Quels sont les sites web les mieux référencés pour les plus gros annonceurs ?

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Régulièrement est établie la liste des plus gros annonceurs en publicité.

Comment ces sociétés qui dépensent un argent considérable font elles pour choisir les sites web où elles vont passer leurs publicités ?

Au delà de la réputation d'un site (notamment quand il est l'excroissance d'un media classique), du marché de l'offre et de la demande du couple Adwords/Adsense, le marché français de la publicité sur le web est faussé par les régies pubs et par le juge et partie Médiametrie.

En France, les régies pub ont peur d'Internet. Si jamais les annonceurs entrent dans la logique et les coûts réels d'Internet, finis les beaux bureaux, le matériel Apple dans toutes les ta-i-Lles ;-) d'écran disponibles, les séminaires et voyages et tout le blabla de ces intermédiaires qui ne servent à quasiment rien en 2013.

Entre les sommes dépensées en publicité classique (télé, radio, presse papier)  qui n'existent que par un équilibre de Pareto (si les concurrents font de la pub, vous en faites aussi) et les sommes qu'on pourrait dépenser sur le web, avec des mesures très concrètes des effets (affiliation où on paie quand il y a des ventes et où on ne paie quasiment pas l'affichage de bannières et CPC avec Adowrds où au moins on paie pour avoir un clic vers quelque chose), il ne devrait pas y avoir photo.

Pourtant, le microcosme de la publicité et les intérêts particuliers des employés des annonceurs et des employés des agences de pub (qui n'ont pas intérêt à voir baisser les budgets ou à mesurer les effets concrets d'une campagne si ils veulent continuer à vivre tranquillement dans leurs bureaux "in") font que le web a vu se développer une forme de publicité "classique" (où on paie le nombre d'affichages ?!? en fonction de chiffres annoncés ?!?!? et jamais vérifiés réellement ;-)) où personne ne fait vraiment basculer les énormes sommes gaspillées en pub classiques vers de la pub Internet mesurée.. Comble de l'arnaque à la française de la publicité sur le web, des campagnes "video" sont facturées presque aussi cher que des campagnes télés (avec "crea", "buzz" et plein d'autres concepts fumeux pour justifier le prix) alors que le coût réel est 10 fois moins élevé que celui payé.

Il y a même des galaxies de sites qui vivent très bien, avec de la pub payée 5 à 10 fois le prix qu'elle devrait coûter en réalité, simplement parce que les commerciaux vendeurs de pubs sur ces sites, parlent à leurs interlocuteurs comme dans le monde de la télé, des magazines papier .. alors même que le web est d'une autre nature ..

Autre exemple, la baisse des budgets de pub se fait plus ou moins de manière égale sur les différents supports alors qu'en toute logique comptable et d'efficacité, il devrait y avoir des coupes dans la pub classique au profit de plus de pub CPC ou d'affiliation sur le web.

Bon après tout, si des annonceurs veulent payer 5 à 10 fois le prix pour une rentabilité nulle qu'ils ne peuvent même pas mesurer , tant pis pour eux et tant mieux pour les futurs coupeurs de gras ..

Un des trucs idiots marquants de toute cette farce de la publicité sur le web est que jamais personne ne vérifie vraiment le référencement naturel des sites sur lesquels sont dépensés des millions .. alors que dans le même temps, on sait bien que Google est en France LE media et que sans bon référencement naturel, on ne peut pas avoir un vrai trafic (Combien de sites web où sont diffusées de grosses publicités achètent en fait leur trafic pour justifier leurs chiffres et présence dans les classements de Mediametrie, se contentant dans les meilleurs cas de bien arbitrer pour que le trafic acheté soit moins cher que ce que paient les annonceurs et dans les pires cas de pleurer sur les problèmes de rentabilité de la presse en ligne ;-))

Nous avons donc établi une petite liste des plus gros annonceurs en France:

Orange, Microsoft, Renault, SFR, FDJ,SNCF, Peugeot, Bouygues Telecom, Canal, Sony,EDF, Citroen,Danone,Nissan,ING Direct,Opel,BNP Paribas,PMU,Coca-Cola, Toyota, GDF Suez

A cette liste manquent bien sûr des Unilever ou Procter et Gamble mais nous avons voulu faire le test qui suit par marque/société.

Nous avons passé cette liste à la moulinette de Refnator, notre outil de rank checker multiple qui pour chacun des termes d'une liste, scanne les résultats de Google et au final établit une liste des sites les mieux référencés (cf Quels sites sont bien classés sur Google ? Apprenez le avec Refnator)

Et voici le résultat:


1    fr.wikipedia.org         19    0    7    4    6    1    0    0    0    1    0
2    www.caradisiac.com           4    0    0    3    0    1    0    0    0    0    0
3    www.facebook.com            5    0    0    0    0    2    2    1    0    0    0
4    twitter.com            4    0    0    0    1    1    0    1    1    0    0
5    www.boursorama.com            2    0    0    0    0    1    1    0    0    0    0
6    www.psa-peugeot-citroen.com           2    0    0    0    1    0    0    1    0    0    0
7    france.edf.com            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
8    www.bnpparibas.net            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
9    www.bouyguestelecom.fr          1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
10    www.canalplus.fr            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
11    www.citroen.fr           1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
12    www.coca-cola.fr           1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
13    www.danone.com            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
14    www.fdj.fr            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
15    www.gdfsuez.com            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
16    www.ingdirect.fr            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
17    www.lacentrale.fr            2    0    0    0    0    1    0    1    0    0    0
18    www.microsoft.com            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
19    www.nissan.fr            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
20    www.opel.fr            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
21    www.orange.fr            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
22    www.peugeot.fr           1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
23    www.pmu.fr            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
24    www.renault.fr            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
25    www.sfr.fr           1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
26    www.sncf.com            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
27    www.sony.fr            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
28    www.toyota.fr            1    1    0    0    0    0    0    0    0    0    0
29    www.zdnet.fr            2    0    0    0    0    0    2    0    0    0    0
30    www.bnpparibas.com            1    0    1    0    0    0    0    0    0    0    0
31    www.citroen.com           1    0    1    0    0    0    0    0    0    0    0
32    www.coca-cola-entreprise.fr            1    0    1    0    0    0    0    0    0    0    0
33    www.edf.com            1    0    1    0    0    0    0    0    0    0    0
34    www.equipecyclistefdj.fr            1    0    1    0    0    0    0    0    0    0    0
35    www.gdfsuez-dolcevita.fr            1    0    1    0    0    0    0    0    0    0    0
36    www.orange.com            1    0    1    0    0    0    0    0    0    0    0
37    www.peugeot.com            1    0    1    0    0    0    0    0    0    0    0
38    www.renault.com            1    0    1    0    0    0    0    0    0    0    0
39    www.sfr.com            1    0    1    0    0    0    0    0    0    0    0
40    www.sony.com           1    0    1    0    0    0    0    0    0    0    0

A côté de chaque site, la liste de nombres et de chiffres n'est pas une résurgence des cartes à trous mais les différentes positions qu'occupe le site dans les résultats de Google pour les 21 requêtes faites.

Wikipedia est, comme d'habitude dans ce genre de test, le grand gagnant avec 19 positions 1 (Un autre exemple de l'intérêt du Knowledge Graph de Google pour .. Google ;-))

Facebook, Twitter et .. Boursorama sont au top du référencement "global"..

Dans ce genre de tests, les trouvailles sont souvent dans les absents. Ici, AUCUN MEDIA "classique" ni "pur" web ne ressort ..

Seuls les sites de voitures tirent leurs épingles du jeu avec Caradisiac et la Centrale  (car dans les 21 requêtes faites, 6 sont des marques de voitures).

Point de Figaro, de Monde et même de Youtube ...

La suite bientôt avec le résultat sur les 6 marques de voiture qui figurent parmi les plus gros annonceurs du web..

Si vous avez une liste précise des gros annonceurs dans UN domaine, envoyez la nous par mail ou mettez la en commentaire. On fera tourner Refnator histoire si par le plus grand des hasards ;-) les sites les mieux référencés sont ceux qui captent le plus de publicité dans ce secteur ;-)

 

Commentaires sur: Quels sont les sites web les mieux référencés pour les plus gros annonceurs ?

Merci pour ce post...j'ai toutefois quelques questions:
comment analyser ces résultats et leurs pertinences si on ne connaît pas les 21 requêtes?
Comment explique-t-on la présence de Boursorama par exemple? Du 7ème au 16eme de la liste nous sommes sur une égalite?

Rédigé par : Pauline | 3 avr 2013 16:25:00

Poster un commentaire sur: Quels sont les sites web les mieux référencés pour les plus gros annonceurs ?







« Tapie sera-t-il assez malin avec ses journaux pour devenir le roi du web ? | Accueil | Bouygues Telecom Pro ou l' arnaque de la résiliation »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous