E-réputation et veille internet sont-elles simplement de l'enfumage comptable ?

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Depuis des années, on entend parler et on lit des choses sur la veille internet puis sur la e-réputation.

Avant la victoire par KO de Google, quelques savants Cosinus ont tenté de lancer des meta moteurs ou des chercheurs de secrets dans le web apparent et caché. L'argent de l'état en a même financé certains, que ce soit en amont ou en client.

Puis est venue la e-réputation avec quelques flops célèbres (lire Faux auteurs, faux documents, manipulations, e-réputation: samba dans les mediasL' arnaque de l' e-reputationZahia Dehar essaie de nettoyer le web avec Reputation Squad , Nettoyage du web pour Pierre Bellanger par Les Infostrateges, comique ou non ? ).

E-réputation est devenu ensuite un mot dont se glorifient les agences de RP dans leurs tentatives desespérées de survivre à l'Internet et de continuer à facturer des sommes incroyables pour du travail pouvant être fait par quelques stagiaires de niveau bac juste cérébrés normalement (ce que d'ailleurs ces stagiaires font dans ces agences, permettant par le bénéfice réalisé de payer de coûteux bureaux, ordinateurs et voitures de fonctions aux boss ou à leurs donzelles ..).

En bref, on voit beaucoup de fumée "e-réputation" et "veille sur Internet" mais on voit peu de VRAI volume d'affaires.

En lisant le Canard Enchainé du 18 juin, il se peut qu'on ait trouvé le fin mot de l'histoire.

Le Canard parle du listing de factures de Bygmalion. Outre la réalisation de sites internet à 15000 fois le prix normal (mais ça c'est presque normal en politique ou pour les grosses boîtes cf aussi iCombien vaut un blog Wordpress ?), de nombreuses factures mentionnent "surveillance de l'e-réputation", que ce soit pour l'UMP ou pour LVMH ("suivi de l'image en ligne du groupe" pour 90000 euros) ou de veille internet pour Veolia (179400 euros), pour EDF (637000 euros), pour France Télévision (sous de Carolis ou Pfimlin des centaines de milliers d'euros).

Avec l'affaire Bygmalion, comme dit le Canard, plus besoin de payer d'autres prestations d'e-réputation: toute la réputation de ces groupes est faite :-))

Mais en voyant tout ceci, ne peut-on pas raisonnablement se demander si derrière les activités annoncées et proclamées d'e-réputation et de veille internet, il n'y a pas simplement un enfumage comptable généralisé comme avec l'immobilier il y a quelques dizaines d'années.

Alors qu'en immobilier, il faut quand même construire les fondations ou avoir quelques ouvriers quelque part pour justifier d'une facture, Internet a ceci d'avantageux de pouvoir permettre des factures sans activité visible. Après tout, qui peut dire si la vache qui regarde passer le train ne le surveille pas ? .. Alors vous imaginez un écran ..

Commentaires sur: E-réputation et veille internet sont-elles simplement de l'enfumage comptable ?

Poster un commentaire sur: E-réputation et veille internet sont-elles simplement de l'enfumage comptable ?







« Negative SEO, suite | Accueil | Coupe du Monde et Twitter : petite étude sur le match Uruguay Angleterre »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous