Les problèmes des banques sur Facebook avec les exemples de la Société Générale et du Crédit Agricole

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Les banques, organismes d'apparence sérieuse .. quant à leur communication (tout est revu de nombreuses fois avec des services spécifiques emplis de gens sérieux et surdiplômés) ont cédé à Facebook.

Hors de question de ne pas avoir de page Facebook pour une banque, voir même pour chaque service de la banque.

Très souvent, ces pages Facebook de banque sont gérées sans la rigueur qui règne dans la communication traditionnelle.

Très souvent aussi, les pages Facebook de banque sont sous traitées à des agences de communication qui ne vendent rien d'autre que  .. du temps ..  (pour le facturer) via une règle de comportement complètement idiote qui est de répondre à tout message "offensant" pour la banque ..

Encore plus souvent, ces gens qui s'occupent des pages Facebook des banques, ne comprennent rien au mécanisme de Facebook et ignorent par exemple qu'on peut voir ce qui a été effacé ou transformé.

Cela donne quand on a le temps de regarder, de sacrées rigolades.

Exemple avec ce qui a été effacé de la page Facebook de la Société Générale Corporate and Investment Banking: (cliquer sur l'image pour voir les choses en grand)

Messages facebook effaces societe generale

Societe generale page facebook

 Autre exemple avec ce qui a été effacé de la page Facebook du Crédit Agricole: (cliquer sur l'image pour voir les choses en grand)

Commentaires effaces credit agricole facebook

  Credit agricole sur facebook commentaires effaces

etc, etc..

Ces 2 banques, et d'autres, n'auraient-elles pas intérêt à ne RIEN faire sur Facebook plutôt que de dépenser de l'argent à gérer des pages où l'on peut retrouver ce qui a été changé donc de faire exploser potentiellement des boules de pus ?

Qu'apporte concrètement et pratiquement une page Facebook de ce type à une banque ???

Twitter n'est-il pas meilleur comme SEUL réseau social pour une banque puisqu'avec ou sans elle, il se dira des choses mais que présente, elle pourra éventuellement (et là est la nuance importante) y participer sans avoir la gestion du LIEU des échanges comme sur une page Facebook et sans avoir autant de moyens à y consacrer..

Voir aussi Mc Donalds et Facebook: tout bien caché entre 2 pains de comm (trailer: c'est pire que les banques ;-))

 

Commentaires sur: Les problèmes des banques sur Facebook avec les exemples de la Société Générale et du Crédit Agricole

@Vanessa: merci de votre commentaire. Donc cette page qui semble exister depuis 2010 et qui se revendique de chez vous n'est pas la votre et vous la laissez exister depuis 2010....

Rédigé par : Tubby@vanessa | 30 déc 2013 15:35:09

Bonjour,

La page que vous avez citée en exemple n’est pas une page officielle Société Générale. Le logo utilisé en est d'ailleurs un indice frappant.
Cette page doit être fermée bientôt...

Société Générale est présent sur Facebook au travers de pages affinitaires comme par exemple "Par amour du Rugby" ou encore "So Music".

Nous sommes très présents sur Twitter où nos clients peuvent s’adresser directement à nous sur le compte @SG_etvous ou suivre les informations corporate du groupe sur @societegenerale.

Enfin nous disposons d’une plateforme web dédiée à la relation client, à l’entraide et à la co-création : http://ideespourvous.fr

Je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année.

Vanessa, Community Manager groupe Société Générale

Rédigé par : Vanessa | 30 déc 2013 14:21:31

@Fabien: non nous n'essayons pas de creuser car d'une part ce n'est pas le but de ce post et d'autre part nous "prétendons" et nous posons la question de savoir si vous n'auriez pas intérêt à ne rien faire sur Facebook plutôt que de dépenser temps et argent là dessus.
Si vous n'y faisiez rien, que perdriez-vous ? Les mêmes critiques existeraient mais vous n'auriez pas à les modérer. Si un groupe décidait de vous avoir dans le collimateur vous pourriez même retourner l'affaire en passant pour des victimes, à moins que le groupe modère et donc fasse le même boulot que vous mais gratuitement. Là vous vous obligez à tenir le lieu où vous vous faites dézinguer. Quel intérêt ? A part celui de vous fournir à vous ;-) un boulot et de rassurer quelques caciques du crédit agricole qui ont peur de passer pour des dépassés..
Sur twitter en revanche, vous n'avez pas à tenir de "lieu" comme sur facebook et vous pouvez facilement montrer que vous faites des efforts sans pouvoir tout résoudre, ce que personne ne vous demande de faire.

Rédigé par : Tubby@Fabien | 30 déc 2013 01:03:18

Bonjour,

Je me présente Fabien, je travaille sur la stratégie sur les réseaux sociaux et si vous me le permettez je tenais à préciser notre stratégie...

Votre article met en évidence le fait que nous modérons nos pages sur Facebook mais vous n'essayez pas de creuser la stratégie de l'entreprise et les efforts que nous mettons en œuvre pour répondre aux centaines de questions que nous avons chaque mois sur Facebook et Twitter.
Ce qui est masqué est un choix, il est le résultat de la charte de bonne conduite qui nous protège des "haters" et autres trolls du web. En opposition sur Facebook mais aussi sur Twitter nous tentons de satisfaire les clients ayant un problème. Lorsqu'un salarié est cité, un lien publié ou un cas traité nous masquons ou supprimons les conversations qui n'ont plus d'intérêt pour les autres internautes.

Notre page nationale est la face emmergé de l'iceberg, nous disposons de plus de 25 pages régionales pour être au plus proche de nos clients en région.

Je reste à disposition pour échanger, de nombreux autres articles et analyses pourront vous éclairer sur notre stratégie sur les réseaux sociaux.
Bonnes fêtes de fin d'année à vous.
Fabien

Rédigé par : Fabien | 29 déc 2013 15:56:10

Poster un commentaire sur: Les problèmes des banques sur Facebook avec les exemples de la Société Générale et du Crédit Agricole







« Comment publier de partout sur les réseaux sociaux avec des petits robots | Accueil | Gilles Babinet a une vision: Internet VA impacter l'ensemble de l'économie ! Il vit quand le Babinet ? »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous