Jean-Baptiste Descroix-Vernier , Rentabiliweb et ses petits secrets

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Jean-Baptiste Descroix-Vernier , Rentabiliweb et ses petits secretsJean-Baptiste Descroix-Vernier, sa péniche et Rentabiliweb ont fait l’objet d’une petite interview dans le fake français de Wikileaks, Owni (OWNI est -il encore une histoire de flan marketing ? ) devenu par cet “article” au pire l’équivalent de Tele7jours pour Evelyne Thomas ou les personnages de Plus Belle La Vie et au mieux l’illustration des pratiques des falsificateurs d’Antoine Bello.

Ah oui, JBDV est totally money involved dans Owni mais ça n'a rien à voir bien sûr. Un mec si cool qui arrive à fréquenter les palaces parisiens sait faire la différence ;-)

Jean-Baptiste Descroix-Vernier ou JBDV est décrit notamment dans l’article d’ owni comme le magicien d’Oz de l’Internet, celui qui peut nettoyer le web et faire cesser les rumeurs..

Seulement Owni ne semble pas tout dire sur Jean-Baptiste Descroix-Vernier comme si (et c’est là que ça ressemble au “falsificateurs” de Bello) il s’agissait d’en dire un peu pour ne pas tout dévoiler, surtout à l’approche de 2012..

Il paraît ainsi que BHL, un autre gars qui a besoin se définir par des lettres pour arriver à en être un homme .. a fait appel à Jean-Baptiste Descroix-Vernier (pour endiguer le canular de sa mort .. qui bien sûr devait faire + de 50 requêtes sur Google ;-)))

BHL l’ écrit dans son dernier people sans bien sûr raconter que la grosse affaire qu’il semble que Jean-Baptiste Descroix-Vernier traita pour lui fut  “BHL-Botul” qui aurait empêché BHL de continuer à faire l’américain (voir  BHL en flagrant délire: l'affaire Botul  ou  Botul : BHL ne rit plus…    ).

En reprenant d’autres articles moins complaisants parus sur Jean-Baptiste Descroix-Vernier , comme ceux du Canard Enchaîné ou de Capital:

Jean-Baptiste Descroix-Vernier , Rentabiliweb et ses petits secrets

Jean-Baptiste Descroix-Vernier , Rentabiliweb et ses petits secrets

on apprend qu’en fait, la grosse manne de Rentabiliweb et de Jean-Baptiste Descroix-Vernier fut le c.. (mais il aurait tort de s’en priver puisque d’autres le font comme nos amis de doctissimo ;-)) ainsi que tous les magazines féminins qui veulent respecter le doigt mouillé de l’ex-patron de Lagardère Active qui déclara un jour que le seuil de “sériosité” était d’ un million de VU par mois et que d'autres "patrons du web" comme Marc Simoncini avec le tremplin que fut Meetic ) et des accointances particulières avec plusieurs “grands” patrons et la "sulfureuse" Anne Meaux d’ Image 7, hub de contact RP de quasiment tous les journalistes qui ont l’audace de vouloir interviewer un puissant avec questions préparées à l’avance, sans risquer la coupure des pubs dans le journal où ils pigent.

Certains racontent ainsi que la première grosse affaire de Jean-Baptiste Descroix-Vernier fut de mettre dans le fond de Google les photos de charme d’ Anaïs Jeanneret, seconde femme de Bolloré, fit dans sa jeunesse (ok pour ceux qui veulent faire une pause, les photos de charme de la femme de Bolloré c’est ici – ou ici). Vrai ou faux ? Même Google ne sait pas..

Par le jeu des diners mondains et pour le compte de patrons débordés par Internet et le web (qui par ailleurs ne se rendent pas compte que l’existence d’une page compte bien moins que l’intérêt des gens pour le sujet, souvent infime .. mais comment se l’avouer sinon au risque de comprendre qu’on intéresse personne .; ce qui est dur pour les patrons français) , on raconte que Jean-Baptiste Descroix-Vernier devint une sorte de nettoyeur du web avant la mode actuelle.

D’autres indiquent qu’ Anne Meaux utilisa Jean-Baptiste Descroix-Vernier pour sa partie “internet” qu’elle ne voulait pas intégrer officiellement à Image 7 par peur de devoir baisser ses tarifs (difficile de faire cohabiter des prestations internet et des petits déjeuners arrangés au Fouquet’s) et par souci d’efficacité (nettoyons cachés nettoyons bien ).

Et c’est ainsi selon certains témoins, que Jean-Baptiste Descroix-Vernier se retrouva avec beaucoup de grands patrons français, qui parfois même ne s’entendaient pas, à son capital (car quand un service est utile et peut s’avérer dangereux, il vaut mieux être dedans ..), la soupe générale ayant été organisée par Anne Meaux selon d’autres indiscrétions.

Marrant d'ailleurs de constater qu' a priori, Bolloré en bon breton prudent ayant l'électricité n'est pas dans Rentabiliweb mais en a tiré les leçons qu'il fallait avec quelques cellules du même genre dans son gros tag Havas.

Ce travail de nettoyeur est-il vrai ? Personne ne le sait ce qui d'une part transforme cette "idée" en rumeur et d'autre part fait qu'il y aurait au moins un vrai nettoyeur du web discret ;-)

En ce qui concerne la politique dont l’article d’owni essaie de désengager Jean-Baptiste Descroix-Vernier et Rentabiliweb, il se murmure que Jean-Baptiste Descroix-Vernier aurait eu ou a peut-être encore un contrat de 50000 euros par mois pour surveiller et nettoyer le web en ce qui concerne l’occurrence “Sarkozy”.

Tout ceci bien sûr ne consiste pas à poster des encouragements dignes de jeunes de l’ UMP ou d’un quatuor Lefebvre  Morano Chatel Bertrand. il s’agit de pousser les choses neutres ou dignement négatives (comme dans le coup des 3 défauts quand on cite la gourmandise) ou vite oubliables pour éviter les choses durables (il ne serait pas bon que trop de bilans précis chiffrés sur l’évolution du chômage ou de la dette ou des impôts depuis 2007 paraissent en tête des réponses sur Google).

50000 par mois pour apprendre un métier à Nicolas Princen et à Franck Louvrier, inoubliable auteur d’une tribune de 2009 à propos d’Internet  dans le Monde (où justement il était un peu question de manipulation..), c’est pas beaucoup finalement (et peut-être + planquable que les tradtionnelles dépenses de sondages) mais dans le cas où ce serait vrai, c'est un bon encouragement pour le métier de nettoyeur du web.

Alors JBDV au service de la Sarkozye ou rumeur lancée par des concurrents qui voudraient le gêner ? (Ben oui, être associé à la Sarkozye n'est pas super bon en ce moment; à moins d'être un peu neuneu et de vivre coupé de France aux USA ...  tout le monde le sent le sait).

Le nettoyage passe aussi par soi-même puisque le nom de Golden Glaouis Invest de la société de Descroix-Vernier qui possède Rentabiliweb a été changé en "St Georges Finance" .. Vous reprendrez bien un doigt .. mais de porto très cher ;-))

Owni détourne aussi l’autre mythe qui poursuit un peu Jean-Baptiste Descroix-Vernier  : les nombreux petits travailleurs qui oeuvreraient dans sa toile.

Une petite recherche dans yandex avec Rentabiliweb écrit en cyrillique donne quelques pistes ( offre d’emploi rentabiliweb en russe ici  ou  quelques ami russes dans le cercle rentabiliweb  sur Yandex ou même une adresse à Novossibirsk pour OOO Rentabiliweb Europa , Ul Russkaia 41 ) mais pourquoi Jean-Baptiste Descroix-Vernier  ne ferait-il pas lui aussi appel aux nombreuses ressources freelances qu’on peut trouver partout sur le Net à bas coût ( –> Liste de sites de freelance) sans être forcément à bakou (ouais bof) (Tiens connaissez-vous http://www.microworkers.com/

Coup final pour remettre une couche d’oubli sur les véritables activités de Jean-Baptiste Descroix-Vernier: la fin de l’article d’ owni parle d’un prétendu “échec” de Jean-Baptiste Descroix-Vernier à la présidence du fantomatique Conseil National du Numérique ;-))

Imaginez-vous le magicien d’Oz siégeant dans un truc qui a pour but de ne surtout rien faire , alors même que 2012 s’annonce être une grand bataille sur Internet, avec pour la première fois l’intervention de tas de sociétés de guérilla du web ?

Et puis le look de Jean-Baptiste Descroix-Vernier pourrait aussi bien aller dans le trip socialiste qui menace en 2012 ;-)

L'intérêt d'une péniche, c'est quand même de pouvoir naviguer au gré des courants et des élections des rivières que sont les écluses, surtout quand on est bien à l'écart du marigot en restant près des moulins à tulipes ;-)

Sacré malin que ce Jean-Baptiste Descroix-Vernier !! 

Maj: Rentabiliweb, c'est aussi, on l'avait oublié, l'affaire Mailorama de distribution de billets qui avait finalement été annulée mais qui avait quand même foutu le bazar.

Dans la vidéo qui suit, un retrouve toute la ruse dialectique de ce malin de Jean-Baptiste Descroix-Vernier par l'intermédiaire de l'avocat Fedida qui semble être un maître des jeux de mots (a-t-il déjà participé aux chiffreset aux lettres ?). Fedida déclare notamment « qu’il ne sait pas ce qui a provoqué l’échauffement des sens », évoquant plusieurs pistes : « l’excitation », « la déception », avec « des gens venus pour casser et perpétrer des délits ». ".

Ca fait penser au pouvoir actuel qui dit que la perte du AAA est la faute de ceux qui ne sont pas au pouvoir ;-)

 

Et comme il en faut pour tous les goûts, voici une énième vidéo à la gloire de Jean-Baptiste Descroix-Vernier, produite par .. rentabiliweb, où d'ailleurs JBDV déclare "être un owni ;-)) la boucle est bouclée ou dans ce cas le dreadlock est torsadé ;-))

 

maj: Et voilà que bing bang boum, Rentabiliweb, Descroix-Vernier et Fedida nous menacent..

maj maj: et qu'après avoir discuté avec Descroix-Vernier, on réécrit la note sur l'attaque de JM Fedida

-->

Rentabiliweb n'aime pas qu' on parle d' eux différemment


Commentaires sur: Jean-Baptiste Descroix-Vernier , Rentabiliweb et ses petits secrets

Poster un commentaire sur: Jean-Baptiste Descroix-Vernier , Rentabiliweb et ses petits secrets







« Points clés du SEO en une page | Accueil | Distinguer publishers naturels et payés du web »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous