Fermes de contenus: tout dépend de Google qui n' a pas l' air vraiment d' aimer le modèle

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Le business des fermes de contenus à la "Demand Media  " (a priori imité en france par Wikio et Comment ça marche) est un business modèle risqué pour les investisseurs. Nous avons détaillé quelques "trucs" dans Fermes de contenus: business plan et métriques

Dans cette note, nous pointons un autre risque majeur que des investisseurs avertis devraient particulièrement considérer si on leur demande un investissement dans une "ferme de contenus" à la "Demand Media": Google et ses algorithmes.

Google et son traitement de la longue queue est en effet la "cause" principale du revenu des "fermes de contenus".

Que se passera-t-il donc si un changement des algorithmes de Google détruit la plupart des positions des "fermes de contenus" ?

Est-ce impossible ?  Pas vraiment puisque Google a en interne un débat sur les "fermes de contenus" et que Matt Cutts a dit "There is a debate going on internally at Google over whether they should consider content farms web spam."

Au delà du contenu "auto-généré" qui lui est clairement considéré comme spam, le contenu, mis en ligne, dans le but annoncé et primordial de gagner de l'argent sur les niches incomplètes pourrait apparaître pour Google comme du spam.

Sans entrer dans les méandres des statistiques, si l'on se réfère aux principes toujours énoncés de Google: est-ce BIEN de racler les fonds de tiroirs de la "long tail" pour "faire de l'argent" ? Oui si le contenu est "intéressant", non si il est juste là pour occuper de la place.

Qu'est-ce qui déterminera ceci ?

A priori, les statistiques de fréquentations, et surtout de temps passé sur les pages des "fermes de contenus"  fourniront à Google des critères d'appréciation de ces pages et il y a fort à parier que Google les déclassera si celles-ci ne sont pas appréciés des premiers clients de Google: les internautes.

A lire certains business plans, il est étonnant que les trucs que tout le monde entend et voit depuis des années comme par exemple "content is King" ne soit pas mieux pris en compte ...

Rich Ord de iEntry l'exprimer ainsi:

The problem as I see it is that while Google is highly ranking the content of these mass production publishers it also has a financial incentive to do so. Almost all content farms use Google Adwords for their revenue. So while Google on the one hand encourages publishers to make content for their readers and not just for search ranking, it is in partnership with sites that do just that.

This should make publishers wonder about their business models. Should they spend thousands paying reporters and editors to create quality content for their users or should they simply create a content farm that pays little for bulk quantities of articles and videos but gets lots of Google love?

I guess if you can make content for the purpose of ranking in searches ... but make it targeted, unique and not horrible, then you might find that Google well reward you quite well.

 

Commentaires sur: Fermes de contenus: tout dépend de Google qui n' a pas l' air vraiment d' aimer le modèle

"il suffit d'un léger changement d'algorithme pour que le trafic de wikio ou CCM soit divisé par 10..."

Pour n'importe quel site non? ;)

Rédigé par : Discodog | 4 jan 2011 14:54:21

Les fermes de contenu ont vraiment la cote en effet!
Mais comme expliqué dans l'article, il suffit d'un léger changement d'algorithme pour que le trafic de wikio ou CCM soit divisé par 10...

Rédigé par : Nicolas Chevallier | 4 jan 2011 08:56:14

Poster un commentaire sur: Fermes de contenus: tout dépend de Google qui n' a pas l' air vraiment d' aimer le modèle







« Fermes de contenus: business plan et métriques | Accueil | Faire des bannières en ligne gratuitement »


Besoin de contenu, de rédaction web ? Notre proposition sur Redac Web SEO
Besoin d'une info ou d'un développement web, de référencement naturel, de blogs, de Wordpress, de Typepad, de Movable Type ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous