La nouvelle loi sur les achats en ligne va-t-elle tuer le e-commerce ?

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Attention aux vagues que risque de provoquer la nouvelle loi sur les achats en ligne ! Un tsunami sur le e-commerce risque bien de déferler.

En vigueur depuis le 13 juin, la directive du 25 octobre 2011 relative aux droits des consommateur, transposées en droit français par la loi du 17 mars, donne maintenant aux acheteurs en ligne un délai de rétractation de 28 jours (elle sépare droit de rétractation de renvoi du colis), oblige à rembourser dans les 14 jours et selon le mode de paiement intial (pas de bons d'achats ou d'avoirs).

Seule la livraison devient + cool pour les vendeurs avec la fin de la "date de livraison" au profit du "délai"..  (En savoir + sur Délai de rétractation pour les achats en ligne: 28 jours Délai de remboursement: 30 jours ).

Concrètement, si vous achetez un livre sur Amazon, vous avez maintenant largement le temps de le lire et ensuite de le renvoyer en étant remboursé(e) .. Comme Amazon perd déjà de l'argent, Google pourrait bien payer quelques chinois à faire ça histoire d'alourdir un peu plus la barque ;-) (cf Comment la guerre entre Amazon et Google va défoncer tous les autres systèmes de e-commerce et pourquoi Google va gagner et Amazon couler  ).

Quand on a un petit site de e-commerce, on peut supporter un certain nombre de renvois mais au dessus de ce nombre, on coule.

Enormément de petits sites e-commerce n'ont pas les moyens d'avoir trop de retours, notamment quand il s'agit de vêtements, sous-vêtements à reconditionner, de produits de beauté, etc, etc..

Non seulement le produit est déprécié, devient difficile à vendre comme "neuf" et la logistique/gesion des stocks peut devenir un casse-tête.

Plus que jamais, cela implique pour les petits sites de e-commerce de considérer que le client n'est pas un ami et que le client potentiellement à problèmes doit être évité.

Un bon moyen, vu que le délai de livraison est maintenant plus lâche quand à ses promesses, est d'attendre un peu avant de déclencher la livraison. Tout client qui juste après sa commande envoie un mail, appelle, demande des informations qui sont sur le site, devrait être "abandonné": rien ne lui a été envoyé, on le rembourse et on évite ainsi un ou une ch...  (en lui conseillant d'aller chez le concurrent ;-))

Etant plus que jamais dépendants des galeries commerciales d'Amazon ou de Rue du Commerce ou d'Ebay, les e-commerçants qui y mettent leurs produits subissent une pression monstrueuse de ces monstres, qui eux vont toujours garantir leur "service clients", afin de pouvoir résister à Google.

On peut imaginer aussi que dans certaines niches où il y a quelques acteurs, il sera très rentable de "pourrir" le site du concurrent avec des commandes à renvoyer, faites par des comparses payés 5 dollars chez Fiveer ou autres (sur le modèle du Negative SEO ;-))

A terme, il serait étonnant qu'avec tout ça (Amazon, les gros traditionnels qui s'organisent, Google qui se lance dans l'ecommerce en coupant l'herbe sous le pied des acteurs traditionnels du e-commerce ET cette loi ..) le petit e-commerce existe encore longtemps en France ..

 


Commentaires sur: La nouvelle loi sur les achats en ligne va-t-elle tuer le e-commerce ?

Ton article est assez dépriment...
En définitive il n'y rien à faire. Google va tout s’accaparer et on ne pourra rien y faire, si j'ai bien compris c'est un peu ça ?

Rédigé par : Rue de la Vape | 23 juin 2014 16:02:29

Poster un commentaire sur: La nouvelle loi sur les achats en ligne va-t-elle tuer le e-commerce ?







« Coupe du Monde: Et Google tua l'Equipe et autres medias du foot | Accueil | Question, embrouille et désindexation de Google News »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous