Racket de commentaires par Facebook et Twitter

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


racket facebook De plus en plus de sites n’acceptent les commentaires sur les articles QUE pour les utilisateurs qui sont connectés par Facebook ou Twitter (manière indirecte de s’identifier pour commenter).

Outre le fait que ce système transmet, en ce qui concerne facebook, un tas d’informations et d’ autorisations, souvent à l’ insu de l’ internaute et que celui-ci se retrouve connecté à son “facebook” sans même le savoir, simplement parce qu’il veut commenter quelque chose, cette façon de faire implique donc qu’il est impossible de commenter sans déclarer sa facebookerie ou sa twitteritude ..

Commenter devient dont encore moins libre que publier puisque le cadre est imposé.

Si un site veut identifier ses “commentateurs”, ne peut-il donc pas obliger à une identification “classique” ?

Quel est son intérêt d’aller apporter du contenu et des informations gratuites (ce qu’il fait en réalité) à Facebook qui ne le paie en retour d’aucune façon ?

Comment Facebook et Twitter réussissent-ils ce racket parfait et sans douleur (du moins immédiate) dans un environnement francophone où normalement les gens sont méfiants et attachés à ne rien donner gratuitement ?

Est-ce seulement de la fainéantise de la part des “développeurs” et “webmasters” ou la certitude d’être “à la mode” et de répondre à une envie ou une espérance de retombées d’audience ?

Commentaires sur: Racket de commentaires par Facebook et Twitter

c'est la mode de Discus aussi !!!!

Rédigé par : bruno | 21 oct 2011 09:36:42

Ça fait juste partie du vaste projet OpenId, FB Connect & co visant à avaler le Web. Ça t'étonne encore en 2011 ?

Rédigé par : Agence Seo | 10 oct 2011 22:41:28

Et surement aussi se dédouaner des responsabilités au niveau diffamation, en arguant que les commentaires sont hébergés par Facebook qui est une entreprise américaine.

Rédigé par : Nicolas Chevallier | 10 oct 2011 19:32:20

Forcer une authentification via un compte Facebook (ou Twitter, ou LinkedIn) permet d'évacuer le gros du spam avec un minimum d'effort. Cela joue probablement dans l'analyse des webmasters.

Rédigé par : Joannes Vermorel | 10 oct 2011 15:39:31

Poster un commentaire sur: Racket de commentaires par Facebook et Twitter







« Stage ou temps partiel rédacteur web wordpress seo | Accueil | Eviter les autolinks avec Wordpress »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous