Bannières de pub et taux de clics

SEO Pour créer, rédiger et optimiser le SEO de vos pages web --> Contactez-nous


Dans le monde étrange de la publicité sur Internet, et surtout en France, rares sont les gens qui se posent la question de la rentabilité. Mais chaque jour, ils sont de plus en plus nombreux car les annonceurs sont moins bêtes et les gens en charge de la publicité de moins en moins sensibles aux petits fours et aux tautologie et truismes qui caractérisent le monde de la pub.

La dernière étude de MediaMind Global Benchmark Report apporte enfin des chiffres sur les bannières de pub et leur taux de clics.

maj avec le rapport 2011 sur

Formats de pub et taux de clics

Une bonne nouvelle pour la pub d’après ce rapport: le taux de clics a cessé de baisser:

 

taux de clics

Autre tableau intéressant du rapport: le rapport entre dépenses et taux de clics:

image

On ne sait pas si l’un entraîne l’autre ou vice-versa mais le graphe montre clairement que trop de pub tue la pub.

Il aurait été intéressant de “moduler” ceci par la “nature” de ceux qui font les bannières.

Nous on pense à notre petit niveau que si les bannières “françaises” de pub sont “peu” cliquées, c’est souvent parce qu’elles sont trop compliquées, trop artistiques et qu’elles indiquent rarement par exemple “cliquez ici”.

Souvent les bannières sont faites par des “créateurs” ou “artistes” ou “geeks” qui ne se mettent que trop rarement à la place des internautes, qui en 2010, sont à 80% des gens assez basiques.

Exemple dans le domaine de la mode: les bannières de fashion shopping ont un grand taux de clics parce qu’elles indiquent clairement de quoi il s’agit et ce qu’il faut faire au contraire d’autres bannières + décoratives mais bcp - “incitatives” à l’action.

Taille de la bannière et taux de clic ?

+ c’est gros + ça clique.. Tiens, la pub en ligne suit une loi de la nature ;-))

image

Enfin donc parce que vous en avez marre de lire: des statistiques sur le taux de clics en France !

taux de clic  France

Bon ok c’est illisible alors voici la première partie en gros:

taux-clics

intéressant non ?

Si il y en a encore qui doutent de l’intérêt de Google Adwords ou de l’affiliation (qui offre le même taux de clics mais en ne payant pour les annonceurs QUE si il y a un “acte” concret derrière), alors vive les associations humanitaires du web ;-))

Commentaires sur: Bannières de pub et taux de clics

ça reste encore marginal, mais l'avenir est aux publicités rich media ; on me mesurera pas uniquement les bannières via le taux de clic mais via les multiples interactions, le temps passé

y a d'autres indicateurs pouvant être pris en compte ;
- la visibilité par exemple (ce que fait alenty), quel est le % de la bannière visible? pendant combien de temps?
- l'impact de la pub sur les recherches ; est-ce que les internautes exposés à la pub recherchent plus la marque sur google après (versus non exposé), est-ce qu'ils transforment plus, etc

à noter que youtube sort un nouveau format pub, les internautes peuvent maintenant décider de zapper la pub s'ils la jugent pas intéressante

bref tout ça pour dire que le taux de clic est encore le principal indicateur pour la pub display mais qu'il n'est pas forcément le plus pertinent

Rédigé par : Matthieu | 2 déc 2010 23:24:26

Poster un commentaire sur: Bannières de pub et taux de clics







« Est ce que votre password est sûr ? | Accueil | Où est passé Remy Birambeau et Izi Collecte ? »


Développement it et web, rédaction contenu web,  SEO, scrapping, growth hacking

Besoin de SEO, de développement, de rédaction de contenu web ? Besoin d'un blog, de Wordpress, de Prestashop ou autres nouvelles "choses web" ? Envie de travailler dans ces domaines ? --> Contactez-nous