Le pouvoir russe embauche des blogueurs .. mais pas seulement

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Le pouvoir russe a officiellement annoncé qu'il allait engager des blogueurs pour combattre l'influence de l'opposition sur internet.

C'est l'information principale du sujet "internet et pouvoir russe" qu'ont retenu les medias français ;-) (Europe1, RTL ou France Culture en parlent aujourd'hui).

La source de cette information, les Izvestia, publie pourtant d'autres éléments beaucoup plus intéressants:

http://izvestia.ru/news/553821

En résumé, le pouvoir russe fait faire des études pour trouver un ou des modèles mathématiques sur la propagation de l'information sur internet, et notamment les medias sociaux et la manière de mieux y répondre.

L'information qu'ont retenue les medias français n'est pas vraiment une information. Avant l'expansion des discussions sur les medias dits sociaux, les russes et notamment les opposants au pouvoir avaient par exemple rendu célèbre une plate-forme anonyme de blogs, Livejournal, plate-forme d'origine américaine qui juste parce qu'elle était hébergée et contrôlée ailleurs qu'en Russie avait attiré + de 500000 comptes russes où l'opposition d'alors se déchainait.

LiveJournal fut rachetée par SixApart (Typepad, Movable Type) puis une société russe "internet", SUP, financée par un oligarche proche du pouvoir fit une offre incroyable à Six Apart pour racheter la partie "russe" de Live journal (alors même qu'il suffisait aux blogueurs de LJ de se déclarer de la Zambie ou autre sur leurs comptes pour ne plus être "russes" ;-)); SUP racheta ensuite TOUT Live Journal ;-)

Il existe par ailleurs depuis toujours en Russie des faux nez ou âmes mortes à la Gogol qui oeuvrent pour le pouvoir quel qu'il soit. Il n'est d'ailleurs pas impossible que Navalny, l'opposant à la mode, soit lui-même une créature du pouvoir histoire d'empêcher de vrais opposants d'apparaître ou de concentrer ceux-ci dans un endroit où on les contrôle plus ou moins. Qui peut connaître la vérité en Russie, pays tellement grand avec si peu de gens que jouer au billard à 10 bandes est le seul moyen de ne pas devenir fou ?

Poutine medvedev et blogueursDonc, le fait que le pouvoir russe déclare officiellement créer une "troupe" de scouts qui répandent la bonne parole ou la défendent, comme le fait officiellement la Chine n'est pas vraiment un scoop. Poutine et Medvedev, comme leurs prédécesseurs ou sucesseurs sont en permanence à la pêche aux amis et ennemis ;-) ... comme dans tous les pays du Monde.

En France, qu'est-ce que le Conseil National du Numérique d'ailleurs ? Travaille-t-il réellement à l'amélioration du numérique en France ou est-il le moyen de constituer un noyau d'amis numériques du pouvoir ? A priori cette farce du CNN n'a toujours rien fait de concret pour le haut débit, ne serait-ce que pour signaler concrètement aux gens quelles sont les zones où le haut débit n'est pas déployé ;-) En revanche pour aider le pouvoir, sous Sarkozy ou Hollande (babinet a été recasé à Bruxelles et il est impossible de ne pas voir la ressemblance de parcours entre tariq krim et harlem desir non ?), les collabos du CNN se bougent bien ...

En revanche, la volonté d'utiliser des modèles mathématiques (un domaine où la Russie est très forte) ou d'en trouver pour prévoir et anticiper est quelque chose de relativement nouveau.

Le MIT a publié beaucoup d'études aux USA sur les prédictions possibles en utilisant twitter ou Google trends. Les plus connues sont relatives aux valeurs boursières et au succès à venir d'un film une fois le teaser sorti sans compter l'expérience très connue de Google lui-même sur la diffusion de la grippe (http://www.google.org/flutrends/ ) .

Ces modèles font appel aux modèles statistiques et probabilités afin de trouver une corrélation entre différentes séries de données et donc une causalité ou une dépendance à une causalité commune.

L'avantage de la Russie et des USA sont que les 2 pays ont accès à ces données (les USA avec twitter et Google dont ils peuvent avoir la primeur des données, la Russie avec Yandex qui en plus n'a rien à envier au niveau technologique à Google).

Le cas Facebook est intéressant puisque les russes y ont aussi un pied via le mystérieux Monsieur Milner ;-))

L'analogie "internet" = "Big Brother" franchit donc une nouvelle étape avec l'utilisation dynamique en vue d'analyse et de prédictions des données qu' "on" se contentait pour l'instant d'amasser.

Dans le monde "réel" de l'économie, ces approches vont sans doute remplacer les débilités marketing habituelles au doigt mouillé d' e-reputation, faites la plupart du temps par des agences de comm ou de RP soucieuses avant toutes choses de préserver du chiffre d'affaires disparu avec la fin des armadas d'attaché(e)s de presse dont le métier était juste d'envoyer des communiqués de presse et d'inviter à manger les journalistes ou "influenceurs" souvent auto proclamés ;-)

Après tout, si le numérique a remplacé l'analogique, si la télé les PC les tablettes ont remplacé les livres, on ne voit pas pourquoi les chiffres et les maths ne remplaceraient pas les déjeuners, cocktails et diners ;-))

Tubbydev écrit en ce moment une sorte de 'livre blanc" sur les approches "mathématiques" de l'e-reputation, buzz et autres "mouvements" de l'Internet pour mieux optimiser "veille", "analyse" et "action".

N'hésitez pas à nous envoyer un mail à contact arobase tubbydev.net si vous êtes intéressé(e) à le recevoir.

Commentaires sur: Le pouvoir russe embauche des blogueurs .. mais pas seulement

CONNARD

Rédigé par : Joseph | 7 août 2013 10:06:49

Poster un commentaire sur: Le pouvoir russe embauche des blogueurs .. mais pas seulement







« Comment utiliser l' outil de planification de mots clés, nouvel outil de mots clés Google | Accueil | Un Snowden pour les russes, un Panin et un Ustinov pour les USA »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous