialisées pour 'faire monter' dans les algorithmes des moteurs de recherche les articles et les références honorables, pour cacher les horreurs qui circulent sur le Net, afin que sa femme ne tombe pas dessus."

Hé oui, on apprend que LE Nicolas Sarkozy, à l'époque premier flic de France, contrôleur général de tout, pape de l'ordre et du kärcher, a été "obligé de recourir à des sociétés spécialisées pour 'faire monter' dans les algorithmes des moteurs de recherche les articles et les références honorables, pour cacher les horreurs qui circulent sur le Net, afin que sa femme ne tombe pas dessus." ...

Diable !

On ne va pas imaginer que tout ça a été payé avec l'argent public ;-) Si ? Non ?

Mais donc selon ce témoignage (à prendre avec des pincettes et pas sans les dents car les précèdents extraits du livre de Valérie Trierweiler nous ont appris qu'elle ne savait pas faire sans les dents ;-)) Nicolas Sarkozy aurait donc passé des contrats avec des sociétés qui SAVENT faire monter dans les ALGORITHMES de recherche, des articles ou REFERENCES honorables ...

Mince de mince de nom de nom d'un petit bonhomme ..

Qui sait donc faire ça en France ?

La bande d'Havas and co (propriété de Bolloré, le batelier en chef de Sarkozy) toujours prompte à essayer de se placer chez les politiques ?

Les ex netonautes de Sarkozy 2007 comme Arnaud Dassier, accusé à moment donné d'avoir contribué à la chute de DSK ?

La secrète et si redoutée Anne Meaux d'Image 7 qui a oeuvré pendant des années en douce sur Internet avant d'officialiser son savoir faire ?

La sphère Bygmalion qui aurait ainsi VRAIMENT fait quelque chose ?

Les adhérents de l' UMP qui avant de payer la dette de Nicolas Sarkozy auraient été priés de cliquer où il faut ?

D'autres rois de la comm qui se firent connaître avec quelques peoples ? ( cf Nettoyage du web pour Pierre Bellanger par Les Infostrateges, comique ou non ? ou Zahia Dehar essaie de nettoyer le web avec Reputation Squad).

Sarkozy sur GoogleQuoi qu'il en soit, soyons fiers d'être français puisqu'en 2012, notre ancien président savait déjà comment changer les résultats dans Google alors que les Allemands, si en avance, si propres, si intelligents, si vertueux, en sont réduits 2 ans plus tard, en 2014, à implorer Google de leur dévoiler son algorithme ..

Le web actuel, 2 ans après ces paroles (dont on répète qu'on ne sait pas si elles sont vraies car quand même, elles sont écrites par Valérie T, une ex ou future journaliste de Paris Match ..pas vraiment un journal "sérieux") est vraiment chouette pour Carla Bruni.

Les images d'une recherche Google la montre tout à fait à son avantage:

Carla bruni

comme les suggestions de recherche qui ne portent que sur des sujets sympathiques:

Suggestions de recherche

etc, etc...

Ah si ! La page wikipedia de Carla Bruni est semble-t-il l'objet de grosses batailles de mises à jour annulées et refaites: http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Carla_Bruni-Sarkozy&action=history

et elle ne mentionne pas l'affaire du scandale financier autour de son site internet et de sa fondation.

La rapidité de la procédure avec laquelle Carla Bruni est devenue française est elle aussi très absente d'Internet ;-) .. mais d'un autre côté, on n'a jamais trop vu d'infos à ce propos ..

Ce sujet est aussi introuvable sur Internet que la part du budget de l'éducation nationale allant au privé .. C'est toujours ça quand la réalité des gens contredit leur ligne officielle non ?

Un autre aspect symbolique, si les révélations de Valérie T sont vraies: avant la passation de pouvoir servait à transmettre les codes nucléaires et maintenant ça sert à avertir des dangers de la comm .. mais visiblement, Nicolas Sarkozy n'a pas transmis les coordonnées de ses magiciens à François Hollande .. qui d'ailleurs ne l'a peut-être pas demandé tant il semble se foutre de ce qu'on dit de lui .. la meilleure des armes ?

Commentaires sur: Quand Valérie Trierweiler révèle que Sarkozy est maître de Google :-)

Poster un commentaire sur: Quand Valérie Trierweiler révèle que Sarkozy est maître de Google :-)







« Guerre et twitter | Accueil | Diffuser ou pas la vidéo de la décapitation d' Hervé Gourdel »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous