Cloud: sommes nous déjà tous américains ?

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Qu' est-ce qu'une nationalité ? La question est souvent posée ces temps-ci mais jamais un seul responsable politique n'a émis l' hypothèse quon pouvait avoir, de fait, la nationalité de celui qui conservait les données par lesquelles on "existe"...

Pourtant, cette "définition" pourrait être aussi valable qu'une autre, notamment en ce qui concerne les entreprises "multinationales" ..

Après avoir gagné la bataille des "normes" (MBA, CMM) qui d'américaines, sont devenues d'un coup mondiales sans que les Européens s'en aperçoivent ..., voici que les US sont en train de gagner une autre bataille d'importance (ne serait-ce que pour éviter d'avoir à se battre sur la règle du "nombre" avec laquelle la Chine ou l' Inde nous écrasent tous): le contrôle des données.

Qui propose des solutions de "Cloud"' ? Nouvelle dénomination de l' ancien ASP ou nouvelle naissance de systèmes comme le minitel ?

Principalement des sociétés américaines comme Microsoft, Google, Amazon, Oracle, HP..

Or grâce au fameux "Patriot Act": Les fournisseurs de services Cloud, tels que Microsoft, sont obligés de donner aux autorités américaines l'accès aux données qu'ils réclament sans prévenir les utilisateurs, même celles stockées par des entreprises européennes ou hébergées dans des datacenters basés en Europe. (à lire sur http://www.developpez.com/actu/34952/Le-FBI-peut-acceder-aux-donnees-europeennes-stockees-dans-le-Cloud-de-Microsoft-sans-preavis-sous-l-autorite-du-Patriot-Act/ ).

Ca fait froid dans le dos et dans la tête et même sur le clavier, sauf bien sûr pour nos dirigeables ;-) politiques actuels dont la connaissance et les prévisions dans ce domaine ne feront qu'enfoncer le Cloud un peu plus profond .. au détriment de notre liberté..

Le ministre de l'agriculture Le Maire ne sait pas ce qu'est un hectare.

Le ministre de l'économie Baroin ne parle aucune langue étrangère.

La ministre du budget et anciennement de l'enseignement supérieur Pécresse ne sait pas compter avec des %.

Le ministre des affaires européennes ? est un spécialiste de la "fin de vie" et change tout le temps.

Et les "chargés" de l'économie numérique réduisent Internet à Twitter ou à Facebook..

Tout ça avec quelques bouffons rassemblés au Conseil National du Numérique pour traire un peu plus la vache...

Finalement, il vaut peut-être mieux foncer droit dans le Cloud et être sous contrôle américain..

Google, Amazon, HP, Microsoft seront peut-être de meilleurs serviteurs du bien commun ;-)))

(voir aussi Et si l' hébergement de données et le Cloud étaient la nouvelle mesure de puissance d' une nation ?)

 

 

Commentaires sur: Cloud: sommes nous déjà tous américains ?

Poster un commentaire sur: Cloud: sommes nous déjà tous américains ?







« Numéro de téléphone jetable | Accueil | Term sheet standard: un bon filtre »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous