La crise ? Uniquement un problème de ressources humaines

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Crise
Crise financière, crise économique, crise de l'éducation, crise des valeurs, crise humaine, etc, etc... le mot "crise" va devenir un article tellement il est accolé à tous les autres mots.

Dans l'immense majorité des cas, on parle tout de suite d'argent et on en revient à la crise financière.

Or l'argent , son manque, son trop plein ne sont que des conséquences d'agissements humains et ça, personne n'en parle.

Prenons la crise de l'éducation. trop de fonctionnaires dans l'éducation nationale ou pas assez ? Trop d'heures ou pas assez ? Semaine de x jours ?

Et si le problème venait simplement du fait que si avant, les meilleurs allaient dans l'éducation nationale, ils vont maintenant dans d'autres secteurs ?

Quels élèves étaient dans leur jeunesse ceux et celles qui maintenant deviennent maîtres et maîtresse d'école ou professeurs ? Les bons comme avant ou le ventre mou de la classe ?

Désindustrialisation et délires des marchés financiers ?

Depuis 2 dizaines d'années, la "finance" draine les meilleurs cerveaux de Polytechnique, Centrale et autres écoles d'ingénieurs qui sélectionnent les plus belles machines à penser de la France.

Comment s'étonner alors qu'il y ait moins d'innovation et que la finance gouverne tout ? Au lieu d'inventer des voitures, des avions, des procédés industriels, les cerveaux performants inventent des produits financiers complexes pour optimiser les gains dans un monde virtuel. Les mêmes cerveaux qui dirigent les banques sont aussi les meilleurs pour agir efficacement en lobbying.

Si ces cerveaux étaient orientés vers l'industrie, il y a fort à parier qu'une vague d'innovations industrielles et de nouveaux produits et usines aurait lieu en France.

Le gouvernement peut, par une incitation fiscale, orienter et inciter la brillante jeunesse de France à aller vers les secteurs qui ont besoin d'elle.

Proposez un crédit d'impôt de 10 ans de 50000 ou même 100000 euros à un Centralien, un Ponts et Chaussées, un Mines à condition qu'il passe 10 ans dans l'industrie à des postes de production et vous verrez l'industrie française redresser la tête, les vieux dirigeants être stimulés par le jus de crâne et plein d'entreprises innovantes se créer par des gens qui auront repéré une idée, un brevet abandonné, un secteur délaissé par les grandes entreprises industrielles qu'il nous reste.

Problème dans la création d'entreprise ? Regardons qui s'occupe des "écoles" et formations de création d'entreprise: des profs traditionnels ou des discoureurs de salons qui n'ont jamais créé vraiment une société sauf de consulting, ont toujours vécu de subventions et d'amitiés cultivées dans divers cercles ou sectes. Comment alors s'étonner que des jeunes déformés dans ces écoles de création d'entreprise ou mastère entrepreneurs sachent uniquement faire un power point pour lever des fonds mais ne sachent pas aller chercher des clients ou se concentrer sur l'innovation.

Faites "former" ces jeunes par de véritables chefs d'entreprises ou de pme, tpe c'est-à-dire des gens qui savent que la difficulté de création n'est pas dans les papiers mais dans l'ouverture du compte en banque ou dans la caution pour des locaux; des gens qui savent que le client n'est pas un ami et que parfois on a intérêt à lui dire non; des gens qui savent que le mieux est l'ennemi du bien; des gens qui savent qu'au départ d'une entreprise, les tableaux excel de prévision à 3 ans de la trésorerie ou des résultats ne sont que du pipeau utile au maximum pour plaire à des investisseurs; des gens qui savent que la recherche de subventions ou de crédits oseo ou autres est du temps perdu pour la recherche de vrais clients ou d'innovation, des gens qui savent que l'on ne réussit que si l'on s'intéresse à ce qu'on fait et pas uniquement au bénéfice financier qu'on va en tirer; des gens qui ont expérimenté que l'important est moins l' idée que la manière dont on la développe; des gens qui ont senti qu'il n'y a pas besoin d'être intelligent pour gagner de l'argent et que la tenacité et la répétition de tous les jours sont de meilleures forces.

(Par exemple  Robert Papin avait voulu ça en créant HEC-Entrepreneurs mais malheureusement depuis sa mise à l'écart par HEC, ce programme si spécifique est devenu quasi uniquement une pompe à fric gérée par des rats de cocktails qui pour la plupart avaient été tenus à l'écart par Robert Papin ..)

On rouspète contre le niveau des hommes politiques ?

Sont-ce les meilleurs qui entrent en politique ? Nul besoin d'être grand clerc pour voir que des gens comme Xavier Bertrand, Frédéric Lefebvre, Nicolas Sarkozy, Julien Dray, Harlem Désir, Rama Yade, Nathalie Arthaud, Nadine Morano, Eva Joly, Dominique Voynet, Christian Estrosi ne sont pas de grosses machines intellectuelles.

Cette "critique" ne concerne pas leurs opinions mais leurs capacités logiques. Qu'il faille de tout pour faire un monde, certes, mais alors pourquoi se plaindre des résultats si ce type de gens sont "représentants" du peuple et décideurs comme le veut le système français ?

Si l'on veut des gens qui combattent vraiment le chômage ou rendent l'innovation et l'industrie à la France, alors il nous faut des ministres comme le fut par exemple André Giraud.

C'est par la tête que le poisson pourrit !

On se plaint de la pauvreté intellectuelle des journalistes financiers et économiques en France ? Qu'ont-ils fait comme études ? Savent-ils lire un bilan, un compte de résultats, apprécier une trésorerie, ne pas se laisser prendre à "tout le monde en parle" ? (Lire à ce sujet l'excellent avis d' Edouard Tétreau, passé par HEC-Entrepreneurs au temps de Robert Papin: )


Commentaires sur: La crise ? Uniquement un problème de ressources humaines

Votre analyse méconnait le principal problème de la France : il n'y a pas de grosses PME comme en Allemagne. Pourquoi ? parce que les prelevements fiscaux empêchent de garder des ressources internes pour faire de la R et D.
Les quelques success stories françaises comme Business Object ont été achetées par des etrangers.
Quant à l'idée d'un crédit d'impot : encore une usine à gaz qui nécessitera des questionnaires fiscaux et des fonctionnaires pour les traiter.
Le colbertisme est une maladie : faites vous soigner !

Rédigé par : Fréderic von Hayek | 17 mar 2012 14:57:30

Pour commenter la médiocrité des "élites" en charge du pouvoir, je vous conseille cette brève lecture (en substance, une démocratie ordinaire aboutit nécessairement à l'élection des "juste-un-peu-plus-que-moyen") http://www.livescience.com/18706-people-smart-democracy.html

Rédigé par : Simon | 9 mar 2012 21:09:06

Poster un commentaire sur: La crise ? Uniquement un problème de ressources humaines







« Spam mail de Sarkozy: qu'en dit la Cnil ? | Accueil | Les gouvernements et Google »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous